Compendium : tout savoir sur les pinces de pantalon

7 min

Compendium : tout savoir sur les pinces de pantalon

7 min
Publié le : 3 septembre 2021Mis à jour le : 18 octobre 2021

Saviez vous qu'il existe des dizaines de types de "broguing" (les perforations qui décorent certains de vos souliers en cuir), et qu'il y a même des brogues sans trous ?

Qu'un pantalon à fermeture jogpant est différent d'un pantalon coulissé ?

Que la "ranger belt" et la "ceinture western" sont deux types de ceintures différentes inspirées de l'ouest américain ?

Qu'il y a plus de styles de perfectos que de doigts de la main ?

Le monde du vêtement regorge de possibilités et de petites variations sur chaque type de vêtement. Et dans Compendium, l'équipe s'appliquera à recenser et à expliquer les détails stylés ou les itérations de designs qui donnent de l'allure à vos vêtements.

Le but ?

Vous proposer, à terme, des documents de référence auxquels vous pourrez vous reporter pour comprendre ces variations, ou tout simplement pour vous inspirer.

Comme une sorte de catalogue : clair, illustré, synthétique, et précis. On vous définira ces variations, où en trouver, ainsi que deux ou trois astuces pour bien situer le style auquel elles appartiennent, et par conséquent bien les porter.

Voir les précédents épisodes :

Source photo de couverture : Igarashi Trousers

Le pantalon est le seul allié de style dont disposent vos jambes.

Contrairement aux hauts, vous ne pouvez pas les empiler, faire du layering (à moins que vous ne soyez Superman).

La conséquence, c'est que tous les éléments de ce vêtement comptent pour votre style : sa longueur, sa hauteur, son ceinturage, sa coupe, etc.

Dans cet article, on va parler d'un détail du pantalon qui a plus d'importance qu'on ne pourrait le penser : les pinces.

Deux pinces sont bien visibles ici. Benevento

Deux pinces sont bien visibles ici. Benevento

On trouve la trace des premiers pantalons à pinces sur le sarouel, porté il y a plusieurs milliers d'années par les peuples indo-européens.

pantalon sarouel Compendium : tout savoir sur les pinces de pantalon Pantaloons

Source : Pantaloons

Des versions plus contemporaines des pinces se trouvent sur les shorts gurkha, que portaient les soldats népalais Gurkhas du 19e. Shorts que l'armée britannique reprit plus tard dans ses uniformes.

Soldats népalais Gurkhas dans leur uniforme. On peut entr'apercevoir une pince sur la personne tout à gauche de cette photo. Source : Gurkha Welfare Trust

Soldats népalais Gurkhas dans leur uniforme. On peut entr'apercevoir une pince sur la personne tout à gauche de cette photo. Source : Gurkha Welfare Trust

L'apparition de pinces en milieu urbain, sur des pantalons de costume est estimée au début du 20e.

Dans mes recherches, je suis tombé sur ce très bon article. L'auteur indique que l'inventeur des pinces sur le pantalon de ville serait un tailleur danois installé à Paris dénommé Lars Larsen. Il les aurait introduites entre 1910 et 1914.

Vous verrez beaucoup de pantalons à pinces si vous jetez un œil à des photos de style du siècle dernier.

Les pantalons à double pinces ne datent pas d'hier. Crédit : Mirrorpix via Getty Images

Les pantalons à double pinces ne datent pas d'hier. Crédit : Mirrorpix via Getty Images

Les pinces disparaissent momentanément des pantalons à la fin des années 2000 et durant les années 2010, notamment avec l'émergence des pantalons slim et skinny. Le pantalon étant très proche de la jambe, la pince ne peut pas s'exprimer et n'a donc pas lieu d'être.

Le styliste Hedi Slimane a beaucoup contribué à l'apogée des pantalons ajustés des années 2010 avec son travail chez Dior et Saint-Laurent. Crédit photo : Victor Virgile pour Getty Images

Le styliste Hedi Slimane a beaucoup contribué à l'apogée des pantalons ajustés des années 2010 avec son travail chez Dior et Saint-Laurent. Crédit photo : Victor Virgile pour Getty Images

Les pinces réapparaissent dans la seconde moitié de la décennie 2010, avec le retour du style classique, des pantalons sartoriaux et des coupes plus droites.

La pince est un repli de tissu cousu qui se trouve juste sous la ceinture.

Il ne faut pas confondre la pince avec le pli central que l'on trouve sur certains pantalons :

  • Le pli d'un pantalon se déroule sur toute la longueur de la jambe. Il est marqué au repassage et peut s'estomper.
  • La pince est cousue. C'est un élément structurel du vêtement. On ne peut pas l'enlever.

Ce n'est pas très clair ? Voyons la différence en images.

1. Pantalon avec pince et pli

Un pantalon avec des pinces et un pli central qui prolonge la pince a tendance à être plutôt d'apparence habillée, élégante.

2. Pantalon avec pince mais sans pli

Un pantalon à pinces et sans plis est soit un pantalon habillé dont le pli n'a pas été bien marqué, soit un pantalon décontracté où la pince a un rôle plutôt esthétique. Elle est là pour ajouter un petit quelque chose en plus.

Voici un bon exemple ci-dessous avec ce pantalon, qui possède une pince mais qui n'est pas très formel. Cela reste un chino :

3. Pantalon avec pli mais sans pince

Un pantalon qui comporte un pli central mais pas de pince est, la majorité du temps, un pantalon habillé type pantalon de costume.

Maintenant qu'on a bien compris ce qu'était la pince, on peut s'interroger sur sa fonction.

1. Intérêt pratique

Le repli de tissu créé par la pince a la capacité de s'ouvrir.

Ainsi, la pince apporte du confort au niveau des hanches et du haut de la cuisse.

Cela permet au pantalon de ne pas vous coller à la peau, notamment pour les personnes avec des hanches ou des cuisses plus fortes :

Cette aisance est aussi appréciable en position assise :

2. Intérêt esthétique

En dehors de l'aspect pratique, on peut simplement considérer que la pince habille la jambe.

Si vous souhaitez changer des pantalons d'apparence basique que l'on trouve habituellement (un pantalon sans pinces est appelé "flat fronce" en anglais), la pince est un élément à considérer qui le rend un peu plus fort visuellement.

Un pantalon de ville au style basique et sobre : un pli le long de la jambe et c'est tout. Burton of London

Un pantalon de ville au style basique et sobre : un pli le long de la jambe et c'est tout.Burton of London

En-plus de la couleur, ce pantalon a des détails qui le rendent plus fort : boutonnage décalé, pattes de serrage, bas revers... et doubles pinces. Berg&Berg

En-plus de la couleur, ce pantalon a des détails qui le rendent plus fort : boutonnage décalé, pattes de serrage, bas revers... et doubles pinces.Berg&Berg

Le nombre de pinces est traditionnellement donné par jambe.

1. Une pince

Cela signifie qu'il y a une pince par jambe, deux au total.

2. Deux pinces

Cela signifie qu'il y a deux pinces sur chaque jambe, quatre au total.

Dans ce cas, vous avez :

  • Une pince centrale, au milieu de la jambe. S'il y a un pli central, il se prolonge depuis cette première pince
  • Une seconde pince, plus petite, sur le côté de la jambe. Elle se positionne entre la première pince et la poche

3. Trois pinces

De manière beaucoup plus marginale, j'ai croisé une fois un short à trois pinces(trois pinces par jambe, six au total, vous suivez toujours ?).

La démarche ici est plus esthétique et créative :

Bermuda à trois pinces de la marque coréenne Amfeast

Bermuda à trois pinces de la marque coréenneAmfeast

4. Combien de pinces choisir ?

Si on exclut le cas du pantalon à trois pinces, cela revient à se demander : une ou deux pinces ?

Il n'y a pas vraiment de réponse arrêtée. Différents critères entrent en compte.

Il y a une question de morphologie : si vous avez un bassin ou des cuisses plus larges, un pantalon à deux pinces sera plus approprié car il vous donnera plus d'aisance dans cette zone.

⚠ Si vous avez un bassin ou des cuisses larges, la coupe du pantalon comptera plus que la présence de pinces. Mieux vaut un pantalon suffisamment ample sans pince qu'un pantalon trop serré avec des pinces.

Il y a une question de style aussi : un pantalon présentant une pince sur chaque jambe est plus discret. Un pantalon à deux pinces se remarque plus, est visuellement plus fort.

Enfin, c'est une affaire de goût personnel. Si vous êtes très fan de style sartorial, il se peut que vous trouviez le rendu des pantalons à deux pinces plus majestueux.

C'est un détail que vous n'aviez peut-être jamais remarqué : les pinces peuvent être orientées de manières différentes.

1. Pince vers l'extérieur

Le surplus de tissu créé par la pince est dirigé vers l'extérieur, vers la poche.

L'ouverture des pinces part vers l'extérieur. Poszetka

L'ouverture des pinces part vers l'extérieur. Poszetka

De manière technique, voilà comment on aboutit à une pince extérieure. Crédit : Black Lapel

De manière technique, voilà comment on aboutit à une pince extérieure. Crédit : Black Lapel

Pour la désigner, on parle en français de pince "italienne"'. En anglais, on dit "reverse pleat".

La pince vers l'extérieur a une connotation plus moderne. C'est celle que vous verrez le plus souvent chez les marques.

Visuellement, la pince extérieure fait ressortir un peu plus la cuisse et un peu moins le bassin.

2. Pince vers l'intérieur

Le surplus de tissu créé par la pince est dirigé vers l'intérieur, vers l'entrejambe.

L'ouverture des pinces part vers l'intérieur. Officine Générale

L'ouverture des pinces part vers l'intérieur. Officine Générale

De manière technique, voilà comment on aboutit à une pince intérieure. Crédit : Black Lapel

De manière technique, voilà comment on aboutit à une pince intérieure. Crédit : Black Lapel

Pour la désigner, on parle aussi en français de "pli anglais". En anglais sont utilisés les termes "french pleat" ou "forward pleat" (littéralement pinces vers l'avant).

Pourquoi les Français parlent de pince "anglaise" et les Anglais de pince "française" pour désigner la même chose ?

J'ai demandé à Nicolò. Voici sa réponse :

"Ce sont des mots d'usage qui proviennent d'une réinterprétation a postériori de l'histoire des vêtements. Un stéréotypage, en somme.

C'est difficile de savoir exactement pourquoi tel ou tel terme, mais on peut faire des hypothèses.

Exemple plausible : les Français s'imaginent que les pinces extérieures sont très italiennes puisqu'ils voient les Italiens le faire, donc "pince italienne". Ils voient aussi les anglais choisir les pinces intérieures, qu'ils appelleront donc anglaises.

De leur côté, les Anglais se disent que les grands tailleurs (à l'époque) sont à Paris et que les pinces intérieures sont "le canon", donc il leur arrivera de les appeler françaises.

Du reste, la pince vers l'intérieur a une connotation plus traditionnelle, classique. Vous la trouverez moins souvent en prêt-à-porter.

Visuellement, la pince intérieure fait ressortir un peu plus le bassin et un peu moins la cuisse.

3. Quelle orientation de pinces choisir ?

Voici les conseils simples que je donnerais à ce sujet :

  1. Les pinces vers l'extérieur, plus répandues et contemporaines, me semblent être un bon choix par défaut si vous ne savez pas trop vers quoi vous diriger
  2. Si vous appréciez le style sartorial classique, des pinces vers l'intérieur sont un bon choix.

Pour ajouter de la nuance, je dirais : si vous avez un physique trapu ou que vous souhaitez prendre un pantalon à pinces avec une coupe ajustée, privilégiez des pinces vers l'extérieur.

En effet, si le pantalon est proche de votre jambe, une pince extérieure s'ouvre et s'aplatit sur le côté. Le rendu est correct.

La pince, vers l'extérieure, s'ouvre et s'aplatit. Elle s'efface. Suitsupply

La pince, vers l'extérieure, s'ouvre et s'aplatit. Elle s'efface. Suitsupply

Par contre, une pince vers l'intérieur, lorsqu'elle est forcée à se déplier, se surélève un peu, gonfle. Le rendu n'est pas optimal.

