Notre guide pour un style fort en été

Temps de lecture : 19 minutes

166

Comment s'habiller en été ?

Une question a priori simple, mais une réponse un peu complexe… En effet, point de pull ou de manteau pour enrichir visuellement votre tenue.

Bien souvent, ce n'est qu'un seul vêtement que vous aurez en haut du corps. Il y a donc deux écueils à éviter quand on s'habille en été :

  • avoir une tenue trop sobre. Oui, genre juste un tee-shirt et un chino des plus classiques…
  • penser que l'ambiance d'été (décontraction, détente, etc...) autorise une tenue négligée.

Et pourtant… quand on sait chercher, les collections d'été des marques proposent des belles matières avec des mélanges de lin, de coton, et même parfois de soie ou de laine.

On va voir dans ce guide comment s'habiller en été, de la tête aux pieds (et ça rime !).

Avoir du style en été : deux visions

A priori, s'habiller en été, c'est simple. Un pantalon, et un haut, voire un petit blouson en complément et c'est tout .

On se dit que les possibilités sont limitées et… c'est vrai plutôt vrai dans un sens car, comme je l'ai dit, point de mid layer ou de maille à porter en été, soit d'autant moins d'éléments visuels à votre service.

A mon sens, le style en été, ça se fait en deux étapes :

Etape #1 (débutant) : on joue la sécurité

Qu'est-ce-que le style en été pour la plupart des hommes ?

  1. un chino habituel,
  2. une chemise simple qu'on sort du pantalon, avec les manches retroussées,
  3. un tee-shirt blanc, ou d'une couleur improbable parce qu'on a entendu qu'il fallait mettre de la couleur en été,
  4. et c'est tout !

C'est un peu dommage de faire ça car c'est jouer la sécurité à fond, et c'est passer à côté de plein de possibilités intéressantes.

Prenons cet exemple du célèbre instagrameur Phil Cohen :

Certes, ça rend très bien en photo, mais c'est une tenue qui manque un peu de personnalité, à cause de deux pièces trop simples. Heureusement que la tenue est un peu accessoirisée avec la montre et les lunettes !

C'est pour ça que je ne suis pas très fan d'avoir une tenue trop simple en été.

Ca serait un peu comme aller dans un restaurant étoilé et demander un steak frites. Certes, les frites seront cuites à la perfection, et la viande sera la meilleure, mais c'est quand même dommage de ne pas se montrer un peu plus aventureux dans ses goûts.

Eh bien le style en été, c'est pareil, soit on reste dans la facilité, soit on profite de la saison pour s'amuser un peu plus : mettre des motifs et des jolies couleurs.

Cela dit, ce style très sobre et décontracté, il peut être très cool. Mais ça demande d'avoir des matières très, mais alors très jolies, avec de l'aspérité (à savoir : des matières japonaises dans la plupart des cas).

Si vous souhaitez porter juste une chemise, prenez la impeccable, comme cette chemise A.B.C.L. en oxford japonais !

La marque A.B.C.L. Garments représente parfaitement bien ce style, et c'est pour cette raison qu'on a collaboré à deux reprises avec elle.

Les couleurs sont très simples : gris, olive, beige, bleu et blanc. Le design des pièces est simple aussi, mais les matières sont si impeccables que quand tout est porté ensemble, le résultat est fort sympathique !

Voilà le style A.B.C.L. résumé en une seule photo, notez les matières très travaillées :

Et vous me voyez venir : dans ce style, les matières japonaises sont reines, grâce à leur tissage irrégulier et leur aspect décontracté. C'est pour ça qu'on en utilise beaucoup chez BonneGueule, que ça soit pour du pantalon ou pour de la chemise.

Pour maîtriser ce style, il n'y a rien de bien compliqué finalement…

Il suffit de porter un chino avec une chemise décontractée. De retrousser les manches de sa chemise et de roulotter le bas de son pantalon .

Je sais que vous vous attentiez à une révélation fracassante ou une méthode alambiquée, mais je vous assure qu'à l'étape 1, c'est aussi simple que ça.

Par exemple, avec un chino beige, que vous mettiez une chemise en chambray ou une chemise en oxford, ça ne va pas changer grand chose.

Ce qui compte, encore une fois, c'est vraiment la qualité des matières. Quand je dis "qualité des matières", il faut comprendre "un beau tissu, avec un aspect visuel travaillé".

Toujours chez A.B.C.L., un très bon exemple du travail des matières (swipez à gauche pour voir la deuxième photo) :

Voici un autre exemple avec des couleurs faciles à porter mais beaucoup de travail dans sur les matières :

Un pantalon bleu marine (en seersucker), un blazer olive (en coton délavé) et une chemise blanche à rayures bleues : il n'en faut pas plus dans cette tenue Officine Générale !

Voilà pour la première étape.

Mais l'été, c'est l'occasion de s'amuser un peu et de mettre un peu de fun dans sa tenue !

Voyons comment faire…

Etape #2 (avancé) : on s'amuse

Alors, une fois que les bases sont là, qu'est-ce qu'on peut faire de plus ? Porter des claquettes à la place de souliers ? Des débardeurs à la place des chemises ?

Bien sûr que non !

En fait, il va falloir ajouter deux petites choses en plus : des motifs et de la couleur.

(Et du côté des accessoires type bracelets ou bijoux, j'ai couvert entièrement le sujet dans un Parlons Vêtements)

Et on va cibler particulièrement le haut du corps.

Pour tout ce qui concerne les pantalons et les bermudas, je vous conseille de rester dans une palette de couleurs relativement sage, comme du beige, de l'olive ou des tons de bleus, mais de mettre le paquet sur de belles matières. Mais ça, on en parle dans un instant.

Finalement, la pièce qui va habiller le haut de votre corps, c'est celle qui va donner le ton à votre tenue, et on va voir ensemble quelles sont vos possibilités.

Le cas du tee-shirt mérinos en été

Vous me connaissez, j'adore les tee-shirts en laine mérinos, au point d'avoir créé trois coloris pour les nôtres. Et vous connaissez désormais les vertus thermorégulatrices de la laine mérinos pour l'été.

Qu'en est-il vraiment ?

homme tee-shirt bordeaux

Oui ou non en été ?

Pour ma part, porter du tee-shirt en laine mérinos à 30°c, c'est possible, je l'ai fait à de nombreuses reprises (et je le referai sans problème), mais il est clair que porter un tee-shirt en coton et/ou lin est plus aéré et agréable.

En d'autres termes : vous pouvez garder vos tee-shirt mérinos pour l'été ! Mais si vous êtes quand même très sensible à la chaleur, prenez un tee-shirt plus aéré.

Et ce t-shirt, je le choisis comment ?

Pour être certain de prendre le tee-shirt qu'il vous faut, Michel vous a préparé un guide d'achat très, très, très complet du t-shirt. Qualité, matière, taille, sélection de marques... tout y est déjà.

Il m'est donc inutile de m'attarder dessus.

Le cas du polo

" Le polo c'est bien Benoît, c'est décontracté, mais ça fait aussi classe ! "

Voilà la ritournelle habituelle en ce qui concerne le polo.

Et ceux qui me lisent depuis plusieurs années savent que je classe cette pièce parmi les "faux amis du style", ces pièces qui sont des fausses bonnes idées.

polo jungle aigle homme jeans

Euh... non !

Pourquoi un tel jugement ? Parce qu'un polo n'est pas une baguette magique.

Avec un chino et des sneakers qui n'ont pas grand-chose à raconter, un polo ne fera pas la différence (alors qu'une belle chemise, oui).

Le polo, c'est la solution de facilité sur-estimée de ceux qui veulent une pointe d'élégance en été.

Donc de manière générale, je déconseille le polo, car :

  • au pire, il est choisi dans une couleur vive pas jolie et/ou improbable,
  • au mieux, il est choisi très sobre, donc trop austère

Vraiment, les tenues très cool avec un polo, j'en ai vu trop peu. Il y a tant d'autres pièces à explorer avant…

" Mais Benoit, je trouve que ça met les physiques athlétiques en valeur ! "

Et je suis d'accord avec cette affirmation. Mais ça suppose deux choses :

  1. avoir un physique athlétique
  2. avoir un beau polo

Et justement, un beau polo, c'est quoi ?

