Conseils : Comment nettoyer et entretenir des chaussures en cuir pour homme

Temps de lecture : 4 minutes

Nous avons encore développé le sujet dans un article plus récent qui répondra à beaucoup (toutes on espère !) de tes questions. Par exemple, comment de fois par an dois-je entretenir mes chaussures ? Faut-il avoir une paire d'embauchoirs pour chaque paire de chaussures ? Et plein d'autres !

C'est par ici que ça se passe.

Bonne lecture.

La longévité d'une paire de chaussures en cuir dépend énormément du soin apporté à leur entretien et la manière dont on les nettoie. Dans cet article vous allez apprendre à nettoyer et entretenir vos chaussures en cuir pour les garder longtemps.

Merci Mailmoth, auteur de cet article et éminent membre du forum.

Comment entretenir ses chaussures en cuir

Il n’y a pas tant de choses à faire pour s’occuper convenablement d’une paire de chaussures. C'est une chose de savoir comment choisir ses chaussures, mais la suite est simple : il faut juste les nettoyer quand elles en ont besoin.

Et il faut surtout savoir ce qu’on veut. Il y a des chaussures en cuir faites pour vieillir, d’autres non. Il y a des chaussures en cuir qui passeront de mode, d’autres qui ne seront jamais dans la tendance. On peut vouloir en changer toutes les deux saisons comme on peut fantasmer sur les splendeurs du cuir patiné par quinze années d’usage. Les deux attitudes se défendent. Seulement il faut être clair, au risque de se retrouver avec une paire de chaussures qui ne pourront jamais donner ce pour quoi elles n’ont pas été pensées au départ.

Si vous êtes dans le premier cas et que vous considérez vos chaussures comme des associées temporaires, la vie sera simple pour vous : la qualité du cuir, la résistance du montage ont le droit de vous rester à peu près indifférentes. Vous pouvez tout de même avoir en tête de les revendre un jour plus ou moins proche, ce qui implique de ne pas leur avoir trop fait perdre de leur valeur marchande entre-temps.

Les chaussures par Christian Carol Poell : il faut beaucoup d'abstraction
pour apprécier son travail, mais dans quelques années vous y arriverez.

Comment reconnaître de belles chaussures en cuir

1. Au moment de l’essayage, pliez discrètement le pied quand le vendeur a le dos tourné, et regardez le cuir : s’ils se forme à sa surface des plis qui rappellent ceux du papier ou du carton qu’on froisse, abandonnez. Quelle que soit la raison, que le cuir soit sec ou de mauvaise qualité, ces plis profonds vont très rapidement se marquer, et s’ils s’atténuent une fois les chaussures sur embauchoirs, ils réapparaîtront aussitôt que vous les en ôterez.

Ne perdez pas pour autant de vue qu’une chaussure se marque, que le cuir plisse, et que c’est à peu près inévitable. Seulement il y a pli (les normaux, comme ci-dessous) et pli (tout ce qui s’en écarte).

Des plis acceptables.

Prendre soin de vos chaussures pour ne pas les abîmer

2. Si la semelle est en cuir, n’attendez pas trop avant de la faire protéger par des patins, surtout si elle présente une couture apparente.

3. Trouvez des embauchoirs. Ne vous embêtez pas à rechercher la pointure exacte chez Bexley ou à poncer le bois au papier de verre, ce genre de raffinement n’a aucune espèce de sens dans le cas de chaussures que vous ne comptez pas garder. Il y a au BHV des embauchoirs de voyage en plastique (oui, en plastique) qui retendent efficacement le cuir et qui suffiront bien ; même si le bois brut a l’avantage d’absorber la transpiration, il est tout de même assez rare de suer comme un bœuf dans une paire de chaussures de ville.

Les embauchoirs :
c'est obligatoire !

4. Avant de les porter une première fois, hydratez le cuir de vos chaussures avec un lait nourrissant en vente chez n’importe quel cordonnier honnête. On conseille généralement les marques Saphir et Grison. Laissez agir une nuit et lustrez au chiffon.

5. Evitez de porter vos chaussures en cuir deux jours d’affilée dans la mesure du possible, afin de laisser le cuir et les coutures se reposer.

Comment entretenir vos chaussures en cuir ?

6. Pour l’entretien régulier, faites simple : dépoussiérez avec un chiffon, un peu humide si elles sont vraiment sales ; utilisez le lait, laissez agir quelques minutes, frottez, à la brosse ou au chiffon doux ; appliquez une quantité infinitésimale de cirage, étalez et lustrez à la brosse.

Une chose à retenir : le cirage ne nourrit pas le cuir, c’est un cosmétique. C’est le lait qui empêche le cuir de s’assécher, et c’est donc lui qu’il faut privilégier. Autre chose : achetez du vrai cirage, Saphir ou Grison là encore ; les autres marques contiennent souvent du silicone qui accentue le brillant en bouchant les pores du cuir afin de le rendre plus lisse ; mais très rapidement cela rend ce dernier imperméable aux produits nourrissants, le dessèche et le ruine.

C’est d’ailleurs le même principe pour le vrai cirage à la cire d’abeille, et si vous vous contentez de cirer vos chaussures sans jamais les nourrir, vous parviendrez au même résultat : un cuir fragile comme du vieux parchemin, qui finira par se craqueler. Une année suffit. Dommage pour la revente.

Raison qui justifie le septième et dernier point :

7. Brossez vos chaussures après chaque port. Cela élimine la poussière et le surplus de cirage qui pourraient obturer les pores. C’est l’affaire d’une minute à peine, mais c’est un grand service à leur rendre.

Tout ce qui précède suffit amplement pour l’entretien régulier de chaussures en cuir. Mais il existe aussi d’autres matériaux, à traiter différemment ; par ailleurs, certains accidents (exposition à l’eau, à la neige, au sel, éraflures) demandent une attention plus poussée.

Ça y est vous savez tout sur l'entretien et le nettoyage des chaussures en cuir lisse. Si vous avez une jolie paire de chaussures de cuir en daim, c'est cet article qu'il faudra lire : comment nettoyer des chaussures en daim.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.