Test : Ruitertassen, maroquinier belge spécialiste des cartables

24

Ruitertassen est un maroquinier belge ayant pour credo la longévité et la qualité. Il mêle un design vintage à une multitude de détails, avec comme objectif d'offrir des sacs fonctionnels, robustes, et esthétiques. Allons voir ça de plus près !

Choisir un sac en cuir pour homme, un investissement à considérer

La maroquinerie pour homme doit être abordée avec autant de précaution que le costume : un sac de qualité est un investissement. Autrement, l'usage révèle bien des failles dans la confection du produit ou la qualité de la matière. On se retrouve donc rapidement avec un porte-monnaie qui se craquelle et vieillit mal.

Ne vous méprenez pas : le prix ne garantit pas la qualité. Comme pour le textile, certaines marques ne se privent pas de marges très confortables. Attention à ne pas mettre la main au porte-monnaie trop vite, il faut savoir (si vous me permettez l'expression) séparer le bon grain de l'ivraie.

Alors, certes, l'héritage d'une marque peut être un bon indicateur de la qualité apportée au produit, mais pas toujours. On sait que les marques plus anciennes peuvent être fières de travailler avec une liste de fournisseurs de qualité, acquise avec le temps, sur la base de la confiance.

cartable homme Ruitertassen

Hormis les marques soucieuses de leur image, de la qualité de leurs produits et de leurs clients, on retrouve aussi la tendance inverse. Des marques qui surfent sur leur succès et qui, pour maximiser les bénéfices, n'hésitent pas à réduire la qualité du produit en économisant sur la matière ou la fabrication.

Certaines économies sont très faibles, quelques euros sur la fabrication ou la matière. Après tout, c'est si infime que le client ne voit rien avant quelques années. Seulement, sur des milliers de produits vendus par an, les économies sont colossales, et c'est l'entrée dans le cercle vicieux de la chasse aux coûts.

Le même stratagème peut être répété des dizaines de fois, vous finirez par acheter un produit dont le prix a certainement augmenté (tant qu'à faire), mais qui n'a plus du tout le même rapport qualité / prix qu'avant.

Grosso modo, c'est le petit jeu auquel se sont livrées de nombreuses marques de luxe lorsque l'explosion du marché asiatique s'est produite. Une demande colossale qui ne pouvait être satisfaite que par l'emploi de fournisseurs supplémentaires, d'ateliers de production annexes, où le contrôle qualité est moins exigeant à cause des délais.

sac homme Ruitertassen cognac

C'est une chose que l'on peut aussi retrouver chez des marques plus accessibles au public. Les cuirs maltraités utilisés dans la confection de chaussures, ou de porte-monnaie, sont monnaie courante (ahah).

L'évolution du marché de la mode masculine a intéressé de nombreuses marques, qui se sont empressées de capter cette demande. Le risque, pour nous, est d'être noyés dans l'offre et de ne plus nous y retrouver. L'avantage, c'est que des marques qualitatives évoluent et élargissent leur gamme pour proposer une offre de maroquinerie meilleure encore.

Pour distinguer le bon du mauvais cuir, faites confiance à vos sens et à Romain, qui a rédigé un guide du cuir en 3 parties.

L'histoire du maroquinier Ruitertassen

Maroquinier belge bientôt centenaire, Ruitertassen a développé ses produits avec sérieux et vend ses robustes cartables à l'international. Selon leur propre devise, "Si le cartable tient à vie et peut être transmis entre générations, notre mission est accomplie."

eshop sacs Ruitertassen

Tout comme BonneGueule pour les vêtements, ils déplorent l'obsolescence programmée de la maroquinerie, et non sans raison ! Combien de craquelures, de plis, de marques sur des cuirs achetés quelques mois plus tôt ?

C'est l'amer constat que beaucoup d'entre vous ont, sans doute, déjà fait en choisissant d'investir dans l'une ou l'autre de ces marques, avec pignon sur rue, ne remplissant pas les chartes qualité les plus simples.

Pre-nez-le-temps-de-cher-cher. C'est un luxe que vous devez vous octroyer pour ne plus avoir à répéter les mêmes achats hasardeux, encore et encore. Car un beau sac vous durera longtemps et se patinera, au lieu de se dégrader.

Ruitertassen fait de la satisfaction du client sa priorité. La marque reçoit même des modèles vieux de 15 à 20 ans en restauration, car les propriétaires ne veulent pas en changer... C'est à ça que l'on reconnaît les bonnes adresses, à la fidélité de la clientèle.

Test du sac pour homme Briefcase Esquire de Ruitertassen (689 €)

Les cuirs utilisés

Les sacs sont développés dans une optique de durabilité, normal pour une marque visant la garantie à vie.

La matière première utilisée, le cuir, doit être soigneusement sélectionnée. Elle va apporter à la pièce tout son caractère, et doit respecter les critères de qualité élevés de la marque.

Le sac que je vais vous présenter fait partie de la gamme Business, fondamentalement différente de la gamme de cartables de la marque (leur best-seller).

J'ai choisi un modèle différent pour chercher ce qui pourrait être revu et amélioré, sans compter que le cartable est déjà largement au point.

briefcase esquire Ruitertassen cognac

Modèle "Briefcase Esquire" par Ruitertassen

Il s'agit d'un cuir pleine fleur de teinte cognac. La pleine fleur est la partie la plus noble du cuir. À l'inverse de marques qui parlent de "cuir véritable" en utilisant de la croûte de cuir... Oui, c'est du vrai cuir, mais loin des standards de qualité auxquels vous pouvez prétendre si le prix dudit sac est élevé.

Une fois prélevé, le cuir est tanné pour le rendre plus souple et durable. On recense plus d'une vingtaine de tannages différents appartenant tous à l'une de ces catégories : le tannage minéral ou le tannage végétal.

La méthode la plus utilisée reste le tannage minéral au chrome, car plus rapide (moins de 24h, contre un mois pour le tannage végétal), mais aussi très polyvalent en termes de couleurs et de souplesse du cuir.

Hélas, cette méthode cause des réactions allergiques chez de nombreuses personnes lorsqu'elle est mal maîtrisée, sans parler de son empreinte écologique assez lourde.

modèle briefcase esquire Ruitertassen cognac

Le tannage végétal permet d'obtenir des teintes plus nuancées et plus profondes.

Le tannage végétal est effectué à l'aide de tannins extraits d'arbres, de racines, de feuilles ou même de fruits. L'acacia, le chêne ou le châtaignier pour ne citer qu'eux. Il requiert parfois jusqu'à deux années de bain pour être cuit.

Grâce à ce procédé, le cuir est respecté, l'environnement et le propriétaire du cuir aussi. Ce tannage donne des colorations naturelles au cuir, et fixe des teintes plus profondes et nuancées. Au toucher, la différence est flagrante avec le tannage minéral, où l'on peut percevoir un léger glaçage, une certaine rigidité froide.

cuir briefcase esquire Ruitertassen cognac

L'extérieur du sac est un cuir de vachette, plus résistant.

À l'inverse, le tannage végétal, respectueux du cuir, présente un toucher agréable presque chaleureux, différent suivant les peaux, rendant ainsi le produit unique. La patine naturelle qui en résulte sera votre plus belle récompense.

L’extérieur du sac est un cuir vachette issu de la partie arrière de l’animal, appelée le "bubble but". Ce cuir est plus résistant, c'est pourquoi il est utilisé sur l'extérieur du sac. En revanche, la doublure interne est en cuir de veau, un cuir plus fin, plus délicat mais aussi plus cher.

doublure cuir sac Ruitertassen

La doublure du sac est entièrement en cuir de veau, un détail de qualité assez rare pour être souligné.

J'insiste sur le fait que la doublure n'est pas réalisée avec l'envers du cuir, enduite ou recouverte de nylon. Une très grande attention est portée à chaque détail du sac et à la qualité de tout les éléments de sa composition, faisant automatiquement grimper l'addition.

Les détails du sac en cuir Briefcase Esquire

C’est un sujet auquel les hommes sont particulièrement vigilants : quels sont les aménagements intérieurs ? Comment peut-on accéder facilement à son portefeuille ? À son téléphone ?

Après l'extérieur, analysons maintenant la conception, et voyons si le sac correspond bel et bien à un usage "business". Après tout, que vaut un sac d'une qualité ultime s'il n'est d'aucun usage ? RIEN.

anse sac briefcase esquire Ruitertassen

La anse est assez courte, elle permet de garder le contrôle du sac et de son contenu.

Si vous avez déjà utilisé un tote bag, vous savez qu'il est plus difficile d'éviter les cognements intempestifs contre le précieux contenu du sac. Pas bon si vous trimballez un MacBook un peu sensible aux chocs. Au départ, je suis resté perplexe devant cette anse courte, mais je me suis vite rendu compte de sa praticité.

Notez qu'une bandoulière du même cuir que le sac est également fournie, de quoi se libérer les mains pour apprécier les trajets à vélo.

intérieur sac briefcase esquire Ruitertassen

Un intérieur net, propre et sans fioritures.

Le sac est pourvu du strict minimum, on s'y retrouve pourtant. Un rangement pour la carte de transport ou de crédit, un autre plus large pour le passeport, une séparation pour maintenir l'ordinateur, et quelques livres bien plaqués dans le sac. N'oublions pas les espaces prévus pour les stylos (c'est un sac "business").

poche sac briefcase esquire Ruitertassen

Une large poche frontale permet le rangement de quelques effets supplémentaires.

poignée sac briefcase esquire Ruitertassen

On note la présence discrète de cette anse, qui arrime le sac à la poignée d'une valise à roulette.

intérieur sac briefcase esquire Ruitertassen

Un beau contraste de couleurs qui rend honneur à la qualité des cuirs.

J'ai remarqué que l'attache magnétique fermant un compartiment du sac est située pile en face de la tête du bouton fermant le rangement pour cartes. On constate rapidement le frottement et l'usure sur ce bouton si aucun livre ne vient se placer entre les deux éléments. Un détail nécessaire à soulever.

Mon avis sur le sac pour homme Ruitertassen

Un sac d'une qualité très peu rencontrée ailleurs, la confection est jolie et solide. Je suis particulièrement content du choix des couleurs de cuirs qui se marient parfaitement. Le contraste est recherché, cela fait toute la différence.

La bandoulière du même cuir que le sac est un atout, on voit bien trop de modèles parés d'une triste bandoulière, à peine assortie à la couleur du sac.

Peu de reproches à faire au sac, la marque remplit très bien son cahier des charges. C'est la moindre des choses à 689 €, mais la tâche n'est pas facile avec la concurrence d'autres grosses marques, capables d'aligner des prix très compétitifs en réduisant les efforts apportés au produit final. Efforts peu visible aux yeux du consommateur lambda, davantage séduit par l'image de marque.

La marque est en train de refondre son image et ses moyens de vente / communication. Pour vous aiguiller, tous les sacs que l'on voit sur le site Ruitertassen UK sont disponibles sur le site Ruitertassen FR, mais une grosse différence au niveau des photos les feraient passer pour des produits complètement différents.

Dans ce cas, n'hésitez pas à contacter la marque pour obtenir les références nécessaires à votre commande. Olivier et son équipe se chargeront de vous aider à trouver le modèle qui pourrait bien faire vos quinze prochaines années.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Rafik – BonneGueule

    Salut Jeff,

    Niveau rapport qualité / prix et durabilité, tu n’as pas à t’en faire. Pour ce qui est du compartiment, le sac n’en possède qu’un. Ce n’est ni bon, ni mauvais, tout dépend de l’utilisation que tu comptes en avoir.

    Pour ce qui est de la couleur, je ne trouve pas qu’elle fasse féminine. Elle est certes moins austère qu’un noir mais se prête tout autant au vestiaire masculin. C’est même un moyen facile d’amener un peu plus de clarté à un look, comparé à la serviette chocolat typique. Si elle te plait, tu peux y aller 😉

  • Camtip

    Je vais me laisser tenter alors. Merci

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Camtip !

    On ne connaît pas la marque, mais d’après les photos sur leur site, le sac a l’air franchement pas mal. Le cuir a un beau grain et les coutures sont très régulières. Il faut voir ce que ça donne en vrai, mais je pense que tu peux y aller.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Maldoror !

    Je t’avoue que je ne me suis pas du tout occupé de ce test, et je pense qu’il date même d’avant mon arrivée chez nous :/

    Donc de deux choses l’une : soit Rémi (qui a écrit quelques articles pour nous mais qui ne bosse pas chez nous) verra ton commentaire et te répondra entre temps, soit il faudra que tu me redemandes Lundi, quand Benoît sera là, car il avait suivi l’affaire de plus près 🙂

    Mais aux dernière nouvelles, Benoît m’avait dit que c’était simplement un très bon rapport qualité / prix si je me souviens bien.

  • Gustave

    Merci pour cette réponse.
    C’est déjà mieux de connaître le nom des fournisseurs, et j’espère que de plus en plus de marques feront des efforts dans ce sens. Un bon point.
    Après je ne suis toujours pas convaincu sur la tenue du cuir. Sur votre site, le sac est neuf, et bien rembourré comme il faut avec du papier de soie. Il semble avoir une belle tenue. Mais dans les photos du test, on a l’impression que le sac a un peu bourlingué, et le sac a l’air tout « mou » et ce n’est franchement pas du plus bel effet. Alors oui, pour clore le débat, cela est peut-être dû à l’effet du tannage végétal. Tout dépend aussi des goûts de chacun, la souplesse ou non du produit, mais j’ai tendance à estimer que pour ce prix, le produit devrait moins « travailler ».

  • Benoit – BonneGueule

    Un grand merci pour cette réponse très instructive !

  • Olivier – Ruitertassen

    Bonjour Tony,
    Les 17 pouces sont un peu notre bête noire, les cartables sont fait d’un cuir épais et plutôt rigide, c’est ce qui donne beaucoup de charisme et de tenue aux cartables. Mais du coup on ne peut pas faire de sac trop démesurés. Dans un modèle 40cm, on peut rentrer tout juste jusque 38cm. Donc a voir selon les dimensions de votre 17″.

