De Arpenteur à Paraboot, notre sélection de pièces Made in France

Temps de lecture : 6 minutes

sweat bleu Benjamin Jezequel
25

Le Made in France est un sujet complexe et entre l'idée séduisante sur le papier et la réalité, il y a tout un monde. Benoît a bien expliqué dans ce Parlons Vêtements combien il faut apporter de la nuance.
Maintenant, à une semaine du salon Made in France à Paris (les 10, 11 et 12 novembre à la porte de Versailles), pour ceux veulent s'offrir des vêtements fabriqués dans l'Hexagone, Benoît, Nicolò, Michel, David et Jordan ont fait leur marché et voici leur sélection.

La sélection de Benoît

« Une splendide parka en tissu Ventile, signée par De Bonne Facture, parfaitement dosée dans sa coupe et son design, qui va vous durer des années. »
parka marron De Bonne Facture

 

« J’adore la grosse maille, et j’aime bien le modèle Roscoff de Arpenteur à mi-chemin entre le bomber et le cardigan. Il faut aimer cette coupe un peu loose, mais dans un look workwear hivernal, c’est parfaitement adapté. »

Maille Roscoff Arpenteur

 

« Ce jean 100 % lin DAO fabriqué à Nancy m’intrigue, car c'est très rare d’avoir du denim en lin. Il est donc dans ma sélection, d’autant plus que le prix est raisonnable pour un jean haut de gamme. »Jean semi slim en lin DAO

La sélection de Nicolò

« Cette surchemise en velours Bleu de Paname — au design un peu fort puisque multicolore — est une pièce surprenante qui a piqué ma curiosité. Bleu de Paname ne fabrique pas l'intégralité de ses collections en France, mais ici c'est un exemple sympathique d'une pièce où l'on retrouve une belle qualité, une façon française et un design travaillé au delà du simple basique.

Petite note sur le style au passage : elle peut paraître difficile à porter, mais il y a une astuce, c'est que tous les éléments qui la composent sont dans les couleurs les plus basiques et faciles à porter du vestiaire masculin (bleu, beige, marron, kaki...), ce qui signifie qu'il y a peu de risques qu'elle jure avec le haut et le pantalon de votre choix. Et beaucoup de chances de faire un rappel de couleur à un élément de votre tenue, ce qui facilitera son intégration. »
Veste de pont patch Bleu de Paname

« Une valeur sûre du Made in France, souvent citée comme exemple : le chausseur Jacques & Demeter. La qualité de leurs chaussures est vraiment poussée, et leur business model en circuit court permet même de rendre le surcoût du Made in France justifié au vu du gain de qualité apporté.
Je leur reproche souvent d'avoir des formes très, très rondes et lourdes, qui ne sont pas toujours de mon goût. Cependant sur ce derby longwing bi-matière, je trouve que c'est très harmonieux. Notez la qualité des cuirs, si apparente (y compris en photo) qu'on pourrait presque la "toucher avec les yeux". »

souliers marron Jacques & Demeter

 

« Ce blouson inspiré d'un modèle "café racer", de chez Atelier Bertrand (j'ai déjà un perfecto de chez eux) me plaît beaucoup. J'adore la boucle sur le cou, et la découpe du dos qui flatte la silhouette.
Je vous ai déjà rédigé un test bien complet sur cette marque, et je ne pouvais pas l'omettre dans ma liste. Ces blousons sont entièrement faits en France dans l'atelier d'une des plus grandes maison de luxe, avec les cuirs de premier choix d'une tannerie tout aussi prestigieuse...
Bref, toute la qualité du produit d'une grande maison, mais vendu à un tiers du prix (voire moins) que celui que pratiqueraient ces marques. Bonus : c'est customisable avec peu ou pas de surcoût selon les options choisies. Une aubaine pour tous ceux qui rêvent d'un très beau blouson. »

blouson cuir beige Atelier Bertrand

La sélection de Michel

« Une pièce forte dont la moleskine française transpire le workwear. De fabrication française, ce treillis signé Bleu de Paname est pour moi idéal pour se faire plaisir avec une coupe singulière et une couleur plus vive. Je me vois bien l'enfiler pour aller chanter la marseillaise avec une grosse maille écrue et des sneakers blanches. »
Pantalon treillis rouge Bleu de Paname
« Tricotée en point piqué à Valcanville, cette belle maille ecrue de chez De Bonne Facture brille par sa polyvalence : sous un manteau camel, une veste de costume, ou encore un blouson en cuir. On a l’embarras du choix pour braver l’hiver sans écharpe. »

pull col roulé écru de bonne facture

 

