Guide d’achat de vos chaussures en cuir : 50 marques à acheter (Partie 6)

Temps de lecture : 24 minutes

chaussure noire cuir

Crédits Photo : Milad Abedi

Salut à tous !

Il existe tellement de facteurs qui influencent le rapport qualité/prix d'une paire de chaussures. Je veux dire, même en dehors du cuir et du montage. 

Par exemple pour qu'elle soit durable, il faut qu'elle corresponde à votre forme de pied, que vous en respectiez l'entretien. Combien de fois la portez-vous par semaine ? Avec quelle démarche marchez-vous ?

Un même modèle d'une même marque durera longtemps à l'un et moins longtemps à l'autre. Pourtant, le rapport qualité/prix sera le même.

Bref, pas évident de comparer les marques entre elles. Ceci n'est donc pas un classement : cette liste étudie chaque marque pour ce qu'elle est indépendamment des autres. Les marques se succèdent en fonction du prix de vente moyen du cœur de la gamme, de manière croissante.

NB : ici je ne parle que du prêt-à-chausser.

Cette avant-dernière partie s'inscrit dans un tout que voici :

Si tu n'as pas lu ces articles, je t'y encourage car ils permettent de bien mettre en perspective tout ce qu'on va voir maintenant.

Bonne lecture !

Orban’s (cœur de gamme entre 160€ et 185€)

Chez Orban’s, on en a pour son argent. C’est du GoodYear (sauf exceptions liées à la nature de la chaussure, par exemple les chaussures bateau doivent être souples et sont donc en Blake) et les peausseries sont correctes. Si les formes des modèles manquent de personnalité, elles pourront justement aller au plus grand nombre.

C’est fait en Espagne, avec des cuirs français. Bref, tout est très honnête. Honnête dans le sens de correct et, en même temps, dans le sens premier du terme puisque, quand il s’agit d’un cuir bookbindé, la mention est écrite dans la description.

En revanche, c’est vrai que le site internet est plutôt rudimentaire et ne met pas en valeur les produits.

chaussure chasse noir cuir

Ce derby chasse à 160€ est intriguant. Un tel modèle à ce prix est rare.

Loding - (cœur de gamme à 180€)

Toutes leurs chaussures sont en cuir pleine fleur à l’exception du modèle Polido. Les cuirs viennent de France (Du Puy, Annonay entre autres). Pour ce prix, c’est appréciable. Bien sûr, il faudra être vigilant à l’achat : inspectez le cuir et le montage. Et il faut impérativement choisir une forme qui conviendra à votre pied pour éviter que le cuir ne marque de trop.

Beaucoup de points de vente en France, c’est très pratique.

oxford noir cuir couture bout droit

Faites simple. Modèle de richelieu noir avec un bout droit. Facile.

Ypson's (cœur de gamme entre 165€ et 195€)

La fabrication est portugaise, les cuirs de veaux sont français (boxcalf de la tannerie du Puy) et montage est un GoodYear (parfois Blake). Voilà l'équation qu'a choisie M. Pinto pour sa marque. Et l'homme, il est bon de le rappeler, est cordonnier.

Les photos sur le site ne rendent pas vraiment hommage aux modèles qui, en réalité, sont bien faits et ont de l'allure. C'est un bon rapport qualité/prix. Bien entretenues, elles vieillissent bien.

Beaucoup d'informations consultables sur leur site internet, cela vaut le coup d'y jeter un œil.

Meermin - (cœur de gamme entre 160€ et 220€)

Un très bon rapport qualité/prix. Il est intéressant de dire qu'on trouve des largeurs assez variées chez Meermin, c'est utile notamment quand on a le pied vraiment large.

Les cuirs sont souvent français (Annonay, Du Puy notamment). La tige des chaussures est assemblée en Chine, c'est l'astuce qui explique ce prix contenu.

La marque organise des rencontres (des trunkshows) assez régulièrement. C’est uniquement à Paris que ça se passe en revanche.

Si vous voulez commander, le délai est un peu long (3 semaines environ) et je vous conseille vraiment d’entrer en contact avec le service client avec les mesures de votre pied pour leur demander conseil. On peut toujours avoir des surprises sur le chaussant.

Les MTO Groups (Made-to-order) sont intéressants pour trouver des paires de chaussures avec plus de caractère.

Dans cette gamme de prix, il faut toujours inspecter le cuir et le montage pour vérifier que tout est bien fait.

boucle marron grainé cuir chaussures

Des double-boucles marron, c'est ludique et ça va avec tout. Par exemple.

Loake (cœur de gamme entre 140€ et 310€)

Chez Loake, pas la peine d’envisager les modèles à moins de 230€ environ. Ceux-là, en effet, sont faits avec des cuirs rectifiés (les Vaughn, Artemis, 201 etc.). Si vous voulez apprendre à reconnaître un bon cuir, ça se passe dans cet article pour évaluer la durabilité de vos chaussures.

Mais quand on dépasse cette barre des 230€, on a des modèles au bon rapport qualité/prix comme le Aldwych, le Churchill, le Whitehall, le Archway et d’autres. C’est fait en Angleterre. Et c’est de bon goût.

Les formes sont rondes à l’anglaise mais pas outre mesure.

bottines marron clair perforation derby cuir

La Burford à 290€. Très anglaise.

