Dossier : Qualité et prêt-à-porter d’entrée de gamme

Zara magasin
/

Ah, le prêt-à-porter (PAP) d'entrée de gamme, cette terrible porte d'entrée de la mode masculine… Pourtant, alors que pour de nombreux hommes, c'est l'unique gamme de PAP dans laquelle ils s'habillent, c'est un milieu qui est quand même bien méconnu, et qui cristallise quelques curieux mythes.

Le PAP d'entrée de gamme est le type de PAP le plus connu chez le français moyen, bien plus que le haut de gamme ou le moyen de gamme, tout simplement parce qu'à l'inverse d'un vêtement Dior, bien nombreux sont les hommes qui ont déjà porté du Celio, du Jules, du H&M, du Zara, du Brice, du Devred, du Armand Thierry, sans compter tous les vêtements Décathlon qui ont été détournés et portés dans un contexte complètement urbain.

Une histoire de prix...

La plus grande force de ces marques est d'avoir imposé un nouveau standard de prix, totalement détaché de la qualité de fabrication. Payer un jean 45 € est devenu "normal", même si la toile vieillit mal et que la coupe des fesses est toute flasque. C'est très insidieux, car ces marques ont réussi à banaliser l'achat de la médiocrité.

Pour que ces marques puissent fonctionner, elles reposent sur des effets de volume énormes, c'est-à-dire qu'elles couleraient si leur distribution était plus restreinte. En effet, pour faire tourner un gros point de vente Zara en plein centre ville, vous avez intérêt à en vendre des chemises à 40 € ! Sans compter les frais marketing colossaux que vous financez en achetant un tee-shirt à 10 € chez H&M.

Les économies d'échelle rentrent aussi en jeu, car vous vous doutez bien que le coût de fabrication d'une chemise n'est pas le même si vous en fabriquez 10 ou 10 000…

Vu comme ça... Crédit : le blog bien marrant "Indégivrables"

Là où je veux en venir, c'est que si ces marques peuvent se permettre d'avoir des prix de vente si bas, c'est qu'elles sont présentes un peu partout en France. Par contre, pour un petit créateur qui se lance, c'est impossible !

Quand on me demande "oui mais Benoit, j'ai le même budget que pour aller chez Zara, mais tu ne connaîtrais pas d'autres petites marques sympas dans la même gamme de prix, mais qui font des trucs de meilleure qualité ?".

Ma réponse est toujours la même "Non, si tu as un budget pour aller chez Zara, il n'y a que là bas où tu peux y aller, car il n'y a que Zara qui peut exister dans cette gamme de prix, pour des raisons complètement financières."

En effet, un petit créateur :

  • Ne bénéficie pas du tout d'économies d'échelle. Créer un prototype, le faire ajuster, le modifier, et lancer la fabrication sur quelques centaines d'exemplaires est très coûteux, sans compter le fait que contrairement à Inditex (le groupe détenant Zara), il n'y a souvent aucun investisseur pour l'aider. Le prix de vente final s'en ressent forcément, mais il ne peut pas faire autrement !
  • Ne bénéficie pas d'une campagne marketing d'envergure, ce qui est encore plus compliqué pour se faire connaître (heureusement, les blogs sont arrivés, mais c'est une autre histoire). Par contre, là est la bonne nouvelle pour nous : les frais de publicité sont tellement chers que la plupart des petits créateurs préfèrent réinvestir dans la qualité, ce qui ce traduit pour nous par un excellent rapport… qualité/prix.
  • Ne bénéfice pas d'effets de volume. Du fait du nombre (très) restreint des points de vente, et des prix plus élevés que de l'entrée de gamme, le français moyen ne va pas se précipiter dessus.

Avec tous ces éléments, vous comprenez mieux pourquoi on ne trouve que des grands groupes régnant en maîtres sur le PAP bas de gamme ? En effet, vouloir un caban gris en laine et cachemire à moins de 200 € est tout à votre honneur, mais seule une marque comme Zara a la structure financière permettant de le faire. Et sûrement pas un petit créateur parisien.

Building Dior

Aucun créateur ne pourrait se permettre une telle folie !

Alors certes, certains d'entre vous pensent peut-être que le prix est utilisé comme une arme marketing par le haut de gamme ("ils mettent des prix élevés pour montrer que c'est une marque de luxe, mais s'ils le voulaient, ils pourraient être moins chers").

C'est peut-être vrai pour les grands groupes du luxe ou les marques du sentier, mais pour des petits créateurs moyen de gamme ou qui se lancent : je n'y crois pas.

Parmi toutes les marques moyen de gamme que l'on conseille sur le blog, vous seriez très étonné de voir que la plupart d'entre eux ne se versent même pas de salaire (ou alors pas beaucoup plus que le SMIC) car créer une marque de vêtement est loin d'être une manne financière. Ce n'est clairement pas ce que je conseillerai à quelqu'un assoiffé par l'argent. La solution idéale (ou de facilité) serait d'augmenter leurs prix, mais ils se refusent à le faire car ils auraient l'impression d'être "trop cher". Véridique !

Ce que je vous demanderai juste, c'est que la prochaine fois que vous voyez du moyen/haut de gamme qualitatif (mais pas venant d'un grand groupe du luxe type Hugo Boss) au lieu de pester contre le prix, comprenez que le créateur derrière ne peut pas forcément faire autrement.

Et la prochaine fois que vous allez chez Zara, achetez-y ce que vous voulez, mais ne prenez pas pour référence tous ces prix à deux chiffres.

How Zara makes uk shoppers pay more

Étonnamment, nous ne sommes pas les plus mal lotis.

Prêt-à-porter mainstream VS milieu de gamme

Comme vous l'aurez compris, on ne diabolise pas du tout le prêt-à-porter d'entrée de gamme... quand il est acheté en connaissance de cause. Ce qui est par contre triste, c'est de voir les gens se jeter sur des collabs H&M x Martin Margiela en plastique / papier mâché, ou de manière plus générale aligner dans leurs penderies des dizaines de vêtements pas chers mais mal choisis.

HM-maison-martin-margiela-00

La direction artistique "chantier en cours" : auto-dérision ou pure franchise ?

Sortir d'un Zara ou d'un Célio avec des bonnes affaires est donc un sport d'averti, il faut avoir fait ses armes dans des gammes plus qualitatives avant de pouvoir discerner le bon rapport qualité/prix là où on ne l'attend pas. Tout cela pour vous dire qu'en tant que débutant vous avez plus de chances de vous planter qu'autre chose.

Deuxièmement certaines pièces ont un prix minimum qui ne peut être compressé en dessous d'un certain prix. C'est le cas :

  • des matières nobles comme le cuir et le jean (qui auront en rendu cheap et s'useront au lieu de se patiner),
  • des pièces nécessitant une confection de qualité, comme les chaussures de ville ou les blazers (très mauvaise durabilité sous le prix plancher),
  • des matières travaillées, comme les jeans délavés, les effets de tricot sur la maille ou les patines des chaussures...

N'achetez pas ces pièces dans le prêt-à-porter d'entrée de gamme : elles y sont quasi-inexistantes. J'insiste. Investissez un peu plus dans du milieu de gamme qui s'avèrera au final bien plus rentable dans le long terme (et je ne parle même pas de l'aspect purement esthétique). Si vous n'avez pas les sous pour vous acheter la pièces que vous voulez : économisez et attendez. Et réorientez-vous vers des basiques simples en attendant (exemple : un caban en laine en attendant de vous payer un blouson en cuir digne de ce nom).

