Parlons Vêtements : tout ce que j’aime dans le costume

Temps de lecture : 8 minutes

Publié par le 2 septembre 2020

“Oui le costume est en perte de vitesse”

“Le costume c’est pour ceux qui se la racontent”

“Ah mais ça y est tu es encarté à droite”

“Non mais là tu vas à un mariage ou quoi ?”

Voilà les préjugés débiles qu’on peut entendre sur le costume, et de manière générale sur l’univers dit "sartorial".

Cela m’énerve parce que le costume, c’est un très bel univers, avec des savoir-faire, de l’élégance, de la couleur.

Et dans ce nouvel épisode, j’ai voulu te dire ce que je pense de tout ça, ce que j’aime dans le costume.

Mon avis sur les couleurs

Pour la question de la couleur à choisir pour ton costume, je t’invite à lire nos articles sur le sujet. Pour résumer, dans le cas du vêtement masculin formel, à part l’anthracite et le bleu pour aller travailler en banque ou en boite de conseil, il n'y a pas beaucoup d’autres possibilités.

Mais dès que tu veux porter du costume “plaisir”, le choix des couleurs est un peu plus vaste.

Personnellement, le salon du Pitti Uomo m’a beaucoup ouvert l’esprit sur les couleurs possibles d’un costume, je te rappelle que j’ai fait une vidéo sur le sujet si tu veux en savoir plus.

View this post on Instagram

The wall of #pitti

A post shared by James Sleater (@jamessleater) on

Globalement, je reste toujours dans des tons de bleus mais qui oscillent aussi avec le vert, comme le costume que je portais dans dans ma vidéo "Dans le vestiaire de Benoit".

J’adore aussi les costumes couleur greige/sable/terrre. Je trouve que ça fonctionne aussi bien pour les journées ensoleillées d’hiver que d'été.

Regarde celui de James Bond quand il est au Maroc, je le trouve vraiment adapté au contexte et à la météo.

Quand on mêle ça avec des mélanges de laine, de lin et de soie, et pourquoi pas quelques motifs, c’est juste magnifique.

Il y a une autre couleur de costume que j’aimerai essayer, c’est le vert sapin. Pour l’été c’est top, mais il faut que ça soit dans une ambiance hyper décontractée.

costume vert sapin chemise blanc sneaker marron

Costume Suitsupply

Mon avis sur les motifs

Je n’aime pas du tout quand les motifs se distinguent trop nettement sur le tissu, j’aime bien quand il y un léger chiné, comme si une ligne avait été tracée à la craie ou au pastel.

rayure craie bleu

La rayure craie de notre jogpant navy

Côté estival, le Prince de Galles de la gamme Summertime de Loro Piana est une énorme réussite selon moi, car le chiné est magnifique.

zoom matiere loro piana bleu

Oui, nos costumes aérés en laine/lin/soie Loro Piana sont dans un tissu de la gamme Summertime

Mon avis sur les revers de vestes

Alors entre un cran droit, visuellement “carré” et un cran aigu, visuellement “pointu”, moi j’aime les deux !

Mais j’avoue, j’ai une toute petite préférence pour le cran aigu : je trouve que ça ajoute une certaine prestance à la veste.

View this post on Instagram

Anzeige. Burgundy and brown POW. 📸: @dietzimage

A post shared by V.D. (@vdstylepoint) on

D’ailleurs, j’ai deux blazers bleus, un avec un cran droit et un autre avec un crain aigu.

Je suis assez réservé sur les revers surdimensionnés, car je trouve que plus c’est gros, plus c’est difficile à bien faire tomber correctement.

A propos de la taille des revers, je pense que comme beaucoup de monde, je suis un peu fatigué des petits revers qui font 5 cm qu’on a eu pendant dix ans.

Maintenant place à des revers de 8, 9 ou 10cm et plus, pour une allure beaucoup plus intemporelle à la veste.

Mon avis sur l’entoilage

construction veste

Pour rappel, voici les trois constructions principales de vestes

Le thermocollé d’entrée de gamme, je n’aime pas trop. Alors même si de très gros progrès ont été faits sur les thermocollants utilisés, je trouve que la veste tombe avec moins de fluidité qu’un semi-entoilage.

Donc pour moi, en termes de meilleur rapport qualité/prix/tombé, le semi-entoilé c’est très bien, et c’est désormais une construction classique sur les blazers entre 300 et 500 €.

J’aimerai aussi te donner mon avis sur l’entoilage complet, un objet de fantasme pour n’importe qui qui s’intéresse au costume.

C’est la construction de veste la plus haut de gamme, la plus longue, celle qui requiert le plus de savoir-faire, donc la plus coûteuse, et de loin !

C’est plus souple au porté, plus respirant (il paraît), et le tombé est meilleur.

Qu’est-ce que j’en pense, moi qui porte du full entoilé de temps en temps ?

Tu as une vraie plus value, mais je trouve que l’écart se fait moins sentir que quand tu passes du thermocollé complet d’entrée de gamme à un semi entoilé en milieu de gamme.

C’est effectivement plus souple, et plus confortable, mais pas deux fois ou trois plus qu’un semi entoilé.

