Vacances : Projet DITA – les parcs nationaux US + idées de tenues faciles

Temps de lecture : 6 minutes

Quand vous faites un roadtrip aux Etats-Unis, il est obligatoire de s’arrêter dans un parc national, tant le pays regorge de coins magnifiques, de paysages que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Même si vous n'aimez pas la randonnée, il serait criminel de ne pas faire une marche de quelques heures au beau milieu de ces coins très bien préservés (les américains ne rigolent pas avec la petite pollution type papiers par terre).

Il y a un vrai dépaysement quand vous faites face à un immense séquoia de plusieurs siècles, ou à un canyon de couleur ocre qui s’étend à perte de vue. Nous vous présentons ici les principaux parcs que nous avons visités avec la tenue que nous portions pendant la visite 😉

Les séquoias du Redwood Park

Geoffrey en avait déjà parlé dans un compte-rendu précédent, je vais donc être bref : l’expérience est unique, vous avez l’impression de faire un bond en arrière. En effet, c’est une forêt primaire, donc très vieille, ce qui explique la présence de ces fougères et de ces arbres géants qui donnent un côté très oldy au lieu.

Ce n’est pas un hasard si des scènes de Jurassic Park et de la Guerre des Etoiles (les passages avec les Ewoks) ont été tournées dans le coin.

Ce jour-là, je portais un blouson et une chemise Melinda Gloss, un marcel Monoprix, un jean DRKSHDW -comprenez Rick Owens- (qui est extrêmement confortable par rapport à mes autres jeans, sans que j’arrive à expliquer pourquoi), mes fidèles sneakers Wings + Horns et mes lunettes de soleil Tom Ford habituelles.

Il ne faisait pas si chaud que ça ce jour-là, d’où le layering tout simple avec le marcel et la chemise 😉 J’aime beaucoup le côté non-précieux du blouson qui change un peu de ce que je porte d’habitude. Et les épaules sont parfaites !

Ce que j’aime sur les jeans Rick Owens, c’est cette coupe hyper soignée au niveau des cuisses et de la taille.

Zion, ou l’un des coins les plus beaux que je connaisse

On en a déjà parlé lors de l'article sur Balibaris, mais attention les yeux : le parc de Zion est un endroit absolument splendide. Les paysages sont exactement les mêmes que la bande dessinée Bouncer pour ceux qui connaissent, c'est-à-dire très majestueux et imposants. Tout est hyper préservé, et il n’est pas rare de croiser des biches pendant le trajet.

Le coin le plus connu est l’Angels Landing, une espèce de pic rocheux de plus de 450 mètres de haut ! L’accès est très simple, le chemin piéton est (malheureusement) bétonné, il n’y a donc aucune difficulté technique pendant la balade… Par contre, le dénivelé est assez rude, n’hésitez pas à faire des pauses.

Mais une fois au sommet, c’est là que le sport commence, puisque vous avez 1,8 km à parcourir sur une bande rocheuse qui fait parfois 1 mètre de largeur à 450 mètres de hauteur…

Oui, c'est bien cette crête que vous devez arpenter...

N’y allez surtout pas si vous avez le vertige, la situation peut être réellement dangereuse si vous paniquez. J’ai entendu un touriste dire spontanément qu’on marche avec la mort des deux côtés, et je veux bien le croire : c’est très impressionnant quand on y est.

Mais si vous prenez votre temps et que vous ne faites pas n’importe quoi, il n’y a aucun problème.

Une fois au bout de la falaise, vous serez largement récompensé par un point de vue dont vous vous souviendrez toute votre vie :

On croise même ces petits écureuils au sommet, en se demandant bien ce qu’ils font sur ce pic si abrupt avec très peu de végétation :

Pour cette randonnée, j’ai fait au plus simple pour ma tenue : un simple tee-shirt Unconditionnal increvable, le chino Balibaris dont on a déjà parlé, et encore une fois mes sneakers Wings + Horns (je n’avais que ça à mettre). Force est de constater que le chino est le pantalon idéal pour une balade, car il est léger et permet de bien bouger. Quant à mes sneakers, je reste impressionné par la qualité de la semelle qui encaisse l’usure sans broncher.

Ah, et évidemment, il fallait qu’on en profite pour prendre en photo le jean BonneGueule BGR – 01 qui commence à délaver :

Monument Valley : comme chez les indiens

Vous avez forcément vu cet endroit, car ces formations géologiques remarquables sont dans tous les films d’indiens dignes de ce nom. La couleur ocre donne un aspect visuel très marquant à ce lieu, et quand le soleil se couche, le paysage n’en est que plus majestueux.

Par contre, il n’y a pas vraiment de sentiers prévus pour la marche à pied, il faut se contenter de parcourir cette réserve des indiens Navajo en voiture… L'ambiance est unique -majestueuse et contemplative-, mais on reste quand même gêné face à ces indiens qui vivent souvent dans des maisons faites de bric et de broc (les habitations que vous apercevez au fond sur la photo).

Comme vous pouvez le voir, les couleurs sont plutôt vives. C’est justement cette couleur ocre si particulière qui se marie très bien avec le kaki du trench Melinda Gloss de Geoffrey :

Le tshirt est un peu transparent et laisse entrevoir le marcel.
Geoffrey aime beaucoup cette combinaison assez brute.

Trench Melinda Gloss, tee-shirt American Vintage, marcel Monoprix,
jean BonneGueule ( 😉 ) et chaussures Tabuba (photos prises par Baptiste)

Je n'ai aucune idée de ce que Geoffrey était en train de fabriquer au moment de la photo.

Nous avons également pris des photos du désert de sel et dans un village fantôme entre temps (à venir)... et on vient de sortir des usines Filson.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.