Herring (cœur de gamme entre 130€ et 330€)

Chez Herring, c’est un peu la même musique que chez Loake : je ne vous conseille pas particulièrement leurs paires de chaussures au-dessous de 200€. Les cuirs et les montages ne tiendront pas longtemps.

Là où cela devient intéressant en revanche, c’est à partir de 220€ environ avec le Leconfield Brogue, les Pershore shoes, les Knightsbridge oxfords par exemple.

Attention aux modèles tout de même : les Lewis Brogues ne sont les amis du style de personne.

Les formes sont assez rondes, à l’anglaise, cela ne conviendra pas à tout le monde.

La marque travaille en partenariats avec Tricker's, Cheaney, Barker, Loake et Alfred Sargent.

oxford richelieu rouge cuir

Couleur inhabituelle mais pas si difficile que ça à porter.

Velasca (cœur de gamme de 195€ à 295€)

Pour ceux qui souhaitent des chaussures confortables tout de suite. La construction, c’est principalement du Blake. L’avantage principal, c’est la souplesse de ce montage. Son inconvénient principal : il est moins durable qu’un GoodYear.

Les chaussures sont faites en Italie, dans la ville Montegranaro. Les cuirs de veaux viennent de France. Leur gomme vient de chez Vibram.

Fait à la main, comme ils le disent ? Semi-industriel plutôt : l’homme et la machine, mais c’est impossible dans cette gamme de prix d’avoir un produit entièrement fait à la main. On vous conseille Velasca mais en soldes !

velours cuir chaussure mocassins pampille

Tant qu’à faire, autant prendre un modèle vraiment différenciant.

Chippewa Boots (cœur de gamme environ 250€)

De la boots pour travailleur : robustesse et esthétique brute purement américaine. Nous vous conseillons toute la gamme faite aux Etats-Unis que l'on trouve facilement sur leur site.

boots bottines marron cuir caoutchouc

La Aldrich est un classique de la marque. Bien robuste, à apporter partout. Sauf à l'Opéra peut-être. Ou même à un mariage. Même au bureau, je ne suis pas sûr que ça passe. Mais pour un barbecue dans les Alpes, là ça fonctionne !

Hardrige (cœur de gamme autour de 270€)

Si on opte pour un montage GoodYear dans une esthétique simple, on obtient des chaussures durables dans un bon rapport qualité/prix.

On est moins adeptes des modèles ayant un logo sur le contrefort extérieur ou encore, ceux dont la semelle est lourde et rouge ou ceux dont les coutures sont trop nombreuses et trop esthétisantes.

On trouve des cuirs Vocalou de chez Annonay, d'autres de chez Degermann et de belles surprises quand la marque s'en tient à des modèles classiques.

cuir lisse moccasin bleu

Une esthétique qui nous rappelle une marque prestigieuse. Un mocassin à essayer !

Shoepassion (cœur de gamme entre 159€ et 400€ hors cuirs exotiques)

On peut s’attendre à tous les styles chez Shoepassion. Veillez à garder un peu de bon sens, même si on n’est pas à l’abri d’un coup de cœur inexplicable.

En qualité, on a un peu de tout aussi. Les modèles d’un prix supérieur ou égal à 230€ environ sont envisageables, les autres moins. Si vous voulez mettre moins que ce prix-là, je vous conseille de regarder du côté de Loding, Orban’s, Meermin ou Ypson's. C’est plus sûr.

Shoepassion est une entreprise allemande qui fabrique des chaussures en GoodYear le plus souvent avec des cuirs français. Formule assez commune chez les chausseurs. Elle fait fabriquer en Espagne. Franchement, si on fait abstraction des modèles fantaisistes et qu’on se concentre sur des classiques, ça vaut le coup.

Petit coup de cœur pour cette paire de boots. Même si le cuir brillant de mille feux ne me rassure pas. 😉

Meermin handwelted (entre 260€ et 310€)

La différence avec une paire de Meermin à 160€ ? Des lignes de chaussures plus travaillées mais surtout : des cuirs plus qualitatifs. Ils proviennent de France, d’Allemagne et d’Italie. Cela ne dispense pas de bien l’inspecter. Les variations d’un cuir à l’autre peuvent être importantes.

Couture sous gravure fermée et montage cousu à la main.

Sanders & Sanders (cœur de gamme entre 200€ et 380€)

Du bon et du moins bon. En étant caricaturaux, on pourrait faire la distinction suivante en fonction des gammes :

  • Ambassador : ok
  • Diplomats : ok
  • Casual : ok (avec un modèle iconique porté par Steve McQueen : les high top semelle crêpe. Avec un chino beige, c’est parfait.)
  • Country : ok
  • Uniform : no go
  • Black tie : no go

C’est du GoodYear. Mais je n’ai pas trouvé pas d’indication sur la provenance des cuirs. Donc, à voir en vrai.

En fait, il faut faire attention aux cuirs qui brillent trop et qui sont enduits de plastique. Cela ne vieillira pas bien. Mais cela dit, il y a beaucoup de bons modèles chez Sanders comme ceux-ci :

Grant Stone (cœur de gamme entre 280€ et 325€)

La marque fait attention aux détails de ses chaussures : semelles tannées végétalement, montage GoodYear, cuir pleine fleur de chez Horween, coutures doublées, voire triplées notamment. Leur secret, pour être à ce niveau de prix ? Eh bien, c'est fait en Chine, sur l'île de Xiamen, en face de celle de Taïwan.

Nous pensons que c'est un très bon rapport qualité/prix.

