Aller plus loin… que le pull en coton – #3/4

Temps de lecture : 5 minutes

pull beige sac marron pantalon blanc

Publié par le 17 juillet 2020

Crédit couverture : lookbook Massimo Dutti P/E 2015

Pour cet été, je vous propose une série en huit articles où j'évoquerai :

  • D'une part, quatre pièces que beaucoup d'hommes portent instinctivement, sans trop se poser de questions mais dont l'intérêt stylistique n'est pas aussi fort qu'on pourrait le penser.
  • D'autre part, quatre pièces que peu d'hommes portent mais qui ont beaucoup de style et qui ne sont pas si difficiles à s'approprier.

Dans tous les cas, mon but sera de vous aider à aller un petit peu plus loin en termes de style.

Voir les autres épisodes :

  1. Aller plus loin... que le t-shirt uni en coton
  2. Aller plus loin... que le richelieu

Le pull en coton est une idée alléchante.

On en trouve partout, à tous les prix.

Il peut être plus ou moins chaud en fonction de son niveau d'épaisseur.

Et comme vous le savez sûrement, le coton est une matière naturelle, respirante et plutôt facile d'entretien.

Que pourrait-on bien lui reprocher ?

pull mouchete colore bleu gris

Il est très joli ce pull en coton Woolrich, je ne vois pas de problème.

L'intérêt thermique

Le pull, en tant que deuxième couche a une vocation thermique plus forte que le t-shirt (première couche).

Revenons donc sur les propriétés du coton :

  • Il est en effet plus intéressant qu'un synthétique lambda : moins étouffant, il retient moins les odeurs. Ses propriétés thermiques sont correctes.
  • Néanmoins, c'est aussi une matière qui est thermiquement moins efficiente que ses consœurs le lin bien sûr mais aussi la laine ou la soie .

L'intérêt stylistique

1. Le pull en coton d'entrée de gamme

Vous le trouvez à 20, 30, 40€ dans toutes les collections printemps/été de marques entrée de gamme.

Ces pulls sont souvent un peu ternes visuellement : ils manquent de punch, de relief, de vie. Au touché, ils sont aussi plutôt rêches : dans cette gamme de prix, ce ne sont pas des fibres de coton de haute qualité qui sont utilisées.

En fin de compte, ce type de produit a un intérêt thermique et stylistique limité.

pull col v beige

Ce n'est pas très laid. C'est juste... plutôt quelconque. Pull en coton Devred

2. Le pull en coton milieu ou haut de gamme

Il est logiquement plus onéreux mais a l'avantage d'avoir une esthétique plus travaillée.

Mais à chaque fois que je vois un pull réussi en coton, je ne peux m'empêcher de me dire "il est joli ce pull... mais il serait encore mieux avec une autre matière".

pull ecru torsade

Dans le choix de la couleur, le point de tricot, l'absence de bord-côte sur le buste... ce pull en coton Folk a un petit quelque chose en plus.

3. Le cas du sweatshirt

Je place le sweatshirt à part car il est stylistiquement plus différencié, plus affirmé que le pull simple en coton. Il peut être la base de beaucoup de tenues, comme Jordan l'a montré dans le tout premier épisode de Panache.

Le sweatshirt est un vêtement iconique, avec une histoire, un univers qui lui est propre, comme Jordan l'a raconté dans V.I.R.A.L.

L'intérêt stylistique du sweatshirt est présent dans la nature du vêtement en tant que tel.

sweatshirt gris

Un beau sweat gris, made in Canada, chez la jeune marque Blank Expression.

Les alternatives

Comme évoqué, pour un pull, il vaut mieux se tourner vers des matières plus performantes et aussi souvent plus riches visuellement, plus chatoyantes que le coton :

1. Lin

Puisque cet article sort en été, le pull en lin est tout approprié.

Il permet de tenir un peu chaud quand il le faut mais pas trop. Il donne une sensation de frais et sèche vite.

Quand on évoque le pull en lin, je pense évidemment à Inis Meain :

pull lin gris texture

C'est beau, c'est léger, c'est respirant. Découvrez ici notre visite sur l'île d'Inis Meain où les pulls de la marque sont confectionnés.

Pour ceux que cela intéresserait, je suis aussi tombé sur ce pull 88% lin à très bon prix sur Yoox.

Pour tout savoir sur cette fibre, rendez-vous sur notre guide du lin.

2. Mélange coton/lin

Un peu plus facile à trouver que le pull 100% lin, le pull en mélange de coton et de lin.

Dans ce cas, les propriétés correctes du coton sont sublimées par l'ajout de lin qui ajoute de la fraîcheur et de l'aspérité visuelle.

pull vert t-shirt blanc chino bleu

56% lin, 44% coton pour ce pull Hartford. Bien que le pull soit fin, on aperçoit un léger slub appréciable sur la matière.

3. Laine mérinos

La laine mérinos a des propriétés thermiques assez bluffantes.

C'est évidemment une matière adaptée en automne/hiver car la laine est plus isolante et thermorégulante que le coton, mais cela peut aussi être une matière adaptée quand le thermomètre grimpe .

pull ecru laine

Pull 100% laine dite "Ice wool" From Future. Je n'ai pas pu le tester mais j'imagine qu'il doit s'agir d'une laine légère et aérée.

Contre le froid, on peut bien sûr se diriger vers d'autres matières lainées comme le cachemire, l'alpaga ou le yak. Pour en savoir plus, je vous invite à lire notre guide des lainages.

4. Autres mélanges

Sont aussi proposés quelques pulls avec trois ou quatre matières mélangées , ce qui permet d'aboutir à des pulls riches visuellement et agréables au touché.

Vous trouverez notamment un peu de soie, matière lumineuse et soyeuse, sur certains pulls. Il est par contre rare de trouver des pulls homme 100% soie : le rendu très fluide et un peu transparent paraîtra un peu trop féminin pour la majorité de la gente masculine.

Massimo Dutti propos quelques pulls avec des mélanges de matières intéressant, entre de nombreuses autres mailles assez quelconques :

pull vert olive

68% coton, 28% soie et 4% cachemire sur ce pull.

Je pense aussi à notre pull en lin, laine, soie et cachemire :

pull gris jean blanc

Essayez ce pull si vous en avez l'occasion, le touché et le ressenti sont assez uniques.

5. Lyocell et ses dérivés (tencel)

Bien qu'on les voit encore peu, ce sont des matières qui commencent à apparaître sur des chemises, pulls et pantalons, à 100% ou sur des mélanges : je parle des matières artificielles comme le lyocell ou un de ses dérivés, le tencel.

Ce sont des matières encore incomprises. Je vous conseille de lire notre petit guide des matières artificielles pour mieux les appréhender , connaître leurs qualités et leurs défauts.

Elles ne sont pas systématiquement à fuir, en tout cas.

Il s'agit de matières plutôt fraîches, probablement un peu plus que le coton, à poids égal.

Je n'ai pas encore vu de pull 100% tencel ou lyocell mais dans des mélanges à hauteur 10 à 50%.

Son utilisation peut habilement remplacer ou compléter du coton.

sweatshirt marron

Sweatshirt NN07 au poids plutôt léger, 57% coton et 43% tencel.

pull bleu

60% lin, 28% coton et 12% tencel pour ce très joli pull.

À retenir

  1. Les propriétés thermiques du coton sur un pull sont correctes : on trouve d'ailleurs de jolis pulls en coton. Mais on peut faire mieux avec d'autres matières plus performantes et avec un meilleur rendu esthétique : lin, laine, soie, etc.
  2. Si vous souhaitez porter un pull en coton : privilégiez plutôt le sweatshirt, qui est fait en coton et dont le caractère est un peu plus affirmé.
  3. J'ai parlé de pulls ici, mais la même réflexion peut être faite sur les cardigans.

Hey, nous aussi on fait des beaux pulls et sweats ! 💪

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.