Conseils : Comment s’habiller dans un style CASUAL CHIC ?

casual-chic-bonnegueule
/

"Casual chic". Deux mots que tout le monde connaît, pourtant leur association n’est pas toujours limpide. Qu’est donc que ce damné casual chic que l’on voit partout ?

lookbook-officine-generale

Lookbook Officine Générale.

Dans les magazines, les campagnes de pub, les forums, le casual chic est partout. Il a infiltré le vestiaire masculin il y a plusieurs décennies mais demeure dépendant de tendances la définition du casual, et surtout du chic, évolue selon les modes et les époques !

Dans les années 90, il s’agissait de porter un blazer aux épaules gigantesques sur un tee-shirt bariolé.

Dans les années 2000, c’était chemise/cravate portées avec un jean et des baskets montantes.

Comment s'y retrouver dans tout ça ? C'est justement ce qu'on va voir 😉

street style casual homme

See ? Casual !

"Casual chic" : qu'est-ce qu'on entend par là ?

Casual ?

"Casual" fait référence au vestiaire décontracté dans son ensemble. Bermudas d’été, chinos en gabardine, joggings en flanelle ou sneakers basses en toile : tout ce qui sort d’un registre formel trouve généralement sa place sous l’étiquette casual.

Ce qui définit ce type de vêtement n’est donc pas lié à son esthétique, sa fabrication, ni même sa qualité mais presque exclusivement à sa destination, son usage.

Chic ?

"Chic", lui, est un peu plus difficile à définir. Ce qui est chic pour certains peut ne pas l‘être pour d’autres, quoique sa proximité avec la notion d’élégance, plus consensuelle, le rende relativement objectif.

smoking de fursac

On peut difficilement faire plus chic qu'un smoking. (Modèle De Fursac)

Si le costume a tendance à mettre tout le monde d'accord, la notion de chic est sujette à évolution en fonction des tendances et de la mode, comme nous le disions plus haut.

Le costume des années 80 n’a assurément pas la même coupe que celui des années 2010, par exemple.

Pub versace annees 80

Fin des années 80, cette campagne décline une vision plus sage de l'esthétique Versace, tout en montrant bien les proportions de rigueur à l'époque.

Si on va un peu plus loin dans cette exploration du chic, on note que de rares pièces traversent les époques en l'incarnant de manière invariable. C’est le cas, par exemple, de la veste Chanel pour les femmes.

En ce qui nous concerne, le smoking ou le complet trois pièces restent des incontournables, bien que le cintrage et le padding suivent des modes et évoluent... Je pense aussi au polo, dont les coupes évoluent très peu contrairement aux tee-shirts et aux chemises, mais qui conserve toujours une certaine allure.

Polo vintage

Le polo des années 30 n'a pas pris une ride...

Cette petite digression nous permet de bien planter le décor du style casual chic, et il est par ailleurs intéressant de partager nos visions sur ce type de sujet. N’hésitez pas à réagir en commentaire !

Mais rentrons maintenant dans le vif du sujet : nous verrons ce qu'est en substance le casual chic avant de voir comment le construire à partir de basiques et de pièces un peu plus fortes. 

Le style facile par excellence ?

De nombreux avantages...

Hybride par essence, le casual chic ne manque pas d'atouts :

  • Il sera accepté et reconnu dans votre entourage, même par des novices. Vous avez plus de chances de recevoir des compliments par votre belle-mère en portant un ensemble blazer/jean qu'en ninja techwear vêtu de noir (même en exécutant le look de la meilleure manière possible),
  • C'est un style qui est très rassurant pour les débutants, car il y a peu de risques de "polarisation négative". C'est donc un bon moyen d'appréhender le vêtement sans perdre en confiance en soi,
  • Son équilibre très clair, à la fois masculin ET élégant ET décontracté. Il y a donc une certaine souplesse : on peut pousser le curseur vers l'élégant ou le décontracté, en jouant sur les chaussures par exemple,
look-casual-chic-homme

Cela dit, on peut pousser le casual chic vers des extrêmes aussi : chemise blanche formelle, pantalon en velours côtelé casual taille haute et long manteau. Notez l'usage de mocassins, ils sont un bon compromis entre les deux dominantes du casual chic.

