Conseils : Guide de survie des soldes 2013 – 1, 2, 3… c’est parti !

Temps de lecture : 9 minutes

52

Disclaimer - Voici un nouveau guide de survie des soldes pour éviter les (fausses) bonnes affaires. Néanmoins n'hésitez pas à relire dans un premier temps le 1er guide de Gill pour réussir les soldes qui est totalement complémentaire à cet article.

Cela fait des semaines que vous savez qu’il vous faut cette nouvelle paire de sneakers, et que vous rêvez d'un beau manteau en laine sans vous ruiner, pièce qui manque encore dans votre garde robe.

Avouez d’ailleurs, que même en faisant vos cadeaux de Noël, vous y pensiez déjà, anticipant qu’il vous fallait laisser quelques sous de côté pour l’événement marquant de ce début d’année : les soldes. Ce savoureux moment où l'hédonisme peut être dangereux pour le porte-monnaie, d'où la mise en place d’une certaine discipline personnelle.

En effet, pour que les soldes n’usent ni votre épargne, ni votre énergie, il va falloir lister vos besoins et vos envies afin d’éviter que le qualificatif de «savoureux» ne soit vite remplacé par celui de désagréable !

C’est pourquoi on va vous aider. Car comme on vous aime bien, on va vous faire des papouilles (amicales) pour vous déstresser et vous souffler nos bons conseils pour vous éviter tous soucis.

Papouille n°1 : Ouvrir. Regarder. Analyser.

Ouvrir ! Ses armoires, ses tiroirs, sa penderie... Tous les endroits dans lesquels vous avez des vêtements de quelque sorte que ce soit (relisez à l'occasion le chapitre sur le tri de la garde-robe dans le BonneGueule Book si vous l'avez). Vérifiez que vous avez bien tous les basiques dont voici une petite liste qui n’est en rien exhaustive :

  • une bonne chemise blanche (avec une vraie coupe digne de ce nom).

Une jolie chemise blanche avec les épaules bien ajustées.

  • un joli costume qui tombe bien et que vous pourrez sortir dans les grandes occasions ou juste la veste avec un jean : mais seulement si cette veste est choisie suffisamment courte.

Un costume Filipa K.

  • une belle paire de souliers en cuir, avec semelle cousue, montage Goodyear, tout cela, tout cela... Une de ces paires qui vous tiennent des années. Si possible en cuir brun afin qu’elle s’accorde aisément à des tenues plus décontractées. Ou même des bottines...

Autre basique : cette paire de Richelieu Markowski.

  • un manteau en laine de qualité. Cela représente un investissement massif, donc si vous n’en possédez pas un, le moment des soldes est tout à fait adéquat pour en faire l’acquisition.

Un manteau Super Saiyan level 5 (au moins) de chez Woo Young Mi
(le col s'ouvre de plusieurs manières différentes pour s'adapter
au froid, au volume de l'écharpe ou à l'humeur du jour)

  • un beau pull en grosse maille épaisse qui saura vous rendre élégant sans en faire trop, et surtout, vous tenir chaud.

Notez tout de même que certaines pièces sont rarement soldées : il s'agit des vêtements non-saisonniers, comme les jeans bruts ou les basiques. Donc ne vous attendez pas à trouver un jean selvedge digne de ce nom à -40% : cela n'arrivera pas.

Maintenant regardez et analysez ! Qui a t’il de majoritaire dans votre garde robe ? Si, par exemple, vous n’avez que du noir, notez que vous devrez éviter les achats dans cette couleur. Les hommes ont toujours tendance à se rabattre sur ce coloris notamment avec les vêtements d’hiver, un peu par facilité. Mais n’oubliez pas que tous les gris, les bleus foncés, les bruns ou même le kaki et le beige sont autant d’alternatives possibles.

N’hésitez pas également à ouvrir l’application «notes» de votre smartphone pour répertorier vos besoins de manière précise, et à hiérarchiser ! Cela vous évitera d’exploser votre budget mais aussi de vous perdre dans les magasins.

Cela me conduit à vous faire une seconde papouille.

Papouille n°2 : Budgétiser. Géolocaliser. Etre renseigné.

Budgétiser ! Maintenant que vous savez ce dont vous avez besoin, il va falloir établir un budget. Je vous conseille de l’établir en deux parties. Une première pour savoir à combien peut se monter l’ensemble de vos dépenses de manière générale, une seconde pour estimer jusqu’à combien vous êtes prêt à aller selon les pièces.

De grâce, dans cette seconde partie, ne sacrifiez pas trop vite les belles pièces : mieux vaut parfois investir dans une pièce qui dure et vous plait vraiment plutôt que d'acheter à la place 3 pièces moyennement utiles et moyennement durables. Si vous commencez tout juste à mettre votre garde-robe au carré, ne cherchez pas à tout réunir tout de suite : prenez votre mal en patience.

Exemple de liste :

Budget global 650 € (= une fois dépassé on s'arrête). Vêtements par ordre de priorité :

  1. manteau d'hiver - 350 € max
  2. un jean brut - 120 € max
  3. un cardigan - 80 € max
  4. des chemises pour le bureau - 60 € max / chemise
  5. une écharpe en laine - 50 € max
  6. une paire de sneakers - 200 € sauf si coup de coeur

Ensuite, géolocaliser ! Foncer la tête la première, votre maman vous l’a souvent dit, ce n’est pas bon. Essayez donc de savoir à l’avance où vous souhaitez vous rendre. Si vous jugez nécessaire de fréquenter les Galeries et autres Grands Magasins, allez-y dans les premières heures du premier matin du premier jour des soldes. Après, cela ne servira plus à grand chose car les bonnes affaires seront parties : il ne restera que la foule.

Fuyez les rayons des grands magasins et des galeries commerciales :
il n'y a plus rien à y manger après la première matinée.

Pour tout ce qui est du ressort des boutiques que l’on trouve en centre commercial classique, comprendre H&M, Zara, etc, n’oubliez pas que celles-ci aussi vont être débordées. D'où la nécessité d’y être aussitôt que le soleil montre ses rayons si vous avez remarqué une pièce qui vous parait bien.

N’oubliez tout de même pas que ce sont des marques qui auront du réassort tout au long des soldes puisqu’elles disposent de beaucoup de stock. Elles seront ainsi en mesure de vous délivrer des produits distillés au fil des jours.

Au-delà de ces cas spéciaux, essayez de vous faire un petit itinéraire cohérent.

Pour créer celui-ci de la manière la plus judicieuse qui soit, je vous conseille de prendre en compte trois éléments :

  • Faire en sorte que celui-ci ne vous fasse pas revenir sur vos pas constamment. C’est assez logique, mais il ne faudrait pas que la précipitation vous rende désordonné.
  • Acheter par ordre de priorité en considérant deux éléments : vos besoins précédemment listés, mais aussi la rareté des pièces que vous cherchez. De fait, le manteau, pièce unique, doit passer en priorité sur le «j’ai besoin de tee-shirts sympas».
  • Anticiper le monde qu’il y aura dans chaque boutique. La petite échoppe d’initiés de la petite rue derrière l’église peut plus facilement attendre la fin d’après-midi que le grand magasin sur la grande place, celui que tout le monde connait et où, logiquement, chacun va se précipiter.

La conjugaison de ses trois points doit vous permettre de partir avec un itinéraire relativement précis.

Enfin, soyez renseignés ! Certaines pièces vous font sans doute saliver depuis longtemps mais le prix est aussi gros que votre budget est petit. Eh bien ne rêvez pas trop, certaines de ces pièces ne seront pas soldées. Si vous avez pu vous renseigner au préalable sur les réductions appliquées, bien joué !

Sinon, il faudra y aller le jour J pour savoir. Il y a tout de même quelques règles : les basiques indémodables d’une maison sont rarement soldés. De même la collection été généralement mise en rayon quelques jours avant les soldes ne souffrira d’aucune ristourne de quelque genre que ce soit.

On range son manteau Maison Martin Margiela pour l'occasion.

Enfin, un petit commentaire : le jour des soldes, pensez à vous habiller en circonstance et optez pour des vêtements fonctionnels : un jean, des tennis qui s’enlèvent facilement, et évitez de trop vous couvrir pour ne pas vous retrouver chargé de vos propres vêtements une fois entré dans un magasin souvent surchauffé. Cela vous permettra de faire vos essayages plus facilement, car n’oubliez pas : il faut essayer beaucoup de pièces pour en trouver une bonne.

Exemple de liste, une fois géolocalisée !

Budget global 650 €. Vêtements par ordre de priorité, avec les pistes de boutiques :

  1. manteau d'hiver - 350 € max (Melinda Gloss, Hixsept sur internet, boutique Renhsen pour la marque Junk De Luxe)
  2. un jean brut - 120 € max (APC, Balibaris, Unbranded Brand à la boutiqye Ly Adams, internet)
  3. un cardigan - 80 € max (Uniqlo, internet)
  4. des chemises pour le bureau - 60 € max / chemise (Dany Berd)
  5. une écharpe en laine - 50 € max (selon boutiques visitées, sinon internet)
  6. une paire de sneakers - 200 € sauf si coup de coeur (internet)

Ce qui nous donne l'itinéraire suivant :

  1. Faire un saut chez Uniqlo à l'ouverture pour vite choper un cardigan avant que le magasin ne soit noir de monde.
  2. Puis remonter la rue Vieille du Temple (Ly Adams, APC, Surface2Air, Elevation, La Panoplie, Frenchtrotters, Dany Berd).
  3. Puis rue de Saintonge (Melinda Gloss).
  4. Et fin de la journée chez Renhsen et Balibaris derrière la place de la République. Saut rapide chez La Comédie Humaine pour la curiosité (car hors budget)
  5. Soirée : recherches internet et newsletter BonneGueule.

Tout cela demande donc un travail en amont conséquent, et vous en êtes peut-être déjà fatigué d’avance. Pour cela, il y a la papouille n°3 de BonneGueule.

Papouille n°3. Googleliser. Fouiner. Et rester assis.

Avec tout cela, il ne faudrait pas oublier que l’on est au XXIème siècle, et que le bug de l’an 2000 ayant épargné nos joujous informatiques, on peut aussi aller sur internet.

D’abord, googleliser ! Pour le faire intelligemment, il faut connaître une liste d’e-shop sur internet sur lesquels on trouve des pièces de qualité. Je vous invite donc à vous référer à la liste qu’avait établi Gill il y a quelques mois dans ce très bon article.

Puis fouiner ! Cela peut vous demander pas mal de temps. En effet, il va falloir aller sur chacun des sites, trouver ce qui vous plaît et comparer : cela est primordial si vous vous voulez éviter l’achat que l’on regrette pour un «presque rien» de différence avec une autre pièce. Cela vous prendra certes du temps, mais vous permettra de tout faire du fond de votre lit en grignotant des Schokobons.

Tout cela pour rester assis ! Oui vous allez pouvoir refaire toute votre garde robe en ne bougeant que votre pouce sur une souris d’ordinateur que vous n’avez pas désinfecté depuis 6 mois, mais encore faut-il qu’il n’y ait pas autant de parasites sur votre matériel informatique que dans le panier de votre e-shop. Recevoir ses colis, être heureux, et devoir prendre le temps de tout renvoyer (comprendre envoyer un courriel, recevoir un bon de retour, réemballer la pièce, la réenvoyer) ce n’est pas forcément une chose pour laquelle on a envie de perdre plusieurs heures de notre précieuse vie.

Or, c’est un risque évident de l’achat sur internet. Il va donc falloir prendre plusieurs précautions :

  • on connait sa taille... ou on n’achète pas (si vous ne connaissez pas votre taille il est encore temps d'aller essayer des vêtements dans les boutiques pour ensuite faire de meilleures affaires sur internet)
  • on sait si possible si la marque taille grand ou petit (essais préalables conseillés)
  • on vérifie la qualité de la marque dans l'index des marques BonneGueule. N'oubliez pas qu'un achat à -70% pour une mauvaise pièce reste un achat de trop.
  • on vérifie sur le site marchand que l’on peut être remboursé sans conditions et sous forme de remboursement bancaire (et non de bons d’achats). Ainsi, même si renvoyer le vêtement s'avère pénible, avoir cette possibilité reste indispensable.

Si vous achetez des pièces structurées comme des manteaux et des costumes, évitez de le faire sur internet. Pourquoi ? Car ce genre de vêtements nécessitera probablement des retouches pour tomber parfaitement. Or, celles-ci seront souvent comprises dans le prix de vente si vous êtes dans une belle boutique alors qu’elles peuvent vite revenir assez chères si vous devez aller voir un professionnel par vous même après achat.

Vous pouvez en revanche acheter des chaussures sans trop de problème. Car dans le cas d’un achat sur internet, si vous avez un doute sur votre taille, vous pourrez toujours rajouter une semelle. Alors si vous hésitez entre deux-tailles, prenez la plus grande.

Voilà, armés de tous ces conseils, vous êtes fin prêts pour être des consommateurs alertes et vous attaquer aux soldes. Alors comme aurait dit le général Bigeard, "bon courage mes petits gars". Avec toutes ces recommandations, la guerre des soldes est d’ores et déjà gagnée !

A mettre dans votre poche

Voici un des cadeaux de la newsletter que les inscrits ont préféré : notre mémo shopping. C'est votre meilleur ami pendant les soldes, et un résumé express des 300 pages du BonneGueule Book.

Aperçu d'une des pages du Mémo Shopping

Téléchargez-le ici (clic droit / enregistrer sous) :

Le point sur les sélections soldes par BonneGueule

Nous sommes actuellement en train de finaliser la première sélection soldes, elle devrait partir d'une minute à l'autre... Au cours des jours et semaines qui viennent, on vous enverra d'autres sélections pour ceux qui auraient loupé la première. D'autant que les prochaines auront sans doute de plus gros discounts (car on creusera encore plus profond dans la mine du web).

Ah oui, et on ne publiera rien sur le site en dehors des habituels articles de fond pour que les pièces des sélections ne soient pas dévalisées trop vite !

Tout se passe ici, à très vite de l'autre côté :

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.