BonneGueule x Benjamin Jezequel : deux sweatshirts en molleton japonais

/

Pourquoi je porte très peu de sweatshirts ? Parce que je n'ai jamais été convaincu par l'offre actuelle pour trois raisons :

  • soit le sweat n'a pour but que d'être le support d'un imprimé ou d'un concept trendy hipster vintage, sans le moindre travail sur la coupe ou la matière,
  • soit la marque a une approche totalement streetwear et comment dire... c'est coupé pour les gens très costauds (et puis les épaules raglan, ça n'aide pas à dessiner une silhouette),
  • soit ça coûte une fortune dès que vous souhaitez une matière un minimum travaillée (regardez la rubrique "Sweats" de Mr Porter, vous allez rire).

De ce fait, Geoffrey et moi, on souhaitait une pièce que l'on pensait simple à trouver, mais qui ne l'était pas tant que ça :

  • des matières uniques, haut de gamme et franchement introuvables ailleurs,
  • une coupe au scalpel (des épaules et un buste enfin ajustés),
  • le tout à un prix bien en deçà du marché.

C'est avec ce cahier des charges que nous sommes allés voir... Benjamin Jezequel.

gros plan BGBJ-01

Le BGBJ-01 a une matière vraiment unique, mais qui reste très facile à porter grâce au gris moucheté.

IMG_4650

Ici, la matière est plus pointue, avec une texture en nid d'abeille.

Pourquoi une collaboration avec Benjamin Jezequel ?

A la base, Benjamin est un créateur qui avait lancé une gamme de tee-shirts aux découpes très graphiques (j'avais testé la marque ici).

Puis, il a créé des sweats en travaillant non pas sur des découpes, mais en étant très pointu sur le choix des matières. Il a soigneusement évité de choisir un molleton gris vu et revu, et il a exploré des matières italiennes et - dans notre cas - des matières japonaises, tricotées de manière très particulière...

De plus, il a très bien compris nos exigences au niveau de la coupe du sweatshirt, sachant que lui-même proposait déjà des sweats plus fittés que la moyenne. Nous allons donc développer ces deux points !

Des matières japonaises ? Comme sur un kimono ?

Non, nous n'avons pas fait de sweats pour votre cours de karaté ! En fait, le fournisseur japonais a une sacrée histoire : il utilise des machines à tricoter vintage uniques, beaucoup plus lentes que les machines à haute vitesse habituelles.

Mais pour tricoter (oui, pour un molleton, on parle de maille, et non de tissage), il faut un fil et... une aiguille !

Donc, pour faire une boucle douce et précise, les machines utilisent un type d'aiguille très particulier, les "beard needles" (la mauvaise - et absurde - traduction serait "aiguille barbue", mais il s'agit en fait d'une aiguille avec un crochet).

Il y a même un mot japonais pour les désigner : "hige bari". La fabrication de ces aiguilles est assez compliquée : entre un petit morceau d'acier et une aiguille, il se passe environ un an de production. Elles sont donc rares et chères, et quasiment introuvables ailleurs que chez le fabricant japonais de maille. Ces aiguilles hyper spécifiques permettent de réduire les frottements avec le fil, et donc de le préserver.

Usine tissu japonais

Les fameuses machines tsuri en action ! A gauche on voit très nettement qu'elles ne sont pas posées au sol, mais "en suspension" (= tsuri).

Une fois qu'on a notre aiguille, on va la monter sur une machine qui tricote de manière tubulaire : c'est un tube d'étoffe (et non un rouleau), qui se construit très lentement.

On appelle ces machines "tsuri" (mot japonais qui signifie "pêche à la ligne", ou "suspendu") car elles sont installées en suspension au milieu de poutres en bois.

L'intérêt de cette vieille méthode est de préserver au maximum la douceur du fil pendant la production. De plus, les opérateurs manipulant ces machines doivent être expérimentés et avoir une bonne intuition sur les réglages à faire, ce qui rend la relève difficile...

On parle d'un savoir-faire qui risque tout simplement de disparaître ces prochaines années...

gros plan machine tsuri

Non, ce n'est pas une fontaine à Ricard vintage, mais la machine qui a servi à tricoter le molleton de cette collab'. Au centre, on distingue bien la rangée d'aiguilles à crochets.

De plus, ces très vieilles machines affichent une productivité qui ferait frémir d'effroi n'importe quel contremaître : elles tricotent environ un mètre d'étoffe par heure et par machine (et donc 7 mètres par jour). Ce n'est pas seulement peu par rapport aux dernières technologies, c'est infinitésimal... Par contre, l'intérêt de cette lenteur est d'avoir une maille bien plus précise, avec une boucle de fil (loop yarn en anglais) bien ronde.

Et mine de rien, ce détail change beaucoup de choses. Car sur une machine ordinaire qui tricote à haute vitesse, les boucles ont une forme ovale, et non ronde : une boucle bien circulaire respire mieux et garde mieux sa forme.

Produire de la maille de cette manière permet d'avoir une texture riche et authentique qu'aucune autre machine ne pourrait faire. C'est une vraie matière japonaise, avec ce côté artisanal que j'apprécie tant ! Etant donné la faible productivité des machines, la production de telles étoffes est absorbée par le marché japonais (tous des créateurs japonais inconnus en Europe), ou par des maisons de luxe qui vendent le moindre sweat à plus de 300 €. Benjamin a dû vraiment se démener pour avoir accès à ce fabricant.

De notre côté, cela nous a permis d'avoir deux sweats différents en termes de texture et de couleur :

  • Le BGBJ-01 (aussi appelé "modèle Geoffrey") est d'un gris moucheté, avec un travail sur la boucle bien visible. Si vous le comparez avec un sweat normal, vous verrez que la boucle est plus large, ce qui favorise son élasticité. Ce gris moucheté a une petite particularité : de minuscules boucles bleues sont disséminées dans l'étoffe, ce qui donne un rendu absolument unique.

Détail BGBJ

La richesse de la texture du molleton gris se marie sans problème avec un jean légèrement délavé. Je porte le sweat BGBJ-01, des bracelets Catherine Michiels (je ne pensais pas les apprécier autant) et un vieux jean délavé DRKSHDW (ligne denim de Rick Owens).

  • Le BGBJ-02 (dit "modèle Benoit") est d'une couleur qui change un peu de ce que l'on fait d'habitude : il s'agit d'un bordeaux. C'est une couleur que j'apprécie beaucoup, car elle se marie à la perfection avec le bleu marine (d'un jean brut ou d'un chino), ou le gris. J'ai vraiment voulu une teinte qui apporte de la couleur dans votre garde-robe, sans pour autant avoir une pièce difficile à porter ou bariolée. Le bordeaux, pour moi, répondait bien à ces exigences. Ce sweat présente aussi une texture très travaillée qui illustre à merveille les possibilités de création avec une machine à tricoter tsuri. C'est tout sauf un simple molleton de coton, et il en résulte un aspect introuvable ailleurs, je m'y engage 😉 Il est également muni de coudières ton sur ton, du même tissu, très discrètes (je déteste les patchs aux coudes trop voyants).

Détail épaule BGBJ

La texture du sweat bordeaux, avec ce travail unique sur la texture.

La coupe : deux sweats ajustés comme il faut

Sweat maison labiche

Je n'ai rien contre ce type de streetwear mais ce n'était définitivement pas le type de silhouette que nous souhaitions (Alex apprécie la modération de mes propos, même si je n'en pense pas moins de ce genre de coupe).

Comme vous avez pu le constater, nous n'aimons pas les vêtements aux manches trop larges chez BonneGueule. Nous avons donc mis l'accent sur des manches fittées, qui flattent mieux la silhouette, surtout sur les petites morphologies.

Benoit BGBJ

On voit ici que le sweat épouse parfaitement le buste sans pour autant être moulant, c'était exactement le résultat que nous souhaitions. Le fait d'avoir une boucle bien ronde permet d'avoir cette élasticité.

Du fait de sa matière différente du sweat gris, les manches du sweat bordeaux sont volontairement très fittées au premier essayage, car à l'instar d'un jean, les manches vont se détendre et prendre une largeur parfaitement adaptée à vos bras au fur et à mesure des ports.

De même, nous voulions absolument des épaules bien nettes, surtout pour le XS. Et à ce titre, je crois que les photos sont plutôt parlantes.

Jonathan BGBJ

Jonathan porte habituellement du XXS ou du XS. Ici il porte notre XS qui lui va très bien. La petite bosse au milieu de la poitrine est simplement un collier qu'il porte en-dessous.

sweatshirt benjamin jezequel nicolas

Là aussi, Nicolas porte du XS et on voit que le sweat est ajusté comme il le faut. Nicolas porte également un jean BonneGueule et des bottines Septième Largeur (l'aspect délavé du cuir vient du fait qu'il les cire volontairement très peu).

Comment ça taille ?

Ça taille extrêmement normalement (oui, on se mouille pas trop).

En effet, on s'arrange à chaque fois pour que les tailles soient les mêmes d'une collab à l'autre. Par exemple, si vous avez toujours pris du XS chez nous, prenez du XS. Idem avec du M ou du L...

Nous avons maintenant une large palette de personnes faisant du XS, du S, du M ou du L au bureau, et il n'y a vraiment aucune surprise de ce côté. Jonathan et Nicolas, habitués du XS, ont un sweat qui leur va parfaitement. Flo porte du S. Geoffrey du M mais le S lui va aussi. Quant à moi, le M me va parfaitement. Vous n'avez donc aucune inquiétude à avoir de ce côté là.

Et sinon, prenez simplement votre taille habituelle : facile.

Sweatshirt Benjamin Jezequel Benoit

Je porte du M habituellement, et ici je porte également du M.
Comme vous pouvez le voir, l'épaule tombe parfaitement bien.
Et ça taille extrêmement normalement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Garry !
    Si tu ne les vois plus sur le site de Septième Largeur, c’est qu’elles ne sont plus disponibles :/

  • BenoitBG

    Hello Théo,

    Regarde la nouvelle collection de Benjamin Jezequel, le nid d’abeilles en gris est mortel ! Et c’est la même coupe que le nôtre 😉

    Pour naked and famous, il faut savoir qu’il possède ses propres ateliers et que l’import de matières japonaises est moins taxé au Canada qu’en France…

    Par contre, si tu commandes depuis la France, tu risques d’avoir quelques surprises à la douane ou en frais de port malheureusement.

  • BenoitBG

    Voilà c’est exactement ça ! L’intérêt de ce système est d’offrir une rémunération au créateur quoiqu’il arrive.

  • BenoitBG

    Hello Etienne, ta question est tout à fait légitime ! D’une part je crois que notre matière est peu plus chère, d’autre par, les quantités commandées sont un peu différentes, et d’autre part, dans le cadre d’une collab, pour éviter de mettre le créateur en difficulté financière si la collab ne fonctionne pas, nous lui achetons complètement le stock (comme ça, même si ça plante, le créateur aura quand même été payé). De ce fait, sur une collab, il y a deux entités à rémunérer : BG et le créateur, car le but n’est pas d’étrangler le créateur (et la difficulté étant de rester toujours très compétitif par rapport à ce qui se fait sur le marché). Tu comprends donc que le prix peut varier entre une collab et un vêtement vendu sous une marque propre. Mais d’habitude, c’est l’inverse, on essaye d’être moins cher que les vêtements du créateur en question !

    PS : j’en profite d’ailleurs pour insister sur le fait que 85 €, c’est quasiment donné au regard du tissu !

  • salut Théo, non, on voulait absolument éviter ça ! Il y a de quoi faire apparaître un joli col de chemise.

  • Theo

    Hello

    Petit question ! Est ce que le col du sweat est un col ras du cou? 🙂

    Merci !

  • BenoitBG

    Studio d’Artisan, ça atteint facilement les 200 €. Mais oui, en Europe, l’importation est chère et cela ça s’en ressent logiquement sur le prix. Mais comme tu l’as dit, on est comparable à une marque ayant un excellente rapport qualité/prix et dans la fourchette basse en plus 😉

  • Steph

    Salutations
    Les sweats Loopwheeler et Studio d’artisan sont plus vers les 120/150€ au Japon ( made in Japan en plus! ) Il y a des marques nord américaines qui produisent des sweatshirts avec un très bon molleton et de très bonne finition dans la même gamme de prix.
    Niveau rapport qualité/prix vous êtes dans la moyenne ( au côté de marques avec un très bon qualité/prix )
    Des sweatshirts de qualité dans les 120€ c’est pas ce qui manque au Japon ou aux USA un peu plus compliqué ( surtout un peu plus cher ) en Europe.
    Selon moi la différence est surtout sur le design entre des sweats héritage sportswear et les votre très Casual.

  • BenoitBG

    Hello Joffrey,
    Comme nous l’avons annoncé, il y a eu une erreur sur le prix, il est à 119 € et non à 140 €. J’insiste sur le fait que c’est la faute de Geoffrey et moi, et non celle de l’équipe, on est les seuls responsables de cette erreur de notre part, et on s’en excuse. Tous les clients ayant achetés le sweat à 140 € ont eu la différence remboursée aujourd’hui grâce à Flo qui a fait un gros boulot pour être rapide.

    Ensuite, ton avis est intéressant à plus d’un titre, puisque je me retrouve dans tes propos quand j’ai commencé à m’intéresser à la mode masculine :

     » C’est vraiment décevant car beaucoup de lecteurs n’ont pas les moyens d’investir dans des pièces aussi onéreuses »
    >> C’est une impression que tu as (et que j’avais) mais qui ne reflète pas forcément la réalité. Sur quoi te bases-tu pour dire que beaucoup de lecteurs n’ont pas les moyens ? En effet, la grande majorité de notre clientèle est de plus en plus exigeante sur les matériaux, les coupes, les finitions et qu’elle a bien conscience que cet amour de la belle étoffe a forcément un prix, et elle le comprend. Cela dit, on est quand même à des kilomètres d’un prix du luxe, le même sweat chez une grande maison coûterait plus de 500 €, pour une qualité presque équivalente…
    De même, tu dit que c’est une « pièce onéreuse ». Mais onéreuse par rapport à quoi ? Encore une fois, il faut prendre le temps de regarder ce qui se fait ailleurs : le moindre sweat chez Sandro coûte plus de 170 € et dépasse parfois les 200 €. Même chez les petites marques de niche japonaises comme Loopwheeler ou Studio d’Artisan qui font des sweats de qualité équivalente, on est dans des prix entre 150 et 200 €… au Japon ! Donc tu ajoutes 30% au prix japonais pour avoir le prix probable français si la marchandise était importée en France.
    De ce fait, je trouve qu’avec nos sweats en molleton japonais à 119 €, on reste hyper raisonnable.

     » Je pense qu’un prix de 105 € équivalent au prix de la chemise en chambray aurait été raisonnable et j’aurais commandé le sweat bordeaux.  »
    >> ce sont deux vêtements bien différents, avec des coûts de fabrication, de matières premières bien différents, tu ne peux pas fixer un prix uniquement parce qu’un autre vêtement de la gamme coûte un prix qui te semble raisonnable.

    « J’espère que les prochaines pièces que vous sortirez seront un peu plus accessibles pour des budgets serrés. »
    >> oui ! la prochaine collab coûtera moins de 100 € 😉
    Mais justement, pour toi, qu’est-ce qu’un « budget serré » ? Tout est relatif !

    « Je pensais que votre leitmotiv était de prôner des vêtements de qualité accessibles pour une grande majorité.  »
    >> tout à fait, mais pour l’entrée de gamme, Hast, Maison Standards, COS, Uniqlo proposent d’excellentes choses. On ne pourrait pas faire mieux si on vendait des vêtements dans cette gamme de prix là. Il y a une offre très variée et accessible dans cette tranche de prix, et on n’aurait aucune valeur ajoutée. Et puis surtout, on préfère travailler avec des matières et des finitions plus haut de gamme, car c’est ce qu’on aime.

    Voilà, j’espère que tu as bien compris mon point de vue, n’hésite pas si tu veux réagir, c’est toujours très intéressant comme discussion, car en ce qui me concerne, le prix des vêtements m’a toujours beaucoup intéressé.

  • BenoitBG

    Hello Alex,

    Ta remarque est très intéressante, mais effectivement, ce n’est pas tout à fait comparable. Maison Standards est une marque j’aime beaucoup, qui a un rapport qualité/prix imbattable, on est d’accord. Mais vraiment, au niveau de la matière et de la coupe, c’est quand même assez différent.
    C’est comme si tu comparais une chemise blanche Zara (40 €) avec une chemise blanche Husbands (180 €). Oui ce sont deux chemises, mais qui répondent à des exigences totalement différentes.
    Juste pour info, Sandro vend le moindre sweat à plus de 180 € et ça dépasse parfois les 200 €. Et même chez les petites marques de créateurs spécialisées (on a cité Loopwheeler ou Studio D’artisan sur le forum) vendent le moindre sweat avec une matière de qualité équivalente entre 150 € et 200 €… au Japon ! C’est à dire qu’en les important en France, ils seraient encore plus chers. C’est plutôt avec ces marques là qu’on est comparable. De ce fait, je trouve que 119 € pour ce sweat, c’est hyper raisonnable.

  • KévinBG

    Hello Ali,

    On a modifié le prix suite à une erreur d’affichage ! Il est passé à 119euros :).

    Et pour la matière, je ne suis pas d’accord. La matière est en coton, certes, mais le travail et les détails du tissu sont vraiment remarquables ! De plus qu’il provient directement du Japon, un réel gage de qualité.

  • Ali

    Salut benoit,

    Je suis désole. Mais 140€ pour un sweat-shirt je trouve que ça fait cher.
    En plus, c’est une matière basique qui est le Cotton.

    En plus, vous n’avez ni boutiques ni d’autres frais et il y a peu d’intermédiaire.
    Je sais que vous vous mettez pas plein les poches. Mais je m’attendez pas a ce prix. Pour moi il ne fallait pas dépasser la bare des 100€.
    Je suis vraiment déçu pour ce coup.

    Voilà je voulais juste poser la remarque.

    Cordialement

    Ali

  • Jonathan

    Merci pour vos réponses!

  • KévinBG

    Dans ce cas un L je pense plutôt :). Prend comme d’habitude :).

  • Scandaliche

    Ah wais, carrément? Sur les sweat Uniqlo, je fais entre M/L et niveau chemise, je mets du 39 chez Hast.

  • KévinBG

    Hello !

    On fait une diet au bureau :).
    Pour ton ças, il te faudra sûrement du XL !

  • KévinBG

    Hello Seb,

    Pour la longueur des manches c’est pratiquement similaire à celle de la chemise en chambray :).

  • Scandaliche

    Vous êtes quand même une sacré bande de crevettes chez BG 🙂 Faisant 1m87 pour 85kg avec de bonnes épaules, j’ai un peu de mal à m’imaginer comment rendrait ce sweat sur moi et surtout dans quelle taille le prendre…. :s

  • Seb Cussat

    Salut, et merci pour la réponse rapide.

    En fait mon principal problème est au niveau de la longueur des manches.
    Est-ce que pour cette collab on est sur la même longueur de manches que sur la chemise en chambray ?

    Merci

  • Nicolas

    Ca se tient. Cependant, je pense (et j’espère) que les lecteurs de Bonne Gueule sont assez matures pour comprendre votre raisonnement et vos prix. Hormis quelques troubles-fêtes, je ne pense pas que le fait d’annoncer le prix en avance provoquera des vagues d’indignation comparable à l’attribution du ballon d’or à Lionel Messi durant la Coupe du monde. En espérant avoir apporter de l’eau à votre moulin.

  • Les nouveaux Sweatshirts Benjamin Jezequel en Molleton Japonais arrivent très bientôt Emilien 🙂

  • C’est le nouveau sizing de la marque qui est aussi le sizing de la collaboration BG ! 🙂

  • Le Downsizing est une affaire ancienne qui concerne une collection précedente. Depuis nous avons resizé nos t-shirts et nos sweats et avons adopté ce sizing pour les sweat-shirts de Bonne Gueule. La coupe et le sizing de la collaboration Bonne Gueule sont identiques à ceux des nouvelles collections de Benjamin Jezequel de l’année 2014.

  • KévinBG

    Au plaisir ! 🙂

  • juliensorel

    Entendu ! Merci de ta réponse 😉

  • KévinBG

    Hello Julien,

    Malheureusement, il n’est pas retouchable… Le molleton ne permet pas ce genre d’opérer aisément sur ce genre de pièce.

  • juliensorel

    Salut les gars, le nain que je suis est habitué au XS retouchés (en bas) chez vous (Tee BG) et fait 1m60 pour 59 kg (de muscles, pas de graisse). Votre sweet se retouche, ou je me résigne à le porter sous les roubignoles, comme Chirac arborait sa cravate 😉 ?

  • BenoitBG

    Tu as commandé quoi comme vêtements chez nous dans le passé ?

  • KévinBG

    Hello Jonathan,

    On vient de voir que tu avais pris notre chemise en M, donc on te recommande alors la même chose pour notre sweat :).

    Si je peux t’apporter un conseil en plus, si tu veux une coupe fit, prend la taille en dessous, sinon le M pour une coupe basique.

  • KévinBG

    Salut Pierre,

    Si tu as l’habitude de prendre un M chez Jules, prend également un M chez nous :). Après je ne peux pas savoir exactement tes proportions selon ton poids et taille :/.

  • Pierre

    Un conseil pour choisir sa taille? Je débute donc je ne sais quoi prendre.
    Habitué a prendre du M dans les PAP type Jules, mais peur que ca fasse grand pour le sweet (je fait 1m67 pour 62kg).
    Un avis de pro m’aiderait bien! 😉

  • KévinBG

    Il me semble que la chemise BG et le sweat étaient en S :).

  • KévinBG

    Hello Allan,

    Merci beaucoup pour ton soutien !
    On communiquera nos prix très prochainement :).

  • KévinBG

    Hello Jean,

    Sur la photo que tu as pu voir sur l’article, Geoffrey portait du M ! Donc je pense que tu peux aussi partir sur du M si sur la chemise c’est pareil chez nous :).
    Il y aura un autre article qui sortira très prochainement avec d’autres photos qui t’éclaireront sans doute !

  • Théo

    Merci bien 🙂

    par curiosité, sait tu quelle taille porte Florian sur la chemise BG et ce sweat ?

  • KévinBG

    Hello Julien,
    Tout d’abord, merci pour ton soutien. C’est vraiment dommage pour ton compte en banque… On espère que tu seras de la partie 🙂 !

    Pour Made In Bretagne, on ne connaissait pas la marque mais on trouve ça très cool ! Les bracelets sont beaux et ont l’air bien faits.

  • KévinBG

    Hello Lucas !

    Merci pour ton soutien :).

    Luca porte le sweat en taille L.

  • KévinBG

    Hello Théo !
    Merci pour ton soutien :).

    Pour ta taille, je pense que l’idéal serait de reprendre un M pour le coup :).

    A très vite !

  • Anthony

    Jonathan , pourrais tu me donner l’adresse de ton coiffeur ?
    J’adore ta coupe de cheveux haha
    Merci d’avance 🙂

  • Allan

    Vraiment un gros coup de coeur pour l’un et l’autre. Habitué des sweats maison standard que je trouve top niveau rapport qualité/prix, j’espère que le prix ne dépassera pas 80 euros pour que je puisse prendre les deux…
    Bon travail les gars continuez comme ça

  • jean

    Bonjour,
    Etant entre 2 tailles , serait il possible d’avoir une photo pour voir la différence de rendu entre le S et le M sur geoffrey qui le porte dans les 2 tailles ?

    J’avais la chemie BG en S (taille que porte geoffrey il me semble pour la chemise? ) et elle etait trop petite, je l’ai du coup echangé en M et ça me va bcp mieux, sur le sweat je pars donc sur du M aussi ?

    ps: chez les autres marques le S me va parfaitement en chemise

  • Julien

    Salut! Ils sont vraiment très beaux tous les deux, ces sweatshirts! Et la matière a l’air très agréable. C’est une chose que vous m’aurez apprise, de toucher les vêtements. Quand on touche de la qualité, effectivement, ça se sent tout de suite. Bon, là c’est dommage que cette collab tombe en plein milieu des soldes et que mon budget a déjà bien fondu… Enfin, je verrai si mon banquier peut faire un effort. Comme vous parlez bracelets aussi sur cette page, je voulais demander si vous connaissez le site http://www.madeinbretagne.fr
    et si oui, vous en pensez quoi? Merci pour tout et continuez comme ça!

  • Tu as oublié de parler des cheveux de bébés humains que nous utilisons en grande quantité pour les fabriquer, bébés qui sont spécialement élevés pour ça en état de captivité dans des caves secrètes.

  • Etienne

    Merki Geoffrey :). Ca permettra d’éviter de penser que j’ai pris le sweat de mon petit frère comme ça :).

    Bonne fin de week-end et bonne soirée à toi et à l’équipe,

    Etienne

  • Florian

    J’adore ce type de commentaire, c’est constructif, argumenté et appuyé par des preuves solides.

  • hello Seb,

    C’est compliqué, la matière est assez élastique, et les mesures ne sont absolument pas représentatives du fit porté… contrairement à une chemise !

    D’autant que c’est élastique, ça couvre clairement les petites particularités physiques de chacun.

    Mais derrière les retours / échanges de taille sont là en back up.

    A très bientôt,
    Geoffrey

  • hello Cédric,

    C’est compliqué, la matière est assez élastique, et les mesures ne sont absolument pas représentatives du fit porté… contrairement à une chemise !

    On risque plus d’embrouiller les gens que de les aider avec des mesures. Le mieux c’est de nous faire confiance : prendre sa taille habituelle. C’est ce qui garantit le mieux de choisir la bonne taille (Dieu sait qu’on les teste un max nos collabs).

    Et derrière les retours / échanges de taille sont là en back up.

    Mais pour les pièces plus structurées, on y manque pas !

    A très bientôt,
    Geoffrey

  • Hello Etienne,

    Je te conseille un M en cas de doute, un sweat un poil plus généreux ça passe toujours (comme pour une maille), d’autant qu’on est sur quelque chose avec des manches un poil fittées.

    Très bon week-end,
    Geoff

  • hello,

    Merci pour ton retour !

    Je ne trouve pas 🙂

    Je porte le sweat les manches remontées sur la photo, et Jonathan aussi vu qu’il y a sa montre en dessous. Mais si tu regardes Nicolas et Benoît qui le portent normalement, c’est nickel. Après cela dépend bien sûr de la longueur de bras de chacun, mais on est vraiment sur quelque chose de standard.

    Quant aux manches, c’est clairement de l’ajusté avec une aisselle haute, davantage que ce qui se fait habituellement. Pas trop haute cela dit, sinon cela deviendrait très inconfortable pour porter une chemise.

    Bon match si tu regardes !
    Geoffrey

  • bobi

    c’est juste un article qui a du être posté un peu trop tôt, et en cliquant dessus on voyait des chatons… bref. Très beau sweat en tout cas !

  • Boubou

    Bonjour, vous trouvez pas qu’il y a trop de matière au niveau des manches ? Le nombre de plis est important

  • Merci Adrien 😉

  • BenoitBG

    Oui, le sizing est différent de ce qu’il fait habituellement. Donc L chez nous = L pour la collab

  • BenoitBG

    Oui, il les a tous vendu, et la nouvelle collection n’est pas encore arrivée 😉

  • BenoitBG

    C’est très proche effectivement. Naked and famous a la chance de posséder ses propres usines de montage, ce qui réduit considérablement ses coûts. D’autant plus que l’import de matière japonaise est moins cher au Canada qu’en Europe.

  • BenoitBG

    Ah bon ?

  • Boris

    N’achetez surtout pas ces sweats, ils sont fabriqués en Chine et sont fabriqués avec du faux coton.

  • Florian

    Merci Geoffrey 🙂

  • Vincent

    Salut,

    J’ai l’impression que le tissu est exactement le même que celui utilisé par Naked&Famous pour ce sweat : http://shop.tateandyoko.com/collections/naked-and-famous-tops/products/naked-famous-slim-crewneck-vintage-doubleface-charcoal

    En novembre dernier j’avais acheté le même produit en version cardigan pendant le Black Friday. Avec 50% de reduction je l’ai payé 50 dollars. Pour une fois vous aller avoir du mal à être aussi compétitif que d’habitude.

  • Etienne

    D’accord Benoît mais pardonne mon insistance: il y a bien une dimension « critique » à partir de laquelle il faudra passer du S au M. Je te demande cela car je porte généralement du S en tee-shirt mais pour les pulls plutôt du M :). En gros faisant un grand S et un petit M je me demande quelle est la taille la plus appropriée. Car cette collaboration je compte l’acheter 😀

  • BenoitBG

    Alors cela pose problème car la matière est assez élastique, et les mesures ne sont absolument pas représentatives du fit porté… contrairement à une chemise !

  • BenoitBG

    C’est pas tout à fait la même qualité, la matière japonaise est bien plus haut de gamme que le Maison Standard (marque j’aime beaucoup). Le nôtre est également plus fitté 😉

  • Cedric

    Good Job ! Un petit guide des tailles sur votre collaboration serait apprécié 🙂

  • Mega

    Dans les 150 je prédis (A 20 euros prêts) 😛
    Le bordeaux me tente bien mais mettre plus de 100e dans un pull, j’en suis pas encore là 😀

    Je me tournerai vers le Maison Standards bordeaux qui me fait de l’oeil depuis quelques temps, je pense !

  • Emilien

    Bonjour, cette collab’ me semble très réussie, les deux sweat sont très stylés.
    Par contrej je suis surpris de ne voir qu’un seul sweat sur le site de Benjamin, chose que j’avais déjà notée lors du webinaire (et pas de rubrique sweat alors qu’il y a tee shirts). Y-t-il une raison ?

  • Etienne

    Bonjour,

    Très jolie collaboration :-). J’aime particulièrement la tenue de Nicolas. Serait-il possible, éventuellement, afin de ne pas se tromper lors de la commande, de poster les différentes dimensions du sweat: largeur à la poitrine, aux épaules etc, pour les différentes tailles du sweat?

    En vous remerciant par avance,

    Amicalement,

    Etienne

  • PY

    Désolé si j’embrouille tout le monde mais dans sa collec FW 2013 (avant je sais pas) BJ ne taillait pas pareil pour les tees et les sweats. Il fallait downsizer d’une taille pour les sweats.

    J’ai par exemple en L : chemise et Tee BG
    Et en M : Tee shirt gris rayé jezequel

    Est ce que BJ a revu son sizing sur cette collab ?

  • Seb Cussat

    Salut à toute l’équipe,
    Encore deux collab qui me tentent bien.
    Est-ce que vous avez prévu un guide des tailles comme pour la chemise en chambray ou les tee-shirts, pour ceux qui ne taillent pas extrêmement normalement 😉 ?

  • Hello, bravo pour la collab’ !
    Benjamin est un grand bosseur et il fait des trucs très cools, je suis sûr que c’est de la bonne cam’ 🙂
    Bonne continuation !

  • avec la même coupe de départ, la matière ne tombe pas vraiment pareil non plus, c’est vrai que c’est assez différent… merci pour les compliments, Benjamin a travaillé dur !

  • merci Florian (et encore bravo pour ton diplôme)

  • euuuuh, je comprend pas la question

  • merci Jean !
    dans les faits, c’est vraiment un Bordeaux 🙂

  • Très bonne question ! On préfère d’abord bien expliquer un produit, avant d’annoncer un prix. Cela évite les raisonnements hâtifs ou les comparaisons avec des produits qui semblent similaires mais ne le sont pas 🙂

    Merci pour les encouragements !

  • Luca me semble-t-il, c’est notre respo muscles !

  • arigatō gozaimasu !

  • pas des masses, le tissu est assez rare, environ 200 de chaque, comme pour les chinos !

  • hello,

    dans les faits, pas de délai de retour, on est toujours très arrangeants 🙂 (bon, pas après 6 mois non plus hein 😉 )

    Oui, M sera parfait.

    Merci et à bientôt !
    Geoffrey

  • Merci à TOI ! 🙂

  • Simon Kerdiles

    Aaaaah mais le sweat que portait Benoit au Who’s Next, j’avais déjà remarqué le bordeaux et je m’étais dit pas mal le sweat.
    En tout cas encore très belle collab’ !!!
    J’adore votre progression, alors je vous souhaite le meilleur pour la suite….

    Ps: Merci, grâce à vous j’ai fait d’énorme progrès et ça continue. Vous êtes la porte d’entrée d’un monde passionnant. 🙂

  • (b.)

    Salut à l’équipe BG,
    La collab’ est nikel, bravo !

    Par contre c’est chaud pour moi au niveau de la date de sortie (vacances). Si je commande un sweat et qu’il y a un pépin, je serais grillé au niveau du délai de retour (Août)?

    J’ai pris une chemise chambray taille M donc je dois prendre un sweat taille M c’est ça -> Est-ce que le molleton se rétracte beaucoup après le premier lavage ?

    Keep up the good work !

  • Steph

    Eh mais elle est sympa cette コラボレーション !!!
    Le deux est vraiment sympa ! Par contre j’avoue qu’avec des épaules raglan c’était encore mieux. 😉
    Vous avez prévu un bon stock j’espère !?

  • Goro45

    Très beaux sweats et bien coupés.
    Sympa le « collaboration » écrit en japonais !

  • Dr.Bro

    Qui fait du L chez vous ? Ce serait cool de voir des photos sur des corps d’adultes. Joke !

  • Nicolas

    Encore du travail d’orfèvre la team, un grand bravo. Petite question/mini critique : Pourquoi ne pas annoncer le prix de vos produits lors de vos articles – présentations ? Ça permettrait aux gens de budgéter un peu et je n’arrive pas à voir l’intérêt de votre côté concernant ce mystère (à moins que vous deviez encore ajuster/débattre le prix).

  • bobi

    Très très beau. C’est comme ça que devraient être tous les vêtements. Qualitatifs, belle matière, coupe…

    Par ailleurs, c’est comme ça que s’habillent les Français qui ressemblent à des chatons ?

  • Laurent Breillat

    Encore une putain de collab. Je viens d’acheter un 6&7 gris, du coup je vais me jeter sur le bordeaux. Par contre sur les photos sur mon mobile, il apparaît violet, parme ou framboise selon les images (j’exagère à peine). Dans tous les cas je le prends honnêtement, mais c’est juste une remarque pour les prochaines photos 🙂 (on ne se refait pas :-P)

  • BenoitBG

    Pour le prix, il va falloir attendre un peu, mais il sera beaucoup plus accessible qu’un sweat haut de gamme 😉

  • BenoitBG

    Merci Haddi ! Le sweat oversize, c’est quand même des looks assez pointus pour le placer dans une tenue, mais le résultat peut être très sympa, même si c’est le genre d’assemblage que tout le monde ne va pas forcément comprendre au début.

  • BenoitBG

    Si tu as pris la L en chambray chez nous, prends le L en sweat 😉
    Encore merci pour ton retour !

  • BenoitBG

    Ahah les deux sont assez différents en terme de rendu, je m’en rends bien compte quand je les porte au quotidien. Le gris a un côté plus « brut » et le violet a une texture plus riche.

  • BenoitBG

    Merci pour ton retour ! Tu n’as pas trop de soucis à te faire pour ton banquier, c’est beaucoup plus accessible qu’un sweat haut de gamme (qui tourne souvent aux alentours des 200 €)

  • BenoitBG

    Bien moins cher que n’importe quel sweat un tant soit peu haut de gamme 😉

  • BenoitBG

    Ahah oui c’était celui que j’avais dans la vidéo du Who’s Next ! Merci encore pour les compliments !

  • BenoitBG

    Oui, petite erreur de notre part, ça sort bien mercredi 16 et non dimanche 13 !

  • BenoitBG

    Hello Alexandre, merci de ton retour ! Oui les matières utilisées sont rarissimes au prix où on va les proposer, c’est normalement utilisées pour des petites marques de niches difficiles d’accès sur le marché française.

    Comme toi également, je prédis un engouement futur pour ces matières si authentiques, avec un « grain » incomparable. De mon côté, je reste un grand fan de matières japonaises.

    PS : éternel débat entre Geoffrey et moi sur le gris ou le bordeaux… ça ne changera jamais !

  • Très belle collab les mecs. Le travail sur la matière est vraiment très très sympa.

    Ces petites informations techniques sur le loopwheel sont très intéressantes aussi. On en croise assez peu dans le PAP, excepté chez des petites marques ricaines ou japonaises.

    Mais je serai pas étonné que ça finisse par se populariser très fortement pour revenir au devant de la scène, un peu comme le selvedge. Les deux fabrications sont à mon sens assez similaire en termes de « coolitude ». Est-ce une bonne chose ? L’avenir nous le dira…

    Félicitations dans tous les cas. Curieux de savoir à quel prix vous allez pouvoir le sortir.

    Alexandre

    PS : j’avoue avoir un petit faible pour celui de Benoit, la couleur et ce tricot… J’avoue, je kiff !

  • Fernand

    Coucou l’équipe !

    Tout d’abord bravo pour cette collaboration.

    Je ne sais pas si c’est une erreur mais sur la vidéo vous indiquez que la date de sortie sera le dimanche 13. A la fin de l’article vous annocez le mercredi 16. Comprends pas :/

  • Florian

    Désormais les collabs’ c’est deux par deux ! Bah vous êtes redondants sur le sizing mais moi je vais l’être sur les compliments. En effet très beau produits encore une fois ! Je suis particulièrement séduit par le gris (sans rancune Benoît) mais la texture et le moucheté bleu me séduisent beaucoup !
    Bref good job les gars !
    PS : Benoît le coquin portait le sweat dans la vidéo du Who’s Next non ? 🙂

  • Bibigofe

    Une petite indication pour le prix ? 🙂

  • Ludovic

    Bonjour

    Est-ce que l’on pourrais avoir une idée du prix ?

    Le gris me plait beaucoup. Encore de belles pièces. Et c’est tout de suite plus intéressant d’acheter une pièce dont on connaît l’origine et l’histoire.

  • Haddi Lam

    Je comprends tout à fait votre démarche concernant votre recherche du sweat « idéal ». J’apprécie également votre travail ici: le sweat bordeaux me fait de l’oeil à vrai dire. Beaucoup même. J’ai juste l’impression par contre que votre discours tend à dire que les sweats oversize sont à déconseiller pour affiner la silhouette, ce qui est vrai dans la mesure où il est pris à part, mais accouplé avec un pantalon skinny ( ce qui n’est pas votre tasse de thé aux vues de vos nombreux articles i know 😉 ) et des bottines… C’est autre chose. Enfin bref ne m’en voulez pas si je prend votre sweat en… Oversize. :p Trêve de plaisanteries, j’espère que votre sweat me satisfera amplement, le travail sur le sweat me comblerait bien plus que des sérigraphies à la mord-moi-le-noeud qui sortent à foison ces temps ci, et bien fadasses au bout du compte, faut le reconnaitre.

  • Baptiste30

    Juste ultra kiffant ! J’adore les savoir-faire ultra-spécifiques comme ça ! Et sinon pour prévenir mon banquier ce serait aux alentours de cb ? :p

  • Matthieu

    Salut Bonnegueule, super taff’ sur ces sweat. La matière donne un super look. Ça me tente bien d’ailleurs.
    Petite question, ayant une morphologie assez relou, d’une marque à une autre je fais du M ou du L en pull ou sweat.
    Pour vous aider, j’ai acheté la chemise en chambray de chez vous en taille L, dois-je choisir une taille L pour ces sweat lors de leurs sortie?
    Merci à vous, et continuez comme ça.

  • Gabriel

    Ouaaaah. Alors là je suis vraiment bluffé. Je suis pas particulièrement fan des tee shirt de la marque (sur photo j’en ai pas vu en vrai). Mais là les Sweat m’ont l’air terrible. Et je parle des deux je sais pas lequel je préfère. Je pense même prendre les deux (faudra voir les prix).
    Laissez moi en 2 de coté ^^