Conseils : comment bien s’habiller en hiver pour un homme ?

Temps de lecture : 8 minutes

330

Le froid s'est installé... et n'est pas près de s'en aller.

Le vestiaire d'hiver est un déluge de matières naturelles, confortables, et de pièces superposées. Il permet aussi davantage d'expérimentations stylistiques, puisque l'on porte plus de vêtements.

On va revenir ensemble sur le grand principe de construction d'un look hivernal, avant de s'attarder sur chaque pièce qui le compose. Sans oublier la sélection de marques.

Nouez vos écharpes, on y va...

Le principe fonctionnel de base : la règle des 3 couches

Pour bien s'isoler contre le froid, il faut d'abord comprendre un principe de base que les randonneurs connaissent bien : la règles des 3 couches de vêtements.

  • une couche coupe-vent et/ou imperméable : elle bloque le vent et la pluie,
  • une couche isolante : elle contient plein d'air chauffé par votre corps, donc vous isole,
  • une couche de base : proche du corps, elle vous garde au chaud, évite le contact du pull qui gratte et évacue l'humidité.

Layering-System-Diagram

Une autre règle élémentaire : ne JAMAIS être mouillé.

Ni par l'extérieur (pluie), ni par l'intérieur (transpiration), car un vêtement mouillé évacue la chaleur et vous refroidira vitesse grand V ! C'est particulièrement vicieux en ce qui concerne les pieds, où la différence de température avec un trottoir glacé peut causer de la condensation fortement désagréable.

La couche de base

C'est votre linge de corps : tee-shirt et sous-vêtements.

  • Si vous ne comptez pas pratiquer d'activité physique, du coton peut faire l'affaire pour tenir chaud près du corps et évacuer une humidité modérée. Notez également que le lin, même en hiver, remplit cette fonction à merveille.
  • Mais si c'est pour le ski ou la marche, ou que vous allez prendre les transports dans un look décontracté, préférez alors un tee-shirt en laine mérinos qui se mouille moins facilement que le coton. Ou alors, prenez simplement l'habitude de porter votre manteau à la main quand vous pressez le pas dans les couloirs de métro !

Où trouver des tee-shirts en mérinos ?

  • Décathlon : pour les plus petits budgets, l'enseigne propose un tee-shirt avec 70% de la précieuse laine.
  • Mission Workshop : des pièces bien faites, résistantes grâce à l'adjonction de nylon.
  • Ice Breaker : marque plutôt orientée équipementier, ses tee-shirts ont fait leur preuve.
  • Seagale, qui offre une version technique.
  • Et le BonneGueule en 100% mérinos.
tee-merinos-homme

Le tee-shirt en mérinos est idéal l'hiver.

Petit secret : pour les grands froids, un collant en micro-fibres de laine est invisible et tellement confortable (promis, on ne dira rien). Dans les pays nordiques, ils connaissent très bien cette astuce (ou dans les sport de montagne).

De manière générale, si vous êtes du genre frileux, n'hésitez pas à vous pencher sur les sous-vêtement qu'utilisent les randonneurs en hiver. Vous y trouverez forcément votre bonheur.

La couche isolante

C'est la couche qui doit emprisonner de l'air, isolant naturel.

  • un vêtement en coton peut de nouveau faire l'affaire si vous ne risquez pas de transpirer,
  • une pièce en laine emprisonne de l'air entre les mailles et dans la fibre de laine elle-même. C'est beaucoup mieux !

Quoi qu'on en dise, la laine reste votre meilleure amie en hiver.

  • le must : de la plume , qui emprisonne encore plus d'air que la fibre de laine. Cela dit, de plus en plus de matières techniques présentent des caractéristiques similaires. Pour peser avantages et inconvénients du duvet vs les matières synthétiques, n'hésite pas à lire ce sujet ici.

Attention cependant à ne pas trop compresser cette couche : elle emprisonnerait moins d'air et pourrait conduire davantage de chaleur vers l'extérieur). L'air est votre ami, quand il ne rime pas avec "courant d'air".

La couche coupe-vent et/ou imperméable

C'est la couche qui finit le travail ! Mais ne comptez pas sur elle pour vous protéger toute seule : il faut jouer sur l'alliance des 3 couches.

Cette couche n'a d'ailleurs pas besoin d'être épaisse si l'intermédiaire emprisonne suffisamment d'air. Tout vêtement coupe-vent et imperméable fait alors le travail s'il est suffisamment respirant :

  • drap de laine assez dense,
  • coton huilé ;
  • cuir.

Au-delà de ses propriétés, le coton ciré a l'avantage d'apporter beaucoup de cachet à un look.

look chemise à pois biker bonnegueule

Le cuir est indispensable pour protéger les motards du vent, alors pourquoi pas vous ?

