Revue des marques #4 : inspirations militaires, bagagerie et parfum d’été

/

En ce dimanche 4 juin, quatre membres de l'équipe participent à ce 4ème opus de la Revue des marques...

Je vous rappelle le concept en quatrième vitesse : partager régulièrement avec vous les derniers élans stylistiques de la Team BonneGueule.

Ce mois-ci, Charlotte, Florian, Geoffrey et Julien se sont mis en quatre pour vous proposer des pièces qui ne manqueront pas de vous inspirer pour composer vos tenues estivales.

Allez, je vous présente sans plus attendre les pépites qu'ils ont sélectionnées pour vous !

Spoiler : il y a largement de quoi être tiré à quatre épingles.

Sommaire de la revue des marques

    • Charlotte : à vos marques...
    • Florian l'explorateur
    • Geoffrey : garde à vous
    • Julien, à la croisée des inspirations
    • Charlotte : le bomber et l'argent du beurre
    • Florian, clair et net
    • Geoffrey : la force tranquille
    • Julien en a plein le dos
    • Charlotte et son précieux
    • Inspecteur Florian
    • Geoffrey, camel sans filtre
    • Julien, fier comme un pant

Dans le radar de...

Elle est là. Juste là. Enfermée entre quatre murs. Sans pour autant la libérer de sa prison vitrée, vous ne pouvez vous empêcher de loucher sur cette pièce qui vous a fait fondre au premier regard. Inexplicablement, vous êtes tombé les quatre fers en l'air en la voyant.

Vous connaissez ce sentiment ? Nos quatre mousquetaires du style aussi ! D'ailleurs, ils vous en parlent tout de suite...

Charlotte : à vos marques...

J'aime bien aller courir le matin avant d'aller au bureau, et je dois avouer qu'il ne fait pas toujours très chaud à l'aube, même en ce moment. Quand je suis tombée sur cette veste Nike Aeroloft Flash W, j'ai donc tout de suite été séduite.

Pour rester au chaud pendant vos joggings matinaux, suivez le regard de Charlotte.

Elle est idéale, en été comme en hiver, car elle présente des caractéristiques techniques très astucieuses. En effet, son rembourrage en duvet protège largement du froid, tandis que les perforations laser et les inserts en mesh permettent d'obtenir une pièce aérée et très respirante. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, qu'il fasse froid ou chaud, elle vous accompagnera sans sourciller !

Une pièce techwear au design plutôt sympa.

 

En plus, c'est un vêtement qui peut couvrir aussi bien les épaules d'une femme que celles d'un homme. Bref, de quoi rester au sec et stylé(e), même pendant l’effort...

Florian l'explorateur

Depuis quelques années, la première version du Nouveau cartable de Léo et Violette m'accompagne partout avec une fidélité à toute épreuve. À l'époque, j’avais eu la chance de le tester pour BonneGueule.

Cette photo date de juillet 2014. Presque 3 ans plus tard, le cartable de Florian n'a pas pris une ride, seulement une délicieuse patine.

Depuis, le cuir végétal a vraiment bien patiné et il tient encore le choc. Pourtant, je suis loin de le ménager : il me suit partout avec mon Macbook Air à l’intérieur.

Aujourd'hui, sans pour autant être lassé de mon cartable, j'ai envie de changement ! Je voudrais une alternative plus pratique, notamment pour avoir les mains libres. Et devinez quoi ? j'ai flashé sur un sac à dos de la même marque...

Le sac à dos en cuir Léo et Violette : plus que jamais dans le radar de Florian...

Cette fois-ci, j’opterais plutôt pour du bleu tant il s'agit d'une couleur polyvalente. Alors que mon cartable camel était parfois difficile à marier, je suis certain que ce navy s'accordera parfaitement avec à peu près tout.

Entièrement fabriqué à Naples dans un cuir de vachette italien à tannage végétal, ce sac à dos existe en trois coloris. Crédits photo : Léo et Violette

Comme tous les produits L&V, ce sac à dos a été pensé pour stocker, entre autres, un ordinateur portable et une tablette. Celui-ci possède même un compartiment spécial pour accueillir... une paire de chaussures !

Je vais enfin pouvoir y ranger mes crampons pour aller jouer au foot avec la team BonneGueule (et mettre quelques petits ponts à Antoine).

Geoffrey : garde à vous

J'habite juste à côté d'une boutique Chevignon et, en passant devant la vitrine, je suis tombé nez-à-nez avec ce tee-shirt. Je suis tout de suite tombé sous le charme et j'avoue que ce motif camo légèrement effacé m'a fait de l'oeil...

Le logo en feutrine brodé en bas à droite apporte un petit plus sur ce tee-shirt Chevignon.

Petit problème : ma copine le déteste clairement ! Du coup, j'ai fait preuve de lâcheté pour le bien de mon couple... Eh oui, l'amour mérite quelques concessions.

Geoffrey passe donc à côté d'une pièce qui sent bon l'été.

Un tee-shirt 100% coton jersey, un col rond ras du cou, un imprimé camouflage subtilement fondu... tous les ingrédients étaient réunis pour obtenir une pièce légère, fiable et au design sympa. Faites moi une faveur : si vous l'achetez, pensez au moins un peu à moi...

Julien, à la croisée des inspirations

Personnellement, j'ai véritablement craqué devant cette pièce de studio d’artisan. J'aime beaucoup son design et je suis sensible au travail sur la matière. Il y a également une réflexion interessante au niveau de la création puisqu'il est original d'imaginer une forme bomber avec la matière denim.

Pour Julien, il est intéressant de mixer les influences.

Alors que le dessin du bomber, inspiré de la Flight Jacket MA-1, renvoie à l'imaginaire militaire, le choix de la matière nous ramène plutôt du côté du streetwear décontracté. Cet antagonisme confère à cette pièce une identité très particulière, et j'aime ça !

La doublure est si belle qu'on regretterait presque que la veste ne soit pas réversible.

À l'intérieur, j'ai aussi été séduit par l'authentique doublure dont la couleur, pleine de nuances, fait subtilement écho au bleu du denim.

Si je devais émettre quelques réserves, je dirais que j’aurais préféré un col un peu moins grand et des ribs de bas de pièce légèrement moins haut... mais je coupe les cheveux en quatre.

En somme, c'est un vêtement plein de personnalité et taillé dans des matières de qualité. Pour moi, on frôle le sans-faute !

Les achats de l'équipe

Je ne vais pas y aller par quatre chemins ici car le titre est suffisamment explicite. Ci-dessous, nos quatre ami(e)s nous parlent des pièces qu'ils ont adopté dernièrement et nous expliquent pourquoi ils ont fait chauffer la carte bleue. Adjugé vendu !

Charlotte : le bomber et l'argent du beurre

Dernièrement, je me suis procuré le "Bomber standard" de la maison éponyme, et j'en suis vraiment contente. Pour moi, c'est une pièce incontournable du vestiaire, masculin comme féminin.

Le dernier achat de Charlotte.

Très sobre, il renvoie pourtant à un imaginaire riche et apporte une belle valeur ajoutée à un look. J'aime d'autant plus cette interprétation minimaliste qu'elle affiche un bleu très intense.

100% coton, il est assez léger et c'est un compagnon irremplaçable pour les soirées d'été un peu fraîche ou les afterworks en terrasse.

Crédits photo : Maison Standards.

C'est un haut unisexe qui permet un nombre incalculable de tenues, en layering ou non. Personnellement, je suis conquise !

Florian, clair et net

Cela faisait un petit bout de temps que je cherchais LE jean casual bien coupé qui pourrait se faire une place aux côtés de mes toiles brutes. Je le voulais dans une matière élégamment délavée pour pousser autant que possible le curseur de la décontraction.

J'avais beaucoup de mal à trouver mon bonheur... jusqu'à ce que je croise ce jean Harmony.

Le dernier achat de Florian : le denim Donovan light blue de chez Harmony.

J'adore l’esprit casual vintage qu'il dégage et il a clairement apporté un vent de fraîcheur dans mon vestiaire. J'aime beaucoup ce subtil délavage qui apporte une belle touche d'originalité à une pièce très classique.

Crédits photo : Harmony.

C’est bien simple : je ne le quitte plus ! Que ce soit par son style, son design ou la souplesse de sa toile, il convient parfaitement aux journées ensoillées et j'en suis totalement accro.

Geoffrey : la force tranquille

J'avais envie (et besoin) d'un pantalon estival qui soit suffisamment léger pour être porté lors de fortes chaleurs et assez polyvalent pour intégrer des tenues élégantes ou plus casual.

J'ai trouvé mon bonheur chez Officine Générale et je me suis pris ce pantalon.

Dernièrement, Geoffrey est passé en caisse avec ce pantalon Officine.

Fidèle à mes goûts pour les matières texturées, j'ai opté pour un seersucker qui présente l'avantage d'être à la fois léger et bien aéré. Le petit effet gaufré apporte de la personnalité à la pièce, ce qui contraste avec le classicisme du design et de la coupe. J'en suis très content et il m'accompagne fidèlement d'un bout à l'autre des chaudes journées parisiennes.

En s'approchant, on distingue mieux la texture si particulière du seersucker, matière estivale par essence.

Même s'il s'agit d'un pantalon de costume, je le porte à la cool avec un tee-shirt et ma biker jacket noire. Cette pièce s'intègre sans problème dans des looks décontractés et vous n'aurez aucun mal à l'apprivoiser, quelques soient vos influences.

En tout cas, je suis ravi de cet achat et d'autant plus heureux de le partager avec vous !

Julien en a plein le dos

J'avais une idée assez précise du type de sac que je voulais pour remplacer celui que je trainais depuis quelques années : il m'en fallait un avec un gros canevas de coton, qui soit assez petit bien que suffisamment grand pour y accueillir mon PC.

Quand j’ai vu ce sac de SANDQVIST, avec son canevas 18oz et sa main authentique, j'ai su que c'était l'élu !

Le nouveau meilleur ami de Julien.

Tous les critères sont réunis : le format est assez réduit, il y a un espace pour mon ordinateur, un gros cordon de serrage bien épais, des finitions en cuir... j'adore, j'adhère !

Par ailleurs, j'aime bien les hanses car elles sont plutôt fines, donc assez discrètes et minimalistes. Concernant la couleur, je trouve que ce marine est vraiment sympa. Pas de prise de tête pour les associations : cette couleur va avec tout.

Bleu navy, finitions cuir, hanses fines : tous les ingrédients sont là pour Julien.

Depuis que je l'ai sur le dos, je le trouve hyper confortable et j'en suis très satisfait. À voir, à la longue, si le cuir se détend et si le manque d’attache sur le devant est problématique mais je ne me fais pas de soucis !

Le grain de folie

C'est un fantasme partagé aux quatre coins du monde : celui d'avoir un budget illimité pour choisir LA pièce de nos rêves ! Ce souhait, particulièrement intime, j'ai proposé à Charlotte, Florian, Geoffrey et Julien de l'exaucer le temps d'une rubrique. Ils se sont prêtés au jeu et nous offrent leur trip stylistique ultime.

Charlotte et son précieux

Tant d'avenir est une marque confidentielle que je suis depuis un petit moment avec beaucoup d'attention. Elle propose un univers très particulier constellé de bijoux plein de fougue. Ornés de belles pierres ou d'anciennes pièces de monnaie, ils ont une identité très marquée et j'y suis vraiment sensible.

À l'attention du chéri de Charlotte : pour lui passer la bague au doigt, choisis ce modèle !

Entièrement faits main, chaque pièce est une oeuvre d'art. À titre personnel, mon coup de folie serait de me prendre cette bague torsadée en argent, montée d'un joli lapis lazuli. Je trouve la travail authentique et le modèle très original : il ne m'en faut pas plus !

Inspecteur Florian

Si on me donnait carte blanche pour choisir la pièce qui me fait le plus rêver en ce moment, je me tournerai sans hésiter vers ce trench de la marque japonaise Cohérence.

Le grain de folie de Florian !

Je suis complètement séduit par cette coupe un peu oversized, ces gros revers, et surtout par la qualité exceptionnelle de la matière et de la confection. Coupé dans un tissu exclusif, ce jersey est quasi-infroissable, assez épais et très souple ! De quoi rester au chaud... et au sec.

Crédits photo : Beige Habilleur.

Comme à leur habitude, les japonais ne laissent pas de place au hasard. Tous les détails sont réfléchis et scalpés avec une précision chirurgicale : col amovible en tweed à chevrons, doublure en laine, boutons en corne, manche raglan qui flatte vos épaules... j'en passe et des meilleurs.

Bref, vous l'avez compris : c'est un trench de bonhomme élevé à l’état de chef-d'oeuvre !

Geoffrey, camel sans filtre

Si c'était open bar (et open place dans mon placard), "je me fendrais bien" de ce bomber en cuir fauve de chez APC.

L'article qui hante les nuits de Geoffrey...

Pour moi, le design est très réussi et la confection vraiment bien exécutée. Alors qu'on voit des bombers fleurir un peu partout, je trouve que cette pièce en suède est très originale sans pour autant être difficile à porter. La couleur fauve présente de beaux reflets et les bords-côtes contrastants apportent un peu de sophistication bienvenue.

Crédits photo : APC.

Même de dos, la pièce est correctement structurée et le fit apparaît cohérent. On voit toute la profondeur des nuances de ce cuir suédé, très agréable à l'oeil. Les matières sont belles, les finitions sont propres, le vêtement esthétique, la main très riche... que demander de plus ?

Julien, fier comme un pant

Un coup de folie ? Budget illimité ? Sans l'ombre d'un doute, je fonce chez Brunello Cucinelli et je shoppe ce sweat pant en laine.

Que pensez-vous du coup de folie de Julien ?

Pour moi, c’est vraiment l'article casual chic par excellence. Sur une seule et même pièce, on retrouve à la fois le tissu d'un vêtement de ville et des inspirations casual comme la coupe et les détails.

On voit ce genre de pièces au Pitti depuis plusieurs saisons maintenant, et il n'est pas étonnant de voir que l'ensemble du marché se soit inspiré de la tendance.

Celui-ci m’intéresse particulièrement pour plusieurs raisons :

  • sa forme carotte avec ses 2 pinces sur le devant pour le porter plus loose au besoin,
  • sa ceinture élastiquée et ses poches plaquées au dos pour un look décontracté,
  • sa rayure visuelle qui apporte du caractère à la silhouette,
  • ses petites finitions suède sur les bouts du cordon de serrage, touche créative agréable !
  • sa très belle main, même si on ne s'en rend pas forcément compte sur les photos,

Le mot de la fin...

Bon voilà, maintenant que vous avez des inspirations en provenance des quatre coins du bureau, je vous laisse faire le tri et garder en tête les pièces que vous êtes susceptibles de vous approprier pour être stylé cet été.

Quant à moi, je vous donne rendez-vous très vite pour un 5ème épisode de la Revue des marques, avec Luca en guest-star !

Comme d'habitude, je compte sur vous pour me parler de vos derniers achats et de vos coups de foudre dans les commentaires...

Allez, à un des ces quatre !

Lucas Marquiand A propos Lucas Marquiand

Quand Rafik m’a demandé d’écrire ma fiche-auteur, j’avais à peu près autant d’inspiration que Jul lorsqu’il a rédigé les lyrics de Tchikita. Du coup, j’ai demandé à une copine comment me présenter en quelques mots. Je vous livre sa réponse, lapidaire mais finalement assez fidèle : « Lucas Marquiand, 21 ans, j'aime CR7, le gin et mon chien. ». Sauf son respect, je me permettrais d’ajouter que j’ai également beaucoup d’affection pour ma petite soeur, ma maman et le quinoa.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Thibaut Large

    Autant pour moi, je n’ai aucune connaissances dans ces langues !

    Merci je vais essayer avec Google translate.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Thibaut !

    C’aurait été du mandarin, j’aurais pu aider un peu, mais c’est du japonais. 😉

    Pour le coup, essaie avec Google Translate. Les commandes depuis le Japon sont toujours un peu compliquée, donc mieux vaut passer par un proxy ou utiliser un revendeur européen ou américain comme Okayama Denim ou Denimio. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Franck !

    Ca aurait pu être bien comme délavage mais je suis obligé de dire « correct » à cause des grandes zones claires sur les cuisses et les fesses.

  • Nicolò – BonneGueule

    On a pas la référence car ce n’est pas Flo sur la photo, c’est une photo de chez Léo & Violette 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Alexx !

    Les photos avec le sac à dos viennent de chez Léo & Violette, on n’a donc pas les références, désolé. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Franck !

    Merci pour ton retour sur le sizing de Harmony ! 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Jasmin !

    Effectivement, après un rapide coup d’oeil ça a l’air assez intéressant sur le créneau dark. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Fabien !

    Je ne crois pas que quelqu’un ait prévu d’en précommander un pour le moment mais il reste deux semaines pour changer d’avis. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Franck !

    Aucune idée pour le sizing de leurs pantalons. Demande de l’aide à la marque pour choisir ta taille 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Romain !

    Julien m’a dit qu’il y en avait chez Massimo Duti, Sandro, et ici chez Mr Porter :

    https://www.mrporter.com/en-fr/mens/clothing/trousers/drawstring_trousers

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Kilian !

    IL y en a chez Uniqlo et Massimo Duti 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Simon !

    Regarde chez Levi’s ils ont pas mal de modèles bleached et pour les grandes tailles normalement il y a ce qu’il faut 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Mathieu !

    Oui c’est chouette !

    Oh franchement, besoin de conseils pour le bleu marine ? Alors que c’est la couleur la plus basique de la garde robe masculine ? ^^

    Allez, par ici pour une piqure de rappel !

    https://www.youtube.com/watch?v=HLEiWCrbS18