Les secrets… des vêtements des militaires

14 min

Les secrets… des vêtements des militaires

14 min
Publié le : 8 septembre 2021Mis à jour le : 26 octobre 2021
Après plus d'une cinquantaine d'épisodes de Parlons vêtements, j'ai eu envie de changement. Dans l'ancien format, je donnais principalement mon avis sur tout un tas d'éléments liés aux habits.

Aujourd'hui, dans le nouveau concept "Les secrets de..." je vais tenter de rentrer dans le détail, de manière très technique. L'objectif ici, n'est plus de laisser transparaître mon avis mais de parler avec passion !

Pour ce premier numéro, comme tu l'as compris, je vais encore aborder le sujet des vêtements militaires. Tu peux considérer qu'il fait suite à l'épisode sur les PCU dans Parlons vêtements. Tu auras donc tous les tips et astuces pour affronter une apocalypse (oui une apocalypse).

Pour cet épisode nous avons eu la chance de nous rendre dans la boutique Terrang dans le 15e arrondissement de Paris. Voici-ci le lien de leur site Internet si tu souhaites en savoir plus sur l’équipement militaire.

Ce qui me passionne par-dessus tout, c'est de comprendre comment les militaires ou les civils s'habillent face à des conditions extrêmes. Et tu sais que le vêtement militaire moderne m'inspire énormément. C’est pourquoi chez BonneGueule on utilise quelques technologies textiles développées spécialement pour cet univers comme le Polartec Alpha, le Polartec Power Stretch ou le Climashield Apex.

militaire neige montagne

Militaires équipés de tenues haut de gamme. Crédit : Arc'teryx LEAF From Conception to Realization (youtube video)

Ce que j'aime dans ces tenues, c'est le mélange entre le côté très innovant et fonctionnel qu’apportent les matières, tout en restant design. À l'inverse, je déteste les couleurs vives qu'on peut retrouver régulièrement dans le domaine du sport. Ici, les vêtements conservent une certaine sobriété que j'apprécie tout particulièrement.

Pour comprendre comment les vêtements militaires sont devenus de véritable exploit technologiques, il faut partir des exigences du métier. Les besoins permettent d’accélérer le progrès. Ce qui explique, entre autres, l’arrivée de tenues toujours plus innovantes les unes des autres.

Comment s'habille un soldat quand il part en mission ?

Avant tout, la notion de confort est vraiment indispensable. En effet, plus le soldat sera à l’aise avec sa tenue, plus il sera efficace et concentré pendant sa mission. Comment ajuster un tir, suivre une procédure si tu trembles de froid ou si tu es trempé ? Comment garder le moral pour partir à l’assaut d’une montagne enneigé quand tu n’as pas confiance en l’efficacité de ta veste chaude ?

Un soldat au chaud, au sec, confortable dans ses vêtements, c’est un militaire performant. Et finalement ce n’est pas si éloigné de ma vision du vêtement qui doit te permettre de te soucier seulement du moment présent et non des autres problématiques. Je t'invite à regarder le Palons Vêtements que j’avais fait sur le sujet juste ici.

1. Le cahier des charges des militaires

Avant toute chose, les militaires ont un besoin absolu de fiabilité : un zip de sac qui se casse en randonnée familiale c’est pénible mais c’est supportable. En revanche, imagine si cela arrive durant une mission à risques, là c’est plus contraignant.

zip casse fermeture eclair

Risque de zip cassée. Crédit : Science Sir Via YouTubeScience Sir (YouTube)

Il faut donc des vêtements résistants à tous types de situations. Le soldat peut être amené à ramper ou marcher dans des broussailles, mais également faire face à des risques d’explosion ou d’incendie. Dans ces cas-là, il faut impérativement une tenue adaptée, qui ne fonde pas devant de fortes chaleurs par exemple. (en anglais, tu verras peut-être l’expression FR pour Flame Resistant ou no melt no drip)

militaire rampe boue camouflage

Crédit : École de tireurs d'élite de l'armée - Familiarisation avec le fusil / Camouflage (youtube)

Il y a aussi une obligation de protection solaire. L’objectif est donc de couvrir la peau au maximum pour éviter le moindre risque.
La notion de séchage rapide est au cœur des demandes. Les soldats n’ont pas forcément un radiateur pour sécher leurs tenues, alors il faut un tissu compatible à ce type de situation. Tu t'en doutes, il existe bien d’autres contraintes, comme les exigences de facilité d’entretien, la facilité d’approvisionnement de la matière, les jeux politiques liés au camouflage, etc.

sniper camouflage vert

Équipement contre le soleil pour un sniper d'élite. Crédit : The Striker HT Combat Pants│ Stay cool under pressure (youtube)

Concrètement, comment ça se traduit côté tissu ? Eh bien il y en a bien un qui arrive à concilier robustesse, confort, séchage rapide et coût de production maîtrisés : le Nyco.