Tout rempart est inutile s'il comporte une brèche : ne négligez pas votre cou, ni vos extrémités (mains et pieds) que l'on oublie trop souvent. C'est le moment de ne pas négliger écharpes et gants !

Mieux vaut trois couches qu'une seule

Certains vêtements peuvent couvrir deux couches, par exemple un gros blouson en cuir de mouton retourné, avec la fourrure de mouton à l'intérieur.

C'est aussi le cas des vestes type Barbour, lorsqu'elles sont équipées d'un matelassage intérieur.

Cela dit, gardez en tête qu'à épaisseur égale, vous aurez plus chaud avec plusieurs couches qu'une seule.

Et vous pourrez aussi obtenir de plus jolis layerings :).

Comment choisir un bon manteau pour homme ?

La pièce incontournable des temps froids et humides est, bien sûr, le manteau. Vous en trouverez de plusieurs types, certains renvoyant plus que d'autres à des influences / un style donnés.

Quelques conseils rapides pour vous aider à faire votre choix !

  • Optez pour un design intemporel, surtout si vous ne disposez pas déjà de quelques bons manteaux sur lesquels vous appuyer.
  • De même, recherchez une certaine polyvalence. Tant en matière de style - un caban se portera toujours dans plus de tenues qu'un bomber - que de couleurs. Les plus faciles restent le bleu marine, le gris et le camel, dans un premier temps du moins. Le kaki, souvent oublié, est une nuance intéressante également.
  • La reine des matières est incontestablement la laine.

En optant pour un pull et un manteau en laine, vous êtes à peu près sûrs de tenir le coup.

Pour toutes les infos sur le sujet, ainsi qu'une sélection de marques, n'hésitez pas à relire notre article "Comment choisir un manteau d'hiver ?".

Que porter sous son manteau pour avoir chaud en hiver ?

Les mailles, pull-overs et autres cardigans

Confortables, isolants et chauds, ils expriment différentes influences selon son design. Tolérance zéro pour les matières synthétiques, et attention à choisir un tricotage / tissage très régulier (ce qui ne veut pas dire uniforme) et serré.

La laine vierge d'agneau est une piste pertinente et accessible pour les petits budgets. Le mérinos, l'alpaga ou le chameau, constituent des options plus nobles, tant en termes d'isolation que d'esthétique.

Enfin, il y a le cachemire et, pour ceux qui se souviennent du billet sur la maison de luxe Loro Piana, il y a même plus doux : le baby cashmere.

Pourquoi ne pas opter pour des couleurs affirmées ou des motifs ? On pense notamment aux nuances de bleu ou aux couleurs chaudes, toujours agréables lorsque la grisaille s'installe.

Sans oublier le cardigan !

Plus le point de tricot d'une maille est épais et serré, plus il vous gardera au chaud.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire notre guide sur les pulls et les cardigans.

La veste matelassée sans manches

La veste matelassée sans manches, encore marginalisée il y a quelques années, a fini par gagner ses lettres de noblesses. Merci à nos amis italiens, qui n'hésitent pas à la porter dans des tenues sartoriales.

Sans forcément aller jusque là, ils introduisent facilement une touche gentleman farmer à un look, voire un brin sportswear selon les pièces qui l'accompagneront.

Dans une tenue construite en camaïeu, c'est aussi une bonne piste pour introduire une couleur "de rupture".

Cette épaisseur supplémentaire ne gêne en rien vos mouvements, tout en se prêtant à des températures intermédiaires.

La minute shopping

Pour des designs élégants, on vous conseille Fradi ou Cadot !

Les pantalons en laine

En hiver, il est intéressant de pouvoir jouer sur les textures pour apporter de la variété. Moucheté, chiné, coloré : là encore, ce qui était original il y a quelques années tend à se démocratiser.

street style pantalon tartan homme bonnegueule

Bleu et vert : des couleurs suffisamment douces pour qui voudrait se mettre progressivement au tartan.

Pour ce qui est de la coupe, quelques écarts au sempiternel pantalon à plis sont permis. Coup de coeur pour le cargo qui commence à s'affirmer. Taillé dans une épaisse flanelle, il mixe originalité et élégance ! Porté avec une chemise, un blazer ou un bon gros pull, il signe des tenues originales mais faciles.

Le coin des marques

  • COS est une bonne option pour les budgets les moins extensibles.
  • SuitSupply et Gant, qu'on ne présente plus.
  • Maharishi et son travail des coupes.
  • A.P.C, pour des pantalons où chaque détail est maîtrisé
  • Incotex et Bernard Zins, alliant de beaux designs à une confection impeccable.

Quels accessoires mettre en hiver ?

Bonnets, écharpes et gants sont essentiels pour rester au chaud : le corps se refroidit par les extrémités.

Les bonnets

Beaucoup l'évitent en été comme en hiver. Pourtant, le bonnet évite d'importantes pertes de chaleur ! Bon, c'est vrai qu'il peut gratter ou être trop chaud, mais pensez à ces bourrasques d'air glacé que vous vous prenez de face.

Gardez le sourire, mettez votre bonnet.

Si vous n'êtes pas très à l'aise avec le bonnet, partez sur un modèle neutre, quitte à en prendre deux en fonction des couleurs que vous portez le plus.

Il n'y a pas que le bonnet ; une casquette ou un béret en laine peuvent s'avérer être des alliés de choix. Pour l'article consacré aux couvre-chefs, c'est par ici !

Écharpes, étoles & co.

Les écharpes sont des alliées de taille lorsque le froid nous veut du mal. La laine, le cachemire et la soie constituent de bonnes bases, à condition que le tissage soit fin et offre une matière fluide.

foulard-soie-homme

Les motifs et la couleur de l'écharpe doivent s'adapter à votre besoin. Globalement, deux possibilités s'offrent à vous :

  • Vous l'associez à une pièce spécifique pour parfaire la tenue (manteau, pantalon). Dans ce cas, la fantaisie est permise.
  • C'est une pièce pratique, portée quotidiennement. En l'occurrence, orientez-vous vers une couleur facile pour un premier achat.
echarpe-angora-homme-canali

Une écharpe peut être originale tout en restant subtile. Ici, des carreaux rose parcourent l'étoffe, sans que cela ne soit tape-à-l'oeil. (Modèle Canali)

Concrètement, en hiver, on peut penser aux nuances de vert, de bleu et de gris. Simples, mais plus originales que l'écharpe en polaire noire que vous portiez enfant ! 😉

Où trouver son écharpe ?

Les gants

On commence par un beau cuir de chèvre, d'agneau ou de cerf pour les plus pointus. Une doublure en fourrure, laine, cachemire, soie ou mélange... et voilà. C'est aussi simple que ça.

Le montage doit être soigné et régulier. La peau ne doit surtout pas s'étirer dans le sens de la longueur mais, au contraire, s'élargir pour s'adapter à la taille de vos mains.

Pour en savoir plus sur l'aspect qualité d'une paire de gants, montage et sélection de marques, vous pouvez relire notre guide sur le sujet.

Du côté des souliers

On pense aux chaussettes !

Ce sont probablement les chaussettes qui changeront en fonction des saisons : vos derby peuvent aussi bien s'adapter à un chino d'été qu'à un pantalon en flanelle.

Plus que des chaussettes en fil d'Écosse, les lainages doux maintiennent les pieds au chaud durant les températures rigoureuses.

Garder les pieds au chaud...

  • Uniqlo, pour des chaussettes techniques très correctes.
  • DIM, avec la paire de chaussettes en laine autour de 10€.
  • Seagale, dont les modèles allient mérinos et technicité.
  • l'eshop Mes Chaussettes Rouges, pour les esthètes de la chaussette.

 

vigogne

Et pour un peu plus de 500€, vous aurez droit au modèle vigogne / cachemire / soie.

Quelles sont les chaussures à privilégier en hiver ?

Comme on le disait, votre paire de derby préférée peut évidemment être portée en hiver. Cela dit, certains modèles sont plus adaptées à la météo parfois cruelle.

Le cuir est un indispensable. C'est le moment de rechausser vos paires les plus robustes et volumineuses.

Des boots sont idéales.

Parce qu'ils isolent bien le pied et la cheville, mieux vaut se diriger vers des modèles montants.

On vous explique absolument tout ici !

Le mot de la fin...

Pour une tenue d'hiver efficace, gardez bien en tête la règle des trois couches.

Ne négligez surtout pas le choix des matières, décisif en cette saison. Idéalement, orientez-vous vers de la laine, que l'on appréciera pour ses propriétés isolantes et thermorégulatrices. Vous pourrez aussi facilement jouer sur les textures.

C'est également l'occasion d'introduire des pièces plus fantaisistes : un pull de couleur vive au milieu d'un look navy, un pantalon avec un subtil motif tartan...

Dans la mesure du possible, protégez vos petits petons dans des chaussures adaptées, qu'il s'agisse de bottines fourrées ou de sneakers en cuir.

On pense enfin aux accessoires, à la fois utiles et stylés !

Romain Rousseau Romain Rousseau

Voir un tailleur marquer sa toile m'impressionne, regarder une brodeuse faire virevolter son aiguille me donne des frissons, admirer un cuir parfait me fait sourire. Je suis passionné par le Luxe pour ce qu'il est (rigueur, excellence, amour du beau), et plus encore j'aime partager et transmettre cette passion. [email protected]

Laisse-nous commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.