Guide d’achat : comment bien choisir votre t-shirt ?

Temps de lecture : 23 minutes

155
Avant de lire ce sujet, regardez donc cette vidéo inspirée sur l'histoire du légendaire t-shirt. Vous n'êtes pas à l'abri d'apprendre deux trois choses pour briller en société.

Neuf secondes.

C'est le temps moyen de concentration qu'un poisson rouge peut avoir.

C'est aussi le temps que peut vous prendre l'enfilage d'un t-shirt. Dépliage compris.

Et quand il vous reste quatre minutes pour attraper votre bus car vous avez reporté votre réveil trois fois de suite, vous lui êtes bien reconnaissant à ce t-shirt. Une dimension pratique qui a rendu cette pièce indispensable pour le vestiaire masculin.

Confort, simplicité, mise en valeur... difficile de passer à côté de ce vêtement mythique qui a traversé les décennies.

Mais s'il peut vous apporter beaucoup de style, un t-shirt mal choisi peut aussi nuire à votre allure.

Un guide d'achat complet pour ce basique intemporel s'impose donc. Après sa lecture, vous saurez comment choisir une pièce de qualité, à votre taille, et dans la matière la plus adaptée à votre besoin.

En bonus : une sélection de marques complète, rien que pour vous.

friends ross t-shirt trop petit

A la fin de cet article, vous serez immunisé contre le syndrome des achats regrettés. (Crédit photo : Friends)

Comment choisir un t-shirt de qualité ?

Pour cette partie, notre chef de produit Julien m'a permis d'éclaircir certains points grâce à ses années d'expérience. J'en profite donc pour le remercier de sa contribution, et lui souhaiter une longue vie.

Un t-shirt de qualité, concrètement, c'est quoi ?

Avant de renifler les coutures d'un t-shirt en boutique, il est important de se fixer sur ce qu'on recherche précisément dans un t-shirt :

  • Cherchez-vous une pièce à la matière la plus durable possible ?
  • Cherchez-vous un t-shirt doté d'un tricot à l'aspect unique, chargé de charme et de caractère ?
t-shirt lotus bleu maison cornichon

Etes-vous en quête d'une matière qui fera la différence, ou d'un basique plus durable ? (Photo : Maison Cornichon).

Le t-shirt est un base-layer . Chercher une pièce durable a toute son importance, puisqu'elle fera partie des vêtements de votre vestiaire qui seront lavés le plus fréquemment. Des cycles de lavages réguliers qui ne feront pas le plus grand bien à ses finitions, à la forme de son col, ou encore à la profondeur de sa teinte.

Un t-shirt de mauvaise qualité sera fait de fibres pour lesquelles très peu d'efforts de production auront été fournis. Elles seront donc principalement courtes, peu résistantes à la friction, et parfois en partie endommagées . Sans oublier la teinture ou les impressions de motifs qui auront été effectués à moindre coût. Son utilisation et son entretien auront donc rapidement raison de lui.

Mais la réciproque n'est pas forcément vraie : un t-shirt onéreux de haute qualité, dont la confection aura demandé un travail méticuleux de filage et de tricotage afin d'obtenir une aspérité unique, ne sera pas forcément l'option la plus durable.

Certes, il ne se désintègrera pas en trois passages à la machine comme un t-shirt acheté à 5€ chez Delartère , mais sa stabilité au lavage et sa resistance à la friction ne seront pas forcement celles d'un t-shirt en jersey classique à prix égal. Il demandera donc un soin supplémentaire à l'entretien comme à l'utilisation.

fils ring spun vs open end

Par exemple, un fil "Open end" (à droite) est principalement fait de fibres courtes qui sont agglomérées par jet d'air. Il donne lieu à un tissu rugueux qui apportera un relief intéressant à la matière grâce à ces petites fibres qui ressortent. Mais il résistera nettement moins à l'abrasion qu'un fil "ring-spun" (à gauche) aux fibres longues et peignées qui débouchent sur un tissu souvent plus uniforme et classique. (Crédit photo : cybernecard.fr).

Pour vous donner un autre exemple, Julien a dû une fois renoncer à utiliser un tricot français à l'esthétique unique car les tests d'atelier dévoilaient une instabilité trop importante : à cause de la méthode de tricotage utilisée pour obtenir cet aspect, un rétrécissement de 7% a été constaté au lavage, tandis que les coutures vrillaient de plus de 4%.

C'est la fameuse nuance entre qualité et durabilité.

Si vous cherchez à investir dans un t-shirt haut de gamme, vous avez donc deux pistes envisageables :

  • Un t-shirt au charme exceptionnel qui vous vaudra bien des compliments, mais qui ne vivra pas une éternité,
  • Un t-shirt en simple jersey mais à la durée de vie optimale.

Quoi qu'il en soit, certains points de qualité sont essentiels et à vérifier.

Quels réflexes pour reconnaitre un t-shirt de qualité ?

Pour estimer la qualité d'un t-shirt, abordons à présent quelques éléments que vous pourrez contrôler en boutique.

Le surfilage

Vous pouvez commencer par observer le surfilage du t-shirt : il s'agit de la couture aux bords de la pièce qui empêchent cette dernière de s'effiler aux endroits où le tissu a été coupé.

couture surfilage t shirt

Si cette couture est bien régulière et ne s'effile pas, vous êtes sur la bonne voie.

La bande de propreté

En second lieu, assurez vous de la présence d'une bande de propreté. Laquelle doit être bien plaquée, régulière, et avoir un rendu... propre.

t-shirt suitsupply

Vous la trouverez à l'arrière intérieur du col. Son rôle est de vous éviter tout inconfort à ce niveau là. (Crédit photo : SuitSupply).

Il arrive même parfois d'en trouver au niveau des épaules , ce qui est plus rare et signe d'une attention exceptionnelle portée à votre t-shirt. Elle est toutefois loin d'être indispensable à cet endroit, puisque la différence de confort ressentie est souvent à peine perceptible.

Le col

Le col doit aussi avoir une bonne tenue, et ne pas "tomber" à l'avant à l'essayage. Si vous constatez déjà ce genre de déformation, ce n'est pas très bon signe. Bien qu'il arrive qu'un premier lavage à température ambiante suffise à le remettre en place.

Si l'ensemble de ces conditions de finitions ne sont pas remplies, vous pouvez passer votre chemin.

Les points de couture couture : jetez un oeil, mais sans en faire trop

col t-shirt uniqlo

Même certains t-shirts d'entrée de gamme ont des bandes de propreté correctes et des surfilages acceptables. (Crédit photo : Uniqlo).

On vous recommande aussi souvent de compter les points de couture au centimètre. S'il sont nombreux , la couture sera plus discrète et le rendu visuel sera légèrement plus propre.

Néanmoins, il sera inutile d'en compter l'intégralité à la file d'attente en caisse : le vêtement en lui-même n'en sera pas plus robuste puisqu'il s'agit d'une maille, d'un tricotage, qui a pour caractéristique d'être bien plus extensible qu'un tissage . Plus de points de couture n'empêcheront donc pas la maille de bouger en soi, contrairement au cas d'une popeline qui est tissée en chaine et trame.

chemise howard's

C'est pourquoi il est bien plus utile de se pencher sur ce détail pour une chemise formelle. Dans le cas d'un T-shirt, l'avantage ne sera qu'esthétique. (Crédit photo : Howard's)

La stabilité : un signe de durabilité

Concernant la stabilité de la pièce, Julien vous propose de la poser bien à plat : si elle se positionne de travers, c'est qu'elle "vrille" déjà au niveau des coutures. Vous êtes alors soit face à une matière particulièrement instable, soit face à un t-shirt au travail de patronage et de montage approximatif.

C'est rarement bon signe pour la durée de vie de la pièce, mais, dans le premier cas, c'est souvent le prix d'une matière à l'esthétique particulière.

Et pour la suite ?

Au-delà de ces points de contrôle, ce sera à vous de jauger si le produit correspond à ce que vous cherchez.

Si vous êtes en quête d'un t-shirt indestructible, comparez les épaisseurs de tricot, tirez légèrement dessus pour estimer leurs consistance et leur élasticité, vous ferez vite la différence au toucher entre un vêtement solide et un modèle plus fragile. Les tricotages plus ouverts sont aussi plus délicats.

Si vous cherchez le grand frisson du tricot, et que vous voulez choisir pour une matière qui fera la différence, suivez votre coeur tout en contrôlant les finitions.

t-shirt visvim

Ici, votre porte monnaie vivra le grand frisson avec vous : un t-shirt Visvim à 445€ le pack de trois, dont le niveau de détail de la matière vous fera même oublier l'absence de bande de propreté. (Crédit photo : Mr Porter).

Observez aussi le rendu de la couleur : est-elle vraiment attrayante ou la trouvez-vous plutôt fade ? Concernant la coupe, elle doit vous mettre en valeur lors de l'essayage sans disproportion exagérée.

Pour les achats sur internet, concentrez-vous sur le lieu de fabrication. L'Europe, le Japon, et les Etats-Unis sont souvent une bonne piste. Vous pouvez aussi parfois observer les coutures sur les photos, et le rendu de la coupe sur le mannequin.

Dans quelle matière choisir votre t-shirt ?

Le synthétique : dernier de la classe

Un t-shirt en matière synthétique aura souvent un rendu "brillant", non sans rappeler le manque de charme d'une matière plastique. Cet aspect luisant contrastera avec vos vêtements en matières naturelles et donnera lieu à un manque de cohérence visuelle dans l'ensemble. Sans parler de la tendance des matières synthétiques à mal vieillir : elles se patinent très mal et deviennent rapidement fades.

t-shirt polyester

Cas extrême d'une matière dont le manque de charme est difficilement contestable (crédit photo : tenuecomplete.com).

Du côté fonctionnel, le synthétique ne respire pas, et sa fibre n'a aucune propriété physique intéressante. Il vous fera donc rapidement transpirer, d'autant plus en intérieur si vous portez un pull par dessus votre t-shirt. Et cette caractéristique va de paire avec la tendance du synthétique à préserver exclusivement vos bactéries malodorantes.

Le seul intérêt que certains trouveront au t-shirt en synthétique est dans le cadre d'une pratique sportive : les fibres étant hydrophobes, elles rejetteront autant que possible votre humidité corporelle. C'est là le secret des t-shirts "dry" proposés par les grandes enseignes d'équipement de sport. Mais même ici, vous verrez que d'autres matières sont plus intéressantes.

C'est ce même caractère hydrophobe qui rend les fibres synthétiques fortement propices à l'électricité statique. A structure de tissu égale , les petites saletés s'y accrocheront plus facilement que sur d'autres matières.

Si vous voyez sur l'étiquette une composition majoritaire en polyester, en polyamide, ou encore en acrylique pour un t-shirt à usage urbain, je vous recommande donc de suivre le conseil de Gandalf :

fuyez pauvres fous gandalf

Enfin, ne courrez pas non plus dans le magasin.

Le coton : naturellement incontournable

C'est aujourd'hui presque une norme : le t-shirt est dans la majorité des cas en coton. Votre dressing en regorge sûrement, et ce n'est pas pour rien : le t-shirt en coton est l'un des vêtements les plus accessibles, pour un rendu esthétique tout à fait acceptable. Ce dernier, à l'inverse du poly-pétrole, sera plus mat et plus agréable visuellement.

Contrairement à d'autres matières telles que la laine ou le cuir, le coton offre la possibilité de descendre en prix sans trop compromettre la qualité de la matière. Les différences de profondeur des couleurs, de sensation au toucher, ou encore de durabilité varient nettement moins entre deux gammes de prix de coton qu'entre deux gammes de laine. Pour moins de 20€, vous pouvez donc accéder à un t-shirt en coton correct.

Mais ce n'est pas la seule raison du succès du coton :

  • C'est une matière naturelle et respirante,
  • Il est hydrophile, il absorbe donc plutôt bien l'humidité et est antistatique,
  • Il est facile d'entretien.
champs de coton

Tout commence ici pour la star historique du t-shirt (Crédit photo : Trisha Downing - Unsplash).

"Mais dans ce cas, à quoi bon payer plus cher pour un t-shirt en coton de meilleure qualité ?"

Eh bien quand vous payez pour un coton qui aura coûté plus cher à produire, c'est tout le long de sa chaîne de production que plus de temps et d'argent lui auront été accordés.

Au-delà des questions de travail sur la matière et les finitions mentionnées plus haut, vous paierez notamment pour un coton qui aura été cultivé dans de meilleures conditions climatiques, avec une meilleure irrigation, et une cueillette plus respectueuse de ses fibres. Vous aurez une matière aux fibres souvent plus longues, plus solides, et qui prennent mieux les couleurs.

C'est d'ailleurs le cas de certaines variétés de coton que vous pourrez retrouver sur l'étiquette de votre achat. Pour savoir ce que leurs noms impliquent, je vous emmène donc pour une petite visite guidée.

Le coton Supima : composition officielle du costume de Superman

Pour définir le coton Supima, il faut d'abord savoir ce qu'est le coton dit "Pima" : c'est un coton cultivé en Amérique, au Pérou , ou encore en Australie, dont la fibre est plus longue, plus absorbante et plus résistante que celle d'un coton classique. Ce qui permet notamment de fabriquer des tissus plus fins à résistance égale.

Le nom "Pima" est en fait celui d'un groupe d'entreprises américano-indien qui cultivait un coton aux fibres longues. Ce groupe est supposé à l'origine du coton Pima.

Marque déposée, l'appellation "Supima" désigne en fait le coton Pima qui est produit au Texas et en Californie. C'est en 1954 que l'organisation "Supima" est créée pour valoriser le coton américain, représentant 1% de la production mondiale de coton Pima. Le coton Supima aura donc une traçabilité plus précise, et de grandes chances d'avoir des fibres plus longues que celles d'un coton Pima classique, bien que la différence ne risque pas de vous surprendre au porté.

Le coton égyptien : ne foncez pas tête baissée

Beaucoup de marques vous vendront les mérites de ce qu'elles appellent le coton égyptien. Effectivement, dans bien des cas, c'est un coton aux fibres plus longues et plus fines que celles d'un Pima, donnant lieu à des tissus plus doux qui prennent mieux les teintures.

Mais lorsque sur une étiquette de t-shirt, vous percevez la mention "100% coton égyptien", cela ne fait pas forcément référence à la qualité intrinsèque de la fibre mais à son origine. Votre seule certitude dans ce cas, c'est que cette dernière vient d'Egypte.

Et même cette certitude reste contestable, puisqu'il ne s'agit pas d'une appellation certifiable. Un fabricant peut donc tout à fait dessiner des hiéroglyphes sur son étiquette quelle que soit l'origine de sa fibre, et s'en sortir sans conséquences particulières.

Les seuls cotons égyptiens qui vous garantiront une différence seront les cotons "LS' ou "ELS" . C'est par exemple le cas du coton de Gizeh , extrêmement rare car représentant moins de 1% de la production mondiale. Je vous laisse donc imaginer à quel point un t-shirt fait de ce coton peut être onéreux.

Photo Mohamed Ali Pasha

C'est à ce monsieur qu'on doit le meilleur coton égyptien : Mohamed Ali Pasha n'était pas un boxeur, mais le fondateur de l'Egypte Moderne. Il a lancé la culture du coton Giza en 1820. (Crédit photo : Wikipédia).

"Coton égyptien" est donc un mot magique à prendre avec des pincettes. Si vous ne connaissez pas la marque qui vous propose un t-shirt en coton égyptien, n'hésitez pas à poser des questions sur l'origine du coton et sur la longueur des fibres.

Le coton bio : un geste pour la planète

Lorsqu'un t-shirt est en coton bio, cela veut dire deux choses : son coton a été cultivé sans agents chimiques, et il n'a pas été génétiquement modifié.

Ce traitement de faveur donnera lieu à un coton plus naturel et de meilleure qualité, notamment parce que ses fibres auront souvent été prélevées à la main.

Il est donc meilleur pour la planète, pour la santé des exploitants et pour votre peau, puisqu'il y aura moins de procédés chimiques dans les étapes finales de production de votre vêtement.

Contrairement au coton égyptien, un fabricant devra en principe passer quelques contrôles avant de tamponner la mention "coton bio" sur votre t-shirt. Vous pouvez donc y aller avec plus de confiance.

Mais comme vous l'avez compris, il faut toujours faire preuve de recul quand vous lisez la composition de votre t-shirt : "coton bio" ne vaut pas systématiquement dire "t-shirt de meilleure qualité". Il m'est arrivé de voir des t-shirts en coton bio vendus pour moins de 10€ chez Monoprix, et je peux vous dire qu'ils changent rapidement de tête après quelques ports et lavages.

Certains critiquent aussi l'utilisation accrue d'eau dans les champs de coton bio. Effectivement, l'absence d'insecticide permet aux parasites d'endommager une partie des cultures. Il faudra donc plus de terrain cultivé pour une même quantité récoltée, et donc plus d'irrigation. L'impact écologique global reste néanmoins nettement inférieur à celui d'un coton classique.

label gots

Le label GOTS : un des principaux labels certifiant les cotons bio, avec un seuil qui peut aller jusqu'à 95% des fibres. Si vous voyez ce logo, vous pouvez y aller.

