Et si vous deveniez un expert du lin avant d'en acheter ?

11 min

Et si vous deveniez un expert du lin avant d'en acheter ?

11 min
Publié le : 20 juillet 2022Mis à jour le : 22 juillet 2022
Surchemise en lin

On a plein de choses intéressantes à vous apprendre sur cette matière.

Vous le savez peut-être : on vient de sortir notre nouvelle collection d'été dans laquelle le lin (français) est à l'honneur.

Et pour que vous soyez fiers de vos tenues sur vos photos de vacances, on n'a pas que des vêtements à vous proposer : on veut aussi vous aider à bien choisir, que ce soit chez nous ou ailleurs.

Voici donc un rafraîchissement bienvenu en ces temps de fortes chaleurs : celui de notre guide du lin.

Mais POURQUOI on vous parle toujours de lin quand il s'agit de bien s'habiller en été ?

Des pouvoirs magiques thermorégulants ? Ça vient d'où, cette histoire ? Comment le lin fait, concrètement ?

Et si vous achetez un vêtement en lin, comment faire le bon choix ? Comment le garder longtemps ?

Une fois votre titre d'expert obtenu?Et non, on ne délivre pas de diplôme en bas de l'article. Les Maîtres Jedi avaient des diplômes, peut-être ? Eh bien voilà., vous saurez répondre à toutes ces questions. Vous tirerez le meilleur de vos achats de vêtements en lin et vous pourrez aussi conseiller vos ami(e)s.

Vous aurez même des anecdotes scientifiques et historiques à raconter, histoire de frimer un peu. D'ailleurs, saviez-vous que c'était l'une des plus anciennes fibres à avoir habillé l'homme ?Depuis 36 000 avant JC d'après cette découverte.?

Non ? Et savez-vous vraiment...

...POURQUOI LE LIN, C'EST BIEN ?

Pour en aborder les avantages, il me faudra d'abord vous rappeler ce qu'est concrètement le lin : c'est une fibre végétale. À la différence du coton, elle est libérienne. Ce qui signifie qu'elle est contenue dans la tige de la plante et non pas sur la fleur.

fibre de lin

C'est dans ces tiges qu'on extrait la fibre de lin. (Crédit photo : Claudia Meyer).

Pour produire du lin, on fait macérer ces tiges pour en extraire les fibres sous leur forme brute. Ensuite, le teillage permet d’en récupérer uniquement la partie ligneuse, qui sera peignée pour pouvoir en faire des fils par torsion.

schéma répartition des fibres

Dans ce schéma édité par un professeur de l'Université de Bretagne-Sud, on peut visualiser la disposition des fibres au fil des étapes de production.

Comme ses fibres étaient protégées dans sa tige, le lin est fortement résistant à la tension.

Il est aussi capable d'absorber jusqu'à 20% de son poids en humidité, sans changer votre ressenti quand vous le toucherez. Et ça, c'est grâce aux pectines.

OK, instant Jamie.

Une pectine, c’est un polymère : une macromolécule présente sur les parois de la fibre de lin. Elle permet de créer des liaisons hydrogènes entre ces parois. Une liaison hydrogène, c'est une liaison moléculaire impliquant un atome d'hydrogène. C'est donc grâce aux pectines que les fibres se maintiennent entre elles.

Et si le lin a cette capacité d'absorption, c'est parce que ces pectines sont hydrophiles. En d'autres termes, elles sont gourmandes en eau.

fibre de lin avec parois cellulaires

La majorité de la paroi primaire de la fibre de lin est constituée de pectines. (Crédit photo : Université de Caen/Basse-Normandie)

Un caractère hydrophile qui confère au lin ses propriétés anti-statiques. Vous pourrez donc profiter d'un vêtement en lin de couleur claire sans qu'elle soit potentiellement gâchée par des saletés qui s'y collent. À moins que l'armure du tissu ne donne lieu à une structure particulièrement accrochante.

Une fois cette humidité absorbée, elle est vite évacuée sans préserver de bactéries malodorantes. C'est grâce à ces propriétés anti-bactériennes que le lin retient peu de mauvaises odeurs. Il minimise aussi les risques d'allergie.

La thermorégulation est aussi un argument souvent avancé en faveur du lin : sa fibre creuse et isolante emprisonne ou libère l'air suivant la température extérieure, régulant ainsi celle de votre corps. D'ailleurs, c'est pour ces vertus isolantes que vous voyez souvent du lin dans le secteur de la literie.

Laissant facilement passer l'air, cette matière est aussi respirante. Sans oublier que la majorité des tissages de vêtements en lin sont plutôt ouverts, favorisant d'autant plus cette circulation.

Les fabricants, eux, peuvent apprécier la facilité qu'a le lin à s'imprégner d'une couleur. Ce qui rend l'étape de teinture moins difficile, et laisse la créativité s'exprimer.

Absorption d'humidité, non-rétention d'odeur, thermorégulation et aération...Difficile de contredire la pertinence du lin dans un vêtement d'été. Bien que sa force thermorégulatrice en fasse aussi un bon candidat pour vos pièces d'hiver.

t-shirt en lin sous la surchemise

S'il est plutôt épais et compact, un tee-shirt en lin peut vous servir sous un blouson en mi-saison et un gros cardigan en hiver. (Tee-shirt, blouson et jean BonneGueule).

CE QUE CERTAINS AIMENT MOINS CHEZ LE LIN

Pour que vous sachiez tout, on va vous dire tout : le lin n'a pas que des propriétés sexy aux yeux de tous. Certains lui reprochent quelques défauts.

L'école de ceux qui aiment le lin (et en toute subjectivité, on en fait partie) pense que ces défauts méritent aussi son amour. Car certains font justement son charme et d'autres peuvent être atténués en préférant un lin de bonne qualité.

Ce qui ne nous empêche pas de vous les détailler, pour que vous choisissiez vous-même votre école.

Pour commencer, le lin est connu pour être rêche. Mal choisi, il peut gratter. Beaucoup.

Sa fibre est initialement très rigide, et contient des pectoses : ce sont des carbohydrates dont les liaisons se cassent pour libérer la pectine présentée plus haut. Ces pectoses contribuent au caractère rêche de la fibre, mais elles disparaîtront progressivement au contact de l'eau chaude de votre machine à laver. Au fil des lavages, votre lin devrait donc être de plus en plus doux.

Autre caractéristique connue : le lin, ça froisse.

Souvenez-vous, je vous ai parlé plus haut des liaisons hydrogènes qui maintenaient les fibres entre elles via leurs pectines. Quand votre lin froisse, c'est parce que la chaleur et l'humidité viennent briser ces liaisons. Un peu comme quand un pull rétrécit au cours de son lavage.

Et une fois "déliées", les fibres changent leur position. C'est à ce moment que le lin se froisse. Puis, de nouvelles liaisons hydrogènes se créent lors du refroidissement et de l'évaporation, figeant ainsi ces nouvelles positions « froissées ».

lin Égypte antique

L’Egypte antique était bien consciente de la tendance qu'avait le lin à se froisser. Pour y faire face, les égyptiens trempaient leurs tuniques dans un liquide particulier, puis laissaient le tout sécher au soleil sur un moule. Sans le savoir, ils brisaient et recréaient en fait des liaisons hydrogènes. (Crédit photo : Tunique en lin plissé, 2033-1710 av. J.-C, Musée du Louvre - Wikipédia).

C'est pourquoi le repassage permet de défroisser un vêtement : il apporte la chaleur et l'humidité nécessaires pour briser à nouveau les liaisons hydrogènes, puis réordonne les fibres en les aplatissant avant la création de nouvelles liaisons.

C'est aussi pour cela que vos vêtements sortent froissés de votre machine à laver.

Et vous l'avez remarqué : ce procédé chimique arrive plus systématiquement au lin qu'aux autres matières, car il faut moins de chaleur au lin pour briser ses liaisons hydrogènes. On parle de température de transition.

Et comme le lin est absorbant, ses pectines attireront l'eau jusqu'aux moindres recoins des fibres et leur permettront de casser plus de liaisons. Ce qui n'arrivera pas avec une fibre hydrophobe telle que le polyester.

Ceci étant dit, le lin est justement apprécié pour le caractère que ces froissements lui donnent. Ce côté rebelle.

tout en lin

Le fameux "I woke up like this". (Surchemise, tee-shirt et pantalon en lin BonneGueule. Chaussures G.H. Bass).

