Charles III : dernier homme bien habillé de la couronne britannique ?

8 min
roi royaume uni charles costume homme formel gris

Charles III : dernier homme bien habillé de la couronne britannique ?

8 min
Publié le : 14 octobre 2022Mis à jour le : 14 octobre 2022

« The Queen is dead, long live the King ! ». Préparé dès son plus jeune âge à succéder à sa mère la Reine Elizabeth II, le Prince Charles devient, en septembre 2022 et à 70 ans passés, Charles III, roi du Royaume-Uni. Derrière le protocole immuable de la monarchie anglaise, on redécouvre à la faveur de l'actualité une improbable icône de style célébrée par les amateurs de style classique depuis des décennies. Et s'il était le dernier de sa lignée ? Décryptage en compagnie de l'américain Derek Guy, rédacteur chez Put This On et auteur du blog Die, Workwear !, et de la journaliste et autrice écossaise Caroline Young.

(Crédit photo de couverture : Le Roi Charles III, alors Prince de Galles, en visite dans le Wilstshire, 1999 - photo : Anwar Hussein/WireImage)

MERCI !

A toutes celles et ceux qui me lisent, me suivent et m'encouragent depuis maintenant deux ans via les formats Bobine, Pochette ou Déclic - spéciale dédicace à Skippy, pour son soutien, sa fidélité et ses commentaires !

Si ce sujet est probablement mon dernier article pour BonneGueule, je ne vous quitte pas pour autant : je vais juste occuper de nouvelles fonctions, vous servir et vous accompagner autrement dans votre relation passionnée avec BonneGueule. D'ici là, la plupart de mes sujets sont ici et ils sont pour vous.

Bonne lecture et à très vite !

Jerome

Une éducation très anglaise

Charles Philip Arthur George naît le 14 Novembre 1948 au Palais de Buckingham, à Londres. Sa mère, la future Reine Elizabeth II, accède au trône d'Angleterre 4 ans plus tard. Le statut de fils aîné de Charles en fait naturellement le futur héritier du Royaume.

Au début des années 50, le style vestimentaire de la société anglaise est tel qu'on peut le redécouvrir dans les films de cette époque : volontiers formel chez les hommes, à plus forte raison dans les milieux les plus aisés. Si le jeune Prince prend très vite le pas du costume, on découvre au détour des archives des tenues un brin plus décontractées, de sport notamment, et d'autres magnifiquement rétro.

La famille royale britannique est cependant régie par des règles spécifiques, très protocolaires, dans lesquelles costumes et uniformes participent évidemment à l'effort de représentation.

Parmi les modèles masculins du jeune Prince Charles : son père le Prince Philip ou ses oncles comme le Prince Edouard?Héritier du trône à la mort de son père le Roi George V, il abdique quelques mois plus tard et laisse son frère, le père de la future Reine Elizabeth II, prendre la succession sous le nom de George VI. ou bien encore son mentor le Lord Mountbatten, plus connu sous le nom de « Dickie » .

royal family roi charles reine elizabeth princesse margaret prince philip, roi george princesse elizabeth princesse anna
©IMAGO / ZUMA/Keystone

La famille royale britannique en 1951, de gauche à droite : le Prince Charles (enfant, futur Roi Charles III), la Reine Elizabeth (mère), la Princesse Margaret, le Prince Philip, le Roi George VI, la Princesse Elizabeth (future reine Elizabeth II, la Princesse Anna. (IMAGO / ZUMA/Keystone)

queen mary prince edouard royal family noir blanc
©Bettmann / Getty Images

La Reine mère et le Prince Edouard, Duke de Windsor, en 1945. (Bettmann / Getty Images)

prince charles lord mountbatten costume noir blanc
©Gamma-Keystone / Getty Images

Charles III, enfant, et Lord Mountbatten en costume et chapeau, 1954. (Gamma-Keystone / Getty Images)

roi charles prince philip costume homme marron
©Bettmann / Getty Images

Le Roi Charles III, alors Prince de Galles, et son père, le Prince Philip. 1969 (Bettmann / Getty Images)

