Notre guide du short de bain

Temps de lecture : 10 minutes

34

Il y a trois ans, nous vous avions délivré de nombreux conseils dans le choix d'un maillot de bain dans cet article, là nous nous intéressons plus spécifiquement au short de bain. Dont Jordan dit ici tout le bien qu'il en pense. Place à nos conseils pour être parfait sur la plage.

Quelle longueur et coupe ?

homme en short de bain plage et mer
Plus c'est court, plus c'est dévoilant. Un maillot qui dévoile un peu plus de vos jambes a une connotation un peu plus "sportive", on s'attend plus facilement à le trouver sur un jeune homme. A l'inverse, plus le maillot est long (sans jamais dépasser le genou pour autant), plus il sera "classique", mais aussi "décontracté" s'il est plus ample.

Il existe des shorts de bain allant d'un peu au dessus de mi-cuisse jusqu'au "bermuda long", à la limite d'être un pantacourt.

Comme pour les boxers, j'ai la conviction qu'en plus de la connotation, certaines longueurs mettent mieux en valeur certains physiques : si vous avez les jambes plutôt courtes, ou simplement assez musclées, une longueur plus courte sera plus flatteuse et vous tassera moins.

A l'inverse, plus vous êtes grand ou plutôt élancé du bas du corps, les proportions sembleront plus justes si votre short s'arrête plus près du genou.

A vous ensuite de juger ce qui représente le meilleur équilibre entre votre silhouette et la connotation qui vous parle le plus. C'est pas plus compliqué que ça.

Pour comprendre comment différentes longueurs peuvent grandement affecté le rendu sur un même modèle, je recommande d'aller voir le shop d'Orlebar Brown : cette marque spécialisée dans les maillots (au demeurant très beaux, mais de tarifs excessifs pour ce qu'ils sont) propose cinq longueurs qui sont des itérations sur un même modèle (Setter, Springer, Bulldog, Dane).

short de bain orlebar brown

Exemple ici avec les modèles Setter (à gauche) et Dane (à droite). Le second vous sera plus recommandable si vous avez une silhouette élancée.

Pour revenir sur l'ampleur, c'est tout à fait ok d'avoir un short de bain ajusté.

Mais trop serré, au point d'être en tension lorsque vous pliez, c'est non. Ça ne vous met pas en valeur en plus d'être inconfortable.

Hé, je vous vois arriver de loin, les fans de volumes amples qui rient intérieurement de ceux qui préféreraient un short ajusté.  Je vous rappelle que le parachute qui s'affaisse dans tous les sens n'est pas beaucoup mieux. Si vous choisissez l'ampleur, veillez tout de même à ce que ça tombe correctement sans être bouffant.

short de bain seagale

Exemple d'un short de bain à la bonne ampleur : ni bouffant, ni moulant, il suit correctement les cuisses tout en laissant de la marge pour vos mouvements (Crédit photo : Seagale).

D'ailleurs, on ne choisit pas un maillot une taille plus grande si l'on veut une coupe plus ample : on prend sa taille, et on trouve juste un modèle plus ample. Sans quoi, vous risqueriez de vous retrouver dans l'embarras suite à un plongeon. Ou pire, vous seriez obligé à resserrer votre cordon à fond toutes les cinq minutes pour éviter de faire un sourire involontaire à votre voisin arrière.

Cordon, ceinture, poches, zips, coutures apparentes... en réalité, les détails d'un short de bain moduleront son style de la même façon qu'ils le feraient pour un pantalon : plus c'est chargé, plus il y a de petits brics et de bracs fonctionnels, plus c'est "casual".

Hors, d'habitude, on peut opposer l'idée d'un pantalon "casual" à un pantalon "formel". Mais pour le short de bain, ça n'existe pas le short formel, non ?

Hé bien oui, ça n'aurait aucun sens. C'est pourquoi l'opposition, ici, n'est pas "un short de bain formel ou casual". Simplement les plus épurés seront vus comme plus modernes et neutres à la fois, tandis que ceux qui sont plus chargés auront l'air un peu plus "techniques" et "outdoor".

Le bon choix de la matière

Coton ou synthétique ?

Le synthétique sèche plus vite mais le coton est plus agréable. Certains privilégient un mélange des deux pour préserver une main relativement naturelle qui reste proche du coton. A l'image de ce short de bain Atelier Particulier en seersucker.


Evidemment, une matière plus naturelle aura un rendu moins "technique", qui plaira plus à ceux parmi vous qui sont habitués aux belles matières.

La note de Benoit sur les matières techniques

Quand on m'a demandé de rédiger ce paragraphe, je me suis retrouvé bien embêté, parce pour le tissu d'un short de bain, contrairement à des matières techniques imperméables et respirantes, il n'y a pas vraiment de tests qui permettent de chiffrer sa capacité à sécher vite ou son confort sur le peau.

Je reste quand même très partisan d'avoir un maillot sans coton, ne serait-ce que pour la rapidité de séchage. Donc si vous voyez du 100% polyester, polyamide ou nylon, sans plus d'indications, c'est normal, bienvenue dans le monde obscur des matières techniques du milieu dit "swimwear".

Fiez-vous à l'aspect visuel, à la douceur, et surtout, à l'originalité de la matière : est-ce un énième polyester vu et revu, digne d'un magasin de sport entrée de gamme, ou est-ce qu'il y a une douceur, une main, ou un aspect plus haut de gamme ? Faites confiance à votre goût.

Ah, petit indice pour aiguiller vos recherches : les italiens sont très forts pour proposer des matières de short de bain avec juste ce qu'il faut en technicité, mais à l'aspect visuel très travaillé.

Quelle couleur et quel motif ?

Bon là dessus... Sincèrement...

Je sais que c'est là où vous attendez à trouver peut-être le plus de conseils.

Et c'est vrai que vu sous un certain angle, par rapport au reste de l'année, toutes les règles sont chamboulées en short de bain "Une seule couleur ? Mais si elle me va pas au teint ? Et comment je fais pour en faire ni trop ni trop peu ? Et si je mets pas de motif, c'est chiant ? Et si j'en mets, c'est pas too much ?"

Hé bien stop. On se détend les amis. Si vous êtes en maillot de bain, y'a neuf chances sur dix pour que ce soit les vacances. Selon nous, il n'est pas question de se prendre la tête pour cette pièce.

Evidemment qu'il y a des imprimés AFFREUX qu'on ne préférerait pas vous voir porter. Mais là dessus, il faut suivre votre instinct.

short de bain imprimés.

Par exemple, votre instinct peut vous inviter à éviter ça.

Est-ce que vous êtes un homme à motifs rigolos ? Dans l'équipe, je crois que nous, non. Mais si vraiment pour vous, c'est le moment de l'année ou vous voulez délirer et être en second degré dans votre maillot, allez-y, personne n'a le droit de vous dire quoi que ce soit.

Si vous êtes plus préoccupés par l'image renvoyée, que vous avez plus de retenue, et que vous ne voulez pas avoir l'air exubérant, là aussi, vous le savez mieux que nous. Et vous savez quoi faire : vous choisirez probablement une couleur sobre. Eventuellement un peu moins sobre que d'habitude pour que, quand même, on ne s'ennuie pas. Et puis le motif, vous le prendrez probablement assez petit ou classique, plutôt qu'un grand dessin bariolé. Enfin, si vous en voulez un.

Alors oui, les relations entre peaux et couleurs s'appliquent toujours : plus votre peau sera foncée, plus il vous sera facile de porter des couleurs très vives. Mais à part ça, il n'y a pas plus de questions à se poser. Surtout qu'il est tout à fait possible qu'en passant suffisamment de temps en short de bain, vous finissiez par avoir la peau juste assez mate pour porter cette couleur, que vous trouviez un peu trop forte au début.

short bain orlebar rouge

Si vous aimez le rouge ou que vous êtes fan d'Alerte à Malibu, ne vous prenez pas la tête et foncez. (Crédit photo : Orlebar brown).

Technologies, filets, poches et systèmes de fermeture ?

On parle de style, mais il faut aussi rappeler que le short de bain est aussi un objet hautement fonctionnel. Alors gardez aussi l'oeil sur tous les aspects pratiques : la matière du filet (ou du "boxer intégré" pour certaines marques) est-elle désagréable ?

Y a-t-il une technologie particulière dans la matière qui permette un séchage rapide, un stretch, une respectabilité accrue ? Le système de fermeture est-il confortable et tient-il bien en place ? est-ce qu'il laisse une marge de manoeuvre pour être réglable ?

Short de bain Sunspel

Cordon, ceinture élastiquée... n'hésitez pas à passer l'ensemble au peigne fin (Crédit photo : Sunspel).

La question du boxer

Je ne sais pas vous, mais moi, je n'ai jamais porté de boxer sous mon short de bain. Je n'ai jamais trouvé ça plus confortable, ni plus agréable, en plus d'être très moche quand la ceinture dépasse.

Je sais que certains défendront cette pratique jusqu'au bout de leurs jours. Je ne voudrais pas présumer de ce qui est indispensable à leur confort ou non, mais sachez qu'esthétiquement, c'est quand même pas top, donc faites en sorte que ça ne se voie pas trop au moins.

D'ailleurs, il paraît que certains le font pour que l'on voie la marque du boxer sous le short. Hé bien si c'est vrai... Pour nous c'est encore une raison de plus de l'éviter.

caleçons dim

Si c'est pour laisser dépasser une bande logotée et peu subtile comme ici, autant laisser tomber.

Mes recos de marques

  • Seagale et Outlier, pour un rendu plus technique, une allure visuelle plus "sport" et "outdoor".
  • Orlebar Brown, Sunspel ou Suitsupply qui réussissent à faire de shorts au look légèrement "habillé" grâce à leurs side adjusters et ou des poches ticket inspiré d'un pantalon tailleur.
  • Les short Frescobol Carrioca qui ont un côté très décontracté avec leur bas arrondi, leurs imprimés et leur cordon, mais dont la longueur courte donne tout de même une allure plus structurée.

Notre sélection de shorts de bain

Rubinacci - Jordan

short de bain vert d'eau
« Je suis surtout séduit par la couleur de ce short de bain. Couleur simple mais plus estivale que l’été même. Je me vois bien bronzer, entre la mosaïque bleue et le ciel azur, allongé sur les dalles brûlantes, façon Delon dans La Piscine.

Le short est fait en polyamide, normal pour ce type de pièce, mais un polyamide qui semble assez léger tout de même et le tout fait en Italie.

En fin de journée, quand il aura bien séché et moi aussi, je mettrai des espadrilles, une chemise en lin blanc froissé par le voyage et sur mon visage l’air satisfait des gens en vacances. »

De Fursac - Michel

Short de bain De Fursac Jaune

« Pour moi, la plage est un peu comme une cour de récréation : un court break en milieu d’année durant lequel on peut s’amuser sans se prendre au sérieux. Et quoi de mieux que les dessins hawaïens de ce modèle De Fursac pour se rouler dans le sable ?  Sa couleur jaune appuie le ton décalé de la pièce, sans pour autant mettre l’esthétique de côté : les motifs sont correctement réalisés et les finitions rendent l’ensemble bien exécuté. Il y a même des poches pour ranger ma collection de coquillages. »

Robinson les bains Oxford Kaki - Benoît

maillot de bain robinson les bains kaki seersucker

« Non, non, pas de short de bain techwear hors de prix cette fois-ci !

Ici, c'est un Robinson Les Bains, une marque française que j'aime bien qui propose un short de bain dans un très beau seersucker. La marque fait des maillots depuis 12 ans, elle a une sacrée expérience en matière de confort ou de fit.

On parle souvent d'Orlebar Brown, mais pour moi, Robinson les bains est une vraie fierté française !

La couleur est particulière, comme un kaki qui se mélangerait subtilement à du gris, bref, on est sur de l'intemporel. Et évidemment, les bases sont là : une belle matière qui sèche vite, mais aussi des jolies finitions comme une poche passepoilée et une poche zippée secrète.

C'est un peu le maillot ultime pour passer les meilleures vacances de sa vie.»

Berg & Berg - David

short de bain berg and berg marron homme

« J'ai opté pour un short de bain qui sort du classique "cordon de serrage + couleur claire + motif estival".

Je voulais quelque chose d'un poil plus élégant. Et j'ai trouvé ce que j'avais en tête chez Berg&Berg, une belle marque suédoise que Jordan notamment affectionne.

Les pattes de serrage sont tout indiquées en alternative au cordon de serrage. On notera aussi le boutonnage légèrement décalé, un détail plutôt habillé encore une fois.

Ensuite vient la couleur : marron. Ça ne vous viendrait pas forcément à l'esprit sur un bas (pantalon ou short) et pourtant ! Ce short de bain marron a un côté un brin vintage qui me parle.

Bien que trop court pour se substituer à un bermuda de ville, je me vois tout à fait l'arborer pour flâner en ville en sortant de l'eau.»

Update : La sélection "j'ai pété un câble" - Nicolò

Bon.

Je rentre brièvement de vacances , et là je vois quoi ? Juste avant de publier mon article, les collègues du pôle édito ont rajouté une sélection de maillots. Sauf que je n'ai pas pu participer !

Alors pour la peine, tenez : je prend ma revanche, et j'en rajoute pas un mais TROIS.

Et pour marquer le coup, je vais imaginer dans cette sélection que j'ai un budget illimité , et que je suis interdit de porter un maillot basique. Préparez vous pour une sélection "de l'espace".

Vilebrequin X The Rake - Pour l'amour du camo

Ce n'est pas un secret : j'aime le camo les amis.

Est-ce que c'est parce que ça réussit à concilier mes fantasmes de gamin qui se prend pour G.I. joe avec le monde de la mode ? Peut-être. Est-ce que c'est parce que c'est un motif à la fois provocateur et intemporel qui ne cesse de revenir année après année, sans jamais vraiment devenir mainstream ? Certainement. Est-ce que c'est juste beau ? J'ai toujours trouvé que oui.

Pour les missions commando-piscine.

En tout cas, je trouve que celui-ci est juste comme il faut. Suffisamment sombre et fondu pour ne pas agresser la rétine. Le détail qui tue pour moi, c'est que l'embout métallique du cordon qui est doré, ce qui répond parfaitement aux nuances vertes et marron clair du maillot. D'ailleurs, sur cette photo on réalise en fait que la brillance du tissu leur donnera presque un aspect doré sous la bonne lumière.

Et la matière fine et lumineuse dotée d'un peu de stretch laisse présager d'un très beau confort.

Bref, ça c'était le bon côté de la critique.
Le revers de la médaille, c'est que d'après le service client, ces modèles sont faits au Maroc. J'avoue qu'à 220€ pour un short de bain, on est en droit de se dire que l'écart entre le coût de production supposé et le prix final est excessif. Quand bien même ce serait bien fait. Et quand bien même la matière serait jolie.

Désolé The Rake, je vous aime beaucoup (et le camo aussi), mais il fallait le dire.

Vilebrequin - Prince-De-Galles Irisé (et encore un peu de camo)

Alors, sur le papier si on lit le titre sans voir la photo, c'est une surenchère complètement absurde. Mais en photo...  Zut. Contre toute attente, je trouve que ça rend vachement bien.

Oui c'est toujours du camo, mais si ça ne vous suffisait pas, celui-ci est dans un tissu bleu irisé , avec EN PLUS un prince de galles ton sur ton.

Pour les missions commando-piscine, qui s'enchaînent sur une rave party juste après le Pitti Uomo. Ah oui, les fameuses...

Sauf que finalement, le "bruit" visuel des deux motifs superposés les calme mutuellement, plus qu'autre chose. Ce qu'il y a de plus fort dans la pièce, c'est finalement le côté chatoyant de la matière. Et je ne le trouve pas choquant dans le cadre d'un short de bain, sur lesquels on est habitués aux matières fluides et soyeuses.

Et évidemment, à 10€ de moins que le précédent c'est toujours beaucoup trop cher pour un short de bain fait au Maroc. Peut-être un jour sur l'outlet de la marque, éventuellement...

Frescobol Carrioca - "Copacabana Especial"

Avec un nom comme ça , franchement, on pouvait s'en douter qu'il serait cher ce maillot. Et je vous jure que j'ai pas fait exprès : quand j'ai eu un coup de coeur dessus, fallait que ce soit le plus cher de tout l'e-shop. C'est bien ma veine ça, dites-donc...

À 345€ non soldés , qu'est-ce qui peut expliquer un tel prix pour cette édition "especial" ? Surtout que contrairement à la marque précédente, la plupart des modèles de chez Frescobol sont à des tarifs plus raisonnables. (D'autant plus qu'ils sont très bien soldés en ce moment... Jetez un oeil !)

Bon ok, il est beau ce short de bain, mais il est normal non ? À moins que...

Hé bien je crois que paradoxalement, c'est plus compréhensible que pour les deux autres modèles.

Non seulement c'est un tissu "in house" , mais en plus la fabrication brésilienne habituelle de la marque est ici agrémenté d'un sacré bonus : une broderie faite en Italie.

Ah oui quand même. C'est entièrement brodé en fait. Ok, j'ai rien dit.

Hé oui, ce qui semblait n'être qu'un imprimé de loin est en fait un subtil travail de l'aiguille et du fil. Respect les gars.

Nicolò Minchillo Nicolò Minchillo

Moi, c'est Nicolò. Chez BonneGueule, je m'occupe des tests de marques, et évidemment de faire des vidéos de conseil avec Sape m'en Cinq. À côté de ça, je prête parfois main forte au pôle produit pour qu'on développe des vêtements inspirés, dans de super matières.
J'aime la funk, le jiu-jitsu brésilien, le bacon, les manteaux majestueux, les blousons en cuir et les belles boots.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.