Même si, là encore, il faut faire attention au cuir, pour ne pas tomber sur un cuir faible. Après, des défauts d'aspect ne sont pas rédhibitoires mais il faut savoir les repérer. Pour ce faire, je vous invite à lire le second article de ce guide.

cuir marine derby

Des derbys (qu'on appelle Bluchers en Américain) en bleu. Une fois patinées, ces chaussures peuvent être du plus bel effet avec un denim ! Mais c'était surtout pour changer : il faut voir la collection, avec ses boots et ses longwings, elle vaut vraiment le coup d'œil

Yanko (cœur de gamme entre 265€ et 345€)

Après des déboires financiers, la marque a été relancée par un homme d'affaires en 2007. Yanko est une belle surprise. Les modèles dans le cœur de gamme sont beaux et bien faits.

Franchement, le positionnement est intelligent et ça donne envie. Les cuirs viennent, entre autres, de la tannerie d'Annonay.

Bref, je dirais que c'est légèrement au-dessous de Carmina, et encore.

chaussure derby cuir marron

La Everton est fort jolie !

Septième Largeur (cœur de gamme entre 275€ et 345€)

La vocation de 7L, c’est de chausser tous les pieds. Du coup, sur certains richelieux, la marque propose deux formes différentes pour un même modèle : une effilée (la 199) et une ronde (la 206).

Les cuirs viennent des tanneries françaises comme Degermann pour les cuirs gras, Annonay et Du Puy et c’est en Angleterre qu’ils se fournissent pour les veaux-velours. Comme toutes les marques de cette gamme et au-dessus, regardez bien le comportement du cuir.

7L travaille essentiellement ses chaussures en montage GoodYear pour leur durabilité. Elles sont produites en Espagne.

Des détails rares dans cette gamme de prix que les puristes sauront apprécier : cambrion en relief sous la chaussure, la couture du plateau de la chaussure cousue à la main, chelsea boots sans couture sous l'élastique (cambre) entre autres choses.

Les cuirs sont rigides et les montages un peu durs, mais ce sont des chaussures que vous garderez si vous les entretenez bien. 7L reste l'un des meilleurs rapports qualité/prix du marché.

En dehors de la paire de bottine Moissac en cuir gras qui se patine bien avec le temps, ce modèle a mes faveurs :

chaussures marron derby couture plateau

En marron, cognac ou, si vous souhaitez faire un MTO, dans la couleur de votre choix.

Wolverine (cœur de gamme entre 265€ et 375€)

On aime particulièrement les 1000 mile boots. Ce sont les iconiques qui peuvent se porter en dehors d'un chantier. Parce que Wolverine fait beaucoup de workboots, ainsi que des chaussures de randonnée, d'outdoor pour le dire comme eux.

Nous avions d'ailleurs testé l'une de ces 1000 mile boots dans un article détaillé.

C'est robuste, sauvage et vous permettra d'avoir l'air du baroudeur que vous avez toujours été.

boots bottines suede camel cuir

Fait aux Etats-Unis. Ces boots ont été conçues pour être plus légères. Comme quoi, ils ne font pas que du balourd.

Barker (cœur de gamme entre 200€ et 450€)

Barker ne déroge pas à la règle des chausseurs anglais : avant un certain prix, ce n'est pas la peine d'investir. Pour Barker, ce seuil se situe vers 275€. À partir de là, on a de beaux cuirs, avec des montages GoodYear et même des créations très... anglaises !

On aime la Grassington, la Nairn, la Calvay, la Elton, la Bailey 1 et 2, la Butcher 2, la Kelmarsh, la Lambourn, la Westfield, la Glencoe et pas mal d'autres encore... mais surtout pas la Warminster !

boots perforations cuir

La Calder est belle et facile à porter.

Justin Fitzpatrick Footwear (cœur de gamme entre 220€ et 480€)

Des modèles qu'on ne voit pas ailleurs, fabriqués en Espagne dans des cuirs italiens surtout. Particularité chez Fitzpatrick, les derbys sont absents de ses collections. Il préfère les oxfords qu'il décline dans de nombreuses formes et designs.

Montage GoodYear pour la solidité et la durabilité.

Le parti pris esthétique, c'est classic with a twist. De belles paires de chaussures pour ceux qui veulent se démarquer.

Red Wing Shoes (cœur de gamme entre 299€ et 400€)

L'offre de RWS est assez similaire à celle de Wolverine ou encore Chippewa : ce sont des marques qui excellent dans la chaussure de travail et qui profitent de ce savoir-faire particulier pour construire une gamme urbaine solide, durable, à l'allure très américaine.

Les cuirs sont résistants et les chaussures, rigides au début, s'assoupliront par la suite pour devenir vos boots de tous les jours.

Red Wing est connue pour ses semelles blanches reconnaissables comme sur le modèle Classic Moc qui est particulièrement réussi. C'est un modèle signature. Mais les modèles Rover, Blacksmith, Beckman et Ice Cutter valent également le détour.

Pour les amoureux du workwear.

cuir chaussures boots vert semelle blanche lacets jaunes

La Classic Moc en navy, pour changer. Une belle toile de denim japonais par-dessus ça et c'est un très bon début, non ?

