Toutes les marques


Notre avis sur la marque Grenson :

Grenson est une très bonne marque de souliers milieu de gamme. Les lignes G­One et G­Zero proposent des modèles habillés et qualitatifs dans la réalisation, en gardant une forme relativement ronde, caractéristique des souliers à l’anglaise.

On y trouve aussi des modèles plus roots, cousus en triple semelle, semblable au cousu norvégien, pour ajouter encore plus de solidité, d’isolation et d’étanchéité à la semelle.

Grenson reste donc, depuis 150 ans, une incontournable porte d’entrée dans le monde de la chaussure anglaise solide aux perforations généreuses ! 


Le site de la marque

Grenson




Grenson

Cette marque anglaise de souliers a été fondée en 1866 par William Green. Très jeune, il apprend le métier avec sa mère, ouvrière dans la confection de chaussures, à Rushden dans le Northampshire.

En 1866, il commence à travailler pour son compte, devenant un pionnier du montage Goodyear au Royaume-­Uni. En 1895, Green installe son usine à Rushden, son entreprise s’appelle alors William Green & son, qui deviendra Grenson.

La marque possède plusieurs gammes de qualité :


Où trouver des vêtements Grenson



Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Bonne question tiens. Je n’ai pas d’infos à ce sujet.

    Ca m’étonnerait que ce soit détruit ceci dit. Ne serais-ce que parce que ça coûte cher.

    Peut-être de la maro mais si la maison a des exigences de qualité hautes c’est pas vraiment différent, il faut que ce soient « les bonnes parties ».

    Ceci dit si tu as une petite veine qui t’empêche de couper un grand morceau pour une chaussure, tu peux couper autour pour de plus petits morceaux qui peuvent servir à faire de la maro.

    Je pense que le gaspillage est assez réduit là dessus.

  • Fabrice

    Et sais tu ce que les bonnes maisons font du cuir quelles ont acheté et qu’elles décident de ne pas utiliser pour fabriquer leurs chaussures après avoir sélectionné les meilleures parties? De la maroquinerie ? Ils revendent ? Ils… Détruisent ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hahaha. :p

    Oui c’est une explication moins connue mais tout aussi importante.

    A noter que je ne te dis pas non plus que toutes les peaux au départ se valent. La marque Y pourrait aussi partir avec des peaux bien moins bonnes que celle de la marque X… Auquel cas, quel que soit le découpage, on ne retrouvera jamais le même niveau.

    C’est suuuuuper compliqué le secteur du cuir franchement, moi-même j’en apprends tous les jours.

  • Nicolò – BonneGueule

    Non mais c’est pas la question roh, on va pas faire des stats de comptoir quand même…
    Je t’ai dit qu’il y avait plus de retours QU’AVANT haha.^^

    Bon, pas besoin de me croire à la limite, va voir par toi-même sur les forums :p

    D’ailleurs au passage, ça me permet d’élargir sur le sujet de la qualité sur les souliers d’entrée de gamme.
    Tu t’es jamais demandé pourquoi, pour chaque marque de soulier dont la qualité est critiquée, il y a toujours, parmi les critiques, des gens pour dire « moi je comprends pas, les miennes n’ont aucun défaut, pour le prix c’est top, il suffit d’en prendre soin » ?

    C’est lié à façon dont fonctionnent la sélection des peaux en chaussure. Une baisse de qualité concernant les cuirs, ça veut dire « moins de chances d’avoir une belle paire » plutôt que « jamais une belle paire.

    Exemple : ne marque X achète les mêmes peaux qu’une marque Y.

    La marque X vend ses souliers 1000 et la marque Y 500, mais elles ont le même genre de marges.

    Pourquoi ? Car la marque X ne fait que 2 paires et ne garde que le meilleur sur ces mêmes peaux, et la marque Y en fait 5.

    Mais ça veut dire que sur les 5 paires il y en a probablement une ou deux équivalentes à celles de la marque X.

    Bref. Tour ça pour te dire : tant mieux si tu en es content, mais il faut aussi prendre du recul 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Effectivement. Ce sont des modèles que British Shoes nous prête gentiment pour les shootings…

    Donc bon, on ne va pas nous plus exiger d’avoir la gamme au dessus hein :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Moi je suis plutôt d’accord avec toi, en soi.

    Evidemment que « comment » c’est toujours plus important que « où ».
    Mais même aujourd’hui il reste encore une petite corrélation entre « où » et « comment » 😉

    Et les gens ont le droit d’avoir une idée de ce qu’ils payent aussi VS ce que ça peut coûter à la marque.

    Enfin, si ça se déroule sans soucis pour la plupart des clients, force est de reconnaître qu’il y a plus de retours problématiques sur le contrôle qualité et les défauts depuis cette délocalisation. Rien de dramatique, mais ça se souligne 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Andry !

    Non mais c’est pas trop une question de modèle, c’est par rapport à la gamme à laquelle ils appartiennent 🙂

    Et celui-ci fait partie de la gamme « GTWO » faite en Inde. C’est pas mauvais mais tu payes iun peu le design aussi.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Jeff !

    Les collections hdg, oui. Pour les lignes plus « budget » j’ai aussi des retours mitigés. Celles que tu vois en photo sont des emprunts que nous faisons aux marques pour les besoins des shoot, je crois que ceux qui en possèdent dans l’équipe n’ont que les lignes plus HDG 🙂

    C’est une marque plus « mode », c’est sûr, on ne peut plus parler d’excellent rapport Q/P. Mais ils se trouve qu’ils ont quand même leur patte niveau design et qu’on ne trouve pas toujours ces styles là partout.

    Ceci dit pour les lignes « pas chères » j’irais plutôt chez Solovair par exemple. (Marque de l’usine qui produisait anciennement les Dr Marteens avant la délocalisation)

    Meermin c’est juste la tige qui est faite en chine, mais le montage (là où se joue la solidité et la longévité, plus encore qu’ailleurs), est espagnol 🙂