Le lin a aussi moins d'élasticité naturelle que d'autres matières, c'est pourquoi la plupart des vêtements 100% lin ont des coupes droites (pour ça, et aussi pour laisser l'air circuler puisque ce sont presque toujours des vêtements d'été).

Les petits caprices physiques du lin le rendent aussi difficile à travailler par les fabricants. La nervosité de la fibre le rend très anarchique, compliquant le travail de patronage et de montage.

Pour confectionner un vêtement en lin à la coupe symétrique et réussie, cela prend du temps, un certain nombre de prototypes... et de l'argent. Ce qui débouche sur une nouvelle problématique : un bon vêtement en lin coûte souvent plus cher que son équivalent en coton, au moins 30% de plus.

fibre de lin

Apprivoiser cette fibre demande patience et sagesse. (Crédit photo : Claude Truong-Ngoc, Wikipédia).

Benoît avait lui même eu des difficultés avec notre ligne de vêtements en 2016: la nervosité du lin rendait le travail sur de petites surfaces compliqué, ce qui avait contraint le fabricant à faire l'impasse sur les hirondelles de renfort, dont la production en devenait trop chronophage et se répercutait sur le prix.

NOTE DE BENOIT : NOTRE EXPÉRIENCE DU LIN

Le lancement de nos chemises en lin m'a permis d'apprendre une tonne de trucs sur cette matière !

Le truc qui m'a le plus surpris, c'est qu'un lin de très haute qualité, finalement, il ne se froisse pas tant que ça. Évidemment, il va prendre des plis, mais ils seront beaucoup plus dans la "rondeur" que cassants et fripés (à part si vous gardez votre chemise en lin froissé au fond du sac hein, il ne faut pas exagérer).

C'est assez particulier à expliquer, je vous l'accorde ! Je pense que sur les lins de très haute qualité, les fibres sont plus fines et plus longues, ce qui change la manière dont il se froisse.

Et je confirme, c'est une matière pénible à travailler, et il est très dur d'avoir une production 100% uniforme dans les mesures, car en fonction de la température et de l'humidité de la journée, il va se dilater ou se rétracter sous les machines. Cela demande une grande expérience de la part de l'atelier.

Ah, dernière chose : n'achetez pas de vêtements lin si vous voulez une matière très stable, régulière, et sans plis.

Car aussi étonnant que cela puisse paraître, j'ai déjà rencontré des personnes qui voulaient le style et la décontraction du lin mais qui se plaignaient de ses plis.

UN VÊTEMENT EN LIN MÉLANGÉ, ÇA CHANGE QUOI POUR VOUS ?

Le lin reste une fibre qui se mélange facilement aux autres. Vous avez peut-être déjà croisé un blazer en laine/lin/soie, ou une étiquette de chemise indiquant 50% de coton pour 50% de lin, en vous questionnant sur l'intérêt d'une telle sorcellerie ?

Eh bien, nous allons faire un petit tour de leurs avantages.

X% LIN, X% COTON

Bien qu'il n'ait pas les pouvoirs thermorégulateurs du lin, le coton reste plus doux, plus élastique et donc moins froissable. Une pièce en coton/lin tirera donc le meilleur des deux fibres. Elle régulera votre température corporelle tout en restant douce et stable. Forcément, les belles aspérités naturelles du lin seront moins présentes mais dans la vie, il faut faire des choix.

Un mélange lin/coton vous sera utile sur un tee-shirt ou une chemise habillée d'été par exemple.

chemise bonnegueule coton lin

Chemise BonneGueule en coton et lin.

X%LIN, X% LAINE

Que ce soit pour l'été ou l'hiver, la laine apporte un tombé plus souple, plus fluide et donc plus noble pour des pièces tailoring par exemple. Le tout, avec un col plus stable.

Les lainages les plus doux, tels que le cachemire, sont aussi parfois utilisés pour calmer le côté rêche du lin.

LE SUPER BONUS SOIE

La soie est souvent utilisée en complément d'un mélange déjà existant. Sa résistance à la tension confère une certaine robustesse, venant faire le lien entre les autres fibres. L'ensemble sera donc plus résistant, tout en restant respirant.

Côté texture, la soie est... soyeuse. Et donc douce. Elle prend aussi très joliment la lumière.

Que ce soit chez nous ou ailleurs, un costume ou un blazer en laine, lin et soie vous promet donc un beau mélange de texture.

costume en lin bonnegueule

Costume, cravate et chemise BonneGueule.

Conseil personnel : si vous prenez une veste en lin majoritaire pour l'été, préférez-la non doublée si possible. Ainsi, vous profiterez pleinement de ses vertus thermorégulantes. C'est une préférence à garder en tête, mais ne vous interdisez pas une veste qui vous plaît pour autant ! J'ai moi-même une veste en 100% lin doublée et je ne meurs pas de chaud dedans pour autant.

COMMENT FAIRE DU LIN L'AMI DE VOTRE STYLE ?

Le lin est une matière qui respire la décontraction, laissez-le donc vivre et flotter sur vous, et portez le relativement ample.

Ce dernier point est d'autant plus important pour deux raisons : cela permettra de laisser l'air circuler au mieux quand vous aurez chaud, et le manque d'élasticité de la fibre ne vous dérangera pas dans vos mouvements.

La décontraction suggérée par le lin implique aussi l’idée de ne pas avoir peur de ses plis. Ils arriveront tôt ou tard, en plus ou moins grand nombre suivant le tissu, et vous devrez les accepter.

Couplés à l'aspect brut du tissu, les plis du lin caractérisent sa désinvolture. Jouez-en :

ET LA QUALITÉ DU LIN, C'EST IMPORTANT OU PAS ?

Pas de mystère : une chemise en lin à 30€ et un équivalent à 100€, ça n'a rien à voir.

Une matière en lin de qualité sera mieux travaillée, mieux traitée après son tissage, avec des fibres mieux sourcées. Idem pour la coupe. Le lin étant une fibre assez anarchique, en faire un bon vêtement demandera forcément plus de savoir-faire.

Comme Benoît l'écrivait plus haut, les plis formés par un bon lin seront ainsi moins nombreux et plus beaux, plus "ronds", moins cassants que ceux d'un lin de mauvaise qualité.

Un vêtement en lin dont les fibres auront été extraites et filées avec soin, dans le cadre d'une culture saine, se déformera moins au fil du temps. Aussi, plus d'efforts auront été fournis pour ses finitions : le col de votre chemise ou de votre veste ne se laissera pas dominer par le caractère anarchique du lin.

Bien cultivé et correctement filé, le lin sera aussi moins rêche. Avec une bonne teinture, sa couleur sera plus profonde et perdra moins de son éclat au fil des lavages.

Si vous avez un budget restreint, acheter un vêtement en lin d'entrée de gamme ne sera pas dramatique pour autant. Prenez en soin et il fera de son mieux. Pensez aussi à :

  • la seconde main, plus écologique qu'un achat en fast fashion (et qui vous permettra de monter en gamme),
  • aux mélanges lin/coton qui atténueront les inconvénients liés à la qualité du lin.

SUIVEZ CETTE ÉTIQUETTE : LE LABEL MASTERS OF LINEN

Si vous le voyez sur un vêtement qui vous séduit, c'est une bonne nouvelle : il garantit une production intégralement européenne de la culture au tissage. Un vêtement non certifié ne veut pas forcément dire l'inverse, mais l'obtention (fastidieuse) de ce label est toujours bon signe.

Car un lin de bonne qualité, ça se trouve principalement en Europe?80% de la production mondiale de fibre., et surtout... en France ! Et si on est leader mondial, c'est grâce au climat océanique humide, à la faible densité thermique et à la qualité des sols, particulièrement dans le nord du pays. Des conditions naturelles qui ont permis à nos liniculteurs de développer un excellent savoir-faire au fil des décennies.

Promu par la Confédération Européenne du Lin et du Chanvre (CELC), le label Masters of Linen permet de servir de référence à l'achat pour les marques et les consommateurs. Il est délivré à des filateurs et tisserands qui sont contrôlés annuellement par les commissaires aux comptes des entreprises ou des organismes certifiés.

chaine de traçabilité du lin

Ci-dessus, la chaîne de traçabilité du label, avec les critères attendus en pourcentage de production et en approvisionnement. (Source : CELC)

Le label European Flax est aussi un très bon indicateur de qualité et de traçabilité de votre lin.

ET D'AILLEURS, LA PLANÈTE DANS TOUT ÇA ?

Quand on se penche autant sur une matière, il est normal de se questionner sur l'impact socio-environnemental à l'achat. Il faut bien reconnaitre que celui du lin est loin d'être le pire.

Pour commencer, le lin est nettement moins consommateur en eau que d'autres matières telles que le coton par exemple. L'irrigation naturelle fournie par la pluie et les nappes phréatiques lui suffit amplement.

Il faut toutefois préciser que l'étape de filature nécessite l'utilisation d'une eau à 60 degrés pour les fils à destination de l'habillement, car ils doivent être plus fins et moins rustres que ceux à destination de la literie ou de l’isolation thermique. Aussi, des apprêts chimiques et adoucissants sont parfois utilisés pour rendre le lin plus doux et moins froissable. Mais ces consommations de ressources restent clairement moins impactantes que celles utilisées pour la fabrication d’autres matières.

Il produit aussi très peu de déchets, en impliquant beaucoup de recyclage dans son cycle de production. Peu consommatrice en engrais, la culture du lin est même bénéfique aux sols. Elle retient 3,7 tonnes de CO2 par hectares.

Côté emploi, un champs de lin demande cinq fois plus de main d’oeuvre que la culture du blé, ce qui n'est pas sans stimuler efficacement l'activité économique.

circuit économique du lin

Le circuit économique du lin en Europe, décrit par la CELC.

Bien entendu, ces avantages socio-environnementaux du lin ont moins de sens si sa production est sous-traitée aux quatre coins du monde et implique des conditions de travail sommaires pour pouvoir écraser le prix final des pièces vendues sur le marché de l’entrée de gamme. Je doute que l'impact environnemental d'une chemise en lin de fast fashion soit le même que celui d'un lin Masters of Linen.

COMMENT GARDER VOS VÊTEMENTS EN LIN POUR LONGTEMPS ?

En les entretenant bien. Comme vos vêtements en coton.

Pour ça, il vous suffira de suivre les indications de Benoît pour chaque type de vêtement. Les pièces tailleurs et vêtements d'extérieur iront au pressing, les mailles seront à traiter avec douceur, et ainsi de suite. Sans sèche-linge, évidemment, car les fibres se briseront sous la chaleur.

Et si vous n'aimez pas les plis, dans le cas d'un t-shirt ou d'une chemise, il vous suffira :

  • De secouer le vêtement à sa sortie de machine
  • De passer un bon coup de fer une fois votre linge sec, sans hésiter à recourir à un vaporisateur pour que l'humidité atteigne bien les liaisons hydrogènes?Mais vous êtes déjà expert en la matière.. Visez bien les plis.
  • De le laisser refroidir étendu quelques minutes afin que les nouvelles liaisons se fixent.

Bien entendu, ne restez pas longtemps sur un seul endroit avec le fer, vous abîmerez le tissu de manière irréversible.

lin et chaleur

Vous pouvez voir en bas que la fibre de lin n'apprécie pas du tout les excès de chaleur. (Crédit photo :Université de Bretagne-Sud).

QUELQUES MARQUES POUR ACHETER VOS VÊTEMENTS EN LIN

Voici une sélection non-exhaustive de marques?C’est notre cher David qui m’en a fait part. ou vous pourrez trouver des pièces en lin : chemises, pantalons, t-shirts, parfois pulls et vestes. Suivant votre budget et vos besoins, vous saurez ainsi où chercher votre armure d'été. Et si vous trouvez d'autres marques sur votre chemin, on compte sur vous pour les partager ici, histoire de faire grandir la liste ensemble.

ENTRÉE DE GAMME

MILIEU DE GAMME

HAUT DE GAMME

ÇA Y EST !

Vous êtes un expert en la matière. Et vous venez de lire plus de 3000 mots, vous pouvez vous féliciter.

Maintenant, vous disposez de tout le savoir qu'il vous faut pour faire le bon choix : celui qui vous conviendra le mieux.

Gardez tout de même en tête que si vous demandez à un conseiller de vente comment son lin réagit aux liaisons hydrogènes, vous risquez de lui faire peur.

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures