Sélection : les 6 pantoufles coups de cœur de la rédaction

Temps de lecture : 8 minutes

Publié par le 30 novembre 2020

Nicolò - Chaussons en shearling - Draper Of Glastonburry

Connaissez-vous Derek Rose ? Parce qu'on va en parler, mais pas pour les raisons auxquelles vous vous attendez...

Marque britannique de homewear de luxe, elle est réputée pour proposer de très beaux produits qui vont de la robe de chambre, au pyjama, en passant par le boxer, et... oui, vous l'avez deviné, la pantoufle.

Et vous savez ce qu'est, à mes yeux le top du top du chausson ? Le chausson en shearling. 

chaussons shearling marron glastonburry

Bon, j'en ai déjà des taupe, du coup si j'en reprends... Mhhm... Allez oui, vert Loden, c'est beau ça.

Ceux de Derek Rose se vendent d'ailleurs comme de petits pains, et pour cause : c'est beau, confortable, ça tient dans le temps , ça tient chaud aux pieds l'hiver, et bizarrement, pas si chaud que ça l'été.

Mais le problème de Derek Rose, c'est qu'ils ont tendance à être un peu gourmands sur les prix, et pas hyper transparents sur la provenance des différents produits.

Du coup, devinez qui vous a déniché, dans les plus sombres recoins du web, le site du fabricant Anglais de Derek Rose, qui vend EXACTEMENT les mêmes modèles, à la MOITIE du prix ?

Bah oui, c'est Vôtre Serviteur, moi-même, fidèle au poste et toujours là pour vous trouver les meilleures affaires !

Et pour le coup, si ma propre expérience ne suffisait pas, je sais de source sûre que c'est de la qualité.

Car le hasard a voulu que je parle de ce bon plan à mon beau-père .

Or il a grandi dans une petite ville du Sommerset, juste à côté de Glastonburry justement.

chaussons shearling marron glastonburry

Ou alors noisette ? Hmm... Le choix est difficile.

Et il m'a confirmé, du haut de ses 65 ans, qu'il connaissait cet atelier depuis tout petit, et qu'il était reconnu comme un bon plan local depuis le temps de ses propres parents.

Et le site confirme effectivement l'histoire : 85 ans d'activité, ça commence à faire.

Je sais pas vous, mais d'aussi belles pantoufles, qui soutiennent une tradition familiale, à un prix aussi bon, ça me fait chaud aussi chaud au cœur qu'aux pieds.

Et évidemment, y'a tout un tas de tailles et de couleurs, pour que personne ne soit déçu.

Profitez-en !

David - Pantoufles - Le Spleen

pantoufle ecru blanc embauchoirs bois

Le Spleen est une marque lancée en avril 2020 qui propose des pantoufles made in France dans des matières uniquement naturelles : lin et laine d'origine française, cuir à tannage végétal et coton. Pas de matière synthétique à l'horizon.

J'ai été en contact avec la marque qui m'a fourni la composition précise des différents éléments que voici :

chausson ecru composition

Il ne s'agit pas de gros chaussons très épais et chauds : ceux-ci sont plutôt conçus pour un usage 4 saisons.

Je trouve intéressant d'avoir choisi du suédé pour le bas. Je me demande ce que cela donne au niveau de la sensation et de l'évolution avec le temps.

Je trouve aussi pertinent d'avoir choisi de la laine pour l'intérieur du chausson. C'est un élément invisible sur lequel il peut être aisé de faire des concessions.

Avec toutes ces matières naturelles, la respirabilité sera élevée et la rétention des odeurs faible.

J'ai un peu plus de mal avec les coloris proposés, avec un contraste de couleurs entre la tige et les ganses. Je préfère mes chaussons plutôt unis, et c'est pour cela que j'ai choisi le modèle écru ton sur ton.

Un modèle bleu marine ou vert olive uni me plairait bien aussi.

À 95 euros, ce n'est pas la paire la plus abordable, mais je trouve le produit assez unique en son genre et avec une belle démarche de marque.

Jérôme - Pantoufles Onni - Lapuan Kankurit

chaussons coton lin gris lapuan kankurit

Il y a peu, je vous offrais une visite dans mon placard à chaussures. Un détail ne vous aura peut-être pas échappé : mes chaussons actuels sont des espadrilles Angarde. Avant d'en arriver là , j'ai assez largement écumé le monde des pantoufles et si je devais y revenir prochainement, je vois deux options possibles : le classique à petit prix ou le tout-terrain plus luxueux.

Pour le classique, ce sera chez Lapuan Kankurit, une marque finlandaise que j'ai déjà évoquée lors de notre sélection homewear à travers un joli plaid testé et approuvé par mon chat .

Ici, rien d'extravagant. L'accent est mis sur le travail artisanal et le caractère éthique. Coton bio et lin certifié 100% Masters of Linen. Le mélange 70/30 laisse augurer de quelques propriétés intéressantes et une grande partie de la production se joue en Finlande. C'est simple, sobre, pas très cher et le modèle clair est plutôt agréable à l'œil. Est-ce que l'on peut demander plus d'une paire de chaussons ?

Peut-être. C'est la raison de ma seconde option, à garder dans un coin de tête ou à glisser dans la wishlist de Noël.

boots shearling interieur camel quoddy

Pour le tout-terrain, ce sera chez Jinji, avec une paire de chaussures d'intérieur Quoddy en sherling et à l'inspiration amérindienne. C'est fabriqué aux Etats-Unis, les modèles pour homme et femme sont vraiment très jolis et inspirent à la fois confiance, chaleur et confort.

Parmi les petites choses à noter : c'est un cuir Chromexcel sur l'extérieur. Pour la petite histoire, Chromexcel est une gamme d'Horween, un fournisseur américain assez réputé. C'est un cuir vraiment pas comme les autres .

Autre chose notable : c'est un cuir shearling, donc doublé avec un intérieur en laine. Ici, il est mentionné "Peau de mouton double face cousue à la main", ce qui signifie que la peau de mouton est cousue sur l'envers du cuir Chromexcel.

C'est beau d'accord mais 290 euros, c'est aussi bien cher pour une paire de chaussons. Et d'ailleurs est-ce que ce sont vraiment des chaussons ?

Si la question divise au sein de la rédaction, je note de mon coté la semelle Vibram et la possibilité de mettre une tête dehors avec cette paire aux pieds sans avoir l'air de sortir du lit.

C'est un plus, une option possible, un truc à envisager si d'aventure les périodes de confinement devenaient la norme, dans tous les cas un beau produit qui vous fera peut-être vous aussi réagir.

Benoît - Pantoufles en cachemire - Maison Cashmere

Le sujet de la chaussure d'intérieur est très sérieux pour moi, vous connaissez mon obsession du "homewear". A date, je suis l'heureux propriétaire de :

Comment aller plus loin encore ? En prenant des chaussons en cachemire pardi ! 50 euros et made in Italy s'il vous plaît.

pantoufle cachemire

En effet, si les gants doublés en cachemire sont légion, et pourquoi ne pas avoir un équivalent pour les pieds ? C'est chose faite ici avec ces chaussons en cachemire.

L'intérêt est d'avoir une chaleur et une douceur exquises pour vos pieds, et surtout, de pouvoir les porter sans chaussettes si vous en avez envie. Bref, c'est le grand luxe de la pantoufle.

Maison Cashmere est une marque plutôt discrète, qui produit tout en Italie et qui est transparente sur ses fournisseurs et ses façonniers. Les autres articles de leur section "Maison & Cocooning" peuvent vous intéresser, notamment si vous voulez un peignoir en cachemire.

Jordan - Charentaises Maurice - Rondinaud

Je suis Charentais.

Je dis "chocolatine", je mets mes courses dans une "poche", j'embauche à 9h le matin et je mange des "cagouilles".

Alors quand il s'agit de couniller à la maison, je chausse des charentaises de chez Rondinaud.

Pantoufles charentaises à carreaux bordeaux et bleu

Rondinaud, c’est le nom qui revient chaque fois qu’un Charentais parle de charentaises.

J’ai entendu mes grands-parents et mes parents évoquer cette marque presque comme un membre de la famille.

C'est pourquoi dans la lignée de mes parents et grands-parents et par un aveuglement méthodique, conscient, revendiqué et chauvin, je choisis Jonathan Rondinaud.

Il faut dire que ces charentaises sont faites à Rivières en Charente, à 69km d'où je suis né, à l'hôpital de Cognac chambre 32. Comment être partial dans ces conditions ?

Rondinaud existe depuis 1907, avec un pic de popularité vers 1970 où l’entreprise compte alors 1.300 employés. Le monde s'arrache les charentaises qui deviennent le symbole de la glande, l'outil des plus grosses flemmes, un appel à la procrastination.

usine en Charente confection pantoufle charentaises

Cependant, en 2019, Rondinaud est placé en liquidation judiciaire. Difficile d’entrer en concurrence avec des pantoufles chinoises vendues à très bas prix.

La Charente est en apnée.

Elle reprend son souffle en 2020 : Rondinaud est racheté par Olivier Rondinaud et Michel Violleau. Le savoir-faire sera sauvegardé !

Le savoir-faire, c’est le cousu-retourné qui n’implique l’utilisation d’aucune colle. Et c'est pas pour nous vanter, mais cette technique ancestrale bénéficie d’une IGP, « indication géographique protégée ». Comme la porcelaine de Limoges par exemple. Limoges qui n'est qu'à une heure de route de Rivières, soit dit en passant.

Pour revenir à ces pantoufles, il est indiqué que leur doublure, intérieur et tige sont en laine.

Pour ne rien gâcher la semelle est anti-dérapante. Je retrouve là le bon sens charentais. Bon sens qui frise le génie si vous voulez mon avis.

semelle blanche

Il vous en coûtera 46€.

46€ pour vous offrir un morceau de la Charente. C'est dérisoire, nous sommes d'accord.

Michel - Chaussons en velours - Mulo

chaussons en velours marron

Peut-être que comme pour moi et jusqu'à présent, ce que vous portiez à la maison représentait votre dernier poste de dépenses en vêtements. Juste après vos caleçons et cette serviette de bain Mickey qu'on vous a fourgué sur la plage l'été dernier.

Dans ce cas, ces chaussons Muji en coton et à semelle EVA ou leurs cousines hivernales en laine auraient sous-doute fait l'affaire.

Mais maintenant qu'on passe plus de temps chez soi qu'ailleurs, les priorités changent. Et puis, en dehors de leur rapport qualité/prix, ces deux paires n'ont pas énormément de choses à dire.

Je vais donc prendre le contre-pied et vous parler de cette paire en velours de chez Mulo. Marque anglaise spécialisée dans les chaussures.

chaussons camel velours

Déjà, des chaussons en velours, on s'y attend moins. Dans mes dernières pépites de la rédaction, je vous ai déjà partagé mon faible pour ce genre d'originalité. Il y a de quoi intriguer vos invités, quand vous pourrez en avoir.

Leur design participe à cette singularité. Je le trouve bien pensé et proportionné. La semelle marron finit joliment la forme. Les élastiques sur les côtés sont discrets et semblent pratiques.

Je trouve la couleur tout aussi bien choisie. Ses nuances s'expriment bien sur le velours et elle s'associe aisément avec d'autres couleurs.

Quand je vois l'intérieur en shearling, j'ai envie d'y glisser mes pieds. C'est bon signe.

shearling chaussons camel velours

En consultant la paire sur l'e-shop Mr. Porter, je me questionne sur sa composition. Comme je suis curieux, je vais sur le site de la marque et je vois qu'elle affirme utiliser du vrai shearling : "100% natural shearling", dit-elle sur ses pages produit.

Difficile de savoir si c'est de la peau retournée ou si la laine de la peau a été simplement collée à la semelle, . Selon les apparences, nous sommes dans le second cas mais une chose est sûre, ce n'est pas du synthétique.

Tant que j'y suis, voici d'autres informations que j'ai pu y déterrer :

  • La paire est fabriquée à la main dans un velours anglais, probablement au Portugal
  • La doublure est en moleskine recyclé
  • La semelle est en caoutchouc et elle est collée
Avatar Equipe edito

Il fallait une signature pour tous nous regrouper, unis comme les 7 doigts de la main… Dans ces articles vous retrouverez tous nos talents, nos connaissances, nos expériences, nos folies parfois (pas les névroses) de l'ensemble de l'équipe édito. Par ordre alphabétique : Benoît, Christophe, David, Jérôme, Jordan, Michel et Nicolò.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.