Chacun d'entre-eux possède un style formel classique, parfaitement irréprochable. Or c'est précisément ce style que plébiscite le légendaire Derek Guy, dont vous pouvez suivre la plume sur Twitter, sur son blog Die, Workwear ! ou sur le site Put This On. Il raconte :

« Je m'intéresse plus particulièrement au style formel classique et à l'art tailleur. En matière de vêtements, mes goûts sont légèrement conservateurs. Je suis donc assez naturellement attiré par le style du désormais Roi Charles III. Lorsqu'on devient Prince de Galles, il y a nécessairement un fort capital culturel en jeu. De fait, je pense que son statut d'icône de style vient à la fois de sa manière de s'habiller et de sa position sociale. »

Si vous n'avez encore jamais entendu parler de ce fin amateur de style qu'est Derek Guy, je vous invite notamment à lire ses conseils sur la manière d'apprendre à développer son goût pour le style. Ou, pour les amoureux de la formule, à jeter un œil sur cette présentation éclair de mon collègue Jordan :

Jordan, animateur du format Panache chez BonneGueule, à propos de Derek Guy :

C’est un peu mon idole ce gars. Le meilleur compte Twitter sur la mode masculine et des articles de grande qualité !

Une improbable icône de style

Avec le passage à l'âge adulte, le célibat, le mystère et l'aura de la monarchie anglaise aidant, le Prince Charles devient progressivement une sorte d'icône de style pour les amateurs de costumes. Il est intronisé Prince de Galles en Juillet 1969.

Mais pour les plus jeunes d'entre vous, le Prince Charles désormais Roi Charles III a peut-être plus facilement les traits de Josh O'Connor dans la série télévisée « The Crown » . Si elle s'inspire très librement de l'histoire de la famille royale, certains gimmicks et traits de style du Prince Charles régulièrement montrés à l'écran sont véridiques : la main toujours glissée dans la poche de la veste, le goût du costume croisé, etc.

De notre côté de la Manche, il faut avouer qu'on n'a pas toujours été tendre avec Charles : on a moqué son style suranné, ses oreilles et d'une manière générale son décalage avec la société civile. Pour autant, avec le recul, on se rend surtout compte que ce style est avant tout intemporel.

Qu'est-ce qui fait la spécificité du style de Charles III ? Derek Guy a sa petite idée sur la question et on comprend bien vite que tout cela n'est pas qu'une question d'argent et de statut. C'est l'histoire d'une longue tradition du style :

« Le Prince Charles désormais roi Charles III n'a jamais vraiment porté de marques, à part peut-être du Barbour. La plupart de ses vêtements sont bespoke, confectionnés pour lui par des cordonniers et des tailleurs sur mesure. Je sais qu'il a une préférence pour les coupes drapées, alors il porte du Anderson & Sheppard et des tailleurs qui sont dans cette même famille de style, comme Thomas Mahon (maintenant chez Redmayne) et Steven Hitchcock (fils de l'ancien tailleur d'Anderson & Sheppard John Hitchcock). Ses chaussures sont des John Lobb, qui proviennent de l'atelier de la maison, rue St. James à Londres.

Charles a porté des costumes à simple boutonnage plus jeune puis il est passé au costume à double boutonnage (bien que ces derniers temps, il soit de retour au simple). De mon côté, je m'intéresse à son style non pas pour imiter sa manière de s'habiller, mais plutôt comme on suivrait un guide, pour comprendre ce que signifie trouver son propre style et s'habiller avec goût. Charles a l'œil pour les motifs, les couleurs et la façon dont les vêtements doivent aller ensemble, à la fois en termes de coupe et de silhouette. »

Pour Derek Guy, le style de Charles III coïncide donc avec une tradition vestimentaire en voie de disparition et/ou réservée aux élites : le bespoke, que l'on pourrait traduire de notre côté par grande mesure. Il s'agit le plus souvent de confectionner un vêtement, formel il va sans dire, à partir de rien, uniquement pour vous. On pense traditionnellement à Saville Row quand on pense bespoke. Mais pour mieux comprendre de quoi il s'agit, Derek Guy a assurément l'image qu'il vous faut :

La journaliste et autrice écossaise Caroline Young, qui nous racontait il y a peu les costumes chez Alfred Hitchcock, abonde dans le sens de Derek Guy. Elle parle même de transmission :

« Lorsqu'il était Prince de Galles, Charles avait cette élégance formelle telle qu’on peut la voir chez Cary Grant dans les films d’Alfred Hitchcock – dans « La Mort aux trousses », par exemple. C’est un style réfléchi, qui suit toutes sortes de petites règles méticuleuses. Plus jeune, il était en effet une sorte d’icône de style, quand bien même on s’est souvent moqué de lui pour sa maladresse.

Dans les années 70 et 80, il était cependant véritablement reconnu pour sa manière de s’habiller. Il avait selon moi un sens du style similaire à celui du duc de Windsor, le prince Edouard. Or, pour les hommes de la famille royale, tout ceci revient peut-être au final à se transmettre des vestes en tweed et un bagage de style de generations en generations. »

Le Roi de la rustine

Si Charles III s'inscrit dans une tradition vestimentaire toute britannique, il se distingue aussi par un caractère atypique et un engagement de longue date pour l'environnement. S'agissant des vêtements, on peut même dire que le Roi Charles III fait figure d'exemple en matière de « mode durable » : il ne jette rien et fait systématiquement réparer ses affaires.

Certains de ses vêtements (manteaux, costumes, chaussures) ont plusieurs décennies. Les plus observateurs pourront ainsi s'amuser à en noter les petites réparations et autres rustines visibles. Le vestiaire du Roi Charles III est donc vivant : il se patine et il se réutilise à l'infini. Pour autant, la très grande qualité de ses vêtements et chaussures a aussi ses limites.

On le voit assez nettement sur les images : certaines pièces sont désormais dans un piteux état, ce qui pose évidemment la question du style et de la durabilité. Où s'arrête l'élégance ? Et jusqu'où peut-on aller dans l'art de porter et de réparer les mêmes vêtements depuis 20, 30, 40 ans ?

Pour le Roi Charles III, le choix semble assez clair : bien choisir ses vêtements, c'est une manière de ne jamais s'en séparer. De fait, son leitmotiv en la matière pourrait se résumer en quelques mots : le style se raccommode toujours.

Pour l'amour du kilt

L'histoire vestimentaire du Roi Charles III ne s'arrête évidemment pas aux costumes sur mesure. On découvre aussi des costumes officiels, des tenues militaires, des tenues de sport ou des tenues moins urbaines et même une tradition très écossaise : le kilt, qu'il porte depuis toujours ou presque.

Camille, responsable de l'Expérience Client chez BonneGueule, se passionne depuis longtemps pour la famille royale. Elle revient sur cette passion du Roi Charles III pour le kilt et le motif tartan.

« Selon moi, impossible de ne pas mettre l'accent sur l'amour du Roi Charles III pour le kilt, et sur ce que cela représente. William, en tant que nouveau Prince de Galles, va-t il suivre ce chemin et porter des kilts ? Lors des funérailles de la Reine, Charles était en kilt. Il l'est aussi lors de ses visites. À mon sens, le kilt est un uniforme qui est l'un des derniers liens avec le Royaume-Uni (Ecosse, Pays de Galles, Irlande du nord), qui s'effrite de plus en plus.

Le fait que cette tradition perdure accentue ce lien et rapproche. Je ne crois pas avoir vu les princes William et Harry en kilt depuis qu'ils sont adolescents. C'est désormais la femme du Prince William, Kate, qui porte le motif tartan. Cela reste un symbole important. Et à mon avis, c'est le kilt qui a favorisé pour certains ce côté kitch chez Charles. Moi, j'adore ! »

Le dernier d'une lignée d'hommes de style ?

On l'a souligné plus haut : les hommes de la famille royale britannique se transmettent leurs astuces de style depuis leur plus jeune âge. Les enfants de Charles et de la Princesse Diana, William et Harry, ont été élevés à bonne école et ont très probablement été habillés de la tête aux pieds par les mêmes tailleurs que leur père. Regardez par exemple cette photographie ci dessous :

roi charles harry william costume homme bleu

© Georges De Keerle/Getty Images

Les princes Charles, William, Harry et la Princesse Margaret en 1989 à Londres.

La coupe, le tombé, tout est parfait. Mais tout cela est-il uniquement le fait du style bespoke si cher à la famille royale ? On pourrait penser que ses membres s'interdisent ce que font nos politiques, à savoir revoir la gamme de leurs ambitions vestimentaires à la baisse pour soigner leur image populaire. Derek Guy pense lui qu'il y a quelque chose d'autre derrière tout cela :

« Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une question de vêtements pas chers ou de vêtements de luxe, de marques populaires ou non. Il s’agit surtout d’avoir du goût dans sa manière de s’habiller. Or Charles III a selon moi très bon goût. En réalité, je pense qu’on pourrait parvenir au même résultat avec un budget pour l’habillement moins conséquent. »

Soit. En attendant, les jeunes princes Williams et Harry suivent dans un premier temps les traces de leur père. Ils ne choississent certainement pas leurs vêtements tout seuls. Le résultat est souvent stupéfiant. Regardez ci-dessous le tombé impeccable des vestes et des pantalons. Personne parmi nous n'a probablement bénéficié d'un tel sens du style à cet âge.

royal family diana harry william charles costume homme gris bleu

© Julian Parker/UK Press via Getty Images

La Princesse Diana, les Princes Harry, William et Charles à Eton College, 1995.

Puis les enfants sont devenus adultes. Certains diront qu'ils ne brillent pas particulièrement par leur style. Et c'est un peu vrai. Mais pour Derek Guy, les choses sont clairement à nuancer :

« Les fils de Charles sont d’une autre génération. Leur style vestimentaire reflète naturellement cette différence. Pour autant, je ne dirais pas qu’ils n’ont pas de style. Simplement William et Harry s’habillent comme les gens de leur âge, avec tout de même parfois un peu plus de subtilité. »

Doit-on comprendre que plus rien ne sera jamais comme avant dans le vestiaire de la famille royale ? Comme tout un chacun, et malgré un sens de la tradition et du protocole très strict, la famille royale n'a d'autre choix que d'évoluer avec son temps. Pour Caroline Young, le style a d'une certaine manière changé de camp :

« A l’inverse de leur père, les princes William et Harry n’ont jamais vraiment fait l’objet de commentaires quant à leur style vestimentaire et je ne pense pas qu’ils suivront le même chemin que leur père sur ce sujet. Ce sont davantage leurs femmes Megan et Kate qui attirent l’attention. Bien sûr, Charles a aussi connu cela avec la princesse Diana, mais lorsqu’il était encore célibataire, il était vraiment connu pour son sens de l’habillement. Ce n'est pas le cas de ses enfants. » 

Mais alors, Charles III est-il le dernier homme de la famille royale britannique à être bien habillé ? Si la notion d'élégance a évolué au fil des années, le constat de Derek Guy ne laisse pour autant aucunement planer le doute :

« Oui, malheureusement. Je pense que l’âge d’or du style classique masculin et du sur-mesure se situe entre les années 30 et les années 80. Or le Prince Charles désormais Charles III, est le dernier à avoir une connexion avec cette période de l’histoire. Maintenant qu’il est Roi du Royaume-Uni, je pense toutefois qu’il continuera à s’habiller de la même manière qu’il l’a toujours fait. »

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures