Parlons vêtements : mes conseils pour bien entretenir vos vêtements

31

Ça y est, vous avez acquis la pièce de vos rêves. Belle matière, jolie coupe et finitions soignées : vous y êtes enfin.

Que faire alors lorsqu'elle se salit ? Tous les vêtements se lavent-ils de la même façon ? Mieux vaut-il utiliser une machine ou ses petites mains ?

Dans ce nouvel épisode de Parlons vêtements, je vous donne mes conseils pour prendre soin de vos pièces préférées...

Cliquez ici pour vous abonner à notre chaîne Youtube. Vous y découvrirez toutes les nouvelles vidéos de Parlons vêtements, Sape m'en 5, et Dans le Vestiaire de...

Et pour en savoir plus, n'hésitez pas aussi à consulter notre Guide de l'Entretien des Vêtements !

A propos Benoît Wojtenka

J’ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j’aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Alex – BonneGueule

    Hello Astruc,

    Ça va surtout dépendre de ton usage à mon sens.
    Je m’explique, Ben porte ces chemises en jean comme des chemises, du coup il les entretiens et les laves comme tel. (1 port équivaux à un lavage)
    Personnellement je les portes comme des vestes, du coup j’ai tendance à les laver à la fréquence d’un pull =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Simon,

    Merci pour ton intervention, c’est un véritable sujet à débat comme tu le dis.
    Nicolo a écrit un super article sur ce sujet ( https://www.bonnegueule.fr/conseils-comment-laver-et-entretenir-votre-jean-brut/ )

  • Nicolò – BonneGueule

    Je t’en prie ! C’est quand même bien la base que de pouvoir échanger 🙂

    Ah oui mais la qualité c’était autre chose, c’est sûr que rien que pour la réalisation de leurs vêtements on mobilisait des familles entières à l’année, il n’y avait aucune machine…
    Ceci dit, je pense que là n’est pas le sujet. S’ils fuyaient l’eau, n’étais-ce pas parce qu’ils la pensaient porteuse de maladie ?

    A mon sens, même si selon nos standards actuels ils ne l’étaient pas, ils étaient dans une démarche de « propreté »… Juste pas la bonne haha. Donc pour moi ça n’invalide pas le fait que ce soit lié !

    Pour le reste tu as plutôt raison. Les passionnés peuvent aller au delà du raisonnable. Mon argumentaire était simplement une tentative de recontextualiser avec moins de fermeté ce qu’il était juste de considérer comme « raisonnable » ^^

    Pour répondre à ton passage « pure provoc’  » haha, c’est pas tout à fait faux, mais pas entièrement vrai puisque je pense qu’une bonne partie (même une grande partie) de nos clients de jeans bruts sont aussi des gens qui ont appris à l’apprécier en nous lisant 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ahhhh… Bon, je ne voulais pas rentrer dans ce débat car il est interminable et oblige à questionner pas mal d’idées que l’on a tous intégrées comme « absolues » sans réfléchir depuis un demi-siècle. Mais soit, tu m’y obliges ^^

    Hé bien ce n’est pas un euphémisme non, dans cet article je dis bien exactement ce que je veux dire : « pas tout à fait propre », donc « pas plus sale que ça » ! Il faut voir aussi ce qu’est ta définition de « propre ». Mais je l’ai aussi appuyé par une source en plus d’un vécu (cf l’étude en question)

    C’est un sujet qui est aussi plus personnel mais pour ma part je suis assez fermement convaincu que « l’hygiénisme », dans une volonté de tout aseptiser, a pris des standards de plus en plus disproportionnés dans nos sociétés.

    Et touts tentative de le remettre un peu en question se solde par des regards interloqués et des rires, puisque ce sont des pratiques que nous instaurons et renforçons à travers le tabou et l’opprobre 🙂 (La première fois que l’on t’a appris que quelque chose était sale, n’y avait-il pas une dimension de honte dans la transmission de cet apprentissage ?)

    Et pour répondre plus précisément à tes arguments : il y a des sous-vêtements qui font barrière sur les « zones sensibles » entre ta peau et le jean. Sur les autres zones, sauf si tu as des problèmes de sudation ou ne portes pas des vêtements adaptés aux conditions climatiques (ou fais du sport avec), à priori ta transpiration est négligeable.

    Et si tu trouves que mon point de vue est aberrant, il suffit d’échanger avec un maman américaine de banlieues « riches » (les « suburbs ») pour comprendre que la démarche de tout aseptiser ne fait que prendre de l’ampleur dans les pays les plus développés.

    Alors qu’à priori on sentait pas la mort il y a 30, 40, ou 50 ans (ou alors faudra demander à nos aïeux qui n’avaient qu’un nombre limités de vêtements et de moyens pour les entretenir comment ils faisaient). Mais bon, vu qu’à la télé il y a la publicité Clean + 4000 qui dit « achetez Clean + 4000 qui élimine ENCORE PLUS les bactéries et laisse une odeur de canard WC partout, nous conseillons un triple usage quotidien », et que tata Ashley le fait « parce que sinon VOUS ETES SALES, SALES JE VOUS DIT », ça doit être vrai… 😉

    Comme je le disais, je ne cherche à persuader personne, d’autant que le sujet est fort polémique. Mais il y a peut-être une raison si autant de gens le font et que ça ne pose finalement pas de soucis. SURTOUT si tu parles d’amateurs de vêtements, qui ont quand même statistiquement beaucoup plus de chances d’être hyper soigneux sur leur image, le soin apporté au corps, l’odeur…

    Mais encore une fois, rien ne t’oblige à me croire, tu peux essayer et le vérifier par toi même… Ou ne pas le faire et te dire que chez BonneGueule et des dizaines d’autres médias, forums, et autres lieux d’initiés, dans le monde entier… finalement on a tous renoncé à sentir bon juste pour nos jeans et qu’on est des gros crados haha. Ou qu’on se camoufle sous du parfum et du déo comme les courtisans sous Louis XIV. Et qu’on est tout à fait OK avec le fait qu’aucune femme (ou homme pour ceux que ça concerne plutôt) ne nous approche juste pour une patine de jean. Et puis qu’on a tous choppé des maladies dangereuses, tant qu’à faire haha.

    Pourquoi pas après tout hein :p

    Après, moi je ne conseille pas de ne jamais le laver, il y a des limites. Mais attendre quelques mois avant le premier lavage ? Sincèrement, c’est pas un problème.

  • Gaëtan

    Merci bien ! Un article encyclopédique impressionnant que voilà ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    « Comment imaginer qu’un Jean sera propre en le lavant tous les 6 mois, quand on annonce en même temps qu’une chemise se lave obligatoirement après chaque port ? »

    On l’explique déjà dans l’article : à priori le jean n’est « pas tout à fait propre », mais entre tes 6 mois et tes deux semaines il n’y a pas vraiment de différence.

    Sinon pour les enfants, tu triches un peu, y’a une différence entre ne pas laver ses parties intimes et porter un jean non lavé quand même ^^

  • Emmanuel

    Oui bien sûr que je peux faire comme je veux… 😊 mais c’était pas le sens de la question.
    Comment imaginer qu’un Jean sera propre en le lavant tous les 6 mois, quand on annonce en même temps qu’une chemise se lave obligatoirement après chaque port ?
    Allez, un peu de rigolade:
    Chez BG j’imagine qu’il n’y a pas encore beaucoup de jeunes parents mais quand vous expliquerez à vos gosses qu’il doit se laver la figure tous les jours mais le « bas il peut le faire tous les 6 mois j’imagine la tête de la maman.😂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gael !

    Alors on est pas trop fumeurs au pôle édito, sauf Rafik, qui lui est un peu bourrin sur le lavage, donc c’est sûr que ça change la donne.

    Personnellement je ne m’embarrasse pas trop d’une séparation et tout va bien.

    Je mets juste tous mes jeans dans une pile et tous les chinos sur une autre, côte à côte, mais c’est plus parce que je veux éviter de retrouver une trace d’indigo sur les chinos.

    Pour t’aider, la partie « Les petits gestes et astuces qui sauvent la vie » de cet article est totalement valable pour les autres pièces que l’on ne peut pas laver souvent, y compris les mailles et les pantalons en laine 🙂

    https://www.bonnegueule.fr/conseils-comment-laver-et-entretenir-votre-jean-brut/

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien Emmanuel… Si malgré nos recherches, tests, explications et recommandations, tu n’es pas du tout d’accord, libre à toi de ne pas suivre nos recommandations et de mettre tes bruts en machine à laver on ne force personne ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gaëtan !

    Dans une armoire, à proximité de vêtements « propres » ^^

    Je me suis penché en détail sur le sujet ici mais pour faire bref, il y a pas de quoi avoir peur.

    https://www.bonnegueule.fr/conseils-comment-laver-et-entretenir-votre-jean-brut/

    Si le besoin psychologique de les séparer est trop fort, fais toi un compartiment spécial dans ton armoire 🙂

  • Gaëtan

    Bonjour l’équipe ! Beaucoup de conseils intéressants dans cette vidéo mais pas forcément facile à mettre en œuvre… Le passage sur les jeans et pantalons à laver peu fréquemment m’interpelle… Comment ranger ces pièces en attendant leur lavage ? Je trouverais assez étrange de les mettre dans une armoire à proximité de vêtements « propres »… Mais peut-être que je cogite un peu trop ^^

  • Alex – BonneGueule

    Ha mais clairement celui qui a inventé le steamer mérite qu’on lui érige une statue (ceci est un avis strictement personnel) 🙂

  • Alex – BonneGueule

    Hello Fabrice,

    Franchement je n’aurais pas dis mieux 😛

  • Nicolò – BonneGueule

    On sait, on sait, on s’en mord les doigts parce que même si on l’a vu dès le moment de la publi, pas moyen de le changer hahaha.

  • Nicolò – BonneGueule

    Il faut de la patience pour toutes les laver à la main, mais je comprends ^^

  • Alex – BonneGueule

    Hello Rémi,

    Repasse le à l’envers, à plat avec les coutures bien mises de chaque côté.
    Bon après si tu es feignant, comme moi, tu peux aussi investir dans un steamer :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Ce ne sont pas vraiment des tee shirt « vêtement » mais plutôt des sous-vêtements très fins donc à la limiiiite ça passe ^^

    Je peux te comprendre en tout cas.

  • Nicolò – BonneGueule

    Vraiment ? Peut-être que c’est moi qui me trompe alors, je t’avoue que cette collab’ date d’avant mon arrivée chez nous… :/

    (Pour les questions d’entretien sur les pièces ou les défauts tu peux nous contacter à [email protected]. D’ailleurs celles qui se décolorent étaient considérées comme un lot défectueux il me semble, ce n’était pas le cas de toutes)

  • Nicolò – BonneGueule

    Même sur une chemise casual, si la chemise n’est pas ouverte (ou semi-ouverte, suffisamment pour qu’on voie clairement le tee), c’est pas terrible, ça se voit soit en transparence, soit en « relief » (les coutures du tee qui ressortent sous la chemise ou les bords côtes des manches et du col…)

    Mais tu veux pas juste lancer une machine tout seul ? Sans faire du 1200 tours turbo-délingo décontamination à 115° ? :p

    PS : Retourne tes chinos et lave les à l’envers si tu le fais en machine

  • Nicolò – BonneGueule

    Non, j’ai jamais connu ça… Et je suis désolé pour toi 🙁

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Desiremalerba.

    Soit, mais « les maisons spécialisées » pour moi ça inclut aussi les « pressing », ce sont juste de meilleurs pressings je pense ^^
    Effectivement si tu en choisis un à l’aveuglette y’a des chances que tu t’en mordes les doigts.

    Sinon pour ce qui est de la recommandation de « faire entretenir son costume uniquement par la maison qui l’a réalisée », c’est réaliste uniquement dans le cadre d’un costume en grande mesure.

    Pour un costume de prêt à porter ou même de demi-mesure, bonne chance pour trouver une marque qui propose ce service là :p (Et si c’est le cas ce sera en réalité… le bon vieux pressing)

    Bref, le nettoyage à sec est un « mal nécéssaire » malheureusement. D’où le fait qu’il faille le faire aussi peu souvent que possible.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Théo !

    Passage machine PAS BON, NON NON NON :p

    Sur une matière waxée comme celle-ci je te raconte pas l’état après. Par contre une tentative localisée au savon, puis nettoyée avec un chiffon humide, pourquoi pas.

  • Nicolò – BonneGueule

    Par peur qu’un bouton se décroche en s’agrippant au le tambour. Ce qui peut arriver si tu fais un méga essorrage de bourrin… Ce qui n’est de toutes façons pas recommandé.

    Nous on le recommande uniquement sur note modèle Kuwamura tissé parce que les petits pois tissés à l’intérieur sont fragiles.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Adrien !

    C’est une Atelier Mesure 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Non, impossible, ça marche pas comme ça ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Antigonos !

    Hmm vu la fragilité inhérente de la matière c’est quand même mieux si tu le plies je pense. Moi je le ferais pas, en tout cas.

    La laine est moins résistante à l’abrasion surtout donc à chaque fois que tu enfiles et enlève le tee sur le cintre tu l’uses petit à petit…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Fabrice !

    Ah oui ? Ca ne m’est jamais arrivé pourtant j’utilise ça depuis 2-3 ans déjà…

    C’est une veste Atelier Mesure (la marque de Gilles Masson)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Davik !

    C’est une veste de chez Atelier Mesure 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Brian !

    Il faut faire tout sécher à plat (surtout les mailles, sweats, jeans..) à par les chemises et éventuellement les tee shirts sur les cintres… C’est chiant, mais c’est comme ça. Nous-même étant parisiens et n’ayant donc pas une place illimitée dans nos appartements respectifs, on compatit ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thomas !

    Hé bien non… Ces « traces » ne sont pas des traces, c’est une « absence » de teinture que tu vois là, elle n’est plus là, c’est fini :/

    Pour ton prochain jean :

    https://www.bonnegueule.fr/conseils-comment-laver-et-entretenir-votre-jean-brut/

  • Nicolò – BonneGueule

    SI tu tentes le programme laine pour les pantalons mets au moins un sac de lavage… Et dis nous ce qu’il en résulte.

    Pour le pressing il faut malheureusement trouver les bons et c’est une galère. Nous-mêmes ne croulons pas sous les bonnes adresses (en même temps je suis pas super chaud pour envoyer mes pièces au casse pipe potentiellement, juste pour tester plein d’adresses haha)