  • Tony

    Bonjour, je voulais poser une question pour Olivier, Est-ce que vos sacs de 40 cm de longueur et 30 centimètre de hauteur avec deux soufflets peuvent prendre un ordinateur de 17 pouces dans les soufflets classiques( en forçant peut être un peu)? celui-ci par exemple https://shop.cartable-cuir-ruitertassen.fr/cartable-a-dos-en-cuir.htm et pour bonne gueule, si vous connaissiez des magasins où on peut trouver des sacs de différentes marques?

  • Benoit – BonneGueule

    Tu soulèves des points intéressants, je laisse Olivier de Ruitertassen répondre, car je suis moi-même curieux de sa réponse 🙂
    Pour la tenue du cuir, pour avoir vu le sac en vrai, et commençant à avoir une bonne sensibilité sur ce type de produit (merci les 3 ans de co-working avec When I Was Seventeen), je t’assure que c’est une très belle peau. Et l’intérieur doublé en cuir, c’est une feature rarissime qui, à mon humble avis, doit coûter une fortune en emploi matière.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Roman !

    Non c’est impossible, il est introuvable.

    Je rigole. C’est tout simplement notre jean selvedge Japan Line, en toile Kurabo 😉

    https://shop.bonnegueule.fr/ligne-bonne-gueule/58-jean-brut-hdg-japan-line.html

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gouhouf !

    Merci pour ton retour !

  • ahaha oui je vois un peu ce que tu veux dire 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour la référence, je ne connaissais pas ! Pas mal du tout !

  • Benoit – BonneGueule

    Ca dépend, les trois sont possibles ! Mais étant donné qu’on fait des articles totalement gratuitement, que ça prend au moins une bonne dizaine d’heure, et qu’on demande pas un seul euro à la marque, il arrive que la marque nous offre un produit. Voilà, tu sais tout 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Quand tu veux du design qui puisse faire 10 ou 20 ans sans problème, tu es un peu obligé te tourner vers des choses très simples, mais dont l’immense avantage est que ça ne prend pas de rides !

  • Benoit – BonneGueule

    Bien vu je ne connaissais pas la marque !

  • Benoit – BonneGueule

    Oui, une très belle maison qui moi aussi réconcilié avec les sacs pour homme !

  • Pierre Alanski

    J’ignorais jusqu’à l’existence de cette maison, merci de me l’avoir fait découvrir ! Cela compte parmi les surprises qu’il me plaît particulièrement de recevoir. 😉
    Merci et bravo pour cet article ^^

  • Olivier – Ruitertassen

    Bonjour Johnito, je confirme que ce modèle en particulier coûte très cher à confectionner mais nous avons souhaité nous faire plaisir sans aucun concession sur le choix des cuirs. C’est un sac HDG, pourtant il coûterait certainement deux fois plus cher s’il était estampillé au nom d’un grand nom du luxe.
    Notre objectif est de maintenir un rapport qualité / prix exceptionnel afin que tous les corps de métier puissent s’équiper d’un Ruitertassen. Nos cartables par exemple, dont la clientèle principale est constituée d’enseignants coûtent à partir de 189€.

  • Olivier – Ruitertassen

    Bonjour Philippe, je suis bien d’accord, nous travaillons actuellement à la refonte complète de notre site officiel Français. J’espère que nous aurons l’occasion d’annoncer son lancement sur BonneGeule à l’approche de Noël.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Philippe !

    C’est le cas de beaucoup de marques très axées sur des savoir faire particuliers et pas forcément au top sur la question d’un « marché de la mode » et de la communication qui va avec !

    Mais au final, quand tu reçois ton produit, l’aspect du site internet devient vite le cadet de tes soucis 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Non, je t’assure que pour avoir vu le produit, le prix est justifié, c’est la première fois que je vois un sac entièrement doublé en cuir, ça doit coûter une fortune à faire. Un très très très beau produit, vraiment, qui va traverser les années sans problèmes. N’hésite pas à parcourir leur site, ils sont très pédagogues.

  • Guillaume

    Wow,
    Je suis allé jeter un oeil sur leur site, la collection vintage est magnifique.
    Cette marque va devenir ma préférée avec Léo&Violette!
    Merci BonneGueule et Merci Rémi.

  • Johnito

    Rémi, très bon article et très beaux sacs ! La qualité à l’air irréprochable il n’y a pas à dire mais perso, je trouve quand même que c’est très (trop ?) cher. Les belles peausseries et la confection de qualité ont forcément un coût, mais là je me demande si il n’y a pas non plus une volonté de placement HDG.

    Petite question complètement HS: ou as-tu trouvé ce joli bracelet qu’on voit sur la photo ou tu montres l’interieur du sac ?