Myth buster : Sortir de la vision bonnes / mauvaises marques et avis sur 270 marques

Temps de lecture : 35 minutes

Astuce : Tu n’as pas le temps de lire des infos sur 270 marques tout de suite ?

Aucun souci, nous pouvons t’envoyer une version simplifiée -très légère- de cet article en PDF. Avec encore plus de marques, 380 au total, directement accessibles dans ton smartphone.

Ce n'est pas tout...

Je t’enverrai un lien pour obtenir le Guide BonneGueule 2 gratuitement. 220 pages de conseils ultra-détaillés pour améliorer ton style (ex : on t’apprend des techniques pour devenir un ninja du shopping et trouver les marques avec le meilleur rapport qualité/prix à un prix abordable).

 

Cela fait des années que nous testons, comparons, décortiquons plus d'une centaine de marques.

Voici nos conclusions rassemblées dans ce guide des principales marques de vêtements pour hommes.

Dernière mise à jour, le 8 novembre 2017 : 270 marques !

Bonnes et mauvaises marques de vêtements homme

On nous a beaucoup demandé quelles sont les grandes enseignes auxquelles on peut se fier quand on a des budgets réduits : Zara ? H&M ? Celio ? Et que vaut (vraiment) Uniqlo ?

Et peut-on vraiment se fier à toutes ces nouvelles marques nées sur Internet qui clament vendre de la qualité "parfaite" à prix cassé grâce à la distribution directe ?

En fait, il n'y a pas vraiment de réponses précises, car on peut trouver du bon, du moins bon... et du très mauvais chez toutes les marques de vêtements que vous connaissez.

Et en guise de préambule, sachez que pour certaines pièces : vous devez investir.

Mais pour d'autres pièces, vous pourrez trouver de bonnes choses dans le prêt-à-porter d'entrée de gamme (c'est-à-dire toutes les grandes enseignes que vous connaissez) : ce sera l'objet de la seconde partie de l'article. Et autant vous prévenir, il va y avoir du clash !

bonnes vs mauvaises marques de vetements homme

On part à la chasse aux faussaires.

Piqûre de rappel : en mode homme, investissez d'abord là où la qualité se remarque

Notre crédo est simple : acheter moins mais acheter mieux. Il est certain que l'on trouve de tout sur le marché actuel de la mode masculine. Si les prix varient du tout au tout selon les marques, sachez que la qualité également.

En investissant dans des pièces plus couteuses mais de meilleure qualité, vous réalisez un gain sur le long terme. Vos vêtements tiendront beaucoup plus longtemps et leur apparence sera nettement différente. Il y a des pièces, des matières, avec lesquelles on ne peut pas tricher. C'est par là que vous devez commencer !

Denim, cuir, laine : on investit

Le cuir (chaussures, blousons, sacs) : disons-le tout de suite, un cuir cheap se remarque tout de suite. Inutile donc de chercher un blouson en cuir ou de belles chaussures habillées avec une logique de dépense minimale : pour ces pièces, la qualité se paie.

Sur les souliers, c'est aussi au niveau du montage (et donc de la durée de vie) qu'une mauvaise qualité vous fera défaut. Eh oui... une belle paire de chaussures, ça commence autour de 150 € (avec des bottiers comme Meermin ou Septième Largeur). Et sachez que ceux qui vous promettent la qualité à moins de 100 € bluffent...

Idem pour le jean : c'est la pièce incontournable d'une garde-robe, mais aussi un des vêtements paradoxalement les plus compliqués à choisir (n'hésitez pas à consulter notre guide complet sur comment choisir un jean de qualité).

On vous l'a déjà dit, commencez avec des jeans bruts (Naked & Famous, Edwin, APC, etc.) qui dureront longtemps et s'embelliront avec le temps (au lieu d'afficher des signes d'usures et délavages superficiels très cheap).

Un bon jean, c'est entre 90 € et 130 €, et ça ne se trouve PAS dans le prêt-à-porter d'entrée de gamme (à l'exception peut-être des jeans Uniqlo, avec, à une époque, des toiles japonaises à moins de 70 €, mais je n'en trouve plus aux dernières nouvelles).

lisere-rouge-jean-selvedge-kurabo-bonnegueule 2

Une toile selvedge se repère avec son beau liséré blanc aux fils rouges.

La laine pour un costume ou un manteau : un beau drap de laine, comme celui d'un manteau WooYoungMi, ça se paye aussi. Le rendu n'aurait rien à voir si vous lorgnez du côté des "manteaux en laine" Zara et consorts.

Je ne sais pas pour vous, mais moi quand je lis sur une étiquette 80% polyester, 20% laine, j'appelle cela un manteau... En polyester (je ne le répéterai jamais assez : lisez les étiquettes).

jean selvedge

La question est de savoir : avant ou après le port de la pièce ?

La grosse maille : assembler de la grosse maille demande un savoir-faire particulier et bien plus minutieux que pour les mailles légères. Il faudra s'orienter vers des spécialistes comme la Scotland House of Cashmere.

Mais attention : le fait d'investir une bonne somme d'argent n'est en aucun cas l'assurance d'avoir de la qualité. Beaucoup de marques préfèrent mettre le paquet sur leurs dépenses marketing, car elles savent qu'elles se rattraperont sur des vêtements bas de gamme à fortes marges.

En règle générale évitez les marques qui sont de gros annonceurs dans la presse papier ou internet. C'est le problème actuel avec les grands magazines papiers ou web que vous connaissez tous : leur survie dépend des annonceurs (e-shops et marques) et les labels qu'on y trouve sont bien souvent ceux-là même qu'il faut éviter.

Coton et petite maille : on peut (un peu) se laisser aller

etiquettes-vetements

Le coton : tee-shirts, chemises, chinos, vestes d'été... Les rendus des cotons se valent à peu près tous. C'est notamment pour cette raison que l'on trouve tout et n'importe quoi dans toutes les gammes de prix. Alors qu'est ce qui fait qu'un coton peut être meilleur qu'un autre ? Pour le savoir, je vous invite à jeter un oeil à notre test de la filature Albini, tout y est expliqué.

Maintenant encore une fois, le rendu d'un tissu en coton haut de gamme sera relativement similaire à un tissu plus abordable. C'est pour cette raison que l'on peut se permettre de moins investir ici. Bien sûr, si votre choix se porte sur des chemises ou des tee-shirts haut de gamme, il est certain que leur confort et leur durée de vie s'en ressentiront.

La petite maille : eh oui, on peut trouver des petites laines Mérinos bien sympathiques quand on sait où chercher (chez Uniqlo par exemple).

En revanche, attention aux marques françaises de la nouvelle vague du sentier : Zadig et Voltaire, Comptoir des Cotonniers, The Kooples et compagnie... Les coupes sont bonnes, mais sans vouloir stigmatiser : il est possible de trouver une meilleure qualité pour le même prix

bonnes marques de sneakers homme
Les sneakers :
Depuis quelques années les bonnes affaires se multiplient : et le meilleur rapport qualité/prix du moment se trouve chez National Standard.

Forces et faiblesses des principales marques de mode homme en France

Pour conclure, voici un panorama des principales marques présentes dans l’hexagone, avec leurs forces et leurs faiblesses. Et effectivement, toutes ne sont pas des bons plans !

Attention : On s’intéresse ici à la qualité « relative » des marques de vêtements comparativement au prix (= rapport qualité/prix), et non à la qualité « absolue » des pièces (= sans prendre en compte le prix).

