David : mes obsessions 2019, mes envies 2020

Temps de lecture : 8 minutes

Publié par le 21 janvier 2020

Au sein de la rédaction de BonneGueule, il y a bien une chose que l'on tient tous en horreur : une garde-robe qui stagne. Car le plaisir de s'habiller provient du changement... ou plutôt du renouveau.

Ce format est l'occasion pour chacun d'entre-nous de vous parler de cette quête de renouveau, des pièces que l'on a cherchées en 2019, qu'elles se trouvent à présent dans nos armoires ou non. Et parler de celles qui, en 2020, seront probablement les nôtres à moins que, d'ici là, tout ne change à nouveau dans nos têtes.

C'est la rançon de la passion que de n'être jamais tranquille et voir toujours ce qui manque au détriment ce qui a comblé.

Après l'inauguration de ce format par Jordan, c'est à mon tour de vous présenter mes obsessions passées et envies à venir.

(Crédit couverture : S.E.H. Kelly)

Mes obsessions vestimentaires de 2019

1. Les pantalons coupés droits et taille mi-haute

Tout comme Jordan, mes pantalons se sont pas mal élargis en 2019, autant en cuisses qu'en ouverture de jambe.

C'est tout d'abord une histoire de préférence personnelle : j'aime la silhouette qui résulte de ce type de volume.

C'est aussi une histoire de morphologie : en re-visionnant mes looks d'il y a quelques années, je me rends compte que j'ai pris au niveau des cuisses (qui sont aujourd'hui plutôt musclées) mais pas vraiment en tour de taille.

Cela force ainsi mon passage vers des coupes plus droites .

Mes pantalons sont aussi remontés en terme de hauteur de fourche. Je ne les porte pas taille très haute, mais disons, mi-haute : proche du nombril. C'est encore une histoire d'harmonie visuelle : indépendamment des jambes, une taille marquée bas allonge le buste, et j'ai de plus en plus de mal avec le rendu visuel associé.

Je me souviens avoir passé pas mal de temps à fouiller les marques qui proposent des pantalons coupés ainsi. Lorsque j'ai découvert Yoox en septembre 2019, mes premières recherches et premiers achats sur la plateforme concernaient des pantalons : en effet, la majorité des pantalons automne/hiver que je possédais m'étaient devenus trop serrés.

J'ai tâtonné un peu avant de cerner ce qui m'allait vraiment : j'ai essayé des pantalons à la taille vraiment haute, et d'autres vraiment trop larges pour mon goût.

J'ai revendu ces pantalons qui ne m'allaient pas et acquis de nouveaux.

Et même aujourd'hui, quand je regarde un pantalon, je m'intéresse de très près à la hauteur de fourche et le volume en jambe. Traduction :"est-ce que mes cuisses vont rentrer ?"

Voici quelques visuels pour illustrer ce propos :

cargo beige pantalon velours vert boots marron

A gauche : 2016 (cargo Balibaris). A droite : 2019/2020 (pantalon en velours AMI).

jean bleu double boucle marron

Ni trop ajusté, ni trop large : juste comme il faut. Les fesses ne flottent pas. (jean Norse Projects)

chemise bleu pantalon vert sneaker blanc

Un volume et une hauteur de fourche qui me conviennent tout à fait (pantalon Officine Générale, modèle Pierre).

Ainsi, voici une petite liste (non exhaustive) de marques proposant de tels pantalons sur lesquels j'ai pu tomber au fil de mes recherches :

2. Les manteaux longs

Je suis plutôt grand et je trouve que les manteaux arrivant au niveau du genou mettent mieux ma silhouette en valeur que les manteaux arrivant mi-cuisses.

J'ai acheté un imper oversize et long De Bonne Facture que j'aime beaucoup :

imper beige chemise bleu jean delave sneaker blanc

D'autres photos disponibles sur le lookbook de la marque.

Durant le printemps et l'automne 2019, la grande majorité de mes tenues en étaient composé : il est bien conçu, léger et avec beaucoup de caractère grâce à son coton japonais déperlant.

Je pense d'ailleurs que c'est cette marque en général et ce produit en particulier qui m'ont donné goût à ce type de silhouette : manteau long et un peu oversize :

imper beige pantalon espadrille blanc

J'adore ce rendu esthétique, cette silhouette.

