Conseils : Comment choisir ses souliers ? La qualité du cuir #1

chaussures homme septième largeur
/

Choisir des souliers n'est pas toujours chose aisée : un design peut attirer l’œil et déclencher le coup de cœur, mais comment faire pour s'assurer que la paire de vos rêves ne va pas dépérir après seulement quelques ports ? Il y a plusieurs critères à prendre en compte. 😉

Votre tenue aura beau être parfaite, des chaussures médiocres ruineront votre look. D'où l'importance de bien les choisir (souliers Paire & Fils).

Votre tenue aura beau être parfaite, des chaussures médiocres ruineront votre look. D'où l'importance de bien les choisir (souliers Paire & Fils).

Le prix est déjà un indicateur. Une paire de souliers à 90 €, ce n'est pas (et ne sera jamais) "normal". Peaux et autres matériaux, main d’œuvre, transport, marketing, vente, taxes : pas de miracles !

Les fabricants de chaussures à bas prix tirent sur tous les coûts, à commencer bien sûr par les salaires de ceux qui les fabriquent (sans oublier les matières, les types de montage)... N'oubliez pas qu'un produit bien fabriqué, en plus d'être clairement plus beau, durera aussi beaucoup, beaucoup plus longtemps.

chaussures cheap

Mmmmh de la belle chaussure pas chère avec des cuirs atroces : qui dit pire ?

Le lieu de fabrication peut aussi donner une bonne indication de la qualité des chaussures. Malgré ce que l'on essaie constamment de faire croire pour flouer le client, l'Italie, la France et le Royaume-Uni demeurent les plus grands experts en souliers du monde, sans oublier l'Espagne et le Portugal (plus récemment).

Pourquoi ? Simplement parce que c'est dans ces pays que se sont créés les savoir-faire. On peut tout à fait tomber sur une paire Made in Italy mal fabriquée, c'est certain, mais force est de constater que c'est souvent un gage de qualité. La main d’œuvre mérite amplement d'être reconnue pour le travail qu'elle est capable de proposer.

Salvatore Ferragamo

L'artisanat du soulier se construit depuis des siècles en Europe. Salvatore Ferragamo (ici dans son atelier) fait partie de ces noms remarquables de l'histoire des souliers de luxe : il a commencé le métier de bottier à l'âge de 11 ans !

Enfin, il n'y a pas de formule irréfutable pour dire si oui ou non un soulier est de qualité : je partage simplement avec vous quelques conseils qui m'ont été transmis par de bons cordonniers.

Dans la première partie de cet article, nous nous intéresserons au cuir, qui constitue la matière de base du soulier de qualité. Si vous voulez rentrer dans le détail, j'avais écrit il y a quelque temps le guide du cuir, qui fonctionne pour les vêtements comme pour les souliers.

Comment reconnaître un cuir de qualité pour des souliers ?

Hormis quelques exceptions ou choix en matière de style, les bonnes chaussures sont fabriquées à partir de cuir. Pouvant être teint de toutes les couleurs possibles et imaginables, il offre une texture inégalable et peut durer très, vraiment très longtemps.

Une distinction s'opère entre les différentes qualités de peaux, puis entre les traitements (couleur, protections éventuelles...) qu'elles reçoivent ensuite pour véritablement devenir cuir. Petit rappel synthétique...

cuirconseil_couche

 

Par ordre décroissant de qualité :

La pleine fleur. Toutes les couches de la peau sont conservées, et surtout la partie supérieure du derme, la plus belle et la plus douce ! En termes de finitions, on les retrouve souvent anilines ou plongées, c'est-à-dire seulement baignées dans un bain de pigments ou de colorants : leur texture est exceptionnelle, mais ces peaux demeurent très exposées aux salissures.

Le boxcalf (veau tanné avec des sels de chrome, plus approprié que le tannage végétal niveau souliers) en est l'exemple le plus répandu, avec un rendu lisse parfait. Cette couche est aussi excellente pour tous les cuirs velours : le ponçage des suédés ou nubuck révèle la moindre petite imperfection !

machine-cuir-nubuck

La fleur est passée dans cette grosse, mais délicate machine, qui va la poncer pour obtenir le nubuck.

La fleur corrigée. La couche supérieure du derme est retirée car elle comporte des imperfections, mais son aspect ne sera jamais aussi beau qu'un pleine fleur. Le plus souvent, elle reçoit des traitements pour être pigmentée, et lissée / protégée par une fine pellicule transparente.

La croûte de cuir. On ne garde que les couches inférieures, les plus solides mais aussi les moins belles. La finition "pigmentée" momifie la peau dans un sarcophage de colorants opaques dans le but, là encore, de l'uniformiser. Ce traitement génère souvent une brillance assez surnaturelle, qui sera désagréable à voir et à toucher.

Aspect d'un bon cuir

Les cuirs "lisses"

De nombreuses peaux sont exploitées pour la finesse de leur grain et leur aspect très lisse. Le veau (très utilisé), l'agneau (plus rare), mais aussi le buffle ou le cerf avec leurs gros grains, nous gratifient de leurs superbes textures.

Bien travaillées, leur aspect sera de mât à brillant selon les finitions, mais l'élément essentiel d'un cuir de qualité sera sa régularité. Que le grain de la peau soit fin ou accentué (cuirs grainés / foulonnés), il doit être le même sur toute la surface.

soulier cuir lisse Paul Evans

Le grain est fin, régulier, et capte bien la lumière : un excellent signe (Souliers Paul Evans).

Le boxcalf, que nous avons évoqué, est un cuir raffiné et élégant : à la vue, il offre une brillance naturelle. La lumière se reflète de façon diffuse sur cette matière, révélant parfois certaines nuances de couleur selon les effets voulus.

Les cuirs velours

Comme leur nom l'indique, les suédés et autres nubucks ont un aspect velouté grâce au ponçage qu'ils ont subi. Alors évidemment, à vue d’œil, plus on se rapprochera d'une texture "peau de pêche", meilleure la qualité sera !

Évitez tant que possible les aspects trop grossiers, même s'il est rare de retrouver sur des souliers la finesse du "grain" que l'on retrouve en prêt-à-porter.

bottines nubuck Atelier Voisin

De belles bottines en nubuck Atelier Voisin prendront du caractère à mesure qu'elles vieilliront.

Un bon "test" de la qualité et de la régularité d'un cuir suédé : passez votre doigt dessus. Si vous obtenez une trace bien nette, vous pourrez en déduire que la finition est bonne !

cuir velours

Le carré que j'ai dessiné se voit nettement, et fait ressortir la finesse du velours !

Enfin, ce type de travail du cuir ne pardonne aucune imperfection : le ponçage révèle absolument tous les petits défauts d'une peau. Inutile, donc, de préciser qu'il faudra être vigilant sur ce point, car cela peut vraiment nuire à l'esthétique de la chaussure !

Toucher d'un bon cuir

Les cuirs lisses

Rien de plus simple pour reconnaître au toucher un cuir lisse de qualité : il est doux et régulier. À noter que pour les cuirs glacés, la sensation lisse sera poussée à l'extrême.

souliers septieme largeur

Un cuir parfait de chez Septième Largeur, que l'on a envie de toucher.

J'ai déjà eu l'occasion de vous livrer ce ressenti, mais le cuir est vraiment une matière "sensuelle" : en passant la main sur une belle peau, elle va très vite se réchauffer à votre température. C'est important de ressentir une certaine "chaleur" en touchant un cuir, même si cet élément est finalement assez difficile à décrire.

Retenons simplement qu'un cuir de qualité est extrêmement agréable à toucher !

Les cuirs velours

toucher cuir velours

À gauche, un ponçage rugueux, alors qu'à droite, la peau apparaît bien plus douce et fine.

Là encore, douceur duveteuse, et régularité de la texture, garantissent une matière et un travail de qualité. A contrario, les textures rugueuses voire rêches sont tout simplement à bannir : elles risquent de s'abîmer bien plus vite que les autres, si ce n'est carrément se lisser d'une façon affreuse !

Les cuirs suédés et nubuck sont aussi des finitions qui doivent mettre en valeur la "chaleur" et la sensualité du cuir, et procurer en sensation agréable là aussi.

Dans la seconde partie de l'article, je vous proposerai un zoom sur les différents types de montages de chaussures qui existent, pour enfin comprendre ce qui les distingue les uns des autres, et leurs avantages / inconvénients. Enfin, nous terminerons par l'examen des détails qui peuvent faire la différence.

Romain Rousseau A propos Romain Rousseau

Voir un tailleur marquer sa toile m'impressionne, regarder une brodeuse faire virevolter son aiguille me donne des frissons, admirer un cuir parfait me fait sourire. Je suis passionné par le Luxe pour ce qu'il est (rigueur, excellence, amour du beau), et plus encore j'aime partager et transmettre cette passion. [email protected]

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Patrick !

    Je n’ai pas de réponse définitive à cette question.
    En soi, comme il n’y a pas de « loi » ni règle à ces choses là, et que chacun le fait selon son propre entendement…
    Ca relève plus d’un consensus un peu vague qu’autre chose au final.

    Et à mon avis, les marques ne changent pas leur sizing parce qu’il est possible, par exemple, que sur certaines pointures (plus grandes, plus petites), leur conseil de downsize ou upsize ne soit plus valable.

    C’est pas facile d’obtenir un sizing constant en fait, tout simplement.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Dukoss !

    Je te conseille plutôt Saphir !

    Et prends le marron le plus proche de ta couleur de chaussure, tout simplement 🙂

  • Tony

    Mille mercis Nicolo, tu m’as fait avancer dans mes options !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Tony !

    Pour ma part les souliers vernis noirs, en dehors d’occasion très formelles, je vois pas l’utilité…

    Et même pour ça, un soulier en cuir lisse avec un glaçage, en plus d’être tout aussi beau et moins « pétant », ça aura l’avantage de ne pas se craqueler dans tous les sens au bout de quelques ports.

    Pour ce qui est des souliers de chez F & S c’est du collé avec des formes assez vulgaires je trouve, donc pas d’intérêt. (Surtout qu’à ce prix tu peux avoir une super paire de Meermin avec un rapport qualité / prix 4 fois meilleur…)

  • Nicolò – BonneGueule

    Ca reste une teinte de marron, c’est pas si difficile que ça, juste un peu moins commun 🙂

    Traite les comme d’autres souliers marron ! (Et puis tu peux faire de petits rappels de couleur avec des accessoires bordeaux sombre comme une écharpe ou une ceinture)

  • Aeon78

    Il s’agissait de celles-ci http://www.barker-shoes.co.uk/eu/perth/ mais finalement ne connaissant pas trop cette marque je me suis dit que pour quelques dizaines d’euros de plus je pouvais trouver une marque plus sûre. Malheureusement je ne vois pas si souvent des chaussures de cette teinte que je trouve très sympa. Au passage une idée de la couleur des habits à assortir avec une teinte de ce type ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Aeon !

    Le lien est mort :/

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Martin !

    Ce ne sont pas les mêmes, celui ci est un assez vieux modèle. Je ne pense pas qu’il soit encore dispo 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Berdugo.

    Le cuir n’est pas exceptionnel mais correct pour son prix. Tu auras du mal à trouver mieux dans ces prix là.
    On le dit très souvent, les pièces en cuir sont celles sur lesquelles il est le plus difficile de faire des compromis tant la qualité globale dépend grandement du cuir utilisé, matière cher par nature…

  • Berdugo

    Bonjour,

    Cette paire de Bobbies m’intéresse niveau design, par contre je doute un peu de la qualité du cuir : http://www.menlook.com/fr/bottes-boots-homme/bottines-l-explorateur-cuir-gras-nervure-marron-bobbies-256329.html

  • OnurBG

    Salut Micha,

    Leonardo Principi, de ce qu’on a vu, ne présente pas un bon rapport qualité / prix pour une chaussure en cuir. La semelle est thermocollée (au lieu d’être cousu), le cuir est de mauvaise qualité (vu le prix).

    À la place, je te recommanderai plutôt d’aller voir des marques d’entrée de gamme comme Loding, Timberland (combat boots), Meermin ;))

  • Romain R

    Bonjour,

    Je ne suis pas sûr que ce soit tout à fait le « lieu » adapté pour se plaindre de ce genre d’expérience… Quoi qu’il en soit, normalement le vendeur doit vous informer de l’indisponibilité d’un produit commandé, et s’il vous en fourni un autre de même valeur, s’il ne vous plait pas il sera de toute façon tenu de vous rembourser le produit ET les frais de port. Jetez un coup d’oeil au conditions générales de vente de ce site, et la référence qui me semble la plus appropriée à votre cas est l’article L121-20-3 du code de la consommation (si le droit applicable en l’espèce est bien le droit français).

  • Randruut

    Bonjour, Eric! au niveau des Chelsea boots je te conseille la marque paire & fils! une très belle forme, des matériaux de première qualité et un joli cousu blake et ca colle à ton budget!

  • Romain R

    Je suis pas tout à fait d’accord avec toi, je dirai même que c’est plutôt l’inverse… Bien sûr, il y a de jeunes labels qui innovent, mais à mon sens nombre de créateurs osent beaucoup plus de choses que des petites marques. Cela peut s’expliquer aussi par le fait qu’ils ont les moyens de proposer des pièces très travaillées ou complexes à réaliser, lorsque de petites marques sont un peu plus limitées en terme de fabrication (au tout début du moins).

  • Romain R

    Je te remercie beaucoup David !

  • awebster

    J’ai une paire de Church’s que je porte depuis bientôt 10 ans. De loin les chaussures les plus confortables en ma possession. Mais il parait que depuis leur acquisition par Prada la qualité n’est plus ce qu’elle était. La prochaine fois ce sera sans doute du C&J ou du 7e Largeur…

  • OnurBG

    Avec ce budget, tu peux voir chez Meermin, Bobbies et les Flèches de Phébus ;))

  • OnurBG

    Totalement Hugo !

    Avec ce modèle, le bon combo serait un jean ou chino, des chaussettes de couleur, chemise claire et blazer. Sans oublier l’ourlet retroussé pour un style italien.

    Après, c’est toi qui vois ;))

  • David

    Sans offense ; cette idée préconçue est absurde.
    Chez Carmina Vass EG St Crispin JL G&G Tricker’s CJ Paraboot Heschung ; ils n’osent pas ?
    Mr Moustache ose le mauvais goût ; Bobbie’s pompe Tod’s (qui est très bas en qualité… C’est dire..) ; Clark’s… J’arrête là

    Sincèrement

  • David

    Enfin quelqu’un de raisonnable dans son écriture.
    Ce qui semble intéressant dans ta réponse ; c’est que Bobbie’s et Mr Moustache par exemple ont bénéficié d’un test et article plutôt favorable sur bonnegueule.
    Je me rappelle d’un petit fight avec mon commentaire avec Mr Moustache.
    J’apprécie ta mise au point claire et concise, parfois rare ici. Trop de pincettes.

    Bel article ; c’est du vu et revu mais tu parviens à le présenter de manière rafraîchissante.

    Sincèrement

  • Romain R

    c’est cruel surtout qu’il y a un pourcentage de chances très élevé pour que j’entre en combustion spontanée si on me met du Kiabi sur le dos :p

  • OnurBG

    C’était une petite coquille, comme ça peut arriver !

    Le responsable a été condamné à porter une chemise Kiabi pendant 15 minutes.

    Tout est à présent corrigé ! ;))

  • Romain R

    Non mais 18 mois pour une paire de qualité, c’est bien trop court ! J’ai une paire de souliers type richelieu que j’ai payé 200€ (soldées, c’est vrai) depuis plus de 3 ans : je les trimballe en valise, je m’en sers en vacances et dès que je sais que je vais avoir une journée pro bien « active », et elles se portent toujours comme des charmes ! Et ce sont des blake, bien sûr. Mais encore une fois, c’est vrai qu’il n’est pas toujours évident de bloquer plusieurs centaines d’euros pour des souliers.

  • Romain R

    Salut ! Franchement en terme de qualité, ce n’est vraiment pas optimal… Il y a quelques modèles décontractés qui sont sympas effectivement, mais enfin sinon cela reste assez bas de gamme. Encore une fois, il n’y a pas de miracle : une paire de goodyear, c’est plus de 200 opérations manuelles à faire. Sachant que le beau cuir est une matière chère, et qu’il faut ensuite ajouter conditionnement transport taxes &co, il y a un moment où quelque chose cloche dans des « souliers » à 90€. Après je comprends tout à fait qu’on ne puisse pas mettre systématiquement 300€ dans une paire, bien entendu, mais bon les belles choses ont un coût.

  • Romain R

    Merci Abdelhamid ! Effectivement, même si ce n’est pas aussi « intense » qu’en Italie, les portugais aiment énormément la mode et les belles choses. Et je suis bien d’accord avec vous : on mange extrêmement bien au Portugal, je suis tombé raide de leur façon de cuisiner les calamars notamment. C’est vraiment un pays très agréable à visiter !

