Comment bien choisir et porter un col roulé

Temps de lecture : 13 minutes

trois hommes col roulé
89

Il y a un truc avec le col roulé.

Car le col roulé n'est pas un simple pull. Il n'est pas banal car il est encore trop rare : porter un col roulé est toujours un petit événement sartorial en soi.

Et, en plus d'être rare, il est aussi l'objet de nombreuses connotations.

Par exemple, selon la disposition de votre moustache si vous en avez une, vous pourrez être un esthète, un Dali, artiste tendre et poète ou, si vous avez moins de chance, une star du porno des années 70.

C'est marrant la vie.

Mais ce n'est pas tout : si ce col roulé est un peu rustique, couplé avec une veste en velours côtelé marron ou en tweed, vous êtes professeur de philosophie à l'Université. Toutefois si ce col est sombre, fin, avec une veste de laine froide et des lunettes, alors c'est de théâtre dont vous êtes professeur.

Au moins, on ne peut pas nier que c'est une pièce ludique et capable d'habiller chacune de vos nombreuses personnalités.

Oui mais, ces connotations ne rendent pas hommage à tout le bien que peut faire le col roulé dans votre garde-robe.

homme manteau gris ceinture col roulé lunettes

Mais bien porté, le col roulé fait mouche. (Photo issue du Pitti Uomo 95 en janvier 2019.)

Bien porté, il donne une certaine distinction, une certaine noblesse. Il est comme le vase qui contient les fleurs. Il ne faut pas qu'il prenne le pas sur elles, mais s'il est beau et bien fait, sublimera ces fleurs pour les transformer en objet de décoration.

Bien porté, il met en valeur le visage, confère du panache, élève son porteur.

Egalement, il a l'avantage d'être facile à porter et se place bien sous toutes les pièces de dessus.

Alors, comment faire ressortir tous les bons côtés de ce col si particulier ?

5 points déterminants pour bien choisir son col roulé

#1 Le choisir dans la bonne matière et épaisseur

À éviter : le prendre trop fin comme un tee-shirt, en jersey de coton souple par exemple.

Surtout pour le porter tout seul. Si vous voulez le porter seul, il faut donner à voir. Il faut un peu d'ampleur : portez-le comme le pull qu'il est !

La fonction d'un col roulé, c'est de donner chaud. C'est la raison d'être du col qui monte jusque sous le menton et qu'on roule pour créer une deuxième épaisseur sur ce même cou.

S'il est porté comme un t-shirt alors, il est amputé de sa fonction première et devient du même coup un élément purement esthétique, une coquetterie en somme et c'est là qu'il peut vite tourner au ridicule.

The rock turtleneck

Je vous laisse admirer. Bien sûr, il n'y a pas que le col roulé qui déraille dans cette tenue, mais il fait partie de la panoplie. (Notez le sourire du Rocher, mi-confiant, mi-gêné, mi-espiègle-coquin...)

Si vous voulez le porter en layering, privilégiez la laine mérinos dans un poids moyen. Ainsi, si vous avez un peu chaud, il pourra se porter seul.

Si vous voulez le porter seul sous un manteau, privilégiez la laine plus épaisse.

Du 100% mérinos fait bien l'affaire. La maille peut être plus ou moins épaisse selon la fonction voulue de ce pull et vous trouverez toutes les informations inhérentes à l'épaisseur et la longueur de fibres dans cet article de Nicolò.

De plus, voilà un autre article générique pour bien choisir une maille et l'entretenir.

Pour le col roulé, des mélanges peuvent être envisagés. Par exemple :

  • Laine et cachemire pour un soupçon de douceur en plus (c'est toujours agréable tout contre le cou)
  • De la laine et du coton, pour faire baisser le prix
  • Avec de la soie, pour la lumière et le côté luxueux.
  • Du mohair pour l'aspect duveteux.
  • Etc.

#2 Eviter les motifs trop marqués

Le col roulé, dans sa forme, est déjà suffisamment remarquable. Le choisir avec un motif jacquard serait aller trop loin. Il peut avoir de la texture, un joli mouchetage, bref montrer un joli travail de matière, mais toute tentative d'y ajouter un motif crée un décalage malvenu dans l'intention esthétique.

Si vraiment vous souhaitez un col roulé à motif un peu marqué, je pense qu'il faut se limiter à ce genre de pièce.

Et si c'est de la texture que l'on souhaite, un effet visuel chatoyant, une petite gourmandise sartoriale, alors la proposition ci-dessous fera l'affaire.

Col roulé violet manteau pied de poule homme barbe

Voilà comment construire une tenue intéressante rien qu'avec un col roulé et un manteau. Pour le bas, on peut imaginer la plus simple des tenues : jean brut ou bleach et sneakers minimalistes. (D'après le lookbook de Lardini)

#3 Garder un peu de mystère

Ne le choisissez pas trop moulant... surtout s'il est de poids fin à moyen !

Cela peut provoquer un cataclysme visuel, en révélant l'éventuel embonpoint et dessinant les seins. Pour d'évidentes raisons, évitons cela.

homme barrière costume gris rayures col roulé

Le costume Edward Sexton est magnifique. La couleur émeraude du col roulé est parfaite en complément de ce gris vibrant. Toutefois, si Richard Biedul porte ici le costume ouvert pour les besoins de la photo, il ne faudrait pas qu'il porte le col roulé seul : il est bien trop fin et moulant. Et, tout de suite, cela deviendrait dérangeant. (Crédits Photo : The Rake)

Donc si vous possédez un col roulé très ajusté, destinez-le à du layering.

#4 Opter pour la bonne longueur de col

Le col roulé devrait recouvrir la majeure partie de votre cou. Trop court, il paraît ridicule, parce qu'il manque à la fonction qu'il s'est donné de remplir.

Si vous avez le cou long, le col roulé vous aidera à donner l'illusion d'un cou moins long, en l'habillant par exemple d'une couleur sombre. Si vous avez le cou court, veillez à ce que ce col ne fasse pas trop de plis, ce qui accentuerait l'impression de petitesse de votre cou.

Bref, si l'on veut se prendre la tête, le col roulé devrait arriver aux trois quarts du cou. Mais c'est vraiment si l'on tient à se prendre la tête. Si l'on évite juste de choisir un col roulé ridiculement court ou trop long, alors on se tient à l'écart de tout faux-pas.

homme lunettes blouson velours col roulé

Quand le col roulé est bien choisi, il met en valeur la tête de son porteur. (Photographie issue du lookbook Automne/Hiver 18-19 de Beige Habilleur)

#5 Ne pas trop en faire

Bon, vous allez bien voir dans les nombreuses inspirations qui suivent mais le mot d'ordre c'est : restez sobre !

Je pense que le col roulé est suffisamment fort et détonnant comme ça. Les couleurs les plus naturelles, comme les Italiens aiment les porter, sont pour moi les plus avantageuses pour vous : du blanc cassé, du gris (clair et souris surtout), du camel, du marron, beige, du vert sombre et du bleu marine.

Ce sont des couleurs que l'on retrouve dans la nature.

C'est d'ailleurs une très bonne philosophie sartoriale que de s'habiller en imitant ce que fait la nature.

homme rue marchant col roulé jaune manteau long

Je pense qu'on est là à la limite de l'exercice. La couleur jaune/vert du col roulé est calmée par le reste de la tenue. C'est comme cela qu'il faut faire si vous voulez opter pour une couleur qui sorte de l'ordinaire. Et puis se faire prendre en photo par un professionnel aussi ça aide.

Des marques à creuser selon votre budget

Entrée de gamme : Uniqlo, Paris Yorker, Monoprix

Moyen de gamme : Homecore, Armor LuxNN07, Howlin’ By Morrison, Kestin Hare, From Future, Harley of Scotland, Drapeau Noir

Haut de gamme : Inis Meáin, S.N.S. Herning, De Bonne Facture, Inverallan, Editions M.R, Johnston of Elgin, S.E.H Kelly, John Smedley, Country of Origin, Andersen Andersen, Our Legacy, Eric Bompard, Roberto Collina, Albam Clothing, North Sea Clothing, Officine Générale

No limit : Loro Piana, Brunello Cucinelli, Pringle of Scotland, Margaret Howell

Bien porter le col roulé selon votre style

Chic à la cool

homme adossé mur bonnet orange cardigan col roulé

(Crédits Photo : gq.com)

La couleur neutre du col roulé est la base de cette tenue en layering. Ce ton camel apporte du naturel. Le jeu de couches imite ensuite la construction typique du costume : association d'une couche de base claire et d'une veste plus sombre. Le cardigan épais, travaillé, à col châle, fait office de veste.

Pour ajouter du relief et donner quelque chose à voir d'un peu original, l'homme a choisi de placer entre le cardigan et le col roulé, une veste en denim, fine, un peu comme une surchemise, plus claire que le cardigan.

Ainsi, la couche la plus proche de la peau l'est aussi en teinte, vient ensuite un bleu ciel toujours clair donc et, pour finir, cette dernière couche bleu sombre.

La deuxième originalité vient de l'orange du bonnet qui est un dérivé pigmenté du camel et va bien, en plus, avec la barbe de cet homme.

On imagine les chaussures : des derbys marron foncé pour une déclinaison avec le camel ou des sneakers blanches pour trancher.

Faire plus avec moins : le monochrome

homme marche costume bleu col roulé bleu

Tenue pleine d'aplomb qui fait penser à une autre, de l'inénarrable Squarzi.

On entend parfois que les bleus ne vont pas ensemble. Je ne suis pas d'accord.

En fait, c'est vrai qu'accorder des bleus proches les uns des autres crée une sorte de bourdonnement visuel, qui fait que la tenue est un peu bancale. Mais c'est justement ce qui est plaisant dans l'accord de bleus différents : cela ne va pas exactement ensemble et pourtant cela fonctionne.

Parfois, le matin, on peut en avoir marre de recourir à des associations faciles : les gris avec les bleus, marron avec les bleus, le bordeaux et le gris. Et si on accordait les bleus avec les bleus ?

Cela donne cette tenue monochrome que je vous invite à imiter. Il vous faut donc : un costume bleu marine, un col roulé bleu marine, un manteau bleu marine et des derbys, mocassins ou richelieux marron (le veau velours ou nubuck fonctionne bien ici). Ça peut être aussi des richelieu noirs très bien entretenus, bien cirés, qui brillent afin de les rendre visibles - et donc compréhensibles à l'œil qui analyse la tenue.

hommes marchant rue tenue bleue monochrome

Juste pour le plaisir des yeux.

Vous pouvez aussi tenter le monochrome dans une autre couleur.

homme rue debout marron manteau col roulé costume

(Crédits Photo : The Sartorialist, Modèle Richard Biedul.)

Mais c'est vraiment casse-gueule. Pardon d'être cru. À moins d'avoir le physique d'un mannequin et la confiance en soi de Hulk, c'est difficilement portable. Restons-en au bleu marine pour le monochrome, ou bien le gris.

L'esprit de Steve Jobs, sans Steve Jobs

rue homme lunettes veste croisée jean mocassins

Dans les connotations dont je parlais en introduction, on trouve bien sûr le geek maladroit, incarné par Steve Jobs. Son interprétation du col roulé noir, jean délavé et sneakers est dans toutes les têtes. Et, si l'envie vous vient d'associer un col roulé sombre (je vous conseille du bleu nuit plutôt que du noir) avec un jean bleach, il faut absolument que vous sachiez ce que vous faites.

Prenez Squarzi. Il sait ce qu'il fait. Il donne une orientation plus tailleur avec ce blazer et ces mocassins. C'est une manière de faire. Pour vous éviter tout faux-pas, gardez-vous bien de réunir dans une même tenue le jean bleach, le col roulé sombre et les sneakers. Col roulé sombre et sneakers appellent un pantalon habillé, chino ou cargo. Col roulé sombre et jean bleach appellent des chaussures plus habillées que des sneakers.

Et, pour finir de casser cette image de Steve Jobs à laquelle vous ne voudriez pas être associé, mettez une veste par-dessus ce col roulé. Votre plus belle veste, celle qui vous rend fier. Vous avez déjà vu Steve Jobs avec une veste, vous ?

Un homme à la mer

homme journal duffle-coat col roulé

L'esprit du col roulé nous vient de la marine. Alors pourquoi ne pas lui rendre hommage en l'associant à un duffle-coat ?

Bon mais ce que j'aime particulièrement dans cette tenue, c'est le choix de col roulé blanc cassé, épais, rugueux, aux côtes larges, pas raffiné, porté avec un jean et des boots. Sans le duffle-coat, cela fonctionne aussi.

Vous pouvez même remplacer le manteau par un autre, un long camel pourquoi pas ou vert olive, et pareil avec les blousons.

Avec un costume, n'importe quel costume

homme marchant costume col roulé

Oui, je sais, je mets souvent en avant Yasuto Kamoshita. Mais il est un peu le roi du col roulé, en plus d'un certain nombre d'autres choses dont il est le roi. Il n'y a qu'à taper "Kamoshita turtleneck" pour s'en rendre compte.

Là, tranquillement, avec son petit carnet et son espresso, il vous montre la puissance stylistique d'un costume de flanelle grise avec un col roulé de couleur bronze ou gold. C'est douillet. D'autant qu'il a judicieusement ajouté à la tenue, une nouvelle touche de douceur avec le veau velours des chaussures.

Vous avez un costume bien coupé dans votre dressing ? Un col roulé dont la couleur s'accorde bien avec lui ? Vous savez donc porter le col roulé, ne cherchez pas plus loin.

jambes croisées costume rayures col roulé pochette blanche

Rakish, comme on dit en Anglais. C'est George Cortina.

Le col roulé dans une version masculine et élégante

homme barbe extérieur veste sport col roulé

Crédits Photo : The Sartorialist

C'est pour moi le plus naturel et le plus facile. Vous savez que vous n'allez pas avoir froid car le col se placera forcément bien sous cette veste. Avec un col roulé sobre, vous pouvez laisser libre court à un éventuel motif sur votre veste : pied-de-poule, rayures, carreaux, prince-de-galles etc.

Bref, il suffit juste d'accorder joliment les couleurs et le tour est joué. Un jeu d'enfants !

homme barbe bonnet vert col roulé blanc jeans

L'impeccable Ethan Desu, de Brycelands & Co.

La fabuleuse technique du camaïeu

En parlant de couleurs, justement : la fameuse technique du camaïeu est utilisable partout et tout le temps. Et le col roulé ne fait pas exception. Vous pouvez penser votre tenue en layering avec une déclinaison de tons de la même couleur : plus sombre pour la veste, plus clair pour le col roulé, c'est le plus logique. C'est le même principe que pour la chemise bleu ciel avec une veste sport bleu marine.

Regardez la tenue de droite de cette publicité Tom Ford :

campagne tom ford col roulé

C'est une bonne technique à utiliser. C'est d'ailleurs celle que j'utilise sur la photographie de couverture de mon article dans lequel je vous présente des trouvailles, des pépites : une veste marron foncé et un col roulé camel (un marron plus clair en somme).

Je vous montre :

homme chapeau lunette rue costume gris col roulé

Un camaïeu de gris. Un gris moyen pour le costume, un gris clair pour le col roulé. Simple et chic.

homme marches col roulé lunette veste orange

Un marron (tirant sur l'orange) pour la veste, un beige très clair (écru même !) pour le col roulé.

Mais cette technique peut aussi être utilisée pour lier le pantalon et le col roulé :

homme debout pantalon gris col roulé gris clair veste bleu

Pantalon habillé gris moyen et col roulé gris clair. On complète avec une veste bleu qui va forcément bien avec les gris et du marron pour les chaussures pour la même raison.

Toujours la même technique de camaïeu mais en négatif, si on peut dire :

costume marron clair col roulé marron foncé cigarette homme riant

Veste plus claire et col roulé plus sombre. C'est possible aussi. (Et, oui, c'est encore Kamoshita.)

Être street crédible en col roulé, c'est possible

Pont homme bonnet rouge col roulé jogpants sneakers

Ce qui est bien avec le col roulé, c'est qu'en jouant sur l'épaisseur, la matière, la couleur et la coupe, celui-ci peut s'adapter à tous les styles. Ici dans une tenue décontractée avec un jogpants, c'est possible.

Quelques ajustements seraient les bienvenus ici, comme montrer un peu moins de chaussette, raccourcir les manches de la veste, enfoncer le bonnet un peu plus pour protéger les oreilles et enlever ces lunettes qui déguisent mais, en dehors de ça, tout fonctionne plutôt bien.

Cependant, je conseille plutôt de se la jouer comme Beckham :

beckham lunettes col roulé

Un bon col roulé bien chunky, un pantalon en flanelle dans la même couleur, un ton plus sombre, un pantalon droit, pas étriqué, qui tombe sur des sneakers minimalistes blanches en cassant une fois. Un peu à la AMI Paris, si vous regardez les défilés de la marque.

Je pense que c'est une manière décontractée de porter le col roulé et sûrement une des meilleures, car elle ne pêche pas par trop d'efforts.

Bien sûr, avoir la gueule de Beckham, ça aide, mais c'est facultatif.

Le côté sombre du col roulé

homme casquette cuir col roulé

(Crédits Photo : Jake Hateley)

La simplicité de la ligne du col roulé fait qu'il s'associera facilement à une pièce esthétiquement plus élaborée. Le blouson en cuir, sous sa forme perfecto, avec ses zips, ses revers à boutons, ses épaules travaillées, fait partie des pièces qui en disent déjà beaucoup, d'un coup d'œil. Il ne faut pas que le reste de la tenue soit trop bruyant. Le col roulé remplit bien ce rôle de discrétion.

Et, d'un autre côté, il donne un peu de douceur à une pièce brute. Le cuir n'est plus celui du loubard, mais de l'homme sophistiqué.

homme lunettes barbe perfecto col roulé

Robert Rabensteiner. C'est tellement facile pour lui. (Crédits Photo : The Sartorialist)

Vu au Pitti Uomo

Juste une petite parenthèse pour vous montrer ce que l'on a beaucoup vu au salon du Pitti Uomo en Italie.

Ce col de chemise qui dépasse...

Je suis mitigé.

Une explication pratique serait de dire que, en période de grand froid, doubler le col roulé du col de chemise protège davantage.

Mais je n'y crois pas : c'est une coquetterie. Un pur effet de style. Et je ne pense pas qu'il faille vraiment s'embarrasser l'esprit de tant d'affectation pour bien porter le col roulé.

3 interprétations du col roulé par des membres de l'équipe BonneGueule (au Yacht Club à Paris)

Michel, le gendre idéal

homme rue jean col roulé bleu

Col roulé : BonneGueule

Jean bleach : SuitSupply

Veste carreaux : De Fursac

Pochette : De Fursac

Ceinture : De Fursac

Chaussures : Finsbury

Chaussettes : Uniqlo

Bagues : Harpo/Gudule/Voyage à Gdansk en Pologne

Montre : Yema

Sac : Sandqvist

Le mot de Michel :

"Le col roulé en mérinos a cette efficacité thermique qui me plaît. Pas besoin de mettre d'écharpe et c'est plutôt pratique pour moi qui suis toujours en mouvement et souvent à vélo.

Si l'on parle de style, j’aime cette pièce car elle rehausse facilement toute association de vêtements : avec une veste, une sur-chemise, un blouson, un manteau long ou même tout seul ! Le col roulé ajoute élégance et caractère et donne de l'allure. Soit en se fondant dans la tenue pour mettre en valeur les motifs d’une veste comme ici, ou bien sa texture, ou la matière d'un pantalon, bref pour mettre en valeur une autre pièce plus forte. Soit en servant de base à un layering jouant sur différentes formes de cols et donc se révéler comme élément fort de style."

Nicolò, le costume italo-canadien

homme bar debout col roulé veste denim boots

Col roulé : From Future

Jean : BonneGueule

Boots : Tricker's

Veste en denim : Momotaro

Bijoux : Harpo / Etsy

Montre : Datejust Buckley Dial

Le mot de Nicolò :

"Le col roulé, pour moi, c’est à toutes les sauces et il ne cessera jamais de me surprendre.

Certains d’entre vous diront que c’est une pièce de flemmard et ma foi, je réponds... oui. Et c’est une bonne chose ! En fait, le col roulé a cette capacité d’ajouter un “second niveau de lecture” à n’importe quelle tenue. A chaque fois que vous le combinez à quelque chose d’autre, votre look gagne une facette “élégance rétro décontractée”. Mais sans pour autant effacer sa connotation de départ. Il la complète, en fait.

Par exemple cette tenue, avec un simple tee shirt ou une chemise, aurait plutôt fait “fan de denim et de grosses boots”. Mais là vous y ajoutez le col roulé, et la magie opère : soudainement, cette tenue est revêtue d’une certaine délicatesse, là où tout n’était que “brut, brut, brut”. Evidemment c’est un peu renforcé par la douceur du rappel de camel entre les boots suédées et le pull.

D’ailleurs notez comment le col d’un col roulé complète parfaitement le col chemise de la veste... Et sachez que ce serait pareil avec un manteau à revers à pointes, le col d’un bomber, celui d’un perfecto, ou à peu près n’importe quoi d’autre. Essayez si vous ne me croyez pas !"

Jordan, le soldat en permission

homme moustache col roulé bar boots militaire

Col roulé : Uniqlo

Chemise : Vintage

Pantalon : Bernard Zins

Boots : Carmina

Montre : William L. 1985

Bagues : Harpo

C'est bien simple, je passe mon hiver en col roulé. Je n'en ai pas suffisamment à mon goût et je crois que je pourrais ne porter que cela tout l'hiver. Pour moi, cela ajoute instantanément un brin d'élégance maîtrisée et de sophistication. Un type en col roulé, si c'est mal fait, ça peut faire peur aux enfants c'est vrai et aux parents de ceux-ci. Cependant, bien fait, c'est exquis.

Et puis ce type de col va avec tout. Littéralement. En imitant la verticalité du cou, il imite le naturel de celui-ci.

Ce que j'aime dans cette pièce, c'est aussi qu'on peut se passer d'une écharpe en hiver. Echarpe que je suis très susceptible de perdre quand l'heure avance dans la nuit et que le bar va fermer. Mais également, se passer d'une écharpe, c'est se passer de l'obligation d'accorder la couleur et le motif de cette écharpe à l'ensemble de sa tenue déjà construite.

Aussi, comme le dit Nicolò, le col roulé est un truc de flemmard. Et ça me va très bien comme ça. Vous n'imaginez pas le bonheur que c'est, quand on n'a pas le temps ou l'envie de repasser une chemise, de se dire : "je mets un t-shirt, un col roulé, un jean, une veste et c'est parti." Cette pensée de facilité, d'avoir déjà gagné la bataille de l'élégance, me ferait sortir du lit à elle seule.

J'aime tenter des layering improbables avec le col roulé : sous un gilet, sous une chemise comme ici, sous un pull col rond mais j'ai jamais essayé sous un autre col roulé. En définitive, la limite du col roulé, c'est lui-même.

Le mot de la fin...

trois hommes manteau camel costume croisé chapeau col roulé

Même Shuhei Nishiguchi s'y essaie... (Il est au centre) Et, croyez-moi, c'est un homme de goût.

C'est une pièce à la portée de tous, pratique, facile à porter à n'importe quel stade de construction de sa garde-robe. Pour moi, c'est même un essentiel, au même titre que le blazer et le jean brut. Pour un premier achat, choisissez-le camel, gris moyen ou clair. C'est ce qui va le mieux avec du bleu marine.

Et, mise à part pour ceux qui n'aiment pas cet enserrement léger à la gorge, je prends le pari que allez aimer l'hiver, rien que pour pouvoir porter des cols roulés.

Hey, on fait aussi des pulls !

Jordan Maurin Jordan Maurin

Adepte des romans d’Ellroy et de Vian, j’essaie de vivre ma vie le plus artistiquement possible (comme le disait Glenn O’Brien). Fervent défenseur du pantalon blanc (Squarzi président !), j’aime le vêtement quand il donne confiance et ne déguise pas. Pour moi, s’habiller différemment, ça veut dire se donner le droit de penser différemment.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.