Sneakers Lidl, masques et crise économique : Parlons Vêtements, le podcast #1

Temps de lecture : < 1 minute

Publié par le 4 septembre 2020

Nous voulions le faire de longue date, le voici enfin : un rendez-vous mensuel, chaque premier vendredi du mois, pour débattre sous forme de podcast de l'actualité de la mode et vêtement, pour vous donner des conseils…

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques, à nous faire suivre vos questions. Ce que nous mettons en ligne aujourd'hui est une forme de pilote, qui a vocation à évoluer en fonctions de vos retours et de vos envies. Bonne écoute. Christophe.

Voici le premier menu de ce premier épisode du podcast Parlons Vêtements

  • La folie des sneakers Lidl. Elles sont jaunes, bleues, leur prix en magasin est de 12,99 euros et elles se revend jusqu’à 60 fois son prix en resell. Vendues par Lidl au début de l’été en Belgique, ces sneakers se sont toutes vendues en un temps record, à la grande surprise de la marque. Qui a décidé de les commercialiser en France à la fin de l’année. Benoît avait fait une vidéo sur la folie du resell au sujet des marques Balenciaga, Vêtements ou Suprême. Mais, là Lidl… le monde de la mode est-il devenu fou ? 
  • La mode en crise sévère. Fermeture des boutiques Abercombie&Fitch, Gap sur les Champs-Elysées… Procédure de sauvegarde pour  Célio, disparition des Nouveaux Ateliers à Paris… La banqueroute de Muji aux Etats-Unis. Brooks Brothers et J.Crew qui mettent aussi la clé sous la porte… Le tableau de la mode est sombre et les indicateurs sont au rouge… Explications.
  • Le masque futur accessoire de style ? Désormais, il est obligatoire partout dans les plus grandes villes de France. Au bureau en open space et dans la rue. Il n’y a qu’à la maison ou dans la sphère privée que vous pouvez vous dispensez de porter un masque. Nicolo dès le mois d’avril avait écrit un article en se posant la question de savoir si le masque allait devenir un objet de style ? Le sujet est plus que jamais d’actualité.
Christophe Christophe

Minitel native devenu digital addict, je dévore l’info où qu’elle soit quelle qu’elle soit, avec appétit et gourmandise, comme tout ce qui se trouve dans mon assiette. Sauf les câpres et les olives. Bon sinon, depuis mon arrivée chez BonneGueule, mes chemises noires sont remisées dans le noir de mes placards. NB : sur la photo, ça ne se voit pas, mais je suis content 🙂

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.