  • BenoitBG

    En général, on ne doit jamais plus porter une chaussure deux jours de suite. Mais pour un ou deux ports par semaine, à part le patin du talon, tu es quand même bien tranquille !

  • Abdelhamid Niati

    excellent article ! Le Portugal a commencé à son essor début 90 et n’a cessé de travailler dessus. Je me souviens des boutiques de chaussures à tomber les des mes voyages. En plus on y mange bien

  • Simon

    Merci pour votre aide à tous les deux 🙂
    Mais bon niveau budget je vais devoir me contenter des chaussures de monsieur tout le monde…

    Si je dépensais 300€ pour une seule paire de chaussures, c’était pour la porter régulièrement et je ne pourrais me permettre de les changer tous les 18 mois à cause de la semelle malheureusement.

  • Romain R

    Merci à toi !

  • OnurBG

    Ça arrive sous peu Nassim ! :))

  • Romain R

    Merci beaucoup Emmanuel ! Ce genre de retour est très motivant 🙂

  • OnurBG

    Merci Emmanuel !

    Pour nous, c’est toujours un plaisir de lire des lecteurs satisfaits :))

  • emmanuel

    Vraiment, excellent article ! Précis et pédagogique pour les non-initiés !
    Un grand merci à l’auteur de l’article; c’est toujours un plaisir de le lire

  • Romain R

    Salut Théo,
    A titre personnel j’aurai plutôt tendance à te conseiller les boots avec fermeture… c’est plus pratique !

  • OnurBG

    Salut Hervé !

    C’est une paire de Septième Largeur, le modèle « Joffre Marron Marbré Forme 199 ». Tu peux retrouver la paire juste ici :

    http://www.septiemelargeur.fr/fr/richelieux/65-joffre-marron-marbre-199.html#/uk_homme-75

    Pour le pantalon en flanelle, c’est bien le nôtre :))

  • OnurBG

    Salut Raf !

    La partie 2 arrive d’ici un ou deux jours. Tu auras certainement toutes les réponses à tes interrogations.

    Encore un petit peu de patience ;))

  • OnurBG

    Effectivement, c’est une bonne adresse !

    Plus de 250 000 messages sur le forum pour près de 7 000 membres inscrits. Il y a de quoi s’informer sur la chaussure :))

  • Pierre Alanski

    On essaye de s’adapter au niveau des articles 😉

    DPEC est une mine d’infos pour les pompes 😉

  • OnurBG

    Merci Pierre pour ta contribution !

    On a vraiment des lecteurs formidables ! :))

  • Pierre Alanski

    Avec plaisir ! 😉

  • Romain R

    Merci Pierre. Je ne l’ai pas mentionnée dans la partie blake, mais cela serait intéressant tu as raison, je vais m’en occuper !

  • OnurBG

    Salut Théo !

    Paire & Fils en terme de rapport qualité / prix, on n’a vraiment pas trouvé mieux !

    Après, fermeture ou paire avec élastique, c’est une question de goût qui n’altère en rien la qualité de la chaussure ;))

  • OnurBG

    Est-ce que tu aurais des marques à proposer pour que tout le monde puisse bénéficier de tes bons plans ? ^^

  • OnurBG

    Salut Simon !

    Tout dépend de l’usage que tu en fait !

    Des souliers peuvent très bien tenir des années tout comme subir un mauvais entretien (l’eau, la course par exemple) et ne plus être portable.

    Si tu les soignes avec un minimum d’attention et que tu les portes peu, c’est parti pour durer.
    Par contre, si tu les portes régulièrement c’est la semelle qui sera éculée en moins d’un an voire deux.

    Je t’invite à lire un de nos articles sur l’entretien des chaussures en cuir pour te faire ainsi une idée plus précise ;))

    https://www.bonnegueule.fr/chaussures-devenez-maniaque-lecon-1/

  • leroidushopping

    Bonjour, superbe article, mais pourtant il u a des marques qui font des choses vraiment sympa entre 90/150€, après tout dépend du porte monnaie de chacun

  • OnurBG

    Oui Denis, c’est bien une paire de Septième Largeur !

  • Comme toujours, un article très intéressant. Question : Septième Largeur les souliers marrons du début de l’article ?

  • Pierre Alanski

    Bonne introduction ! 😉
    Vivement la 2ème partie (tu parleras de la couture sous-gravure ?) ! ^^