La pince rebique vers le haut, apparaît comme boursouflée. Source

La pince rebique vers le haut, apparaît comme boursouflée. Source

Pour terminer, je dirais qu'à moins que vous ne soyez extrêmement exigeant, l'orientation des pinces ne doit pas être un critère éliminatoire.

Si vous tombez sur un pantalon qui vous plaît vraiment, peu importe l'orientation des pinces : prenez-le. Les informations données ici sont plutôt des indications, des règles générales, pas des dogmes.

Ne tombez pas dans l'overthinking. 😉

4. Des orientations de pinces originales

Sur un pantalon à deux pinces, ces dernières peuvent être orientées du même côté... ou pas.

C'est quelque chose que je n'ai jamais vu, mais Nicolò m'indique qu'il est possible d'orienter les pinces de manière différente sur un même pantalon.

Par exemple, la première pince est vers l'intérieur, la deuxième vers l'extérieur :

Pantalon femme Les Garçonnes

Pantalon femme Les Garçonnes

De même, on peut imaginer un cas où la première pince est vers l'extérieur et la deuxième pince est vers l'intérieur.

Je n'ai pas de visuels à vous montrer pour ce cas par contre.

Il n'existe pas que des pinces vers l'extérieur et vers l'intérieur.

Voici deux autres pinces plus rares que vous trouverez parfois.

1. Le pli creux

On l'appelle communément "pli creux" en France. Le terme anglais pour désigner cette pince est "kissing pleat" (littéralement pinces qui s'embrassent).

Visuellement, elle a une forme de sillon : elle s'ouvre vers l'extérieur et vers l'intérieur.

C'est un détail sartorial très niché que vous trouverez plutôt chez des marques pointues.

Je pense par exemple à Igarashi Trousers :

Les pantalons à plis creux sont rares en prêt-à-porter.

Les deux seules marques que j'ai vu en proposer dans notre univers sont A.B.C.L. Garments et Pini Parma :

Les deux seules marques que j'ai vu en proposer dans notre univers sont A.B.C.L. Garments et Pini Parma :

2. La pince allongée

On change radicalement de registre de style en évoquant une pince... qui n'a pas vraiment de nom arrêté.

Je l'appelle pince allongée car il s'agit d'une pince cousue depuis le bas de la ceinture et qui se prolonge jusqu'au bas de la jambe.

Cette pince prend aussi le rôle de pli central, à la différence qu'elle ne peut pas s'estomper.

Vous trouverez ce type de pinces majoritairement sur des joggings, pantalons sur lesquels une pince classique ne rendrait pas bien à cause de l'aspect mou de la matière.

Jogging en molleton Ninety Percent déniché sur Mr.Porter

Jogging en molleton Ninety Percent déniché sur Mr.Porter

J'ai en tête un seul pantalon qui n'est pas un jogging avec cette pince, c'est le Alpine Pant de Scott Fraser Collection :

articles pantalons à pinces

Pour terminer, voici une liste non exhaustive de marques proposant des pantalons à pinces, classée par ordre alphabétique :

1. Moins de 100€

Chino casual Outland, une pince

Chino casual Outland, une pince

Chino moleskine Brut Collection, deux pinces

Chino moleskine Brut Collection, deux pinces

Chino A.B.C.L. Garments, modèle Miniera, une pince

Chino A.B.C.L. Garments, modèle Miniera, une pince

Vous trouverez aussi des pantalons à pinces dans la collection de vêtements BonneGueule :

Pantalon Soncino marron

Taille

Pantalon Soncino marron

Motif chevron italien

200,00 €

2 Couleurs

Pantalon Toso sable

Taille

Pantalon Toso sable

Micro-motif italien

180,00 €

9 Couleurs

Pantalon Paris beige

Taille

Pantalon Paris beige

Laine et coton

200,00 €

1 Couleur

Pantalon Breno bleu

Taille

Pantalon Breno bleu

Laine, soie et lin

180,00 €

5 Couleurs

Nos dernierslooks

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures