Dossier : Comment s’habiller dans un style TECHWEAR / OUTDOOR #1 (pièces et marques)

lookbook outlier
/

Définition du techwear (ou urban techwear)

Le techwear désigne une catégorie de vêtements incluant des tissus spéciaux avec des technologies avancées, des techniques de construction qui vont au-delà du traditionnel, ainsi que des coupes permettant une mobilité maximale.

Cela va du trenchcoat en matières respirantes et imperméables, aux sneakers waterproof, en passant par le tee-shirt sans coutures.

On parle aussi parfois d'urban techwear quand on évoque des vêtements dessinés pour la ville, mais remplis de technicité.

À l'origine, les vêtements techniques

Il est possible d'avoir un total look techwear mais, et nous allons le voir, la plupart des consommateurs de ce segment n'incluent qu'une ou deux pièces dans leurs tenues.

L'origine du techwear, tel que nous le connaissons et le définissons aujourd'hui, vient des vêtements techniques d'alpinisme du début des 70's, avec l'apparition des premières vestes Gore-Tex®.

veste alpinisme gore tex

A l'origine, le techwear se limitait à ce genre de pièce.

Puis, au fur et à mesure des années, la gamme s'est étendue, tant dans le domaine technique et technologique que dans les modèles proposées. Avant cela, la technique la plus courante pour rendre une pièce étanche était le « waxage » des tissus (application d'un genre d'enduit sur la fibre).

De nos jours, nous sommes tous habitués à marcher ou courir avec des sneakers comportant des amortis de plus en plus performants ; les sportifs aiment utiliser des tees respirants ; les amateurs de poudreuse porter des vestes légères, chaudes et respirantes, etc.

Cependant, le techwear ne se limite pas à un "contexte technique" uniquement : nous allons voir que pour un usage quotidien, il existe depuis peu également une offre très intéressante, variée et créative.

lookbook undercover

Extrait du lookbook Undercover (une marque sur laquelle on reviendra plus bas). Les pièces restent très adaptées à un port quotidien, même si elles sont assez pointues !

Les différents types de vêtements de techwear

Les vestes techwear

C'est une des gammes de produits les plus fournies, communément partagée en deux catégories : « hardshell » et « softshell ». La première correspond aux pièces imperméables, la seconde à des blousons plus légers et plus souples.

Les vestes techwear de catégorie Hardshell

Elle est composée de pièces imperméables, déperlantes et coupe-vent (Windstopper®), et peut donc comprendre des blousons, parkas, trenchcoats, etc.

Les pièces sont généralement équipées de matériaux respirants (selon la technologie intégrée), ainsi que d'une sous couche (mid layer) dans certains cas.

Celle-ci peut être détachable et deviendra à l'occasion une mini « doudoune ». Dans ce contexte-là, ce type de manteau est désigné par le terme "3x1".

manteau 3x1

Vous avez la version complète, celle sans le layer bleu, et enfin la possibilité de porter le layer seul. D'où le "3x1" 🙂

Les technologies proposées vont du Gore-Tex® à des choses bien plus expérimentales, les vestes servant souvent de terrain d'étude et de recherche. D'ailleurs, certaines marques japonaises n'hésitent pas à mélanger des coupes et des pièces classiques à des tissus techniques, ce qui ne donne pas toujours des résultats concluants...

Certaines marques sportives ont des labels proposant des designs urbains avec des tissus, traitements et technologies testés dans des conditions extrêmes, adaptées sur des produits « fashion », comme la ligne Purple Label de North Face élaborée en collaboration avec Nanamica.

TNF Purple Label lookbook

Look de la ligne Purple de The North Face. Qui aurait deviné qu'il s'agissait de techwear ?

Les vestes peuvent avoir un profil sportif tel qu'on le retrouve chez Columbia ; classique comme sur les blazers d'Outlier ; militaire avec Arc'Teryx LEAF, « minimal-urbain » avec Acronym, (note de Benoit : cette marque est hallucinante, ne loupez pas les vidéos de présentation des collections) ou encore venir du monde de la Haute-Couture avec certaines pièces Raf Simons.

Vu la large gamme de tissus techniques utilisés, les vestes peuvent être particulièrement rigides, ce qui donne un aspect assez... particulier lors des premiers ports. Ou au contraire, ressembler à des softshells comme la veste Jammu de The North Face.

Jammu Jacket - TNF

La fameuse "Jammu Jacket", qui est un classique du techwear.

Les vestes techwear de catégorie Softshell

Le « softshell » est moins rigide que le « hardshell », mais toujours résistant aux intempéries, grâce aux divers traitements ou matériaux utilisés. Moins imperméable que le « hardshell », il est par contre plus confortable.

Il permet une liberté de mouvement supérieure, sa légèreté étant souvent prisée car il constitue une très bonne alternative au blouson classique, plus encombrant et plus lourd. En gros, c'est une version améliorée et technique du hoodie.

Ce segment se développe très bien en ce moment, aussi bien dans le domaine sportif qu'urbain. Ce sont des pièces appréciées par les cyclistes, joggers, et les pratiquants de disciplines qui demandent à la fois une aisance de mouvement et une protection contre le froid, ainsi qu'une bonne respirabilité.

De plus, les pièces les plus légères peuvent se plier et se ranger, comme nos anciens K-Way que l'on détestait tous étant plus jeunes.

tech wear dark

Les vestes softshell sont des pièces qui peuvent être très facilement intégrée dans des look streetwear et dark.

Les couches intermédiaires en techwear (mid layers)

Il peut s'agir d'hoodies, de sweats, de chemises techniques, de pulls, etc., mais également d'une sous-couche (layer) intégrée à un blouson ou une veste. Dans ce cas-là, le mid-layer peut inclure des technologies similaires à la pièce avec laquelle il s'associe.

C'est une branche très fourre-tout intéressante car les produits proposés sont parfois originaux. Les designers japonais (toujours eux) font des choses assez sympas, comme des chemises intégrant du CoolMax®, ou des matériaux Windstopper®, et des hoodies déperlants, entre autres.

chemise en coolmax

L'un des avantages du CoolMax® est qu'il permet l'évacuation de la sueur, cela peut donc être utile pour des modèles portés en été, par exemple (on ne s'attardera pas sur le stylisme de la photo).

Premières couches (base layers)

Ce sont les sous-vêtements, chaussettes et bas. Ils intègrent principalement des technologies respirantes, anti-irritations ou thermiques.

Souvent négligé, ce segment est pourtant très important : quel est l'intérêt d'avoir une tenue intégralement en matériaux respirants si votre tee-shirt ne l'est pas ?

tee-shirt respirant nike

Avec certains modèles, vous pourrez même vous faire passer pour Batman.

De plus, même dans une tenue classique, certains éléments comme des chaussettes techniques de randonnées peuvent changer la vie de vos pieds. Vous éviterez ainsi les frictions et les frottements dans vos boots classiques, et les ampoules / irritations par la même occasion.

Pensez-y la prochaine fois que vous achetez une paire de workboots...

D'ailleurs, il est possible de trouver de très bons produits pour un prix abordable, comme ce que propose Uniqlo.

Pantalons techwear

C'est une gamme en pleine expansion : chino avec une toile déperlante, pantalon extrêmement technique waterproof et windproof, extensibilité, résistance à l'usure, bref, la liste est longue ! Les designs peuvent être hyper minimalistes, ou au contraire d'influences militaires, avec une multitude de poches.

Pantalon outlier

De prime abord, on dirait un pantalon tout ce qu'il y a de classique, mais...

tissu déperlant

... sa toile est en fait déperlante.

Ces dernières années, la mode de la pratique du vélo et du fixed gear a donné un coup de boost à ce segment, poussant des marques n'ayant aucun rapport avec les univers techniques à investir ce marché.

Ainsi, Levi's a lancé sa ligne Commuter, avec des produits spécialement étudiés pour la pratique du vélo, tout en gardant un esprit propre à la marque.

Chaussures techwear

C'est le secteur qui présente le plus de technologies, et est également le plus consommé. Les chaussures de sport ont l'avantage d'être socialement acceptées, si bien que cela ne choque plus personne lorsqu'elles sont portées dans des tenues casual.

Les marques proposent une très large gamme de produits, allant de la sneaker classique revisitée par des technologies contemporaines, à la boots de randonnée Gore-Tex®, en passant par la chaussure formelle avec un amortissement de qualité (comme les LunarGrand de Cole Hann).

 collab Wings+Horns x Danner.

Modèle issu de la collab Wings+Horns x Danner, sa robustesse est assez flagrante. L'influence "hiking boot" est très claire !

D'ailleurs, ces dernières années, quelques marques comme nonnative travaillent à l'élaboration de chaussures formelles ou casual incorporant du Gore-Tex®. La démarche est vraiment séduisante car elle permet de renouveler des classiques sans dénaturer leur design.

Accessoires et sacs techwear

Ce domaine est parfois négligé par certaines marques. Pourtant, nous pouvons trouver des choses classiques mais technologiquement avancées, qui peuvent s'intégrer facilement dans une tenue quotidienne, comme des ceintures d'inspiration militaire à fermeture magnétique ou des bracelets connectés.

Vous trouverez également des sacs techniques avec des matériaux imperméabilisés, aux coutures thermocollées, et avec des bretelles respirantes (bien pratiques en été).

Sac waterproof

Ce sac est 100 % waterproof : plongez dans l'eau si vous le souhaitez, son contenu restera au sec. Pratique pour les plus baroudeurs d'entre nous.

Quelques marques proposent également des sacs de couchage avec des technologies comme le Pertex®. N'hésitez pas à checker de temps à autres les offres dans cette gamme car une multitude de pièces, souvent très inventives, pourraient vous faciliter la vie.

Les différents styles de techwear

Je vais tenter de vous expliquer les différents courants, et de vous lister les marques qui s'y rapportent. Bien entendu, je développerai uniquement le sujet qui nous préoccupe : la mode.

J'élargirai le champs de l'article sur l'outdoor sportif (vêtements adaptés à la pratique du sport dans de grands espaces), car en plus d'être passionnant, cela profitera à ceux pratiquant ces disciplines (ski, randonnée, pèche à la mouche, etc.), ou comptant s'y mettre. Sans compter que certaines pièces sont très faciles à intégrer dans une tenue.

Par contre, je ne traiterai pas de certains segments professionnels comme le matériel pour pompiers ou l'aéronautique. C'est trop spécifique, et concrètement, qui va porter une veste ignifugée?

Ceci étant, il est parfois difficile de catégoriser une marque dans un segment bien particulier. D'autant plus que certaines ne sont pas obligatoirement techwear, mais parfois proposent quelques pièces dans une collection - souvent grâce à une collaboration - et pourraient entrer dans ces listes. Donc je m'excuse par avance, mais ce listing est exhaustif.

Le casual techwear

Connu aussi sous le nom de « performance menswear », cette catégorie est l'une des plus répandues et consommées. Présentant souvent des designs plutôt classiques, elle peut être portée au quotidien, tant au travail que durant des loisirs, selon les marques.

blazer outlier

La marque Outlier a choisi de photographier ses blazers en mouvement, histoire d'insister sur le côté techwear. Qu'en pensez-vous ? Allons-nous vers le blazer du futur ?

Les pièces peuvent être ultra formelles avec des blazers aux matériaux waterproof et respirants, des brogues en Gore-Tex®... ou plutôt casual avec des chinos en toile déperlante, des softshells épurés, des bonnets en laine mérinos, ou encore des parkas comme les Canada Goose, adaptées aux grands froids.

La kyrielle de produits permet au plus grand nombre de trouver de quoi le satisfaire, à condition de chercher.

Les marques de casual techwear

La mode homme intégrant du techwear

Catégorie assez similaire à la précédente, mais au caractère bien plus affirmé. Elle est principalement composée de marques japonaises comme nonnative, Visvim, Nanamica ou Undercover. Chaque marque a sa propre histoire et son propre style, mais contrairement au « casual techwear », elle ne permettent pas toujours d'être portées au travail.

Certains labels ont des démarches très intéressantes car le design prime sur la fonction. Cela oblige parfois l’intégration de matériaux et de traitements expérimentaux, dont la véritable utilité et fiabilité n'est pas toujours prouvée. Cependant, ils osent, et leur vision de la mode est peut-être celle qui primera dans un futur plus ou moins proche.

Je vous conseille chaudement la lecture (pour les anglophones) de la série d'articles « Six Stories of Gore-Tex® ». Six des meilleurs créateurs japonais, comme Hiroki Nakamura de Visvim, parlent de leur vision du vêtement intégrant du Gore-Tex®, et de leur relation / histoire avec ce type de produit.

Les marques de mode homme intégrant du techwear

Le total look techwear ou le tech-ninja

Bienvenue au pays du « Minimal-urbain technique » : un des segments les plus intéressants esthétiquement et techniquement, même si les produits sont parfois difficiles à intégrer dans une tenue classique. Sans compter le prix d'achat qui, généralement, est aussi fou que les designs proposés.

D'ailleurs, ces derniers peuvent être ultra minimalistes, avec une multitudes de petits détails, ou au contraire excentriques, déstructurés et asymétriques. La gamme de couleurs est elle aussi souvent réduite au strict minimum : noir, olive, bleu nuit, beige, gris et parfois blanc.

Certaines marques comme Arc'Teryx Veilance et Acronym offrent des total look ninja de la ville, et Axesquin propose carrément des kimonos en matériaux techniques.

ninja techwear

Mi-ninja, mi-hooligan, ces looks sont difficiles mais n'en demeurent pas moins intéressants.

Ces marques ont une gamme d'accessoires, notamment des sacs où la modularité et l'intégration sont les lignes directrices, proprement ingénieuse. La légèreté et l'aisance de mouvement sont particulièrement importantes.

Par contre, notez que certaines pièces d'autres marques peuvent facilement s'intégrer, comme des sneakers ou des tees techniques.

Pour les amateurs de looks bien dark à la Rick Owens, n'hésitez pas à piocher quelques pièces qui se marieront bien avec votre tee XXXL et vos chaussures d'explorateur lunaire.

Ce n'est pas le look le plus facile à porter, mais si vous êtes un amateur de parkour ou de cyberpunk, foncez !

Les marques de tech-ninja

Le techwear futuriste

Il s'agit de la mode conceptualisée à l’extrême : coupes expérimentales, matériaux à la pointe de la technologie, hyper spécialisation des fonctions... l'overthinking dans toute sa splendeur ! On touche aux limites de ce que la mode peut proposer, bien qu'elles soient repoussées chaque saison, grâce aux nouvelles techniques et technologies.

lookbook aitor throup

Vous trouverez pléthore de silhouettes de techwear futuristes, avec de telles coupes, chez Aitor Throup.

C'est un segment que l'on pourrait qualifier de « concept look », un peu comme un studio de R&D du techwear.

Non seulement ces tenues sont très difficiles à porter, mais en plus elles ne sont pas aisées à trouver car peu de shops les proposent. On se doute demande bien pourquoi.

Les marques de techwear futuriste

Aitor Throup
Christopher Raeburn
Civilized
C.P. Company
finalhome
Mary Mattingly
Les collaborations Adidas x Rick Owens

Le techwear dans la mode athlétique et sportive

Revenons sur terre. La pratique du fixie et de l'urban-jogging ont boosté la créativité de pas mal de labels. De nombreuses marques sportives déclinent maintenant leur produits dans des lignes spécifiques, mixant performances sportives et design urbain, comme Nike Gyakusou en collaboration avec Undercover ou Adidas avec le créateur japonais Kuzuki Kuraishi.

campagne Adidas techwear

Les vêtements techwear Adidas x Kazuki Kuraishi sont même adaptés à la pratique de l'équitation, ce sont nos poneys qui vont être content.

D'autres marques ont urbanisé un univers en particulier, comme l'a fait Rapha avec le cyclisme, en proposant des produits pour le cyclisme et le fixie. Nous ne parlerons pas du nombre impressionnant de sacs de coursiers plus ou moins techniques que l'on peut trouver sur le marché.

Les technologies sont assez classiques : principalement du waterproof, des matériaux respirants et permettant une très bonne aisance de mouvement, sans irritations ou frottements. Les concepts sont assez intéressants, notamment sur les pantalons proposés par les marques de vélo / fixie, ou les softshells Windstopper®.

Les marques de techwear sportif

Le techwear de créateur

Très peu de pièces sont proposées par la Haute-Couture, où la tradition et l'adulation des techniques classiques et artisanales sont la norme.

Cependant, quelques couturiers utilisent parfois des matériaux techniques, des coutures thermocollées et des technologies encore jamais vues dans un vêtement.

A la différence du techwear futuriste, on ne recherche pas la fonctionnalité, mais une performance artistique. Ceci étant, celle-ci peut constituer une source d'inspiration pour les designers d'autres marques.

Robe Chalayan

Cette robe Hussein Chalayan, bien qu'étant une pièce féminine, est un des exemples les plus célèbres de techwear en Haute-Couture, où des LED ont été ajoutées dans la fibre afin de créer cet effet.

Les marques techwear en Haute-Couture

Note de Rafik : Comme rappelé par Romain dans son guide sur les marques et maisons de luxe en mode homme, l'appellation "Haute-Couture" est contrôlée et soumise à un strict cahier des charges. Ici, l'expression est à comprendre au sens de "marques podium".

Le techwear outdoor

Les marques de ce segment sont celles utilisant le plus de matériaux techniques : elles sont spécialisées dans le domaine de la randonnée, de l'alpinisme, de la navigation sportive, et parfois du monde du workwear.

Certaines marques proposent des produits de qualité, à des prix très abordables, mais au look parfois un peu discutable pour une utilisation quotidienne. Elles proposent généralement des produits très techniques, étudiés pour une pratique sportive définie.

veste Haglof

Sur ce modèle Haglof, par exemple, le côté sportif est trop marqué pour être porté dans un contexte citadin.

Elles sont aussi prisées par des corps de métiers nécessitant des besoins particuliers, comme avoir des tissus respirants et / ou imperméables (d'où l'imbrication avec le workwear).

Les coursiers à vélo new-yorkais ont été les premiers à adopter des vestes légères de randonnée ou de trail North Face, au milieu des années 80.

Une large gamme d'accessoires est également proposée, notamment des sacs techniques particulièrement résistants.

Les marques de techwear outdoor

Le techwear dans le monde militaire

Les avancées techniques et technologiques ont toujours intéressé les militaires, ce qui explique aujourd'hui la présence de vestes en Gore-Tex® dans quasiment toutes les armées occidentales. D'ailleurs, certaines des technologies développées spécifiquement pour eux se retrouvent aujourd'hui dans les tenues civiles, tel le RipStop® (littéralement "stop aux déchirures") ou le Kevlar® des gilets pare-balles.

Des marques comme Patagonia et Arc'Teryx travaillent également avec certaines armées, ou proposent des lignes militaires. Le succès des sociétés de sécurité civile, des contractors (sociétés militaires privées), ou l'accroissement de groupes d'élites comme les SWAT aux USA, ont ouvert un marché qui intéresse même des marques comme Nike, au point de vendre des combats boots avec des technologies maison.

combat boots nike

Note de Rafik : J'étais assez dubitatif quant à des combat boots Nike, mais après un petit tour sur la toile, les utilisateurs n'hésitent pas à les plébisciter !

D'ailleurs beaucoup de militaires incluent dans leurs tenues des tees sportifs respirants, comme la ligne HeatGear® d'Under Armour.

Il est possible de piocher quelques pièces dans ce segment pour donner un peu de caractère à un look un peu fade, tout en amenant de la technique.

Les marques de techwear militaire

Petit bonus : la veste caméléon

Plus d'articles sur les différents types de styles

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Gui,

    Que penses-tu des tee-shirts en mérinos ? Pour cet article, nous avons interviewés des entrepreneurs voyageant beaucoup, dont Valentin souvent à moto. Tu trouveras toutes les infos ici :

    https://www.bonnegueule.fr/conseils-quels-vetements-techwear-porter-emmener-voyages-deplacements-professionnels/

  • Luca – BonneGueule.fr

    Je pense que le mieux est de contacter directement la marque. Ils pourront mieux t’aiguiller pour cela. Malheureusement dans ces situations si il n’y a pas de revendeurs, il faudra payer les frais de douane.

  • Rafik – BonneGueule

    Hello Valou,

    Hélas non, il n’y a à notre connaissance pas d’autre modèle du type. Le problème est que le techwear reste un segment encore jeune et peu développé pour le moment, même si cela est appelé à changer.

    Navré de ne pouvoir t’aider davantage !

  • BenoitBG

    Impossible à te dire, je n’ai jamais testé ces vêtements et jamais porté ces matières ! Par contre, je serai très intéressé par ton retour si tu prends les pièces !

  • Benjamin Locher

    Bonjour,

    J’ai besoin de chemises blanches et noires et d’un pantalon de costume noir formels, pour le boulot, qui évacue bien la transpiration. J’ai pensé au coolmax et j’ai ne trouvé que ce site en cherchant sur google.

    http://www.biomidi.fr/pantalon-homme/3241-pantalon-homme-coolmax-stretch.html

    http://www.biomidi.fr/chemises-homme-manches-longues/2874-chemise-blanche-homme-manches-longues-coolmax-stretch.html

    Un avis sur le prix ?
    Sur l’efficacité au vu du pourcentage de coolmax ?
    D’autres idées de marques peut-être ?

    Merci à vous !

  • RafikBG

    Merci Julien, je suis ravi que l’article ait pu t’apporter !

    Pour le pantalon, il s’agit d’un modèle Outlier. Nous les avons d’ailleurs testés ici :

    https://www.bonnegueule.fr/outlier-test-des-pantalons-et-des-chemises-durban-techwear/

  • RafikBG

    Salut Lionel,

    Merci, très content que l’article te plaise ! La partie 2 se concentre davantage sur les différents principes et matières, en voici le lien 🙂 :

    https://www.bonnegueule.fr/le-techwear-22-principes-et-matieres-techniques/

  • BenoitBG

    Oui, j’ai la smoking bleue en éclectic 😉

  • RafikBG

    Avec très grand plaisir JG !

  • RafikBG

    Merci beaucoup JF, ravi que l’article t’ait plu !

  • RafikBG

    Merci pour ton retour Alexis, ravi que l’article te plaise.

    Comme l’a précisé Milone, la liste n’est pas exhaustive. Mais tu as tout à fait raison, éclectic aurait très bien pu figurer dans la liste !

    Benoit a effectivement une veste de chez eux, par contre impossible de te dire de laquelle il s’agit 🙂

  • RafikBG

    Merci pour ton retour Dante !

    Pas de spoiler, mais retiens ton souffle, la partie deux arrivera très vite ;).

  • RafikBG

    Indeed, thanks !

  • c’est effectivement très chouette Fjällraven !

  • Eric

    Super article, et de nombreuses références. Content d’y voir figurer TAD, car en effet grosse ref chez les baroudeurs.

  • Lambert

    Article extrêmement complet c’est impressionnant

  • Philippe

    Purée j’attendais un article du genre depuis longtemps sur le web (en tant que tout bon commuter qui se respecte, c’est pas évident de trouver du technique beau). Merci infiniment pour votre taf ! Ce post est une pépite

  • RafikBG

    Salut Haddi,

    Merci pour ton retour, content que l’article puisse t’aiguiller :).

    Pour la pièce Minimal Paris que tu as repérée, le design est certes marqué, mais si tu t’en sens capable alors pourquoi pas ! Et rassure-toi pour le noir, les zips et l’effet nervuré de la pièce apportent suffisamment de contraste 😉

  • RafikBG

    Merci pour ton retour Axel. Je pense que Milone a surtout tenu compte de ses expériences pour établir le listing des marques, mais je le laisserai te l’expliquer mieux que moi ! 🙂

  • RafikBG

    Merci pour ton retour Rémi, ravi que l’article te plaise !

  • RafikBG

    Merci beaucoup GGGG, la partie II ne va pas tarder 😉

  • RafikBG

    Merci Jean ! N’hésite pas à nous dire ce que tu en penseras 🙂

  • Rémi

    Comme à chaque fois, une mine gigantesque d’information et des références toutes plus intéressantes les unes que les autres, merci Milone !

  • GGGG

    L’article le plus ultime que j’ai pu lire de ma vie. Et dire que ce n’est qu’une partie…

  • Jean

    Article ultra intéressant et ultra complet. Il faudra que j’aille jeter un œil sur ces liens…