Carlos Santos (cœur de gamme entre 270€ et 432€)

Les peausseries viennent de France et d'Italie et les chaussures sont fabriquées au Portugal. Les montages peuvent être Blake, GoodYear ou Bologna selon le modèle. Nous vous conseillons le GoodYear, comme d'habitude. Et d'éviter le Bologna (ou Bolognais)

Le rapport qualité/prix est correct. Certains cuirs brillent un peu, peut-être quelques cuirs rectifiés par-ci par-là. Il faut rester vigilant.

bottines bi-matière marron

Une paire de boots à 269€, assez étonnamment d'ailleurs.

Joseph Cheaney (cœur de gamme entre 316€ et 395€)

Les créations de chez Cheaney sont classiques et élégantes. C'est fait dans le Northamptonshire en Angleterre. Montage GoodYear et cuirs de veau. Dont on ne connaît pas la provenance en revanche. On vous conseille d'être vigilant sur ces cuirs.

Certains déçus partagent leur expérience sur les forums. Mieux vaut voir avant d'acheter (ou avoir la possibilité de renvoyer bien sûr).

brogue perforation chaussures cuir marron

Ces brogues ont tout de même fière allure.

Cobbler Union (cœur de gamme entre 335€ et 425€)

Marque américaine qui utilise des cuirs provenant d’Italie (tannerie Ilcea) ou bien de France et fait fabriquer des chaussures en GoodYear en Espagne.

On y trouve des détails intéressants comme le cambrion en relief et la couture sous gravure fermée. Les formes sont travaillées et on sent que la marque tient à se différencier avec des cuirs dont la teinte est parfois marbrée ou au moins nuancée.

Des choses intéressantes dans un prix justifié.

bottines bi-matière marron veau velours

Ce modèle de boots richelieu balmoral bi-matière.

Patines Septième Largeur (entre 350€ et 400€)

La marque propose aussi des souliers à personnaliser. Les cuirs de veau servant à la patine sont impeccables, la peau étant brute avant patine, c'est un impératif.

Le travail de patine réalisé est soigné et de bon goût. Si c'est votre première patine, demandez conseil et laissez vous portez, vous ne devriez pas être déçu.

Oak street Bootmakers (cœur de gamme entre 320€ et 450€)

Oak Street Bootmakers, c'est : des cuirs de la tannerie d'Annonay ou le fameux Chromexcel d'Horween, montage GoodYear, semelle en caoutchouc Dainite, une fabrication aux USA, des coutures doublées.

Marque dans le même environnement que Grant Stone et Viberg, elle défend une esthétique décontractée, typiquement américaine et pratique, pour le quotidien. Le rapport qualité/prix est très bon bien qu'il faille être vigilant sur les cuirs.

Marc Guyot (cœur de gamme entre 300€ et 650€)

Des souliers qui, souvent, ne laissent pas indifférent. On va chercher chez Marc Guyot des modèles à l'esthétique dandy qui puissent exprimer une certaine fantaisie. D'autres modèles, sans être classiques, sont tout de même portables par le commun des mortels.

Les cuirs sont beaux même si, encore une fois, cela ne dispense pas d'être bien vigilant. Les montages sont variables : GoodYear, Blake, Bolognais. Je ne conseille pas le Bolognais sur des chaussures à ce prix-là et le choix du Blake, pour affiner les modèles, reste à destination des clients qui possèdent déjà quelques paires durables dans leur vestiaire.

Nous ne conseillons pas la ligne sport dont les modèles aux surpiqûres manquent, selon nous, d'élégance.

cuir marron derby bi-matière

Un bi-matière à la fois étrange et beau !

De Lauré (cœur de gamme entre 375€ et 420€)

Marque créée par le fondateur de Monsieur Chaussure.

Les finitions sont soignées avec des détails appréciables comme, entre autres, un renfort au niveau des œillets et des coutures doublées. Les cuirs de veau viennent de la tannerie Du Puy.

Les chaussures sont fabriquées en France.

Le montage, c’est du Blake, pour obtenir un soulier fin et racé. Les chaussures De Lauré conviennent aux personnes qui aiment les formes effilée, élancées, plus italiennes disons. Il faut également dire qu’il y a un sérieux parti pris esthétique avec des patines personnalisables à l’envi.

Carmina (cœur de gamme entre 345€ et 455€)

Un très bon rapport qualité/prix/esthétique/forme.

Nombreuses sont les voix qui louent le travail de cette maison. Sans entrer dans les détails de son histoire, la marque a une belle expérience et fabrique ses souliers dans les baléares, sur l'île de Majorque.

Le montage privilégié est le GoodYear, mais j'ai du mal à déterminer d'où viennent les cuirs. À part sur les Penny Loafers à 250€, je n'ai pas vu de cuir rectifié chez Carmina.

Beaucoup de formes donc ça vaut le coup de bien étudier l'offre en fonction de sa largeur de pied : la Simpson par exemple est assez fine et élégante quand la Oscar est plus ronde à l'avant.

A noter : Carmina a une gamme de modèle en Cordovan très développée qui vaut le coup d'œil.

derby marron cuir perforation brogue

Je ne dirais pas non pour de petits derbys dans ce genre.

Paraboot (cœur de gamme entre 375€ et 455€)

Beau savoir-faire chez cette marque française qui fabrique en France avec des cuirs français (pour la plupart). Il n’y a pas de cuirs rectifiés chez Paraboot : pas d’enduit synthétique sur les cuirs pour masquer les défauts.

Les finitions sont belles et les montages solides, bref des chaussures durables.

Leurs modèles iconiques ont une esthétique assez chargée, avec l’étiquette Paraboot directement cousue sur la tige de la chaussure. Toutefois, la marque est aussi capable de produire des modèles plus fins, plus élégants.

Ah oui au fait, si vous chaussez grand, vous devriez trouver chez Paraboot.

bottines marron suède cuir lisse

Paraboot Beaumont cousu Norvégien.

Tricker's (cœur de gamme entre 255€ et 595€)

Des chaussures anglaises, rondes et robustes. Il y a beaucoup de créativité chez Tricker's, ça fait plaisir à voir. Pour obtenir les informations sur chaque produit, il faut aller dans le Journal de la marque. C'est dommage que ces informations importantes ne figurent pas dans la page de vente, mais passons.

Les chaussures sont fabriquées en GoodYear pour l'essentiel, dans le berceau de la chaussure anglaise : dans la région de Northampton. Le rapport qualité/prix est bon et les modèles sont vraiment réussis.

Egalement, Tricker's a un service de chaussures sur-mesure à partir de 1130€ et c'est entièrement fait à la main.

Exemple de boots fabriquées à partir de cuir d'antilope (Kudu).

Jacques & Déméter (cœur de gamme entre 380€ et 565€)

Si vous voulez acheter du Made in France, achetez du Jacques & Déméter. C'est bien fait, c'est beau, c'est durable. Le cuir est pleine fleur aniline, les montages GoodYear, Blake ou Norvégien (selon le modèle, l'utilisation et l'esthétique voulue) et les cuirs viennent de la tannerie du Puy et d'Annonay.

Ça vaut son prix. Ça ne dispense pas de bien regarder les cuirs et d'être critique, mais même dans ce cas-là, le service client est à l'écoute, disponible et honnête.

bottines boots cuir marron

Country Boots parfaites pour l'hiver.

Altan Bottier (autour de 450€-500€ patine incluse)

Le sur-mesure est l'activité première de ce chausseur qui s'est diversifié dans le prêt-à-chausser dans le début des années 2000. Dans les gammes qui nous intéressent, à savoir Classique et Sport, les montages sont en Blake ou en GoodYear. Surtout en Blake d'ailleurs, ce qui est justifié par les formes effilées, à la Berluti.

Je conseillerais d'être vigilant sur les cuirs et le rendu des patines. Pour parler de ces dernières : on vous déconseille complètement la Nikka et la Miel parce que vraiment trop voyantes et peu subtiles.

La marque possède un service de cordonnerie qui travaille pour le compte de marques prestigieuses.

boots patine marron cuir

Y'a quand même un petit quelque chose non ?

Grenson (entre 497€ et 530€)

On aime la créativité de Grenson, associée à la durabilité des chaussures dont le montage est solide et les cuirs se comportent bien.

Attention toutefois, comme beaucoup de chausseurs anglais aujourd'hui (et d'autres nationalités aussi), certaines gammes de chez Grenson sont faites en Inde et ne sont pas aussi qualitatives que celles qui sont faites en Angleterre : il faut privilégier les gammes Triple Welt et G:One.

Là, vous trouvez des modèles dont le rapport qualité/prix est bon, comme ceux-ci par exemple :

chaussure marron clair semelle triple perforations

Une bonne vieille Archie Triple Welt ! Ça c'est de l'anglaise ! 😉

Heschung (cœur de gamme entre 395€ et 650€)

La marque fait fabriquer en Alsace et en Hongrie, sans que l'on puisse, en tant que client distinguer l'un ou l'autre des lieux de fabrication. Mais que des modèles soient réalisés en Hongrie ne veut pas dire que c'est mal fait, ni moins qualitatif. La marque Vass est hongroise et elle est quand même une belle réussite.

Heschung est une valeur sûre, avec ses modèles iconiques comme la Ginkgo notamment. Une superbe boots à l'esthétique particulière, très reconnaissable. Si je ne m'abuse, les prix ont un peu augmenté tout de même.

Ce qui me chagrine en revanche, c'est de voir du cuir glacé, que j'appellerai bookbindé (donc enduit de plastique) jusqu'à preuve du contraire. Pour des boots à porter dans des conditions climatiques difficiles (pluie, boue et neige), c'est effectivement un cuir utile puisque rien n'y pénètre, mais il est tout de même moins durable qu'un cuir gras par exemple, qu'il faut privilégier selon moi.

À mon avis : tenez-vous en au Suportlo (cuir de chez Degermann en Alsace), à l'Anilcalf, à l'Hydrovelours et au Beluga (qui vient d'Alsace également) et oubliez le cuir qu'ils appellent Windsor.

boots cuir marron pantalon nature cailloux

Ça a quand même de la gueule, non ? La Ginkgo bi-matière.

Crockett & Jones (cœur de gamme entre 425€ et 625€ pour la Main Collection)

C&J jouit d'une très bonne réputation. Et, selon nos expériences personnelles, c'est tout à fait justifié. Nous vous conseillons la marque, même cela ne vous dispense pas de bien inspecter les cuirs et les montages car des écarts de qualité se produisent de temps en temps.

Pour ce qui est des formes, des lignes et de l'élégance des modèles : rien à dire, c'est du grand art et une paire de C&J, ça a quand même de la gueule. Le montage est en GoodYear évidemment.

On aime la mythique Coniston, la Cardigan IV, la Alex, la Bradford, la Dorset II, la Pembroke bien sûr et je m'arrête là car sinon je vais finir par toutes les citer.

La différence entre la main line et la handgrade se situe surtout au niveau des cuirs et de détails de puristes (gravure fermée notamment).

cuir marron perforation médaillon one-cut

C'est le moment d'acheter une paire de chaussures élégantes.

Vass (cœur de gamme autour de 530€)

Vass est hongroise et c'est un petit phénomène du petit monde des calcéophiles. Les modèles sont superbes et déclenchent une envie irrépressible de les posséder tous et dans l'heure.

Bon, plusieurs formes chez Vass et il vaut mieux toujours essayer d'abord même si ce n'est pas donné à tout le monde de se déplacer à Budapest. Selon si vous avez le cou-de-pied fort, le pied fin ou large, il vous faudra privilégier une forme plutôt qu'une autre chez Vass. D'ailleurs, les MTO vous permettent d'atteindre un niveau de personnalisation vraiment appréciable, puisqu'on peut choisir sa pointure, sa forme, le modèle, le cuir et sa couleur et le type de semelle. Le prix du MTO 600€ + 30€ de frais de port (embauchoirs inclus).

Disons que c'est un beau cadeau à se faire.

chaussures cuir marron perforations brogue embauchoirs

Ça donne envie de les essayer, non ?

Barbanera (cœur de gamme entre 500€ et 645€)

Je ne suis pas persuadé que ce soit le meilleur rapport qualité/prix. Je suis d'ailleurs même plutôt sûr que cela ne l'est pas. Toutefois, je vous propose tout de même de découvrir cette marque dont les créations valent le coup. Elles sont à la fois portables et originales.

Je vous les conseille donc en soldes.

On aime la Kerouac, la Gatsby, la Ruskin, la Buster, la Chet (pour un peu de décontraction à l'italienne, cette dernière) et même les Cormac qui pourraient nous faire porter des santiags mine de rien.

C'est fait en Italie, pas d'information sur les cuirs et les montages : du GoodYear et du Blake.

bottines franges cuir marron

La Buster est bien travaillée. Je serais curieux de voir ce que cela donne aux pieds.

Caulaincourt (cœur de gamme entre 445€ et 685€)

Chez Caulaincourt, on trouve des formes assez rondes et des modèles à l'esthétique variée ! Pour ceux qui souhaitent affirmer un certain goût néo-dandy, c'est parfait. Les modèles classiques ne le sont pas autant que chez les chausseurs anglais bien sûr mais, moyennant une patine discrète, le modèle Opéra, ou One-Cut, ou encore l'Albion 2 peuvent faire l'affaire.

Oui, ce sont des patines chez Caulaincourt et le prix de la patine est comprise dans le prix. Les souliers sont fabriqués en France, dans des montages variés, adaptés à l'esthétique du modèle.

mocassin violet cuir patine

Le modèle Montechristo dans une patine violette. Osé ! Mais captivant.

Alfred Sargent (585€ en moyenne)

Vendues en France dans les magasins Manfield, la marque est anglaise et a très bonne réputation. Les finitions sont soignées et les cuirs sont beaux. Les modèles sont classiques et élégants.

C'est cher, mais si vous en trouvez en soldes, n'hésitez pas trop longtemps (si les souliers vous plaisent bien sûr !).

chaussure marron clair perforations

Richelieu avec bout fleuri. Vous le porteriez ?

Viberg (cœur de gamme entre 573€ et 715€)

Les Service Boots sont le modèle phare de cette marque canadienne. L'esthétique générale, c'est des boots d'aventurier.

Les produits sont robustes, les coutures doublées, les cuirs viennent de chez Horween principalement (ainsi que d'une tannerie italienne) dont le cuir Chromexcel est le choix de prédilection de cette marque, les montages sont en GoodYear (ou double stitchdown qui est une variante).

Les cuirs ont un rendu assez rustique. Il ne faut pas s'offusquer de la présence de veines et de défaut d'apparence. Les veines ne nuisent d'ailleurs pas à la durabilité de la chaussure.

chaussure cuir clair boots

Je vous conseille une paire de Service Boots, le produit phare de leurs collections. Celui-ci en cuir de cheval naturel se patinera et foncera avec le temps. Ah si j'étais riche.

Antonio Meccariello (cœur de gamme entre 420€ et 920€)

Les souliers d'Antonio Meccariello sont assez excitants. Je le dis comme je le pense. Sur Styleforum, des photos de son travail ont été postées et un beau jour et l'artisan est devenu une célébrité dans le petit milieu des calcéophiles.

Son travail se segmente en Prêt-à-chausser, commandes spéciales (MTO) et Sur-Mesure. Ah oui et aussi une gamme supérieure en qualité (et en prix).

Quand on voit la qualité des semelles des souliers les moins chers en prêt-à-chausser, on se dit que forcément ça fait plus que tenir la route.

Un (très) bon rapport qualité/prix/style.

cuir marron perforation richelieu oxford

Beau travail de forme sur ce richelieu. Ça donne envie, non ?

Zonkey Boots (cœur de gamme entre 687€ et 798€)

Beaucoup de soin dans la réalisation des chaussures Zonkey Boots. La marque est récente (2011), mais a déjà une très forte identité : les modèles sont originaux sans ostentation. Il faut s'attarder sur les cuirs exotiques qu'on ne trouve pas ailleurs et sur leurs boots bi-matières très réussies.

Les constructions sont solides et les finitions soignées. Ça vaut le détour, surtout pour voir le cousu trépointe.

Bref, c'est à la fois travaillé dans l'aspect et la construction. On aime beaucoup !

bi-matières boots cuir marron

Des Jodhpurs bi-matières bien affriolantes qui feraient le bonheur de Nicolò... !

J.M. Weston (cœur de gamme entre 590€ et 910€)

Juste parce que j'ai déjà entendu de jolies histoires fantasmées : Jean-Marie Weston n'existe pas. Le "J.M." est une sorte de boutade à prononcer plutôt "J'aime" que "J.M.". Et "Weston" fait référence à la ville de Weston dans le Massachusetts aux Etats-Unis.

Weston est mythique en France et dans le monde. Il faut rendre hommage aux modèles golf, mocassin 180, demi-chasse, chasse, triple semelle et à la fameuse bottine Cambre (faite d'une seule pièce de cuir). Beaucoup de savoir-faire et une fabrication

C'est également une marque qui ne se repose pas sur ses lauriers et n'hésite pas à dynamiser ses modèles mythiques en les réinventant : je pense par exemple au mocassin 180 décliné en bleu klein et nombre d'autres choses. Même si de nombreux modèles qu'on pourrait qualifier d'austère subsistent toujours.

La grande force de Weston est de proposer ses modèles dans plusieurs formes, ce qui implique d'avoir un stock gigantesque et ce qui fait donc logiquement augmenter le prix, en plus des matières premières et de la qualité de fabrication.

Certaines voix se sont récemment élevées pour dénoncer la baisse de qualité de la marque. Nous, chez BonneGueule, n'avons pas fait cette expérience dans les faits et saluons cette marque centenaire et détentrice d'un savoir-faire remarquable.

cuir bi-matière mocassins

Le mocassin emblématique de Weston en bi-matière marine.

Santoni (cœur de gamme entre 500€ et 1050€)

Ceux qui sont à la recherche d'un bon rapport qualité/prix ne devraient pas s'attarder sur Santoni. Les modèles sont bien faits, durables si on les entretient bien et les a bien choisis à l'achat, mais trop chers pour ce qu'ils sont. Enfin, il faut savoir faire le tri ! On a de tout, chez Santoni. Du Blake moyen et du GoodYear finement fait.

Ce que l'on recherche chez Santoni, c'est le "grand frisson", comme dirait Benoît. Si vous parcourez la collection sur leur e-shop, il y a de fortes chances pour que vous tombiez amoureux deux, trois ou quatre fois comme dans le métro à Paris.

Il y a une grande créativité chez Santoni qui ne se contente pas de maîtriser une seule esthétique de produit (le mocassin souple par exemple) mais décline sa patte au travers de modèles plus rustiques également auxquels elle donne sa propre vision de l'élégance.

cuir frange mocassins

Un travail de teinte de cuir vraiment admirable, pour un modèle original.

Alden (cœur de gamme entre 645€ et 990€)

Alden est indissociable du shell cordovan, ce cuir de poulain ultra résistant, provenant de la croupe de la bête, que la marque se procure chez Horween en grande partie. Concernant le cordovan, il faut savoir que c'est un cuir qui se patine très peu dans le temps et ne développe donc (presque) aucun charme. Il peut aussi émettre un certain bruit avec la marche.

La marque a une forte désirabilité auprès de ceux qui s'intéressent aux chaussures : notamment la fameuse Indy Boots (pour Indiana Jones oui), les mocassins à pampilles (dont la marque serait à l'origine)et les derbys longwing 975 bien sûr.

Elles sont résistantes et durables. L'esthétique est lourde, pas de soulier fin, de l'américaine bien solide.

Là encore, cela n'empêche pas de bien inspecter les cuirs quand on achète, même à ce prix-là on peut trouver des cuirs faibles.

À Paris, on les trouve chez Anatomica et Upper Shoes, à Toulouse chez Bec Fin, à Lyon chez Upper Shoes et à Bordeaux chez Graduate Store.

cuir boots coutures blanches marron

Les boots mythiques portées et défoncées par Indiana Jones.

Aubercy (Prêt-à-chausser à partir de 995€)

Originalité des patronages chez Aubercy, avec une patte indéniable de la maison avec ses lignes épurées. Les montages sont faits à la main et les peausseries choisies avec beaucoup de soin. Je mets encore une fois en garde : parfois même sur ce niveau de prix-là, on peut avoir des surprises, donc il ne faut pas hésiter à entrer en contact avec le service client si un doute subsiste.

Le Lupin est le mocassin incontournable de renom de la marque. Reconnaissable à sa forme sans âge.

Il y a beaucoup de travail sur une paire d'Aubercy mais, tout comme Corthay, ce sont des chaussures faites pour être belles et racées, la priorité de la marque n'est pas la durabilité. A acheter davantage dans une optique de collection et par amour pour les objets d'exception.

cuir noir souliers

Le richelieu le plus simple. C'est quand même magnifique.

Gaziano & Girling (cœur de gamme entre 920€ et 1325€)

Gaziano & Girling, c'est de magnifiques souliers dans des formes élégantes et une esthétique raffinée.

Voilà.

Parisian Gentleman est allé visiter la manufacture à Kettering en Angleterre. Ce voyage, ayant donné lieu à un reportage, est retranscrit dans ce bel article dans lequel il est question de cambrure, de formes, d'élégance et de confort.

Edward Green (cœur de gamme entre 1050€ et 1515€)

Si vous voulez voir comment les souliers de cette marque évoluent dans le temps, allez sur des forums comme En Grande Pompe ou De Pied en Cap, vous verrez que les heureux possesseurs d'EG ne tarissent pas d'éloges sur ces petits bijoux.

Certes cela coûte cher, mais quand on garde une paire de chaussures 30 ans, peut-être que cela vaut le coup.

Le travail de formes est indéniable, le choix des peausseries irréprochable, l'esthétique est toujours bien équilibrée, bref il n'y a pas grand chose à dire... tant il y aurait à dire !

Je vous encourage à aller zyeuter les boots également, c'est un régal ! En voilà un modèle :

John Lobb (cœur de gamme entre 1150€ et 1500€)

La marque anglaise, de Jermyn Street (à Londres, la rue des bottiers) est rachetée par Hermès en 1976. Avec Hermès, la marque développe son offre en prêt-à-chausser.

Modèle intemporel de Lobb : le William (double-boucle magnifique) et le Lopez (mocassin simple et beau).

Les tarifs sont très élevés mais on vient chercher chez John Lobb des peausseries dites exceptionnelles, grâce à Hermès paraît-il, et une qualité de fabrication indéniable.

cuir marbré marron richelieu soulier

Bon, même si le site Mr.Porter aurait pu mieux lacer les chaussures, elles restent quand même belles, avec ce cuir marbré !

St Crispin's (cœur de gamme autour de 1400€)

Les souliers de cette marque sont fabriqués à la main dans une manufacture en Roumanie.

Tout est très beau et très bien fait. Les modèles sont bien équilibrés et les formes abouties. Il y a une forte personnalité qui se dégage de toute cette offre, dont certains modèles sont tout simplement époustouflants.

Que dire de plus ?

Corthay (cœur de gamme entre 1220€ et 1590€)

Le mot "racé" a été inventé pour les souliers de chez Corthay. Ils sont reconnaissables entre mille et ne laisseront personne indifférent.

Le modèle emblématique est bien sûr l'Arca. À ce tarif-là, c'est fait en France et parler de rapport qualité/prix n'a plus guère de sens. Corthay s'adresse aux amoureux chaussure. Elle parle aux gens qui ont le goût de la collection calcéophile, qui cherchent le "grand frisson" (comme dit Benoît).

La marque est également spécialisée dans la patine (très bien réalisée d'ailleurs) et crée des souliers sur-mesure, en plus de son prêt-à-chausser. On notera néanmoins une forte hausse des prix ces dernières années, même si une partie de cette augmentation est à imputer à l'inflation des matières premières, dont le cuir évidemment.

chaussures souliers cuir patine marron

La fameuse Arca dans une patine élégante.

Le mot de la fin...

Si vous aimez les belles chaussures, faites donc un petit tour du côté de chez Bontoni, Enzo Bonafe ou encore Norman Vilalta. Comme ces maisons sont très peu distribuées en France, nous les citons à la volée, mais elles méritent qu'on s'y attarde.

Si vous êtes et avez été mordu par toutes ces belles créations et, plus généralement, le monde de la chaussure, voilà quelques e-shops spécialisés qui pourront satisfaire votre curiosité (et peut-être votre envie -besoin !- d'acheter) :

Et voici l'aimable et conséquente contribution de Chris :

  • Ascot Shoes (Barker, Foster & Son, John Lobb, Laslo Vass)
  • Armenak (Church's, Crocket & Jones, John Lobb, Santoni)
  • Care of Carl (Cheaney, Crockett & Jones, Edward Green, Loake, RM Williams)
  • Leffot (Alden, Church's, Corthay, Edward Green, Enzo Bonafé, Gaziano & Girling, John Lobb, Norman Vilalta, Saint Crispin's)
  • Linnegatan (Carmina, Crockett & Jones, Edward Green)
  • Mehra (Corthay, Enzo Bonafe, Gaziano & Girling, Stefano Bemer, Vass Tôramally, Maison Patina)
  • Parlour (Andres Sendra, Berwick, Gravati, Norman Vilalta)
  • Pauw (Alden, Bontoni)
  • Plaza Shoes (Carlos Santos (patine!!!), Crockett & Jones, Lorenzo Vito, Harris, Magnanni, Zampiere)
  • Shoes and Shirts (Alden, Bettanin & Venturi, Bontoni, Church's, Corthay, Crockett & Jones, Edward Green, John Spencer, Lattanzi, Santoni, Tod's)
  • Shop the Finest (Paolo Scafora, Saint Crispins, Santoni, Sutor Mantellassi)
  • Skomaker Dagestad (Alden, Alfred Sargent, Carmina, Clinch – Brass, Edward Green, Enzo Bonafé, Gaziano & Girling, Heschung, Loake, Paraboot, Red Wing, Saint Crispin’s, Silvano Sassetti)
  • The Armoury (Carmina, Saint Crispin's)
  • The Shoe Snob Marketplace (vente de souliers de 2nde main)
  • Welted Sole (Justin Fitzpatrick)
  • Yeossal (Antonio Meccariello, Corno Blue, TLB Majorca)

Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas les mots de Tom Selleck : quand on achète un produit de qualité et qu'on en prend soin, il dure longtemps !

En espérant que cette série d'articles ait déclenché des démangeaisons calcéophiles. Pour sûr, ça m'a donné plein d'idées de cadeaux de Noël et d'Anniversaire à me faire à moi-même...

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.