La quête du pantalon de mes rêves – Carte blanche à… David

Temps de lecture : 6 minutes

Publié par le 6 juin 2021

Cela fait deux ans que je nourris une passion vorace pour les pantalons.

J'en parlais dans mon bilan stylistique de 2019. C'est toujours d'actualité en 2021.

Deux déclics ont fait naître cette obsession.

Le premier est un constat pragmatique : mes anciens pantalons devenaient trop ajustés pour moi.

Ils ne m'étaient pas assez confortables. Certains ont même finis déchirés à l'entrejambe.

J'ai plutôt de bonnes cuisses. Même si elles ne sont pas énormes, elles sont suffisamment volumineuses pour être comprimées dans des coupes ajustées comme on en trouve actuellement.

look pantalon cargo beige boots marron veste bleu

Ce cargo (Balibaris) me va... mais il me serre quand même. Photo de 2016

Le second, c'est la découverte sur Instagram d'un passionné de pantalons : @thezanification.

Je me souviens avoir été émerveillé la première fois que j'ai vu ces pantalons à taille haute, à pinces, aux ceintures travaillées et à la ligne de jambe chirurgicale.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Zane Lim (@thezanification)

C'était évident : il me fallait des pantalons dans ce style.

C'est ainsi que commença mon épopée pantalonesque.

2019 : rampe de lancement

1. Un premier essai concluant

Le premier pantalon dans ce style que j'ai essayé est un Officine Générale, modèle Pierre.

Nous sommes à l'été 2019.

Ce pantalon appartient à Benoît et traîne au bureau. Je l'enfile et on prend des photos pour illustrer des pépites de Michel.

Et là il se passe un truc, ou plutôt trois :

  1. La taille haute et le volume aux cuisses me sont très confortables
  2. La ligne de jambe me plaît beaucoup
  3. J'apprécie les détails qui donnent du caractère et de l'élégance à ce pantalon : la ceinture intégrée, les deux pinces sur chaque jambe, le bas revers
pantalon vert basket blanc chemise bleu

Pantalon Officine Générale, chemise Oliver Spencer, sneakers GAT (German Army Trainers)

Les pantalons Officine Générale sont une très bonne porte d'entrée pour qui apprécie ce genre d'esthétique.

La taille est haute, il y pas mal de volume en cuisse mais en même temps, la cheville se resserre légèrement . Ce bas fuselé est rassurant pour les personnes habituées à des volumes plus ajustés.

2. Je passe à l'action

Durant cet été 2019, je commence à m'intéresser au site Yoox.

Je passe beaucoup d'heures dessus. Je regarde uniquement des pantalons.

Je vois qu'on y trouve des pièces de la marque Officine Générale. Je me lance et j'en achète un.

Il est bleu marine, en flanelle de laine.

Sa coupe est proche du modèle montré plus haut :

  • Taille haute
  • Ample à la cuisse
  • Légèrement resserré à la cheville, environ 19cm

En l'enfilant et avant même de me regarder dans la glace, je savais déjà que le pantalon m'allait.

Et j'avais raison : je me sens très confortable, je prends goût à la taille haute ainsi qu'aux pinces à l'avant.

Je tiens quelque chose.

tshirt gris pantalon bleu mocassin bordeaux

Pantalon Officine Générale, t-shirt BonneGueule, mocassins G.H. Bass

3. On pousse un peu plus loin

À l'automne 2019, je fais l'acquisition d'un beau pantalon Bleu de Paname en laine à chevrons.

Il s'agit d'un pantalon plutôt workwear car la matière est assez brute de décoffrage mais le style est légèrement habillé, notamment grâce aux pinces à l'avant.

La coupe :

  • Taille haute, un peu plus encore que chez Officine Générale
  • Cuisse très ample, 36cm pour vous donner un ordre d'idée
  • Bas légèrement resserré, autour de 19cm
pantalon marron t-shirt gris basket blanc

Pantalon Bleu de Paname, ceinture LodinG, sneakers Moonstar, montre LIP

Ce pantalon est assez impressionnant, autant par sa coupe , son tissu que son aspect général.

Bien que très ample en cuisse, la cheville légèrement resserrée permet au pantalon  de ne pas apparaître comme gigantesque.

Mon bilan pantalon 2019

C'est durant l'année 2019 que j'ai fait mes armes et trouvé ce qui me convenait sur de nombreux points du pantalon :

J'apprécie les pantalons qui arrivent proche ou sur le nombril. On peut parler de tailles mi-hautes et hautes.

Étant grand (1m88), on peut se demander pourquoi je porte des pantalons taille haute car je n'ai pas besoin de paraître plus grand, d'avoir de plus longues jambes.

La réponse tient en deux points.

Tout d'abord, j'ai un long buste. Avec un pantalon taille moyenne ou basse, mes jambes ne paraissent pas courtes. Par contre, mon tronc paraît très, trop long à mon goût.

chemise blanc pantalon violet chaussures noir look homme

Grand + pantalon taille basse = jambes normales mais buste très étiré. Crédit photo : Gentleman Gazette

Ensuite, je trouve ça cool. Derrière les pantalons taille haute et amples, certains voient une silhouette un peu ridicule, ce que je peux comprendre.

Ce meme que Nicolò a utilisé dans l'épisode 15 de Sapristi m'a beaucoup fait rire

De mon côté, je vois quelque chose de très harmonieux, d'assez puissant stylistiquement parlant.

Scott Fraser représente très bien ce que je veux dire :

Je porte mes pantalons au ras des chaussures, sans qu'il ne les touche.

C'est de mon point de vue une longueur assez universelle.

  • La bonne largeur de cuisse

J'ai besoin d'avoir plus large que la moyenne, mais pas énormément non plus.

Ce point ne m'a pas vraiment posé de souci. À partir du moment où je sors des volumes ajustés, mes cuisses rentrent et se sentent bien.

  • La présence de pinces et d'un pli central

Voici la différence entre une pince et un pli :

pantalon blanc chaussure noir

Pantalon Informale

Je trouve que la pince est un détail esthétique qui habille le pantalon de belle manière.

J'ai désormais une sensation de vide quand je vois ou que je porte un pantalon sans pince. Si vous portez un blazer sans pochette alors que vous êtes habitué à en avoir une, alors vous connaissez aussi cette sensation qu'il "manque quelque chose".

Le pli central, en plus d'être esthétique, a un intérêt pratique qui est de légèrement pincer le pantalon sur l'avant, permettant une meilleur répartition du volume autour de la jambe.

Il empêche le pantalon de trop "s'étaler" sur les côtés et d'apparaître encore plus large qu'il ne l'est.

2020 : toujours plus ample

1. On passe un cap

Cela faisait quelques temps que je voulais un pantalon assez ample en laine froide et cette opportunité s'est présentée avec ce modèle De Bonne Facture.

Sa coupe :

  • Taille mi-haute
  • Cuisse ample
  • Bas large, on dépasse pour la première fois les 20cm et on arrive à 21cm de leg opening
pantalon bleu chaussure marron veste vert

Pantalon De Bonne Facture, brogues, chemise et veste BonneGueule

Je me sens très bien dans ce volume, que je trouve assez flatteur pour ma morphologie. C'est ample mais pas trop ample.

2. Encore un pantalon bleu

Je me suis rendu chez Brut Clothing pour essayer des pantalons et j'ai craqué pour un modèle vintage de l'armée britannique.

Il fait un peu doublon avec le pantalon du dessus mais il se distingue quand même par sa couleur chinée plus claire.

J'apprécie son montage de ceinture original avec des passants de ceinture mais aussi des pattes de serrage latérales.

Sa coupe :

  • Taille haute
  • Cuisse ample
  • Bas large, on arrive désormais à 22cm

pantalon bleu tshirt gris mocassin marron

pantalon bleu t-shirt gris mocassin bordeaux

La patte de serrage est visible ici

pantalon bleu tshirt gris

Des pinces profondes comme je les aime

C'est large mais je me sens encore bien dans ce pantalon. Un léger fuselage est possible. Je ne pense pas je le ferai.

3. Je suis allé trop loin ?

J'apprécie la collection de la marque Mr.P et je me suis laissé tenter par ce pantalon qui est décrit comme ample ("wide-leg").

Pour le coup, ils ne se sont pas moqués de moi car ce pantalon est vraiment ample, plus que tout ce que j'avais essayé jusqu'à présent.

La coupe :

  • Taille haute
  • Cuisse très ample, je flotte un peu dedans
  • Bas très large, 23cm d'ouverture de jambe
pantalon tshirt gris ceinture mocassins bordeaux

Pantalon Mr.P, ceinture J.Girdwood

Je ne vais pas garder ce pantalon : il est trop ample.

Mais cet achat a été utile car grâce à lui, j'ai pu me rendre compte de ma limite.

Mon bilan pantalon 2020

Ce que j'ai principalement fait en 2020, c'est chercher des pantalons plus amples en ouverture de jambe.

De 19/20cm en 2019, je suis passé au-dessus de 20 : j'ai essayé 21, 22 et même 23cm.

J'ai repoussé mes limites sur ce point et je dois reconnaître que ça m'a bien amusé.

C'était comme un jeu pour moi de prendre toujours plus large, de voir jusqu'où je pourrais aller.

pantalon blanc chemise vert carreau

Pantalon improbable tellement il est large. Mais je suis content qu'il existe ! Scott Fraser Collection

Je retiens aussi que j'y suis allé de manière progressive : je ne suis pas passé de 17 à 22cm d'un coup, le choc aurait été trop brutal.

2021 : retour à la raison

1. Un chino vert avec du caractère

Conquis par la coupe de mon pantalon en laine froide De Bonne Facture, j'ai réitéré l'expérience chez la marque en prenant leur pantalon de randonneur dont le volume est approchant et me convient bien :

  • Taille haute
  • Cuisse ample
  • Bas de jambe ample à 21cm

Je pense qu'on a tous besoin d'un bon pantalon vert et j'irais même jusqu'à dire que c'est plus polyvalent qu'un pantalon beige .

pantalon vert basket blanc tshirt gris ceinture marron

Dans le même registre, j'aime beaucoup le Swedish Tailor Pant proposé par Brut Clothing, mais il n'est pas disponible dans ma taille.

2. Le remplaçant du pantalon trop large

Je disais plus haut que je ne comptais pas garder le pantalon Mr.P, trop large pour moi.

Il a déjà trouvé son remplaçant avec ce modèle Oliver Spencer, dont le volume est raisonnable et très intéressant :

  • Taille mi-haute
  • Cuisse légèrement ample
  • Bas de jambe à 20cm, c'est un bon compromis pour moi

pantalon gris basket blanc

Ce pantalon n'est ni très taille haute, ni très ample en cuisse, ni très ample en mollet.

Et il me convient très bien comme ça.

Mon bilan pantalon de (mi) 2021 et conclusion de cet article

Après être allé un peu trop loin en 2020, je constate que je suis en train de revenir en 2021 vers des volumes plus raisonnables.

Si je prends un peu de recul, je me rends compte que depuis 10 ans que je m'intéresse au vêtement, j'ai exploré énormément de coupes : du bien slim en passant par la coupe carotte jusqu'à des volumes très voire trop amples.

Et c'est fort de toutes ces expériences et ces essais que j'ai trouvé ce qu'il me fallait.

Les deux pantalons montrés pour 2021 correspondent bien à ma vision du pantalon actuellement : avec une taille mi-haute ou haute, une bonne ampleur finissant sur un bas de jambe entre 20 et 21cm et une pince sur chaque jambe.

Et vous, votre pantalon idéal, il ressemblerait à quoi ?

Pour aller encore plus loin sur les pantalons et la quête de style

Pantalon large : six conseils pour bien l’apprivoiser (1/2) – CDL#51

Pantalon large : recommandations de marques et inspirations (2/2) – CDL#52

Déshabillez-vous (et tout de suite !)

🎬 Toutes les astuces pour porter un pantalon large – Gimmick #3

🎬 Trouver son style est une Odyssée – VLOG #3

Ce que six années de cheminement stylistique m’ont appris

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.