Bien choisir son pull en maille – Parlons Vêtements #32

Temps de lecture : 2 minutes

71

Je vais commencer ce sujet par une précision : nous devrions parler de chandail, dont le Larousse donne la définition suivante : vêtement de tricot fermé. Maintenant, tout le monde parle de pull. Qui vient de l’anglais pull-over qui veut dire « tire par-dessus », pour le mettre et de l’enlever. Donc pull ou chandail, nous parlons de la même chose. 

Mais avant, je vais vous faire une confidence : au début de ma passion du vêtement, je n'en avais rien à faire de la maille ! Car je détestais les pulls tout simples, unis, fins, foncés, avec absolument zéro texture.

Je les trouvais d'un ennui… En fait, je n'aimais pas les pulls qui n'avaient rien à raconter. Un peu ennuyeux pour une vidéo sur les pulls et maille me direz-vous. 

Mais petit à petit, j'ai découvert les fibres et leurs mélanges, les points de tricot et leurs textures. Parce que dès qu'on monte en qualité, c'est un monde fabuleux : la maille regorge de douceur, de moelleux, de confort, de chaleur…

Et d'un point de vue du style, c'est magnifique : il y a de la texture, du chiné, et de l'intemporel.

Tout ce qu’il faut pour en faire des incontournables d'un vestiaire masculin digne de ce nom.

Et pour faire le bon choix, dans cette vidéo, je vais vous donner mes conseils sur les matières et les constructions, sur les matières synthétiques et les coupes, les cols et couleurs. Et bien sûr, je vous donne toutes mes marques préférées.

Voici les marques que je cite dans ma vidéo.

Je vous recommande de lire nos tests de pulls et cardigans et ce guide de Nicolò sur les lainages.

Je porte un pull BonneGueule à sortir la semaine prochaine et une chemise en giro inglese Atelier Mesure.

Hey, on fait aussi des pulls !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.