Conseils : Comment entretenir ses vêtements ?

Temps de lecture : 7 minutes

Vous avez intégré l'idée qu'investir dans des vêtements de qualité et qui durent est plus intéressant que d'en acheter sans cesse à bas prix, qui ne tiendront pas la route.

Mais qu'arrive-t-il si vous investissez dans une pièce chère et que celle-ci s'abîme ? Vous êtes nécessairement déçus... C'est ce qu'on veut éviter à travers ce guide, en vous donnant les conseils de base nécessaires à l'entretien de vos vêtements.

C'est une question qui revient d'ailleurs très souvent pour Nicolò, notre Community Manager de choc : "Lavage à la main ? De quelle manière ? Et le pressing, c'est quand ? Je peux utiliser ma machine à laver ?".

Même si ce n'est pas le point le plus drôle de la mode masculine, c'est quelque chose qui est absolument indispensable car l'entretien de vos vêtements va directement impacter leur durée de vie.

La base : décrypter les étiquettes

Avant toute chose, il est nécessaire de pouvoir décrypter les étiquettes de vos vêtements. Ce n'est pas le seul indicateur valable pour savoir comment entretenir ses pièces mais ça sert ! Encore faut-il comprendre les symboles...

Voici les principaux et leur signification :

symbole-lavage-machine

Si vous devez laver un vêtement à la main, pensez à bien le rincer à l'eau froide et le faire sécher à plat ensuite.

symbole-nettoyage-sec-chlorage

Les lettres "P", "A" ou encore "F", parfois présentes dans le rond, correspondent aux produits autorisés pour le nettoyage à sec. C'est le pressing qui devra les prendre en compte.

symbole-sechage-repassage

Si vous avez peur d'abîmer certains tissus (en soie ou synthétiques, par exemple) en le repassant, pensez à mettre un linge humide entre le fer et le vêtement.

Ce sont les principales indications à connaître, celles qu'on retrouve généralement. Mais attention, il ne suffit pas de les comprendre pour garder nos vêtements comme neufs. Voyons ensemble quels sont les autres points sur lesquels être vigilants.

Les petites astuces anti-taches

Bah oui, mieux vaut prévenir que guérir ! Pour cela on vous conseille de mettre une petite serviette autour de votre cou et sur vos genoux au moment des repas. 😉

Blague à part, si vous tachez un vêtement, il y a UNE règle à connaître : prenez immédiatement un chiffon et de l'eau très chaude, puis frotter délicatement sur la tache. Pas de savon, pas de produit, RIEN ! Si vous le faites dans l'immédiat, de l'eau chaude suffit.

Si vous utilisez un savon ou autre, vous risquez de décolorer votre vêtement et de vous retrouver avec une tache blanche une fois celui-ci sec. Je parle en connaissance de cause car j'ai moi-même taché un pantalon vert de cette manière .

Graisse, herbe, sauce, chocolat, terre... Cette technique - pas très compliquée - est efficace sur tout type de tache, sauf le sang ! Au contact de l'eau chaude, il "cuit". Donc juste pour le sang, utilisez de l'eau froide.

Ok, ça c'est si vous vous êtes aperçus de la tache et que vous avez agi à temps. Mais comment détacher une tache incrustée ?

Prenez un détachant efficace et, si possible, adapté au type de tache (lait, oeuf, graisse, crayon, etc.). Attention, il ne faut jamais frotter une tache avec ces produits ! Ils vont tuer la fibre et votre vêtement sera fichu...

detachant

Ma mère a toujours utilisé ceux de cette marque et, par conséquent, moi aussi. Je les trouve plutôt efficaces. Le K2r est souvent recommandé également.

Tamponnez délicatement la tache pour l'imbiber du produit. Laissez agir le temps conseillé sur le flacon et ne dépassez jamais ce temps. Lavez ensuite votre vêtement comme vous faites d'habitude. Vraiment, ne le laissez pas dans un bac à linge une semaine avec du détachant dessus.

L'entretien de vos vêtements, pièce par pièce

Oui, les bonnes chemises passent en machine

Je vais être très clair là-dessus : une bonne chemise passe sans problème en machine à laver. J'ai des chemises de gammes et de matières différentes, et je n'ai jamais eu le moindre problème.

L'intérêt de la machine à laver ? Ça lave bien mieux qu'un lavage à la main ! Surtout au niveau du col et des aisselles.

chemise-col-aisselles-detacher

À ce propos, il existe aussi des détachants efficaces contre les taches situées à ces endroits-là.

Normalement, une chemise en popeline, en oxford ou en twill peut supporter un lavage de deux heures (la durée d'un cycle coton sur la plupart des machines à laver) sans soucis. Cependant, je vous invite à mettre la température à 30° (toujours) et l'essorage au minimum.

Évitez également, comme j'ai déjà pu le faire, de mettre un linge de couleur que vous venez juste d'acheter avec vos chemises blanches. Personnellement, c'était une serviette de bain rouge... et des chemises non plus blanches mais roses. Mais c'était il y a bien longtemps.

Si votre chemise est un petit peu fragile, ou si elle a une matière particulière, n'hésitez pas à laver en délicat.

Pour le séchage, JAMAIS de sèche linge (cette machine est le mal absolu, elle ne fera que brûler vos précieux vêtements). Un bon vieux étendoir à linge fera 100 fois mieux le job. Repassez-la correctement, pliez-la et hop, le tour est joué.

En règle générale, si vous avez un doute, privilégiez toujours la technique la plus soft.

Pas de prise de tête pour les tee-shirts

Comme pour les chemises, n'importe quel tee-shirt digne de ce nom passe sans problème en machine à 30°, avec un séchage sur un fil à linge. Même les tee-shirts haut de gamme en coton bio se lavent facilement. C'est sûrement la pièce la plus simple à laver…

Conseils mode homme Tee Shirt

"Ah bah, c'est pas pour rien que j'en mets hein !"

Pour les tee-shirts ultra haut de gamme, avec des mélanges de soie et de modal par exemple, un lavage en délicat fait complètement l'affaire. Les plus inquiets peuvent se tourner vers un lavage à la main classique.

Et comme d'habitude, JAMAIS de sèche-linge pour les tee-shirts. En fait, jamais de sèche-linge tout court. Sauf pour vos draps et vos serviettes.

Prendre soin de ses jeans

On a déjà beaucoup parlé de l'entretien de cette pièce, notamment dans notre article sur comment choisir un jean. Mais en résumé, voici les trois manières de faire à retenir :

  • Le laver retourné, en cycle délicat : le moins pénible mais le plus agressif, la toile sera très légèrement usée après les premiers lavages. N'oubliez pas de mettre un bouchon de vinaigre, ainsi que de la lessive pour textiles sombres, afin de fixer les couleurs.
  • Le lavage dans votre baignoire, avec toujours votre bouchon de vinaigre et de lessive pour textiles sombres. Retournez votre jean et laissez-le tremper une vingtaine de minutes, complètement étendu, au fond de votre baignoire afin qu'il soit complètement immergé. Rincez abondamment et faites sécher à l'ombre .
  • Enfin, le lavage à la main (ou le pressing) pour les jeans très haut de gamme, avec un délavage ou une matière hyper travaillée (les jeans waxés, par exemple).

La meilleure option selon moi : le lavage dans la baignoire.

Séchage à plat obligatoire pour la maille !

Ah, le sujet délicat… C'est presque au cas par cas ici, en fonction de l'épaisseur de la maille et de sa matière. 

Vous n'aurez cependant aucun problème avec des pulls en coton, ils passent sans problème en machine à 30°.

Pour la maille en laine, en cycle délicat et dans un sachet exprès pour les textiles fragiles, ça passe normalement sans problème.

Ne vous amusez jamais à monter la température, sauf si vous souhaitez retrouver votre pull en taille 2 ans et en laine bouillie.

filet-a-linge-avec-glissiere-50x70-cm-blanc-700x745

Non, ce n'est pas un débardeur de créateur, mais simplement un filet de lavage !

Cela dit, le lavage à la main reste le moins dangereux. 

Plongez votre maille dans de l'eau tiède, avec la moitié d'un bouchon de lessive pour textiles délicats. Pour le séchage, vous pouvez mettre votre cardigan dans un sachet pour textiles fragiles en essorage minimum (généralement, à 500 tours par minutes, ça va durer 5 minutes).

Dans tous les cas, le séchage à plat est obligatoire ! On ne met jamais une maille sur un cintre, sinon celle-ci se déforme totalement.

Vous avez sûrement lu qu'il était possible de sécher sa maille entre deux serviettes éponges. C'est effectivement la meilleure option, mais aussi la moins pratique, et de très loin. Je vous défie d'y arriver sans inonder votre salle de bain !

Il y a un point spécial pour le cachemire : c'est une matière qui adore l'eau, donc n'ayez pas peur de le mouiller. Le meilleur lavage reste à la main, en eau tiède, avec un peu de shampoing.

"Massez" votre cachemire dans le lavabo afin de bien le laver. Laissez tremper moins de dix minutes, rincez abondamment et séchez comme pour de la maille classique (en essorage minimum ou à plat sur un linge). Un cachemire de qualité encaissera sans problèmes ce type de lavage.

À noter : la laine et le cachemire se lavent relativement peu, ce sont des matières qui ne retiennent pas du tout les odeurs de transpiration. À méditer pour ceux qui ressentent un besoin compulsif de laver trop souvent leurs vêtements…

Vestes, blousons, manteaux et costumes : tous au pressing

Le pressing est non-négociable ici.

costume et chemise en flanelle BonneGueule

Un costume représente un investissement mais surtout, il ne peut vraiment pas être porté s'il n'est ne serait-ce qu'un peu abîmé. Il est donc important de ne pas faire n'importe quoi avec.

Pour un manteau ou un blouson, une fois par an suffit. Avant l'hiver par exemple, ou juste après.

Pour un costume, l'idéal est environ 2/3 fois par an. Plus souvent ne servirait à rien. Pire, ça agresserait la fibre. Les costumes sont faits en laine, une matière respirante aux propriétés anti-bactériennes, donc ils restent plus propres que vous ne le pensez !

Le mieux est encore d'enlever votre costume en rentrant et de le mettre sur cintre, sans le porter le jour suivant, pour qu'il puisse bien s'aérer et que les plis se défassent.

Si vous pensiez que le pressing comme ce petit endroit délicat où on prend soin de vos vêtements : détrompez-vous, c'est très variable ! Les produits chimiques utilisés agressent le vêtement, le nettoyage à sec implique également pas mal de frottements mécaniques. Alors n'y allez pas trop souvent si vous ne voulez pas envoyer vos vêtements au paradis du textile un peu trop vite.

Comment entretenir ses souliers en cuir ?

Pour les souliers, il y a tout un protocole spécifique et des techniques différentes selon le cuir : lisse, daim, suède, etc.

J'espère que ce guide vous sera utile et dédramatisera cette question épineuse de l'entretien des vêtements. D'ailleurs, toutes les astuces sont bonnes à prendre, alors n'hésitez pas à nous partager les vôtres en commentaires !

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.