J'ai tellement aimé ce mac qu'au début de l'automne, je suis parti à la recherche de marques proposant des manteaux avec une telle longueur, guettant de très près les mesures de longueur dos, ou l'endroit où tombait le produit sur le mannequin.

J'ai évoqué les marques que j'ai trouvées dans cet épisode du courrier des lecteurs.

In fine, j'ai acheté deux manteaux longs cet hiver :

View this post on Instagram

Coat time is on ❄️

A post shared by David (@dao_dav) on

manteau boot marron chemise pantalon bleu

3. Habillé, mais pas trop

N'ayant pas besoin d'être vêtu de manière très formelle au quotidien, je ne porte pas le costume/cravate .

Mais, aimant les vêtements élégants malgré tout, je suis devenu très fervent du style "soft tailoring" : habillé mais pas trop. On le caractérise par le jogpant en laine ou le blazer déstructuré par exemple.

costume gris sandale marron cardigan beige

Notre costume Loro Piana avec sa veste légère à poches plaquées et son pantalon à cordon de serrage représentent vraiment cet esprit "habillé décontracté".

Les tenues de l'instagrammeur @yongvely_87, simples mais justes, font notamment battre mon coeur :

Plus encore que les pantalons que j'ai évoqués plus haut, je ne jure en ce moment que par les vestes très déstructurées. Pas de doublure, pas d'entoilage, pas de rembourrage dans les épaules : voici mon credo.

Au point où j'envisage une collection composée uniquement de vestes déstructurées. J'ai vendu 3 vestes ces derniers mois : les 3 les plus structurées, formelles. Les 3 qui me restent sont les plus légères en terme de construction.

Ce qui me fait vibrer désormais, c'est ce genre de chose :

veste blazer vert

On peut faire des vestes légères peu structurées bien sûr, mais on peut aussi faire des vestes dans des laines plus épaisses :

de bonne facture pull bleu veste gris pantalon vert sneaker blanc

De belles couleurs, de belles matières et du volume. De Bonne Facture

4. Les pulls et t-shirts rentrés dans le pantalon

Si vous regardez bien, vous verrez qu'au sein de l'équipe, on porte pas mal nos hauts dans nos pantalons (t-shirts, chemises, pulls), moi inclus :

parka bleu pantalon gris sneaker blanc pull camel

Ici, rentrer le pull (BonneGueule) permet de mettre les pinces à l'avant du pantalon (Officine Générale) en valeur.

Je vois pas mal de marques qui s'y mettent aussi sur leurs shootings : Le Pantalon est le premier exemple qui me vient à l'esprit.

Cela interpelle certains d'entre vous, ce que je comprends, car ce n'est pas quelque chose auquel on pense spontanément :

Les raisons sont assez simples :

  • Cela permet de marquer la taille plus haut, en coupant la silhouette en deux de manière nette
  • Cela permet de mettre un beau montage de ceinture en valeur
pull boots marron pantalon bleu

Quand votre pantalon a un aussi beau montage de ceinture : montrez-le, même avec un pull. Claudio Mariani

Actuellement, à l'exception des vestes, tous mes hauts sont dans mon pantalon.

C'est devenu un toc de style. Je ne saurais pas dire précisément comment il est apparu.

C'est sûrement un peu la faute de Jordan.

C'est sûrement un peu la faute de cet instagrammeur mentionné plus tôt, dont j'adore les silhouettes :

Ça va peut-être un peu trop loin parfois, mais pour le moment, tout ceci me plaît bien.

Si vous ne portez pas vos pantalons trop bas sur la taille, je ne peux que vous encourager à essayer. Et si vous avez besoin de plus d'inspiration avant de franchir le bas, en voici :

View this post on Instagram

A collage of @yeossal gurkha trousers to show the difference between the VBC brown mottled flannel and Drago olive Rugby Flannel. They are both serve as dark trousers but the shades are vastly different. The olive (left) has a subtle green tone, while the brown (right) has a beautiful colour depth. If you were choosing between the two, I would suggest the brown mottled flannel. The fabric is slightly heavier at 13oz and I like how it wears after a prolong period. Which one do you prefer? • • • #Menswear #Tailoring #Yeossal #Trousers #Tailored #Pleats #VBC #Gurkha #HighWaisted #Flannel #MensStyle #MensFashion #Fashion #Turtleneck #MensTailoring #Sartorial #MenWithStyle #Dapper #MenSuitStyle #ClassicMenswear #StyleForum

A post shared by Zane Lim (@thezanification) on

Mes envies pour 2020

1. Des brogues (ou des demi-chasse)

Je possède des desert boots Velasca que je porte très souvent, mais il me manque actuellement des chaussures de ville qui iraient avec tout, en complément.

Je pense à des brogues en cuir lisse avec une semelle gomme.

jean bleu brogue derby bordeaux aubergine

En bordeaux foncé comme chez Morjas, ce sera très bien.

Ou des derby demi-chasse. Mon coeur balance :

derby chasse suede marron

Une forme et des proportions exactement comme je les aime. Disponible en cuir suédé ou cuir lisse chez Velasca.

Pourtant, j'en ai possédé des brogues. 3 paires même, durant ces dernières années :

  • D'abord, des richelieux brogues Orban's, revendus car trop formels pour moi. Il me faut des derby brogue
  • Ensuite, des derby brogue Velasca, mais trop petites pour moi. Revendues.
  • Enfin, des longwing en cordovan. Belles, mais trop grandes et inconfortables pour moi. Achetées d'occasion à bon prix et revendues elles aussi.

Je n'abandonne pas.

"Je les aurais un jour. Je les aurais !"

2. Un costume fresco, bleu ou gris

Le plus déstructuré possible, avec un beau pantalon coupé droit, à pinces.

Ainsi, il serait très adaptable : pantalon seul, veste seule, costume complet.

Dans cet esprit, avec une veste plus décontractée encore :

3. Un sweat capuche

Je ne l'ai jamais vraiment apprécié ces dernières années, le trouvant trop streetwear et difficile à associer avec sa capuche. Mon avis est en train de changer et je m'intéresse de plus près au hoodie, sans zip.

Ici, c'est probablement Antoine et Giovanni de notre boutique rue Commines à Paris qu'il faut blâmer, qui le portent très bien :

bonnet hoodie chemise gris sneaker blanc chino rouille

Je commence à visualiser des looks dans lesquels je pourrais le porter : sous un blouson court type veste en jean ou une veste de travail, par exemple.

Je le vois précisément écru. Pas gris car j'ai déjà un sweat gris. Pas bleu car je porte déjà beaucoup de bleu. Écru donc, car je n'ai pas de pull écru et que je trouve que c'est une couleur très intéressante.

hoodie sweat capuche blanc écru

Je le veux exactement comme ça. Norse Projects, modèle Vagn, couleur Oatmeal.

4. Porter moins de bleu

Quand je pense mes tenues, j'insère presque toujours du bleu : c'est une couleur que j'apprécie, qui me va bien au teint et qui lie aisément les autres couleurs basiques du vestiaire masculin entre elles.

Au contraire, je sais que Jordan ou Michel par exemple aiment les camaïeux et ne portent pas tant de bleu que ça.

Cela se voit sur nos shootings, dont Jordan fait le stylisme :

nepas chameau jean blanc brogue blouson camel

"Mais où est le bleu ??" Rassurez-vous, je me soigne. Shooting capsule chameau 2020.

Porter moins de bleu, c'est pour moi un moyen de sortir de ma zone de confort. Remplacer le bleu me force à créer d'autres tenues, à faire des combinaisons qui ne me viennent pas instinctivement à l'esprit.

boots marron col roulé gris blouson vert cargo gris

Tenue pas très compliquée ici : on y va pas-à-pas. Tenue full BonneGueule.

5. Dans mes rêves les plus fous : une paire de Yuketen Angler Moc

Cela fait quelques temps que je zieute ce modèle de la marque américano japonaise, qui m'attire encore et toujours vers lui. J'avais déjà évoqué cette paire il n'y a pas si longtemps dans la liste de Noël de l'équipe.

Quelques modèles se trouvent à moitié prix chez Kafka Mercantile. Il y avait même ma pointure à un moment. Mais j'ai réussi à résister pour le moment.

pantalon vert derby bateau marron

 

Je sais qu'il existe un modèle similaire et moins onéreux chez Sebago, monté sur une semelle claire Vibram :

derby bateau beige

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.