Conseils en stylisme : on a testé « La Boîte » de l’Exception – David/Nicolò

Temps de lecture : 12 minutes

Publié par le 7 décembre 2020

Quand est arrivée dans ma boîte mail une proposition de l'Exception de me voir proposé un look personnalisé, j'ai trouvé ça séduisant. En plus accompagné par un ou une styliste.

Je me suis dit banco… je fais tester cette idée à David, Jérôme, Jordan et Nicolò. Après les avis de Jérôme/Jordan, voici ceux de Nicolò et David.
Bonne lecture. Christophe.

La review de David

1. Le questionnaire initial

Le questionnaire est composé d'une petite trentaine de questions. Comptez une quinzaine de minutes pour le compléter.

Il commence par le choix des styles qui vous correspondent le plus. Bien qu'imparfait, cela permet d'orienter la sélection au sens large.

Ensuite, il y a une succession d'autres questions de type "filtres" : on vous interroge sur les types de vêtements, couleurs, tailles ou motifs que vous portez. Et plus précisément, vous pouvez indiquer ce que vous ne portez pas en décochant certaines cases.

doudoune vert ciré bleu polaire

Choisir c'est renoncer

Sur le dernier tiers, vous avez des questions sur votre taille/poids, votre budget par type de vêtement et enfin des blocs de texte pour y laisser des remarques.

On peut mentionner qu'il y a la possibilité d'avoir des demandes plus d'ordre éthique : on peut indiquer vouloir des vêtements de confection française ou en fibres bio/recyclées par exemple.

Le questionnaire est globalement intéressant si on se place d'un point de vue plutôt grand public. Il est facile à appréhender et va suffisamment en détail pour que l'on puisse donner nos préférences dans les grandes lignes.

Du reste, une question nous demande si on souhaite être appelé par un styliste.

J'ai coché non.

Mais finalement, il y a bien eu un appel. Pas à moi, mais à mon ami. En effet, j'ai choisi de passer la commande au nom d'une autre personne pour anonymiser ma demande.

Mon ami m'a rapporté que l'entretien s'était bien passé. La personne à l'autre bout du fil a été à l'écoute, bienveillante et a tenté de cerner plus en détail ses préférences de style.

2. Le contenu de la boîte

Première chose à mentionner : le carton est volumineux. Logique au vu de la quantité de vêtements qui s'y trouve.

boite carton

Voici la boîte avant sa réexpédition. C'est moi qui ai ajouté le scotch

Concernant l'expérience de déballage :

  • Certaines pièces sont scellées dans un sac plastique
  • D'autres sont mises à même la boîte, sans emballage supplémentaire
  • Le contour de la boîte est rembourré avec du papier kraft

Voici le détail des pièces reçues  :

Coût total des vêtements de la box : environ 1600€.

photo box l'exception style homme mode

Toutes les pièces de ma box en une image

Vous n'êtes pas débité au moment de la commande de la boîte. Vous effectuez simplement une autorisation de paiement. Le débit a lieu une fois que vous avez fait le retour de la box, facturé des pièces éventuellement conservées.

Aussi, vous disposez d'une remise si vous conservez tout ou partie de la boîte :

"Si vous gardez 5 pièces, vous bénéficiez d'une remise de -10%.

Si vous gardez toute la boîte, vous bénéficiez d'une remise de -25%.

Remise applicable sur tous les produits gardés hors produits en promotion ou soldes."

Malgré certaines pièces en-deçà comme nous allons le voir, je trouve que la proposition est globalement intéressante.

À une ou deux exceptions près, la sélection n'est pas trop basique. Chaque pièce a un petit twist, que ce soit au niveau de la couleur, de la matière ou du motif. Plus ou moins bien réussi selon la pièce, plus ou moins à mon goût, mais ce twist est là.

Par exemple, j'ai beaucoup aimé le pull Oliver Spencer, présentant un beau mélange de couleurs.

pull bleu orange vert

Probablement ma pièce préférée de la box

Le pantalon Suit m'a aussi intéressé : c'est une taille haute sur une coupe légèrement carotte . Taille haute va souvent de pair avec ampleur, donc si vous cherchez un pantalon qui arrive jusqu'au nombril mais pas très large, celui-ci est un bon choix.

pantalon velours vert sneaker blanc

La taille haute de ce pantalon en velours côtelé m'a plu

Je constate aussi qu'il n'y avait qu'une pièce de la marque l'Exception Paris : un t-shirt uni. C'est honnête de leur part de ne pas trop pousser leur marque, peut-être même un peu trop ?

