Kiliwatch – repaire de vendeuses tatouées et fabricant de jeans

/

Euh Kiliwatch… c’est une friperie, du vintage, une marque ?

Kiliwatch est à la base une friperie parisienne, devenue multimarque avec le temps. Longtemps décriée à cause de ses tarifs prohibitifs pour de la seconde main, l’espace de vente a le mérite d’évoluer au fil des années.

Et cette évolution se traduit aujourd’hui par une ligne de vêtements en propre et qui commence à bien s’étoffer.

Présentation du rayon friperie

C’est ici que j’ai acheté mon premier blouson en cuir il y a 5 ans.

150 € pour une pièce avec un bon fit et qui m’a tenu dans le temps : plutôt pas mal. Bien sûr ce n’est pas le cuir le plus incroyable au monde (quelques irrégularités en différents endroits du vêtement), mais il a fait son effet et est encore d'attaque.

Toutefois je vous déconseille le cuir en friperie le reste du temps : trop hasardeux de trouver la bonne qualité. Et puis une veste en cuir doit se choisir un peu serrée pour s’adapter ensuite à votre morphologie en se détendant là où ça tire.

Cela dit on parle ici de blousons « vintage », en fait neufs mais confectionnés à base de matières premières revalorisées (chutes de cuir, anciennes pièces dépiautées). On peut donc être confiant sur leur durabilité.

J’y ai aussi acheté mes fameuses GAT (German Army Trainers) pour une vingtaine d’euros.

Ce sont des trainers (= baskets d’entrainement) qui étaient en dotation dans les armées allemandes et autrichiennes avant la chute du mur en 1989 (c’est à dire en hipster avant que Berlin devienne swagg.

On continue à en trouver pas mal dans les friperies et sur internet, bien que les stocks se raréfient et que les prix augmentent.

En tout cas c’est une bonne paire de baskets à tout faire. J’ai trainé les miennes sur 3 continents depuis 2 ans, et elles n’ont presque pas bougé.

Pour terminer le tour d’horizon de ce que ce genre de « friperie haut-de-gamme » peut vous apporter, je citerai encore les blousons chauds en nylon style pilote de chasse, les chemises de bucheron et tous les accessoires occasionnels type foulards ou nœuds papillons.

Et si je veux du neuf ?

Eh bien ils distribuent pas mal de marqués intéressantes à présent, notamment sur le jean et le chino.

En résumé, il y a 3 choses à retenir de Kiliwatch :

  • De la fripe de qualité, avec un gros travail de tri en amont, ce qui justifie en partie le premium facturé par rapport aux friperies concurrentes.
  • Des lignes de vêtements « vintage » (avec des vêtements recyclés) et d’autres « façon vintage » que nous allons découvrir.
  • Des vendeuses tatouées et dark dans tout le magasin. Au point que cela semble être leur critère n°1 de recrutement. Ça ne change rien aux vêtements, mais on approuve quand même.

Test des jeans « façon Vintage » Kiliwatch

Mais passons au test du jean semi-slim. Tout d’abord : oui, c’est un jean délavé. Ceux qui ont lu notre livre numérique savent les jeans bruts sont à prioriser quand on construit sa garde-robe.

Toutefois le délavage n’est pas à exclure :

  • quand le délavage est subtil (= proche d’un résultat naturel) et de bonne qualité (= pas de trucs vulgaires faits en 30 secondes à la javel ou au marteau piqueur).
  • quand il apporte (vraiment) quelque chose, comme ici quelques légères déchirures et un effet plus grunge que ce que vous obtiendrez par vous-même avec le vieillissement d’un jean brut.

Il faut tout de même garder en tête qu’un jean délavé coute plus cher qu’un jean brut (toute chose égale par ailleurs). En effet les actions entreprises pour vieillir le jean sont logiquement autant de temps de travail en plus en usine.

D’où l’impératif de mettre un peu de sous dans l'affaire (au moins autant que pour un jean brut de qualité équivalente). Et de garder en tête la maxime : « un jean délavé pas cher, c’est un peu comme ramener une fille chez soi sous éthanol et la découvrir sans maquillage au réveil ».

Qualité de la toile et du délavage

La toile est okay, standard, elle fait l’affaire. Elle est tout de même suffisamment bonne pour supporter les traitements infligés par le délavage (qui reste une usure, donc une agression de la matière).

La régularité de la trame est correcte, mais sans plus : pas trop de « traits verticaux » trop marqués. Comme le confirment les photos prises dans la balconnière (une innovation BonneGueule).

La toile est bien sûr plus fine qu’un selvedge : prévoyez donc une détente d’une bonne taille après quelques ports.

En quelques endroits, on retrouve aussi de l’usure sur le tissu. C’est très bien fait, c’est réaliste : je valide.

Qualité de la confection et détails

La confection est bonne, rien de particulier à souligner de ce côté-là. Coutures régulières, soignées, c’est OK.

À noter que l’usure infligée à la pièce n’a pas endommagé la confection. C’est pourtant un problème récurrent dans le jean délavé d’entrée et milieu de gamme.

Enfin, quelques petits détails sympas ont été maintenus, en dépit du prix honnête de la pièce :

  • les coutures en point chainette, et une fermeture éclair de bonne facture.

  • Un patch arrière d’une bonne qualité, pas un truc mis à l’arrache parce qu’il fallait bien en mettre un.

  • Et une attention portée aux couleurs de fil. Même si la couture aurait pu être un poil plus renforcée ici. Elle reste bien plaquée, mais bon, avec le temps on est devenu un peu exigeants sur le site.

Coupe du jean et expérience porté

Je m’attendais à ce que le jean détende pas mal, je l’ai donc pris serré (pour ne pas dire moulant) et je l’ai porté une petite semaine avant de prendre des photos après détente de la toile, dans ma chambre d’hôtel (car je suis trop lourd pour le bac à fleurs).

Une composition photographique très travaillée.

Bonne silhouette au global : le jean n’est pas tombé trop bas en se détendant à la taille. C’est un semi-slim, donc ça passe bien avec un haut un poil ample comme ce tshirt Kowtow (test à venir). J'ai été surpris par le fait que le jean tombe très bas dans le dos, léger problème de coupe selon moi.

Une fois porté, les délavages se retrouvent aux bons endroits de la silhouette : moustaches sur l’entrejambe, fishnets derrière les genoux, bon délavage sur la jambe. La première impression de « naturel » se vérifie.

Bilan du test du jean Kiliwatch

Au final on a un jean délavé bien pricé (99 €) pour ceux qui en auraient un peu marre du gros brut japonais. C’est sans doute une des bonnes surprises de la saison, et qui vient confirmer l’intérêt des productions de Kiliwatch.

Vous pouvez commander le jean du test ICI sur SoJeans.

A noter que d’autres jeans existent, dont un modèle en gris/rouille lui aussi réussi.

A propos Geoffrey Bruyere

Je pilote BonneGueule avec Benoît, on fonctionne en binôme. Mais c'est moi qui trouve les surnoms bêtes à l'équipe. J'aime la mode masculine, la boxe, l'art déco, et les filles avec de l'humour. C'est moins vrai pour le lundi matin et le curling.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • RafikSenouci

    Pas slim mais SEMI-slim, le pantalon est ajusté au niveau du bas de la jambe 😉

  • Myr Subversive

    Celui que le petit mec porte sur la photo?! bah c’est un jean droit…Pas du tout slim… on m’aurait menti lol

  • pas de violence, c’est les vacances !

  • Heho

    Non c’est juste parce que tu es gros.

  • dans les faits il est un peu affiné sur la jambe

  • Plaza856

    vous dîtes que c’est un semi-slim mais le lien vers le site indique coupe droite ?

  • tu as eu droit à un parcours du combattant ! l’exemplaire que j’ai testé ne m’a causé aucun problème mais merci pour ton retour !

  • Charles333601

    je suis pas tout à fait d’accord… J’ai fait l’acquisition de deux jeans kiliwatch délavés/neufs et  j’ai rencontré quelques soucis ! Je m’explique, le premier avait une couture intérieur  trop grossière qui me frottait la jambe à mi-cuisse ! Au bout d’un temps la douleur est devenue tellement insupportable  que j’ai demandé un tampon à ma meilleure amie (merci kiliwatch)  pour le coller sur ma cuisse et ainsi calmer la douleur ! Je ne l’ai plus jamais porté ! Puis un autre défaut à retenu mon attention au niveau du bout de la jambe (en dessous des coutures) ! En effet, les portant un peu décontractés de part leurs prix (60 euros chacun , magasin d’usine bordelais) je les ai laissé un peu traînés par terre et les extrémités pré-usées se sont éffilochées en moins d’une semaine ! en conclusion, je ne peux que déconseiller cette marque et je vous orienterai plus pour le même prix vers un levis 504 (semi-slim) en solde qui pour le même prix est d’une qualité bien supérieure …

  • Arnold

    bien fan des petites nanas tatouées de Kiliwatch perso 

  • je ferai plus gaffe, ça m’apprendra à écrire sur la plage

  • « tÂche », vraiment ? 😉
    Bon ok, j’arrête de malmener les mouches… d’autant que la tenue éditoriale de BonneGueule reste constamment remarquable. Bravo & continuez à nous abreuver de (bons) conseils !

  • décidément j’avais pas les yeux en face des trous ce soir là ! merci ^^ ça fait tâche une grosse faute dans le titre !

  • « RepEre », vraiment ? 😉

  • Anonyme

    C’est à garder ! Les puristes font même super gaffe à sa composition !

  • Tu parles du Patch cuir du Jean. Ca fait écho à une question sur laquelle je ne trouve pas de réponse : Ce genre « d’étiquette » c’est à garder, ou à découdre ? Perso, j’ai tendance à les enlever. Ça se fait assez bien pour peu qu’on prenne son temps.

  • tu as demandé aux vendeurs ?

  • Jordan

     Je suis passé là bas hier et j’en ai pas vu… il y a beaucoup de cuirs noirs ! des trench burberry pas ceintré (ça se retouche ???). J’ai vu des cabans de l’US Navy pour 150€ : pour ceux qui ont pas de caban pour cet hiver, ça vaudrait peut être le coup de jeter un oeil. Il y a eu un reassort de G.A.T (très peu usées). D’ailleurs je l’ai pas trouvé la marque Kiliwatch…

  • baaah… Kilitwatch ^^
    à part ça j’en ai vu des similaires chez Bill Tornade, plus qualis mais plus chers.

  • darky

    je suis super fan du cuir bleu en haut, tu sais où je peux en trouver (une marque facile a trouver qui fait ça)
    en tout ca je manquerais pas de passer la bas lors de mon prochain passage a paris!

  • Anonyme

    j attends avec impatience l article sur le jean EDWIN…j aime bcp cette marque meme si certain produits sont cheres..

  • geox

    Nice feet man 😉

  • Rems

     Oui j’avoue. J’ai capté après ! MDR

  • Contact

    moi aussi j’adore Killiwacth , même trop cher , on trouve toujours une pièce unique et styléee

  • Moi aussi, Geoffrey, l’origine des GAT m’intéresse. J’ai toujours rêvé de connaître leur histoire dans le détail pour pouvoir la ressortir dans les conversations du self de mon école.

    Superbes photos, belles tournures : cet article est un well done !

  • les GAT et les origines de leur fabrication, c’est un des grands mystères que j’aimerai percer un jour !

  • Juste rentré vite fait, pour donner plus de visibilité au jean. Attention aux effets trop féminins si tu tentes de le rentrer en partie dans le jean.

  • Ravi de te voir ici. ça marche je remplace 🙂 j’ignorais qu’elle venait de toi, on la trouve sur plusieurs sites… et je suis en ce moment en vacances à l’étranger. Bonnes vacances et à bientôt !

  • En effet, depuis Bangkok c’est un peu dur 🙂

  • Visiteur

     En même temps on la trouve partout cette photo :
    http://www.qype.fr/place/85767-Kiliwatch-Paris etc…
    Dès qu’on tape Kiliwatch dans Google on tombe dessus sur des tas de sites.

    Je comprends Geoffrey qui a préféré Google images pour illustrer l’article plutôt que de se déplacer devant le magasin 😉

  • Geoffrey, je suis très flatté de voir que ma modeste photo prise avec mon tél de
    l’époque te plaise (cf. http://www.commeuncamion.com/2004/12/18/kiliwatch-paris/) mais je
    suis persuadé que tu peux aller en prendre une toi même :p Et sans doute
    mieux !

  • Geoffrey, je
    suis très flatté de voir que ma modeste photo prise avec mon tél de
    l’époque te plaise (cf. http://www.commeuncamion.com/2004/12/18/kiliwatch-paris/) mais je
    suis persuadé que tu peux aller en prendre une toi même :p Et sans doute
    mieux !

  • Rems

    Rien a voir, mais j’aime bien le tee shirt noué à la taille, j’sais pas si c’est fais exprès mais ça me donne tout un tas d’idées ! 

  • Jordan

    Sympa l’article,

    J’avais acheté des GAT là bas mais la semelle s’était décollée, j’aurais dû faire gaffe en les achetant, j’en ai acheté une autre paire à hippy market plus loin et elles sont mieux. Je m’en sert de sneakers,  le design est sympa, par contre celle de hippie market sont vachement plus lourde, sur la semelle il ya marqué BW et pas BW sport comme sur celle de killiwatch et la semelle est plus jaune. Bref mystère, c’est peut être une question d’édition….

    Cependant, les blousons m’intriguent vraiment, celui que tu porte est vraiment sympa pour le prix. Ca me donne limite envie d’y retourner.

  • Michel

    Article sympa, mais qui me fera pas quitter mon brut pour un délavé !