Ce que je suis pressé de porter cet automne… – Carte Blanche à Jordan

Temps de lecture : 5 minutes

homme en veste velours safran

Publié par le 19 septembre 2021

(Crédits photo couverture : Rendez-Vous Store)

Selon un sondage réalisé par The Fake Survey Agency et datant du 36 novembre 2020, 94,5% des gens pensent qu'il n'y a plus de saison.

Et franchement, comment leur donner tort ?

On doit bien se rendre à l'évidence : les dates officielles des saisons ne fonctionnent plus ! Pourtant, c'était bien pratique ce consensus entre nature et humains sur la définition de dates précises pour changer de saison.

"Au moins autrefois, on savait sur quel pied danser", déclare Monsieur P., qui attend avec impatience de refaire des chocolats chauds à ses petits enfants.

C'est vrai.

Avant, dès que le 22 septembre arrivait, les feuilles mourraient instantanément. Et les températures chutaient jusqu'à arriver à des valeurs égales à celles du printemps, formant ainsi une transition douce entre la saison chaude (l'été) et la saison froide (l'hiver).

"Mais quand même pas tout à fait pareil qu'au printemps !", ajoute Monsieur P. à la Fake Survey Agency. "Tout le monde sait qu'on peut rester dehors en t-shirt à 16 degrés au printemps mais qu'à 16 degrés en automne, en revanche, il faut mettre un pull."

Quel bon sens, ce Monsieur P. Et il m'a donné envie d'être en automne.

Alors, sans transition, je vous partage tout ce que je suis pressé de porter cet automne, quand il viendra !

Un manteau de pluie avec de la personnalité

Mannequins en mac et tranch beige

La page d'accueil de la marque Auralee 😍

Oui Benoît, c'est vrai. C'est toujours agréable de pouvoir dégainer le bon vêtement en réponse à la météo. Mais si on doit le faire, alors faisons-le avec du style.

Je veux de la longueur, de l'ampleur, du mouvement dans mon manteau de pluie. Je trouve ça tellement plus beau. On ne voit plus tellement ça dans la rue, le mec au détour d'une rue qui vous asperge d'allure avec son manteau de pluie.

On voit plus souvent des femmes qui osent le manteau audacieux, la couleur vive, le motif, le manteau très long et qui vont de flaque en flaque sautant vers leur avenir. Ça me plaît. C'est une manière de rendre sa vie plus poétique.

J'ai déjà ma Bastong qui fait plus que l'affaire. J'ai aussi une Norwegian Rain, spectaculaire. Donc je n'ai pas besoin de plus. Mais, pour le plaisir, je m'en procurerai d'autres au fil du temps, comme ce Haversack dont il reste un L sur Beige Habilleur :

manteau de pluie marron à carreaux bordeaux

Des cardigans de poids moyen avec de la personnalité

Oui, on peut dire qu'il m'a tapé dans l'œil ce Country of Origin. Juste un peu au-dessus du budget. Just a little bit.

C'est parfaitement comme ça qu'il faut le porter à mon humble avis. Avec un velours marron et un t-shirt blanc. Aux pieds, des Converse blanches montantes ou si on veut une touche de sophistication, des mocassins aubergines (vous me voyez venir maintenant). Ça marche aussi avec des derbys aubergines.

Je fais une fixette sur l'aubergine en général (rien à voir avec l'emoji) mais ici c'est pour faire un rappel discret avec le violet du pull.

Chez Beams + aussi, y'a toujours quelque chose à se mettre sous la dent.

Des blousons sans manche

 

 

Blouson sans manche jaune et beige

Blouson sans manches Rocky Mountain Featherbed

Là, c'est un peu : une Rocky Mountain Featherbed sinon rien. Désolé d'être aussi catégorique mais si je dois porter une veste sans manche, ce sera celle-là. Pas forcément en jaune même ça me stimule bien quand même.

L'ennui, comme souvent, c'est qu'elle n'est pas donnée. Loin de là. Donc automne après automne, je repousse son achat. De temps en temps, il en apparaît sur Vinted mais j'ai toujours une priorité qui n'est pas celle-là. Comme d'acheter du lait à ma fille par exemple. Vivement qu'elle soit autonome celle-là tiens.

Des chemises bien épaisses en flanelle de coton

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Noah Clothing (@noahclothing)

On en trouve pas mal des chemises comme celle-ci en friperie. Il y a notamment les Chamois Shirt de L.L. Bean ainsi que des Woolrich, Pendleton ou RRL.

C'est d'un confort inouï ! Et je n'emploie pas souvent cet adjectif. Pour la porter, je vois deux versants : heritage ou streetstyle.

Heritage, ce serait quelque chose du genre : henley, jean brut et boots.

Streetstyle, ce serait plus... eh bien comme présenté par Noah sur la photo du dessus.

publicité chemise rouge verte marron flanelle coton L.L. Bean

Publicité L.L. Bean pour leur Chamois Shirt

Du violet, mauve ou aubergine

Cardigan violet

Cardigan violet Le Mont Saint Michel

Je l'ai vu dans le Twitch de David.

Et ça m'a rappelé à quel point j'aimais cette couleur à mi-chemin entre le rouge et le bleu. C'est une superbe nuance qui s'enrichit encore davantage dès lors qu'on l'associe à du bleu ou du vert !

Il y a aussi beaucoup à faire avec les bruns et les gris.

Faire quelque chose dans ce genre en somme :

Rolalala ce que c'est beau ! C'est une teinte largement sous-estimée et pourtant elle est très efficace quand elle est bien portée. Voyez plutôt ce que Chair Bleue en fait :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chair Bleue (@chairbleue)

Des velours lumineux !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Aaron Levine (@aaronplevine)

L'automne, c'est la saison par excellence du velours. Mais tant qu'à en porter, autant aller vers des teintes lumineuses, dans les marron par exemple, qui tirent sur le jaune ou l'orange même.

Comme ce pantalon d'Aaron Levine pour Aimé Leon Dore. Il porte d'ailleurs beaucoup de violet soit dit en passant. Coïncidence ? Oui mais c'est pas une raison pour être grincheux.

1250€ pour ce costume Drake's.

Est-ce que ça les vaut ? Bien sûr que non !

Mais ce n'est pas l'important ici. C'est rien que pour les yeux. Et, même s'il ne m'irait pas, à moins de bronzer fortement et durablement, je me prends tout de même à rêver de posséder un jour un costume en corduroy similaire.

Pas pour le porter comme le mannequin, je précise, un peu trop jeunesse dorée anglaise.

Veste Barena en velours corduroy safran

Un beau velours qui tire sur le safran (Barena)

Jordan Maurin

Adepte des romans d’Ellroy et de Vian, j’essaie de vivre ma vie le plus artistiquement possible (comme le disait Glenn O’Brien). Fervent défenseur du pantalon blanc (Squarzi président !), j’aime le vêtement quand il donne confiance et ne déguise pas. Pour moi, s’habiller différemment, ça veut dire se donner le droit de penser différemment.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.