Les (pas si) bonnes affaires des ventes privées

/

Quoi ! on nous aurait menti ?

Nous connaissons tous les fameux sites de vente privée tels que vente-privee.com, ainsi que les magasins d’usines où il est possible d’obtenir des réductions allant parfois jusqu’à -70 voire -80% ! Alors vous vous êtes peut-être déjà demandé « Mais comment font-ils pour faire du bénéfice avec un article à -70% ? ». Décryptage d'un tour de magie presque parfait...

Le miracle des ventes privées

Les grandes marques (Diesel, Ralph Lauren, Boss… ) prétendent que ces produits sont des invendus, et c’est pourquoi ils sont vendus à un si prix aussi bas. Mais si vous êtes déjà allé dans un magasin d’usine, vous avez pu voir cette masse d’articles : ces hauts disponibles dans tous les modèles et dans toutes les tailles... alors une question se pose : comment peuvent-ils avoir TANT d’invendus ?

C'est assez simple, bien qu'invisible pour le public. Beaucoup de "grandes marques" proposent des versions « low-quality » de leurs produits d’origine... présentés comme invendus (tissu de piètre qualité, absence de détails, défauts de confection). C'est aussi vrai dans le cas des soldes : le mass market (Zara, H&M, C&A) y écoule des quantités incroyables de vêtements low cost, tout spécialement fabriqués pour l'occasion... en les présentant comme les restes de la saison dernière. Attention donc : il se peut que le serveur crache dans les plats...

Bien sûr, cela ne concerne pas la totalité de l'offre. Mais restez toujours vigilants et ne vous fiez pas trop à la marque, en vous disant « c’est à -70%, c’est forcément une bonne affaire ». Examinez toujours le vêtement que vous allez acheter quelle que soit l’offre : ce n'est PAS facultatif. Cela vous évitera souvent de rentrer chez vous et de vous apercevoir qu’il y avait un petit trou sur le tee-shirt (par exemple).

Les villages de marques ressemblent trop souvent à ça :
"promoooo, promoo-euuhhh-oooo"

Une autre option est de vous concentrer sur les petites marques, qui ne se livrent pas à ce genre de pratique (surtout quand on constate qu'un costume Ly Adams soldé et un Armani dans les "villages de marques" ont le même prix...).

Plus d'informations dans ce reportage (certe un brin alarmiste...) :

Note : article écrit à 4 mains avec Christophe, sur une idée originale de Vincent, tous deux membres du forum BG. Le forum commence à bien s'étoffer grace aux inscrits de la newsletter cachée : la liste BG VIP (déjà 130 forumeurs inscrits en 1 semaine !). Ouverture publique à venir. Merci à eux tous !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • à ton service !

  • FreeMind

    merci les gars pour cet excellent article qui vient de me mettre en garde contre les ventes privées, en effet je me suis fait avoir récemment sur un site de vp oû j’en ai eu pour 200€ de dépenses pour des produits Levi’s (deux jeans et quelques tee shirts) dont ni la qualité, ni les couleurs ni les coupes me satisfont!
    Bien sûr 200€ sa peut paraitre dérisoire mais là n’est pas le probléme car  même si je suis étudiant et que j’aurais quand même pu me payer autre chose avec, mais c’est aussi la marque en question qui démystifiée!
    Donc merci de nouveau de ce conseil and keep up the good work avec de s bons plans pour étudiants!

  • Benoît

    Tu ne trouveras pas Ly Adams en village de marques ! Geoffrey voulait dire que le prix d’un Armani en village de marque est le même qu’un Ly Adams neuf…

    Et oui, les costumes MG sont un très bon plan !

  • John

    Merci pour l’article, c’est vrai que je n’ai de base pas le réflexe d’acheter des pièces sur les sites de vente Privées. Je m’intéresse depuis peu a Ly Adams, depuis que vous en avez fait passer un en relooking. Vous disiez dans l’article que c’était pas cher. Mais en boutique c’est quand même 605€ le costume. Du coup je rebondi sur l’article: c’est quoi ces villages de marques ou on peut trouver des L’y Adams moins cher?
    PS: le dernier que j’ai acheté était un melinda gloss en solde en juin! Il est vraiment top. Mais je trouve que le bleu foncé modèle hiver est trop épais.

  • Hervé

    Il est vrai qu’au début les sites de Ventes Privées proposaient vraiment les invendus des marques, mais avec le succès fulgurant du concept, les marques ont commencé à fabriquer exprès, pour la demande des ventes privées et ça c’est illégal ! Pour ma part, j’ai abandonné ce genre de site et me tourne vers des petites marques plus qualitative. J’ai découvert un site pour homme qui propose ce genre de marques : Ataraksi

    Ils ont une belle offre différente de ce qu’on peut voir et au moins je ne suis pas habillé comme monsieur tout le monde avec du h&m du zara ou celio horrible… mais qui sont les seules boutiques dans ma ville ! Alors heureusement, il y a internet !

  • Jean

    Je sais pas si c’est possible mais ça serait cool un ptit article qui recense les sites en lignes où on peut acheter des vetements de qualité en mixant des boutiques luxe et d’autres plus grands publics mais tout en restant de qualité.

    Perso les seuls sites sur lesquels j’ai commandé sont Zara ; DressForless , le site de melinda gloss et Opalona pour les chemises suite à un de vos article.
    L’experience a ete tres positive à chaque fois, bcp plus de choix que dans les boutiques parfois, echange/ reomboursement possible si la taille ou modele ne convient pas et surtout pour ceux qui habitent dans des petites villes comme moi c’est le seul moyen de m’habiller correctement sans devoir faire de long deplacement.

  • Quentin

    Acheté sur Ventes privées.com en 2008 une veste en cuir Karl Lagerfeld Ras. Le même site internet 1 an après la même marque : chemises à col officier, 3 boutons sont partis au premier lavage et la coupe n’était pas la même (pas le même cintrage) et j’avais essayé cette chemise à l’espace créateur des galleries Lafayette un an auparavant.

  • La loi est très claire sur le sujet des soldes : Les articles soldés doivent être en vente +de 30 jours avant les soldes, et le prix pris en compte lors de la démarque est le prix le plus bas des 30 derniers jours.
    Les grandes enseignes l’ont bien compris et pratiquent les « Achats-soldes ». C’est une démarche courante, qui n’a rien d’illégale, et qui permet de réaliser une bonne parti du bénéfice de l’année en concentrée sur 6 semaines.
    Dans la pratique, on les repères car ce sont généralement des articles qui ne subissent pas de démarque supplémentaire au cours des 6 semaines de soldes. Alors qu’un article dit « Fin de série » sera démarqué de plus en plus.

    Je n’avais jamais fais le rapprochement avec les villages de marques, mais ça tombe sous le sens finalement.