Conseils : Comment choisir son costume ? Porter la veste et les marques à connaître

Temps de lecture : 12 minutes

La veste est LA pièce maîtresse du costume, mal la choisir suffit à réduire à néant l'allure de son porteur. Par conséquent, il est important de maîtriser certains pré-requis avant d'en faire l'acquisition...

On va donc déterminer les éléments clés qu'il vous faut à tout prix connaître. Structure, taille, codes, on passe la veste au peigne fin et on vous dit tout !

Comment choisir sa veste de costume ?

La bonne épaule

Il s'agit du point le plus déterminant de l'allure du costume. Elles méritent d'autant plus d'attention qu’elles ne peuvent pas être retouchées a posteriori.

Quand on essaye un costume, il faut veiller à ce que la couture des épaules coïncide parfaitement avec la fin de notre l’épaule. Cela veut dire que la couture doit être exactement à l'endroit où casse l'épaule, et non béante au-dessus du vide.

IMG_7893

Une épaule parfaite, ça donne ça. Notez par ailleurs un autre élément fondamental  : le col de la veste doit épouser parfaitement celui de la chemise, quels que soient les mouvements que vous faites.

Concernant le padding, attention aux épaules trop rembourrées : la structure supérieure de la veste doit être en harmonie avec votre silhouette.

Si vous devez habiller un physique costaud ou musclé, vous avez la possibilité de porter des épaules dite napolitaines.

épaules anglaises et napolitaines

À droite, l'épaule napolitaine (spalla camicia en Italien) n'a aucun rembourrage. À l'inverse, les deux autres vestes affichent des épaules classiques (con rollino) dont le roulé est assuré par une cigarette qui peut être de taille variable.

Ce montage est typique de l'élégance italienne, là où les Anglais sont plutôt spécialisés dans le roulé.

Un cintrage ni trop lâche, ni trop appuyé

Le cintrage est la façon dont la veste va épouser la courbe naturelle de votre buste. C’est un point essentiel qui conditionne la tenue, notamment au niveau des flancs et du dos.

Cet effet est rendu possible par des pinces de cintrage, lignes visibles au niveau des côtes où le surplus de tissu est rentré à l'intérieur.

pinces de cintrage costume

Les fameuses pinces de cintrage (en général deux au-dessus des poches avant, deux aux flancs, et une dans le dos).

Visez juste : un cintrage trop léger a tendance à vous faire flotter dans votre veste, tandis qu’un cintrage trop prononcé vous engonce et donne l’impression que vous étouffez.

En somme, le cintrage parfait est celui qui souligne votre silhouette sans être trop moulant.

IMG_0108

Le cintrage de cette veste De Fursac est parfaitement adapté au physique de Benoît : la veste épouse parfaitement son buste sans faire un seul pli.

Pour vérifier que le cintrage de votre veste convient à votre morphologie, vous pouvez faire l’observation suivante :

  • de face, les côtés de la veste doivent faire une jolie courbe sans pour autant créer de plis de cassage,
  • de profil, le dos de la veste doit suivre la cambrure de votre dos sans rebiquer au niveau des fesses.
cintrage vue de dos

Un cintrage réussi épouse la courbe du buste sans être moulant pour autant. Vu de dos, il sublime la carrure et flatte le haut du corps.

Si, en faisant l'essai, vous constatez que le cintrage de votre veste préférée n’est pas adapté, il reste la solution de la retouche.

À ce propos, pensez à fermer votre veste lorsque vous vous tenez debout, mais le premier bouton uniquement ! C’est une bonne habitude à prendre : elle relève autant de l’esthétique (la silhouette est affinée lorsque la veste est boutonnée), que de la bienséance (dans certains milieux, garder sa veste ouverte lorsqu'on est debout peut être perçu négativement).

costume bleu casual chic

En revanche, vous devriez toujours ouvrir votre veste lorsque vous vous asseyez. Nettement plus confortable ainsi, cela permet aussi d’éviter des plis disgracieux.

Choisir ses poches

On en distingue plusieurs types, regardons ça...

  • Les poches plaquées sont constituées d’une pièce de tissu cousue à l’extérieur du vêtement sur trois bords, en laissant le dernier ouvert.

Les poches plaquées suggèrent l’utilité et la fonctionnalité. On les retrouve souvent sur les vestes de sport ou les vestes de campagne. (Modèle Danyberd)

  • Les poches gilet sont réalisées en coupant une fente dans le tissu, dissimulant le fond de poche à l’intérieur du vêtement. Le travail est fini par un passepoil, une bande de tissu retournée sur elle-même.
  • La poche double-passepoil est une variante évoluée de la précédente, où les deux côtés de l’ouverture sont finis avec un passepoil. Les poches à rabat possèdent par exemple un double passepoil, ce qui permet de rentrer et de faire disparaître le rabat dans la poche.
poche double passepoil gilles masson

C'est le cas sur cette veste Gilles Masson.

Les revers du costume

Un revers se définit par son épaisseur et la nature de son cran. C’est un petit détail qui a un grand impact sur le style final de la veste.

Au fil des années, les tendances ont évolué, les revers étant très étroits au début des années soixante et très large dans les années soixante-dix.

De la même manière, le revers à pointe (peak lapel) a quasiment disparu au bénéfice du revers à cran (notch lapel), avant de ressurgir ces dernières années.

revers pointe corneliani

La preuve en image avec le revers à pointe de la veste croisée Corneliani de Benoît.

Pour le choix de votre veste, cherchez à obtenir l'ensemble qui VOUS semble le plus harmonieux. Si cela ne vous parle pas, observez les hommes qui portent des costume autour de vous, dans les transports, voire même à la télé.

Remarquez comme les proportions, les épaisseurs et les distances sont associées entre elles. En habituant votre oeil, vous progresserez et deviendrez rapidement un as pour déceler les imperfections sur une veste. Un pli de revers trop épais, une cravate aussi large qu'un revers... autant de détails qui font toute la différence et qui vous feront sauter au plafond.

Entoilage intégral, semi-entoilé ou thermocollé ?

Une veste qui a de l’allure est une veste qui a de la tenue. Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes de construction.

La méthode traditionnelle

Cette méthode consiste à emprisonner une toile, dite "toile tailleur", entre l’endroit et l’envers du buste de la veste.

maxresdefault

Elle suppose un travail à la main long et fastidieux car cette toile, solidaire du tissu principal, doit être travaillée d’une manière très spéciale.

En revanche, c’est la seule permettant d’atteindre un tombé parfait et une durée de vie exceptionnelle.

La veste thermocollée

Afin de réduire drastiquement le temps de confection et le coût de fabrication, l’industrie du textile a développé une technique qui consiste à coller directement la toile sur le tissu.

Sans titre-1 copie

La toile thermocollante est fixée au tissu sous l'action d'un fer à repasser.

Bien que le client ait un bénéfice immédiat sur le prix d’achat, la veste tombe moins bien et le thermocollé a une durée de vie limitée - rarement plus d’une ou deux saison, surtout si vous la portez souvent.

La veste semi-entoilée

À mi-chemin entre ces deux méthodes, les vestes semi-entoilées sont montées avec une toile tailleur qui se limite à la partie supérieure de la veste.

semi entoilage veste

On retrouve au centre la construction semi-entoilée.

C'est ce genre de construction que vous trouverez le plus chez les marques milieu de gamme que nous recommandons. Elle constitue un bon compromis entre les deux méthodes : plus de longévité et un tombé plus soigné que sur du thermo, avec un prix moindre par rapport à un entoilage traditionnel.

Où acheter un costume pour homme ?

Réjouissez-vous, les costumes élégants et de bonne qualité n'ont jamais été aussi accessibles qu'aujourd'hui. Cela devrait continuer d'évoluer dans le bon sens tant que que les hommes resteront exigeants en matière de coupes, de textures et de finitions.

Pour achever ce précis du costume masculin, voici quelques maisons qui proposent des costumes pertinents en terme de rapport qualité / prix.

Les petits budgets à moins de 200 euros

Tout en bas de l’échelle, on trouve Zara et Devred (150 € environ) qui font des costumes correctement coupés.

Gardons en tête que ces costumes sont réservés à des personnes qui n’ont pas les moyens de mettre davantage et qu'ils ne sont pas adaptés à un usage régulier.

costume bleu devred

Costume Devred printemps/été 2017, 185€.

Les Célio Club, Brice, Jules et autres peuvent être intéressants si vous les trouvez soldés car ils arrivent facilement à des prix dérisoires pour habiller les très petits budgets. Encore une fois, ne vous attendez pas à des miracles...

Un costume à moins de 350 euros

C’est une offre sur laquelle il était extrêmement compliqué de trouver quoi que ce soit de convaincant il y a quelques années encore. Heureusement, de plus en plus de marques font aujourd'hui des efforts pour proposer de la qualité dans cette fourchette. De belles matières, des thermocollés corrects voire du semi-entoilé : c’est dans cette gamme de prix qu’on peut commencer à parler de « bon costume ».

On peut par exemple citer SuitSupply. Fondée en 2001, cette marque hollandaise a totalement bouleversé l'offre dans ce secteur. La recette de ce succès : une intégration verticale (réduction des coûts de production), des tissus de très bonne qualité et une communication concentrée sur Internet. Pour ce tarif, vous avez une confection chinoise qui est malgré tout très convaincante, un semi-entoilé (dès les 250 euros, même sur les costumes les moins chers !), et des matières italiennes provenant de fournisseurs reconnus.

Une très bonne entrée de gamme et pas mal de variété dans les matières. Très italien dans le style, avec de beaux revers larges et peu de padding, voire des épaules naturelles. Toutefois, le sizing et les coupes proposés par Suitsupply sont compliqués dans la mesure où ils changent du tout au tout d’un modèle à l'autre.

Un conseil : faites-vous aider par le service client, très réactif. En plus, les envois et les retours sont faciles et gratuits.

suitsupply

De larges revers sur cette la veste croisée SuitSupply de Luca.

Anthony Garçon propose une offre similaire à Suitsupply, avec un style plus sobre et classique. Autour de 275 euros, on est sur un thermocollé qui tient bien la route, avec des filatures de confiance.

Mi-grossiste mi-détaillant, Danyberd propose de la qualité à des prix très attractifs depuis de nombreuses années, le tout avec de super matières et une confection turque très convaincante. Pour 200 euros, vous aurez un bon thermocollé avec des matières italiennes reconnues (Vitale Barberis). En augmentant un peu les prix, vous commencerez à palper des filatures d’excellence comme Loro Piana ou Zegna, combinées à du semi-entoilé.

À titre indicatif, leur costume le plus cher en semi-entoilé avec des matières extrêmement précieuses est à 380 euros. C’est réellement un excellent rapport qualité-prix, même si la marque restera avant tout sur les costumes les plus faciles à porter, notamment pour le travail.

Chez Danyberd, ne vous attendez pas à de la fantaisie ou à des partis-pris très marqués... Notez également la grande variété de coupes et de tailles qui permettent d’habiller la majorité des morphologies. La marque souffre un peu de son manque de communication et de direction artistique, ce qui lui a parfois valu par le passé d’être associée (à tort) à des produits plus bas de gamme, y compris dans nos propres colonnes.

Pour les budgets allant jusqu'à 600 euros

Attention aux offres en demi-mesure à ce prix-là car rares sont celles qui valent le détour (même s'il en existe quelques unes). En revanche, vous êtes en droit d’attendre de vrais bons costumes de prêt-à-porter avec de belles coupes, une fabrication très propre et des finitions plutôt soignées. Par exemple :

  • du côté de la gamme supérieure de SuitSupply (359 euros et plus) : du semi-entoilé et toujours de très jolies matières,
  • les costumes Wicket (500 euros) qui sont d’une qualité stupéfiante au regard du prix : pans de veste lestés, boutonnières ouvertes, cintrage travaillé, etc.,
  • Louis Purple et son offre très intéressante en demi-mesure, sur du semi-entoilé qui commence un peu sous les 500 euros, avec une confection roumaine qui a fait ses preuves (le pays possède un savoir-faire sur les pièces à manches).
costume trois pièces louis purple

Costume trois pièces Louis Purple.

  • Blandin & Delloye : de bons costumes en demi-mesure à partir de 450 euros sur des thermocollés. Très flexible au niveau de l’offre, la marque vous permet aussi de passer sur du semi-entoilé voire de l'entoilage complet, à condition d'y mettre le prix.
  • Confident propose également des costumes de qualité et accessibles. Comptez 450 euros pour un costume deux pièces et 575 euros pour un trois pièces. Les vestes sont semi-entoilées et comportent moins de padding que la moyenne (idéales pour les épaules larges). La marque propose également une belle offre en demi-mesure, toujours aux alentours de 600 euros.
  • la gamme thermocollée made in Italy de chez Boggi Milano. Celle-ci est très bien finie et la plupart des tissus proviennent de filatures reconnues.

De 600 à 1300 euros : des costumes ultra soignés

Dans cette catégorie, vous êtes en droit d’exiger des produits extrêmement bien montés et des coupes très soignées pour du PAP. C’est également la gamme où l’on commence à trouver régulièrement de la bonne demi-mesure.

Au-delà de 1000 €, vous pouvez légitimement vous attendre à des finitions sartoriales « faites main » et à de très beaux tissus, au minimum semi-entoilés. Plusieurs marques sont positionnées et ancrées sur ce créneau :

  • Lanieri : de la demi-mesure italienne avec des matières haut de gamme et un bon semi-entoilage, le tout pour un prix très compétitif de 600 euros. Même si la marque dispose d’une boutique / showroom sur Paris, l’essentiel de l'offre se trouve sur le web. Grâce à un très bon service client (toutes les retouches sont à la charge de Lanieri), des tutoriels clairs et efficaces et un algorithme efficace pour les mesures, elle parvient à passer outre les difficultés liées aux commandes sur-mesure via le web.
  • Boggi Milano : du semi-entoilé made in Italy, des finitions agréables et de très beaux tissus pour environ 650 euros
costume boggi prince de galles

Costume Boggi en laine et mohair Drago, motif Prince de Galles.

  • SuitSupply : sur sa gamme la plus haute, on trouve des matières d’exception ainsi que des finitions « main » sur certaines parties du costume, comme les épaules ou le col. On frôle alors les 700 euros.
  • Faubourg Saint-Sulpice :  De la demi-mesure au style jeune et parisien (revers étroits, silhouette structurée), à partir de 690 euros et jusqu'à 1390 euros selon les modèles choisis. Gros plus : la qualité de l'accueil et du conseil.
  • BrooksBrothers : des costumes classiques et bien construits à partir de 700 euros.
  • De Fursac : les matières sont bien choisies, les coupes sont bonnes et la confection satisfaisante. Le prix ? Environ 700 euros. Un peu cher au regard du reste de l’offre sur le marché d’aujourd’hui, mais les prix chutent rapidement en période de soldes et deviennent très intéressants. De ce fait, j’aurais quand même tendance à classer De Fursac dans la gamme précédente.
  • Ly Adams : une très belle offre, avec des matières excellentes et souvent assez originales en termes de couleurs (750 euros).
  • Atelier Mesure (Paris) : est une excellente porte d'entrée vers le costume sur-mesure car François-Xavier est plein de bienveillance et de bons conseils. C'est vraiment une sacrée expérience ! Il s'occupe bien des gens qu'on lui envoie, et ces derniers nous font régulièrement de très bons retours. Les prix tournent commencent à 650 € jusqu'à... l'infini. Il a une gamme d'offre unique en France, puisqu'il propose 9 ateliers différents en fonction de votre budget et de vos exigences (par exemple, il y a le choix entre de l'entoilage asiatique ou italien).
gilles masson

Gilles Masson, himself.

  • Richard James à Savile Row (Londres) : simple, efficace, pas hors de prix pour un beau costume (moins de 1000 €). Le tailleur propose des costumes entièrement entoilés à des tarifs raisonnables, avec des coupes raffinées et des matières discrètes très appréciables dans un contexte professionnel.
  • Ozwald Boateng à Savile Row (Londres) : avec un prix quasiment unique de 1 300 €, Ozwald Boateng propose des coupes parmi les plus réussies du marché, dans des matières souvent très travaillées. On aime beaucoup, mais attention : tout n’est pas approprié à un contexte professionnel. Évitez les costumes présentant des détails trop originaux (type bouton sur le revers). Attention aussi aux couleurs un peu criardes, très appréciées par la marque.
  • Husbands propose l’un des meilleurs rapports qualité / prix du marché dans le très haut de gamme pour environ... 1.400 €. Oui, c'est une sacrée somme, mais on est ici sur une qualité qui serait vendue le double voire le triple ailleurs (chez Brioni ou Hermès par exemple). C’est le costume intemporel parfait. La griffe propose également une offre en demi-mesure.
  • Maison Scavini, dont Julien, le tailleur, fait preuve de pédagogie et d’une humilité hors du commun. À partir de 1600 € pour un costume en petite mesure artisanale. Plus cher que Gilles Masson, mais bien adapté à ceux qui cherchent des inspirations plus traditionnelles. Notez qu’il propose aussi une très belle offre en demi-mesure faite en Europe de l’Est, à partir de 875 euros. Chose très rare pour le prix : les costumes sont intégralement entoilés.

La limite, c'est le ciel : à partir de 2.500 euros

Vous pénétrez ici dans un univers très particulier : celui de la grande mesure ou des marques très grand luxe.

Si cela peut paraître déraisonnable de mettre autant d'argent dans un costume, il convient de rappeler qu'il s'agit d'un investissement sur le long terme qui peut s'avérer rentable.

On peut citer Brioni, Kiton, Cifonelli, Smalto (dont nous adorons le cran de revers typique de la maison) et Tom Ford (bien qu'une grande majorité des modèles soient importables au bureau).

cifonelli costume

Costume trois pièces Cifonelli.

Si vous avez ce budget, vous pouvez également commander votre premier deux pièces sur-mesure chez Henry Poole à Londres ou, si vous préférez les costumes plus fluides au style italien prononcé, chez Sartoria Ciardi à Naples.

Si la veste est la pièce maîtresse du costume, il ne faut pas pour autant négliger le bas... Pour bien choisir son pantalon de costume, suivez le lien !

Le mot de la fin

Voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour évaluer la qualité d'une veste, la choisir selon votre morphologie et la porter selon vos goûts.

De la plus casual à la plus sartoriale, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Et vous, quelle marque préférez-vous porter ? Et avec un budget illimité, où iriez-vous ? Racontez-nous ça dans les commentaires !

Hey, on fait aussi des costumes !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.