Et pour les grammages ?

Vous l'avez surement déjà constaté dans votre placard, certains t-shirt sont bien plus épais que d'autres. Cette épaisseur se mesure en grammes par mètre carré du tissu. Pour que vous sachiez au mieux ce que vous achetez, notamment en ligne. Voici donc un petit point sur ces différents grammages :

  • Entre 120 et 140 grammes, c'est un t-shirt fin. Il sera donc plutôt pratique en saison chaude, sauf si c'est un t-shirt bas de gamme à moins de 10€. Dans ce cas, il ne tiendra pas la route.
  • Entre 145 et 155 grammes, c'est une épaisseur classique pour toute saison.
  • A partir de 160 grammes, c'est un t-shirt épais. Souvent robuste ou à la matière travaillée, il sera utile pour l'hiver mais tout aussi utilisable l'été pour certains points de tricot.
t-shirt tricot de la tour

Certaines marques comme Tricot de la Tour proposent même un choix entre plusieurs grammages pour un même modèle.

Le Lin : un compagnon pour les jours de soleil

Principalement proposé en collections d'été, le lin a plusieurs avantages très pratiques quand les températures montent :

  • Il est thermorégulateur, libérant l'air en cas de chaleur et l'emprisonnant dans le cas inverse,
  • Il peut emmagasiner jusqu'à 20 % de son poids en humidité sans changer de main, et sèche rapidement,
  • Il est hypoallergénique, antibactérien, et donc efficace contre les odeurs corporelles,
  • Il imprègne très bien les couleurs

Les tissus en lin étant généralement souvent fins et aérés, vous pouvez faire confiance à un t-shirt en lin en cas de montée de mercure.

Ses vertus thermorégulatrices en feront aussi une pièce potentiellement utile en hiver, mais c'est sans compter sur son principal inconvénient : il est rêche, et se transformera en véritable gratte dos si vous le compressez sous un pull épais.

Le second inconvénient fonctionnel du lin, c'est qu'il froisse rapidement. Mais pour la pièce décontractée qu'est le t-shirt, cela reste moins problématique que pour un vêtement formel.

La solution pour limiter la tendance à froisser et à gratter de votre t-shirt en lin sera de vous tourner vers le haut ou milieu de gamme : un lin de meilleure qualité aura un froissement plus rond, moins cassant, et plus doux. Les fibres de mauvaise qualité, plus fragiles, cassent et laissent ainsi des plis plus marqués.

Le lin se déforme aussi très facilement, d'autant plus sur un t-shirt bas de gamme.

La magie du mélange coton-lin

Une autre option anti-inconvénient du lin est d'opter pour un mélange de matières : un t-shirt en coton-lin.

Le coton va avoir un rôle de stabilisateur. Votre vêtement se déformera moins et tiendra mieux dans le temps. Il sera aussi plus élastique, plus doux, et ne se froissera pas aussi facilement qu'un t-shirt 100% lin.

Ce sont les raisons pour lesquelles Benoit avait lui-même choisi cet alliage quand il a conçu notre premier t-shirt en lin.

t-shirt officine générale

Ensemble, ces deux fibres permettent d'obtenir un tissu avec un beau relief et qui vieillit bien au fil du temps. (Crédit photo : Officine Générale).

Bonus non-négligeable : la facilité d'entretien.

La laine Mérinos : anti-transpirant

Que ce soit pour l'hiver ou l'été, un t-shirt en laine mérinos peut vite vous rendre addict pour son confort :

  • Il sera respirant et thermorégulant, aussi efficace par temps de chaleur qu'en cas de séquestration dans un frigo
  • Il pourra absorber jusqu'à 35% de son poids en humidité
  • Il ne retiendra quasiment aucune odeur corporelle

Le tout sans avoir les inconvénients du lin.

Le seul argument contre un t-shirt en mérinos serait son temps de séchage : 50% plus long que pour une fibre synthétique, ce qui freine certains sportifs mais n'empêche pas les randonneurs et aventuriers de faire systématiquement appel à cette matière.

Si votre budget le permet , vous pouvez opter sans problème pour ce graal du confort en toute saison.

t-shirt mérinos béni

"Laine" n'est pas forcément synonyme "d'hiver" : un t-shirt en mérinos est parfaitement envisageable pour vos balades estivales sur la plage (Crédit photo : Beni).

La soie : cerise sur le gateau

Sur certaines étiquettes de compositions, vous trouverez un soupçon de soie incorporée à la matière de votre t-shirt. Cette fibre y a toute sa place :

  • Elle prend très bien la lumière, et apporte ainsi de la noblesse à votre pièce
  • Elle confère une certaine solidité aux mélanges de tissus grâce à se résistance à la tension
  • Elle est douce et... soyeuse.

Vous aurez donc un t-shirt au toucher plus agréable, et à l'aspect plus lumineux. Cette reflection particulière de la lumière éloignera en revanche légèrement le curseur de la décontraction, puisque votre t-shirt aura un aspect nettement moins brut.

Que ce soit pour adoucir une matière en lin ou anoblir un maillage de laine mérinos, la soie est donc la bienvenue dans votre tiroir à t-shirts.

henley hanro mérinos soie

On s'éloigne du t-shirt avec cette pièce Homewear, mais c'est un bon exemple pour vous montrer comment l'ajout de soie permet au vêtement en mérinos de bien prendre la lumière. (Photo : Hanro).

Les matières artificielles : intéressantes dans certains cas

Viscose, modal, tencel... ces matières ne sont ni naturelles, ni d'origine plastique. Elles sont en fait constituées de cellulose végétale issue d'un procédé de transformation chimique, débouchant sur une fibre aux propriétés modelées par l'homme :

  • Elles sont respirantes, contrairement aux matières synthétiques, et retiennent nettement moins de bactéries malodorantes,
  • Elles ont un toucher doux,
  • Elles sont plutôt lisses d'aspect, au rendu soyeux,
  • Elles imprègnent mieux les couleurs, leur composition même étant prévue pour,
  • Elles sont biodégradables,
  • Elles glissent très bien, sans accrocs,

C'est pour ces raisons que les matières artificielles sont très efficaces en tant que doublures de vestes ou de vêtements d'extérieurs. Mais elles trouvent aussi leur intérêt, dans une certaine mesure, sur un t-shirt.

Premièrement, les capacités respirantes du lyocell et de ses cousins (tencel, seacell ou encore hempcell) et leur douceur les rendent efficaces sur un t-shirt à la matière technique, idéal pour les plus sportifs d'entre vous. D'autant plus que ces fibres sèchent très vite, ce qui rend leur utilisation pertinentes pour compléter les vertus de la laine mérinos :

t-shirt tencell mérinos seagale

C'est le cas par exemple de la marque Seagale, proposant des t-shirt en tencell-mérinos qui se prêtent tout aussi bien à un usage urbain.

Le second cas d'utilisation pertinente d'une matière artificielle est pour obtenir une pièce à motifs imprimés qui tiennent la route à moindre coût. Vous trouverez beaucoup de pièces en viscose chez les marques d'entrée de gamme, qui sont un bon moyen d'expérimenter un style plus fort sans prendre le risque de vous ruiner pour un vêtement que vous porterez deux fois.

Le principal inconvénient de cette approche reste l'aspect très lisse de ces matières qui, au même titre que certains synthétiques, peuvent vite manquer de charme. Tout dépendra donc de votre goût.

Une troisième option consiste à intégrer un faible pourcentage de matière artificielle pour apporter un rendu soyeux à votre t-shirt, sans tomber dans les tarifs de la soie. A prendre si le prix est cohérent.

Si vous êtes face à un t-shirt en matière artificielle majoritaire, et qu'il n'est ni technique, ni à imprimés accessibles, vous pouvez passer votre chemin et vous orienter vers une matière naturelle.

Les matières techniques : pour les ninjas techwear

Si vous cherchez un t-shirt pour être prêt à toute éventualité, pour braver les météos variables, ou pour aller dans l'espace, vous pouvez bien entendu vous orienter vers les vêtements techniques. Leur principale promesse se concentrant sur le confort et la respirabilité .

Attention cependant : il y a "technique", et il y a technique.

Parmi les t-shirts qui vous promettront des miracles face à la transpiration, tous ne seront pas aussi efficaces.

Certains tissus "techniques", souvent en entrée de gamme, se contentent d'ajouter des particules d'argent qui ont la capacité de tuer les bactéries malodorantes. Une efficacité qui a ses limites sur le long terme. D'autant plus qu'a même le corps, ces agents chimiques ne sont pas forcément très amis avec votre peau.

Un vrai t-shirt techwear, quant à lui, misera sur la méthode de maillage et les caractéristiques des fibres pour proposer une performance optimale. C'est cher, mais si cette efficacité technique est votre priorité, c'est la meilleure option.

t-shirt vollebak

Haute résistance à l'abrasion, légèreté, respirabilité, évacuation de l'humidité... Il parait que Captain America garde ce t-shirt Vollebak exclusivement pour ses combats dans les flammes.

Vous l'aurez compris, le chemin du techwear est à emprunter uniquement si vous pratiquez un sport extrême ou que vous en êtes fan comme Benoit.

Dans quelle couleur acheter votre t-shirt ?

Dans une démarche de construction de garde-robe, commencez par vous orienter vers le roi des base layers : le t-shirt blanc.

  • Par son absence de couleur, il se mariera aisément à toutes les teintes et sera donc votre t-shirt le plus polyvalent,
  • C'est une pièce mythique du vestiaire masculin, difficile de contester sa place dans votre armoire,
  • Choisi dans la bonne taille, il saura mettre votre carrure en valeur

Le t-shirt blanc, c'est un peu un joker à jouer le matin quand si vous êtes à cours de temps ou d'inspiration. Un simple jean, un blouson, et vous obtenez une tenue qui respire le style sans effort :

En mi-saison comme en hiver, votre t-shirt blanc vous permettra de suivre la règle de base pour réussir vos premiers layerings : la couche du dessous sera la plus claire, en allant progressivement vers des couches supérieures plus foncées. Vous garantissez ainsi une cohérence de l'ensemble.

look bonne gueule été t-shirt lin

T-shirt blanc = couteau suisse stylistique.

Une fois que votre stock de t-shirts blanc sera assez conséquent pour votre usage, vous pourrez vous équiper de premiers t-shirts aux couleurs basiques telles que le bleu, le gris ou encore le beige pour rester dans une certaines polyvalence. Gardez en tête que le t-shirt sert souvent de socle venant faire le lien entre vos autres pièces, il est donc important que vous ayez assez de pièces à couleur "passe partout".

borasification look t-shirt layering

Dans ce look très réussi de notre ami Borasification, le t-shirt bleu ciel permet de faire le lien entre les autres pièces bleues au caractère fort. Un t-shirt rouge aurait moins fait l'affaire.

Les modèles de couleurs plus fortes, pour vous amuser, viendront après. Il n'y a pas de couleur interdite : le t-shirt est une pièce qu'on a l'habitude de voir sous toutes les formes et teintes. Un modèle orange ou rose ne choquera donc pas grand monde, si vous le tempérez avec le reste de votre tenue.

lookbook uniqlo t-shirt orange homme

Crédit photo : Uniqlo.

Quel type de t-shirt choisir ?

La guerre des cols : rond ou en "v" ?

Pour vos premiers t-shirts, on vous recommande de faire le choix du col rond :

  • Il s'adaptera facilement aux différents registres de vos tenues,
  • Vous risquerez moins de faire une erreur stylistique,
  • Il se placera plus facilement en layering,

Dans le cas d'un col rond échancré, faites bien attention à ce qu'il ne le soit pas trop de sorte à rester dans la subtilité. L'objectif n'est pas de montrer votre torse.

Si le col V vous attire, vous pourrez ensuite vous y risquer, mais faites bien attention :

  1. A ce qu'il ne descende pas sous les clavicules,
  2. A ce qu'il ne soit pas trop près du corps,

Si vous ne suivez pas ces deux consignes, vous rappellerez vite le cliché du dragueur du samedi soir qui a été éliminé de son émission de télé-réalité à Miami alors qu'il était à deux doigts de faire carrière dans un boys band. C'est un cliché bien précis, mais vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous a pas prévenu.

télé réalité col v plongeant

Vous voyez l'idée ? (Crédit photo : W9)

Manches courtes ou manches longues ?

Courtes. Du moins, pour vos premières pièces. Il sera plus facile à porter sous d'autres vêtements, et vous mettra bien mieux en valeur.

Un t-shirt à manches longues, si sa matière n'est pas bien choisie, peut rapidement donner des airs de pyjama. Si vous souhaitez donc vous orienter vers ce type de t-shirt, il faudra bien faire attention au modèle choisi.

t-shirt manches longues

Une coupe correctement exécutée, une belle couleur et une matière légèrement texturée : un rare bon exemple de t-shirt à manches longues qui fonctionne, que vous trouverez chez Seagale.

De plus, sans corpulence athlétique, un t-shirt à manches longues ne fera pas de bien à votre silhouette. Si vous voulez des manches longues, optez plutôt pour une chemise, plus élégante et plus structurée visuellement.

Les manches longues se prêteront plus au henley, un cas à part que Jordan vous apprend à porter ici.

Avec ou sans poche ?

Vous trouverez sur votre chemin certains modèles de t-shirts avec une petite poche, contrastée ou non, sur la poitrine.

Ici, tout dépendra de votre goût personnel.

Mis à part une place pour votre ticket de bus, n'en attendez pas une grande fonctionnalité. Esthétiquement parlant, c'est un bon moyen d'apporter un twist à cette pièce de nature très simple. Notamment pour l'été, où les températures ne vous laissent pas beaucoup de couches de vêtement pour vous démarquer stylistiquement.

Ce genre de modèle de t-shirt aura cependant nettement moins d'intérêt l'hiver, puisque vous porterez d'autres couches par dessus.

t-shirt bleu J.crew

Un exemple subtil de chez J.Crew.

Avec ou sans motifs ?

Une fois que vous aurez votre lot de basiques, les t-shirts à motif apporteront un peu de piment à votre style. Attention toutefois à ne pas vous bruler la gorge.

Libre à vous de vous amuser avec, sous certaines conditions :

  • Privilégiez les modèles à motif "all over", c'est-à-dire uniformes sur l'intégralité de la pièce,
  • Restez sur des motifs subtils et réguliers,
  • La présence de motifs est assez fantaisiste en soi, inutile de renchérir avec une couleur criarde,
  • Faites le choix d'un motif directement intégré dans l'armure du tissu plutôt qu'imprimé,

Vous pouvez commencer par vous tourner vers une marinière. C'est un motif intemporel, de bon goût et facile à associer :

Ensuite, vous pouvez aller vers un motif plus original :

t-shirt maharishi

Un exemple qui fonctionne : pas le plus subtil, mais les motifs se prêtent bien à l'esprit de la pièce. (crédit photo : Maharishi)

photo t-shirt homme motif

Un exemple qui ne fonctionne pas : ici, on est à des quelques années lumière du subtil. (Crédit photo : L'exception).

t-shirt imprimé homme

Ni régulier, ni all over, cet imprimé se prêtera mieux à votre décoration d'intérieur qu'à un t-shirt.

Dans le cas d'un imprimé, n'hésitez pas à vous renseigner sur la technique d'impression utilisée. En voici un petit résumé :

  • Le flocage, quand les motifs sur un film sont pressés sous haute chaleur contre le t-shirt,
  • L'impression numérique, qui consiste à imprimer directement les motifs à la machine sur le tissu,
  • Le transfert numérique, technique la moins durable, qui consiste à apposer une feuille sur le tissu pour y "transférer" le motif imprimé numériquement,
  • La sérigraphie, ancienne technique qui permet de faire pénétrer l'encre directement dans le tissu grâce à un système de pochoirs.
tableau impression textile

Ce tableau édité par printmytransfert.fr reprend l'ensemble des avantages pour chaque technique d'impression sur textile.

Le transfert numérique et le flocage sont des techniques globalement moins durables, derrière l'impression numérique et, dans le meilleur des cas, la sérigraphie. Evitez donc de laisser une centaine d'euros pour un t-shirt qui a été tout simplement floqué.

Ah, aussi, évitez les t-shirts à références musicales, telle qu'un groupe de rock : votre poitrine n'est pas le mur d'une chambre d'adolescent.

Justice t-shirt rock

Si vous êtes une rockstar, vous pouvez peut-être tenter le coup.

Comment bien choisir sa taille de t-shirt ?

Le t-shirt est une pièce extrêmement simple : si elle n'est pas adaptée à votre taille ou votre morphologie, cela sautera aux yeux.

On vous donne déjà les indications qu'il faut pour choisir votre taille de t-shirt ici, images à l'appui. En voici un récapitulatif :

  1. La couture de l'épaule doit s'arrêter au niveau de l'acromion, petit os que vous trouverez en touchant le bout de votre épaule. Si elle s'arrête plus loin, le t-shirt tassera votre épaule. Plus près, il donnera tout simplement l'effet d'un t-shirt trop petit.
  2. Le col doit s'arrêter aux environs de la base de votre cou. Plus haut, il l'écrasera visuellement et vous donnera un air de premier de la classe. Trop échancré, il manquera de subtilité.
  3. Les manches doivent s'arrêter vers la moitié du biceps, de sorte à ce qu'elles laissent ces derniers apparaître sans en faire trop.
  4. Vous pectoraux doivent être légèrement soulignés par le t-shirt, sans trop de plis, mais sans que le tissu ne soit tendu pour autant.
  5. Les lignes du t-shirt doivent suivre vos flancs sans les plaquer.
  6. Il doit idéalement s'arrêter en dessous de votre ceinture.  Plus court, vous montrerez votre nombril dès que vous levrez le bras pour lire l'heure.
t-shirt friends

Dans cet exemple, le t-shirt trop grand cache littéralement la silhouette. Il parait qu'on cherche encore les épaules de Chandler. (Crédit photo : friends).

Dans le cas d'un t-shirt à manches longues, celles-ci doivent s'arrêter entre la naissance de la main et celle du pouce.

Concernant la longueur, n'oubliez pas qu'un t-shirt peut toujours rétrécir d'un ou deux centimètres au premier lavage. Si votre t-shirt s'arrête net sur la ceinture, passez donc à la taille au dessus.

Dans certains cas, notamment si vous êtes athlétique, un t-shirt vous plaquera au niveau des pectoraux, mais flottera au niveau du ventre. Il faudra faire votre deuil : la coupe n'est pas faite pour vous.

Quelle marques pour acheter un t-shirt ?

Maintenant que vous savez ce que vous pouvez attendre de la qualité d'un t-shirt, la matière et la couleur qu'il vous faut, ainsi que le type de modèle à prendre, vous n'avez plus qu'à vous aventurer parmi notre sélection de marques en fonction de la taille de votre enveloppe.

Entrée de gamme

Comme vous l'avez compris, il est facile de trouver des modèles efficaces en coton d'entrée de gamme. Les couleurs et les cols tiendront la route un certain temps, mais vous pourrez rarement vous aventurer à prendre une autre matière. Ne vous attendez pas à des miracles cependant : le t-shirt étant une pièce portée et lavée fréquemment, leur dégradation progressive ne se fera pas attendre dans cette gamme de prix.

Si vous avez un budget restreint et que vous construisez votre garde robe, l'entrée de gamme est une bonne option pour vous saisir d'un premier lot de t-shirts et de concentrer vos dépenses sur d'autres pièces pour lesquelles la tricherie est moins envisageable : chaussures en cuir, manteau, mailles...

Evidemment, la plupart de ces marques sacrifient l'éthique pour pouvoir proposer de tels prix.

  • Muji : Un e-shop incomplet, mais des packs de 2 t-shirts pour une quinzaine d'euros en boutique. Ils tiennent bien la route, mais certaines séries sont plus sujettes au rétrécissement que d'autres. Attention à l'entretien donc.
  • Cos : Des coupes parfois plus amples qui peuvent apporter un twist à votre tenue. Attention toutefois aux synthétiques.
t-shirt large cos

Si vous voulez vous essayer à des coupes originales sans y laisser votre porte monnaie, COS est une bonne option.

  • Gap :  Il est possible d'y trouver des pièces aux couleurs ou textures intéressantes, parfois avec un peu de délavage ou d'influence workwear. Les modèles à logo, colorblock, ou aux grammages plus fins sont à éviter. Je peux vous dire d'expérience que ces derniers ne tiendront pas longtemps.
  • Uniqlo : De bons t-shirts en coton Supima pour moins de 15€. Plus solides, les t-shirts de la collection "Uniqlo U" ont un grammage plus lourd et une texture plus sympa. On a longtemps mis cette marque en avant pour son offre extrêmement compétitive, mais il est important de préciser aujourd'hui notre déception relative à son éthique. Il faut donc y aller en connaissance de cause.
  • Monoprix : Certains modèles rayés ou à poche sont envisageables, mais restez-en aux pièces plus épaisses. Leurs t-shirts en coton bio proposés pour une dizaine d'euros sont moins durables.
  • Everlane : Des modèles plutôt simples mais un large choix de couleurs. Un petit effort de transparence sur le lieu de fabrication.
  • Stanley Stella : Un fabricant qui vend ses t-shirts en marque blanche, que vous pourrez donc trouver chez certains revendeurs. Les t-shirts sont plutôt durables, avec souvent des matières qui se démarquent.
  • Loom : Un coton Pima certifié Oeko Tex pour 20€.
  • Fruit of the Loom : Des t-shirts plutôt épais que vous trouverez chez certains distributeurs.
t-shirt GAP

Le t-shirt à poche : un exemple de bonne piste à suivre chez GAP.

Milieu de gamme

Une offre bien plus intéressante : certaines matières sont travaillées et font la différence dans une tenue, les teintes des couleurs ont un rendu bien plus appréciable, et les modèles sont plutôt durables.

  • Asket : Vous y trouverez des t-shirts en coton Egyptien à fibres longues, fabriqués au Portugal.
  • SuitSupply : Des modèles en laine mérinos abordables et quelques pièces sympa en coton.
  • Cuisse de Grenouille : Des jerseys chinés qui valent le détour, bien qu'on aurait pu se passer du logo contrasté sur la plupart des modèles. Pour ce qui est des modèles à inscription, passez votre chemin.
  • Carhartt : Avec une préférence pour les modèles unis sans imprimés.
  • Drapeau Noir : Un produit de qualité, bien expliqué et fabriqué au Portugal.
  • Benjamin Jezequel : On adore le travail apporté aux matières, avec un effet visuel qui se démarque bien. Vous y trouverez des matières japonaises et une confection européenne.
t-shirt benjamin jezequel

Une belle matière gaufrée de chez Benjamin Jezequel. A consommer sans Nutella.

  • Velva sheen : Souvent vendus par packs de deux, leurs t-shirts sont très durables et sans couture sur les côtés. Vous en trouverez chez Jinji.
  • American vintage : Quelques belles matières et designs mais attention aux cols trop échancrés.
  • Lady White Co. : Elu meilleur t-shirt blanc par les tests du blog Heddels.
  • Seagale : Vous y trouverez les fameux t-shirts en tencel-mérinos, mais aussi du lin et des t-shirts à manches longues qui ne donneront pas l'impression que vous sortez du lit.
  • Moulin neuf : De belles mailles à l'aspect vintage qui mobilisent des décennies de savoir-faire, avec grammage au choix.
  • Beni : Une référence du t-shirt en laine mérinos qu'on apprécie particulièrement.
  • Maison Standard : Des t-shirts basiques de confection européenne, simples et efficaces, en lin ou en coton.
  • Albam clothing : De jolies teintes de couleurs, des coupes très correctes, et une fabrication européenne.
  • Goudron Blanc : T-shirts biens coupés dans du coton bio, bien que le logo brodé ne soit pas forcément nécéssaire. Ce sera donc suivant votre goût.
  • Hemen Biarritz : Coton bio certifié GOTS et fabrication au Portugal. Mention spéciale aux marinières, à l'armure écrue bien pensée.
  • Frenchaholic : T-shirts fabriqués en France.
  • Hanro : Principalement du homewear mais vous y trouverez parfois des pièces en mérinos et soie approuvées par David.
  • Son of a Tailor : Une offre de t-shirts sur-mesure. Coupes et finitions au choix.
t-shirt vert velva sheen

L'aspect délavé des t-shirts Velva Sheen leurs donne un côté vintage très attrayant.

Haut de gamme

Le nirvana des beaux maillages, la crème de la crème des finitions, et le paradis des t-shirts les plus durables. Des pièces au charme qui vous fait oublier la simple notion de rapport qualité/prix.

  • Merz B. Schwanen : Des t-shirts allemands en coton bio, avec de belles déclinaisons de couleurs.
  • Stir Japan : T-shirts japonais au design unique et à la matière remarquable.
  • Riding High : Des pièces japonaises aux inspirations vintage et workwear qui font rêver.
  • Norse Project : Mention spéciale aux t-shirts blancs. Plusieurs grammages sont disponibles.
  • The Real McCoy's : Les modèles viennent du Japon également. C'est beau, c'est doux, et c'est solide.
t-shirt the real Mccoy

Modèle The Real McCoy's, avec un col qui ne plaisante pas.

  • The White Briefs : Qualité et prix élevé au rendez-vous. Avec quelques coupes originales.
  • Officine Générale : Un parti pris stylistique qu'on aime bien. Vous y trouverez des matières de saison, des basiques bien exécutés, et des coupes qui vous démarqueront.
  • Sunspel : Des t-shirts bien finis en coton Pima.
  • 3Sixteen : Bien épais et vendus par packs de deux.
  • Maison Cornichon : Les t-shirts sont tricotés en France par des artisans sur des machines vieilles de 50 ans. Donnant lieu à des pièces plutôt épaisses aux matières vintage séduisantes.
  • Studio d'Artisan : Epais mais légers pour la plupart, leurs t-shirts sont fabriqués sur des machines japonaises. Vous en trouverez chez Denimio.
  • Iron Heart : Des t-shirts épais et robustes aux influences workwear.
  • A.P.C. : Les modèles sont globalement durables et bien faits, mais les pièces à imprimés sont à éviter.
  • Acne studio : Ici, on se rapproche des modèles de créateurs avec des coupes uniques et des tarifs très élevés.
t-shirt merz b. schwanen

Un t-shirt Merz B. Schwanen reprenant le style de ses ancêtres des années 50. Avec lui, vous pourrez vous la jouer Marlon Brando au supermarché.

Les marques de créateurs

Pas de limites de budget, que du rêve. A partir d'ici, on est plutôt sur du design et de l'univers de marque.

  • Visvim : Made in Japan. Avec un bon sens de l'esthétique, et une identité visuelle bien marquée.
  • Rick Owens : Les codes du luxe au service d'un univers stylistique plutôt dark.
  • Damir Doma : Marque parisienne aux pièces pas faciles à maitriser.
  • Roberto Colina : Des t-shirts qui jouent beaucoup sur les rayures et couleurs.
  • Missoni : Une offre très colorée également, axée sur la fantaisie.
t-shirt Missoni

Un t-shirt Missoni à 440€. Ici, vous ne payez pas une qualité de confection mais un travail de création.

Le mot de la fin

Félicitations, vous avez à présent toutes les informations en main pour choisir le t-shirt qu'il vous faut.

Que votre recherche se concentre sur un vêtement à la matière unique ou vers un t-shirt indestructible, vous connaissez les finitions à vérifier et les réflexes à avoir pour choisir un t-shirt de qualité.

Pour vos premières pièces, orientez-vous vers quelques t-shirts blancs et de couleurs basiques en coton. Optez pour de la laine mérinos si votre budget vous le permet. Pour votre été, un compagnon en lin ou en mélange coton-lin ne sera pas de trop.

Une fois vos basiques acquis, vous pouvez opter pour un motif all over, mais attention aux fautes de goût !

Le plus important restera de choisir une pièce à votre taille, dont la coupe correspondra à votre morphologie. 

Maintenant, vous pouvez courir attraper ce bus.

Sans oublier nos propres tee-shirts...

Le tee-shirt, vous pensez avoir fait le tour... Mais ça, c’est avant de goûter à la fraîcheur du lin de Normandie les jours d’été, ou au confort de la laine mérinos extrafine lors d’un voyage au long cours.

Le plus difficile, ce sera de revenir en arrière !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.