Toutes les marques


Notre avis sur la marque Eric Bompard :

Relativement preppy, la marque réalise des mailles en cachemire – ras­ du ­cou, col V, gilet, hoodie, écharpes mais aussi quelques jogpants en hiver – déclinés dans de nombreux coloris.

Si la marque s’est forgée une image « luxe », dans les faits elle est facilement concurrencée par des marques d’entrée de gamme comme Uniqlo ou Monoprix en termes de qualité.

En effet, les mailles ont une tendance importante à boulocher, signant des fibres de faible longueur, et de nombreux tests sur la toile tendent à conclure que Eric Bompard est une marque de cachemires trop chers fabriqués en Chine.

Néanmoins, l’entreprise solde plutôt bien sur les pièces saisonnières, et certaines pièces au design plus affirmé comme les sweatpants en cachemire – à des prix intermédiaires par rapport aux marques milieu de gamme – ont un réel intérêt1.


Le site de la marque

Eric Bompard


Eric Bompard

Laissant peu de doutes sur le nom de son fondateur, Eric Bompard, ancien cadre informatique, lance en 1984 sa marque de mailles en cachemire pour hommes et femmes.

Après avoir voyagé en Asie et assisté aux étapes de récolte de cette laine unique, il a pour idée de fabriquer ses pulls sur place, dans le désert de Gobi en Mongolie Intérieure. Il profite ainsi de la proximité géographique entre les lieux de récoltes et de production ainsi que du faible coût de la main d’œuvre chinoise.

En 1984 ouvre la première boutique de la marque à Neuilly­-sur­-Seine, cassant les prix pratiqués à l’époque en France du fait du monopole écossais. Fort de son succès, Eric Bompard signe un contrat d’exclusivité avec son fournisseur, Erdos, qui investira plus tard au capital de l’entreprise.

En 2004, l’entreprise innove également en étant l’une des premières boutiques de PAP de luxe à proposer un site internet. En 2007, Bompard ouvre une boutique sur les Champs­-Élysées.

À l’heure actuelle, la marque compte 36 boutiques en France, 12 à l’étranger et un chiffre d’affaire de 80 millions d’euros. Depuis 2003, la marque sponsorise également une compétition internationale de patinage artistique à son nom, le trophée Bompard.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Mamoun !

    Merci pour ton retour !

    Je peux pas me prononcer sur Brora je connais pas :/

  • Nicolò – BonneGueule

    C’est vrai ! Mais un bon cachemire finit par se stabiliser lorsque l’excès est parti. Un mauvais non.

    Je connais pas Brora. Pour moi, quitte à payer les tarifs de Bompard, il faut aller chez Begg &Co. Là on a du vrai haut de gamme 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Mamoun !

    Pour le cachemire on recommande souvent Hircus, ils font des mailles très sympas ! 🙂