2. Les dessous du Nyco

C’est un incontournable du vêtement militaire. Il est très utilisé pour les pantalons, les combats shirt, les vestes de combat..

militaire americain sylvester stallone

Field Shirt utilisé dans les années 1970.

Pourquoi a-t-il pris la relève du 100% coton ?

Le 100% coton a deux avantages principaux : son prix de production et sa douceur. Seule contrainte, c’est un cauchemar quand c’est mouillé. Pour t’en rendre compte, je t'invite à marcher sous la pluie avec une veste et un pantalon 100% coton et tu auras un excellent aperçu des limites de cette matière.

Quelle est la plus-value du Nyco ?

Le Nyco est le résultat du mélange entre le coton et le nylon (50/50). Le coton apporte toujours son confort, sa respirabilité et même sa résistante face aux flammes. Le nylon, lui, apporte sa résistance et le séchage rapide.

À noter qu’il y a peu, un nouveau Nyco est apparu, le Nyco extrême, plus léger, plus rapide à sécher, plus respirant, bref meilleur que les autres. Ils ont simplement changé le ratio nylon/coton. Mais pas que, ils ont également modifié leur manière de construire le fil de nylon, cela demande une réelle technicité.

Avant le Nyco, c'était comment ?

Il y a maintenant plus de 20 ans, les militaires mettaient ce qu’on appelle des field shirts. C’est une veste très polyvalente, équipé de plusieurs poches. Elle était surtout très durable et produit à grande échelle de manière économique. Tu peux la voir dans des films cultes comme La Chute du Faucon de Ridley Scott ou Du sang et des Larmes de Peter Berg. Cette veste iconique a, bien sûr, été déclinée à toutes les sauces à travers différentes périodes.

militaire film culte

Crédit : Du Sang et des Larmes de Peter Berg

Mais que demande le peuple alors ? Eh bien il demande plus de confort ! Le premier problème reste au niveau du séchage. Quand tu portes un gilet pare-balles et qu’il y a zéro stretch, rien ne sèche.
Alors certains se sont dit : et si on s’inspirait des vêtements de sport. C’est-à-dire, conserver le tissu très résistant au niveau des bras, tout en instaurant un tissu stretch, jersey comme un tee-shirt de sport pour le torse.

Ça paraît simple dit comme ça, mais en réalité pas vraiment. L’idée de vouloir créer un tissu stretch, léger, respirant mais surtout résistant à l’abrasion est un cauchemar pour un fournisseur textile. Parce qu’entre les velcros qui vont accrocher le tissu et les bretelles en Cordura qui vont frotter la matière, la tenue est mise à rude épreuve, contrairement à un maillot de foot par exemple.
Donc il a fallu attendre de nouvelles avancées dans les matières synthétiques pour atteindre cet équilibre entre confort, stretch, et résistance…

tenue militaire gilet pare balles

Équipé d'une combat shirt et d'un gilet pare-balles. Crédit : Combat Shirt Comparison 2019 (Arc'teryx, Crye, Patagonia, First Spear, Beyond Clothing) Youtube

Et pourtant, il y a bien une marque qui a réussi à résoudre cette équation, c’est une entreprise très particulière qui a joué un rôle majeur dans le vêtement militaire ces 20 dernières années : Crye Precision.

3. L'histoire incroyable de l'américain Crye Precision

Pour situer Crye Précision, je dirais que c’est un peu l’Hermès du vêtement tactique, à savoir une réputation qui n’est plus à faire, mais avec des prix très élevés qui interrogent. Une combat shirt Crye Precision en France c’est 400 €.

En plus d’être la marque du pantalon de Bane dans la saga Batman de Nolan, c’est également la combat shirt que portait l’opérateur qui a neutralisé Ben Laden (et depuis, l’ensemble Crye est fièrement exposé au QG de la marque).

crye precision ben laden tenue

Équipement du tueur de Ben Laden. Crédit : Photo by Lisa M. Collins

Certains opérateurs sont même prêts à mettre plus de 350 € pour un pantalon chez Crye Precision car ils considèrent que c’est bien plus qu’un outil de travail.

Un journaliste a comparé le fondateur de Crye Precision au “Steve Jobs du vêtement militaire”. Pour te dire à quel point c’est une marque à part. D’ailleurs, l’un des cofondateurs, Caleb Crye n’est même pas militaire, à la base c’est un étudiant en art ! C’est sûrement sa force car il a des idées beaucoup plus créatives pour résoudre des problèmes liés aux vêtements militaires.

createur crye precision

Caleb Crye le fondateur de Crye Precision. Crédit : The Bridge

L'autre fondateur : Greg Thompson sort d’une école d’ingénieur. Ils se sont rencontrés dans une boutique de sculpture, donc rien à voir avec l’univers militaire.

Qu’est-ce qui a amené deux civils à créer la marque de vêtements militaires la plus influente ?

Caleb avoue aimer particulièrement l’univers militaire. Le fondateur souhaite donner une image plus positive du métier. La liberté est préservée, selon lui, grâce aux soldats.

Je ne vais pas m’étendre sur l’idéologie derrière, mais ça te donne juste un contexte pour comprendre comment cette marque s’est construite. Pourtant, le début de leur projet n'avait rien à voir à ce qu'il est aujourd'hui. Les deux amis avaient commencé par créer un prototype d’ordinateur pour calculer des trajectoires de missiles. Ils n'ont jamais trouvé preneur.

Ensuite, vient l'idée de révolutionner le vêtement pour militaire et ses éléments de protection. Cependant, ils leur étaient difficiles de trouver un fabricant. Ils ont alors pris le risque de fonder leur propre atelier de confection, en plein Brooklyn, et absolument pas près d’une caserne. C'est assez osé. Pour te donner une image, c'est un peu comme si chez BonneGueule, en plus d’imaginer des vêtements, mettait sur pied une usine pour les créer. C’est une stratégie franchement audacieuse, mais le design et la fabrication industrielle sont deux métiers très différents.

local fabrication vetement

Premier local de fabrication Crye precision. Crédit : The Bridge

Ils sont donc à l’origine de l’invention de la combat shirt, il fallait y penser ! Le design a évidemment été repris un peu partout et par plein d’autres marques. C’est devenu le vêtement de base du combattant.

Je trouve ça vraiment incroyable que l’idée de ce vêtement massivement utilisé et copié vient d’un ancien étudiant en art. Surtout en plein territoire hipster à New York.

Ils n’ont pas seulement innové en termes de combat shirt, leurs pantalons sont aussi célèbres. Là aussi, le but était de repartir de zéro sur les besoins d’un combattant. Ils ont donc inventé un système qui permet de placer des protections aux genoux directement dans le pantalon, contrairement à une protection classique placée par-dessus, comme pour faire du skate. L’objectif était d’éviter que la genouillère glisse petit à petit.

genouillere militaire camouflage vert

Pantalon équipé de genouillère Crye Precision. Crédit : Crye Precision Combat Pants Comparison (Youtube)

Alors dans les faits, pour avoir parlé avec un opérateur qui travaille avec un pantalon Crye Precision, au long terme, peu les utilisent. Ce sont des protections pas si pratiques, qui tiennent très chaud en milieu aride et qui restreignent la mobilité.
C'est pour cette raison que certaines marques, comme UF Pro, explorent d’autres pistes, comme une simple couche de mousse cousue au niveau du genou.

C’est aussi Crye Precision qui a popularisé l’ajout de matières stretch à certains endroits stratégiques du pantalon, notamment au niveau du bas du dos ou à l’entrejambe.
Ça peut paraître anodin, mais à une époque où on avait tendance à doubler certaines parties d’un pantalon de combat pour augmenter la durabilité, il a fallu être sacrément audacieux pour dire "bah non, on met qu’une seule couche de tissu, et en plus ça sera du stretch”.

pantalon vert combat crye precision

L'ajout du côté strech sur le pantalon Crédit : Crye Precision Combat Pants Comparison (youtube)

Pour m’être entretenu avec quelqu’un qui les avait en dotation, il m’a dit que le stretch était vraiment agréable à l’usage et que la solidité n’était plus à démontrer.
Par contre il y a un détail qui m’intrigue sur ces pantalons. Apparemment, le système de patte de serrage à la taille est très confortable.

Pour te donner une idée, un pantalon Crye en France c’est aux alentours de 400 €, donc c’est vraiment des vêtements réservés aux unités d’élites. En revanche c’est l’un des pantalons de combat les plus réputés. Chez Arc'teryx Leaf, tu as quelques équivalents, comme l’Assaut Pant Art 2 ou le Combat Pant Gen 2.

Là aussi on est sur des prix aux alentours de 350 €. C’est vraiment un vêtement où les tarifs s’envolent quand tu veux le top du top. À 400€, dans le civil, tu as accès aux plus beaux pantalons du monde !
Crye Précision c’est surtout la marque qui a inventé le camouflage multicam. Il se veut beaucoup plus efficace que les autres. La licence pour l’utiliser est assez coûteuse. C’est pour cette raison que parfois les vêtements militaires en multicam sont plus chers que les différents coloris.

camouflage multicam crye precision

L'éfficacité du camouflage Multicam

Ils se sont aussi illustrés en allégeant les casques balistiques des militaires et en créant un gilet pare-balles beaucoup plus discret que la concurrence. Récemment, ils ont sorti une drôle de protection pour la mâchoire contre les flammes et les éclats. Le visuel donne l’impression d’un soldat de la Grèce antique.

casque vert protection machoire

Casque Crye Precision avec protection de la mâchoire

Ils ont aussi des projets encore plus fantaisistes, comme une combinaison de plongée qui protège entièrement l’opérateur d’une eau polluée. Mais ce n’est pas tout, tiens-toi bien, ils ont eu l’idée d’un pantalon où tu peux faire tes besoins dedans (littéralement).

Ah, et côté civil, à part leur veste en Climashield (oui il utilise du Climashiel comme nous), je ne vois pas quel vêtement pourrait trouver sa place dans un milieu urbain ou même en randonnée.
Bref, c’est vraiment une marque très à part dans le vêtement militaire, que ça soit dans ses produits, dans sa manière d’appréhender le design ou l’innovation au sens général.
Mais Crye Précision n’est pas la seule marque sur le créneau “luxe” du vêtement militaire, il y a aussi Arteryx Leaf.

4. Arc'teryx Leaf, du militaire en ville

Arc'teryx Leaf, c’est tout simplement la gamme militaire de la marque Arc'teryx. Leaf signifie Law Enforcement and Armed forces.
On sent qu’il y a eu une vraie réflexion dans le design pour faire des vêtements militaires attractifs que même des civils auraient envie de porter. C’est ce que j’apprécie chez eux et qui les différencie des autres.

Pour moi, c’est une gamme qui excelle vraiment sur deux points : les vêtements contre la pluie, avec l’Alpha Jacket Gen 2 (qui me fait de l’œil depuis un moment) dans un Gore-Tex spécialement réservé au marché militaire. Et les vêtements légers, comme l’Alpha LT (LT pour light), très sobre mais que je trouve vraiment réussie.

Elles symbolisent tout le savoir-faire de Arc'teryx dans ce genre de vêtements. En revanche, il faut payer le prix fort : 1000 euros pour l’Alpha Gen 2. Mais à ce tarif-là, tu as une fabrication canadienne de haute volée !
Pour l’anecdote, Virgil Abloh (fondateur de la marque Off-White et directeur artistique chez Louis Vuitton) raffole du modèle multicam.

L’autre type de vêtement où Leaf excelle, ce sont les tenues contre le froid. Ils ont décliné leur célèbre veste Atom en gamme militaire. Pour l'avoir, cette veste est vraiment fantastique. Ils ont, comme nous, rajouter du climashield à l’intérieur. L’épaisseur est à hauteur de 67 gr par M2. C’est un peu l’épaisseur de référence pour une veste respirant, isolante et légère.

Toujours avec du Climashield, ils ont sorti la gamme Cold WX. Avec son design très épuré, je trouve qu'on pourrait trouver une utilité de la veste pour le civil.

manteau cold wx vert

Veste Cold WX

Il y a la Cold WX LT (light) avec du Climashield à 85g par m2, la Cold WX SV (Severe Weather), utilisé pour des températures très basses. Mais ils sont allés encore plus loin avec la Cold WX SVX, une énorme parka à 2000€ en duvet pour patrouiller dans les coins les plus froids de la planète. Une pièce que je n’ai jamais eu la chance de voir en vrai mais qui m’intrigue aussi énormément !

veste enorme cold wx svx

L'incroyable Cold WX SVX

J’en profite pour faire petite parenthèse sur les marques civiles outdoor qui se déclinent en vêtement militaire :
Patagonia a une branche dédiée à l’armée militaire. Cependant ils sont beaucoup plus discrets à ce sujet. Elle est introuvable à l’achat, sûrement pour ne pas aller à l’encontre de leur image de marque.

patagonia nylon pantalon vert militaire

Veste Jungle Patagonia.

On a, pour l'instant, seulement évoqué des marques américaines mais ça ne veut pas dire qu’on n’a rien en Europe côté marque. Tu vas voir que c’est même plutôt garni.

5. UF Pro et Tilak, des marques européennes qui valent le détour

Malgré une domination américaine, certaines marques européennes tirent leurs épingles du jeu. C’est le cas de la société UF Pro. C’est un peu le Crye Precision européen, mais avec des tarifs plus abordables. D’origine Slovène, l’entreprise met énormément d’efforts pour communiquer sur la valeur du produit et toute l’innovation qui va autour.

Par exemple, chaque nouveau produit a le droit à une vidéo de démonstration très léchée, avec en prime le créateur qui parle. C’est un peu comme ce qu’on fait chez BonneGueule, sauf que là au lieu de te parler de laine mérinos et de taille de revers, le centre des discussions tourne autour de Gore-Tex, de Nyco ou d’un montage d’épaule pour lancer facilement une grenade.

Tu te souviens de la difficulté de trouver du jersey stretch pour la combat shirt ? Eh ben ils sont allés plus loin, avec un mélange de lyocell et de polyester dont ils ont boosté la résistance grâce à l’ajout de points en céramique. Ils appellent ce tissu le Lizard skin, l’aspect visuel est très particulier, assez intrigant. UF Pro affirme que c’est un tissu qu’ils ont eux-mêmes développé.

matiere militaire veste

Tissu Lizard Skin développé par UF Pro

Cependant, UF pro n’est pas la seule société européenne sur ce terrain, il y a aussi Tilak. Personnellement, Tilak c’est mon chouchou et je ne comprends pas pourquoi cette marque est si peu distribuée en Europe. Basée en République tchèque, l’entreprise à la particularité d’avoir son propre atelier de fabrication.

Pour rappel, il y a eu un échange de bons procédés entre la marque Acronym et Tilak, où la marque allemande a fait du design pour les vêtements militaires et en échange Tilak a fabriqué pour Acronym. La gamme militaire est vraiment top.
Autant UF Pro dans un usage civil et urbain c’est un peu compliqué, autant là, TMG (pour Tilak Military Gear) a des tenues qui pourraient passer.

Coté vêtement, c’est vraiment du lourd. La pièce flagship c’est évidemment la Raptor Mig en Gore-Tex Pro. Alors tu n’as pas le Gore-Tex militaire spécialement développé pour Leaf mais tu as quand même le top en Gore-Tex civil et pour un prix raisonnable à 500 €.
Les pièces en Power Stretch sont très cool et ils ont une softball, la Noshaq que je possède qui est franchement impeccable au niveau des finitions et des fonctionnalités.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Coat Checking. (@coatchecking) 

Ils ont aussi une pièce qui est l’équivalent de la Atom chez Leaf, c’est la Ketil Mig avec le même niveau de Climashield et qui est un tout petit peu moins chère. Selon moi, c’est clairement une marque qui mériterait plus de visibilité, avec un excellent rapport qualité/prix.

Gants et chaussures, pourquoi c'est aussi important

Comment parler de vêtement militaire sans parler de ce que tu portes aux pieds et aux mains. Il ne faut pas oublier que c’est leur outil de travail principal !

1. Les gants

Les gants jouent un rôle de protection indispensable ! Imagine si jamais un militaire est blessé à la main, il peut vite devenir inopérant. Comment recharger effectivement ton arme si tu as une grosse coupure ou une brûlure  ?

Mais contrairement à un ouvrier sur un chantier, il y a de très gros enjeux de dextérité. Tu imagines bien qu’au moment d’appuyer sur la queue de détente de son arme, il a intérêt à pouvoir facilement la sentir.
Il doit aussi pouvoir manipuler aisément son équipement. Le gant doit donc être relativement fitté. C'est pour ça qu’il y a ce qu’on appelle des gants tactiques, qui répondent à toutes les attentes d’un militaire. En vérité, avec du recul, les gants de moto remplissent des besoins assez proches.

Les plus connus ce sont les Mechanix, que tu as très sûrement vus dans des films de guerre. Ils sont très instagrammables, notamment avec son énorme logo et un design visuel très photogénique.

gant noir mechanix

Gant noir Mechanix

Mais tu as aussi une foule d’autres marques, comme Kinetixxx, fabriqué en Allemagne, aussi distribué chez Terrang.

Instant cocorico, citons une marque bien française, Racer Tactical, qui propose aussi des gants tactiques !

gant militaire vert racer tactical

Gant militaire français Racer Tactical

2. Les chaussures

Ça va peut-être te surprendre si je te dis que l’outil de travail numéro un de travail d’un militaire reste ses pieds. Donc il faut évidemment des chaussures confortables et robustes. Je vais sûrement te décevoir mais l’époque des rangers full cuir est désormais révolue dans l’armée française !

botte lacet noir cuir

Ranger en cuir noir

Aujourd’hui c’est la marque Haix qui fournit les chaussures militaires et elles sont réputées de bonne qualité. Honnêtement, je ne vois pas trop d’usage civil possible mais bon…
À noter que certaines unités sont parfois amenées à porter des charges très lourdes. Allant parfois jusqu’à 50, 60 voire 70 kg sur le dos. Tu l’imagines donc, la demande est encore différente. Il faut des chaussures bien raides, épaisses, et très stables parce que si ta cheville commence à se tordre avec 70 kg sur ton dos, ça peut vite tourner à la catastrophe…

Personnellement, j’aime beaucoup la gamme militaire de Salomon, la Salomon Force. Son côté visuel me plaît bien, surtout les speedcross entièrement noires que je possède et que j’adore. Le confort est top, elles peuvent facilement trouver leur place dans une tenue techwear si elles ne sont pas abîmées. Par contre, je me demande à quoi sert ce modèle sachant que les militaires ne portent que des chaussures montantes…

salomon chaussure militaire noir

Salomon basse gamme militaire

Quelle place pour le militaire en ville ?

On sent une volonté de mettre la praticité et la fonctionnalité du vêtement militaire dans le civil. Tu as par exemple la marque 5.11 qui a provoqué une razzia sur le marché “urbain tactical”. La raison ? Des prix très accessibles et un marketing innovant, puisque tu as des vêtements 5.11 dans certains jeux vidéo.

jeux video ghost recon

L'équivalent européen serait Helikon Tex, qui vient de Pologne, avec de nombreuses lignes de vêtements pour de nombreux usages, toujours à des prix abordables. Et puis ces fameuses marques hybrides avec un pied dans chaque univers, comme Thrudark fondé par deux anciens SAS. On peut citer également Triple Aught Design, Goruck, Prometheus Design Werx et Beyond Clothing. Ces marques américaines font des vêtements pour “l’aventure” et dont j’ai déjà parlé dans ma vidéo sur les marques outdoor, que tu peux retrouver :

Ma passion de l’outdoor : les marques et la RSE (2/2) – Parlons Vêtements #46

Face à une industrie où actuellement le sportwear se mélange au streetwear qui se mélange au techwear, qui se mélange à l’outdoor, qui se mélange au militaire, y compris chez des marques mondiales comme Nike, on assiste vraiment à une croisée des chemins jamais vue auparavant.

tenue militaire nike

Évidemment, je me ferai toujours un immense plaisir de t’en parler et t’aider à décrypter tout ça. Voilà, je pense que j’ai pu dire tout ce que j’avais à dire sur le sujet, je pense que j’en ai désormais fini sur ce sujet !

Je tiens à remercier un opérateur commando qui se reconnaîtra pour m’avoir accordé 1h30 de son temps pour m’avoir expliqué comment un militaire s’habille sur le terrain.

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures