Sélection : les 6 costumes coups de cœur de la rédaction

Temps de lecture : 8 minutes

Publié par le 31 août 2020

Costume  - Scott Fraser Collection - David

J'ai un aveu à faire : je ne possède actuellement pas de costume.

J'ai de belles vestes sport et de beaux pantalons habillés mais qui ne forment pas un ensemble.

Dans mes recherches, le souci vient souvent du pantalon qui je trouve ne fait pas l'objet d'assez d'attention : il est souvent flat front , à passants, ajusté, taille basse.

Ce type de pantalon ne me va pas et ne me correspond pas. Je préfère des pantalons au propos un peu plus sartorial, classique.

On trouve des costumes avec des pantalons plus amples et travaillés chez des marques comme Officine Générale, Thomas Farthing ou Hansen Garments par exemple.

Pour cette sélection, j'ai choisi ce costume Scott Fraser Collection.

Découverte récemment sur Instagram, la marque anglaise définit son style comme "moderniste rétrospectif".

Bon, sur ce costume en particulier, l'esprit est beaucoup plus rétro que moderne..

Le pantalon haut sur la taille , très droit , à deux pinces, pattes de serrage et boutons de bretelle intégrés va définitivement en ce sens. Une ode au Hollywood Pants des années 1940 et 1950. Ça me parle.

La veste, de style classique elle aussi, a néanmoins l'air construite un peu plus légèrement qu'autrefois.

Cette inspiration est l'occasion pour moi de revenir sur du tailoring plus classique.

Classique mais pas austère, loin de là : regardez-moi cette matière. Un mélange laine et soie d'un gris discret relevé d'un lumineux mouchetage blanc .

Matière anglaise, confection anglaise, possibilité de choisir veste et pantalon en des tailles différentes, option pour ajouter un gilet... la promesse est belle.

Il y a juste une chose qui m'interpelle : le costume 3 pièces, 760£, coûte moins cher que le 2 pièces, 860£. Probablement une erreur, mais qui peut inciter à se faire plaisir.

Un ensemble en laineA King of Guise - Jordan

Blouson camel pied de poule

Une veste, un blouson, une surchemise, un pull-over ? Faites-vous une idée.

pantalon en laine camel et motif pied de poule

Voilà le pantalon dont la coupe est ample et la ceinture coulissante.

Ceci n'est pas un costume. Et, n'en déplaise à Magritte, ce n'est pas une pipe non plus. Mais ce n'est vraiment pas le sujet.

Ce n'est pas un costume au sens qu'on lui donne d'ordinaire, à savoir un ensemble dédié à un contexte formel. Toutefois c'est un costume au sens strict d'un complet veste et pantalon fabriqué dans une matière unique.

Bon alors c'en est un ou non ?

Je vous dirais : est-ce vraiment la question ? A-t-on vraiment besoin de mettre des étiquettes sur toutes les choses ? La vie vaut-elle vraiment la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve ?

Je n'ai pas la réponse vous m'excuserez. J'ai déjà du mal à déterminer ce que je vais manger ce soir.

Tout ce que je sais, c'est que dans un contexte où le casual gagne toujours plus de terrain, le costume se transforme.

Les lignes bougent que voulez-vous ! Et ce qu'on croyait vrai hier ne l'est plus aujourd'hui. Le costume passe de la sphère de l'obligation sociale à celle du plaisir. Je veux dire qu'à l'avenir, ceux qui porteront le costume, formel ou non, le feront par plaisir avant tout car l'assouplissement des règles en la matière aura aboli son port aveugle et systématique en des contextes despotiques. Ça promet des photos de classe disparates, je trouve que c'est une bonne nouvelle pour la liberté d'expression vestimentaire.

Ça pourra donner des silhouettes dans ce goût-là :

J'anticipe l'avenir et vous présente donc le nouveau costume. Le costume de demain. Celui qu'on portera avec le sourire. Et non, ce n'est pas un costume. Enfin si. Enfin comme vous voulez.

Celui-là vient de chez A Kind of Guise, une marque allemande que j'admire en secret. Parfois quand le sommeil ne vient pas, je vais scruter la collection actuelle de la marque. Toujours le même sentiment. Les produits sont bien sentis. On sent la créativité poindre dans chaque détail sans jamais outrepasser le fait qu'il s'agit d'abord de vêtements à porter dans la vie réelle.

J'attends les soldes et quand je me rends sur le site pour me couper une part de bonheur dans le gâteau AKOG, je vois qu'il ne reste que des miettes. Du coup frustration. Du coup bras qui tombent. Du coup je m'en vais vexé mais reviens toujours la saison d'après.

Mais revenons à nos moutons.

L'ensemble est fabriqué en Allemagne à partir d'une laine italienne. De plus, la matière présente un motif pied-de-poule discret qui habille son porteur et singularise sans déguiser.

blouson à motif pied-de-poule camel et noir

Le double zip est aussi un détail que j'apprécie. Utile lorsque l'on s'assoit sans vouloir ouvrir sa veste pour autant.

Ces deux produits ne sont même pas présentés comme un costume sur l'e-shop. Et c'est une sage décision. Quelle personne saine d'esprit voudrait acheter les deux pour s'en faire un costume ? Pourtant mon œil a repéré la similitude des deux tissus et mon esprit malade a formé le dessein de les réunir sur un même corps. Le mien de préférence ! Mais je ne suis pas jaloux, vous pouvez utiliser le vôtre pour vous projeter.

Je porterais le tout le plus simplement du monde : un t-shirt ou un col roulé en hiver et des mocassins ou sneakers simples. La partie qui concerne les couleurs est encore à déterminer.

Dernière chose en partant : oui la coupe du pantalon samouraï a l'air dinguissime. Et je vous prie de croire que je n'emploie que rarement l'adjectif "dinguissime". C'est même la première fois et, espérons, la dernière.

Avis aux amateurs.

Costume croisé - Husbands - Benoît

Parce que à chaque fois que j'essaie du Husbands, il se passe toujours un truc, j'étais obligé de le mettre dans cette sélection.
D'ailleurs, la première fois que j'ai essayé un costume entoilé, c'était chez Husbands.
Là, la marque propose un costume croisé de toute beauté, en Fresco, ce tissu infroissable.
Le goût de Nicolas, le fondateur, pour des toiles tailleur relativement épaisses lui donne un feeling très particulier quand on l'enfile, c'est un vrai "power suit". Et surtout, peu de coupes en prêt-à-porter me vont aussi bien que les vestes de chez Husbands.
A porter pour sortir avec vos amis (oui oui) et faire la fête jusqu'au bout de la nuit.
Bref, le très grand frisson du costume, où le tombé structuré se mélange à la qualité d'une belle fabrication italienne. Si vous n'avez jamais essayé une veste Husbands, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Costume croisé - Pini Parma - Jérôme

costume lin laine soie beige

Parmi les styles qui m’ont tapés dans l’oeil très récemment (hier, pour tout vous dire) : celui de Robert Pattinson dans le dernier film de Christopher Nolan, Tenet. Un costume de couleur claire, une chemise un peu écrue, un foulard vert, quelque chose de très simple et d’assez décontracté au porté dans une histoire peuplée de nombreux costumes beaucoup plus formels.

Voilà pour l’esprit général de départ, que j’aurais pu retrouver par exemple chez De Bonne Facture dont j’apprécie justement le style, les formes, la décontraction.

C’est cependant chez Pini Parma que j’ai trouvé le costume qui me fait envie aujourd’hui : C’est une marque  d’inspiration et de confection italiennes, avec de belles matières, beaucoup d’élégance et cela reste une option qualité/prix intéressante pour qui s’intéresse à l’univers du costume. De la marque, je possède déjà un pantalon et une chemise et je ne peux que vous en confirmer la qualité.

costume lin laine soie beige

Le costume que je vous présente ici est donc un peu à la croisée des chemins.

Il est très stylisé : la veste est croisée, larges revers, esprit napolitain et belle couleur beige et l’ensemble dispose de petits détails habillés comme la pince ou la ceinture du pantalon par exemple.

Il est aussi relativement décontracté : c’est un mélange laine/lin/soie de chez Loro Piana, une construction semi-entoilée non doublée, pas de padding aux épaules. Vous connaissez déjà ce mélange : on le trouve aussi dans notre collection, avec cependant une composition différente.

Dans le détail ici : 49 % laine, 30 % soie, 21 % lin. De la laine pour la stabilité et la tenue, de la soie pour l'aspect ... soyeux et la douceur aussi (notez que 30% c'est beaucoup et que ce costume doit particulièrement bien prendre la lumière) et du lin, pour la légèreté et la fraicheur.

Bref, c’est un style un peu plus marqué que le modèle gris Prince de Galles également disponible dans la sélection de promotions de la marque (mon deuxième choix), idéal pour prolonger un peu l’été en cette période de rentrée, à porter dans l’esprit de Robert avec une chemise écrue, un foulard, pourquoi pas des souliers marrons.

Enfin, bonne nouvelle : le temps d'écrire ces quelques lignes, le soleil est déjà de retour !

Costume navy à rayures tennis - Suitsupply - Nicolò

Une fois n'est pas coutume, je vais un peu tricher avec les règles de cette sélection.

Car voyez-vous, je n'achète jamais de costumes en prêt à porter.

Loin de moi l'idée de faire montre d'une forme de snobisme, en réalité, c'est un calcul très pragmatique : ceux qui ont déjà pu lire un de mes tests de costume savent que j'ai une morphologie qui demande suffisamment de retouches pour qu'au final, j'ai souvent tout intérêt à aller directement en demi-mesure.

Mais alors, comment faire pour m'inspirer avant ? Comment savoir de quoi j'ai envie si je n'achète que des costumes qui "n'existent pas encore" au moment où je les achète ?

Eh bien je m'inspire du prêt à porter. Et pour le coup, vous trouverez difficilement un choix de tissu aussi varié, étendu et original que chez Suitsupply.

Je parcours leur shop, et peu à peu, je vois ce qui me fait le plus envie en terme de tissu de style...

Et si je n'ai jamais caché mon amour pour les tissus de costume un peu plus osés , cette année, je me rends compte que je vais retourner sur des choses un peu plus classiques ! Une belle rayure tennis sur fond bleu marine, une épaule structurée classique, ou alors naturelle. Boutonnage simple, revers à cran classique...

Simple et efficace, un modèle de chez Suitsupply. Le caractère viendra des autres pièces, plutôt que du costume lui-même.

Ce sera le costume que j'utiliserais comme "base" sobre, et auquel je donnerai son caractère via les accessoires, la chemise ou même d'autres twists. Typiquement, je me vois très bien, cet automne, porter un col roulé sous un tel costume et l'associer avec mes Common Projects en nubuck suédé beige.

costume homme et col roulé marine

Je le porterais sans doute un peu comme ça. Peut-être sans pochette, et avec un col roulé qui n'est pas ton sur ton. Ou alors avec une chemise, mais portée avec une cravate une peu "forte".

Costume à motif tartan - Thomas Farthing - Michel

Quitte à passer 10 minutes à enfiler un costume le matin, autant faire les choses à fond.

Voici un donc un ensemble qui ne laissera personne indifférent. En bien ou en mal, son motif tartan aura le mérite de surprendre et j’aime ça.

C’est le costume qu’on porte pour montrer qu’on a pas froid aux yeux, mais surtout pour le plaisir, bien entendu.

Pour travailler à La Défense, c’est perdu. Mais pour afficher fièrement son plaisir de s'apprêter, il sera là.

Je vous le propose aussi car je trouve que son twill de laine épais a du mordant et que ses couleurs sont bien choisies. Un mélange de vert et de violet osé mais très bien mené. Qui aurait cru qu’elles pourraient vivre en harmonie ?

Aussi, c’est un trois pièces facilement dépareillable. Si on s’y connait, avec cette veste seule, ce pantalon ou ce gilet, je pense qu’on peut faire des merveilles.

Avatar Equipe edito

Il fallait une signature pour tous nous regrouper, unis comme les 7 doigts de la main… Dans ces articles vous retrouverez tous nos talents, nos connaissances, nos expériences, nos folies parfois (pas les névroses) de l'ensemble de l'équipe édito. Par ordre alphabétique : Benoît, Christophe, David, Jérôme, Jordan, Michel et Nicolò.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.