Compendium : 12 fermetures de pantalons qui font la différence

Temps de lecture : 13 minutes

pantalon gurkha et jogpant

Publié par le 14 octobre 2020

Saviez vous qu'il existe des dizaines de types de "broguing" , et qu'il y a même des brogues sans trous ?

Qu'un pantalon à fermeture jogpant est différent d'un pantalon coulissé ?

Que la "ranger belt" et la "ceinture western" sont deux types de ceintures différentes inspirées de l'ouest américain ?

Qu'il y a plus de styles de perfectos que de doigts de la main ?

Le monde du vêtement regorge de possibilités et de petites variations sur chaque type de vêtement. Et dans Compendium, l'équipe s'appliquera à recenser et à expliquer les détails stylés ou les itérations de designs qui donnent de l'allure à vos vêtements.

Le but ?

Vous proposer, à terme, des documents de référence auxquels vous pourrez vous reporter pour comprendre ces variations, ou tout simplement pour vous inspirer.

Comme une sorte de catalogue : clair, illustré, synthétique, et précis. On vous définira ces variations, où en trouver, ainsi que deux ou trois astuces pour bien situer le style auquel elles appartiennent, et par conséquent bien les porter.

Je m'en rappelle comme si c'était hier.

On est en 2015, et c'était mes premiers mois chez BonneGueule. Ca faisait tout juste deux ans que je m'intéressais "sérieusement" au vêtement. Je passais de longues heures à arpenter tous les e-shops, à lire méticuleusement les pages de ventes de mes marques favorites, à questionner les vendeurs dans les boutiques... Bref, à faire du lèche-vitrines, virtuel comme physique.

Et, tandis que je commençais à me faire une idée plus précise de ce que proposait le marché à l'époque, une question me vient à l'esprit, et je m'empressais de la poser à Benoît.

"Eh Benoît, une fois que t'as ou deux jeans, quelques chinos, et des pantalons de costume... Il reste quoi en pantalons ? Y'a pas d'autres choix ? C'est tout ce qu'il y a ?" demandais-je.

"Bah en gros, oui je crois.  En tout cas chez l'homme." me répondit-il.

"Ah..." soupirais-je, avec une déception palpable.

fermeture pantalon simple

Il fut un temps où les fermetures de presque tous les pantalons du marché ressemblaient à ça. Simple, efficace... Mais on en fait vite le tour. (Chino Uniqlo)

Je trouvais ça un peu dommage qu'il y ait tout un tas de cols de chemises, de types de blousons, tandis que tous nos pantalons se ressemblaient, hormis la couleur et la matière.

D'ailleurs, à l'époque vous étiez nombreux à vous poser la même question que moi via les commentaires et par mail.

Fort heureusement plus de cinq ans plus tard, les temps ont changé, et le marché de l'Homme s'est depuis énormément enrichi en options de pantalons !

Les types de poches se sont démultipliés, les revers sont monnaie courante, les coupes se sont diversifiées, et surtout... On a désormais un accès relativement facile à tout un tas de types de fermetures, qui changent du simple boutonnage standard que vous avez porté sur vos chinos et vos jeans pendant des années. C'est sur ce point déterminant du style de vos pantalons que portera ce premier volet de Compendium.

Petit tour d'horizon donc, sur douze de ces options pantalonesques qui donnent des twists stylés à vos frocs.

Les habillés

1. Ceinture à boutonnage décalé

A l'instar du sandwich de base disponible dans tous les aéroports et gares de France et de Navarre, on pourrait dire que cette fermeture est le "jambon-beurre" du pantalon original. Encore assez basique, j'aurais presque hésité à la faire figurer ici, tant cela reste une option répandue.

Malgré tout, il faut admettre qu'elle représente déjà un petit parti pris par rapport au boutonnage classique. Cette patte qui s'étend sur le côté donne un niveau de détail supplémentaire, et fera passer votre chino décontracté de base au rang de chino "un peu habillé". Le reste se joue sur la matière et les autres détails.

pini parma ceinture décalée

Ici un modèle de chez Pini Parma, agrémenté de pattes de serrage latérales.

Comment le porter ?