Leur collection présente un bon rapport qualité/prix et une pièce en plus ne m'aurait pas gêné.

Les tailles choisies sont bonnes : il y a du M/50 en haut, du 32 en bas. C'est ma taille habituelle.

Globalement, les pièces me vont à peu près. Il faut dire qu'en-dehors de cuisses volumineuses, j'ai un physique relativement simple à habiller, qui se satisfait bien des coupes en prêt-à-porter.

Il y a tout de même quelques pièces qui correspondent moins à mes goûts. Les voici :

  • Sneakers Clae

sneaker marron

Ce qu'il y avait de moins intéressant de la sélection.

La forme, la couleur, la qualité du cuir... ça ne me parle pas du tout.

Cette paire me fait un peu penser à "l'hybrides souliers/sneakers" que l'on vous déconseille.

Je n'en suis plus sûr, mais il me semble avoir indiqué dans le questionnaire ne pas vouloir de vêtement imprimé ou à logo.

Je trouve aussi cette couleur peu flatteuse.

Les 20% de polyester (recyclé, certes) ont fini de me dissuader.

Jean bleu sneaker blanc

Il se peut que l'entretien téléphone ait légèrement influé, mais j'ai souvenir que sur le questionnaire, j'ai pris soin d'indiquer que je souhaitais des coupes amples/loose à chaque fois que j'ai pu le faire.

Ce jean est malheureusement un legging sur moi. La coupe n'est pas du tout adaptée à ma morphologie.

3. Zoom sur les looks

J'ai demandé dans le questionnaire à recevoir des looks complets. Je souhaitais étudier la proposition de stylisme qui me serait faite.

Voici ce qui m'a été proposé.

Look #1 : marron à gogo

look homme marron blouson t-shirt sneakers chemise pull

Ce look est le plus réussi.

Si on met les sneakers à part, il y a de la texture et le camaïeu de marron fonctionne plutôt bien. Je porte pas mal de couleurs dans ces tons en ce moment.

Le pantalon NN07, bien que présentant du synthétique, est visuellement assez sympa.

La qualité du blouson Olow n'est pas incroyable (matière pas très épaisse, col pas amovible), mais il a le mérite d'être 100% laine, plutôt joli et pas trop cher.

C'est plutôt mon style.

Look #2 : torsades, velours et chambray

col roule blanc pantalon vert velours chemise rouge chambray

Ce look est intéressant.

Je n'aime pas les chaussettes, trop fantaisie pour moi, mais ce n'est pas bien grave.

La chemise est pas mal, la couleur s'insère bien dans la tenue, mais n'est pas idéale sous un col roulé quand même.

Je retiens ici que la combinaison entre le col roulé écru torsadé et le pantalon en velours vert est bien. C'est le genre d'association que je porterais.

Look #3 : orange à gogo

Ce look est le moins réussi à mes yeux.

Si on met de côté la coupe du pantalon, pas adaptée, je ne suis pas convaincu par ce camaïeu d'orange qui manque un peu de subtilité à mes yeux.

Ce n'est pas le genre de tenue que je porterais.

Je me dis que cette proposition de style, intéressante, pourrait être étendue.

On pourrait par exemple envisager de proposer plus de looks avec la même sélection. Cela se ferait en montrant certains vêtements plusieurs fois, dans des compositions différentes.

4. Conclusion

Je ne suis pas sûr de saisir à qui ce service peut s'adresser, dans cette formule.

Si vous êtes dans l'optique de gagner du temps, ayez en tête que commander, essayer et renvoyer la box prend du temps. Je dirais deux bonnes heures .

Est-ce qu'avec ces deux heures, il ne serait pas plus judicieux d'explorer la sélection de l'eshop ?

Et si vous avez besoin d'idées de style, est-ce que trois tenues pour 12 ou 13 pièces suffit ?

Je trouve néanmoins qu'il y a du potentiel :

  • On trouve des choses sympa chez l'Exception
  • Le formulaire est plutôt bien fait
  • Le contact humain est agréable et il y a de l'idée dans les propositions et les sélections qui sont faites

Je souhaite terminer sur un dernier point : le délai de retour.

Il est annoncé que nous avons 7 jours à compter de la réception de la boîte pour retourner les produits.

Cela me gêne un peu car il me semble que cela va à l'encontre du droit du consommateur, qui fixe le délai de rétractation pour une commande web à 14 jours à compter de la réception.

J'ai regardé parmi les exceptions à cette loi et je n'ai pas trouvé d'élément allant en ce sens. Je peux me tromper sur ce point .

De mon côté, j'ai contacté l'équipe qui a allongé mon délai de retour de 7 jours supplémentaires.

La review de Nicolò

1. Le questionnaire initial

Le questionnaire commence avec les essentiels : genre, âge, raisons pour lesquelles le service nous intéresse...

Vient ensuite la première question : "Quels styles vous correspondent le mieux ?"

Et là, déjà, je suis un peu dubitatif : vous avez le choix entre "formel", "sportswear", "casual", et "outdoors".

Des cases un peu fourre-tout, dans lequel on pourrait faire rentrer tout et n'importe quoi. Dans les illustrations proposées, le jean brut, par exemple, se retrouve rangé dans outdoors. Mais la veste cirée type Barbour, elle, va dans le casual.

sélection style boîte l'exception

Des catégories plutôt larges quand il s'agit de qualifier le style.

Le "formel" semble inclure un peu tout ce qui ressort du registre "habillé", du pull à col V jusqu'au manteau, en passant par la cravate et le blazer. Seul le sportswear semble clairement délimité : tee-shirt, sweatshirt, hoodie, jogging, sneakers type running.

Bref, en voyant ces catégories je me dis que de toute évidence, le questionnaire s'adresse plutôt au néophyte : je me dis donc que plutôt que d'y répondre en tant que "moi-même", je vais m'imaginer un personnage.

Il s'appellera Nicolas Mintille, aura 27 ans, et bossera "dans la com" si on lui demande. Il aimera le casual et le formel, et ses marques préférées seront BonneGueule, Drapeau Noir, et Suitsupply. Un type avec des goûts éclectiques, mais plutôt classiques en somme.

Il répondra qu'il aime bien les sneakers classiques, les bottines, les derbies, les chelsea boots, mais pas trop les sneakers running, ni les "bottines outdoors".

On lui propose ensuite des catégories de "pièces fortes", en lui demandant s'il les aime : doudoune qui brille, casquette à logo, sweat ou polo à logo, chino rouge pétant, pull jacquard façon "pull de Noël", chemise saumon...

Non, décidément, l'Exception et lui n'ont pas les mêmes goûts en "pièce fortes". Parmi les catégories proposées, seule la chemise manche courtes trouve grâce à ses yeux. C'est dommage, parce qu'on est en plein hiver.

Vient ensuite la liste des "imprimés" et des motifs. Là aussi, Nicolas boude les motifs désignés "Arty", "Fantaisie" et "Floral". Il a un peu peur de ce qu'on risquerait de lui envoyer s'il les acceptait...

sélection motifs box l'exception

Et ça continue avec d'autres questions : quelles couleurs aimez vous ? Quel budget pour quelle pièce ? Est-ce que vous voulez du made in France ? Vous portez quoi au travail ? Quel est vôtre poids, votre taille, vos tailles de hauts, de bas, de chaussures ?

Bref, le ressenti lorsqu'on a fini le questionnaire c'est qu'il semble assez exhaustif.

Après l'avoir complété, je me suis même surpris à penser "Si ça se trouve, je vais vraiment vouloir garder certaines des pièces qu'on proposera à ce cher Nicolas Mintille". J'avais bon espoir !

Quelques temps plus tard vint l'entretient téléphonique. J'étais un peu surpris, car j'avais bien précisé de ne pas vouloir être appelé, mais j'ai reçu un SMS m'y invitant malgré tout.

"Allez, pourquoi-pas !" me dis-je.

Le contact avec la styliste fut bon, chaleureux, et rassurant : elle posait les bonnes questions, sur le style, les envies. Il y avait là une compétence palpable, notamment sur les questions de couleurs rapportée à la carnation et à la teinte des cheveux.

La question de la morphologie et des coupes était traitée un peu plus superficiellement, et il a fallu que Nicolas apporte de lui-même ses précisions.

On était un peu plus flous quand on parlait de style, et il était plus difficile de se mettre d'accord sur les termes employés, à moins que je sois extrêmement précis dans mes descriptions... Or Nicolas ne pouvait pas se permettre d'être trop précis, et de trahir la présence de Nicolò, rédacteur chez BonneGueule.

Disons simplement que j'ai dressé le portrait d'un client exigeant sur la qualité et le style, avisé, mais pas forcément "expert". Et je trouve que le client, s'il avait été une vraie personne, aurait été servi à la hauteur de ses attentes pour ce qui est de l'accompagnement.

