Toutes les marques


Notre avis sur la marque Opening Ceremony :

Le rapport qualité/prix n’est correct qu’en période de soldes. Même si quelques vestes sont fabriquées aux USA et que les chaussures viennent du Portugal, la majorité des pièces sortent d’usines chinoises.

Côté sneakers, si la qualité est là, on n’y perdra pas au change en restant sur des marques plus abordables comme National Standard.

Les coupes sont plutôt loose, et se caractérisent par des manches assez longues et un buste court.

Les matières sont basiques mais naturelles (oxford pour les chemises, mérinos pour les pulls).

Néanmoins certaines doublures sont en polyester voire en mélanges douteux de polyester/nylon/viscose. De plus, les finitions laissent parfois à désirer (boutons plastiques cousus en parallèle !!!).

Nombre de pièces sont à oublier (tee-shirts logos, varsity jackets, pantalons) mais les desert boots sont correctes et certaines chemises bien coupées.

NB : Commander en ligne peut s’avérer risqué puisque vous paierez des droits de douanes à l’importation (tout vient des USA) et que les retours ne sont pas autorisés en final sale…


Le site de la marque

Opening Ceremony


Opening Ceremony

Opening Ceremony a été créée en 2002 par Humberto Leon et Carol Lim à Hong-Kong.

D’abord en tant que concept store, puis comme une marque, rapidement remarquée pour la qualité de ses collaborations avant-gardistes (Margiela, Chloë Sevigny).

"OC" s’affirme ensuite aux États-Unis avec sa propre ligne très créative. La marque produit un vestiaire complet dans un esprit ultra-décontracté.

Si leurs chaussures (notamment les desert boots) sont connues, on retrouve aussi des tee-shirts imprimés, des pulls et quelques accessoires (sacs et bonnets).

À l’origine preppy/chic, le design affiche une tendance de plus en plus streetwear avec des couleurs criardes, des motifs énormes et de gros volumes.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).