A.P.C. - Good : en particulier, les jeans bruts, la maille. La marque est globalement un peu chère mais reste une très bonne porte d’entrée dans le haut de gamme. Une bonne affaire en période de soldes. 

Abercrombie & Fitch – Good : les vendeuses qui dansent. Bad : pas très bon rapport qualité-prix et design sans intérêt. Les vêtements, tous. Et l’odeur de déo dans les boutiques.

Acne Studios – Good : blazers, jeans. Très beaux basiques, même si tout devient un peu cher. Bad : tout est globalement surpricé hors soldes.

Acronym : la marque qui règne en maître sur l'urban techwear. L'utilisation de matières techniques, de zip étanches haut de gamme de chez YKK, et des coutures thermosoudées font grimper le prix dans la stratosphère, mais le design est incomparable. A réserver aux grands (fortunés) passionnés de pièces techniques ET urbaines.

Aero Leather Clothing - Good : les cuirs, d’une qualité impressionnante pour moins de 1000 euros, avec de nombreuses personnalisations possibles sur les mesures et les designs.

Agnelle - Good : des designs très intéressants sur la ganterie, un des derniers savoir-faire français, et un rapport qualité/prix plus qu’honorable. Bad : lisibilité des différentes gammes et qualités. 

Aigle – Good : bon, il leur reste les bottes en caoutchouc. Bad : qualité à la baisse, avec un rapport qualité-prix moins bon depuis que la ligne premium a été arrêtée. 

A Kind Of Guise – Good : jeune marque allemande avec un travail très important sur les matières et les coupes. Parfait pour de belles pièces, made in Germany. 

Alain Figaret – Good : large choix dans les motifs et les couleurs. Bad : cher pour ce que c’est. Le rapport qualité-prix a baissé, avec des tissus de qualité désormais moindre.

Alden – Good : les souliers increvables en cordovan ou en cuir chromexcel de chez Horween. Bad : des formes très arrondies, voire assez pataudes qui peuvent ne pas plaire. Prix prohibitifs et une faible disponibilité en France.

Almare – Good : les sacs et leurs couleurs fraîches. La petite maroquinerie est de bonne facture. Marque disparue. 

All Saints - Good : une assez bonne porte d’entrée pour les cuirs aux alentours de 400-500 euros. Parfait pour un vestiaire un peu rock. Intéressant aussi sur les tee shirts un peu travaillés. Bad : souliers, maille. Cher pour ce que c'est, à privilégier en période de soldes.

American Apparel – Good : des basiques intéressants comme les chemises en oxford et les tee-shirts, mais trop cher. Bad : les tailles sont souvent incohérentes (sizing américain), attention aux achats online.

American Vintage – Good : les pièces basiques en coton, et uniquement en période de soldes. Bad : tout le reste.  

Ami – Good : des designs très réussis et des coupes très intéressantes sur les manteaux et les pantalons. Les matières ne sont pas en reste ! Bad : les prix qui augmentent avec la notoriété de la marque, la rendant bien moins intéressante hors soldes.

April 77 – Good : les jeans très ajustés à un prix correct et de bonnes réductions pendant les soldes, parfait également pour un vestiaire rock. Bad : évitez les “cuirs vegan”, sauf si vous êtes vous-même vegan par conviction. Le toucher est vraiment beaucoup moins convaincant... 

Armani – La ligne de défilés Giorgio Armani a un style italien assumé et intéressant, en majorité sans fautes de goûts. La qualité de confection est vraiment bonne, même si pricée bien trop cher. Toutes les autres lignes ne valent pas vraiment le détour.

Arc’Teryx – : marque d’outerwear à la pointe de la technologie, avec un vrai savoir-faire technique autant sur les matières que sur les constructions. Sa ligne Arc’Teryx Veilance propose de l'urban techwear, avec des designs créa minimalistes, associés aux matières techniques et innovations de la marque. Prévoir un budget très conséquent, on est ici dans le haut-de-gamme des pièces techniques.

Armor Lux – Good : à la base belle marque héritage à la française avec une expertise conséquente sur les pièces qui entrent dans son cœur de métier – les cabans et la maille – pour lesquels le rapport qualité/prix correct. Attention aux étiquettes, tout n'est pas fabriqué en France. Mais les coupes un peu “classiques” peuvent ne pas convenir à tout le monde.

ASOS – Good : marque distributeur, prix très bas. Le nombre de coupes et de styles ainsi que la livraison/retours gratuits rendent la marque utile pour des tests de style/coupe. Noter également que le site distribue The Unbranded Brand ou Maharishi. Bad : niveau de qualité très faible et opacité sur les conditions de fabrication. 

Aspesi – Good : marque italienne proposant une très bonne collection, avec une ligne de basiques permanents par exemple. On recommande notamment les M65 et autres fishtail jackets. Bad : trop cher, à n’acheter qu’en soldes, avec de fortes remises.

Ateliers Auguste – Le design simple de leurs sacs en font des produits beaux et de qualité, pour un prix justifié. 

Atelier Privé – Good : rapport qualité/prix correct, large choix. Bad : matières qui ne font pas rêver et évitez certains motifs.

Atelier de l’Armée - De très beaux sacs orientés “baroudeur”, avec un excellent travail de design qui se démarque vraiment, et une qualité qui suit aussi. Pas donné, cependant, surtout sur les pièces majoritairement en toile qui peuvent coûter presque aussi cher qu’un bon sac 100% cuir chez d’autres marques.

Atelier de la Venise Normande – Des basiques orientés casual, bien confectionnés et dans de beaux tissus, pour des prix honnêtes. Parfait pour satisfaire les plus chauvins d’entre vous !

Atelier Particulier – Good : une petite marque focalisée uniquement sur la production d’accessoires de qualité à des prix très intéressants. Rapport Q/P excellent permis par le modèle de vente en ligne uniquement.

Atelier Voisin – Good : beaucoup de variantes de bottines, avec des effets usés et patinés : c’est LE point fort de la marque. Bad : pas forcément aussi performant en qualité par rapport à des chausseurs classiques. 

Aviatic – Good : bons cuirs délavés, bonne alternative aux designers pour un vestiaire un peu dark. La marque s'est arrêtée de produire pendant quelques années, mais elle relance actuellement avec de nouvelles pièces. Pour info, c'est la marque en propre d'Elevation. 

Axel Arigato - Sneakers avec des designs sympas qui reprennent un peu les codes de la sneaker haut de gamme. Beau rendu global, mais cher au regard des matières premières utilisées.

Azzaro  : marque dont la qualité des produits n'est vraiment pas à la hauteur de son budget marketing.

Balibaris – Good : en soldes pour la majorité des pièces. Le style est intéressant pour consolider des basiques. Bad : la marque a complètement changé sa politique de qualité (à la baisse) et de  prix (à la hausse). 

Banana Republic – L’enseigne haut de gamme de GAP. Des choses correctes (tee-shirts, chinos, sweats en coton) mais il faut faire le tri. Un rapport qualité-prix juste correct, mais pas de renouvellement côté style.

Barbour – Une vieille maison anglaise qui fabrique toujours des vêtements en Angleterre (et notamment des manteaux de pluie) résistants - souvent même stylés - pour faire du bateau en ayant la classe. Privilégier les modèles suffisamment fittés. On aime bien les modèles Bédale et Beaufort. Good : c'est cher, mais la qualité à la hauteur. 

Bastong – Good : Marque de workwear coréen avec un excellent rapport qualité/prix, un vrai travail sur les matières et un grand soin apporté aux détails. Malheureusement, presque introuvable en France.

Benjamin Jezequel – Good : Les textures, la douceur et la légèreté des vêtements doux. Un bon rapport qualité/prix pour ceux qui veulent des sweats/tees dans des matières haut de gamme. Le système de pré-commande permet même d’avoir les pièce moins chères. 

Ben Sherman – Rapport qualité/prix moyen, sur une marque moyen-haut de gamme. Style peu intéressant.

Bershka – Même groupe que Zara (Inditex), orienté plus bas-de-gamme. Le bas-de-gamme du bas-de-gamme donc. On évitera.

Bill Tornade – Une marque qui a connu de bien meilleurs jours, daté le style est resté sur des tendances des années 2010. La qualité n'est pas à la hauteur du prix. 

Birkenstock – Good : des sandales très agréables au design classique. Bad : certains modèles trop connotés “touriste allemand” et quelques ratés en termes de style. Rapport qualité/prix moyen. 

Bleu de Chauffe – Le cuir de leurs sacs est d’excellente qualité et vieillit très bien, il va se patiner à l’usage et devenir réellement unique. Good : fabrication française. Marque bien positionnée sur son segment.

Bleu de Paname – Marque sérieuse avec des vêtements d'un assez bon rapport qualité/prix, style workwear un peu créatif. Attention, les coupes sont plutôt amples. 

Bobbies – Une marque qui faisait des chaussures de bonne qualité à prix corrects, mais qu'on ne recommande plus en raison des cuirs utilisés. Il y a clairement mieux ailleurs.  

Boggi – Good : Les costumes, les chemises, les belles matières, les couleurs, le choix, bon rapport qualité/prix et les vendeurs avec l’accent italien. Mais tout n'est pas fait en Italie, mais même les pièces fabriquées en Asie sont plutôt soignées. 

Bottega Veneta – Le Hermès Italien. Good : les cuirs d'exception, très bien travaillés, via leur fameux tressage du cuir (intrecciato) qu’on retrouve sur leurs vestes, souliers, sneakers et sacs. Comme toute marque de luxe, les prix sont délirants. 

Brice - Récentes améliorations dans la communication mais toujours les mêmes vêtements low cost à la qualité très passable.

Brooklyn We Go Hard – Brooklyn ne parle plus français, la marque a rendu l’âme.

Burberry – Maison de luxe qui a pris un tournant de plus en mode. Très belle qualité mais excessivement chère considérant les lieux de fabrication de certains produits. 

Burton – Une marque qui souffre de son image un peu vieillotte, malgré une offre renouvelée. On peut y trouver des pièces d'un bon rapport/qualité. 

Buttero – Good : Super marque italienne de chaussures ; cuir tanné végétal, semelles margom. Bref, du solide, robuste, durable, à l’italienne. Attention à certaines nuances de marron foncé de sneakers qui font un peu vieillot. 

Cadot – Good : Les gilets en flanelle de laine légère et chaude, pratiques en toute occasion et très faciles à porter. Les soft jackets présentent également un très bon rapport qualité / prix.

Café Coton – Bad : Faible qualité et coupes souvent très amples.

Calvin Klein : en dehors de la ligne défilé de CK qui peut présenter un intérêt, tout le reste est beaucoup trop cher et d’une qualité très aléatoire. Attention aux costumes discountés des ventes privées ou des villages de marques : ce n’est pas indiqué mais ils sont de qualité inférieure. Ce ne sont PAS des stocks de magasins habituels.

Canada Goose – Good : On adhère totalement à leurs parkas ; plusieurs membres de l’équipe s’en sont d’ailleurs munis au cours de leurs séjours dans des régions particulièrement froides. Le prix peut sembler important mais se justifie au regard de la qualité du duvet et de la fabrication canadienne. De vrais vêtements fiables et robustes, plutôt utile quand il faut rester plusieurs heures à -20°c !

Carhartt – La marque revient de loin et sort du workwear pour quelque chose de plus stylé. Good : La ligne WIP avec une multitude de coupes et de matières, pour un style assez street et workwear. Le rapport qualité / prix de la marque est tout à fait satisfaisant, et est une référence sur les chinos. Les chemises en oxford, le denim, les tees et les vestes ne sont pas pour autant en reste.

Carmina – Good : Des chaussures d’excellente qualité mais cela a un coût. À voir cela comme un investissement qui durera des années. Bad : certains ont signalé des semelles en cuir moins durables que celles de marques de la même gamme de prix (comme Crockett&Jones). Pensez donc à poser un patin à la semelle.

Carnet de Vol – Qualité et design super cheap.

Carven – Marque haut de gamme, sans grandes surprises qui a connu de meilleurs jours. Correct sans plus, bien pour des coups de coeur en solde. Good: design créatif et univers intéressant. Bad : trop chers, et certaines matières sont discutables.

Cavalier Bleu – Good : Des pièces originales et chics, souvent agrémentées de détails agréables. Les produits Cavalier Bleu représentent de bons compromis et maintiennent un prix plutôt accessible, tout en gardant une belle qualité de matières et de confection.

Celio – Ils reviennent de loin… la ligne Club offre parfois des vêtements intéressants. Pour le reste il faut slalomer entre les étals de polyester et s’orienter surtout sur le coton et les chinos, avec beaucoup de prudence.

Cheap Monday – Jean d’entrée de gamme avec un rapport qualité / prix correct. Marque emblématique des coupes ajustées. Évitez tout de même les modèles au délavage cheap, la marque n’a pas volé son nom.

Chevignon – Good : Certains blousons en cuir, même si de meilleures alternatives existent dans cette gamme de prix. 

Christian Lacroix – Ce n’est plus qu’une franchise épuisée jusqu’à la moelle, il ne faut plus espérer y trouver quoi que ce soit. Idem pour Daniel Hechter, Jean-Louis Scherrer et consorts.

Cinabre - Good : Un large choix d'accessoires pour homme confectionnés dans de belles matières (tweed écossais, laine anglaise, soie française, etc.) et par les artisans les plus doués de France.

Clark’s – Des desert boots qui restent emblématiques, notamment le modèle beeswax. Le reste n’a rien d’extraordinaire.

Coach – Maroquinerie haut de gamme. Les produits sont beaux et les designs équilibrés. Attention, c'est beaucoup moins le cas du côté femme (on pense à votre copine).

Commune de Paris – Rapport qualité / prix correct, vêtements de qualité. Bon partis-pris stylistiques. Du vrai "casual chic".

Confident – Marque de prêt-à-porter sur-mesure qualitatif. Good : Rapport qualité / prix quasiment imbattable pour le costume deux pièces. Une vraie écoute, des vêtements dans l’air du temps.

COS – Le « haut de gamme » de H&M. Good : Les pantalons et blazers en laine, ainsi que les sneakers. Globalement un bon entrée de gamme pour les basiques. Bad : Sizing aléatoire pour un prix parfois un peu élevé.

Crockett & Jones – Des chaussures haut de gamme au savoir-faire historique et exigeant. On les recommande pour la beauté et la qualité de leurs pièces. Crockett & Jones est une valeur sûre depuis des décennies dans le monde des souliers, mais il faut le budget qui va avec.

Cuisse de Grenouille – Good : Des basiques efficaces à l’ADN surf et sans prise de tête. Toutes les pièces sont bien fittées : malgré des coupes bien ajustées, le confort est toujours présent.

De Bonne Facture – Good : Bons basiques intemporels, accompagnant un design poussé, des finitions luxueuses et de belles matières. Bad : le 100% made in France coûte cher, desservant parfois légèrement le rapport qualité/prix de la marque.

De Fursac – Good : Des costumes et des trenchs avec un beau design, mais chers. Le rapport qualité / prix reste satisfaisant et la marque fait régulièrement des promotions.

Décathlon – Good : les tentes Quechua qui se déplient en deux secondes, et les vêtements sportifs à moindre coût pour se salir à fond la forme et sans regrets !

Delaveine – Laissez les costumes en plastique aux Power Rangers, par pitié.

Desigual – Good : Si vous travaillez dans un cirque burlesque, ou que vous enseignez la poterie à des élèves de maternelle. Bad : Si vous tenez un minimum à votre vie sociale. Blague à part : trop de logos, matières cheap, trop bariolé, trop coloré : c’est vulgaire ET cher.

Deus ex Machina – Good : des pièces solides dans un univers biker et workwear. Bad : un prix très élevé sur les tees / sweat !

Devred – Good : Des blousons corrects, et d’autres trouvailles sont possibles. Un peu mieux que Célio.

Dickies – Good : les pièces avec un look streetwear sont très bien « pricées » et la qualité est au rendez-vous.

Diesel – Good : Certains délavages de qualité, intéressants en soldes mais il y a un énorme tri à faire.

DNM Pieces – Good : leurs chinos et leurs jeans haut de gamme avec des finitions propres et un rapport qualité / prix honorable.

Dockers – Good : Les chinos bien sûr ! (modèles Alpha khakis et San Francisco). Assez correct sur le reste.

Dolce & Gabbana – Trop cher, mais des choses intéressantes d’un point de vue stylistique. En revanche, aucun salut pour D&G (qui s’est d’ailleurs arrêté).

Drapeau Noir – Good : rapport qualité / prix très intéressant. Les coupes sont correctement exécutées, les finitions bien réalisées et les tissus utilisés sont de très bonne qualité. Bad : des matières qui bougent encore trop au lavage, même si la marque s’est beaucoup améliorée là-dessus.

Dr Denim – Good : les chinos. La marque reste correcte sur le reste.

Dr Martens – Un classique pour ses grosses boots bien solides. Pas mal d’éditions limitées intéressantes.

Dsquared2 – Délavages souvent vulgaires, jeans de mauvaise qualité.

Eclectic – Good : Les vestes personnalisables et entièrement entoilées dans des matières techniques. Les possibilités de personnalisation sont très nombreuses : couleur, taille, longueur etc. La marque Roll's du blazer !

Eden Park – Good : Utile pour les physiques imposants, mais il y a du tri à faire.

Éditions M.R Good : Super rapport qualité / prix sur les manteaux. Compétitifs sur le reste. Toujours de belles matières avec un vrai travail de création portable et élégant. À noter que la marque a changé de nom, elle s'appelait avant MelindaGloss.

Edwin – Good : des très bons denim dans des gammes variées (90 à 200 €). Toiles solides constituant une belle porte d’entrée dans le monde du selvedge. Bad : quelques pièces en coton (tee et sweat) un peu chères. 

Eleven Paris – Les campagnes dans les magazines et les abris-bus, ça coûte cher. On aurait bien aimé qu’il reste un peu plus de budget pour produire les vêtements.

Emmanuel Berg – Good : Très bonne qualité. Bad : C'est cher et les coupes sont vraiment trop amples, le comble pour un service de sur-mesure industriel.

Éric Bompard – La marque a beaucoup investi dans le marketing. Elle a donc une image “luxe” avec une qualité d’entrée-de-gamme. Beaucoup de choix cependant, et certaines pièces en cachemire comme les sweatpants en valent la peine.

Esprit – Encore moins bon et plus cher que Célio. Une fois par an un truc bien, mais il faut ramer fort pour le trouver. Globalement, les prix pratiqués sont trop élevés pour des matières pas assez qualitatives. À éviter.

ETQ – Très bonne marque de sneakers aux designs travaillés et aux finitions haut de gamme. Bon rapport qualité / prix. Les perfectos ont également l’air très intéressants. À ranger à côté de Filling Pieces.

Everlane – Good : Des basiques à un rapport qualité / prix intéressant. C’est le Maison Standards américain.

Façonnable – Trop cher et d’un goût parfois douteux

Falcon Garments - Un excellent rapport qualité / prix pour les blousons en cuir personnalisables, avec un vaste choix de designs et de peaux. Bonus : une option “made-to-measure” pour un modeste supplément.

Father & Sons – Un second couteau, mais acceptable pour ceux qui n’auraient pas mieux en région. Des costumes et chemises au rapport qualité / prix intéressant en solde.

Filippa K – Good : Marque scandinave qualitative sur à peu près tout. De très bons blazers.

Filling Pieces – Good : De très bons designs, parfois plus recherchés qu’ETQ, pour des sneakers vraiment haut de gamme et un rapport qualité/prix au top.

Filson – Good : De très bonnes pièces workwear qui vont bien tenir sur la durée. Cependant, attention aux coupes amples. Leur sacs sont une référence de solidité et de durabilité.

Fjällräven – Good : Des prix très acceptables pour de bonnes pièces techniques.

Finsbury / Loding – De bons bottiers d’entrée de gamme, avec une qualité parfois aléatoire, mais largement distribués en France. Vérifiez bien le cuir de chaque paire que vous achetez.

Florian Denicourt – Good : Les chaussures et les sacs en cuir. Très bon travail dans les matières avec un style minimaliste (aucun détail inutile), facile à porter et les pièces ont énormément de caractère.

Frank and Oak – Good : Se construire une garde-robe de basiques de qualité à petit prix, c’est possible. Attention au sizing parce que ça taille large.

Fratelli Noviello – Good : Le rapport qualité/prix de ces sacs est excellent. Attendez vous à un produit artisanal avec de très belles matières, des finitions irréprochables et une esthétique rare, qui maintient toutefois son aspect pratique.

Fred Perry – Good : Vestes d’été (les Harringtons !), polos. Le reste est cher.

Frenchtrotters : Bonnes pièces, bonnes idées, mais rapport qualité / prix de certains items discutables. Good : Vraie créativité dans la marque, comme par exemple dans les prints de chemises : à réserver pour des achats « coup de cœur » sur des designs forts.

G-Star – Design très souvent vulgaire, mauvaise qualité et cher. Idem pour Guess, Replay, etc.

Galeries Lafayette – Good : De très bonnes choses dans les ceintures (30 €) et les accessoires en maille (écharpes, bonnets, gants). Bad : Attention tout de même aux accessoires et foulards en synthétique : ne prenez que les matières naturelles.

Gant – Good : De très belles pièces, notamment sur la chemise en oxford et les costumes. Mais attention : qualité parfois hétérogène dans les collections. Mention spéciale pour Gant Rugger.

Gap – Good : La marque est un bon entrée de gamme sur à peu près toutes les pièces et solde assez bien. Privilégiez les pièces en coton tees, chemises, sweaters et chino.

Garçonne & Chérubin – Good : Des chaussures de qualité avec quelques finitions sympathiques.

Gentleman Farmer – Un peu comme Burton, une marque de papa pas forcément hyper-orientée sur la qualité ou les coupes.

Gucci – Good : De belles choses mais beaucoup trop cher, et éviter les vêtements ostentatoires. À acheter en vente presse. Bad : Attention aux sneakers, bien trop bling.

Gustin – Good : Le rapport qualité / prix des produits Gustin est excellent, une grande variété de matières de qualité, souvent rares et originales, avec une construction solide et des finitions de puriste. En revanche, soyez vigilants sur le sizing, usez et abusez de leur guide des tailles ! Bad : La durée de production, du fait du système de précommande, qui demande de la patiente. De plus, une relative parité euro/dollar ont rendu la marque moins intéressante en Europe.

H&M – Good : Quelques pièces intéressantes, comme les cuirs de la ligne premium, ainsi que certaines chemises et sweats. Très hétérogène, avec de l’expérience vous trouverez facilement une ou deux pépites par mois. Bad : Sans un bon flair donc, vous avez de fortes chances de rater ces pépites et de finir avec un tee-shirt troué après 3 lavages. Pour vous aider globalement, les jeans, la majorité des chinos et les mailles sont à éviter ; la qualité des tee shirts est vraiment hétérogène. Tout ce qui a de la matière synthétique est à fuir également.

Harmony Paris – Idéal quand on veut donner du relief à sa garde robe. Good : Le sourcing des matières est au centre de cette marque qui propose des tissus de qualité à un tarif vraiment accessible. Designs streetwear assez minimalistes. La marque solde très bien.

Hartford – Good : Nombreuses pièces intéressantes, marque très forte sur les traitements lavés sur les pièces (pantalons, chemises, vestes). Beaucoup de coton avec de jolis imprimés. Le prix est bon mais, selon les matières, la note peut grimper.

Hast – Good : Excellent rapport qualité / prix sur les chemises et grand choix dans les coupes. Dernière précision : leur sizing taille de manière un peu généreuse mais les tailles descendent jusqu’au 36 pour les chemises formelles, et XS pour les chemises casual.

Hèdus – La marque propose des vêtements innovants, avec des matières nobles. Good : Leurs pièces à manches : vestes, blousons, manteaux. Chaque pièce détient une originalité avec un twist parfaitement maîtrisé, à des prix abordables.

Herschel – Good : des sacs vintage aux designs réussis pour un prix contenu. Bad : une qualité de fabrication en dessous de certains concurrents et une connotation très “jeune”.

Heschung – Good : Chaussures de haute qualité, chaque détail est pensé pour apporter solidité et confort. Les chaussures de ville et les souliers casual sont de toute beauté ; les cuirs, de première qualité.

Hircus – Good : De bons cachemires à des prix abordables.

Homecore – Good : Belles finitions et une multitude de jolis détails pour des tenues streetwear et décontractées. Le rapport qualité / prix est très bon.

Howard’s – Good : Les cravates et tous les accessoires, entièrement made in France et réalisés à la main, sont d’excellente confection : les couleurs sont profondes, les coutures soignées et on retrouve une multitude de jolis détails. La gamme de chemise made in France est très intéressante.

Hugo Boss -
 Trop cher pour ce que c'est, encore trop de synthétique dans le choix des matières. Evitez les chaussures, convaincantes ni en style ni en qualité. 

IKKS – Good : les vêtements en coton vendus pour être superposés mais attendre les soldes. Bad : le reste est trop cher pour ce que c’est.

IZAC – Good : Des costumes qui peuvent valoir le coup avec de fortes soldes. Attention aux coupes trop généreuses et fuyez le synthétique.

Jack & Jones – Bad : Vraiment pas incroyable, un Pull and Bear bis. Good : Certaines pièces catégorisées « premium » sauvent un peu la marque.

Jacques et Déméter – Good : Chaussures de qualité 100 % fabriquées en France. Un peu cher, mais c’est le prix juste pour garantir une rémunération équitable pour tout le savoir-faire et la chaîne de production.

JAGVI – Good : belle offre, avec des détails stylistiques intéressants. Compte tenu de la gamme de produits, les prix restent vraiment compétitifs et accessibles par rapport à la qualité des matières. Une marque qui mériterait sans aucun doute d'être beaucoup plus connue.

Jean-Baptiste Rautureau – Beau créateur de souliers situé à la Gaubretière (en Vendée). Good : Impeccable pour des modèles racés et qualitatifs. Bad : Évitez tout de même le trop classique (autant trouver moins cher ailleurs), ou le trop clinquant (genre python fuchsia et cie).

Juch - Good : Sneakers très confortables, dès le premier port. Bien également pour les chelsea.

Jules - Sur la ligne de base, c'est toujours le royaume du polyester (le seul costume fait de laine en contient... 18%) et du blazer thermocollé. Des efforts sur une ligne "Gentle Factory" comportant des matières naturelles et plus respectueuses de l'environnement, mais avec des montages toujours bas de gamme.

Junk De Luxe – Label intéressant sur la plupart des pièces, notamment les manteaux, les chemises casual et les polos.

Kenzo – Sympa mais trop cher. 

Kiabi – Au secours !

Kitsune – Grosse qualité, mais totalement trop cher pour ce que ça vaut réellement. Achetez plutôt leurs albums.

Kohzo – Good : Des jeans délavés de haute qualité, parmi les meilleurs, cela a bien un prix…

Kost – Good : Le design des chaussures est globalement réussi et le rapport qualité / prix général est bon, autant sur le cuir que les finitions. On recommande pour les petits budgets.

Kowtow – Good : Tee-shirt très beaux et bien finis en coton bio. Si vous travaillez dans le graphisme, cela devrait particulièrement vous plaire. Alors certes, non soldé, c’est un poil cher (entre 60 et 70 € le tee-shirt). Mais en soldes, ça vaut carrément le coup, surtout si vous êtes bien large ou très grand.

Kulte – Pas fan du design, mais pourquoi pas pour ceux qui aiment (et maîtrisent) le streetwear.

L’Aiglon – Good : Les sacs solides et fonctionnels, les ceintures d’excellente confection au très bon rapport qualité / prix.

La Panoplie – Bons basiques bien pricés (shorts, chinos, parkas). Style parfois un peu trop ample notamment sur les chemises et certaines parkas (influences streetwear, donc jugement subjectif).

La Redoute – vraiment cheap sur le design et la qualité. Idem pour les autres marques d’enseignes par correspondance type Les 3 Suisses.

Lacoste – En progression (chinos, polos), mais assez cher : attendre les soldes. Et éviter les modèles avec le logo voyant. Lacoste L!ve est plus intéressant. Repositionnement prometteur de la marque.

Lanvin – Excellents designs et défilés, mais la qualité a baissée depuis quelques années. Les prix n’ont étonnamment pas suivi cette décrue. Bref, à acheter en soldes : certains designs de sneakers restent intéressants mais chers.

Larose Paris – Larose a réussi le pari d’introduire la casquette streetwear dans le monde du luxe. On aime les belles matières et le savoir-faire qu’offre la marque. Attention, les prix sont parfois élevés.

Le Coq Sportif – Good : Des bons basiques avec un design travaillé et un rapport qualité / prix satisfaisant. Osez les couleurs et les motifs !

Le Mont Saint Michel – Good : Marque héritage, avec une spécialité dans la maille, même si on aimerait voir plus de 100% laine dans les collections.

Le Pantalon – Good : Pour 73 euros, vous pouvez vous offrir un pantalon confectionné en Europe avec de belles finitions et une qualité très supérieure à ce qu’on peut trouver sur le marché à ce même prix. L’offre simple et efficace. Considérez que c’est vraiment le Hast du pantalon !

Lee – Du Levi’s. Parfois de bonnes surprises, mais souvent aussi des matières cheap.

Léo et Violette – Good : Maroquinerie au rapport qualité / prix plus qu’excellent, clairement imbattable pour le prix.

Léon Flam – Les sacs Léon Flam ont un prix correct, même si le design est avant tout adapté à des styles formels pour le bureau.

Les Chats Perchés – La marque s’est arrêtée courant 2015.

Les Flèches de Phébus – Good : Bonne petite marque française, proposant des souliers à un prix abordable et d’une qualité très satisfaisante, à l’instar d’autres labels comme Bobbies ou Paire & Fils.

Levi’s – Pour la ligne mainstream : qualité de jean standard mais vendue trop chère. Cependant, les coupes, notamment le 501, sont très réussies. La ligne milieu de gamme Red Tab est plus intéressante. La ligne Levi’s Vintage Clothing est qualitative mais encore plus chère, à guetter en soldes. Même si Levi’s jouit d’une excellente image en France et peut être un bon second couteau, évitez les jeans délavés cheap et privilégiez les jeans foncés. Les chemises en denim sont également intéressantes mais tout le reste, des tees aux baskets, est à oublier.

Libertine-Libertine – Marque scandinave influencée par le sporstwear. Leur chemise hunter est de bonne confection et se diversifie chaque saison, avec plus ou moins de goût. Beaucoup de pièces fortes.

Lonesome Detail - Good : des chaussures légères au prix abordable. La fabrication est comparable à celle de Bobbies.

Louis Purple - Good : très belle offre en prêt-à-porter et sur la demi-mesure. Des prix imbattables pour un choix de matières et de coupes large.

Loro Piana – La maison Loro Piana offre les meilleures qualités au monde pour les mailles, des produits très rares, exclusifs, et fabriqués avec une grande attention. Le prix affiché est logiquement conséquent. À réserver pour les soldes.

Love Brand & Co – Good : Maillots de bain haut de gamme qui soutient l’association Elephant Family en leur versant une partie de ces bénéfices, pour protéger les éléphants en Afrique et sauvegarder les espèces menacées d’extinction.

Ly Adams – Good : Une marque qui, malgré les années, arrive à très bien se renouveler avec un excellent parti-pris créatif. Les tissus sont particulièrement originaux, mais toujours très portables et de bon goût. Un très bon rapport qualité / prix en particulier sur les manteaux et les costumes, a fortiori pour des matières aussi belles. De plus, la marque taille très bien pour les personnes petites ou assez fines cherchant des pièces fittées.

Lyle & Scott – Trop cher pour ce que c’est… (150 € pour des hauts en coton).

Maharishi – Good : Des coupes très travaillées sur l’ensemble des pièces et une qualité de fabrication solide. Bad : un prix évoluant en fonction du taux de change €/£.

Maison Martin Margiela – Cher et qualité variable selon les pièces. Ici, on achètera surtout un travail de création et non les basiques, vendus bien trop chers. Leurs sneakers ont eu un succès fou et sont réputées très confortables.

Maison Standards – Good : Des basiques bien coupés, de qualité et avec un excellent rapport qualité / prix. Attention aux t-shirts en lin qui rétrécissent au moindre coup de sèche-linge (ils n’ont visiblement pas reçus de traitement fixant).

Mango – Comparable à Devred, relativement cher pour de l’entrée de gamme.

Marcel Cerdan Heritage – Good : Bon rapport qualité / prix pour avoir des vêtements confortables dans le ton sportswear.

Marchand Drapier – Good : Les pantalons, coupés plus largement au bassin qu’aux jambes qui twiste l'élégance des pièces, et toujours dans des matières très particulières. Le travail de coupe et de matière est très intéressant sur les chemises et vestes également, surtout si vous arrivez à dénicher les pièces avec une ristourne.

Markowski – Good : Markowski est une excellente option pour avoir de belles chaussures sans se ruiner. La gamme Prince Jorge, ligne plus haut de gamme de la marque, est elle aussi très intéressante.

Massimo Dutti – L’enseigne appartient au groupe Inditex (Zara) et investit dans la publicité pour toucher une clientèle plus aisée, avec à peu près la même qualité de vêtements. Quelques pièces intéressantes en soldes !

Meermin - Good : un des meilleurs rapports qualité-prix-style du marché pour des souliers homme et une gamme très étendue. Bad : Il faut compter environ 2-3 semaines de confection et de livraison (et quand on est pressés, ça compte).

Meilleur Ami – Good : Des sacs à la fois robustes, masculins, pratiques et surtout de qualité remarquable. Et il est rare de trouver des sacs pareils de bonne facture.

Mephisto – Good : le confort. Bad : designs vraiment patauds. Mention spéciale du jury dans la catégorie « mauvais designs » pour ces hybrides entre sneakers et chaussures de ville. 

Mexx – Très difficile de trouver quelque chose de correct. À ranger à côté de C&A.

Misericordia – Très bien quand on évite les gros logos et les imprimés. Marque avec une belle histoire, une belle éthique et de beaux produits.

Moncler – On trouve de belles choses quand on slalome entre les doudounes fabriquées en sac poubelle, tel un Jean-Claude Killy qui porta, pourtant, la marque aux JO de Grenoble.

Monge : Si vous cherchez une paire de chaussures fiable et avec du cachet, vous trouverez de bons choix chez Monge, à condition d’aimer la touche créative lorsqu’on sort des quelques modèles sobres.

Monoprix – Good : Tee-shirts, hoodies et pulls en maille (laine, cachemire), chinos, chaussures, accessoires. Très bonne entrée de gamme, même si certains items sont de qualités inégales.

Monsieur Lacenaire – Good : Les mailles, les teddys et leur volonté de renouveler des pièces.

Monsieur London – Good : Très belle gamme d’accessoires pour homme pensée par des passionnés, le tout au prix juste. Les produits sont de fabrication traditionnelle, mais tout à fait portables par l’homme urbain du XXIe siècle.

Monsieur Loup – Good : Une identité forte dans leurs pièces. On aime bien leurs chemises et leur teddy.

Monsieur Moustache – Ces chaussures d’une grande polyvalence sont pensées pour être portées à tout moment de la journée aussi bien au travail que pendant le week-end ! Elles ne sont pas toutes aussi réussies les unes que les autres en termes de design, mais présentent néanmoins un rapport qualité / prix correct.

Muji - Good : de bons basiques.

Naked and Famous – Good : Un très bon rapport qualité / prix. On y trouve facilement son bonheur pour un jean : pas mal de coupes différentes, de choix de couleurs… Et ils sont tout aussi performants sur les tee-shirts et chemises !

Nanamica – Good : marque japonaise mixant matières techniques et inspirations workwear. Très grosse qualité de fabrication et univers stylistique très poussé. Bad : prix à l’import du Japon et coupes un peu amples.

National Standard – Good : Le rapport qualité / prix de leurs sneakers est très intéressant, c’est une de nos marques coup de cœur. Outre la qualité du montage et des matières, les modèles de la marque présentent un design avec de belles lignes. Et il y en a vraiment pour tous les goûts, même si dans la même gamme de prix, les scandinaves ETQ et Filling Pieces sont impressionnants.

New Balance – Good : Sneakers de qualité. Privilégiez le made in US ou made in UK, pas le made in Asia (différence flagrante dans la qualité).

Newman – Vêtements de mauvaise qualité. Peu d’intérêt.

Nobis – Good : Tous les produits sont d’excellente qualité. Grand soin que prend la marque pour rendre fonctionnels ses manteaux haut de gamme et apporter du confort d’utilisation aux propriétaires de ces vêtements. C’est cher, c’est ce qui se fait de mieux sur le marché pour lutter efficacement contre le froid.

Norse Projects – Good : parkas, chemises en flanelle ou chambray. Tout est excellent, c’est la marque parfaite pour upgrader ou acheter des bons basiques durables et qui font la différence.

Notify – Beaux jeans aux coupes très réputées. Très pointus sur le design et les traitements des toiles. La marque utilise très peu de toile selvedge, ne vous attendez donc pas à la même robustesse.

Nudie – Marque de jeans correcte. Idem pour Edwin, plus présent sur les toiles japonaises.

Office Artist – Good : Le gros point fort d’Office Artist est clairement l’utilisation de tissus du groupe Albini, qu’on ne trouve habituellement que sur des chemises plus chères. Si vous êtes un gros consommateur de chemises, c’est une alternative très intéressante à un prix accessible.

Opalona – Good : La ligne casual est bonne : du beau tissu, des finitions bien réalisées et un design agréable.

Opening Ceremony – Good : Très beaux designs de desert boots au prix correct. Bad : Les vêtements sont chers pour la qualité de confection et les matières. La marque peut être intéressante pour son côté créateur à condition de maîtriser les volumes et d'aimer la couleur (à réserver pour les soldes).

Our Legacy / SNS Herning / Gitman Bros – Cher mais très bonnes marques : le rapport qualité / prix reste bon.

Outlier – Good : Le design qui s’éloigne de celui des vêtements techniques habituels, tout peut être porté en ville. Les coupes sont fittées, ce qui est plutôt rare chez une marque américaine. Le rapport qualité / prix, au regard des propriétés des pièces et de leurs finitions, est très satisfaisant. Une excellente porte d'entrée pour l'urban techwear.

Paire & Fils – Good : Le rapport qualité / prix de cette marque est excellent (vous pouvez y aller les yeux fermés !) et il y a une vraie recherche sur les matières et les couleurs. Qui plus est, leurs paires sont très confortables !

Paraboot – Solide… mais des designs très patauds, même s'ils se sont pas mal rajeunis. À noter que la marque propose des modèles en cordovan, ce qui est assez rare pour le souligner. Hors coup de coeur, on peut lui préférer Markowski ou Septième Largeur.

Paris Yorker - Good : Des petites mailles basiques de qualité, très bien pricées. Similaire à Hircus.

Patagonia – Good : Marque faite pour les adeptes du style sportswear minimaliste, grâce à des produits au design épuré et surtout très fonctionnels. C’est une très belle marque avec des valeurs trop peu présentes dans la mode aujourd’hui, qui sait à chaque fois innover pour re-dynamiser son marché. Et en plus, le rapport qualité / prix est excellent ! Malheureusement, la marque s'est faite épingler par Greenpeace pour son utilisation de matériaux peu recommandables.

Patrons – Bon rapport qualité / prix, du design créateur accessible avec un excellent travail de coupe sur la majorité des pièces.

Paul & Joe – Beau mais cher. Allez-y en période de soldes uniquement. Beaucoup de jolis imprimés.

Paul Evans – Good : Bon choix pour une chaussure au style formel et de qualité, avec quelques détails qui sortent de l’ordinaire.

Paul Smith – Good : La ligne « by PS » fait de très beaux costumes, ils valent le coup en soldes. La ligne haut-de-gamme est quant à elle  chère. Bad : les sneakers sont vraiment banales, inutile de les payer autant. 

Pepe Jeans – Mauvais rapport qualité / prix. À ranger avec G-Star et autres Replay / Kaporal.

Piola – Good : Des finitions correctes, des matériaux de qualité, des chaussures confortables et faciles à associer. Le style est minimaliste et épuré, avec une petite touche créateur.

Pointer – Good : des chaussures aux designs réussis et aux styles variés. Bad : une qualité de fabrication inégale avec des cuirs parfois de qualité discutable.

Printemps – La maille y est ok mais plus onéreuse que chez les Galeries Lafayette. Rien de spécial à en dire.

Pull & Bear – Une autre filiale de Inditex (Zara), avec des vêtements plus bûcherons, pour une qualité assez mauvaise.

Pyrenex – Good : Les gammes « Heritage » et « Sport » qui proposent plusieurs modèles efficaces pour affronter le froid et les intempéries. La gamme de prix accessible à tous les budgets.

Ralph Lauren – Variable selon la ligne concernée : on y trouve quand même de belles choses quand on attend les soldes sur les lignes premium. Mais un gros NON pour les polos à gros logos ! RRL est la ligne vintage est très intéressante mais peu distribuée en France.

Redskins – Cuirs de mauvaise qualité vendus trop cher. Le reste des pièces est encore plus décevant. À éviter.

Red Wing – Good : de très solides boots workwear avec une vraie histoire et des patines très sympa. Attention, ce sont des chaussures massives et connotées à porter dans un style très précis (du bon gros workwear increvable).

Renhsen – Good : Les toiles sont magnifiques, les finitions soignées, et les coupes au scalpel. Bad : Le prix de la ligne haut de gamme est vraiment élevé et la concurrence directe de marques japonaises de puristes comme Momotaro rend la marque difficilement compétitive.

Repetto – Beaucoup trop cher pour ce que c’est. Porter les mêmes chaussures que Gainsbourg, ça coûte cher. Très fragile également (normal vu la finesse de la semelle et des cuirs).

Rick Owens – Gros travail de création, des pièces durables (cuirs, sneakers) et d’autres non (jeans, tee-shirts). Cependant, avec le succès de la marque, on entend de plus en plus que RO, en termes de design et de qualité, c’était mieux avant.

Sandro : Qualité acceptable en soldes, mais la marque vend trop cher en retail. Les trenchs sont assez intéressants, de même qu’une partie des chemises et des blousons. La confection laisse parfois à désirer.

Samson – Good : Bonne confection pour de la demi-mesure. Bad : Oubliez si vous avez une bonne carrure. 

Schott – Good : les blousons en cuir pour les physiques imposants.

Scotch & Soda – Qualité et « stylisme » assez faiblards pour le prix, mais ok sur les mailles en laine vierge.

Seagale – Good : Une jeune marque spécialisée dans les petites pièces techwear modernes, élégantes et adaptables. Des pièces astucieuses qui tirent souvent partie des propriétés très recherchées de la laine mérinos, en plus très bien pricées.

Sebago – Good : des boat-shoes classiques et certains modèles de boots sympathiques. Bad : qualité globale en deçà des marques spécialisées dans les boots et univers très preppy.

Selected – Une bonne marque d’entrée de gamme, essentiellement des basiques. Vraiment rien de transcendant sur le style et la qualité, mais les vêtements sont cohérents avec leur prix : c’est un bon label pour démarrer.

Septième Largeur – Good : Belle porte d’entrée pour qui souhaiterait découvrir l’univers des souliers haut de gamme.

Serge Pariente : Marque d’entrée de gamme pour les cuirs. Peaux loin d’être exceptionnelles, mais honnêtes au vu du prix. A l’avantage de proposer des designs généralement mieux menés que la plupart des marques qui font des cuir d’entrée de gamme.

Six et Sept – Good : Très bonne mailles.

Sixpack – Good : Beaucoup de couleurs visuellement intéressantes. Leurs tee-shirts graphiques sont très bons et le reste des vêtements est également intéressant : les blazers et vestes proposées sont correctes pour cette gamme de prix. À réserver en mi-saison.

Someone – Good : Des sneakers au design intéressant avec une fabrication artisanale. Bad : Cependant la marque a des problèmes avec son contrôle qualité, notamment au niveau de la durabilité des semelles, problème récurrent malgré plusieurs années d’expérience. 

Soulland – Marque streetwear avec des coupes très amples, à réserver à un public averti. Certaines pièces fortes peuvent être intéressantes. 

Superdry – Design un peu crado, spécialiste du faux vintage : à éviter.

Suitsupply – Good : Un rapport qualité / prix exemplaire sur le marché des costumes. À tester absolument.

Smalto – Avec l’abandon de la ligne “Smalto by” et avec elle celle des costumes thermocollés, la maison se concentre sur son héritage tailleur, avec des pièces le plus souvent entoilées, un cran très reconnaissable et une “patte” Smalto. La grande mesure est également très intéressante chez eux, bien que chère. Beaucoup de bon goût dans les collections.

Temps des Cerises / Japan Rags – Rags signifie haillons en anglais. Je crois que tout est dit.

The Kooples – Une marque qui n'a pas lésiné sur les moyens de construire sa notoriété : lancement bien huilé, célébrités en égéries, présence permanente dans la presse papier, etc. La marque se distingue par une silhouette effilée, dans un univers rock totalement assumé. C'est une belle aventure entrepreneuriale, mais même si les designs sont parfois bien trouvés, nous pensons que la marque reste trop onéreuse par rapport à la maigre qualité des produits proposés. On note quelques efforts ça et là sur les matières ces dernières années, mais mais les passionnés de vêtements resteront sur leur faim. À acheter uniquement en soldes avec des démarques conséquentes, et en cas de design "coup de coeur". Pour tout le reste, vous pourrez trouver mieux ailleurs, ou pareil pour moins cher.

Three Animals – Good : des pièces élégantes et décontractées qui trouveront facilement leur place dans vos looks. Les coupes sont bien exécutées – parfois fittées, parfois oversize – et conviennent donc par ailleurs à ceux ayant déjà une bonne carrure. La ligne "étiquette bleue", dont 100% des pièces sont teintes à l’indigo naturel, est très bien pricée également. Un excellent rapport qualité / prix pour une marque aux influences mixtes.

Timberland : Malgré son image workwear « robuste » et ses boots iconiques, la durabilité des produits laisse souvent à désirer.

Tommy Hilfiger – Une énigme pour nous : du très bon comme du très mauvais. Soyez prudents.

Tuff’s : On salue l’histoire et le savoir-faire de la marque. Le jean présente un niveau de confection correct, mais quand nous avons testé la la marque en avril 2015, il y avait des améliorations à faire au niveau de la coupe et des finitions.

Uniqlo – Good : jean selvedge, tee-shirts Heattech, laine mérinos, les sous-vêtements techniques et les chemises en flanelle. Le reste demeure acceptable, pas de contre-indication.

Vans – Good : des sneakers basiques dans un univers surf décontracté. Bad : la qualité de la toile et des semelles qui se déchirent en quelques mois. Privilégiez la gamme “California” ou achetez en soldes.

Versace – Marque très intéressante en défilés, avec un renouveau réel depuis quelques années. Pour le prix, vous savez à quoi vous en tenir : c'est très, très cher.. Toutes les lignes inférieures de la marque sont à bannir. Romain en a longuement parlé ici.

Vicomte A – Good : Les chemises (en tissu Thomas Masson), les vestes et les pantalons de costume plus épurés où le rapport qualité / prix est très correct. Si la marque a longtemps été connue pour ses polos très colorés en coton pima, elle propose désormais des vêtements plus sobres pour notre plus grand plaisir. 

Weston – Des pompes pour 20 ans, mais des designs qui peinent à se renouveler (prévoir aussi le budget). Bien si le style « très classique » est votre truc.

Wolverine – Good : Superbes chaussures dans un style workwear avec une belle attention apportée aux détails.

Wooyoungmi – Malheureusement très chère, la marque propose cependant des collections magnifiques, aux détails bien trouvés. Coupes vraiment originales.

Woolrich – Bonne qualité, notamment sur les parkas et l'outerwear où la marque est une référence. Pas de contre-indications.

Wrangler – On trouve un peu de tout chez Wrangler : du bon et du moins bon. Bon rapport qualité / prix sur le selvedge et certains autres jeans, mais évitez l’entrée de gamme et les pièces délavées. À ranger à côté de Levi’s.

Zadig & Voltaire – De jolis designs, mais de nombreuses voix s'élèvent contre le rapport qualité/prix, comme ici par exemple. L'article a presque 10 ans, mais regardez les derniers commentaires... D'autres critiquent également le positionnement de la marque, non soutenable sur du long terme.

Zapa – Good : Bonne qualité des matières premières (notamment coton, cachemire et cuirs). Le tout dans un esprit assez intemporel. Une belle occasion d’acquérir des pièces pouvant durablement apporter un peu de fraîcheur à un vestiaire classique. N’hésitez pas à attendre les soldes pour un meilleur rapport qualité / prix.

Zara – Good : chemises, coton, quelques accessoires sympas. Bad : chaussures, maille, jeans. Attention : beaucoup plus de synthétique qu’ailleurs. Sympa pour tester de nouvelles coupes/pièces.

Zegna – La marque reste un tisserand de référence, même si chère. Les pièces, malgré l’augmentation des prix, reste d’une très bonne qualité globale.

Zespa – Good : des sneakers minimalistes made in France de très bon goût et de qualité. 

Le cas des créateurs (= marques qui défilent) : Rick Owens, Marc Jacobs, Margiela, Dior, Ann Demeulemester, Lanvin, Givenchy… Good : Tout ce qui se rapporte à des pièces fortes et de la création… dans les limites (parfois franchies) du bon goût et du "je peux le porter en dehors d’un défilé de fashion week". Attention : inutile d’y acheter vos basiques ! Vous trouverez identique et moins cher ailleurs (ex : sneakers trop basiques Lanvin VS National Standard / ETQ, jean basique Dior Homme VS APC). Notez aussi qu’ici le design prime parfois sur le fonctionnel et la durabilité, alors gardez les yeux ouverts sur ce que vous achetez.

Vous l’aurez compris : Certaines marques sont définitivement à éviter… vous savez maintenant lesquelles. Il y a certes quelque chose de bon à prendre une collection sur deux… mais vu le temps que cela va vous prendre pour trouver les bonnes pièces, vous risquez plus certainement de repartir avec les mauvaises.

Alors achetez de la qualité, pas du marketing (il part très vite sous la pluie ou à la machine…).

Des questions ou des retours à nous faire sur certaines marques de vêtements ?

Nous avons forcément oublié certaines marques dans notre index ! N'hésitez pas à nous le dire et on mettra l'article à jour au fur et à mesure pour que vous ayez une idée plus précise des bonnes adresses selon vos besoins.

D'autant que d'une saison à l'autre les marques évoluent...

Alors à toute de suite dans les commentaires 🙂

Hey, on fait aussi des vêtements !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.