Mes 10 pièces pour partir en Asie – La checklist de Jordan

Temps de lecture : 2 minutes

Vignette vidéo checklist sur le Cambodge

Publié par le 26 août 2020

Partir à l'autre bout du monde.

Cela semble être à présent un rêve inaccessible. Un rêve déraisonnable même au regard de la situation sanitaire et de l'état de la planète. Alors, comme on ne peut plus, je voulais me replonger dans le souvenir des fois où j'avais voyagé loin : en Asie du Sud-Est par exemple. Et plus précisément au Cambodge en février 2019.

Je me suis rappelé les choses qui m'étaient passées par la tête au moment de faire ma valise. J'ai pensé aussi aux valises faites sur place, aux difficultés que j'avais pu rencontrer sur le plan vestimentaire, au-delà de la simple chaleur si extraordinaire pour moi et si banale là-bas.

La valise idéale n'existe pas mais enfin je pense en avoir fait une pas trop mal. En tout cas, elle correspond à ma manière de voyager et je vous la livre aujourd'hui dans cette vidéo.


Je porte une chemise et un cardigan BonneGueule.

Chemise à rayures - Hartford

Homme debout en chemise bleue et bermuda beige

Sur la colline du Phnom Bokor au Cambodge

Une chemise achetée un peu au hasard, à la va vite sur Mr Porter pour tester. Et comme je le dis dans la vidéo, il y a un truc avec cette chemise. Je ne saurais pas vraiment l'expliquer. J'aime comme le tissu tombe notamment.

C'est ma chemise d'été que je n'ai pas vraiment peur d'abîmer. Je la porte avec un bermuda et des sandales. Mais je peux aussi tout à fait la porter avec un pantalon habillé et des mocassins.

Sa polyvalence la rend très utile.

Chemise en coton - Officine Générale

homme en chemise verte

Il y a des inconvénients à vivre à Paris : la canicule dans un appartement, les transports en grève ou bondés et j'en passe.

Il y a des avantages à vivre à Paris : on peut accéder à des braderies de marques qu'on aime. Entre autres choses.

Et c'est dans une braderie Officine Générale que j'ai trouvé cette chemise. Elle a une petite tache brunâtre sur la poitrine mais ce n'est pas dérangeant. Elle est faite dans un coton très léger, dont la couleur joliment fanée maintenant me donne toujours beaucoup de plaisir à porter en été.

Le reste de l'année, elle va très bien avec un jean bleach.

Chemise en lin - Uniqlo

homme en chemise beige et bandana vert en bord de mer

Ambiance coucher de soleil à Kep.

J'avais acheté cette chemise Uniqlo juste avant mon départ au Cambodge.

Si j'apprécie sa couleur sable, je déplore sa coupe plus qu'approximative et sa matière qui donne chaud malgré sa composition naturelle (100% lin). Elle est un peu trop épaisse et tissée trop serrée probablement. De plus, le lin est très rêche contre la peau.

Ça ne m'empêche pas d'avoir le sourire sur la photo.

Sandales en cuir - Birkenstock

Homme en chemise blanche et bermuda beige dans rizières

Dans les rizières en terrasse de Tegallalang à Ubud, sur l'île de Bali.

J'ai mis du temps à franchir le pas des Birkenstock. Cependant, même si je ne les porterai pas en ville, je dois dire qu'en vacances, c'est vraiment utile et confortable. De plus, j'adore le rendu esthétique avec un pantalon ample, surtout de profil.

Je projette de m'acheter plus tard des sandales de type tropéziennes comme des Rondini, La Botte Gardiane ou Bleu de Chauffe.

Un des inconvénients reste les traces de bronzage douteuses qu'elles laissent sur les pieds. Mais je pense qu'on peut vivre avec ça.

Pantalon en seersucker - Edwin

pantalon bleu en seersucker

Ce pantalon m'a accompagné dans tous mes voyages. C'est le pantalon d'été par excellence : coupe ample, matière légère. Comme je l'explique dans la vidéo, il a été bien mordu par le soleil. Les soleils en fait !

Parfois même il m'arrive de le porter à la maison pour traîner le dimanche matin. Je mets la main dans la poche et y trouve des grains de sable. D'où viennent-ils ? Je voyage par la pensée.

Quand il rendra l'âme je m'en trouverai un autre pour le remplacer car il est d'une grande polyvalence.

Bandanas vintage

J'emporte toujours avec moi un ou plusieurs bandanas. Ils me permettent de me protéger le visage, le cou et la nuque quand je suis sur le scooter pendant un bout de temps et soumis à la pollution, la poussière et le soleil. C'est pratique.

Et puis, on ne va pas se mentir, ça donne un petit côté aventurier qui n'est pas pour me déplaire. Mais j'insiste, c'est avant tout parce qu'ils sont pratiques que je les apporte avec moi.

Bermuda vintage de l'armée italienne

Bermuda bleu et chemise orange à rayures blanches

Ici, le bermuda est porté avec une chemise Swann & Oscar

J'ai déjà parlé de ce bermuda dans cet épisode de Panache. Il a été le premier bermuda que j'ai pris plaisir à porter. Avant, je passais mon été en pantalon. Et le peu de bermudas que j'avais ne m'emballaient pas et je ne les mettais pratiquement jamais.

Ce bermuda vintage m'accompagne toujours quand je voyage loin et qu'il fait chaud. Je n'ai pas peur de l'abîmer et il va avec tout. C'est ce que je recherche dans des vêtements de voyage.

Mon appareil photo Canon 550d

Appareil photo reflex canon 550d

Il est sorti en 2010. Ça commence à faire quand on parle de technologie.

D'abord j'ai commencé à photographier avec le mode automatique. Bon. Les photos, ça allait mais c'était pas du Cartier-Bresson non plus. J'ai vite compris qu'il allait falloir y mettre plus d'effort.

Je me rappelle avoir commencé mon apprentissage. Puis j'ai abandonné rapidement. Cet abandon a valu à mon Canon un long très long séjour au placard. Ce qui, pour un appareil photo doit être quand même un peu frustrant.

Il a revu le jour en 2019. En sommeil pendant cinq bonnes années. Cette année-là, je me suis secoué et m'y suis mis avec l'aide de Luke, notre vidéaste. Et là j'y ai pris beaucoup de plaisir. Depuis, dès que j'ai l'occasion je l'apporte avec moi.

Je projette de m'acheter un nouvel objectif mais les prix sont astronomiques. Je crains que ce ne soit pas compatible avec mon budget vêtements... Soit je fais des choix, soit je dois accroître mon pouvoir d'achat... Et si je tapais sur Google "Devenir riche rapidement"...

Lunettes de soleil - Sun Buddies

lunettes noires

Je cherchais de grosses lunettes noires pas trop chères pour partir en vacances. J'ai trouvé celles-ci sur Mr Porter en soldes. Prix final : une cinquantaine d'euros. J'ai dit banco.

Elles sont tombées quelques fois sur le sol. Je sais pertinemment que dans un ou deux ans elles seront cassées ou perdues. J'ai déjà fait mon deuil de l'imprévu prévisible qui m'arrivera. Ce qu'on ne peut maîtriser, on doit l'accepter.

BONUS : sac à dos Goruck

Sac à dos en forêt

Je suis quelqu'un de simple : pour tout ce qui est technique, je me tourne vers Benoît. Et Benoît, dans son article concernant son périple en Mongolie, pointe dans une direction et c'est ce sac Goruck. Alors voilà ce que je vise à présent pour parfaire ma gear list.

C'est pas plus compliqué que ça. Tous les détails techniques de ce sac sont dans l'article de Ben. Je suis battu, je ne pourrais faire mieux, alors je vous invite à lire sa prose éclairée et éclairante.

 

Jordan Maurin Jordan Maurin

Adepte des romans d’Ellroy et de Vian, j’essaie de vivre ma vie le plus artistiquement possible (comme le disait Glenn O’Brien). Fervent défenseur du pantalon blanc (Squarzi président !), j’aime le vêtement quand il donne confiance et ne déguise pas. Pour moi, s’habiller différemment, ça veut dire se donner le droit de penser différemment.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.