  • Car justement, le casual chic laisse une grande liberté de choix niveau chaussures : sneakers, derby, desert boots, chelsea boots... Les possibilités sont nombreuses (allez mettre une paire de derby dans un style streetwear, ça va être compliqué).
inspirations casual chic homme

Travail, sortie, photocall ?

En règle générale, la base de ce courant est bien le casual, que l’on agrémente de pièces habillées. L’inverse, qui consisterait à partir d’une tenue habillée pour lui intégrer des éléments informels, est plus rare car éloigné de l'esprit de base. Même si ce n'est pas impossible !

look pantalon seersucker homme

Blazer, chemise en jean, pantalon en seersucker et mocassins : un équilibre constant balancé entre pièces chics et décontractées.

... Mais gare à l'écueil de la tenue trop fade !

Sa simplicité peut aussi être source d'inconvénients et d'erreurs que je dois aborder :

  • L'erreur la plus commune, déjà abordée sur BonneGueule : la tenue trop fade. Une veste grise, une chemise blanche, un jean brut et des souliers noirs, ça ne fait pas rêver. C'est même plutôt austère. Dans ce cas précis, vous avez intérêt à mettre de l'accessoire (pochette, bracelet) et à porter des chaussures un peu plus travaillées. Bref, attention à la tenue trop sérieuse, trop propre !
look-casual-chic-homme-accessoire

Sans la boutonnière, les chaussettes fantaisie et la pochette, le look serait bien fade. (Crédit : Menswear Wikia)

  • C'est un style tellement confortable qu'on risque de ne jamais dépasser les basiques. Ce n'est pas un problème en soi, c'est juste dommage de passer à côté de l'incroyable richesse du vêtement masculin, cette partie du voyage où on commence vraiment à s'amuser.

Intéressez-vous également à votre motivation : choisissez-vous ce style par sécurité (tout à fait normal au début) ou véritablement par envie ?

Une affaire d'équilibre

Le plus important lorsque l'on souhaite se construire une tenue réside dans l'équilibre entre le formel et le décontracté. C'est ce contraste de base que vous devez retenir. Plus vous poussez les deux curseurs de chaque côté, plus le look sera fort.

alexander-gilkes style

Exemples en série avec les tenues d'Alexander Gilkes (fondateur de Paddle8, organisme d'enchères). La troisième tenue est plus "chic" que la deuxième, bien que les deux contiennent un blazer croisé : chemise vs. tee-shirt 😉 .

Forcément, les associations deviendront plus audacieuses et risquées, mais c'est là que le talent et le goût de la personne s'expriment pleinement, de manière unique et propre à sa personnalité. Vous le savez quand vous dites du style de quelqu'un "Il n'y a que lui qui peut porter ça, et ça lui va parfaitement.".

Un costume porté avec des sneakers et une chemise n'est pas casual, de même qu'un jean et un tee-shirt portés avec des double-boucles ne sont pas habillés. Le résultat peut être élégant à souhait, stylé, réussi, super, fabuleux... Tout ce que vous voulez, sans pour autant pouvoir parler de casual chic : c'est bien en cela que la notion d'équilibre est essentielle.

Construire un look casual chic homme à partir des basiques

Travailler autour du tee-shirt

Le tee fait partie de votre quotidien, notamment en été, donc il serait dommage de s'en priver. Étant très décontracté, il va falloir l'assortir à des éléments beaucoup plus formels. Et on peut commencer par le porter avec une veste !

casual chic blazer tee shirt

Pour le coup, n'hésitez pas à chercher des tee-shirts avec des textures travaillées, comme on peut le voir à gauche. Très rapidement, vous devrez mettre de la variété dans vos tees.

L'association blazer/tee est beaucoup plus simple à réaliser qu'il n'y paraît et est en train de se démocratiser. Évidemment, pas question de tomber dans le look à la Ardisson. Il suffit d'opter pour une veste qui peut avoir des épaules à la coupe assez naturelle, un tee blanc, un pantalon lisse/un peu habillé et une paire de chaussures décontractée.

La température ne permet pas toujours de porter un blazer, et il n'y a rien de pire que de porter une couche de trop lorsque le mercure monte. On enlève donc la veste et on choisit un pantalon vraiment habillé pour équilibrer la décontraction du haut. À pinces, à plis, en flanelle : partez sur un modèle dans lequel vous êtes à l'aise. Le haut pouvant être plus coloré que si vous portiez un blazer, il vous faudra accorder le pantalon. Bleu marine et beige, vert gazon et gris... n'hésitez pas à trancher entre le haut et le bas.

casual-chic-homme-tee

Tee-shirt kaki, contrebalancé par un pantalon moka et des mocassins tabac.

Le jean brut, facile à assortir

On peut commencer par une version mi-saison, où le jean est rehaussé d'une chemise à motifs avec les manches retroussées. Elle peut être à pois, verte, rouge, ou même en daim ! Peu importe, l'idée étant d'équilibrer la très grande sobriété du jean avec un haut plus coloré, plus "racé". On n'oublie pas de le roulotter de quelques centimètres en bas pour plus de décontraction, et de partir sur des souliers habillés.

Le tour est joué ! Il y a vraiment de très grandes possibilités avec cette option, donc n'hésitez pas à vous lâcher.

look-casual-chic-homme-jean-blazer

Le jean brut étant la pièce tout-terrain par excellence, on le retrouve évidemment dans le casual chic.

Pour rester dans les basiques, il suffit de s'orienter vers une chemise formelle, à accessoiriser avec une cravate ou un noeud papillon. Dans ce cas de figure, les sneakers ou ceintures de couleur sont à propos, l'objectif étant de donner un peu de pep's à la tenue. Faites-vous plaisir sur ce point, les couleurs sont des éléments clé du casual chic !

Le blazer bleu marine, un allié fidèle

Lumineux et plus sympa que sa version noire, le blazer bleu marine est un autre de vos basiques à intégrer dans une tenue casual. Chemise blanche ou bleu marine, chino beige et sneakers blanches : facile et efficace !

Parce que les éléments qui la composent sont des incontournables du vestiaires masculin, cette tenue est devenue assez courante... Pourquoi ne pas inverser les couleurs, en partant sur un blazer beige et un pantalon bleu ?

casual chic blazer bleu marine

Choisissez votre camp !

Notez que la chemise ouverte casse le formalisme de la pièce. Si vous aimez les blazers, il va falloir très rapidement choisir des pièces visuellement plus fortes, aux couleurs ou aux textures plus marquées.

costume suit supply

Un blazer suffisamment simple pour être porté avec une chemise à motifs, tout en ayant un certain caractère.

Enfin, on voit de plus en plus le short se faire une place dans les tenues habillées. En haut, on part donc du blazer pour envisager plusieurs options. Avec une chemise habillée ou en lin, on choisira un short sans pli assez court, qui apportera l'esprit casual.

Avec un polo ou un tee-shirt sous la veste, on préférera un short un peu plus habillé pour garder un bon équilibre. Sneakers en toile, derby ou même espadrilles, et voilà, un look frais et stylé !

costume-short-homme

Ici dans sa version la plus poussée, avec une veste croisée noire. Bien qu'intéressant stylistiquement, le costume-short reste à laisser aux plus expérimentés. (Crédits : Confident pour Sodandy)

Les pièces plus fortes pour des looks plus stylés

Si la maîtrise des basiques est indispensable, il ne faut cependant pas s'enfermer dans une sobriété lassante. Porter un beau jean brut avec une belle chemise blanche, c'est bien mais, en matière de mode masculine, il y a bien plus à exploiter. Je ne parle même pas des inspirations de défilé, simplement de quelques pièces un peu moins courantes que ces basiques portés toute l'année.

defile homme briono

Couleurs très fraîches, matières nobles et coupes somptueuses : le casual chic vu par Brioni peut servir d'inspiration mais n'est pas adapté au quotidien...

Par exemple, pantalon blanc et veston sont des éléments très intéressants à intégrer dans une tenues. Faites fi de la mauvaise réputation des bas blancs : ce n'est pas parce que certains se l'approprient d'une manière catastrophique qu'il faut renoncer à s'en servir à votre manière pour être stylés.

Voici d'ailleurs quelques indications pour vous en sortir avec élégance et raffinement, en oubliant jamais cette idée d'équilibre entre habillé/décontracté.

Le pantalon blanc, atout du casual chic

porter pantalon blanc homme

Souvent décrié, le pantalon blanc est pourtant une pièce maîtresse du casual chic. Principalement en été, mais pas que, il a ses fervents adeptes. Officine Générale en a fait une pièce culte, en selvedge s'il vous plaît.

La coupe est primordiale, attention à l'effet parachute. Portez-le avec une chemise en chambray aux manches retroussées, que vous pourrez éventuellement rentrer dedans : ça marche à tous les coups ! Et bien sûr, il y a l'option polo : très élégante et 100 % dans l'esprit casual chic.

J'insiste vraiment là-dessus, débarrassez-vous des a priori sur cette pièce pratique, robuste et très élégante.

look polo homme

Niveau souliers, il est préférable de partir sur des derby, mocassins ou double-boucles. Les sneakers risquent de déséquilibrer le style vers le côté casual, l'intérêt ne serait plus le même. En matière d'accessoires, c'est le moment de sortir vos belles ceintures, tressées ou non. Pourquoi pas même votre panama, comme à Rolland Garros !

Le veston : une solution pointue mais remarquable

Casual chic veston

Je vous l'accorde : son usage n'est pas des plus simples mais il vaut le coup de l'envisager malgré tout. Le résultat me semble mériter le détour en tout cas.

La première version avec jean peut paraître casse-gueule : le délavage du jean, le motif et les revers du veston sont très subtilement accordés. Retenez qu'un jean - simple -, une chemise - basique - et un veston - sobre - vous donneront une allure très stylée mais décontractée.

Pour les chaussures, faites ce qu'il vous plaît : tennis unies, brogues ou Richelieu devraient très facilement trouver leur place.

look riviera homme

Remarquez à nouveau la chemise très ouverte, presque froissée

La deuxième version a un côté riviera assez original. La douceur des couleurs sourdes harmonise parfaitement les éléments entre eux et la chemise en lin, déboutonnée, amène une touche nonchalante.

On peut tout à fait imaginer l'association pantalon à plis - ou chino 😉 - et veston en déclinaison de bleus, toujours avec la chemise blanche et les mocassins noirs. Réfléchissez-y : l'objectif ici est de donner envie, de susciter la curiosité et d'apporter un peu d'inspiration. En prenant son temps, aucune raison de ne pas réussir à sortir un look vraiment, vraiment élégant.

Les chaussures dans le casual chic : un rôle primordial

Vous avez vu passer les sneakers, brogues, double-boucles et derby, soit les modèles privilégiés d'un style habillé mais casual. Leur importance est capitale : ce sont vos chaussures qui finiront le look, l'orientant davantage vers un côté ou l'autre

Les sneakers qui encanaillent

sneakers National Standard

Une paire de National Standard à la fois polyvalentes et stylées.

Les sneakers se portent aisément avec des pièces formelles comme le pantalon à plis ou même le blazer, dont elles cassent le formalisme. Toutes ne font cependant pas nécessairement l'affaire. Au risque de me faire brûler en place publique, je dirais que les Air Max, Stan Smith et autres runnings en néoprène s'intègrent mal dans une tenue casual chic, bien que l'on croise souvent ce type de chaussures avec blazers & co.

Personnellement je préfère des tennis basses, en cuir ou en toile selon vos envies, blanches ou de couleur !

Les souliers qui anoblissent

derby daim homme

Les derby et double-boucles s'accordent bien avec des pièces plus casual cette fois, qu'elles formalisent juste ce qu'il faut. Si on veut aller plus loin dans le mix habillé/décontracté, on peut partir sur des modèles en cuir suédé, avec pourquoi pas même une semelle colorée. Plus difficile à assortir (il faut faire matcher les couleurs) mais aussi plus sophistiqué et personnel !

Jean brut, chino, short : amusez-vous.

Les Richelieu seront plus rares en casual chic parce que trop habillées, trop formelles si on pense aux versions classiques. Le choix reste vaste par ailleurs !

Richelieu noire homme

Jolie, mais compliquée à porter en casual chic...

Le style casual chic pour homme, en bref

Par essence, ce style est la rencontre de deux univers différents, ce qui offre un large choix. Ajoutez à cela la possibilité de davantage pousser le curseur vers un côté que l'autre : vous disposez de possibilités immenses.

Il connaît également son lot de variété grâce aux changements respectifs que connaissent les courants "casual" et "chic".

En revanche, s'il est tentant de rester très prudent au début, attention à ne pas tomber dans des looks fades, sans personnalité. À mesure que votre style se construira, tournez-vous vers des pièces plus élaborées pour donner du relief à vos tenues. Les accessoires et les couleurs tiennent également un rôle important dans cet enrichissement.

Tout ça n'est qu'un jeu dans le fond, alors amusez-vous !

Plus d'articles sur les différents types de styles

Romain Rousseau A propos Romain Rousseau

Voir un tailleur marquer sa toile m'impressionne, regarder une brodeuse faire virevolter son aiguille me donne des frissons, admirer un cuir parfait me fait sourire. Je suis passionné par le Luxe pour ce qu'il est (rigueur, excellence, amour du beau), et plus encore j'aime partager et transmettre cette passion. [email protected]

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Basiten !

    Non justement parce que je ne conseiller pas d’acheter des « looks » chez des marques.

    Le « total look » c’est :

    1) Le meilleur moyen d’avoir un style qui ne t’appartient pas, juste purement transposé. Et un style qu’on ne s’est pas approprié est un style qui sonne parfois un peu faux

    2) Le meilleur moyen de ne pas prendre en question le rapport qualité / prix d’un produit, puisqu’au sein d’une même marque tous les produits ne se valent pas è

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Alexis !

    Moi personnellement j’utilise les deux selon l’humeur, mais on tient compte de ta remarque 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Marc !

    – Je dirais gris, bleu, ou marron clair (hé oui, encore les basiques). Tout simplement parce que tu voudras la porter avec un maximum de costumes ou de vestes de costume, et qu’il est donc normal de privilégier les couleurs les plus polyvalentes là dessus. Cependant, n’hésite pas à prendre du motif / de la texture pour éviter que ce soit trop fade.

    – Oui !

    – Hmm non. Il n’est pas exclus que quelqu’un quelque part ait réussi à bien le faire, mais à priori non, vraiment pas ^^

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Thibault,

    Tu peux regarder du côté de Septième Largeur, Scarosso ou encore Loake 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Marc !

    Suitsupply et Boggi ! 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Seb !

    Difficile à dire.

    Peut-être des Paraboots ?

  • Euxane – BonneGueule

    Hello Thibault,

    C’est effectivement notre jean Kurabo ! Bien vu 😉

  • Luca – BonneGueule.fr

    Je ne suis pas d’accord, tu peux très bien pousser ton look en accessoirisant un minimum par exemple.

    Et tu sais si on pousse n’importe quel style, on risque de ressemble à une modeuse 😉

  • Luca – BonneGueule.fr

    Oui Suit Supply sera bien mieux coupé 🙂

  • Romain Rousseau

    Merci Yann !

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Amadou,

    Romain voulait surtout dire que ce n’était pas le plus pratique mais sur le principe, tu as tout à fait raison. La matière (comme le lin) ou le tissage peuvent aussi jouer sur le ressenti final quand le mercure monte 🙂

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Tobias,

    Le casual chic reste tempéré par rapport à l’extrême où tu serais toujours en costume 3 pièces, cravate et boutonnière, qui pourrait donner un côté « précieux ». Ca reste un style très bien accepté socialement parlant.

    Du reste, je comprends que ton entourage puisse exercer une pression, on évolue forcément dans un environnement qui est plus ou moins permissif. Attention cependant à ne pas complètement renier tes envies simplement pour les autres 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Romain !

    Nous n’avons pas encore testé mais ça a l’air très chouette !

    N’hésite pas à nous faire des retours sur ta satisfaction dans le temps, si tu passes commande !

    Pour Uniqlo, c’est sûr qu’à ce prix là je ne pense pas que tu payes du boulot particulièrement éthique, malheureusement…

    Les richelieu sont, 9 fois 10, trop formelles pour un style casual ou casual chic ! Prends plutôt des derbies ou des doubles boucles si tu veux rester dans le soulier un peu élégant.

    Pour un caban avec un bon rapport Q/P sans trop se ruiner, les Suitsupply sont très bien 🙂

    Pour la petite maille, Maison Standards, Monoprix, Hircus, Paris Yorker… Pour la grosse maille, il faut vraiment investir et se tourner vers des marques comme Six & Sept, SNS Herning…

    Pour les tee pas chers du tout, monop ou uniqlo feront effectivement l’affaire 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Christopher !

    Hmmm c’est pas facile, personnellement je n’ai qu’une marque en tête mais c’est vraiment très cher : Alvaro (que tu peux trouver sur Mr Porter)

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Maldoror,

    As-tu regardé cet article ? 🙂

    https://www.bonnegueule.fr/le-techwear-12-types-de-pieces-styles-et-marques/

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Fayçal,

    Tu peux déjà regarder du côté de chez COS. En revanche, si tu recherches des coupes plus poussées (type carrot pant à pinces), tu auras effectivement du mal à trouver ça à 150 €. Un peu plus cher, tu as de très belles choses chez Gagan Paul et certains modèles Three Animals 🙂

  • Euxane – BonneGueule

    Oui je suis assez d’accord Antho 🙂

  • Romain Rousseau

    Bonjour SSD,

    Pour compléter ce que dit Euxane, je commencerai par dire que les pantalons ne sont pas « trop court » : c’est bien un type d’ourlet que l’on appelle feu de plancher. Mais comme tu l’auras remarqué, la hype à nous c’est pas forcément notre truc. Depuis des années, ou même des décennies, on trouve des pantalons de tous styles arrêtés au niveau de la cheville. Effectivement en France on en a peut être trop vus parce que tout le monde s’y est mis en même temps, mais ça fait partie des styles presque « incontournables » qui ne sont donc pas du tout sujets à la moindre forme de « hype » – qui n’est pas tout à fait notre came de toute façon.

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Alexis,

    Désolé, il s’agit d’une photo Google Images donc difficile de te répondre. :/

  • Rafik – BonneGueule

    Hello Martin,

    Romain en parle surtout dans les variations de looks autour du tee-shirt mais tu as tout à fait raison, ils sont très utiles dans des looks casual chic !

    À moins de 100 €, ça va en revanche être compliqué vu la matière. Si c’est ta limite de prix, tu auras plus de chances de trouver ton bonheur pendant les soldes :). Autrement, LePantalon propose des pièces intéressantes autour de 150.

  • Rafik – BonneGueule

    Hello Demosthene,

    Incotex fait des choses sympas. Si tu as du budget, regarde aussi du côté de Nigel Cabourn !

  • Euxane – BonneGueule

    Hello SSD,

    Je te trouve dur ! Moi j’aime beaucoup les pantalons qui tombent sur la malléole pour les hommes, ou le fait de faire un revers pour. Mais je comprends aussi ton point de vue. C’est une question de style personnel j’imagine 🙂

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Guillaume,

    Très jolie pièce !

    Le dos satiné lui apporte cependant un côté assez formel, qui le rend difficile à porter avec un pantalon trop casual. Je te conseille de rester sur des pantalons en laine pour le coup. Gris, bleu, voire brun pour rappeler le motif. 🙂

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Fayçal,

    De quel budget disposes-tu ? 🙂

  • Rafik – BonneGueule

    Hello Demosthene,

    As-tu vu ce que proposait Suit Supply et Cadot ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Paul !

    Y’a Hollington qui me vient à l’esprit 🙂

  • Romain Rousseau

    Merci Paul effectivement !

    Petite précision : on trouve de plus en plus de de vestons casual comme le dit Geoffrey, bien moins « casse gueule » que les vestons de costume. C’est à dire que tu n’as pas le dos en satin ou en sergé brillant derrière, mais bien la même matière sur toute la pièce.

  • merci beaucoup Goulven, à bientôt 🙂

  • Hello Paul,

    Merci pour Romain 🙂

    Perso je pencherai toujours vers des pièces qui ont leur propre dimension casual, comme des cardigans, plutôt que de détourner des vestons de costume (ça fait vite maladroit, ou garçon de café).

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Paul

    Bonjour à tous !

    Superbe article 🙂

    Je me pose des questions quand au port du gilet dans ce genre de tenue, est-ce que les gilets de costumes « classiques » (au dos brillant en somme) sont appropriés ? Ou vaut il mieux se tourner vers des gilets plus travaillés ?