« Je reproche souvent aux vestes militaires leurs teintes de khaki un peu fades. Cette pièce constitue un de mes mid-layers préférés, mais la matière tend parfois à manquer de profondeur. Les ateliers français de Champ de Manoeuvres m’ont entendu : à mi-chemin entre la sur-chemise et la veste militaire, ce modèle propose des nuances de kaki pleines de vie qui ne demandent qu’à se glisser sous des manteaux d’hiver. »

veste de travail vert Champs de manoeuvre

La sélection de David

« Le sweatshirt "iconique" de Benjamin Jezequel en nid d'abeille. Ici en bleu marine, avec un léger mouchetage écru aléatoire caractéristique des belles matières japonaises en général et de ce molleton de chez Toki en particulier. Un fournisseur que vous commencez à connaître si vous nous suivez depuis quelques temps. »

sweat bleu Benjamin Jezequel

 

« J'ai voulu proposer un accessoire, et ce tote bag de la marque française Champ de Manoeuvres a attiré mon attention. La toile provient de tentes militaires françaises, les lanières en cuir de vachettes françaises. Et le sac est confectionné en France, bien évidemment. »

tote bag vert

 

« On voit émerger un certain nombre de marques proposant des tee-shirts très (trop ?) basiques autour de 50€ avec comme seul argument "made in France". Maison Cornichon propose sa vision du tee-shirt, se focalisant sur un produit avec un bon style, bien expliqué, et confectionné en France sur des métiers vintage. Tricoté et confectionné en France, seule la provenance du coton n'est pas précisée. Dommage. »

T shirt bleu Maison Cornichon

La sélection de Jordan

« Chose inexplicable : je fais depuis quelque temps déjà une sorte de fixation sur les chaussures de randonnée, mais portées à la ville. Je me suis senti bien dépourvu quand la neige est tombée l'hiver dernier et je me suis dès lors juré que j'achèterais ce genre de chaussures. Enfin rien n'est moins sûr... on a toujours d'autres priorité d'achat que des chaussures de randonnée ! Mais quand même, ces Paraboot Avoriaz ont tout pour me plaire. »
chaussures de randonnée Paraboots

 

« Je trouve que le marron (ici le noisette) est une couleur sous-estimée dans la garde-robe masculine. Alors que c'est une couleur naturelle le marron. Ici ce pull à col roulé de chez De Bonne Facture se mariera parfaitement avec des gris, d'autres marron, des bleus, de l'aubergine et même du jaune. »

pull coll roulé marron De Bonne Facture

 

« J'aime bien pouvoir emmener mon sac un peu partout. Du coup, de la toile de coton bien rigide, ça me plaît bien pour traîner tous mes trucs. A l'image de ce sac Bleu de Chauffe. »

sac marron Bleu de Chauffe

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Oui Patrick, mais les exemples que tu prends là sont différents…

    Tu oublies un point important : regarder la typologie de produit 🙂

    « Blouson » c’est très large comme mot.

    C’est surtout que les pièces au style workwear de BDP ou de Fleurs De Bagne sont souvent des pièces très, très simples en terme de complexité d’assemblage.
    Il ne faut pas regarder que la matière 🙂

    (Sauf erreur de ma part hein, mais il me semble que les blousons dont tu parles, c’est bien ça. Si tu parles d’un blouson zippé, avec poches pression, multiples poches intérieur, rabats, doublure, bords-côtes etc, là par contre… A 300€ c’est très peu cher pour du MiF)

    Ce n’est pas vraiment une question de quantités de production pour le coup, du moins je ne pense pas que la différence entre des marques comme DBF et BDP soit vraiment si énorme pour que tu puisses avoir des écarts de prix si visibles.

    C’est pour ça que chez nous une veste Workwear en tissu Japonais sort à 180€ (produit simple, peu détaillé, facile à assembler), alors qu’un blazer en tissu italien peut sortir à plus de 400€ 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton retour Patrick 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pierre-Yves !

    Merci pour vos précisions. Je tiens à vous signaler que je n’ai fait qu’émettre un doute et une hypothèse, étayés de surcroit.
    Mais vous avez bien fait d’y réagir puisque cela permet d’y voir beaucoup plus clair !

    Par exemple, les prix des chemises, mailles, tees et sweats sont effectivement cohérents avec les lieux de fabrication. (Portugal)
    Je n’avais pas forcément remarqué que toutes ces pièces étaient elles aussi de fabrication portugaise.

    Pour les pièces MiF (pantalons et vestes), les prix semblent assez peu élevés mais pas impraticables.
    Vous pourrez sûrement m’en dire plus de vive voix, car suite à votre demande par mail, j’attends avec impatience notre appel prévu pour mercredi, pour avoir toutes les informations nécéssaires 🙂

    Bonne journée,
    Nicolò

  • David – BonneGueule

    Merci pour ton retour Tim, c’est un joli look que tu as mis en photo ! 🙂

  • Tim

    Petite note sur ce col roulé De Bonne Facture

    Déjà présent dans l’édition FW17, il avait été mon achat coup de foudre : la seule pièce de mon vestiaire payé au prix retail sans l’ombre d’une hésitation tant le prix était justifié : une coupe parfaite, des finitions impeccables et une chaleur instantanée.

    Après un an de port intensif (c’est devenu ma pièce hivernale fétiche) le pull est en excellent état : pas de bouloche, pas d’accrocs ni de détéroration visible.

    Vraiment un essentiel à mes yeux : il passe aussi bien avec un shearling qu’avec une veste militaire vintage ou une tenue plus chic, apporte directement un petit « quelque chose » à une tenue et vous accompagnera de nombreuses années. Un investissement des plus recommandables ! 🙂

    https://uploads.disquscdn.com/images/992ca0ac5abb1097a7389b12d8b599edf7f00d30daae00e5e0da156466e3655d.jpg

  • David – BonneGueule

    Tu as demandé une comparaison avec Crockett donc je les ai pris comme référence : j’aurais pu dire aussi « moins badass que certains boots chez Septième Largeur » ^^

    Concernant les Loake Hyde, elles sont sur le site de Loake : c’est du Goodyear 🙂

    Les deux modèles sont bien !

  • BinotSensei

    Bonjour, merci pour ton analyse, en effet moins badasse, mais c’est vrai qu’on est quand même à plus du double du prix xD.
    Pour faire badasse et workwear à la limite j’irais jusqu’à des Wolverine 1000 en Rust elles sont sublimes.

    Sinon qui a l’air de qualité j’ai vu les botines Hyde de chez Loake https://www.britishshoes.fr/homme/styles-homme/boots/loake-boots-cuir-marron-semelle-cousue-gomme-hyde-marronfonce-commeuncamion-test-avis-online-eshop.html
    Le cuir brun a l’air vraiment superbe suivant la lumière, semelle Dainite, goodyear, pas de précision sur le cuir par contre.

    Il y a aussi les Grenson Murphy, qui ont un beau style aussi je trouve, dans la même gamme de prix, avec eux aussi une semelle Dainite, et là couleur est jolie aussi mais cette fois en grainé.
    https://www.britishshoes.fr/grenson-boots-bottines-murphy-chaussureanglaise-britishshoes-eshop.html

    Qu’en pensez vous?

  • David – BonneGueule

    Hello,

    J’ai regardé ce modèle avec Jordan : il s’agit d’un cuir pleine forme, la construction a l’air de qualité.

    A titre personnel je trouve qu’en terme de design il manque quelque chose à cette paire de boots : pas assez « brutes » pour être vraiment « badass » (par rapport aux modèles Coniston ou Harlech de Crockett&Jones par exemple), mais plus workwear que des chukka boots.

    Ce sont de bons produits mais ça reste en-dessous de Crockett&Jones quand même (il y a quand même une grande différence de prix)

  • David – BonneGueule

    En effet ^^

    Je m’y connais assez mal en chaussures de randonnée mais j’ai tendance à penser que les modèles plus accessibles peuvent être tout à fait adaptés pour la randonnée mais pas forcément pour la vie de tous les jours !

  • David – BonneGueule

    Hello,

    Mets en photo une paire de Palladium waterproof à côté du modèle de chez Paraboot que Jordan a sélectionné, c’est quand même loin en terme de style, de forme et de qualité 🙂

    Rien ne t’interdit de porter de telles chaussures en ville, mais c’est pas hyper adapté. A la limite, le modèle marron que j’ai pu voir avec un gros jean brut, pourquoi pas ! Par contre, le modèle noir, je ne vois pas trop ce que tu peux en faire ^^

  • David – BonneGueule

    Après, parmi les chaussures de randonnée, il faut reconnaître que certains modèles n’ont pas vraiment leur place dans un contexte urbain par leur design très (trop) massif même s’il faut reconnaître que le modèle sélectionné ici par Jordan est très joli 🙂

  • David – BonneGueule

    Merci pour ton retour et ces précisions Alex ! 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Je ne sais pas pour ma part ! Peut-être qu’Arnaud a une idée ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Amaury !

    On attend encore de pouvoir tester les pièces.

    Par contre Michel s’est trompé et est allé un peu vite en besogne, cette surchemise n’est probablement pas produite en France puisque non spécifié (seule une partie de la collection de Champs de Manoeuvre semble l’être)

  • Nicolò – BonneGueule

    Alors là… Moi j’aime bien le faire (au grand dam de Benoît qui veut m’en dissuader à chaque fois), mais c’est loin de faire l’unanimité, et surtout, loin d’être automatique :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Marc !

    J’avoue mal connaître la marque.

    Presque tout est fait en France selon la marque (pas les mailles qui sont faites au Portugal semble-t-il), mais il y a des choses qui me chiffonnent. Le sac de voyage en cuir grand format à 300€ fait en France par exemple, y’a un truc qui cloche, vraiment ^^
    Même en faisant des petites marges, ça ne l’expliquerait pas. C’est limite le coût de fabrication d’un tel sac en France.

    J’ai peur que ce soit un de cas de « fini en France » (pour info pour pouvoir écrire « made in France » il suffit qu’il y a une seule étape réalisée en fin d’assemblage, et légalement, c’est bon)

    Et même les prix de la marque en général ne sont pas cohérents avec une fabrication Française, surtout quand tu sais que derrière il faut compter la marge du revendeur (la marque est très distribuée sur l’Exception par exemple)

    Regarde ce que ça donne pour DeBonneFacture (qui n’a pas des marges délirantes non plus) qui est sur ce même modèle économique, et compare… Comme je le disais, y’a un truc bizarre quelque part ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Je comprends ton avis Talen, mais le « ça reste discret » c’est quand même déjà trop.

    Pour nous sur un tee shirt le logo c’est disqualification immédiate.

    Tu as des pièces (parkas, sneakers, l’arrière d’un jean sur le jacron en cuir) où ça se justifie, notamment par la compléxité plus accrue du design.

    Mais sur des pièces comme le tee, la chemise ou le pull, c’est pas possible à nos yeux 🙂

    Cela dit je veux bien te croire pour la qualité !

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Eric 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Arnaud !

    Ce tee shirt n’a rien de basique. Le molleton extra lourd avec un point de tricot particulier, les bords côtes épais à élastique (sur les manches notamment), le rendu chiné assez spécial… Je l’ai, et si tu le touchais en vrai tu verrais que ça n’a rien à voir avec les tees dont le texte parle ^^

    Pour la provenance, garde à l’esprit que peu de marques jugent encore utile de la mentionner à moins que ce soit une matière française. Surtout sur un tee shirt. Ce n’est pas forcément mauvais signe.

    Pour DAO on verra 🙂

    Et c’est vrai qu’Emmanuel Lang a lancé sa propre marque tiens ! C’est assez fou pour un fournisseur matière (surtout français) de faire ça. 🙂

  • On aime bien les vêtements dont la qualité parle d’elle-même, qui se distinguent pas autre chose qu’un logo.
    Pour nous, c’est un peu comme si c’était une étiquette apparente. Ça n’ajoute rien à la pièce, ça transforme par contre un peu le porteur en vecteur publicitaire.
    C’est en tout cas notre point de vue et nos goûts 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Dao a plusieurs coupes ! Là c’est la plus ajustée ! Et pour Paraboot, pour du made in France, oui c’est plutôt bien positionné, même si je préfère les workboots US.

  • Christophe – BonneGueule

    Merci pour ton retour Julien ^^

  • Camaro Julien

    La boutique/atelier dao a Nancy vaut vraiment le coup… atmosphère qui transpire l’artisanat et produit au top qui mériterait plus de visibilité.par contre leur produit en lin est plus rigide qu’on pourrait croire.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Sugath !

    Pas de test prévu. C’est bête, mais le logo de tee shirt visible sur le bas de tee shirt… Ca disqualifie rapidement des basiques qu’on voudrait recommander ^^

    Sinon plusieurs lecteurs m’ont dit que c’était bien niveau qualité !

  • Sugath

    Hello ! En parlant de tee-shirts il me semble ne jamais avoir vu d’avis de votre part concernant la marque Goudronblanc ? Est-ce voulu ou est-ce-que je n’ai pas encore découvert l’article ? 🙂