Pourquoi votre jean se déchire-t-il à l’entrejambe ?

Temps de lecture : 9 minutes

7

Pour certains, c’est un véritable fléau. Une malédiction qui déferle sur toute une partie de leur vestiaire qu’ils doivent constamment renouveler.

Pour les puristes, ce n’est pourtant qu’une étape faisant partie d’un beau voyage.

Alors, après avoir abordé le peluchage des pulls et le leg twist des jeans, je vais vous dévoiler ce qui se passe derrière un autre aléa bien connu du vêtement : le "crotch blowout", qu’on pourrait littéralement traduire par “explosion de fourche” en anglais .

Quelle fourche ? Parfois celle d’un pantalon en laine, ou celle d’un chino, mais avant tout celle de nos amis les jeans.

jean déchiré entrejambe

En voici un authentique spécimen.

Nombre d’entre vous nous ont déjà fait part de cette tragédie textile, venant aussi bien s’abattre sur leurs jeans élastiques H&M que leurs denims japonais à plus de 200 €.

 

Investir dans un jean haut de gamme et se retrouver avec une fourche déchirée, un problème très répandu parmi les passionnés.

Mais si le prix investi dans ces pièces n’a rien changé à leur triste destin, qui est donc le coupable ?

A qui la faute : la toile ? la coupe ? un défaut de confection ?

Comment éviter que ce phénomène ne se produise sur votre jean préféré ? Si le mal est déjà là, quelles sont les solutions ?

On va commencer par faire entrer les accusés. Et navré de le dire : le premier, c’est nous. Ou plutôt nos cuisses.

J’en profite ici pour remercier Georges de chez Repair Jeans pour sa contribution à notre article. Benoît et Geoffrey lui avaient d’ailleurs déjà rendu visite dans son sanctuaire du denim pour aborder le thème de la réparation.

Toujours aussi passionné, Georges n’a pas hésité à répondre à mes questions pour confirmer mes recherches sur la mystérieuse science du denim déchiré.

Suspect #1 : l’usure

Sachez-le : le tissu à l’entrejambe est presque toujours la première victime de l’usure d’un jean.

Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est là que le tissu subit le plus de tension.

C’est aussi l’endroit où le tissu est le plus soumis aux frottements. Il suffira donc d’avoir des cuisses un peu fortes ou une certaine façon de marcher pour donner lieu à des frottements fréquents et réguliers au fil des journées.

Ces frottements et leurs fréquence peuvent être directement influencés par votre anatomie : si vous avez les pieds plats, ces derniers s'orienteront naturellement vers l'extérieur. Vos genoux s'orienteront donc vers l'intérieur, et vos cuisses seront donc systématiquement en contact. Notre cher Nicolò en fait lui même les frais, ses déchirures de pantalon l'ayant même mené chez le podologue.

 

genoux varum vs valgum

A gauche, on parle de "genou varum", et au milieu (cas des pieds plats) de "genou valgum". En comparaison aux genoux normaux à droite, vos cuisses se frotteront beaucoup plus entre elles dans la seconde posture.

Et le denim est une matière rugueuse : une friction répétée de ce tissu contre lui-même à la fourche conduit donc logiquement à une abrasion accrue, usant la matière jusqu’à la formation de trous.

On peut clairement distinguer la zone de frottement, où la toile est plus délavée qu'ailleurs et commence à "s'effriter".

Ce phénomène est aussi accéléré par l’humidité corporelle souvent fréquente à cet endroit, contribuant à la fragilisation du tissu.

Ce qui explique d’ailleurs pourquoi les plus beaux jeans brut sont largement touchés par ce type d’usure : ce sont ceux qu'on porte le plus fréquemment pour obtenir un beau délavage… en évitant tout lavage.

C’est la première règle enseignée aux jeunes padawans du denim : pour ne pas gâcher un délavage qui peut devenir unique au fil du temps, il faut éviter de laver son jean pendant un moment. Certains poussent même la chose jusqu’à jouer avec les limites de l’hygiène.

Or, les poussières et micro-saletés qui s’accumulent au fil des mois au niveau de la fourche vont joyeusement élire domicile parmi les fibres, fragilisant ces dernières. Quant aux résidus de transpiration chargés en sodium, c’est avec plaisir qu’ils grignoteront lentement mais sûrement ces fibres pendant que l’abrasion fera le reste. Un vrai travail d’équipe.

jean délavé déchiré entrejambe

Un délavage bien poussé qui n'a pas épargné l'entrejambe de ce jean.

Concernant les cyclistes et les courageux qui préfèrent enjamber rapidement l’escalator par la gauche, la fréquence de tension et de friction ne fera qu'augmenter.

escalator transports en commun

Les personnes attendant patiemment à droite ont peut-être découvert le "crotch blowout". Elles ne retenteront pas le diable.

Dans ces derniers cas, si votre jean est stretch, l’usure par tension sera moins importante. Vous pourrez donc pratiquer le high kick un peu plus sereinement.

Mais cette matière élastique n’aura pas que des avantage : moins résistante à l'abrasion, la trame d'une toile stretch sera plus facilement "mise à nue" lors des étirements et donc placée en position de faiblesse.

Tiens, on vient d’aborder le cas de notre deuxième suspect : la toile de votre jean.

Suspect #2 : la matière

En boutique, après être venu à bout de trois fourches de jeans, et devant cinq étagères de denims aux grammages et compositions différentes, on est en droit de se poser une question.

Face au crotch blowout, quelle toile de jean choisir ?

Commençons par le cas d’une toile élastique : comme dit plus haut, la présence d'élasthanne limitera légèrement l’effet de tension. Mais cela n’apportera pas grand chose:

  • L’effet d’usure lié à la friction restera inchangé,
  • Une toile plus élastique sera plus difficile à rattraper par un retoucheur, car les fils y sont moins stables,
  • Dans certains cas de réparation, vous sentirez une différence d’élasticité entre la zone réparée et le reste du jean.

Idéalement, comme le précise le réparateur de jeans Indigo Proof, il vaut donc mieux choisir un jean ayant au moins 98% de coton. En dessous, une réparation efficace peut vite devenir impossible.

Quant au Saint Jean Denim Selvedge, il est souvent confectionné par des machines permettant d’obtenir un tissage plus durable. Mais cela reportera-t-il indéfiniment votre crotch blowout ?

Ce petit liseré tant idolâtré sera-t-il notre solution ?

Et bien tout dépendra de l’impact des autres facteurs.

D'après Georges, si votre entrejambe dévaste toutes les fourches sergées sur son passage, choisir un jean japonnais de 18 Oz ne changera pas radicalement sa durée de vie à l’entrejambe.

De plus, certains tissus selvedge sont aussi plus fins, d’autres plus rugueux, débouchant sur des matières au caractère unique mais réduisant le temps que pourra mettre l’abrasion à achever la fourche.

Que sa toile soit brute ou non, le jean selvedge ne constitue donc pas un joker magique face au crotch blowout. Ce n’est d’ailleurs le cas d’aucun denim. Passons donc à l’accusé suivant.

Suspect #3 : la coupe

Ici, les preuves à conviction sont déjà plus concrètes. Choisir la bonne coupe et taille de jean, adaptée à votre morphologie, peut retarder le phénomène.

Tout comme la façon dont on les use, les jeans taille basse peuvent être déclarés coupables : comme nous le confirme notre ami soigneur de jeans, ils manquent de profondeur et impliquent donc beaucoup plus de tension à la fourche, ce qui renforce au passage l’effet d’abrasion. Une tension qui deviendra d'autant plus insurmontable si votre pièce est en coupe slim.

Réfléchissez y donc bien avant de choisir une pièce trop sérrée.

jean trop sérré

Entendez-vous les cris de détresse du jean de cet homme ?

A l’inverse, un jean trop ample laissera des excédents de tissus à l’entrejambe. Comme nous l'indique Corey Runkel, ancien styliste chez Levi's, ces derniers pourront se frotter les uns contre les autres et ainsi accélérer l'arrivée de votre crotch blowout.

Suspect #4 : la couture

Parmi les présumés coupables de la fameuse déchirure à l’entrejambe, on invoque souvent l’hypothèse d’un défaut de fabrication à ce niveau. Qui serait donc relatif à la couture.

A moins que cette couture ne s'effrite toute seule sans que le tissu ne s’use en lui même, ce n’est quasiment jamais le cas.

Il existe tout de même un débat en rapport avec la couture utilisée dans le montage d’un jean.

En effet, presque toutes les fourches de jeans sont cousues à l’aide d’un point de couture bien connu : la couture rabattue surpiquée, ou flat-felled seam en anglais :

 

flat felled seam

Ici, les deux bords sont pliés l'un contre l'autre puis une double couture est apposée par dessus.

Certains estiment que cette méthode, de part les pliages aux bords qu’elle implique, multiplie les couches de tissu, augmentant l’épaisseur et aggravant les tensions et frottements à la fourche. Cette couture est cependant plus résistante en soi, puisqu'elle ne s'effilochera pas facilement.

flat felled seam jeans

Vous pouvez à présent donner un nom à cette bonne vieille double couture caractéristique sur vos jeans.

A l'opposé, une autre approche permet de joindre deux pièces de tissu : le point overlock, ou overlock stitch.

jean overlock stitch

Si vous retournez votre jean, vous tomberez sûrement sur une couture comme celle-ci : le fil vient lier les deux bords grâce à un enchaînement de boucles qui se chevauchent.

L’overlock stitch serait une couture plus efficace , engrangeant moins d'épaisseur et de tension, mais plus propice aux frottements avec le corps et donc à l'effilochage.

Exception faite des marques les plus puristes , la majorité des fabricants de jeans semblent avoir choisi le camp du flat-felled seam. A l'inverse des pantalons et chinos, plutôt cousus en overlock stitch afin d’obtenir un rendu plus épuré à l’extérieur.

chino fourche couture

Pas de double couture apparente pour la majorité des fourches de chino.

Comment prévenir ?

Pour revenir au jean, un premier geste peut vous aider à reporter son tragique destin.

On n’y pense pas forcément de nos jours, surtout quand on est motivé par l’obtention de notre premier délavage de cow-boy.

cow boys en jeans

Vous avez le camion, vous avez le chapeau, vous avez le jean. Il ne vous manque plus que ce fichu délavage, et vous êtes prêt à tout pour l'obtenir.

Je vous dévoile donc le grand secret de l’anti-blowout : lavez votre jean.

  • Vous ferez ainsi partir toutes les saletés qui grignotent sa fourche.
  • Vous rendrez le tissu moins rugueux, et donc moins abrasif à l’entrejambe.
  • Vous ferez partir les agents chimiques souvent incorporés dans le tissu en sortie d’usine.
  • Vous stabiliserez sa matière.

Si vous souhaitez à tout prix obtenir un délavage au contraste le plus poussé possible, il vous faudra alors accepter cet effet d’usure qui n’est pas non plus une catastrophe en soi. Certains le voient plutôt comme l’aboutissement de tous leurs efforts fournis pour obtenir la patine ultime. Ils le font réparer et continuent à vivre pleinement l’expérience du délavage de jean brut.

Suivant ce que vous attendez de votre jean, ce sera donc à vous de choisir. Mais un juste milieu est trouvable en fonction de votre usage : dès que la patine de votre toile vous satisfait, faites lui son baptême de l’eau ! A défaut, rincez au moins la fourche.

Un autre réflexe vous aidera face au crotch blowout : faire coudre un “patch” de denim à l’intérieur de l’entrejambe pour "couvrir" le trou en amont, mieux répartir les tensions, et limiter l'usure des fibres liée à la transpiration.

jean patch à l'entrejambe

Ce pansement en serge peut s'avérer bien utile si vous êtes un habitué des fourches déchirées.

Tandis que certaines marques peuvent vous le proposer à l’achat, vous pouvez également le faire coudre par votre retoucheur. Lorsqu’il fera votre ourlet, il pourra même utiliser les chutes de tissu restantes.

La marque Nudie propose même à ses clients de leur envoyer un kit de réparation contenant ces fameux patchs.

Avec un peu d’expérience, du matériel, de la patience, vous pourrez même le coudre vous même. Mais par pitié, pas de patch à coller au fer à repasser préconisés par conseilsdemamie.com. Ils s’envoleront au premier lavage.

Enfin, pour ce qui est de la prévention : ayez l’oeil. Dès que vous verrez que le tissu perd en épaisseur sur cette zone de frottement, que vous commencerez à pouvoir voir au travers, apportez-le à un expert pour le faire réparer.

comparaison déchirure jean

N'attendez pas d'en arriver à l'état du jean en bas sur l'image. Dès que vous voyez les premiers signes d'usure comme en haut, commencez à surveiller la formation du premier trou pour l'apporter aux urgences.

Et pour guérir ?

Comme je disais plus haut, n’hésitez pas à montrer à votre jean que vous l’aimez : apportez-le en réparation dès les premiers signes de blowout. Quelques points de couture suffiront alors à le rattraper. Votre réparateur pourra même en profiter pour renforcer les bords de la zone usée.

Suivant le niveau d’usure, Georges de Repair Jeans nous dit que le prix de votre réparation peut varier du simple au double : vous montrerez donc ainsi à votre carte bleue que vous l’aimez aussi.

Et si un beau jour vous regardez votre fourche et constatez qu’elle est devenue un véritable morceau du gruyère ?

Dans ce cas, c’est une autre histoire : une opération chirurgicale s’imposera.

On appelle ce procédé le “darning”.

Equipé d’une machine adaptée , un bon réparateur comme Georges pourra directement reprendre le fil de trame et le fil de chaîne pour une multitude d’épaisseurs de denim différentes.

darning jeans

C’est la machine qui permet de “reconnecter” les bords de tissus entre eux, en reprenant chaque fil un à un.

Après avoir retiré les fils qui dépassent trop, c’est le fil de chaîne bleu qui sera repris en premier dans le sens de l’armure afin de recréer la tension initiale du tissu. Puis le fil de trame sera repris à son tour.

Une fois votre compagnon sauvé, le nouveau fil utilisé se délavera progressivement pour se “fondre” dans l’étoffe. Parfois, même le sens que prend le délavage de votre jean est pris en compte au cours du darning. Ce fil se détendra également, jusqu’à ce que vous oubliez sa présence.

jean déchiré

jean recousu darning crotch

Voici un avant/après pour ce cas de force majeur qui a pu rencontrer la magie du darning. Ni vu, ni connu.

Et qu’en est-il des pantalons et chinos ?

Du côté de l’effet de friction, les chinos sont moins concernés puisque leurs gabardines de coton sont beaucoup moins abrasives. C’est donc souvent la coupe et la morphologie qui sont en cause, aboutissant plus souvent à une déchirure de la couture que du tissu en lui même.

Les cas de tissu déchiré sont plutôt liés à un faux mouvement lorsque le pantalon est porté trop serré. J’ai d’ailleurs souvent pu le constater sur les pantalons en laine lorsque j’étais vendeur dans le prêt-à-porter, certains clients aimant pratiquer le soulevé de terre en costume.

Comme pour le jean, l’humidité corporelle et le fait que ces pièces en laine soient lavées moins souvent accélèrent la détérioration des fibres autour de cette couture. Comme il s’agit souvent de tissus plus fins et plus fragiles, ils ne tarderont pas à vous lâcher si vos cuisses les remplissent trop généreusement.

Quelques solutions :

  • Optez pour une taille haute et une coupe adéquate pour votre morphologie,
  • Pour les pantalons de costume, si vous les usez vite à la fourche, pensez à en prendre un second de rechange à l’achat. Alterner les ports reportera logiquement l’instant fatidique.
  • Vous pouvez également y faire apposer, par une marque ou un retoucheur, un renfort en tissu à la cuisse et au fond de culotte. N’hésitez pas à en parler dès l’essayage.
  • Faites garder les chutes de tissus par le retoucheur, elles peuvent s’avérer très utiles en cas d’opération de sauvetage.

Le mot de la fin

Fléau pour certains, signe de caractère pour d’autres, le crotch blowout vient donc principalement de notre usage du jean, de notre morphologie et de l’adéquation de la coupe choisie.

Vous pouvez donc l’ignorer, vous pouvez le retarder, vous pouvez même le réparer. L’important, c’est que vous avez maintenant toutes les informations en main pour le faire.

Une chose est sûre: entre une fourche intacte et le plus profond des délavages, un choix est à faire. Quel sera le vôtre ?

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.