Comme un chino normal. Ce type de fermeture ajoute juste une très légère touche d'habillement au pantalon, mais tous les autres facteurs (tissu, coupe, pinces ou non, revers...) seront bien plus déterminants pour savoir dans quel registre vous devrez le porter.

Marques :

Pini Parma, BonneGueule, Le Pantalon, Suitsupply, Benevento, Claudio Mariani, Sartoria Corrado... Considérez cette liste comme loin d'être exhaustive, car on peut en trouver absolument partout, à vrai dire.

2. Ceinture large à double boutonnage

Là on commence à arriver sur un style de ceinture qui fait dire "Sartoriale !" à vôtre pantalon. Avec la prononciation italienne qui finit par "é".

pantalon double bouttonnage été

Par Pini Parma, sur un tissu plus estival.

Cette ceinture plus large se prête évidemment à des pantalons à la taille plus haute. Et il s'avère que la taille plus haute fonctionne particulièrement bien avec le registre formel et habillé. C'est une synergie que l'on redécouvre ces temps-ci.

Neuf fois sur dix, vous verrez donc ce genre de pantalons agrémentés de pattes de serrages et de pinces, pour un résultat tout à fait formel.

pantalon flannelle rayée

Un modèle de chez Benevento, très habillé avec sa flanelle rayée.

Comment le porter ?

Clairement, il n'y a pas besoin de chercher midi à quatorze heures : optez pour le registre habillé. Le mocassin est le maximum de la décontraction autorisée avec ce style de pantalon. Il peut y avoir des exceptions pour certains modèles dont tout le reste est décontracté, comme ce pantalon cargo que nous avons sorti chez BonneGueule. Mais c'est sans doute la seule exception à laquelle je puisse penser.

Marques :

Pini Parma, Benevento, Claudio Mariani, Luxire

3. Ceinture à double onglet étendu

Une version un peu plus ostentatoire et originale de la ceinture à double boutonnage. Cette double lanière ajoute de la complexité visuelle au pantalon, le rendant d'autant plus fort. D'aucuns diront que c'est une version plus "frime"... Et c'est sans doute vrai.

double lanière

Un modèle de chez Pini Parma. Parfois, la frime, ça a du bon, je trouve.

Comment le porter ?

De la même façon que le pantalon à ceinture large à double boutonnage : du formel. Notez tout de même que cette version est plus ostentatoire, et qu'il faudra en tenir compte dans le dosage d'originalité que vous instillerez dans le reste de votre tenue.

Marques :

Pini Parma, Sartoria Corrado.

4. Passants "Hollywood"

Ce style de pantalon se caractérise par sa taille haute non rigide (et donc confortable), contrastée par d'étroits passants de ceinture positionnés plus bas que celle-ci, et est toujours agrémenté de pinces. Il tient son inspiration du début du 20ème siècle, et a été remis au goût du jour par Edward Sexton, tailleur britannique dont l'offre s'étend de plus en plus vers du prêt-à-porter très haut de gamme.

pantalon taille haute beige

Le modèle phare de chez Edward Sexton, porté avec une ceinture en cuir tressé.

Il a pour effet de marquer la taille et d'en faire le point d'ancrage central de vos tenues.

pantalon à passants gris

Toujours chez Sexton, le pantalon est porté ici en mode "détendu" sur le haut avec le pull rayé, et un peu plus habillé sur le bas avec les mocassins. Franchement cool.

Comment le porter ?

Avec une belle ceinture ! C'est sans doute la pièce la plus importante à laquelle penser lorsque vous revêtez ce pantalon, car tout dans son design est fait pour la mettre en valeur. Faites donc en sorte qu'elle lui renvoie la pareille.

Selon la tenue que vous construirez autour, il est possible de choisir une ceinture plus formelle ou plus décontractée. Evitez quand même la ceinture typée "business" à grande boucle rectangulaire : elle ne ferait pas honneur au côté cool et légèrement rétro de ce style de pantalon.

Au contraire, si vous le sentez, c'est plutôt le moment où jamais de sortir vos ceintures plus "fun" : ceintures tressées, ou même, pour les plus téméraires, la ceinture "western" ou la "ranger belt".

Il s'accommodera également mieux des ceintures moins larges : 3cm est un bon standard, mais vous pouvez même vous permettre des ceintures plus fines que ça si vous voulez vraiment accentuer l'effet du pantalon.

Côté chaussures, vous pouvez vous orienter vers du formel comme du plus décontracté, mais je trouve que ces pantalons supportent assez mal tout type de sneakers. Alors allez plutôt vers des boots, des mocassins ou des brogues si vous voulez le porter "à la cool".

Marques :

Edward Sexton, Claudio Mariani, Luxire, fripes et vintage, eBay

Notez que ce type de pantalon reste encore assez rare, et encore très assimilé à la marque Edward Sexton. Aussi, il est assez difficile de le trouver ailleurs, mis à part chez des marques de demi-mesure qui proposent des options de personnalisation des pantalons plus "tendance".

Les ceinturés

1. Le ceinturé à boucle :

La version la plus mode et chic des pantalons ceinturés à mes yeux. Elle consiste en une ceinture complète réalisée dans le même tissu que le pantalon, qui se fixe à l'aide d'une simple boucle métallique.

C'est assez voyant, ce qui fera de vôtre pantalon une pièce plutôt forte. Cependant, le résultat est plus épuré que celui d'autres modèles ceinturés que nous verrons plus bas, ce qui rend la pièce un peu plus polyvalente, et surprenamment facile à porter malgré son originalité.

Notre pantalon ceinturé BonneGueule, en tissu ferla.

D'un point de vue fonctionnel, la ceinture peut aider si votre pantalon est un peu large après quelques kilos perdus, mais considérez-là avant tout comme ornementale : le système de fixation principal de ces pantalons reste son boutonnage, souvent caché sous la ceinture ou dans l'intérieur du pantalon.

pantalon flanelle ceinturé.

Difficile de ne pas mentionner les modèles de chez Officine Générale, qui était assez en avance sur cette tendance, et en a fait, récemment, une marque de fabrique sur quasi tous ses pantalons.

Comment le porter ?

Avec un peu tout, sauf les extrêmes : de la derby, de la sneaker, ou du mocassin, sans problème, mais des richelieu ou des double boucles seront trop habillés, tandis que des grosses workboots ou combat boots seront en général trop rustiques.

C'est surtout la matière du pantalon qui donnera le ton : des laines avec de beaux tombés bien nets s'accommoderont mieux d'options plus habillées, tandis que des sergés de cotons à l'effet lavé appelleront la décontraction.

Marques :

Claudio Mariani, Officine Générale, BonneGueule

2. Le D-ring

Plutôt visible chez la femme par le passé, le D-Ring a réussi a prendre une petite place chez l'homme grâce à la touche de raffinement qu'il apporte. Le principe du D-Ring est simple : une paire d'anneaux métalliques en forme de D, une lanière de tissu qui part dans un sens, s'enfile dans les anneaux, puis retourne dans l'autre sens pour verrouiller de tout.

Autrement dit, le D-ring applique le même principe qu'une patte de serrage.

pantalon habillé d-ring

La fermeture D-ring sur un pantalon Yeossal. Plutôt formel ici

Ce petit effet de "retour" du tissu agrémenté d'une touche métallique lui confère un certain charme, mais lui donne aussi un air manifestement plus précieux. C'est à équilibrer durant le choix de vos autres pièces : soyez sûrs de ne pas abuser des coquetteries dans le reste de la tenue.

Un modèle à mi-chemin entre le D-ring et le pantalon ceinturé, par Claudio Mariani. Sur ce denim bleu grisé, ça donne une pièce très originale, assez décontractée, et finalement pas si difficile à porter.

Comment le porter ?

Comme pour le pantalon ceinturé à boucle, le D-ring fait de vôtre pantalon une pièce plus forte, dont le registre dépendra surtout de la matière et des autres détails. Je distinguerais cependant deux types de D-Ring : un plus habillé, qui, comme sur la première photo, présente un retour de tissu assez court, fixé ensuite sur un bouton.

Et un plus décontracté, dont le retour de tissu est plus long, qu'on peut assimiler au pantalon ceinturé, et qui laisse pendre l'excédent de longueur telle une ceinture.

Je verrais bien le premier type avec des chaussures et des hauts formels, mais pas vraiment le second, qui est plutôt à traiter comme un pantalon ceinturé à boucle, tel que décrit plus haut.

Marques :

Yeossal, Luxire, Claudio Mariani

3. Le Gurkha classique

Largement popularisé par la marque napolitaine Rubinacci et son modèle "Manny" qu'elle décline chaque saison dans toutes les couleurs et matières possibles.

Le Gurkha est un pantalon d'inspiration militaire vintage, qui tire son nom de la brigade britannique et indienne du même nom.

Il est caractérisé par une double ceinture ajustable superposée. Celle-ci permet à la fois d'assurer un maintien excellent du pantalon, et d'avoir une grande amplitude de serrage sur une même taille.

pantalon gurkha beige

Le fameux modèle "Manny" de chez Rubinacci. Ici, il est à mi-chemin entre l'habillé et le décontracté, puisqu'il est dans un sergé de coton lisse. Un modèle en laine serait plus formel.

Il a reçu un énorme succès dans le monde du vêtement sartorial, et s'est vu décliné à toutes les sauces : de la plus militaire "premier degré" à la plus élégante dans de prestigieuses flanelles de laine, jusqu'aux versions avec des vestes de costume assorties. Son atout réside dans le caractère manifeste de cette ceinture.

Une version très décontractée du Gurkha, en denim "stonewashed", par Craftsman Clothing.

Comment le porter ?

En n'en faisant pas trop. 

Du fait de sa ceinture extrêmement visible, le Gurkha est déjà une pièce très forte à lui seul, et fonctionne mieux lorsqu'il a pour rôle d'être la touche d'originalité centrale d'une tenue. Si vous accumulez les prises de position stylistiques tout en portant ce pantalon, vous courrez le risque d'avoir une tenue qui part dans tous les sens, surtout si vous avez décidé d'opter pour des versions formelles de ce pantalon.

Lorsque vous portez sa version décontractée, plus fidèle à son inspiration d'origine, n'ayez pas peur de l'assembler avec des pièces qui évoquent quelque chose de rustique, ou baroudeur, comme des brogues, des boots, une chemise western, une surchemise... Vous pouvez aussi insister sur l'inspiration militaire en mettant par exemple une veste M-65 ou une parka fishtail.

Marques :

Craftsman Clothing, Luxire, Suitsupply, Scavini, fripes et vintage (surplus, Brut Clothing, Broadways & Son, Saunders Military...)

4. Le Gurkha unilatéral :

Une version plus rare du Gurkha, qui reprend la forme de ceinture de la version originale, mais ne la place que d'un seul côté. Cela a à la fois pour effet de rappeler le style des fermetures plus formelles que nous avons vues plus haut, et d'alléger visuellement le style de cette ceinture très voyante.

gurkha unilatéral

Un gurkha à une seule ceinture par Yeossal, que la marque appelle plutôt "self-belted". Ici dans un twill de coton assez épais et rustique.

Dans un tissu formel, il peut donc tout à fait rentrer dans la catégorie des pantalons habillés et être traité comme tel.

Benevento gurkha simple

Un Gurkha à une seule ceinture, par Benevento, dans une belle flanelle soyeuse. Voyez comme il fait tout de suite plus habillé.

Comment le porter ?

Comme le Gurkha classique, mais vous pouvez sans doute vous permettre un peu plus d'audace dans les autres pièces, puisque la ceinture est moins ostentatoire que dans sa version double.

Marques :

Yeossal, Luxire, Benevento, Sartoria Corrado.

5. Le Gurkha double-lanière

Celui-ci a un nom trompeur : il s'appelle Gurkha aussi, mais est très différent des modèles évoqués plus haut. Il reprend cependant le même principe (un type de fermeture très ajustable, avec un fort maintien), et se destinait, lui aussi, à un usage militaire.

Il est parfois agrémenté de larges passants de ceinture boutonnés.

Il est moins répandu que son cousin à double ceinture, et il est plus souvent trouvé sur des shorts que sur des pantalons. Cette double lanière accentue beaucoup le côté utilitaire de la pièce, et lui donne donc un côté beaucoup moins formel, et beaucoup plus rustique que le gurkha classique.

blue military shorts

Un short de chez Informale, qui reprend ce type de ceinture. En été, ce genre de pièce peut faire toute une tenue à elle seule.

On ne sera donc pas étonné que, les rares fois où on le trouve sur un pantalon, ce soit souvent sur un cargo au design très typé militaire.

gurlha double lanière cargo

Pantalon vintage de l'armée britannique, vendu par Saunders Militaria, agrémenté de deux passants boutonnés.

double laniere gurkha denim

Un modèle en denim que je trouve extrêmement cool, par Sartoria Corrado (photo par Barrocoitalia).

Comment le porter ?

Des grosses boots, de la surchemise, de la parka, éventuellement des sneakers... Tout ce qui évoque le grand air, le militaire, le workwear, et à la limite, le streetwear.

Le formel n'a, à priori, pas grand chose à faire avec ce type de ceinture.

Marques :

Informale, Yeossal, Sartoria Corrado, fripes et vintage (surplus, Brut Clothing, Broadways & Son, Saunders Military...)

Les modèles noués

1. Le coulissé

Sans doute un des styles qui a le plus le vent en poupe, le pantalon coulissé se caractérise par une fermeture via deux cordons, que l'on peut resserrer et nouer avec un simple nœud de lacet.

Très confortable, réglable, et facile d'emploi, il renvoie vers une décontraction marquée, bien qu'il puisse tout à fait avoir un rendu relativement habillé s'il est agrémenté de pinces, et réalisé dans un tissu plus précieux.

Une fermeture coulissée sur un pantalon assez habillé avec ses doubles pinces et sa jolie laine à micro-motifs, par Claudio Mariani.

Dans des tissus plus texturés et rustiques, il peut au contraire faire très décontracté, et fonctionne particulièrement bien dans un contexte estival.

patalon coulissé bleu léger

Beaucoup plus décontracté dans son tissu de coton très aéré et teint à l'indigo, voilà ce que peut donner un pantalon coulissé en été. Par A.B.C.L.

Le modèle coulissé, dit "drawstring" de chez Informale, le T005. Indubitablement celui qui a lancé le succès de la marque, et une référence en la matière.

Comment le porter ?

Tout dépend des autres détails du pantalon ! J'aurais tendance à dire que ce genre de fermeture est plus originale, un peu plus décontractée, mais pas incompatible avec l'habillé. C'est une pièce qui a un fort potentiel pour créer de la mixité dans les registres vestimentaires, aussi je ne saurais que vous conseiller de tenter les mélanges. Au fil des années, j'ai vu autant de tenues réussies avec des blazers qu'avec des tees, des polos, des pulls, des sweats, des sneakers, des mocassins, des brogues, des boots... J'ai même vu des costumes dotés d'un tel pantalon, et c'était du plus bel effet !

N'oubliez juste pas de tenir compte du style général du reste du pantalon, et tout devrait très bien se passer.

Marques :

A.B.C.L Garments, Hartford, BonneGueule, Yeossal, Claudio Mariani, Informale, COS

2. Le jogpant

Vous pensiez peut-être que le jogpant et le coulissé, c'était un peu la même chose ? Eh bien, pas tout à fait. Bien que les deux soient similaire, les fermetures type jogpant sont réalisées avec un cordon qui est dans une matière différente de celle du pantalon.

Un modèle de jogpant de chez A.B.C.L. Ici le cordon est enduit d'une gaine en caoutchouc pour accentuer le côté sportif et technique.

Cela renvoie directement un air de décontraction plus marqué, et à une inspiration plus directement tirée du jogging. C'est encore plus le cas si la ceinture est entièrement élastiquée. La nuance entre les deux peut paraître subtile, mais ce simple détail change sensiblement l'orientation stylistique du pantalon.

Jogpant en flanelle par Sartoria Corrado. Jogpant plus élégant, mais jogpant quand même ! Privilégiez les sneakers. (Photo par Barrocoitalia)

Comment le porter ?

Plutôt avec des sneakers et des vêtements décontractés, majoritairement inspirés du streetwear.

Dans l'éventualité où tout le reste du pantalon dégage quelque chose de plus habillé (présence de pinces, tissu précieux...), il est envisageable de porter des boots, des mocassins ou des brogues, mais n'allez pas y accoler des richelieu ou des derbys plus formelles.

Si au contraire le reste du pantalon s'inspire encore plus du jogging (matière type molleton, bas de pantalon à bord côte), alors c'est presque exclusivement vers du streetwear qu'il faudra vous tourner.

Marques :

A.B.C.L. Garments, De Bonne Facture, BonneGueule, Sartoria Corrado, Officine Générale, A Kind Of Guise, Suitsupply

3. L'élastiqué (ou semi-élastiqué)

Un pantalon élastiqué contient, comme son nom l'indique, une ceinture dotée d'un élastique qui se resserre sur la taille de son porteur. Celle-ci peut faire le tour de l'intégralité du pantalon, ou commencer à partir des côtés pour n'enserrer que l'arrière de celui-ci. Auquel cas, on parle de pantalon "semi-élastiqué".

Cette catégorie est un peu particulière, puisqu'elle ne représente pas forcément toute la fermeture du pantalon à elle seule, et se combine le plus souvent à d'autres.

Un modèle entièrement élastiqué de chez De Bonne Facture. Très décontracté, même si le tissu d'origine habillée lui confère un certain chic.

On la trouve le plus souvent sur des pantalons coulissés ou des jogpants, mais dans le cas du semi-élastiqué, je l'ai déjà vu combiné à des fermetures de pantalons plus classiques, comme le boutonnage décalé évoqué tout au début de l'article, ou même un simple boutonnage classique.

coupe pantalon positano

L'arrière d'un pantalon semi-élastiqué coulissé Claudio Mariani (celui montré plus haut). Ici, cela influence peu le style du pantalon puisque le plissage de la ceinture est discret.

Ses atouts résident principalement dans son grand confort, ainsi que la flexibilité de ce type de ceinture. Parmi ma collection de pantalons, les tailles élastiquées sont celles qui suivent le mieux mes petites variations de poids à l'année. Bien évidemment, ce type de ceinture évoque plus de décontraction qu'une ceinture classique, du fait d'une inspiration manifeste du jogging.

pantalon jogpant akog

Un modèle élastiqué, sans rien d'autre, de chez A Kind Of Guise. Particulièrement décontracté (mais relevé par le choix de tissu)

Comment le porter ?

La taille entièrement élastiquée impose un maître mot : "relax".

Le tee shirt, le pull, ou encore le sweatshirt sont à privilégier en haut. On peut difficilement envisager autre chose que des sneakers aux pieds, bien que les plus téméraires d'entre vous trouveront sans doute d'autres combinaisons inattendues.

Même une simple chemise sera souvent de trop. Si vous n'avez pas envie de tee en portant ces pantalons, essayez éventuellement une chemise à col officier dans une matière un peu décontractée, ou mieux, une "tunique", aussi appelée chemise "popover".

Tout genre de vêtement très formel est potentiellement "casse-gueule" avec ce style.

Quant aux tailles semi-élastiquées, tout dépend de ce qu'elles présentent sur l'avant du pantalon. Considérez juste qu'elles sont une version "plus casual" de la variante de pantalon en question.

Marques :

Référez vous aux marques des pantalons coulissés et et jogpant, ce sont les mêmes !

Le mot de la fin...

Et voilà le topo !

Evidemment, il n'y a pas chaque déclinaison possible et imaginable, mais je pense que ce guide constitue un bon tour d'horizon de ce qu'il est possible de faire sur la ceinture d'un pantalon homme. Dans le cas où vous en trouveriez un type qui n'est pas décrit ici, trouvez celui qui s'en rapproche le plus : il y a de grandes chances pour que les conseils donnés soient valables pour celui-ci aussi.

Je vous encourage, enfin, à nous partager en commentaire vos meilleures marques pour chaque type de pantalon, ou à nous faire signe si vous pensez qu'il y a un type incontournable qu'on aurait oublié !

 

Nicolò Minchillo Nicolò Minchillo

Moi, c'est Nicolò. Concepteur-Rédacteur, je suis chez BonneGueule depuis 2015. J'écris évidemment des articles, et je crée des vidéos sur notre chaîne YouTube, telles que "Sapristi" ou encore "Sape m'en Cinq". Le tout avec un certain amour pour le débat, dont je ne me déferais jamais.
À côté de ça, je prête main forte au pôle produit pour qu'on développe des vêtements inspirés, dans de super matières.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.