Conseils : le guide ultime du blouson en cuir

Temps de lecture : 9 minutes

140

Le blouson en cuir ne fait pas vraiment partie des basiques masculins. Pour autant, il peut devenir une pièce très personnelle qui vous suivra des années, à condition évidemment de bien le choisir.

Une chose est claire : c'est un investissement. On ne peut pas tricher sur un blouson en cuir. Ça veut dire que si vous souhaitez en acquérir un, il faut prévoir le budget nécessaire.

C'est important de comprendre cela. Si vous dépensez 200 euros dans une veste "par défaut", qui tiendra deux ans avant de s'abîmer, voire avec de mauvaises finitions, alors pourquoi dépenser cet argent ? Vous l'aurez juste perdu...

À la limite, on pourrait acheter ce genre de pièce d'occasion : on en trouve pléthore en friperie ou sur les sites de seconde main. Sauf que souvent, les coupes datent et sont assez larges... Et peut-être que vous préférez un design plus contemporain ?

Pas de problème, cet article va vous donner quelques clés pour ne pas investir dans n'importe quoi. Ce qu'il faut regarder, quelle coupe / style privilégier et bien sûr, quelles bonnes marques en proposent. On vous dit tout !

cuir-mauvaise-qalite

Ici, on voit tout de suite que le cuir est de très mauvaise qualité : il brille beaucoup trop, les bord-côtes ne sont pas cousues dans la continuité de la pièce et le col a une mauvaise tenue. Mieux vaut passer son chemin.

Le blouson en cuir : un achat réfléchi

Check-list des erreurs à ne pas commettre :

  • Acheter une veste en cuir sans en avoir les moyens : le cuir est une matière chère donc pour un beau blouson, il faut du budget. Il est selon moi inutile de dépenser une somme importante dans un vêtement si ce n'est pas une priorité. Il y a un grand nombre de vestes en nylon ou en coton ciré (ou huilé) dont le rendu et la texture sont proches du cuir, mais moins chers.
  • Acheter une pièce bas de gamme : mieux vaut justement une belle veste en coton ciré qu’un mauvais cuir synthétique, brillant, au toucher désagréable et qui vieillira mal. Vraiment, le cuir est une matière qui ne donne pas le droit à l’erreur : un mauvais cuir se verra très rapidement.
  • Ne pas avoir les basiques efficaces : inutile de porter un cuir cintré de bonne qualité avec un jean bas de gamme, au délavage peu subtil. Le contraste de qualité et de coupe se verra et vos efforts seront ruinés. Avant d'investir dans des items un peu fortes comme celui-ci, assurez-vous d'avoir déjà pas mal de basiques efficaces et de qualité.
    look jean brut perfecto marron homme bonnegueule

    Un jean brut et un sweat bleu marine, deux bons basiques rehaussé par le perfecto.

  • Fonctionner au coup de cœur : on vous le répète souvent mais un achat doit être raisonné et non déclenché par un coup de coeur. Alors certes, vous ne devez pas fonctionner comme des robots à tout comparer et le facteur envie/plaisir doit aussi faire partie de l'achat... Mais avant de vous tourner vers une pièce, demandez-vous quand même si elle vous correspond. Est-ce que vous vous voyez la porter ? Si la réponse est non, passez votre tour !

Concrètement, je regarde quoi ?

Comme pour beaucoup de vêtements - non, le blouson en cuir n'y échappe pas - il y a un bon nombre de points sur lesquels vous devez être attentifs avant d'acheter la pièce.

Privilégiez un coupe ajustée

Un beau blouson en cuir doit être fitté. Les manches n'ont pas de volume "ballon", la veste tombe au niveau de la ceinture du pantalon, elle suit naturellement vos flans. Seule exception faite si vous êtes adeptes des coupes vintage et des vieilles vestes en cuir où là, c'est tout l'inverse.

Mais la notion d’oversize est déjà très dure à maîtriser en tant normal, alors sur un blouson en cuir, mieux vaut être sûr de ce que vous faites.

Pourquoi ? L’oversize se pratique souvent sur les matières fluides (coton, lin, laine froide, etc.) : c’est un effet qui sert à donner de l'allure et qui amplifie le mouvement d’un vêtement. Or, un cuir est rigide : il ne bougera pas beaucoup, même en mouvement.

bottines et perfecto

Même en mouvement, une veste en cuir reste assez rigide.

Autre chose : faites particulièrement attention aux manches et au dos. Évitez comme la peste les bords côtes élastiques qui vous feront un bas du dos complètement tassé, d'ailleurs souvent synonymes de cuir de mauvaise qualité.

Pour finir, un cuir coûte cher à retoucher et peu sont compétents pour le faire. Donc inutile d'acheter une pièce onéreuse avec l'idée de la faire reprendre si elle ne vous va pas.

Bref, allez essayer ou soyez sûrs d’avoir pris vos mesures au centimètre près.

Plus la pièce est sobre, plus elle sera facile à porter

Sauf dans le cas d’un perfecto, évitez le trop plein de coutures et de fermetures. Votre blouson en cuir est une pièce chère, donc que vous aurez surement envie de le porter souvent... Dans ce cas, optez pour un modèle simple et épuré, plus polyvalent.

Si vous achetez votre premier blouson et que vous êtes encore à la recherche de votre style, certains types de blousons seront à éviter car ils vous enfermeront dans un total look. C'est par exemple le cas du blouson à col cheminée très haut, très marqué créateur.

blouson cuir isaac sellam experience

Très connoté créateur, éviter ce type de blouson si vous cherchez une pièce à porter quotidiennement.

Préférez un zip à un boutonnage

Évitez les cuirs avec une fermeture à boutonnage. Le côté un peu "dur à cuire" d'une veste en cuir (c'est le cas de le dire) n'aura plus aucun intérêt avec.

Un cuir haut-de-gamme se repèrera d’ailleurs à une fermeture éclair de qualité : elle doit être robuste, ne doit presque pas se fermer trop facilement, ne doit pas briller et être, au contraire, un peu patinée.

Examiner le grain pour connaître la matière

Les matières les plus connues et les plus polyvalentes sont les cuirs de mouton et d’agneau.

Évitez les cuirs de vachette ou de buffle qui sont souvent épais, rigides et beaucoup trop brillants. Ça ne veut pas dire qu'ils sont de mauvaise qualité mais leur solidité sera plus utile pour de la bagagerie, ou une vraie veste épaisse de motard. Le cuir de porc est quant à lui plus grossier.

Le cuir de cheval est très beau et plus lisse, c'est un cuir qu'il faudra casser. C'est-à-dire le porter jusqu'à ce qu'il s'assouplisse, un peu comme un jean brut.

Pour reconnaître l'animal, il faut examiner le grain :

  • Cuir de vache / boeuf / buffle : grain complètement uniforme.
  • Mouton / agneau : les motifs s'imbriquent et sont légèrement moins uniformes.
  • Cheval : le grain est plus lisse.
  • Porc : on remarque surtout les pores, qui sont nombreux et profonds.

Pour approfondir cette question, on a un guide complet sur quel type de cuir choisir pour un blouson.

Quel style privilégier pour un blouson en cuir ?

Il y a vraiment beaucoup de styles différents. On a déjà évoqué tous les modèles de blouson en cuir dans cet article, l'objectif ici sera de trouver le blouson parfait pouvant s'adapter à une grande majorité de tenues.

On va donc passer en revue les quatre modèles les plus polyvalents selon moi (même s'ils ne sont pas tous aussi faciles à porter).

Le perfecto

Le perfecto (dont l'histoire est racontée ici en vidéo) est créé en 1928 par Irving Schott pour habiller les motards de Long Island, sur leurs Harley Davidson. Schott devient une marque de référence et son modèle phare est toujours, 89 ans plus tard, le perfecto.

En dehors de sa fonction pratique dans la vie quotidienne, il intègre rapidement une dimension culturelle, notamment à travers le cinéma.

james-dean-perfecto

On ne présente plus James Dean et son perf'.

Si j’évoque tout ce background, c’est pour vous montrer à quel point cette pièce est culturellement ancrée dans nos esprits quand on évoque la veste en cuir.

Et pourtant, ce n’est pas la plus facile à porter. Le perfecto est très marqué du fait de sa fermeture croisée, son col spécifique et son cintrage très ajusté.

Mais à la rigueur, le fait qu'il soit marqué n'est pas tant un problème si on aime le style que cela dégage et que ça nous correspond. C'est surtout sur les volumes qu'il faut être vigilant : un perfecto se porte facilement avec d'autres pièces ajustées, fermant donc davantage de portes niveau style.

Perfecto Asos Premium, chemise BonneGueule, chino Zara, lunettes Christian Dior « So Real ». Note de Benoit : d'un point purement esthétique, si je déplorais au début une forme un peu trop simple, force est de constater qu'elles fonctionnent plutôt bien dans ce look.

Perfecto et pantalon proches du corps sont un combo efficace.

Le blouson de motard

Sa particularité ? Son col cheminée léger. Personnellement, c'est celui que j'apprécie le plus. Je trouve qu'il apporte vraiment quelque chose à un look, à condition de l'assumer. Son design est assez fort également, mais je pense qu'il est moins difficile à porter qu'on l'imagine a priori.

En plus, je le vois aussi bien porté dans un registre casual que plus formel, sans aller jusqu'à porter un costume complet nécessairement.

Seul bémol : il est comme le perfecto, très ajusté, et donc plus facile à porter avec d'autres pièces ajustées.

Styls-blouson-cuir-homme

Si vous avez en plus la moto qui va avec, alors on est sur un combo gagnant !

Le bomber en cuir

On rentre dans un registre plus casual / urbain mais on ne s'enferme pas dedans pour autant ! Le bomber est une pièce plutôt transverse, qui se porte franchement facilement. En cuir, c'est pareil !

Là, vous vous prendrez moins la tête sur les volumes puisque sa forme initiale en a elle-même. Avec un jean ou un chino un peu large, ça fonctionne. Avec des coupes plus slim en bas, ça fonctionne aussi.

Pour les hauts, c'est pareil. On peut aussi bien le porter avec une chemise, un pull ou un simple tee-shirt. Aucun souci de ce côté-là !

street style bomber camel homme

Particulièrement intéressant lorsqu'il est travaillé en suède, vous trouverez également des bombers en cuir lisse.

La flight jacket

C'est un peu la cousine du bombers. Venant tous deux de l'univers militaire, elle se porte avec la même facilité.

Compte-tenu de ses origines, c'est une pièce avec beaucoup de caractère.

Blouson schott sans col

Aucun souci de volume, enfilez-là et laissez sortir le pilote en vous. 😉

Les bonnes marques pour un blouson en cuir ?

Avant de lire cette petite sélection, je rappelle qu'essayer de trouver un blouson à un prix inférieur à 300 euros ne vaut vraiment pas le coût : la qualité ne suivra pas et vous aurez dépensé vos sous pour rien. C'est pourquoi on préfère commencer d'entrée cette sélection avec le milieu de gamme.

Si le budget manque, mieux vaut attendre et économiser un peu.

Milieu de gamme

  • Schott : à partir de 350 euros, on est sur un très bon rapport qualité/prix pour un cuir au design basique mais à l’identité américaine et militaire très marquée.
  • Chevignon : un bon cuir basique et sans fioritures avec des entrées de gamme aux alentours de 250/300 euros en soldes (qui valent davantage le coût qu'à 400 euros en temps normal).
  • All Saints : entre 400 et 500 euros, c’est une marque chez laquelle vous achèterez votre premier blouson en cuir (en tout cas, ça vaut le coup) : prenez-en un d’entrée de gamme, simple et polyvalent.
Jean japan line perfecto

Avec des designs modernes et un bon rapport qualité/prix, All Saints est une bonne porte d'entrée dans l'univers des vestes en cuir.

  • Ron Abraham : les cuirs sont uniquement disponibles en boutique. Mais la qualité est vraiment très bonne pour un prix très raisonnable.

Haut de gamme

  • Falcon Garments : on rentre dans le haut de gamme avec des peaux de qualité et surtout le choix de personnalisé la pièce selon ses envies et même de l'adapter à sa morphologie. Le prix dépendra du niveau de personnalisation mais il faut prévoir au moins 900 euros.
  • Aero Leather Clothing : propose des cuirs haut de gamme dans des tarifs raisonnables relativement à la qualité (moins de 1000 euros) mais avec des options payantes comme choisir un cuir italien végétal, un certain type de doublure ou d'autres détails encore.
  • Belstaff : marque anglaise de qualité, à l'esprit vintage, qui a habillé beaucoup de personnalités d'Hollywood. À partir de 1000 euros.
perfecto belstaff

Voici une pièce de la collection printemps/été 2015 de la marque. Ici, le design est beaucoup plus fort et complexe. C'est typiquement le genre de pièce qu'il faut maîtriser et plutôt assortir avec des basiques. Il y a un vrai travail de création derrière.

  • Hoon : entre 900 et 1800 euros, une jeune marque parisienne qui place le produit au coeur avec des finitions très abouties et des matières de très haute qualité.
  • The Real McCoy's : marque japonaise au style résolument workwear qui s'inspire beaucoup du vestiaire militaire des années 40 et 50. Autour de 2000 euros.

No limit

  • Carol Christian Poell : des cuirs coupés au scalpel, avec une approche assez dingue sur les textures.
vestes-cuir-carol-christian-poell

Les cuirs sont vraiment incroyables et les designs sont forts.

  • Rick Owens : marque dark la plus connue, il joue beaucoup avec les volumes et les formes. Le cuir drapé, c'est son dada.
  • Isaac Sellam Experience : la marque se distingue par son très beau travail des cuirs exotiques.
  • Balmain : des perfectos coupés à la perfection.

Pour aller plus loin :

Euxane Laot Euxane Laot

Admirative des années 60, j'aime les formes géométriques et les choses colorées. À mes yeux, s'habiller permet d'exprimer une humeur. Sinon j'adore la charcuterie, sortir danser et les gens spontanés.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.