Toutes les marques

En 1997, José Albaladejo Pujadas fonde Carmina Shoemaker avec ses fils : une maison espagnole de souliers pour homme. L’objectif étant de produire des souliers faits main parmi les meilleurs du monde.

Cet artisan reconnu est issu d’une lignée de bottiers Majorquins de 4 générations, pionnière dans l’utilisation du cousu goodyear dans les Baléares.

La marque se développe rapidement : elle crée une ligne de souliers pour femme en cousu goodyear en 1999 et ouvre sa première boutique à Paris en 2003.

Le site de la marque

Carmina

Notre avis sur la marque Carmina

Réputée pour ses souliers fins, ses nombreux patronages, sa fabrication sérieuse et ses cuirs de qualité plus qu’honorables, Carmina s’impose comme une référence des souliers haut de gamme.

La maison propose également de nombreux modèles en shell cordovan provenant de chez Horween, avec un choix de couleur très vaste (bordeaux, cognac, vert forêt ou encore rouge rubis), ainsi que des modèles en cuir exotique.

L’enseigne complète son offre par des éditions limitées faites à la commande en 45 jours. On entre ici dans le domaine du beau soulier, cher mais qualitatif.

Carmina semble avoir peu de concurrents dans sa gamme de prix (comptez 400 euros pour les modèles en calf et 800 euros pour les boots en cordovan).

Où trouver des vêtements Carmina

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Et ça explique aussi la force de frappe de Meermin dès ses débuts… 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pablo !

    Oui on le savait ! Cela dit moi j’avais plutôt toujours entendu l’histoire comme « étant de la même famille les deux marques s’entraident »…

    Mais si c’est plus comme tu le décris, ça doit être spécial oui ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Schum !

    La marque fait de très bons produits mais tu n’es pas le premier à me faire part de cette expérience négative dans la boutique physique parisienne (la marque est Espagnole), si bien que j’ai pris l’initiative de passer un coup de téléphone au siège social pour leur expliquer que nos lecteurs étaient déçus de l’accueil en France 😉

    (Ce qui est dommage, car comme je te le disais, c’est une belle marque en soi, et l’expérience online est très bien de ce que j’ai pu voir !)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Schum,

    Effectivement, parfois l’aspect humain peut avoir un côté négatif sur une marque =/

  • schum

    pour l’instant pas satisfait de la marque du tout. Tout d’abord l’accueil fut particulièrement désagréable, le vendeur me demandant sèchement de me frotter les pieds en entrant dans la boutique pour ensuite me signifier qu’à 17h30 il me faisait une faveur de me vendre un produit car il devait partir (alors que la boutique fermait ce jour-ci à 18h).
    Une fois les chaussures essayées, le modèle emballé pour la vente fut le modèle d’exposition, alors que le cuir était déjà boursouflé à certains endroits et des plis apparaissaient. Devant mon refus d’acheter cette paire, et malgré ses explications me disant que c’était tout à fait normal (un peu comme un vendeur qui vous explique que le L vous va parfaitement alors que vous faites du S), on a convenu qu’il me rappellerait lorsqu’une nouvelle paire à ma taille arriverait. J’attends l’appel et je jugerai de la qualité à ce moment là. En tout état de cause, le professionnalisme des vendeurs est fortement à revoir, et pour peu qu’un client ne se positionne pas, il peut rapidement se faire entourlouper.

  • Alex – BonneGueule

    Hello Smirnov,

    Merci beaucoup pour ce retour vraiment complet !
    On est heureux de savoir que nos conseils t’ont été utiles, et qu’ils ne t’ont pas déçu !

  • Smirnov

    Hello,

    Voilà un mois que j’ai reçu et testé leurs bottines Jodhpur « Brown Vegano ». J’en suis très satisfait et à la hauteur de l’attente (55 jours quand même) :
    – d’abord j’ai de la chance d’être tombé sur une paire sans défauts (ce qui aurait très bien pu arriver vu le milieu de gamme).
    – ensuite, elle prend bien la lumière et il n’y a qu’à comparer les bottines bas de gamme de tous ceux que j’ai croisé dans mon travail.
    – elles sont au final plus claires que leur présentation sur leur site, mais c’est justement la couleur que je recherchais pour s’harmoniser avec vos pantalons gris, navy et kaki en flanelle.
    – La taille est parfaite même si bien sûr il faut que la paire se fasse à mes pieds. La forme est intéressante : ni trop ronde à l’anglaise, ni trop pointue à l’italienne, un entre-deux. Quant à la semelle au contact du sol en caoutchouc, elle est très agréable à la marche, de manière ferme et bien anti-glisse. Pas trop épaisse pour rester habillée.
    – Cerise sur le gâteau, elle a été commandée lors du Black Friday et la commande comportait une ceinture gratuite de la même couleur que les bottines (d’une valeur normalement de 110 euros).
    – Embauchoirs obligatoires ! en effet, on n’évitera pas le pli d’aisance qui arrive vite du fait d’avoir à plier un peu la bottine pour l’enfiler. Mais avec un bon kit d’entretien et les embauchoirs, cela limite beaucoup le phénomène.

    Bref, recommandée à la fois par BG et Parisian Gentleman comme étant une marque reconnue pour sa qualité irréprochable pour le prix, je ne peux que recommander cette marque. A noter que j’ai longuement hésité avec Jacques et Déméter (qui entre parenthèses pourrait reconnaître la qualité des chaussures espagnoles) mais je préférais le modèle de Carmina. Assurément l’achat le plus long à décider en termes d’exigences personnelles (trois mois de réflexion). Merci à BG pour m’avoir fait connaître Carmina et avoir contribué à aiguiser mon regard 😉

  • Hello Luc,

    Non, rien de vegan, je pense qu’il s’agit par contre d’un cuir au tannage naturel, c’est-à-dire à base d’écorces et non de métaux. Mais du vrai cuir quand même.

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Smirnov

    Hello,

    Je voudrais savoir une chose à propos de leurs bottines Jodphur dites « Brown Vegano ». Est-ce une appellation marketing pour la couleur marron, ou bien est-ce lié à la matière elle-même en faux cuir selon le courant Végan ? Car à 445 euros le faux cuir, ca ferait cher le plastique ?! Je leur ai posé la question mais cela fait bientôt trois semaines qu’ils ne me répondent pas. Je reste dubitatif sur leur appellation « leather ».

  • Nicolò – BonneGueule

    Moi je t’assure que si tu veux une marque chez qui ça n’arriverait que si rarement que personne n’en entendrait parler, il faut doubler ton budget… Facilement :/

    Il faut relativiser aussi ce que tu appelles « horreur ». Il y a une griffure au bout, c’est vrai. C’est par conséquent un défaut. Mais le cuir semble d’une qualité admirable sur l’ensemble.

    Au risque d’agacer par mon propos, les gens ont des attentes de plus en plus surréalistes vis à vis de ce à quoi doit ressembler un soulier, sans avoir les budgets qui suivent… Tandis que les prix du cuir ne font que monter chaque mois, et les peaux de qualité sont de moins en moins nombreuses.

  • Jeff Gd

    Je suis d’accord qu’on puisse trouver des défauts partout mais il y a un vrai problème de contrôle qualité, c’est surtout ça qui me choque. Comme s’ils se permettaient de refiler leurs horreurs par internet. En fait ça m’embête surtout parce que non seulement ils me font poireauter alors qu’ils ne devraient pas, à cause de leur site, mais en plus (suite logique), la paire sort directement de l’atelier. Pas de défauts qui seraient dus à des essayages ou des conditions d’expositions pas optimales.

    Mais Carmina a pris directement en charge le problème et me proposent un remboursement, c’est pro de leur part mais bon moi en tant que client j’ai juste considérablement perdu mon temps :/

  • Nicolò – BonneGueule

    J’ai pas eu de problèmes avec les miennes. Ni Geoffrey avec les siennes d’ailleurs. Et ni mon ami qui s’en est pris une paire la semaine dernière haha :p

    Tu es le premier à me faire part de tels retours. Carmina reste globalement un excellent rapport qualité / prix. C’est une référence en milieu de gamme.

    Mais les défauts arrivent chez toutes les marques même les plus haut de gamme 🙂

    (Et je le sais parce que je visitais justement l’atelier d’un bottier qui sort des paires à 1500 euros ce matin. On t’aurait dit la même chose là bas.)

    Le tout c’est de voir comment Carmina gère ledit défaut lorsque tu leur en feras part !

  • Jeff Gd

    Carmina est définitivement à éviter si vous achetez sur internet, c’est vraiment prendre trop de risques que de ne pas avoir la paire en face des yeux. Je commande une paire chez eux fin Septembre, ils m’annoncent que la paire n’est en fait pas en stock (alors que l’e-shop indiquait le contraire) ils m’annoncent un mois d’attente, je les reçois Lundi et voilà à quoi elles ressemblent https://imgur.com/a/tWbNg
    Un défaut pareil sur une paire à 450€ et qui passe le contrôle qualité c’est quand même fort, j’ai l’impression d’avoir acheté du Bexley. Première fois que je vois ça dans cette gamme de prix.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien tu vois, cette augmentation ? D’une part, ça reflète à peu près l’augmentation incessante du prix des cuirs de qualité (de moins en moins d’offre, de plus en plus de demande), d’une autre la marque était déjà partie sur un rapport Q/P ultra compétitif au départ, c’est normal qu’il y ait eu une petite montée dans le temps.

    A mon sens ça reste un des meilleurs rapports qualité / prix du marché actuellement.

  • Flavius Aetius

    Très belles chaussures mais les augmentations de prix récentes me dissuadent. 15 à 20% d’augmentation en 1 ou 2 ans, pour les mêmes modèles? Dommage. Je reste avec une paire et cherche ailleurs.