Tout se joue au niveau du col ! Une bonne règle générale : si un polo présente un col monté comme une chemise, c'est très bon signe.

Voilà, c'est nettement plus intéressant ! Je valide à 200% ce polo Berg & Berg.

On trouve ce genre de produit dans quelques marques un peu niche, comme par exemple :

Et, pour aller plus loin, on a quand même écrit un guide conséquent du polo parce que c'est pas notre genre de laisser des gens de la panade.

Quelles chemises en été ?

Où trouver des chemises pour l'été ? Réponse simple : dans les collections été des marques.

Blague à part : toutes les marques de l'écosystème BonneGueule proposent des chemises intéressantes pour l'été, dans des poids légers.

Et très franchement, votre chemise en chambray, il y a de fortes chances qu'elle soit 4 saisons !

Il y a trois tissus que j'apprécie particulièrement en été :

Les popelines fines

Il s'agit d'un tissage classique, mais qui est simplement travaillé dans un poids plus léger.

Par exemple :

Un tissu léger et parfait pour l'été sur cette chemise Officine Générale

Le seersucker

Comment faire un guide d'été sans parler du seersucker ?

Ce matériau gauffré diminue la surface de contact du tissu contre la peau, ce qui améliore la circulation de l'air et donc donne une sensation de fraîcheur !

Un tissu léger et aéré…

D'ailleurs, c'est un tissu si pratique en été qu'on en a fait un permanent pour l'été, avec notre motif micro-seersucker :

Voici d'autres modèles que j'aime bien :

La gaze de coton

Plus compliqué à trouver, c'est une matière très maîtrisée chez les japonais qui est d'une très grande légèreté, au tissage très aéré.

C'est l'un de mes tissus préférés pour l'été, mais bien peu de marques se risquent à travailler cette matière.

Voici deux modèles que j'aime bien :

Là ça respire !

Le cas du popover/polo shirt

Je l'ai évoqué dans mon Parlons Vêtements, mais j'ai une affection particulière pour le popover, au point qu'on en propose un depuis peu.

C'est clairement l'un des vêtements les plus sous-estimés en été ! Comme par exemple avec cette polo shirt Pini Parma.

Pour faire simple, c'est un croisement entre un polo et une chemise :

  • les boutons s'arrêtent au niveau du sternum, comme pour un polo
  • mais le col et les poignets sont ceux d'une chemise

On peut bien s'amuser avec un popover, du plus sartorial au plus plus décontracté : blazer ou bermuda, tout est possible.

C'est une pièce que j'aime bien, car son champ des possibles est immense, un peu comme celui d'une chemise finalement.

Et d'ailleurs pour choisir un popover, ce sont exactement les mêmes consignes que pour choisir une chemise. Etant donné que le but n'est pas d'en porter une avec un costume pour aller travailler, je ne peux que chaleureusement vous recommander d'en choisir une avec une matière vraiment décontractée !

Mes recos en popover :

Le cas de la chemise à col requin (aussi appelée "camp collar shirt")

Si ce type de col vous intimide, allez-y doucement avec une couleur neutre, mais rien ne vous empêche de jouer sur la texture, comme avec cette chemise Proper Cloth en seersucker !

Toujours dans mon dernier Parlons Vêtements, je parle de cette chemise furieusement estivale, symbole d'une décontraction absolue.

A l'instar des espadrilles, n'ayez pas peur de la porter avec un blazer, vous allez voir, "ça passe" !

Il y a toujours ce débat sur la position du col : par-dessus ou en-dessous du blazer… A vous d'expérimenter ! Crédit photo : toujours Proper Cloth (bon là j'avoue, c'est un modèle très fort).

Et évidemment, avec un bermuda, c'est une pièce très adaptée, tout comme avec un chino.

N'hésitez pas à en prendre une version un peu "fun", avec des motifs et de la couleur. Plus vous êtes intimidé par cette pièce, plus vous pouvez la prendre sobre, avec des couleurs de plus en plus neutres.

A ce titre, la chemise de Jinji en seersucker japonais est une introduction tout en douceur à ce genre de pièces :

La chemise à col requin de Jinji qu'on avait utilisée pour le shooting de notre pantalon gris. Là aussi, amusez-vous avec ce genre de pièces !

Il y en a pas mal cet été, et de nombreuses marques y vont de leur proposition : de Jinji à Officine Générale, ou de Hartford à Editions M.R par exemple.

Mes recommandations de marques :

Quels pantalons porter en été ?

Ah, la grande question ! Personnellement, je ne porte que très peu de shorts et autres bermudas, parce que ça m'embête d'avoir des vêtements dans mon placard dont l'occasion de les porter est si rare…

Mais je reconnais également que le peu de fois que j'en porte, je me dis tout le temps que c'est super confortable et que je devrais le faire bien plus souvent.

Voyons donc quelles sont les possibilités en été pour habiller vos jambes !

#1 Les chinos en coton : le choix de la sécurité

Plus légers qu'un jean, une tonne de couleurs disponibles, une offre abondante, une polyvalence à toute épreuve, le chino est le pantalon de choix pour l'été… et à juste titre !

look homme suitsupply

Même le plus classique des chinos beiges s'intégrera facilement dans une tenue d'été.

Nos recommandations habituelles s'appliquent pour le choix d'un chino. C'est une pièce extrêmement simple à trouver, l'offre est très abondante même en entrée de gamme.

Côté coloris, le beige et l'olive sont à mon sens les couleurs indispensables. Je conseillerai ensuite des couleurs de plus en plus claires.

Mes recos de marques :

#2 Les pantalons en lin

Impossible de ne pas en parler dans un guide de style estival…

Alors certes, c'est très frais comme matière, très estival, ça évacue bien la transpiration, et ça apporte beaucoup de texture dans un look, on est bien d'accord.

Par contre, il faut aimer ce côté froissé… et on en a d'ailleurs fait un guide entier.

Bref, le pantalon en lin, l'été, c'est un luxe de fin gourmet : quelques contraintes à anticiper pour un vrai plaisir !

Je le redis ici : normalement, un lin de très haute qualité froisse tout en rondeur et moins facilement qu'un lin d'entrée de gamme.

Berg & Berg fait des pantalons en lin vraiment cools !

Et n'oubliez pas de regarder le guide du lin par Michel, qui explique tout de fond en comble !

Du côté des marques, voici quelques pièces :

#3 Les autres options

Je sais, je sais, il est flou ce titre.

Premier constat :

Il n'est pas évident de trouver de beaux pantalons estivaux autre que des chinos 100% coton.

Enfin si, mais les prix grimpent facilement à plus de 150 €. C'est pour cette raison que les marques type DNVB ne se risquent pas sur ce genre de produits.

Un pantalon en chambray japonais très cool de la marque L'Exception, au prix tout doux de 109 € (chez une marque classique, une telle pièce serait au moins à 170 - 200 €). D'habitude, c'est très compliqué de trouver de l'originalité dans cette gamme de prix.

Deuxième constat :

Il n'est vraiment pas évident de trouver de très beaux pantalons estivaux à des prix en-dessous des 150 € (et encore je suis gentil).

En effet — et c'est là que je prends ma casquette en tant que créateur de vêtements —, quand on a voulu sortir des pantalons estivaux, on s'est vite rendu compte que les matières sympas, avec une vraie personnalité, ont des prix qui n'ont plus grand-chose à voir avec un tissu de chino.

Et pour nombre de petites marques qui veulent avant tout proposer des prix les plus bas possibles, ce sont des tissus trop chers.

Ils préfèrent donc jouer la sécurité et prendre des tissus vus et revus partout pour leurs chinos.

Et quel dommage !

Parce que sur toutes les tenues estivales que vous allez regarder et aimer, vous vous apercevrez vite qu'elles ont très souvent — quand ce n'est pas systématique — un très beau pantalon.

Et le pantalon, on a tendance à en faire une pièce "en retrait", qui doit être simple pour laisser de la place à la pièce qui habille le haut du corps, alors que c'est une pièce qui peut vraiment faire la différence.

Tout ça pour dire que si vous galérez à trouver de l'originalité sur des pantalons, c'est normal !

pantalon officine générale beige sable

Quatre pinces à l'avant, un bas revers, une ceinture à boucle... des éléments qui font aussi bien la différence sur le style que sur le prix pour ce pantalon Officine générale à 195€.

Puis-je porter du jean en été?

Réponse courte : non.

Réponse longue : de part sa couleur foncé et son épaisseur, porter du jean en toile selvedge quand les températures s'approchent des 25°c, ce n'est pas très confortable…

Reste la question du jean blanc dont la couleur permet d'avoir un peu moins chaud, si vous y tenez vraiment.

Il y a aussi des jeans d'été, avec des poids de moins de 10 oz ou des mélanges adaptés aux chaleurs, mais ils sont bien trop rares sur le marché.

Citons quand même :

Et pour tous les conseils de taille, je vous invite à (re)lire notre guide du jean.

Les bermudas

Que serait un guide sur les vêtements d'été sans parler des bermudas ?

Cela dit, je n'en ai jamais beaucoup porté, n'ayant jamais été gêné à porter que des chinos tout l'été .

Mais je sais qu'il y a des personnes pour qui c'est une pièce indispensable (et non négociable) quand il fait chaud.

De manière générale, les mêmes conseils que pour choisir un chino s'appliquent pour le choix du bermuda.

Pour la longueur, choisissez-en un qui se termine juste au-dessus du genou. Je vous rassure, on n'est pas au centimètre près, mais vous voyez l'idée !

L'offre est pléthorique certes, mais à l'instar des pantalons estivaux, il n'est pas facile de trouver autre chose que du bermuda avec du tissu de chino.

En milieu de gamme, bien peu de marques se risquent à sourcer des matières plus travaillées de peur d'avoir des bermudas qui dépassent les 100€.

C'est un problème que le haut de gamme n'a pas, puisqu'il y a de très beaux bermudas, mais qui se payent au prix fort : environ 200 €.

bermudas coton de bonne facture

Un exemple parlant avec ce bermuda cognac en lin gratté belge de chez De Bonne Facture. Ses pinces à l'avant, ses pattes de serrage, et sa couleur le démarquent d'un simple bermuda en coton. Mais on dépasse la barre des 300€.

Je m'attarde volontairement sur le sujet du prix, mais c'est en développant nos bermudas en tissus japonais que j'ai vraiment pris pleinement conscience de la réalité des choses : il est impossible de proposer un bermuda avec une matière qui sort vraiment du lot en-dessous de 100 €.

L'intérêt d'investir un peu dans un bermuda n'est pas seulement esthétique, il est aussi pratique.

En effet, sur des matières plus coûteuses qu'un tissu de chino multi-saison, on trouve des mélanges de coton et de lin plus respirants, et au tissage plus aéré.

Voilà les marques que l'on recommande :

bermudas bleu chine commune de paris

Un modèle bleu chiné bien sympa chez Commune de Paris.

Pourquoi les prix sont-ils presque équivalents à ceux d'un chino ?

Ben oui, on pourrait se dire que sur un short, il y a deux fois moins de matière que sur un chino, donc ça devrait coûter deux fois moins cher !

Mais ce n'est pas le cas…

Pour une raison très simple : le temps passé à faire un bermuda ou un chino, c'est exactement le même.

Un bermuda a la même braguette, les mêmes poches, bref, le même travail de confection qu'un chino.

Certes, il y a un peu moins de tissu utilisé, c'est vrai, mais ça ne va pas tant que ça impacter le prix. Surtout sur des marques qui sont en pleine guerre des prix.

Comment se protéger de la pluie en été ?

Eh bien aussi étonnant que cela puisse paraître, je ne vais pas recommander Gore-Tex…

Evidemment, si vous êtes dans un objectif de pure randonnée où vous devez marcher des heures en montagne sous une pluie continue, là il faut prendre une veste en Gore-Tex/eVent/NeoShell (faites votre choix), mais très sincèrement, prendre une matière si technique juste pour affronter de légères pluies d'été pendant une promenade le samedi après-midi, c'est contre-productif.

En fait, ces matières, aussi respirantes soient-elles, restent quand même des membranes, des films plastiques qui entourent votre peau (et c'est ce qui les rend si efficace face à la pluie). Et donc vous pouvez vite avoir chaud.

Par contre, si vous êtes prêt à troquer de l'imperméabilité (juste un peu) contre de la respirabilité, je vous conseille de vous tourner vers du 100% coton imperméable chez Ventile ou Stotz (ces deux marques appartiennent à la même entreprise).

Eh oui, un 100% coton peut être très pertinent face aux pluies d'été ! Sur la photo : field jacket Cadot.

Pour faire très simple, c'est un tissu 100% coton dont le tissage est très serré. Quand l'eau tombe dessus, les fibres de coton gonflent par capillarité et empêchent ainsi l'eau de rentrer.

Certes, c'est moins performant que du Gore-Tex, mais la respirabilité est tellement meilleure que vous y gagnez au change en été.

Et pour l'anecdote, c'est une matière très prisée des chasseurs ou des photographes animaliers car c'est une matière "silencieuse", qui n'a pas le côté "crispy" d'une matière technique.

Personnellement, c'est un tissu que j'ai bien éprouvé avec ma veste Acronym en Stotz Etaproof, et 99% du temps, cela constitue une barrière efficace contre une averse.

Et au moins, vous avez un look bien plus intemporel qu'avec une membrane technique.

Voici donc mes recommandations de marques pour une veste dans cette matière là :

Chez Private White VC, voici une parka en Ventile fonctionnelle parfaite pour les pluies d'été.

Pour les plus curieux, j'ai très longuement raconté l'histoire (passionnante) de la création du Ventile dans l'article de présentation de notre mac en Ventile.

Quelles chaussures porter en été ?

Très franchement, il y a bien peu de chaussures qu'on ne peut pas porter en été.

Evidemment, pas question de porter de bottines fourrées, mais en général, toutes les chaussures (sneakers incluses) que j'ai portées en automne/hiver, j'ai pu également les porter en été (oui, même des chelsea boots).

Donc avant tout, pas d'inquiétudes sur votre parc de chaussures, il n'y a pas d'urgence à avoir des chaussures spécialement dédiées à l'été.

look bonne gueule été homme venise

Pas besoin de jeter vos chaussures en cuir au grenier quand les températures montent : elles pourront encore vous suivre une bonne partie de l'été.

Par contre, c'est vrai que des chaussures spécialement faites pour l'été, c'est très pratique : on a moins chaud, et ça ajoute de la personnalité à une tenue !

Voyons quelles possibilités s'offrent à vous…

Les sneakers d'été

Sneakers en canevas de la marque C.QP : ça respire plus que du cuir !

Je le rappelle : je porte mes sneakers toute l'année, y compris celles qui sont en cuir. Mine de rien, le cuir étant une matière poreuse, il gère plutôt bien l'humidité naturelle des pieds.

C'est pour ça que je vous recommande plus que jamais d'avoir des sneakers avec une doublure en cuir ! Normalement, c'est la norme dès que vous montez en gamme en sneakers.

Important (et je le rappelle aussi) : ne portez pas vos chaussures deux jours d'affilé, laissez-les complètement sécher !

Les sneakers japonaises Doek, que je soupçonne être en Ventile. On peut difficilement faire plus intemporel. Notez la semelle intérieure en liège, la signature de Doek, qui assure, paraît-il, un grand confort. En France, c'est Beige Habilleur qui les distribue !

Parlons également des sneakers en toile, bien maîtrisées chez les marques japonaises comme :

Voilà les Asahi en chambray portées dans une tenue 100% Officine Générale, le résultat est vraiment cool et facile à obtenir.

Intuitivement, on comprend l'intérêt d'une sneaker en toile : c'est bien plus aéré que du cuir. Par contre, tous les porteurs de Converse le savent, quand il pleut, ça gorge d'eau.

Mais pour un climat estival et ensoleillé, c'est moins un problème !

En Europe, j'aime beaucoup les sneakers de :

Simple et efficace chez North 89.

Et citons également ETQ Amsterdam, coutumier d'un modèle "knitted" très aéré, parfait pour l'été !

Avec ça, vous allez bien respirer des pieds !

D'ailleurs pendant que j'écris ces lignes, je vois que Seagale vient de sortir un modèle équivalent !

Pour finir, si vous aimez le vintage, pensez aux Chuck 70 de Converse, le haut de gamme de Converse, avec une toile bien plus costaude que le modèle de base, faciles à trouver en France.

Le cas des espadrilles

J'en ai parlé dans mon Parlons Vêtements sur l'été, je vais donc résumer : l'espadrille reste une valeur sûre en été.

Il y a une règle très simple pour savoir quand porter une espadrille :

Dans une tenue estivale, s'il y a des mocassins ou des sneakers, alors il est possible de porter des espadrilles à la place.

Plus particulièrement, je n'insisterai jamais assez sur le fait que les espadrilles peuvent facilement se glisser dans une tenue avec une chemise et un blazer.

Espadrilles de chez Aizea, plus originales que de simples espadrilles en toile !

Mes recos de marque :

Les mocassins

Evacuons de suite le sujet : je ne suis pas un grand fan de ce qu'on appelle les "car shoes", ces mocassins à picots. Certes, c'est très confortable, mais il y a une vraie question qui se pose sur la durabilité des picots… En effet, ça a tendance à s'user très vite !

mocassins à picot

Michel vous le confirme d'expérience : vous laisserez des picots derrière vous, jusqu'à ce que mort de semelle s'en suive.

Je vous conseillerai donc de vous tourner vers des mocassins, véritables souliers star du Pitti d'été.

Chaussures confortables, élégantes, et taillées pour le soleil, il faut juste oser passer le pas. Voici mes recommandations en marques :

Juste un petit mot également pour les fans de workwear… Les marques américaines sortent également de beaux mocassins qui respirent la solidité.

C'est certes moins raffiné qu'une paire de Carlos Santos, mais leur tonalité beaucoup plus rustique et décontractée les rendent aussi très à l'aise dans des looks bien "workwear".

D'ailleurs, on a aussi un guide du workwear en été.

Voici donc quelques marques qui mêlent souliers d'été et workwear :

  • Yuketen, marque au "footwear" d'été toujours très réussi
  • Oakstreet Bootmakers pour les modèles en Chromexcel et/ou ceux qui ont une semelle Vibram
  • Grant Stone, qui propose également des modèles en Chromexcel

Le cas des tongs

C'est tellement compliqué de trouver des tongs stylées qu'à part pour la plage, je ne vous recommanderai pas spécialement de tongs.

Et c'est pas faute d'avoir cherché pourtant !

Allez, si vraiment vous insistez :

  • Suicoke, une marque japonaise de sandales techwear, vraiment atypique, à porter pour le fun et si vous avez le budget
  • et Officine Générale qui fait des sandales sympas

Désolé pour vous si vous espériez être stylé avec un blazer et des tongs !

tongues jean homme

S'il vous plait, ne faites pas ça. (Photo : leseuphoristes.com).

Les chaussettes invisibles : le vrai incontournable de l'été

Je ne le recommanderai jamais assez : pour l'été, ayez au moins sept paires de chaussettes invisibles.

En effet, ce sont grâce à elles que vous allez pouvoir porter des pantalons courts (ou les retrousser) et avoir une cheville aérée, avec la malléole à l'air libre. Lors de fortes chaleurs, c'est vraiment un petit plus !

Pour moi, il n'y a pas d'enjeu technique à les prendre dans une autre matière qu'en 100% coton. Certes, ce n'est pas la matière qui sèche le plus vite, surtout en fin de journée, mais en chaussettes, c'est une matière vraiment douce et confortable.

Et comme vous changez de paire de chaussettes chaque jour, le petit prix, la facilité d'entretien et le confort des chaussettes invisibles en coton compensent largement les inconvénients du coton.

soquettes doré doré

Ici, un modèle de chez Doré-Doré.

Les mi-bas pour l'été

Etant un inconditionnel des mi-bas de la gamme "Super Solides" de Mes Chausettes Rouges, j'ai pu les tester à de nombreuses reprises lors de mariages en été.

Verdict ? Aucun souci à déplorer, malgré les 28% de matières synthétiques, absolument indispensables pour booster leur durabilité !

En effet, elles sont relativement fines, ce qui permet d'évacuer efficacement l'humidité des pieds.

Mais sinon, Mes Chaussettes Rouges propose de magnifiques mi-bas en lin, très aérés, parfaits pour l'été !

chaussettes lin

Profitez-en pour miser sur une couleur originale.

Vraiment, si vous êtes amateurs de beaux souliers, les possibilités sont variées pour vos chaussettes en été !

Le cas du style sartorial

Pour ceux qui aiment porter du blazer/chemise, réjouissez-vous, car il y a de quoi s'amuser en été ! Les tenues qu'on voit au Pitti en sont la preuve, dans une dimension la plus extrême :

En fait, les fournisseurs italiens redoublement de créativité pour proposer des tissus de costume estivaux avec du lin et/ou de la soie.

C'est donc l'heure de mettre du blazer un peu coloré ! Si vous un peu timide, commencez simplement par mettre des blazers couleur terre/brique comme l'impeccable Fabrizio Oriani :

Chez BonneGueule, on adore les constructions semi-doublées : le dos n'est pas doublé (quasiment tous nos blazers sont comme ça). Et je ne peux que vivement vous recommander de choisir cette construction pour l'été !

Côté chemise, vous pouvez vous amuser avec des tissus en mélange de coton et de lin, mais honnêtement, une chemise blanche portée en hiver peut aussi être portée en été, moi ça ne m'a jamais posé problème !

J'aime beaucoup le Giro Inglese, ce tissu très texturé et très aéré, parfait pour une chemise d'été ! Crédit photo : Howard's évidemment

Regardez du côté des marques italiennes (ou chez Suit Supply), car elles sont bien placées pour proposer des collections d'été élégantes et colorées.

Blazer Suit Supply en laine, lin et soie, parfait pour l'été !

D'ailleurs, ça m'amène à un autre sujet :

On peut porter de la laine en été ?

On peut porter un blazer en laine, à condition que ça soit un tissage aéré.

Comment voir si un tissage est aéré ? Exemple ici avec le blazer estival qu'on a sorti, il suffit de regarder le tissu du dos à la lumière :

Là vous savez que ça va respirer !

Là vous allez voir immédiatement si le tissage est aéré ou pas, à condition qu'il n'y ait pas de doublure au niveau du dos.

Alors évidemment, l'été n'est pas le plus approprié pour porter de la flanelle en laine. Mais rassurez-vous, on voit de plus en plus des blazers dans des mélanges de laine et de lin.

Personnellement, mon mélange préféré, c'est laine/lin/soie. J'ai découvert ce mélange quand on a commencé à travailler sur notre blazer estival, il y a plus d'un an, avec la gamme tropicale de Loro Piana : c'est super aéré, et c'est une matière avec mille et une nuances :

J'adore ce tissu de chez Loro Piana, je le porte d'ailleurs en trois couleurs pendant l'été.

Bref, c'est le tissu ultime pour un mariage l'été .

Si Loro Piana propose une gamme de tissus estivaux magnifique, les autres fournisseurs ne sont pas en reste : Fratelli Tallia di Delfino, E. Thomas, Ferla, Drago et bien évidemment Vitale Barberis Canonico ont de superbes mélanges que les marques utilisent de plus en plus.

Vraiment, il y a une offre sartorial super cool pour l'été !

Mais je ne risque d'avoir trop chaud en blazer l'été ?

Soyons clair : si au soleil vous avez déjà trop chaud en chemise, il est clair que vous aurez trop chaud en blazer, là-dessus, il n'y a pas de miracles.

Par contre — et à ma grande surprise — un blazer en laine lin et soie, c'est largement supportable, surtout en fin d'après-midi ou à l'ombre.

Le blazer en été, c'est possible, et c'est même très beau. Crédit photo : Proper Cloth (ils font toujours de très beaux lookbooks estivaux)

A moins d'avoir prévu une promenade en plein soleil à 30°c tout l'après-midi, n'hésitez pas à prendre votre blazer si vous aimez vraiment cette pièce, "ça passe" !

Important : je ne suis pas très fan des blazers en coton pour l'été, car c'est une pièce qu'on ne peut pas laver en machine, et qui absorbe très facilement les mauvaises odeurs de transpiration. Donc restez sur de la laine, même en été !

Voilà pour ce volumineux guide de l'été, si vous avez encore des questions postez les en commentaire, et je mettrai cet article à jour petit à petit !

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.