🎥 Les secrets de style de James Bond – Daniel Craig

8 min

🎥 Les secrets de style de James Bond – Daniel Craig

8 min
Publié le : 6 octobre 2021Mis à jour le : 12 octobre 2021

Entre James Bond et le vêtement c’est une longue histoire. C'est même l’icône masculine la plus célèbre à mon sens, et ça dure depuis presque 60 ans puisque le premier James Bond est sorti en 1962.

Ses acteurs les plus célèbres sont Sean Connery, Roger Moore, et Pierce Brosnan. Mais là je vais parler uniquement de Daniel Craig, un James Bond qui a fait débat. Mon idée est de comprendre les petits secrets qui se cachent derrière le choix de ses tenues les plus marquantes. Revue de détails, de Casino Royale à No Time to Die (Mourir peut attendre).

1. CASINO ROYALE

C'est le premier James Bond avec Daniel Craig. Je sais que c’est un acteur qui fait débat, notamment pour son côte “montagne de muscles”, mais j’aime beaucoup ce côté plus brut, plus physique du personnage.

C’est la même costumière que pour les James Bond avec Pierce Brosnan, Lindy Hemming, qui a toujours été très respectueuse des codes tailleurs masculins. Lindy Hemming a travaillé notamment sur le film de Batman avec Christian Bale.

Si Craig est toujours habillé par Brioni, nous sommes sur un James Bond bien plus costaud et physique que Pierce Brosnan. Il fallait donc que ce côté plus sportif se reflète dans ses vêtements, d’où le fait qu’il porte pas mal de tee-shirts.

Dans ce premier film avec Craig, l'enjeu est important parce que c’est là où James Bond acquiert son matricule 007, le personnage a une vraie évolution et ça doit se voir dans le film. Ça commence avec une scène en noir et blanc dans laquelle il porte un caban, manteau des jeunes officiers de la marine, en référence à son passé militaire.

Il met des chaussures John Lobb, une marque anglaise là aussi très haut de gamme, modèle Ramsey, qui sont les chukkas de la marque. Ça fait sens, c’est une paire à la fois habillée et décontractée.
Ensuite, son costume en lin et sans cravate montre le côté moins cadré, plus jeune et décontracté.

casino royale james bond tenue homme costume lin gris

Vient une scène de course-poursuite dans laquelle il porte une chemise?Cette chemise a été créée de toutes pièces exprès pour le film, exprès pour cette scène, avec un tissu développé exprès. imprimée que je trouve affreuse, bien trop voyante pour un espion censé se fondre dans le décor.

En dessous il porte un tee-shirt Diesel, pour souligner le côté jeune et athlétique, et des Converse Jack Purcell marron que je trouve là aussi affreuses, mais ça symbolise son côté tout terrain et aventurier.

Ce n'est qu'après qu'il porte un costume Brioni, en lin, avec une chemise à manches courtes et sans cravate. Le truc qui fait hurler les puristes ! Mais je trouve que ça symbolise bien la transition du personnage, qui commence à porter des pièces plus matures, mais sans en maîtriser encore tous les codes.

casino royale james bond tenue homme gris blanc

Après, il va porter l’un des pires vêtements qui soient : une chemise noire en polyester ! C’est un non-sens de porter ça sous les tropiques. Chemise qui vient de chez Alfani, marque d’entrée de gamme sans grand intérêt. En gros il s’habille encore comme un petit jeune qui va sortir en club alors que dans la scène, tout le monde porte de beaux blazers.

Côté tee-shirt, c’est la marque Sunspel qui en a fourni plusieurs. Il va en porter sous un blouson en cuir, un cardigan et même un maillot de rugby. Le tee-shirt a vraiment une place très particulière, et encore une fois, le but est de montrer un James Bond plus jeune et sportif.

Vient le grand soir, là où il porte enfin du costume Brioni. J’aime beaucoup la scène où il se met devant le miroir et où il se découvre, parce que je crois que ça nous rappelle à tous la première fois où a essayé un blazer bien coupé. Et ça marque clairement la transition vers un 007 plus élégant et mature, qui n’a plus rien à voir avec celui qui fait des courses-poursuites en chemisette et en Converse.

Concernant cette veste, c’est une nouvelle coupe pour mettre en avant le physique de Daniel Craig, avec une carrure bien marquée et une taille légèrement cintrée, et un bouton placé assez bas pour bien souligner son rapport épaule/tour de taille. Quant à la chemise, elle vient du chemisier anglais Turnbull and Asser, dont la texture m'a inspiré pour créer notre chemise en tissu Dobby.

Comment ne pas parler du maillot de bain très court et moulant, où le côté sex-symbol est ouvertement assumé. Le maillot vient de La Perla, qui est une marque haut de gamme de lingerie italienne, très glamour, avec une toute petite ligne homme et des robes de chambre dans la même veine. C'est un choix de la costumière, qui voulait un homme qui sorte de l’eau aussi sexy que l’était Ursula Andress.

2. QUANTUM OF SOLACE

On passe ici de l'italien Brioni au créateur américain Tom Ford pour les costumes. Avant tout Tom Ford sait faire des vêtements très intemporels, mais à la fois contemporains, en maîtrisant parfaitement tous les codes des iconiques d’une garde-robe pour homme.

Les revers se font bien larges, les rabats de poches également avec une coupe qui met bien en valeur les physiques athlétiques. Avec la signature TomFord, cette fameuse boutonnière milanaise, faite à la main, qui est très inclinée. Je vous invite à lire ce super article de Julien Scavini.

Les costumes sont en mohair tonic, tissu à la mode dans les années 60, qui a une manière de prendre la lumière très particulière. C’est un mélange de mohair et de laine, léger à porter, avec une main nerveuse et qui sèche très vite, fabriqué par Dormeuil.

Côté tenues décontractées, quelle surprise de voir qu’il porte une veste Adidas noire de la gamme Y-3, un peu plus design on va dire. Pour le coup c’est une veste très sobre, dont la coupe est parfaite sur lui.

En dessous, comme d’habitude, il porte un polo Sunspel, modèle Riviera que j’aime bien parce que la maille est bien texturée.

Et il porte un jean blanc ! J'ai toujours dit que le jean blanc c’est le feu, et c’est pour ça qu’on en propose un depuis longtemps. Là, c’est un Levis 307 de la gamme Sta Prest, fait d'un tissu qui n’a pas besoin d’être repassé. Dans les faits, ça ressemble à un pantalon blanc assez basique, je ne m’extasie pas dessus.

quantum of solace james bond tenue homme bleu jean blanc

Il porte également un autre Levi’s, couleur camel dans la fameuse scène où il a le gros cardigan en grosse maille qui a été une révélation pour moi. Le tout avec des chukkas, une chemise blanche et des lunettes de soleil Tom Ford.

3. SKYFALL

Alors là attention, on entre dans le débat des costumes un peu trop serrés, avec une manche qui tombe bizarrement ou un cintrage qui présente beaucoup de plis. Il se dit que Tom Ford, n’a pas tellement eu son mot à dire. C’est un créateur qui aime effectivement les costumes ajustés, mais dans des proportions plus classiques et plus naturelles, moins “serrées” que ce que porte James Bond dans ce film.

Cela dit, je trouve que le choix des couleurs, ses accords, chemises, cravate et tissus de vestes sont toujours impeccables. Avec une belle mise en avant des yeux de bleu de Daniel Craig, en reproduisant le contraste entre sa peau et ses cheveux.

skyfall james bond tenue homme manteau bleu

Sur le casual, c'est très réussi. J'ai beaucoup aimé la tenue avec la Barbour et ses Crockett & Jones Islay, que j’ai acheté des années après et qui m’ont donné le goût du cuir grainé. Il porte également un pull de chez N. Peal, marque de maille britannique qu’on reverra régulièrement dans les films suivants.

J’aime beaucoup la couleur du pull, j’aime bien ces bleus qui changent un peu et qui fait écho à la couleur de ses yeux. Honnêtement, c’est une tenue du gentleman-farmer parfaitement réactualisée.

Petit détail rigolo, sur la scène où il fait des jeux à boire, il porte une chemise et des chaussures Zara, un pantalon Topman. Là c’est vraiment pour montrer qu’il n’en a plus rien à faire des beaux costumes et des pulls en cachemire et qu’il va au plus simple. La seule pièce qui vaut le coup dans cette tenue, c’est sa veste en cuir Levi’s, qui reproduit un design des années 30, modèle Menlo.

4. SPECTRE

Toujours des costumes Tom Ford ici, mais aussi un James Bond à la montagne avec la fameuse veste en duvet sur le devant et avec des manches tricotées. Le fait d’avoir des manches tricotées rend le tout plus fitté, et donne une allure plus sportive.

Il porte aussi des gants Agnelle, un gantier français, à 140 € que tu peux acheter. Je trouve ça plus élégant que des gants tactiques, et avec un quadrillage assez visuel.

Côté chaussures, il porte des bonnes vieilles Danner Moutain Light 2, marque américaine de chaussures bien robustes. Le pantalon est un pantalon de ski vintage français des années 60, que Tom Ford a recréé en le modernisant.

Enfin, il y a une de mes tenues préférées, avec une très très belle veste Dior Homme en laine bleu marine, toute simple, mais avec un joli détail concernant les boutons placés à côté du zip. Le zip est un peu asymétrique. Comme pour un Perfecto, je suppose que c’est pour ajouter une protection supplémentaire face au froid. Petit détail du zip au poignet très cool aussi, ça chic et sportif.

spectre james bond tenue homme bonnet bleu

Et puis il y a la scène dans le désert, en blazer Brunello Cuccinelli et cravate, une scène qui m’a aussi beaucoup marqué et qui m’a inspiré pour sortir notre Breno couleur sable. Ce n'est pas la première fois qu’on voit un James Bond porter cette couleur, Thimothy Dalton et Sean Connery l’avaient déjà fait dans le passé, et on peut voir dans cette tenue un hommage à ces James Bond.

spectre james bond tenue homme costume brun

Les chaussures sont des J. Crew, une marque américaine un peu preppy, modèle Kenton, qui ressemble beaucoup à des indy de chez Alden. Et la couleur de ces boots est le modèle Sahara.

5. NO TIME TO DIE

Alors personnellement, je trouve que c’est l’épisode dans lequel il a un style le plus singulier. Je ne suis pas d’accord avec tout mais au moins il a un style bien à lui.

On va donc commencer par la tenue qu’il porte sur une affiche officielle, et il y a plein de trucs qui m’ont intrigué. Le pull N.peal a été créé de toutes pièces conjointement avec la costumière. Ce n’est pas une pièce vintage, mais par contre ils se sont inspirés après de plusieurs pulls militaires. Il s'agissait pour elle de donner absolument un look unique et mémorable pour le dernier film de Daniel Craig, qui rappelle à la fois son passé militaire et son goût des pièces intemporelles. D'où les empiècements de protection aux épaules et aux coudes. Quant à la grosse maille bleu marine fait référence au passé de James bond dans la Royal Navy.

no time to die james bond affiche bleu

Le pantalon est aussi signé N.peal. C'est assez surprenant, parce que N.peal ne fait que de la maille et ils n’ont absolument pas l’habitude de faire du pantalon en tissu, c’est limite un autre métier.

C'est une pièce qui a donc totalement été imaginée pour le film dans une toile de coton assez dense, qui me fait presque penser à du Ventile. Dans les faits, c’est un pantalon très tapered, avec une ouverture à la chemise de 15 cm, ce qui est très étroit, d’où les zips aux chevilles.

Pour un pantalon à presque 300 € fabriqué en Chine, je trouve que les finitions ne sont pas à la hauteur, notamment au niveau des bords des tissus coupés. Il y a aussi beaucoup de détails qui ne sont pas forcément justifiés d’un point de vue fonctionnel, comme cette curieuse finition dans la poche cargo ou la poche cheville, soi-disant pour y mettre ses outils.

Cela dit, je reconnais que c’est un pantalon vraiment unique avec un vrai propos sur le design et la coupe, très visuel, et taillé pour les projecteurs. Et je trouve que ça va très bien à Daniel Craig.

Après, il porte un henley Rag and bone, des gants de la marque Mil spec, grossiste de matériel militaire.
Aux pieds, il porte des Danner tactical boots, un modèle spécial pour le film. C’est de la vraie chaussure d’intervention urbaine, montante, qui je trouve s’assemble parfaitement avec le pantalon étroit.

no time to die james bond costume velours beige

Il y a ensuite son fameux costume en velours beige Massimo Alba, avec une chemise Brunello Cucinelli et une cravate Alexander Olch. Je suis assez surpris de cette tenue, je trouve que ça lui donne un air presque papi, surtout avec les bretelles. Sachant que la scène se passe en Italie, je comprends le choix d’avoir utilisé quasiment que des marques italiennes, mais je ne suis vraiment pas fan.

no time to die james bond massimo alba tenue homme bleu gris

Du velours, il va continuer à en porter avec un curieux manteau léger toujours chez Massimo Alba. En coton velours, c’est un choix atypique et je ne suis pas sûr que beaucoup d’entre vous seraient chauds pour porter un manteau en velours. Donc un choix qui me laisse perplexe, je l’aurais vraiment vu avec un petit blouson à la place. Il porte aussi un pantalon de la même marque, et toujours en velours. Décidément c’est passion velours ce James bond !

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures