Conseils : Comment choisir et porter un sweat à capuche ?

41

On va se pencher sur une pièce dont on parle assez peu finalement : le sweat à capuche, aussi appelé hoodie.

"Seulement pour faire un jogging !" ; "Je n'en porte que le dimanche, à réserver pour les aprèm' sur le canapé." ; "Ça fait un peu voyou, quand même...". 

Les préjugés sur ce vêtement sont nombreux mais, comme pour toutes les pièces "ingrates" de notre dressing, ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne révèle son potentiel.

C'est souvent la même histoire : les marques de luxe s'en emparent, faisant certes du sweat à capuche une pièce ultra rentable mais contribuant à le démocratiser.

hoodie croco hermès

Dans le genre foufou, Hermès et sa désormais célèbre version en crocodile.

De petits créateurs s'y sont également mis : les hoodies se veulent plus travaillés, plus polyvalents également. On est loin du seul modèle Champion et c'est tant mieux, il y en a pour tout le monde.

Alors, comment choisir son hoodie ? Quels sont les critères à observer ? Plus encore, comment ne pas passer pour un ado attardé quand on l'enfile ?

look sportswear homme hoodie

Suivez-moi et je vous montrerai qu'on peut aussi porter un hoodie en milieu urbain. (Modèle Benjamin Jézéquel)

Qui peut porter un hoodie ?

On va commencer par briser un cliché tenace : il n'y a pas de limite d'âge pour porter un hoodie. Vraiment, j'insiste dessus.

Pour un homme mûr, il s'agira surtout de choisir des matières travaillées : elles renverront une certaine sophistication, malgré la simplicité de la pièce.

squarzi sweatshirt street style

Assumez vos envies. Si Alessandro Squarzi se le permet, il n'y a pas de raison que vous vous l'interdisiez.

Comment choisir un hoodie ?

Une pièce à la qualité indispensable

On ne peut littéralement pas tricher avec un hoodie. C'est une pièce qui souffre encore d'a priori : choisissez-en un de qualité approximative et vous risquez de renvoyer la mauvaise image.

Un bon sweat à capuche, ça commence par un bon coton. Recherchez des matières plus denses que la moyenne, légèrement compactes : elles tiendront mieux dans le temps et le tombé sera plus joli.

Retournez la pièce et regardez les boucles du molleton, c'est un très bon indicateur. A priori, plus elles sont régulières, plus la confection est soignée (sauf dans le cas de matières artisanales, type molletons japonais de chez Toki).

molleton sweat

Un molleton régulier est un très bon indicateur du soin porté à la fabrication de la pièce.

Enfin, regardez les finitions : bords-côtes, coutures, poches... Vous êtes très bons pour ça 😉

La bonne coupe

Les avis sont partagés là-dessus.

Pour certains, un sweat doit se porter fitté. C'est une façon de casser son côté parfois "négligé" ; une coupe bien ajustée offrant un rendu plus net.

Personnellement, j'aime que mes hoodies aient une coupe confortable. Certes ajustée mais surtout pas moulante, je tiens à son esprit détente.

Ici, la coupe est suffisamment ample pour apporter du confort, tout en étant assez ajustée pour ne pas ressembler à un sac à patates.

Quoi qu'il en soit, évitez les coupes trop larges et les modèles oversized, du moins dans un premier temps. Bien qu'ils puissent avoir un véritable intérêt dans un look streetwear, il vaut mieux bien maîtriser le hoodie avant de s'y essayer.

Parlons couleurs !

Pas de surprise : le bleu, le gris et le bordeaux restent les couleurs les plus simples pour commencer. Elles iront aussi bien avec un jean brut, qu'avec un chino bordeaux ou un pantalon en flanelle beige.

Si vous souhaitez éviter la dimension sportswear (dans une certaine mesure, évidemment), je vous conseille d'éviter les cordons blancs à la capuche. Regardez plutôt du côté des finitions ton-sur-ton.

street style zac efron casual

Un hoodie bordeaux se marie avec à peu près toutes les autres couleurs. Dans un look à dominance foncée, il permet aussi de réchauffer l'ensemble.

C'est aussi l'occasion de vous essayer à de nouvelles choses, pourquoi pas un hoodie kaki ? Ce serait une bonne façon d'amener de l'originalité, sans pour autant être difficile à porter.

hoodie vert homme inspiration

S'agissant d'une pièce résolument décontractée, n'hésitez pas à aller vers des couleurs peu exploitées.

Avec ou sans zip ?

Hoodie "une pièce" ou zippé ? C'est une vraie question de goûts pour le coup.

Si je devais réfléchir en termes de polyvalence, je vous orienterais davantage vers le modèle zippé : vous serez plus libres pour faire des looks en layering.

On peut l'imaginer porté par-dessus un pull fin, une chemise ou, plus naturellement, un tee-shirt. C'est aussi l'occasion de jouer avec les couleurs.

layering hoodie homme

Un sweat à capuche avec zip vous permettra plus de combinaisons. Saharienne kaki, tee bordeaux, chino bleu acier : voyez comme un hoodie gris s'accommode de toutes les nuances ou presque.

Un modèle classique (sans zip) offrira un rendu plus marqué sportswear / streetswear, d'autant plus s'il est doté d'une poche kangourou. Celle-ci s'avère d'ailleurs très pratique ! Ce n'est pas moins intéressant, simplement moins polyvalent.

À vous de voir ce que vous recherchez.

Choisir un hoodie : les erreurs à éviter

Pour porter votre hoodie en toute tranquilité, fuyez comme la peste :

  • les couleurs criardes qui vous estampilleront ado,
  • les motifs approximatifs et les slogans pour les mêmes raisons,
  • les molletons grossiers, d'autant plus s'ils sont doublés de fausse laine,
  • les coupes larges et informes qui crieront "je viens de sortir du lit".

Sans oublier les hybrides à fourrure et brandebourgs, cela va sans dire...

Comment porter un hoodie ?

Il y a beaucoup d'intérêt à porter un hoodie.

Tout d'abord, il s'agit d'une pièce initialement destinée à la pratique du sport : vous trouverez difficilement plus confortable, ce qui en fait une pièce parfaite pour les moments de détente. Il serait dommage de s'en priver.

C'est donc un bon moyen d'amener de la décontraction. Faites simplement attention au total look, trop souvent "casse-gueule".

Décaler des pièces formelles avec un hoodie

Porter un hoodie dans un look aux inspirations formelles apporte une forme d'inattendu, créant un contraste fort avec la chemise.

hoodie maison standards

Ici, un modèle Maison Standards.

Sur des contrastes aussi forts, mieux vaut rester sobre sur les couleurs. Comme à chaque fois, l'association bleu / blanc est infaillible.

Sur le même modèle, on peut même imaginer le hoodie reprenant la place du blazer dans une tenue casual chic : chemise formelle et petite maille fine + jean ou chino + hoodie. Les influences changent complètement mais l'ensemble reste cohérent.

On est de nouveau sur une association bleu / blanc. Une fois encore, compte-tenu du contraste stylistique amené, il est important d'avoir un équilibre au niveau des couleurs.

Certains vont plus loin en portant leur sweat à capuche avec un blazer. À mon sens, le contraste va trop loin dans ce cas-là. Avec une chemise oui, mais certainement pas avec une veste. Il y aura trop d'informations, on ne saura où regarder d'abord.

Tailor hoodie

Qu'en dites-vous ? Too much, n'est-ce pas ?

Intégrer un hoodie à un look casual

On peut jouer sur un combo hoodie / pantalon en flanelle, que l'on viendra compléter par une petite paire de sneakers blanches pour faire écho aux origines de la pièce.

hoodie et pantalon flanelle

Le contraste entre le sweat et le pantalon en flanelle est bien là. Pourtant, la tenue est équilibrée : les deux pièces appartenant au même camaïeu se répondent, de même que leurs textures douces.

Pour donner une dimension plus smart, l'emploi d'un manteau élégant est idéal. Il vient structurer la silhouette, casse le côté loose du sweat et crée des volumes intéressants.

casual look hoodie homme

Grâce au manteau droit camel, on peut même porter le sweat avec une paire de bottines. Beiges, elles rappellent le manteau et encadrent ainsi la tenue. Vous pouvez remplacer le jean bleached par un brut classique, la tenue fonctionnera toujours autant.

casual look hoodie manteau camel homme

Il faut vraiment voir le manteau comme la pièce finale de ce type de looks, celle qui "élève" la tenue au niveau supérieur. Sans, on reste sur une tenue très confortable. Avec, on gagne profondément en allure.

Le hoodie dans des looks streetwear

Je resterai volontairement concis dans cette partie, Vianney ayant déjà bien traité le sujet dans notre article sur comment maîtriser le streetwear. Évidemment, les sweat-shirts - toutes catégories confondues - sont indissociables de ce style.

Aujourd'hui, une tendance apparaît au sein des sphères street : porter son hoodie oversized, en layering par-dessus un tee-shirt plus long que l'on laisse ressortir. L'ensemble est ensuite structuré par une veste en jean ou un bomber, souvent complété d'un jean ou d'un cargo.

Kanye west yeezy show

Ça, mes amis, c'est l'effet Kanye. Lui, mais aussi d'autres noms comme Virgil Abloh du label Off White, redéfinissent le streetwear avec une perspective nouvelle. Bien que trouvant l'esthétique intéressante, elle a un aspect totémique très fort : difficile de se départir de la masse quand on l'imite à la lettre.

Du sportswear sans avoir l'air de sortir de la salle

Une des associations que l'on pourrait spontanément faire est hoodie / sweatpant. Si vous aimez ces influences, pourquoi pas !

Dans ce cas, veillez simplement à ce que les deux pièces aient une coupe qui tienne la route, surtout le pantalon qui doit être ajusté.

street style sportswear homme

Hoodie à poche kangourou et logo Adidas, sneakers, sweatpant : pas de doute, c'est bien un look sportswear. Si l'on pourrait contester la présence du gros logo, je ne la trouve pas choquante ici car elle s'inscrit vraiment dans l'esprit du look. Quoi qu'il en soit, les proportions sont justes et maîtrisées. C'est notamment grâce à la ligne fine du sweatpant mais aussi la jambe qui se termine par un bord-côte, finissant joliment la silhouette.

street style full black sportswear homme

En version full black. Monochrome, le look est plus racé. Le perfecto joue aussi un rôle important : comme les manteaux en drap de laine du paragraphe "casual", il apporte de la structure à la silhouette. Enfin, le cuir prend bien la lumière, évitant un rendu final trop lisse et uniforme.

Porter un hoodie dans un look dark

Dans la mouvance dark, le hoodie est très présent. En même temps, sa capuche n'est pas sans rappeler certaines influences de ce style, comme les capes ecclésiastiques par exemple.

Essentiellement dans des tenues full black, il s'agira ici de jouer sur les volumes et les textures, mais aussi sur le layering et les découpes. Bref, loin d'être facile à maîtriser, cela vaut la peine d'y jeter un oeil.

street style look dark homme

On est dans une démarche loin de chercher le consensus. On aime ou déteste, sans demi-mesure. L'un dans l'autre, on ne peut que reconnaître la passion qui les anime et respecter leur assurance.

hoodie boris bidjan

Les créateurs dark font souvent du système de fermeture et de la capuche leur terrain d'expérimentation. (Modèle Boris Bidjan Saberi)

Notre sélection : où acheter un hoodie ?

Petite liste non exhaustive de marques où aller fouiner !

Les bonnes marques d'entrée de gamme

  • American Apparel : des finitions basiques, pas mal de rétrécissement au lavage et quelques problèmes de boulochages dans le temps. Leur avantage réside surtout dans leur large palette de couleurs, dont bon nombre sont attrayantes.
  • COS : pour des hoodies d'entrée de gamme à la coupe soignée. Attention parfois aux mélanges de matières synthétiques.

Les bonnes marques de milieu de gamme

  • Benjamin Jezequel : le plus grand argument de BJ est sa sélection de matières japonaises aux textures rares et très marquées, que l'on trouve difficilement dans cette gamme de prix.
  • Wings + Horns : on commence à avoir du travail de création et de design sur les coupes et empiècements. Très belles finitions et bonnes matières (dont certaines japonaises là aussi). Attention, ce n'est pas forcément donné.
  • Merz B. Schwanen : de très belles matières, même si plus discrètes que chez Benjamin Jezequel. Une confection allemande de qualité, un design vintage sympa et des détails intéressants comme les têtes de manche articulées par un empiècement sous l'aisselle, parfois légèrement contrastants.

Les bonnes marques haut de gamme

  • Rick Owens : un gros travail créatif sur les coupes et les silhouettes, le plus de Rick Owens de manière générale. Les matières sont précieuses... mais le prix très élevé.
  • Loro Piana : une des marques phares de l'ultra-luxe. Les coupes sont très classiques (car le public ciblé est plutôt l'homme mûr au style sobre), mais la confection et les finitions sont parfaites. Les matières sont des plus exceptionnelles (ils ont le meilleur cachemire au monde et d'autres très belles matières comme de la vigogne).
  • Loopwheeler : marque japonaise confidentielle dont la qualité est indéniable. Malheureusement leurs produits sont assez difficiles à trouver en France.

Le mot de la fin...

Le sweat à capuche a fait du chemin depuis l'époque où il était cantonné aux stades et pistes d'athlétisme.

On voit fleurir de plus en plus de hoodies haut de gamme, avec une confection soignée et des matières recherchées.

Pièce très confortable, elle se porte à tout âge et s'adaptera à beaucoup de styles, des plus classiques au dark.

A propos Rafik

Je suis fasciné par l’expression des contre-cultures et les mouvements underground. Tombé amoureux de la mode à 5 ans, je pense qu’elle doit rester un moyen d’expression, et non une course aux tendances. Et que ça reste entre nous, mais je suis un brin bling sur les bords.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Alex – BonneGueule

    Hello Jean,

    Merci pour ton retour, en frip ou en occasion ça me semble compliqué de trouver exactement ce que tu veux, mais pas impossible.
    Tente ta chance sur vinted =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Seb,

    On a testé un pull mais sans avoir ce genre de problème.
    Cependant si le site revendeur d’indique ça, le mieux serait de demander directement au service client de la marque pour être sur à 100%.

  • Nicolò – BonneGueule

    J’irais plutôt chez Merz B. Scwhanene avec la confection allemande et les sweats dont on sait que le molleton est fait sur des machines vintage plus quali et avec un rendement de production plus faible (et donc un prix de matière plus élevé!) 🙂

    Tu en as plus pour ton argent oui.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Seb !

    Mouarf, Benoît et moi on trouve que (pour une fois chez Norse) c’est un peu trop cher pour ce que ça paraît être. C’est bien fait mais il n’y a rien de visiblement spécial sur cette matière, et la confection portugaise, quoique bonne, ne justifie pas le prix à elle seule.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello WildDredge !

    Si tu cherches juste des matières intéressantes, il y a Benjamin Jezequel et Wings+Horns. Pour des trucs créa un peu barrés, Rick Owens et Damir Doma. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Malheureusement je n’ai rien de concluant sur la marque du camel coat ici. Probablement une enseigne de fast fashion d’après son tumblr, ceci dit. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Dam !

    Si tu parles du camel coat de la photo de couverture, une rapide recherche inversée montre que Rami Malek porte un Jil Sander. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Fer de lance je ne sais pas, dans le sens où ils ne sont pas non plus exemplaires sur la qualité depuis bien longtemps, mais les plus anciens oui.

    Sinon il y a Lee sur le même créneau. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thomas !

    – Effectivement il faudrait en faire un. Le problème avec cette catégorie c’est que ce serait un énorme fourre-tout, tout en ayant un potentiel limité pour traiter chaque pièce dans un article séparé.

    – En entrée de gamme pour les vestes et denim tu as Maison Standards, mais sinon j’irais franchement chez Levi’s. Autant je ne recommande pas trop les jeans, autant sur les vestes c’est ok. Pour les harrington, je dirais… Harrington, justement ^^

    Mais j’ai l’impression que tu as des exigences assez hautes par rapport au budget que tu as à ta disposition au vu de ce que tu me dis…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Karim !

    Ca se faisait pas mal vers la fin des années 2000 mais c’était une tendance un peu passagère qui marche moins aujourd’hui. Tout simplement parce qu’à l’époque les hommes étaient beaucoup plus timides sur les pièces élégantes hors du port du costume, et que c’était un bon moyen de « compenser ». Sauf qu’actuellement ça fait plus un contraste de style un peu bizarre.

    Faut voir. Honnêtement si tu le fais tu as intérêt à avoir de super coupes et matières sinon c’est un raté quasi garanti.

    Velva Sheen c’est très bien sur les sweats (et sweatpants) aussi, tu peux y aller.

    Faire la décoloration de la pièce toi-même… Je vois mal comment. Ca risque pas d’être suffisant que de le passer en machine de nombreuses fois. Tu peux toujours essayer de mettre des pierres ponces dans ta machine avec, mais résultat très variable (et par contre boucan infernal garanti haha)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Diantro !

    Pour le hoodie ok, mais pour Celio et Devred, il faut mettre les choses dans le contexte : dans le podcast, on part du postulat qu’on serait un client qui aurait vraiment le budget le plus serré possible ! Ne te dis pas non plus que c’est un super rapport qualité / prix, c’est juste qu’ils s’en tirent bien au vu du reste du marché sur ces prix là 😉

    Et surtout, il y a eu une grosse prise de conscience au niveau du stylisme je pense

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Antoine !

    Effectivement on ne connaissait pas, mais ça a l’air sympa pour les marinières. 🙂

    Pour le reste (enfin, les deux molletons), je suis moins convaincu niveau design. Il faudrait avoir une de leurs pièces en main pour voir si ça tient la comparaison avec Armor Lux et Saint James. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Antoine !

    Nous ne connaissons pas cette marque, donc au niveau des retours… on a le tien ! 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Simon !

    Bah ça peut faire le boulot quoi 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    COS propose quelques hoodies, tu as pensé à regarder leur section leisurewear ? 🙂

    Et pour les photos, pas de références, désolé. Ce sont des photos tirées du net pour illustrer l’article, ça va donc être difficile de te renseigner. :/

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello David !

    Chez Mission Workshop 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Damien !

    Pour les sweatpants, je te conseillerais de regarder du côté de chez Velva Sheen. L’e-shop The New Standard Edition a pas mal de choix niveau sweatpants. 🙂

    À bientôt,
    Pierre

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Sébastien !

    Globalement, nous ne sommes pas très fans de la marque Superdry. Les designs sont souvent un peu cheap et les matières pas top. À mon avis, tu risquerais de te retrouver avec un hoodie qui n’a pas une texture très attrayante. Pourquoi pas plutôt regarder du côté de COS ou Maison Standard en entrée de gamme ? 😉

    À bientôt,
    Pierre

  • Pierre – BonneGueule

    Merci pour ton soutien, Ibrahim ! 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Je pensais plutôt à celui en coton, mais je vais te laisser tester et nous dire ce que ça donne. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Merci Jean ! C’est un processus qui prend du temps, mais le résultat se voit. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Marius !

    C’est pas facile à expliquer, mais je dirais que le blazer est plus rattaché au registre de l’élégance que le manteau.

    Ils en proviennent tous les deux bien sûr, ce sont tous les deux des classiques du tailoring et, aujourd’hui, du casual chic. Mais le manteau (probablement du fait de son aspect fonctionnel et thermique) s’est toujours beaucoup mieux adapté aux combinaisons plus street ou casual. Et puis il domine facilement une tenue à cause de l’espace visuel qu’il prend.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Jean !

    Merci de la suggestion, je vais aller voir ça. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Antoine !

    Uniqlo en a, effectivement ! Malheureusement je ne les ai pas vus portés, je ne peux donc pas te dire si le fit est bon. N’hésite pas à en essayer un et nous faire part de ton retour ! 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Antoine !

    Merci pour ton retour !

    Pourquoi pas le porter sous une veste, tout simplement ?

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Mathieu !

    Merci pour l’encouragement. 🙂

    Si tu parles bien de la deuxième photo de la partie « décaler des pièces formelles », je n’ai pas l’impression que le modèle porte un blazer, à moins que mes yeux me trompent. C’est un hoodie The Hood de chez L’Estrange associé avec un pull col rond et une chemise (probablement de chez eux aussi, mais je ne suis pas sûr à 100%).

    Sinon, je ne peux pas t’aider pour le sweatpant vu que la photo nous vient droit des tréfonds de l’internet. 😉

  • sav92

    je ne savais même pas qu’on pouvait associer un hoodie avec un manteau en laine ou un perfecto , et franchement ça le fait, merci pour l’info, pour ma part , les hoodies BJ sont vraiment dans le top .

  • Pierre – BonneGueule

    Merci pour tes remarques, Hervé !

  • Hervé

    Merci pour vos retours Pierre et Jean-Christophe. Je vais passer à l’atelier de Benjamin pour essayer le S, meilleur moyen de savoir.

    En revanche (pour ceux que ça intéresse) les sweats à molleton de la marque sont bien plus fités. Je porte actuellement le charcoal, et c’est parfait en M, assez ajusté même (mais je les aime bien ainsi).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Troululu !

    Oui. En fait il y a pas mal de cas où tu ne peux pas résumer une matière à son pourcentage de composition.

    Dans les matières cheap, il arrive fréquemment que les synthétiques soient utilisés pour « couper » les matières naturelles et faire baisser le prix (encore plus sur les lainages que le coton).

    Mais quand on arrive sur des matières aussi pointues, il est tout à fait possible que le tisserand ait utilisé un synthétique pour avoir un rendu bien précis, et pas par souci d’économie (ça n’aurait aucun sens, surtout quand tu sais ce que coûte de la matière de chez Toki au mètre linéaire…)

    Par exemple, ça se fait souvent pour avoir des rendus chinés plus itenses. Et vu le tissage hyper aéré de la matière et le pourcentage encore pas trop conséquent (24%, ça n’aura pas d’impact visible en terme de ressenti lors des ports.

    Au final, toutes les informations ne prennent sens que dans un contexte 🙂

    D’ailleurs ici le fait que d’autres références en nid d’abeille de chez Toki (chez BJ également) soient au même prix (voire moins cher) en 100% coton te le montre bien.

  • Jean-Christophe B.

    Effectivement, les hoodies Benjamin Jezequel taillent assez large. J’en ai un en taille S mais avec le recul, le XS aurait probablement été plus adapté…

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour le retour Jean-Christophe !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Olivier !

    Il faut savoir ouvrir ses horizons stylistiques tu sais. Le streetwear a ses mérites lui aussi, et tu peux tout à fait les reconnaître sans pour autant avoir envie d’en porter toi-même. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Bien pour le prix !

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Hervé !

    Luca porte du M, mais Nicolò le trouve un peu grand aussi. Il porte habituellement du S, mais se demande s’il n’aurait pas dû opter pour le XS.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello François !

    On a un peu fait le tour des bonnes recos qui sortent du lot (du moins celles qu’on connaît) dans l’article :/

    (La pièce reste un peu moins commune que le sweatshirt)

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Sylvain !

    Merci pour ton commentaire !

    Effectivement, à ce prix-là, les cachemires sont de qualité correcte mais ne sont pas éternels, il est normal qu’ils s’usent au bout de quelques années de bons et loyaux services. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Achraf !

    Ca dépendra vraiment de tes envies et des notions de contrastes dans tes tenues 🙂

    Petit rappel sur les choix de couleurs :

    https://www.youtube.com/watch?v=HLEiWCrbS18

    Moi en tant que brun à la peau claire j’aurais choisi le gris clair probablement.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello François !

    Essaye chez Gap éventuellement.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Troululu !

    Hé bien on en a pas prévu pour le moment, même s’il va y avoir plus de sweats 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello TopMoi !

    Luca porte du M