Le prêt-à-porter d'entrée de gamme à tout de même sa place sur le marché, car il permet de dénicher certaines pièces intéressantes dans des qualités correctes, si l'on se donne le temps et l'énergie de bien fouiller chaque collection en magasin (et surtout pas sur la base d'un lookbook). C'est très vrai pour toutes les pièces simples, comme les t-shirts (Monoprix), les chinos (H&M), les chemises basiques (Zara), ou encore les mailles toutes simples (Uniqlo).

Quelques mots sur le "faux luxe"

Inversement, le milieu et le haut de gamme ne sont pas non plus la panacée, car on y trouve foison de marques qui proposent une qualité d'entrée de gamme au prix du haut de gamme.

Je pense notamment à tous ces créateurs de mode concepts marketing qui fleurissent encore mais pour lesquels j'envisage peu d'avenir : The Kooples, Sandro, Zadig&Voltaire, IKKS, Le temps des cerises, Scotch&Soda, Façonnable... Idem pour les vieilles maisons qui ont plus ou moins bradé leur héritage, mais pas le prix de la came : Boss, Burberry, Dior.

On les reconnait facilement à leur omniprésence sur les pages glacées et les sélections des magazines, les publicités dans la rue. Elles sont généralement distribuées dans les points de vente à forte visibilité, car c'est dépense liée à l'image : aéroports, grands magasins, grandes artères touristiques type Champs Elysées ou rue des rosiers dans le Marais.

boutique Sandro

Baladez-vous dans un grand magasin et lisez les étiquettes de composition.
Vous verrez tout de suite de quoi je parle.

Mais comment je fais si j'ai un petit budget alors ?

Il n'y a pas 36 solutions, et je ne ferai pas un guide de la mode low cost, mais pour rappel :

  • Les marques où vous devez taper pour les petits budgets, vous les connaissez déjà : Monoprix, H&M, Zara, etc. Je vais pas m'étendre sur le sujet, car j'aborde en profondeur ce point dans le BonneGueule Book. Mais vraiment, à part ces groupes, il n'existe pas de petits créateurs qui font des choses stylées dans ces prix là, c'est vain de croire le contraire ! La bonne nouvelle, c'est que même chez Jules et Celio, je constate une augmentation de la qualité globale… Et faites-moi plaisir, regardez les lookbooks de ces marques, il y a parfois des tenues vraiment sympas (et qui ont l'avantage d'être quotidiennes).
  • Quand vous voyagez hors de France, pensez absolument à visiter une boutique d'une marque low cost propre à un pays, comme Topman en UK ou Le Château au Québec, il y a quelques surprises parfois.
  • L'occasion. Je ne vais pas répéter le refrain sur ebay et les petites annonces, car on va dire que je radote 😉
  • Les déstockeurs sont en général assez décevants, vous savez donc à quoi vous attendre quand on vous promet un jean Diesel moins cher...

Bon, et pour ceux qui ont un petit budget et qui sont satisfaits de leur garde-robe, quelles sont vos astuces ? où achetez-vous vos vêtements ?

Le cas des soldes

Une vraie bonne occasion pour (bien) s'habiller, cela reste sans surprise... les soldes. À condition de savoir s'y prendre, pour déjouer toutes les fausses bonnes affaires qui croiseront votre route. Vous pouvez lire le guide de survie des soldes à présent !

Black Friday

On va tout faire pour vous éviter ça.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien c’est une belle affaire alors, clairement ! Bien joué !

    (Pour la boutonnière elle peut être ouverte sans être une milanaise 😉 )

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pierre !

    Pas de hausse de la qualité à notre connaissance, mais c’est vrai qu’à ce prix c’est chouette !

    Par contre pour la vraie boutonnière milanaise… Tu es sûr ? Cousu main etc ? (Sinon c’est juste une boutonnière tout court)

    Même chose pour les boutons en nacre : sont ils très froids lorsque tu les poses sur tes lèvres ? Ils devraient l’être, surtout vu la taille du bouton vu que ce sont des boutons de blazer et pas de chemise (L’imitation nacre existe aussi, ça ne ressemble pas forcément à du plastique au premier coup d’oeil !)

    Enfin pour les matière utilisées, ce sont des matières tunisiennes il me semble : pas mal du tout (on en utilise pour notre jean gris accessible par exemple) mais pas de quoi justifier un prix de départ de 400 euros par exemple, comme tu pourrais le faire sur des matières italiennes, ou anglaises.

    En tout cas il est toujours possible de faire une bonne affaire, même sur ce genre de marques là, il faut juste être très vigilant 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Tyrex !

    Les étiquettes de compo sont un bon point de départ, mais pour en apprendre plus, pas d’autres choix que de comparer des produits de différentes gammes pour te faire une idée plus large du spectre sur lequel peut s’étendre une qualité de confection (mais aussi pour apprendre à te fier à un rendu visuel d’une matière. Un pourcentage ne te dit pas tout, surtout qu’un même matériau de départ (coton, laine, et même certains synthétiques) peut avoir différents grades de qualité, et être travaillé de différentes façons) 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Matthieu !

    Dans les villages de marques il y a aussi énormément de mauvaises affaires, avec des « collections » spécialement conçues pour être vendues à prix bas… Et confectionnées dans une qualité nettement inférieure.

    Ce n’est pas toujours le cas, mais tu as intérêt à être prudent, c’est loin d’être le Graal.

  • Euxane – BonneGueule

    Hello Thomas,

    Merci pour ce retour.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Omar !

    Le prix et la qualité sont bien liés jusqu’à un certain point, dans le sens où il est difficile d’avoir tel ou tel niveau de qualité sans un certain prix minimum qui lui est lié. En revanche ce genre d’expérience prouve bien qu’il est tout à fait possible que des vêtements soient chers ET mauvais :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Romaric !

    Excellente question.

    C’est vrai qu’il n’y a pas de délimitations précises ou de consensus sur celles ci.

    Je vais essayer d’expliquer au mieux :

    Petite marque : marque qui possède une très faible part de marché, souvent avec une équipe réduite aux commandes, et des volumes vendus pas énormes. Survivent souvent en se démarquant nettement du marché, par exemple en proposant un monoproduit à des prix agressifs pour sa qualité (Hast, qui maintenant n’est plus une petite marque du fait de son succès, le Pantalon…). Autrement peu de chances de rester en vie.

    Petit créateur : même chose que pour la petite marque, seulement avec une volonté assez marquée de proposer un type de design, une cohérence créative à travers ses collections (le design devient aussi un argument, ce n’est plus que le rapport Q/P sur des basiques qui est mis en avant).

    On peut penser à Benjamin Jezequel, Drapeau Noir, et anciennement Hèdus (qui a fermé en attendant de voir s’ils trouvent des fonds. Pas facile d’être un petit créateur, justement)

    Ce sont souvent des termes qu’on utilise de façon positive (on salue vraiment l’initiative de ce genre de marques), c’est pourquoi tu ne nous entendra probablement pas dire « petite marque » ou « petit créateur » pour une marque qui viendrait de se lancer par exemple, mais qui serait une sombre arnaque 😉

    A.P.C. tu peux considérer que ça commence à être une marque vraiment haut de gamme (même si on est assez loin de la frontière « luxe » ou « très haut de gamme »).
    On dira aussi que c’est une « grande marque » car elle est très connue, distribuée…

    Balibaris c’est une « ancienne » petite marque placée sur du milieu de gamme, qui a beaucoup grandi depuis, donc pas simple à définir précisément.

    Voilà, j’espère avoir apporté les infos nécessaires 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Daniel !

    Je peux te répondre pour les manteaux COS : c’est pas mal pour le prix (il me semble qu’on a assez souvent un pourcentage de laine majoritaire)

    Par contre niveau durabilité, j’ai un ami pour lequel le thermocollé sur le bas des pans se défaisait au bout de deux hivers. :/

    A l’inverse un autre ami a eu une très bonne surprise avec un Manteau Monoprix bien costaud et joli pour juste 100 euros, donc c’est également une option

  • Ça dépend vraiment de ce que tu recherches.

    Je pense que sur des choses comme les chemises, les blazers et les pantalons en flanelle, ce n’est pas nécessaire pour des étudiants. Mais sur des blousons que tu souhaites garder longtemps, nous représentons un choix parmi d’autres.

  • orliaguet daniel

    merci Geoffrey étant étudiant faut il que j’achète vos pièces

  • Hello Daniel,

    Pas de problème.

    Je pense que Xavier (Le Barboteur) parle de rapport qualité/prix plus que de qualité intrinsèque. La fast fashion c’est de la mauvaise qualité (mauvais montages, mauvaises matières, parfois même teintures qui causent des allergies, comme ça m’est arrivé). Tu le dis toi-même concernant H&M.

    Cela dit ça ne coute vraiment pas cher. Donc ce n’est pas réellement problématique dans la mesure où la qualité basse est liée à des prix bas eux-aussi (si on ferme les yeux sur tous les autres soucis environnementaux et sociaux qui posent ces marques).

    Nous concernant, on s’intéresse aux belles matières, aux vêtements qui durent, et on s’adresse davantage à un public qui a des attentes plus fortes en qualité que la moyenne des clients de fast fashion. Un public un peu plus « initié ». Alors on leur donne une meilleure qualité, et comme les miracles n’existent pas en économie, cela s’accompagne aussi d’un prix plus cher.

    Cela dit on refuse de faire de la pub sur nos vêtements, ou d’engager des dépenses couteuses qui ne seraient pas directement investies dans la qualité du produit. C’est ce qui nous permet de produire des qualités similaires aux marques de luxe, à des prix milieu de gamme. Après, c’est sûr qu’ils restent plus chers que le bas de gamme, je ne dis pas le contraire.

    On ne fait pas non plus de soldes, car on estime que ces vêtements ont un prix « juste ». Et que ce sont des vêtements intemporels qui ne se démodent pas de manière saisonnière. Du coup ce ne serait pas logique d’avoir des prix qui fluctuent.

    C’est ce qu’on explique ici :
    https://www.bonnegueule.fr/dossier-lhypocrisie-des-soldes-dans-la-mode-masculine/

    Si tu as d’autres questions, on est à ton service.

    Bonne journée,
    Geoffrey

  • ASOS c’est bas de gamme, et c’est facile de t’expliquer pourquoi (qualité du montage, matière pleines de fibres synthétiques).

    Cela dit, en aucun cas je juge les gens par rapport à ce qu’ils achètent. Si tu ne te sens pas « respecté », ça ne vient pas de nous…

    Ensuite, si tu n’apprends rien ici, c’est top opinion, mais je ne sais pas quoi te dire de plus…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Daniel !

    Ce n’est pas parce que c’est de l’entrée de gamme que c’est « mauvais ». Ca vaut ce que tu payes, c’est à dire, pas cher du tout, et c’est normal que la qualité soit inférieure à celles de marques avec une confection et des matières plus poussées.
    Tout es une question de « avoir le mieux possible selon le budget que tu as ».

    Par contre je ne vois vraiment pas en quoi parler de ça est un manque de respect envers les autres.
    Tu as tout à fait le droit d’avoir ton avis, comme on a le droit d’exposer le notre et d’y apporter des arguments !

    Bonne continuation,
    Nicolo

  • Hello Daniel,

    On peut tout à fait s’habiller sur un budget étudiant en dénichant les bonnes marques, on a d’ailleurs écrit un article à ce sujet : https://www.bonnegueule.fr/comment-bien-shabiller-pour-pas-cher/

    Comme tu le verras, on trouve effectivement de temps à autre quelques trucs potables dans le mass market, mais on trouve plus surement son bonheur chez des marques spécialistes, sans forcément avoir à dépenser plus.

    Cela dit, investir plus, c’est aussi des vêtements qui durent plus, donc pas forcément plus cher sur le long terme.

    Bonne soirée, à ton service pour répondre à tes questions,
    Geoffrey

  • orliaguet daniel

    bonjour je suis lyceen je ne suis pas d’accord avec vous sur ce point la . je ne pense pas qu’on a tous le budget pour se payer du apc ou vos pulls a 200 euros bonnegueule. j’ai l’impression que qu’il faut etre riche pour s’habiller bien. ayant un budget limité je préfère m’habiller a zara meme si vous dites que c’est bas de gamme.je trouve que vous etes dur envers ces marques. j’en ai trop dit.en tout cas ca me met la rage.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gérard !

    C’est sûr que ça aide toujours de tomber sur ce genre de bonens affaires 😉

  • Ayant pris du poids – ce que j’ai perdu en tour de tête – je i’ai récupéré en ventre – donc tout refaire dans ma garde » robe – et quand je dis tout – c’est tout – Paris est une mine inépuisable –
    pour s’y refaire – suffit de flâner devant les vitrines – et fonctionner au coup de coeur – profiter des magasins qui ferment leurs portes – c’est ainsi que j’ai pu acheter 6 pulls cachemire et soie pour 180 Euros – eh oui – je voulais en acheter deux – mais au vu de leur prix – j’ai acheter tout le présentoir – la j’ai des vues sur un ensemble Herringbone Prince Edward – 300 EUROS au lieu de 600 – Pour remplacer celle que je porte sur la photo – tenue moins formelle que le smoking – ce qui est valable pour les vêtements l’est aussi pour tous les accessoires – bijoux – montres -chaussures – ect – il suffit de repérer la formule magique -+ avant fermeture définitive – ou fermeture avant travaux – bonne chance – et bon shopping –

  • c’est aussi un bon choix en effet 🙂

  • Poivre blanc

    Pour le Hoodie, en termes de qualité et pour un budget abordable, je lui aurais plutôt conseillé un hoodie de chez « Maison Standards ».

  • Cher lecteur,
    Merci pour ton retour, c’est toujours utile !
    Du coup, pourquoi estimes-tu que cet article n’est pas évident pour un débutant ? Quels sont les éléments qui te font dire cela ?
    En ce qui concerne le hoodie que tu cherches, le Zara semble être en effet le meilleur choix. Concrètement, ce sont 3 produits équivalents : même style, même couleur, même composition… Par conséquent, le seul élément distinctif c’est le design ! Et sur ce point, le Zara est le plus qualitatif.
    Néanmoins, pour les basiques, en général, Uniqlo sera ton meilleur allié 😉
    Bien à toi

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello lecassebonbons 😉

    Merci pour ton retour, et merci de nous suivre !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Mohamed !

    Si tu ressens le besoin d’avoir des pièces particulièrement sobres, mais de bonne qualité, il faut que tu cherches un peu partout.

    A partir d’une certaines gamme, les marques ont tout intérêt à proposer un twist créatif à leurs produits, parce que ça les distingue et que ça justifie une partie du prix aussi.

    La bonne nouvelle c’est que chacune de ces marques « créateur » (sauf si tu vas effectivement vers Dries Van Noten ou Yamamoto) auront toujours des pièces sobres et simples qui se baladent dans leurs collections. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Mohamed. Qu’entends tu par « créateurs » ?

    Tu veux dire que tu souhaites rester dans un esprit classique, avec des pièces bien faites et qualitatives mais sans « twist » stylistique particulier ?

    Dans ce cas là il y a Mélinda Gloss et APC (Pas pour tout cependant, avant tout pour les jeans.) qui viennent directement à l’esprit. Ly Adams est une bonne option aussi, mais on est plus souvent sur du HDG, plus tellement du « milieu ». Gant et Gant Rugger (pas les mêmes lignes) font aussi dans du classique plutôt tailoring, parfois un poil preppy.

  • article intéressant ! Des suggestions pour une marque de prêt à porter homme moyen- haut de gamme sans se retrouver chez les créateurs? Comme par exemple Agnès B.?

  • RafikBG

    Hello Octave,

    Merci pour ce retour très détaillé, et bienvenue parmi nous :).

    Ce que tu dis est intéressant, et tu mets bien en exergue les effets qu’un changement de direction peut avoir sur une marque. Continue de choisir tes pièces avec attention, c’est le bon réflexe, particulièrement chez HB où il y a parfois à boire et à manger. 🙂

    Et si tu as besoin d’un conseil ou d’un avis, n’hésite pas !

  • Rémi N.

    Merci, je ne manquerais pas de faire un retour d’ici quelques mois alors 🙂

  • RafikBG

    Salut Rémi,

    Niveau design, je le trouve réussi. Les détails sont intéressants, et si tu te sens suffisamment à l’aise pour aborder une pièce assez « marquée », c’est une piste séduisante.

    Ne t’en fais pas pour la doublure en viscose, les propriétés de cette matière s’approchent du coton (respirabilité incluse). En tout cas si tu sautes le pas, je serais ravi d’avoir un retour de ta part 🙂

  • RafikBG

    Hello Rémi,

    Les standards de qualité restent en général assez constants d’une collection à l’autre, mais n’ayant pas vu la dernière de The Kooples, je ne peux parler en connaissance de cause.

    Aurais-tu un URL à nous joindre pour la parka en question ? 🙂

  • RafikBG

    Hello l’ami,

    Merci pour ton témoignage, confronter des idées de manière constructive est toujours intéressant !

    Le but de cet article n’est pas de dire qu’il faut bannir ces marques, mais simplement qu’il faut être plus vigilant quand on s’y fournit. Un degré d’exigence plus important permet de ne choisir que les pièces qui en valent la peine, car bien sûr, on peut y trouver certaines pièces intéressantes ! 🙂

    Si cette piste t’intéresse, je t’invite à lire cet article pour aller plus loin : https://www.bonnegueule.fr/sortir-de-la-vision-bonnes-marques-mauvaises-marques-et-diversifier/

    A très vite, et encore merci !

  • RafikBG

    Salut Pierre M,

    Hahahaha, merci mamie !

    Effectivement, les marques type Asos ont un très bon fit pour les petites morphos ! Je t’invite seulement à rester vigilant au niveau de la composition, on retrouve souvent du polyester.

    Je n’avais jamais remarqué cette corrélation pour les tee-shirts à imprimés, mais la cible de la marque peut effectivement beaucoup jouer.

    Et pour ce qui est des chemises, si tu peux te permettre le sur-mesure, alors go ça peut vraiment être intéressant. Comme tu l’as très bien remarqué d’ailleurs ;).

    Quoi qu’il en soit, un grand merci pour ta confiance, et à très vite !

  • RafikBG

    Salut Denis,

    Merci pour ton retour, ravi que l’article te plaise !

    Permets-moi de nuancer notre discours à propos de Scotch & Soda : la qualité n’est en soi pas mauvaise, mais c’est le rapport qualité/prix qui laisse à désirer. Autrement dit, et même si le produit est correct, ça reste un peu cher pour ce que c’est.

    Pour ce qui est des marques du type Everlife, certains designs peuvent effectivement être sympas. Je n’ai jamais testé leurs produits (et peux donc difficilement parler en connaissance de cause), mais si tu es intéressé par une pièce, je t’invite à bien regarder la coupe, la composition, etc 🙂

    N’hésite d’ailleurs pas à nous faire un retour à l’occasion, à très vite !

  • Excellent article! Vous m’avez réconcilié avec payer un peu plus cher pour mes vêtements. J’adore le conseil d’attendre plutôt que d’opter pour le low cost.

  • merci !

  • BenoitBG

    Merci pour ce témoignage très très intéressant, vraiment !

  • eamaru

    Bonjour !

    Je viens de découvrir votre blog et c’est un grand plaisir de vous lire et de constater qu’il existe quelque part des hommes qui partagent globalement ma vision de la mode.

    J’avais néanmoins envie de réagir sur cette article par rapport à une affirmation concernant la qualité chez Dior (contrairement aux autres marques citées – on ne parlera même pas de Z&A dont la qualité frise l’escroquerie).

    Certains de mes costumes Dior ont plus de 10 ans. Ils sont toujours impécables : pas de lustrage, pas de froissage (autrement dit, les fibres n’ont pas cassé), pas de déformation, etc. contrairement à l’unique costume Prada que j’ai achété (et pour cause) troué et lustré au bout de 3 mois, déchiré au bout de 3 ans.

    Je n’ai d’ailleurs pas obtenu le même niveau de qualité en passant par un tailleur pour un costume sur mesure avec tissu de qualité (malgré tout inférieure à du tissu Zegna) à un tarif similaire à celui de Dior en solde (1200 euros).

    Effectivement Dior est (très) cher, mais contrairement à Prada (je n’ai pas testé Gucci), cette marque n’adopte pas seulement un positionnement luxe. Je la considère au même titre qu’Hermes (plus qualitatif encore, mais inabordable) comme une des dernières grandes marques de luxe historiques à proposer une qualité quasiment introuvable ailleurs (dès lors que l’on ne s’oriente pas vers leurs produits « d’appel » pour kéké en mal de logo prestigieux – surtout vrai pour Dior).

    Alors oui, le ticket d’entrée est lourd :1800 euros pour un costume, mais sur 10 ans ça donne 180 euros/an alors qu’un costume moyenne gamme à 600/700 euros (Bill Torenade/Agnes B, etc.) me fait que 3 ans… soit >200 euros/an Et ce, sans avoir bénéficié du même fit (retouche complète inlcuse qui s’apparente à de la demi-mesure : manches, dos, épaules, boutonières, ceinture pour s’adapter aux différentes assymétries du corps).

    Etonnament, Je n’ai pas trouvé à ce jour de marque proposant de meilleur rapport qualité/prix pour m’équiper en costumes pro adaptés à ma morpholgie longiligne (ce qui reduit signicativement le champ des possibles et donc mon retour d’expérience…).

    Ceci étant dit, j’aime beaucoup de ce que vous faites 🙂

    A vous lire encore et encore, vous écrire aussi !

  • BenoitBG

    C’est vrai, d’autant plus que certaines pièces montent en qualité.

  • GreatOz

    Vous êtes dur envers Sandro… c’est quant même la plus » qualitative » de toutes ces marques. Personnellement, je parviens à y trouver quelques pièces convenables.

  • on est bien d’accord 🙂
    durs durs les vendeurs parfois, en effet !

  • Louis

    Très bon article, as usual. Sur le PAP d’entrée de gamme complètement d’accord. On sait ce qu’on achète pour le prix payé. Là où ça coince carrément c’est quand tu dépenses plus pour une pièce dont la qualité est sujette à caution dans les segments « faux luxe ». Par exemple, j’ai un manteau P.Smith acheté 400 eur qui a bouloché à mort la première saison et un autre payé 40 eur dans une friperie (un 3/4 sur mesure réajusté) qui n’a pas bougé en 6 ans de port.
    Là où je suis sidéré quand même, ce sont les vendeurs qui tentent de te vendre une came qui a des défauts de coupe, de fabrication au prix fort sans ciller. Le dernier qui a tenté de me refiler une veste « mode » en synthétique Thermocolé avec des plis aux épaules à 700 eur s’en souvient encore. Bref, pour dénicher la pièce stylée au bon rapport qualité/prix demande de l’opiniâtreté et une Vraie démarche vers les créateurs de niche, les petites boutiques…bref les amoureux de la sape.

  • on te souhaite bonne route dans le style alors 😉

  • olivier

    OK on va bien voir.

    Les pulls sont en 100% coton, bien ajustés et pour le coup avec les réductions des soldes à 30€ chacun. On verra comment ils vont évoluer.

    En tout cas merci pour ce blog et pour votre méthode, j’ai mis un peu de temps à m’y plonger, j’y vais petit à petit, mais je commence a y prendre goût. Je suis encore dans la phase « constituer ses basiques » affaire à suivre… lol

  • pas encore testé, mais ma copine a un bon jean de chez eux

  • olivier

    Bonjour,

    J’ai l’impression d’avoir trouver quelques bons basiques hier chez Bonobo. Notamment deux grosses mailles slimfit qui tombent vraiment pas mal. Que pensez-vous de cette enseigne? j’ai du mal a me faire une idée sur la qualité des produits…

  • Jack&jones et pour moi selon mon humble avis une bonne marque pour un style décontracté et pas excessivement chère je préfère m’habillez chez jack&jones que chez zara car je pense pour moi et je rejoint ce qui est dit dans l’article il ne font pas des produit de qualités et cherche trop à faire du sensationnel et être dans le paraître au détriment de la qualité du vêtement. J’espère que le blog s’intéressera d’un petit peu plus près bien sur tout n’est bon à prendre chez cette marque (il s’agit plutôt d’une marque pour jeune mais on peu dénicher de bons articles tout de même).

    Par ailleurs je souhaite réagir a l’article concernant le « haut de gamme » mieux vaux se méfier car il nous cache beaucoup de chose et le « made in france » n’est parfois qu’un slogan, pour vous aiguillez regardez cette vidéo :http://www.youtube.com/watch?v=rO0ErzOCpfg

  • mathcore

    Moi pour savoir si un vêtement est de bonne qualité je fais plusieurs test. déjà je fonctionne principalement au toucher. Toucher la matière pour savoir ce qu elle vaut, faire glisser un col de chemise entre les doigts pour détecter un thermocollé . retourner le vêtement et lire sa composition parce que l acrylique c est mal. le sentir, parce que les produit chimiques ça pue. tirer sur les coutures voir si ca résiste. regarder les finitions, frotter avec un tissus blanc humide pour voir si la couleur déteint. ensuite je compare ca avec le prix voir si c est raisonnable .
    mais le principal c est le toucher.

    pour ca moi j aime encore beaucoup ce qu ils font chez massimo dutti. bonnes matieres dans des coupes assez bonnes , pas de logo et relativement bien fini pour le prix.

  • Pour ce qui est des chemises, je trouve la gamme Hackett très intéressante, les coupes, les finitions et la qualité sont au RDV, il y a d’ailleurs une vente privée demain si je peux me permettre.

  • Rodolphe

    J’ai regardé ce que fait Marchand Drapier et j’aime beaucoup la collection Femme.

  • Rodolphe

    Ok. Merci pour toutes ces pistes intéressantes. J’irai y faire un tour.

  • En fait chez cavalli meme la seconde ligne n’est pas vraiment sobre. Et chez givenchy tu trouveras des sweats à capuches en peau de poney teintée et, très bientôt, leurs fameuses chemises à imprimé « bird of paradise » de l’été dernier. Après c’est dur de résumer tout ce que tu pourras trouver. Ce que je te garantie, c’est qu’il y aura forcément quelques chose qui devrait te convenir. En plus chez Cavalli, l’équipe de vente est absolument géniale. Donc si tu es sur Paris (ce qui n’est pas mon cas, je fais le déplacement pour la journée), va y faire un tour. N’hésite pas à demander si la collection été est arrivée : s’il n’y a pas trop de monde en boutique, souvent les vendeurs sont arrangeants. Enfin sinon chez Versace tu as aussi la floraflage soldée à 380. sinon chez roberto http://store.robertocavalli.com/fr/robertocavalli/long-sleeve-shirt_cod38284024dx.html. ou une chemise fleurie chez Mc Queen à 350 http://www.alexandermcqueen.eu/Sale/ABK,en_GB,sc.html ou mieux, La Chemise Française, qui propose pour moins de 200€ des chemises fabriquées en france avec des imprimés « originaux » : http://www.lachemisefrancaise.fr/Benzina-Made-in-France-p-35-c-2.html#fp

  • Rodolphe

    J’apprécie ton aide Romain et cela confirme ce que j’imaginais : on y trouve principalement des pièces au look plus sobre. Et c’est en général ce que je ne recherche pas.
    Pour te donner un exemple de ce que j’aime :
    http://fr.versace.com/Chemise-homme-Barocco-en-soie/A62606-A209819,fr_FR,pd.html&cgid=220300#!i%3D6%26color%3DA721%26size%3D39
    J’entends bien que de temps en temps, on doit aussi y trouver des pièces au design plus aguicheur.
    Mais ma demande principale est quels sont les autres créateurs qui proposent des looks « non conventionnels » à des prix intéressants ? Car moins non plus, je ne peux pas me permettre de mettre 4000 € dans un cuir (même si j’ai déjà fait la « folie » de mettre 1200 € (soldes -50%) dans une veste à 2400 €, chose que je ne veux plus refaire dans l’immédiat).

  • Je ne peux me permettre de sélectionner une pièce sur le lookbook d’un défilé en me disant que je vais l’acheter. Chez ces créateurs là c’est souvent bien trop cher (4000€ dans un cuir, il faut pouvoir se le permettre !). En revanche, ils ont tous ce que l’on pourrait appeler une seconde ligne, qui propose la même qualité mais des looks beaucoup plus sobres : des basiques en somme. Et là c’est intéressant, mais bien sûr il faut toujours être vigilant car entre articles défectueux et production outlet, tout n’est pas bon, et il ne faut bien sûr pas acheter que pour la marque. Mais vraiment, si tu aimes chercher et comparer, tu trouveras des pièces absolument renversantes (vestes en lezard, et en alligator chez cavalli par exemple) avec une qualité hallucinante pour un prix intéressant. Là bas tu as d’autre maisons comme Loro Piana, Zegna et Givenchy pour le pap, heschung ou tod’s pour les chaussures : que des pièces de grandes qualité. En fait il faut aller là bas en se disant simplement : je veux une chemise, un pantalon… et là ce sera forcément intéressant. C’est beaucoup plus risque quand tu y vas en espérant trouver un modèle très précis d’une collection

  • Je ne peux me permettre de sélectionner une pièce sur le lookbook d’un défilé en me disant que je vais l’acheter. Chez ces créateurs là c’est souvent bien trop cher (4000€ dans un cuir, il faut pouvoir se le permettre !). En revanche, ils ont tous ce que l’on pourrait appeler une seconde ligne, qui propose la même qualité mais des looks beaucoup plus sobres : des basiques en somme. Et là c’est intéressant, mais bien sûr il faut toujours être vigilant car entre articles défectueux et production outlet, tout n’est pas bon, et il ne faut bien sûr pas acheter que pour la marque. Mais vraiment, si tu aimes chercher et comparer, tu trouveras des pièces absolument renversantes (vestes en lezard, et en alligator chez cavalli par exemple) avec une qualité hallucinante pour un prix intéressant. Là bas tu as d’autre maisons comme Loro Piana, Zegna et Givenchy pour le pap, heschung ou tod’s pour les chaussures : que des pièces de grandes qualité. En fait il faut aller là bas en se disant simplement : je veux une chemise, un pantalon… et là ce sera forcément intéressant. C’est beaucoup plus risque quand tu y vas en espérant trouver un modèle très précis d’une collection

  • Rodolphe

    Merci pour vos conseils les gars.
    Je ne suis jamais allé à la Vallée Village, mais le concept ne me convainc que moyennement.
    Si j’achète du Cavalli ou du Versace, ce n’est pas pour le prestige de la marque mais pour le design du produit qui me plait. En général, ce que je fais, c’est que je vais sur leurs sites internet, je regarde les collections et quand les soldes arrivent, je fais un tour dans leurs boutiques pour acheter ce que j’ai repéré. Ou bien, je commande sur leurs sites de vpc, quitte à renvoyer si ça ne me va/plait pas (ce qui est rare car je connais ma taille dans ces marques).
    Maintenant, j’imagine que dans un endroit comme ce village, il n’y a que quelques pièces et on prend ce qu’il y a. On est donc tenté d’acheter « pour la marque » même s’il n’y a pas « la pièce » qu’on veut. Mais peut-être que je me trompe ?

  • merci pour ton retour

  • Franz

    Même avis que Geoffrey j’ai acheté une belle chemise Faconnable hier en solde (50€ au lieu de 130€) clairement ca casse pas trois pattes à un canard, pas mieux que mes Hast qui coutent 50€ toute l’année et qui sont conçus en France et réaliser en Europe.

  • Franz

    Quand tu fais du sport à un certains niveau impossible d’acheter un jeans sur internet 😉

    Merci pour le lien, je l’avais déjà lu (très utile).

  • hello Franz,
    tu peux jeter un oeil à ce classement des marques pour t’aiguiller un peu : https://www.bonnegueule.fr/sortir-de-la-vision-bonnes-marques-mauvaises-marques-et-diversifier/

    choisir un jean sur le net n’est pas moins facile que de choisir une chemise, tu peux t’y risquer si tu connais ta taille.

    A bientôt,
    Geoffrey

  • hello, j’ai du louper ta question. En fait je ne connais pas Jack&Jones, désolé.

  • Esterhazy

    Excellent article, qui tombe juste au bon moment ! Je pense qu’on peut concilier entrée de gamme et Moyen/Haute de gamme : on investit sur les pièces fortes (manteaux, Jeans, chaussures) vu que ça ne pardonne pas si l’aspect est cheap et que ce sont des pièces qui peuvent durer des années, alors autant y mettre le paquet, et on laisse le reste du budget pour les basics et autres en PAP entrée de gamme ! En tout cas content de savoir que je n’ai pas fait une mauvaise affaire en achetant un chino chez H&M 😉

    PS : désolé si c’est hors-sujet, mais j’avais posté un message (qui n’est pas passé ?) sur la marque Jack&Jones (boutique à St Lazare) qui me paraissait sympa (un peu plus cher que Zara & Co, Jeans entre 70€ et 100€) pour avoir votre avis sur la qualité de leurs produits. Merci ! 🙂

  • PArdon j’oubliais un site absolument SUPER pour des articles de très bonne qualité pas trop cher : Forzieri. http://www.fr.forzieri.com/fra/product_view.asp?l=fra&c=ita&dept_id=68&sku=fz40013%2D026%2D00 Ce lien te conduite vers une chemise business 100% Soie noire, fabriquée en italie pour 245€ (prix non soldé !)

  • Je te conseille un endroit pour acheter du Cavalli, du Versace ou du Valentino : la Vallée village. j’y ai récemment acheté une chemise en soie bleu nuit pour 152€ très précisément, au lieu de 780. Idem pour Versace, chez qui j’ai acheté un blouson de cuir de la 1ère ligne à presque -80%. Après le soucis là bas c’est les quantités qui sont faibles. Maintenant, les boutiques (surtout les italiens) font des soldes, ce qui n’était pas le cas avant, donc n’hésites pas à aller y faire un tour si tu es sur Paris, moi j’y avais essayé une chemise en lin, coton et soie de la 1ère ligne (défilé) qui était soldée à 200€ (et made in italy bien entendu, sinon tout ça n’a aucun intéret).

  • Franz

    Assez d’accord avec vous dans l’ensemble, mais je pense que beaucoup de personne y compris moi ont était déçu par des « grandes » marques. Levis par exemple, avant un jean levis était synonyme de qualité, emblématique même, maintenant ca fait peur(ca fait peut être un moment je faisais pas attention avant merci Bonnegueule;)) du coup j’achète du Monoprix et j’en suis ravis. Trouvé des vêtements de qualité et pas trop trop cher en province est très difficile. Je demande que ca de m’habiller avec des produits de qualité mais vraiment pas facile. Depuis que j’ai découvert Hast je commande toutes mes chemises chez eux..! mais dispo que sur Internet. Jamais j’achèterai un jean sur internet par exemple.

  • ancailliau

    Merci pour cette réponse complète 🙂

  • iuk

    Merci, je vais essayer de trouver ça, clairement j’aimerais bien trouver une petite boutique sympa où je pourrais m’acheter des beaux vetements, un peu plus originaux que ceux des grandes enseignes…

  • c’est très jouable via les sites de marques et les outils comme http://www.thelabelfinder.fr

    je connais pas la région mais on va essayer de faire un gros google map des bonnes boutiques de France, Belgique et Suisse

  • Guest

    A Narbonne on trouve du Bérangère Claire et pas mal d’autres trucs : Acne, Cheap Monday, etc…

  • iuk

    Sans doute mais encore faut-il connaitre ces bonnes adresses, les petits créateurs louent rarement des 4X3 dans les villes de province.
    Si tu as des sites ou boutiques à recommander dans ce secteur je suis preneur, tu es certainement mieux informé que moi, simple consommateur..

  • Bonsoir,

    nous n’avons pas de problème avec le marketing en soit (on en fait aussi, car au sens strict ce n’est rien d’autre que de prendre des actions pour combler une demande). Mais quand le marketing devient un énorme poste de dépense au deetriment de la qualité, c’est là que cela nous pose un problème.

    et c’est le cas pour ces 2 marques (par ailleurs très présentes en presse magazine) :

    205 € pour un blazer en thermocollé, 50% plastique http://webstore-fr.scotch-soda.com/classic-blazer-with-pochet-1.html

    195 € pour une chemise toute simple en coton
    http://eu.faconnable-store.com/faconnable_shop.aspx?l=coupe-club-twill-de-coton-a-tres-fines-rayures&prod=1173885&cat=235231

    495 € pour un blazer en laine et polyamide
    http://eu.faconnable-store.com/faconnable_shop.aspx?l=blazer-a-2-boutons-en-melange-de-laine-a-chevrons&prod=1173922&cat=235256#

    et 115 balles pour ça ?
    http://eu.faconnable-store.com/faconnable_shop.aspx?l=collection-sportswear-estivale-faconnable-polo-en-coton-stretch-france&prod=1174227&cat=235237

  • Dunhill

    Oui enfin, Faconnable et Scotch sont des marques qui ont su pérenniser. (1930-40 et 1985~ de mémoire) Et en plus je ne vois que très peu de marketing pour ces marques que je trouve globalement assez qualitatives quand même (enfin surtout S&S même si j’ai un chouette sac à bandoulière de chez Faconnable). Les chinos de chez SS sont quand même assez bons, leurs pulls aussi, j’ai testé un de leur parka, elle était super chaude et jolie. Donc pas à trop dénigrer.

  • Internet, ou sinon mieux explorer ta ville.
    A Rennes tu as a minima du Carhartt, Cheap Monday, Faguo, Florian Denicourt, Nudie Jeans, New Balance, Timberland, Unconditional…

    http://www.thelabelfinder.fr/index.php/listlabels/listByCity/2983990

  • Tom35

    Je suis un débutant en mode masculine, mais là je vois que je cumule les erreurs… Dans mon armoire j’ai du Scotch&Soda (parka, short), un jean le temps des cerises, un autre jean Levi’s… Bon j’ai aussi un chino Dockers et des desert boots Schmoove pour compenser le tout mais je vois que niveau marque, je me suis orienté vers le « faux haut de gamme »/milieu de gamme. Pourtant, sur le long terme je trouve la qualité relativement correcte, avec des vêtements qui me tiennent 2 au moins.
    Le souci c’est que dans ma ville (Rennes), on ne trouve pas de APC, Acne, Nudie Jeans, Melinda Gloss, Uniqlo etc… On est obligé de faire avec le PAP soi-disant haut-de-gamme : Scotch&Soda, Guess, Diesel… Ou sinon bien-sûr H&M et Zara.
    Comment s’en sortir lorsque l’on veut travailler son goût de l’esthétique dans la vie de tous les jours mais qu’on a aucun magasin permettant de s’habiller bien ?

  • Déjà KVA/Doma d’un côté et Lanvin de l’autre ont deux démarches totalement différentes. D’un côté tu as une maison de couture établie depuis quasiment un siècle, parfaitement respectable et avec une démarche assez ‘mainstream’ (entre guillemets parce que c’est tout de même à relativiser comme terme) sur la plupart des pièces, et donc assez orientée communication/market (sans que ce soit forcément au détriment de la qualité).
    Kris van Assche et Damir Doma ne sont plus exactement des petits créateurs, mais le restent à côté d’un mastodonte comme Lanvin, et leur communication et prix se jouent essentiellement sur le design et la recherche de particularités vestimentaires très pointues qui font leur marque de fabrique (et moins grand public, typiquement les drapés DD, ou les laçages cou de pied KVA – l’équivalent chez Lanvin serait dans leurs vestes leurs crans relevés et revers larges – démarche plus sartoriale et moins expérimentale). Ceci dit, si tu regardes bien et au vu des matières utilisées et du travail effectué dessus, tu remarqueras que la plupart des pièces « petits créateurs » de ce type (toute mouvance vaguement inspirée des mouvements japonais destructurés) coûtent un bras, nettement plus que Lanvin & co (les cuirs Isaac Sellam Experience ou Carpe Diem par ex.).

  • BenoitBG

    Je te comprends, et tu touches du doigt LE gros avantage de ces grandes maisons de luxe : le gros travail sur le design. Y a pas à dire, et surtout pour les chemises, il y a un vrai travail de création derrière. Essaye Marchand Drapier pour les chemises d’ailleurs.

  • il y a internet et les villes de taille moyenne : Toulouse, Montpellier, Perpignan

  • iuk

    Article très intéressant….j’aimerais bien trouver des petits créateurs dans l’Aude mais cela n’existe pas donc on n’a guère le choix…
    Sinon, que pensez vous de la marque Esprit, niveau PAP ?

  • salut Matthieu,

    la morpho n’influe pas vraiment sur les chausures, hors silhouette vraiment très élancée.

    schmooves c’est asse faiblard niveau qualité et design (surtout le design) donc à éviter. Je ne peux pas te donner d’avis sur ce modèle-ci car le e-shop est en maintenant.

  • je ne crois pas qu’ils fassent des pièces en laine pure. Le polyester introduit une durabilité mais tu le perds en confort et en respiration de la matière.

  • oui bien sûr, vas voir les chemises de la Comédie Humaine, Melinda Gloss ou Emmanuel Berg pour de la très grosse qualité et tu m’en diras des nouvelles (et surtout tu n’auras pas à sortir des sommes aussi stratosphériques)

  • Jérôme Delatour

    Pour les basiques, Uniqlo fait beaucoup de XS et on en trouve aussi chez H&M. La grosse difficulté, je trouve, ce sont les pantalons… très difficiles à trouver en petite taille homme.

  • Rodolphe

    J’ai un peu la problématique opposée à de nombreux lecteurs. J’ai acheté du « haut de gamme » pendant des années car je fonctionne à l’impact esthétique. Si je trouve ça « beau », j’achète. Si je trouve ça moche, je regarde même pas. Et niveau design, il y a plus de vêtements remarquables dans le haut de gamme que dans le bas de gamme.
    Mais là, je sature. Ras-le-bol de claquer autant de fric dans des marques qui se font des marges énormes (à la différence des créateurs, comme c’est indiqué à juste titre dans l’article) pour une qualité qui se dégrade parfois.
    J’ai un faible pour Cavalli. Quand il y a 5 ans, j’achetais mes jeans chez Just Cavalli, ils étaient beaux, solides, différents. Leur coupe m’allait parfaitement (beaucoup mieux que les Diesel ou D&G). Maintenant, ces jeans sont juste chers. Quand à Roberto Cavalli, c’est hors de prix. Pas de pièces décente à moins de 2000 €.
    Ma plus belle chemise (pour moi), c’est une Versace en soie que j’avais acheté 500 € en soldes il y a 8 ans. Depuis, je n’en ai jamais retrouvé une aussi belle.
    Alors est-ce possible de trouver du design (différent) sans devoir payer 2000 € un manteau et 500 € une chemise ?

  • vdantes

    Très bon article en effet.

    Cela dit, si je suis d’accord avec le constat affligeant sur Kooples (je ne parle même pas de la coupe de leur chemise mais du rapport prix/marketing/produit), je ne suis pas tout à fait d’accord sur 2 autres marques cités:

    – Scotch and Soda: j’avais beaucoups de mauvais a priori sur cette marque mais depuis 2 ans je trouve qu’on trouve des pièces originales, bien coupées et relativement abordables dans leur collection et qui n’ont pas bougé d’un poil depuis que je les ai acheté (un pantalon en laine, un gros cardigan en laine et plusieurs chemises en flanelle).

    – IKKS a fait aussi beaucoup d’efforts, j’ai plusieurs pièces aussi dont je suis plutôt satisfait. Attention, comme chez Gap par exemple, il ne faut pas acheter plein pot, il faut être dans le fichier client pour avoir des promotions qui tombent très très régulièrement et qui sont les « vrais prix » des vêtements proposés.

  • Gonzague

    Un grand merci de la part de tous les créateurs qui s’escriment à offrir de la création de qualité à des prix « décents », très souvent en comptant sur le pôle emploi pour survivre en attendant…

  • Un peu comme Célio. Une fois par an un truc bien, mais il faut ramer fort pour le trouver. Globalement les prix pratiqués sont trop chers pour des matières pas assez qualitatives.

    plus de marques ici : https://www.bonnegueule.fr/sortir-de-la-vision-bonnes-marques-mauvaises-marques-et-diversifier/

  • BenoitBG

    The Kooples, c’est très bien pour les petites tailles, mais objectivement, en terme de finitions, ce n’est pas ça…

  • John

    Salut ,

    J’ai vraiment aimé ton article car dedans tu dis quasiment tout ,par contre j’aimerais que tu m’eclairs sur les marques qui proposent une qualité acceptable et le prix qui en convient ? J’entend pas la les marques type ACNE ,COMMUNE DE PARIS ,ATELIER PRIVE ect… ?

  • Damien

    Que pensez-vous de la marque Esprit ?

  • merci pour ton retour 🙂

  • salut Olivier ! je ne connais pas, donc je ne saurai te dire.

  • tollemache

    Bonsoir,
    Merci pour l’article vraiment intéressant, mais je me demandais ce que vous pensiez des petites chaines d’enseignes? Je pense notamment à Comptoir des chemises qui est une chaine de créateur de chemise en tissus italiens dont le rapport Q/P est bon (je me fournis quasiment que la bas 🙂 )

  • Greg

    Excellent article, finement joué à l’approche des soldes. Je vous suis depuis maintenant quelques mois et j’apprécie toujours autant l’objectivité et la neutralité de vos articles, qui jugent et critiquent sans dénigrer et avec une franchise que j’admire ^^
    Concernant cet article, eh bien personnellement je ne m’habille jamais chez Zara, H&M, Celio ou autres mais ai tendance à me tourner souvent sur les mêmes marques, est-ce grave docteur ?
    -> Jeans/pantalons : Levi’s
    -> Chemises : V.A, Gap
    -> Pull, sweat : Chevignon
    C’est horriblement réducteur mlais je n’arrive pas à me complaire dans autre chose ^^
    Et encore une chose, la compil’ bonnes/mauvaises marques est remarquable, merci !

  • Allen

    Excellent article je forward ça !

  • Matthieu

    Bonjour,
    Les soldes qui approchent, je décide de repérer les pièces que je vais (peut être) acheter. (je précise je suis lycéen) J’ai déjà en vue plusieurs affaires comme ces chaussures :
    http://www.schmoove-eshop.fr/product.php?id_product=2911

    J’ai une morphologie assez maigre donc je pense qu’elle m’iraient bien mais de toute façon j’ai la possibilité de les essayer.
    Alors qu’en pensez vous de ces chaussures qui me plaisent beaucoup et surtout de la marque ?

    PS : Super article et bonne continuation 😉

  • Hello Antoine,

    Qualité au rendez-vous mais prix chers. Après ce n’est pas strictement du vêtement que tu achètes, mais de la création, donc la démarche diffère et on ne peut pas vraiment juger ces marques avec une grille de lecture « qualité/prix ».

    A+
    Geoffrey

  • eh oui, ce sont tout sauf des exemples !
    en chemises tu peux essayer les chemises casual de COS ou Uniqlo. Par contre pour les chemises formelles elles doivent tomber bas.

    Tu peux relire cet article :
    https://www.bonnegueule.fr/courrier-des-lecteurs-5-%E2%80%93-faut-il-porter-sa-chemise-rentree-ou-sortie-du-pantalon/

    bonne soirée,
    Geoffrey

  • ah d’accord, tout s’éclaire ! au temps pour moi 🙂

  • c’est très peu qualitatif, idem que Zara / H&M, sauf que c’est à distance

  • merci à toi 🙂
    oui je me suis un peu lâché sur certaines descriptions, c’est un poil redondant à écrire sinon ^^

  • Yiho

    J’aurais du me douter que vous l’aviez déjà fait. Super boulot les gars, je n’ose même pas imaginer toutes les heures de shopping que ça représente (j’ai beaucoup kiffé le « au secours » pour kiabi, LOL). Merci!

  • Gaëtan

    Super article enrichissant ! Merci les gars ! 😉

  • Et la Redoute vous en pensez quoi ? Moi qui aime acheter mes pièces là bas …

  • Antoine Cailliau

    Et quid des maisons de haute-couture à la Lanvin, KVA, Doma ? Leurs prix sont parfois rédhibitoires mais la qualité est quand même souvent (pas toujours…) au rendez-vous et les soldes sont plutôt intéressantes en général.

  • Jean

    J’pense qu’il voulait dire « trop grand pour la personne qui le vend »
    Mais à sa taille à lui 🙂

  • Je me suis mal exprimé. Les vêtements sont trop grands pour le vendeur, pas pour moi ^^.

  • merci Alex, à bientôt en 2013 donc 🙂

  • « neufs mais trop grands », mais pourquoi ? un vêtement pas cher reste un vêtement trop grand, c’est à dire un vêtement hélas inutile…

  • tout est là 😉
    https://www.bonnegueule.fr/sortir-de-la-vision-bonnes-marques-mauvaises-marques-et-diversifier/

    et puis il y a le BonneGueule Book qui explique tout et donne plein de bonnes marques pour chaque type de vêtement.

  • Pierre

    Je suis assez surpris de la remarque à propos de the Kooples et surtout Sandro, ça me prouve que j’ai encore beaucoup à apprendre! Je trouvais ça bien taillé pour les petits ( 1m70 ), les chemines par exemple, veste et manteaux avaient des finitions qui me semblaient propres, des bonnes coupes et une matière de bonne qualité… Mais il est vrai que vu le prix on peut difficilement se permettre de porter ça tous les jours!
    Si il existe d’autres marques qui proposent des chemises avec une taille S qui ne vous arrive pas au genoux, je suis preneur…

    Merci encore pour cet article et tout le boulot que vous fournissez, vraiment!

  • Bien dit ! Une fois qu’on a compris cet article, on a déjà compris beaucoup de chose ! Un « follower » satisfait de vos conseils depuis 2 ans et qui a drastiquement changer (en mieux !) sa façon de s’habiller grace à vos précieux conseils !

    Mes encouragements pour 2013, continuer comme ça !

  • Yiho

    Article très intéressant encore une fois. Le gros problème pour moi c’est qu’il est difficile de se retrouver avec toutes les marques de vêtement qui existent. Du coup les marques lowcost, qui ont une grande visibilité grace à la pub et autre, attire beaucoup de pigeon, dont moi avant que je découvre BG 😉 (même si je dois bien avouer que j’aime bien ZARA quand même). Un truc sympa à faire serait de faire une sorte de sélection des marques qui en valent la peine.

  • Je trouve rarement des choses qui me plaisent en solde. Par contre, j’achète souvent des vêtements « neufs mais trop grands », ça permet de faire des affaire :).