2. Le contenu de la boîte

(Prix total de la boîte : 2144 euros)

La sélection de cette Boîte me laisse un ressenti plutôt mitigé. Disons, une satisfaction en demi-teinte. 

Dans les grandes lignes, les pièces correspondent bien au brief : plutôt classique, "with a twist", casual mais élégant. L'idée est là.

Question couleurs, on a beaucoup de bleu et de gris, alors que Nicolas avait quand même dit aimer le beige, le marron, le bordeaux, le vert olive... Bon, qu'à cela ne tienne, le choix de la sécurité est compréhensible. Mais le premier look est quand même un monochrome complet de bleu foncé, et c'est dommage selon moi, là où mon personnage avait demandé à "se laisser surprendre" et "découvrir de nouvelles choses".

boite l'exception stylisme bleu

C'est très très bleu foncé, tout ça. Mais composition pas mal, à plat, en sortant de la boîte. Les pièces sont plus intéressantes combinées entre elles qu'individuellement.

look stylisme l'exception 2

Deuxième look un peu moins convaincant. Et cette chemise "Ami de Cœur" m'a crevé le cœur.

Pour les attentes côté style il y a de bonnes pièces : le pardessus Norwegian Rain, bien que très, très classique dans sa forme et sa couleur, est un choix de qualité. Le pantalon ceinturé Officine Générale tape également dans le mille de ce qui a été demandé. Et ce sans que la marque ait été citée. Le pull torsadé Oliver Spencer comblerait Nicolas : classique juste ce qu'il faut avec ce choix de tricot, mais avec une vraie touche de caractère via l'asymétrie.

Côté morphologie, on se sent un peu plus en reste.

Le problème, c'est qu'à l'instar de celui qui l'a imaginé, Nicolas fait 1m71, et que toutes les pièces tombent comme une robe un peu longue sur lui. Le fuselage des pantalons choisis est trop marqué alors qu'il avait dit préférer les coupes un peu droites mais ajustées, même s'il a bien été retenu qu'il avait de fortes cuisses.

Mais globalement j'ai l'impression que la morphologie du porteur est moins prise en compte que l'envie de proposer un style.

pantalon laine albam

Très sympa vu comme ça, ce jogpant en laine épaisse Albam a une coupe très, très "tapered", sans pinces, qui donnera un effet "couche culotte" sur les morphologies aux cuisses plus fortes.

Je conçois totalement que le prêt-à-porter, surtout sur ces e-shops, soit coupé "pour les physiques mannequin" : ça a toujours été ainsi, et ça ne relève pas de la volonté de l'Exception. Mais le cas échéant, on aurait aimé lire des instructions ou des précisions concernant ce que le client devrait faire pour pouvoir porter les pièces selon sa morpho.

Enfin, le point plus problématique, nous avons le sentiment qu'une partie des pièces qui ont été envoyées correspondent à un besoin d'écouler des stocks.

Pourquoi cette chemise Ami "Collection Ami de Coeur" avec une gigantesque broderie sur la poitrine, alors que Nicolas avait bien précisé ne pas vouloir de motifs fantaisistes ? Sans doute parce que pas grand monde n'en veut, au vu du fait que 100% des tailles soient encore disponibles sur ce modèle...

chemise ami de coeur

Désolé, mais là pour cette chemise Ami, je suis prêt à parier mes plus belles bottines qu'on m'a refilé du stock qui se vendait mal.

Et pourquoi ces boots à mi chemin entre la sneakers et la bottine héritage alors que Nicolas a bien dit qu'il aimait le soulier "chausseur" dans les règles de l'art ? On lui a demandé "s'il n'avait rien contre un patin commando", ou sur un look un peu plus rustique.

chaussures et chaussettes l'exception

Le suédé est joli mais le design "sneaker-boot" des pompes Zespa est hasardeux... Les chaussettes Bonne Maison sont fun cela dit.

Rustique, je veux bien, oui. Mais là... Nicolas a plutôt l'impression qu'on lui a refilé l'élan créatif raté d'une marque qui a tenté de sortir des sentiers battus, et qui n'aurait pas réussi son pari.

Et pourquoi des tees Velva Sheen, en jersey bleu uni, par pack de deux alors que Nicolas a précisé être bien fourni en basiques, et ne pas aimer les matières trop lisses et sans aspérité ?

Alors évidemment, ça ne concerne qu'un quart de la sélection.

Mais voilà : Nicolas n'aurait pas été pleinement convaincu de l'avantage d'avoir recouru à ce service, pas plus que moi-même, en tant que Nicolò.

EDIT - Après la publication de ce test, Régis, le fondateur de L'Exception tient à préciser que les stylistes ont carte blanche sur les pièces à pousser, et que leur choix n'est pas influencé sur le niveau de stock d'une pièce. Il précise également qu'ils sont en amélioration perpétuelle, et que c'est un service qui a vocation à s'adresser au plus grand nombre.

3. Zoom sur les marques/pièces.

Je vais présenter ici les pièces restantes de ma boîte.

norwegian rain raincoat

Le raincoat Norwegian Rain. Une valeur sûre, bien que celui-ci soit le plus basique de toute l'offre de la marque.

sweat loopwheeler

Un sweat Moct en molleton japonais loopwheeler. Très basique, peut-être trop pour le profil que Nicolas présentait.

Deux tees Velva Sheen. De la bonne came mais Nicolas a bien précisé ne pas vouloir de matières plates, sans relief, et être assez équipé en basiques.

cardigan nn07 marron

Cardigan NN07 sympa, mais sans plus, cher, et coupé oversize. Pas ce que j'aurais envoyé à quelqu'un qui fait 1m71. (Et en plus il gratte)

oantalon flanelle officine générale

Bon, on aime bien les pantalons ceinturés Officine Générale dans l'équipe. Cela dit celui-ci avait, lui aussi, une coupe exagérément "tapered" et il était un peu grand. Choix pertinent, cependant.

pull torsadé oliver spencer

On termine avec la seule pièce que j'ai bien failli garder pour moi : ce pull Oliver Spencer à la torsade asymétrique. Vraiment canon. Mais il était tellement long...

4. Conclusion

Si je devais résumer mon avis en une phrase, je dirais que le service est aussi bon qu'il puisse l'être au vu des contraintes auquel il est soumis... Mais que ce n'est malheureusement pas assez pour que je le recommande à quelqu'un.

C'est en un sens assez "normal", puisque l'on ne peut pas espérer à mon avis, qu'un service gratuit, complémentaire à un e-shop multimarque, ne fasse aucun compromis dans le cadre d'une stratégie commerciale.

Il serait par exemple naturel que la styliste doive privilégier des pièces qui s'écoulent moins bien

Et en même temps, normal ou pas, cela me fait douter de l'utilité d'un tel service pour le client.

Car si l'on peut mettre en avant la valeur ajoutée d'un conseil gratuit, je trouve que le débutant absolu n'a pas besoin d'une aide stylistique aussi poussée, et sera mieux servi en achetant des basiques à très bon rapport qualité/prix. Et ça, c'est difficile à trouver sur un e-shop multimarque, puisqu'en tant qu'intermédiaire de vente, sa structure de coût entraîne une marge plus élevée.

De plus, je trouve que les pièces sont trop pensées comme du "merchandizing", qui vont bien ensemble en sortant d'une boîte, ou sur un portant, mais pas assez pensées comme "une tenue", correspondant à un porteur, à son corps et à son allure.

Pour être beau joueur, je dirais que ce n'est sans doute pas l'expertise de la styliste qu'il faut remettre en cause.

Nul doute que, dans un contexte adapté, avec le temps et les moyens nécessaires, un(e) bon(ne) styliste pourrait TOUJOURS faire des propositions enrichissantes. Et ce même pour les amateurs les plus aguerris !

Mais les contraintes avec lesquelles ils travaillent ici ne le permettent pas vraiment : la styliste ne connaît pas le client, ne l'a jamais vu, et je ne suis même pas sûr qu'elle aie déjà vu les pièces en vrai. 

Par ailleurs, un simple questionnaire "portrait robot" ainsi qu'un coup de fil ne remplacent pas l'accompagnement plus poussé (mais coûteux !) d'un personnal shopper dédié.

Tandis que pour les plus autonomes , il n'apportera pas grand chose au cheminement personnel et indépendant du passionné, qui s'informe, essaye et choisit par lui-même.

Pour finir, je dirais que la plus grande contrainte, c'est de devoir composer avec l'offre et la sélection d'un e-shop qui a déjà ses propres choix de style, ses propres partis pris, qui ne feront pas l'unanimité. La styliste aurait beau avoir la meilleure idée du monde en tête, si la pièce n'est pas vendue par l'Exception, elle ne pourrait pas vous la proposer.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.