Test : Drapeau Noir, la chemise et le sweat Dobby

Temps de lecture : 6 minutes

38

Disclaimer : Kevin, ancien stagiaire de BonneGueule et blogueur du Renardeau, revient dans nos colonnes pour vous parler d'une marque qu'il apprécie beaucoup : Drapeau Noir. 

Il a donc testé pour vous leur chemise en dobby, ainsi que leur sweat en dobby lui aussi, et vous donnera des conseils sur comment les porter, avant de vous donner son avis sur la marque.

Kevin, la parole est à toi.

_____

Vous n’avez jamais entendu parler de Drapeau Noir ? C’est aujourd’hui l’occasion pour vous de tomber amoureux d’une nouvelle marque à la philosophie riche et au design efficace !

De la robe (d’avocat) au perfecto

Je vous présente tout d’abord Nicolas Barbier, fondateur de la marque Drapeau Noir. Pour résumer son aventure, c’est l’histoire d’un avocat qui plaque tout du jour au lendemain pour faire des vêtements. On tient un scénario hollywoodien, n’est-ce pas ?

Nicolas fondateur Drapeau Noir

Nicolas Barbier, fondateur de la marque « Drapeau Noir », qui porte sa chemise en chambray de chez Kuroki.

A travers sa marque, Nicolas veut transmettre quelque chose de fort, tout en restant simple, modeste et surtout authentique. En gros, il a voulu rester lui-même. C’est un type bien, je le jure !

Son univers est imbibé d’un esprit sombre aux senteurs de gomme brûlée et d’essence. Un monde de « bonhomme » qu’on pourrait résumer au terme d’origine anglo-saxonne « badass », qui signifie littéralement « dur à cuire ».

D’où le nom Drapeau Noir, symbole fort du mouvement « anarchiste » et de liberté. Mais rappelons tout de même que la marque ne tient aucune position politique !

Drapeau Noir, une histoire d’amour qui doit durer le plus longtemps possible

La marque propose des vêtements avec un beau design, accessible à tous les hommes et sans aucune prétention. Mais ce qui fait la richesse du produit réside surtout au niveau du façonnage et de la qualité des tissus choisis.

Effectivement, Nicolas a décidé d’utiliser des tissus exclusivement originaires du Japon pour sa toute première collection. Tout comme nous, vous commencez à vous y habituer, et reconnaîtrez sûrement quelques tissus qui vous sont déjà familiers : le coton tricoté sur les machines Tsuri, ou encore le chambray Kuroki.

Les pièces sont ensuite confectionnées en Europe, dans des pays comme le Portugal.

Test de la chemise blanche en dobby Drapeau Noir (120 €)

Commençons sans plus attendre par la présentation de cette chemise : le point fort de cette pièce, c’est évidemment son tissu original et joliment travaillé.

Ce que j’apprécie, c’est qu’au premier abord, on dirait une simple chemise blanche avec des points noirs, mais en fait non ! Ces points noirs sont le résultat d’une broderie réalisée sur tout le tissu, ce qui apporte du coup un beau relief à la pièce.

revers chemise DN

Ce travail du tissu est impressionnant, et ne laisse pas du tout imaginer un revers de ce genre. Pensez à retrousser les manches pour un effet garanti. 😉

La coupe est légèrement cintrée, ce qui permet de donner une allure structurée en toute circonstance. Pour ma part, elle est un poil longue, c’est pourquoi j’ai décidé d'en « casser » la longueur en nouant un sweat autour de ma taille.

Kevin sweat noué DN

Chemise Drapeau Noir, Jean Uniqlo, Chapeau Mossant et Sweat Drapeau Noir.

La chemise est très confortable, et peut tout aussi bien être portée sans vêtement en-dessous, sans pour autant sentir les broderies au toucher.

Finalement, elle peut être portée ouverte, fermée, avec un t-shirt en dessous ou non. Libre à vous de vous approprier la chemise comme vous le souhaitez, et c’est justement de cette manière qu’elle a été faite : le but est de faire en sorte que ceux qui portent le vêtement puissent se l’approprier à leur manière.

col américain DN

C’est un col américain (= boutons qui maintiennent les pointes du col) que nous avons là. Sa forme permet le port de la chemise avec ou sans cravate, quoiqu'un modèle fin soit à privilégier avec ce type de col.

bouton chemise DN

Les boutons sont montés en croix, un bon point.

revers chemise DN 2

Les coutures sont très propres, rien à redire.

Et enfin, des hirondelles sont également présentes. En plus de l'aspect purement esthétique, elles apportent un renfort à la chemise à ce niveau-là, et constituent également un gage de qualité la pièce.

hirondelle chemise DN

L’hirondelle est un détail qui me plait particulièrement car une fois la chemise portée, on se rend compte qu’elle apporte un plus à la pièce, mais de façon très discrète.

Test du sweat dobby Drapeau Noir (130 €)

Après avoir découvert notre collaboration avec Benjamin Jezequel sur le sweat BGBJ, vous avez pu découvrir, pour certains, que cette pièce n’était pas uniquement destinée aux adolescents. Comme nous vous l’avons prouvé, le sweat peut parfaitement s'intégrer à des tenues autant casual qu’un peu plus pointues.

Drapeau Noir partage l’idée que nous nous faisons du sweat chez BonneGueule, et propose un vêtement bien coupé, à la matière vraiment recherchée.

sweat dobby DN

Un sweat à la coupe peu ample, qui enlève dès le départ l’esprit connoté «ado » de ce genre de pièce.

Comme vous l’avez vu, le sweat peut se porter sur une chemise pour offrir un combo parfaitement soigné.

Je vous propose également une façon pas très commune de porter son sweat, à l’intérieur du pantalon. C'est déroutant, mais c'est le genre de possibilité que j'aime bien explorer avec mes vêtements. Cela peut renforcer l’aspect plus habillé de la tenue, avec ou sans chemise en-dessous, même si j'ai bien conscience que ce n'est pas au goût de tout le monde.

sweat dobby DN 2

Sweat Drapeau Noir, Pantalon coupe carotte et ceinture H&M, Sneakers Eytys.

Vous pouvez également retourner le bord-côté vers l'intérieur, pour un aspect décontracté moins marqué.

sweat dobby DN 3

De cette manière, on conserve l’esprit décontracté, mais sans pourtant avoir l’air négligé.

Et enfin, le porter de façon basique, mais je suis moins fan. Le look me semble moins abouti, et ne donne pas l’impression de maîtriser la pièce.

Note de Geoffrey : Ce que dit Kévin, tout en l'illustrant en photo, est extrêmement juste. Bien entendu, on parle d'un look avancé, qui ne collera pas à tous les milieux. Mais si on se focalise sur l'esthétique pure et que l'on oublie les grandes règles habituelles, on se rend bien compte que le look fonctionne beaucoup mieux avec le sweat rentré dans le pantalon, aussi déroutant que cela puisse paraître.

sweat dobby DN 4

Un pli disgracieux au niveau des hanches, dû à mon pantalon large, casse la ligne de la tenue. Soyez vigilants face à ce genre de petits détails dans la création de vos looks.

sweat dobby DN 5

Note de Benoit : le sweat aurait pu être pris la taille en-dessous 😉

Niveau matière, il s'agit d'un agréable et original coton molletonné et moucheté, qui donne un effet et une texture tout aussi intéressants à la vue qu’au toucher.

zoom sweat DN

Cet aspect moucheté rend ce sweat singulier, de manière très subtile.

Sur le revers du sweat, la doublure a une texture laineuse. Ce que je trouve très intéressant, c’est qu’on conserve toujours cet esprit « cocoon » et très confortable d’un sweat, sans forcément avoir le look du mec qui traîne devant sa télé un dimanche après-midi.

revers sweat DN

Le sweat tient plutôt chaud, mais ne vous étouffe pas non plus, ce qui correspond assez bien à un port automnal. Notez également la propreté et la régularité des finitions intérieures.

Je trouve le col correctement réalisé, surtout par rapport à son ouverture. Elle permet de bien voir le col de la chemise qu’on portera en-dessous, sans pour autant laisser dépasser le col du t-shirt, si l'on choisit de le porter comme ça.

col sweat DN

Vous voyez ce dont je parlais, le col est légèrement ouvert. Cela multiplie les possibilités d'associations avec des cols de chemise. En passant, je crois avoir légèrement bronzé.

Ici, une photo du sweat porté sur la chemise Dobby. Le col de la chemise ressort très bien et n’est pas étouffé par le sweat. Au contraire, je trouve même que la chemise est mise en valeur.

col sweat + col chemise DN

Pensez à choisir des chemises à motifs, ou avec une couleur intéressante, pour créer un contraste entre les 2 couches.

Drapeau Noir : notre avis

Avant de tester et de voir les produits de la marque, je ne voyais que des basiques n’apportant que très peu de choses à la mode masculine actuelle. Mais ce qu’il faut comprendre chez Drapeau Noir, c'est que l'on met d’abord l’accent sur la qualité et le choix des tissus. C’est sur ce point que réside la force de l’enseigne.

Après avoir touché et porté les vêtements, mon avis s’est immédiatement forgé. Les vêtements sont confortables, et ont parfaitement su s’intégrer aux autres pièces de ma garde-robe.

Les tissus sont vraiment très beaux, et l’attention portée sur le produit est réellement perceptible lorsque l’on voit la multitude de détails que les vêtements présentent, tout cela avec un rapport qualité-prix très honnête.

Je crois dur comme fer à l’aventure Drapeau Noir, et je vous invite sincèrement à surveiller la marque de près.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.