Encore une fois c’est mon avis, et certains te diront qu’il y a un gouffre entre l’entoilage complet et le semi-entoilé.

Malheureusement, l’entoilage complet est cher, même si depuis quelques années, les ateliers chinois commencent à en faire, et tu peux en trouver un peu plus accessibles chez SuitSupply dans leur gamme Jort ou chez Cowt Paris.

Pour notre part, on propose également un costume entoilé.

Enfin, il y a une construction de veste que je veux continuer à explorer, c’est quand tout est très déstructuré, comme le blazer que je porte dans cette vidéo, qui vient de chez Atelier Mesure.

veste vert marron blazer

Une veste déstructurée est molle : on peut pincer l'épaule dans sa main sans qu'il n'y ait de résistance. Veste De Bonne Facture

Tu as l’impression de porter une chemise, c’est très agréable, surtout en été : c’est souple, c’est léger, bref c’est le bonheur !

Attention : vu que les éléments structurants à la poitrine et aux épaules sont réduits au minimum, tu auras forcément plus de plis qui vont se former, ça n’aura rien à voir avec le tombé très net et structuré d’une veste de la marque Husbands par exemple.

Malheureusement, c’est une construction qui demande un bon atelier, donc on la trouve assez peu en prêt-à-porter, mais en demi-mesure elle est déjà nettement plus courante.

Mon avis sur le sur-mesure

Petit point vocabulaire : je ne parlerai pas ici de grande mesure, aussi appelée “bespoke”, parce que tout le monde n’a pas les moyens de sortir 6000€ pour un costume, même si c’est le plus prestigieux en termes de construction.

Là, je vais parler de demi-mesure, celle où tu enfiles un gabarit et où on te l'ajuste  ta morphologie.

L'offre s’est beaucoup démocratisée, et aujourd’hui, c’est vraiment agréable de pouvoir faire des choses introuvables dans le prêt-à-porter. C’est aussi l’occasion de tenter des choses plus fantaisistes.

Parce que si c’est juste pour aller travailler, si tu as une morphologie facile à habiller, autant aller dans du prêt-à-porter et faire quelques retouches, c’est beaucoup moins long et sûrement moins cher.

Côté enseignes, j'aime :

  • Atelier Mesure
  • Ardentes Clipei
  • L’Officine Paris
  • Les Francs Tireurs
  • Jean-Manuel Moreau

Attention au mythe "sur-mesure = veste qui va tomber bien à tous les coups" 

Ce n’est pas forcément vrai, parce que ne serait-ce qu’en fonction du tissu que tu as choisi, de son poids, de son tombé ou de son stretch naturel, tu peux avoir des plis qui vont se former dans un cas et pas dans l’autre.

Oublie aussi le fait que tu puisses demander absolument tout et n’importe quoi : ça s’appelle du “sur mesure” , notamment si tu veux t’amuser sur la construction de l’épaule. Il faut que tu restes dans les possibilités de l’atelier de confection, sinon tu vas être déçu.

Personnellement, en demi-mesure je m’attends évidemment à un très bon fit sur moi, mais je sais que ça ne pourra jamais être à 100% aussi bien que du bespoke. Peut-être 80% ou 90%, et ça me va très bien !

Mon avis sur le trois-pièces

Je n’ai jamais craqué sur le trois-pièces, car quitte à monter dans le formalisme, je lui préfère le costume croisé.

Si je dois le faire, je pense que je m’amuserai avec un tissu plus fantaisiste pour casser cet aspect très cérémonie.

Par contre, un truc que j’aime beaucoup, et que j’ai pas mal vu au Pitti en hiver, c’est le trois pièces, mais avec un gilet dépareillé, différent de la veste du pantalon donc. Cela apporte de la richesse à la tenue tout en cassant ce côté cérémonie.

Mon avis sur le costume croisé

Je vais faire simple, le costume croisé c’est la méga classe, ça donne une très belle prestance !

Je pense que les films Kingsman ont été les meilleurs ambassadeurs auprès du grand public, alors que le croisé souffrait d’une image un peu vieillotte.

Le seul inconvénient, c’est que si la veste est ouverte, je trouve le tombé un peu plus hasardeux que sur une veste droite, non croisée.

Je pense que mon prochain costume sera croisé. C’est vraiment une configuration qui me donne envie de porter le costume même pour me promener le week-end.

Tu vois le croisé, je trouve que quand tu le mets, il se passe vraiment un truc, tu as envie d’avoir une vie élégante, et des moments mega-classes, tu as envie d’avoir du beau et la qualité autour de toi.

La question du dépareillé

Le dépareillé, c’est porter une veste de costume avec un pantalon différent.

Très franchement, je t’encourage à le faire : ça permet d’avoir une tenue habillée, élégante, mais moins formelle que le costume complet et assorti.

D’ailleurs au Pitti Umo, c’est le premier truc qui m’avait frappé : je pense qu’il y a plus de tenues dépareillées que d’hommes en costume complet.

Le dépareillé marche d'autant plus bien quand tu as des tissus avec un peu de personnalité.

Parce que si c’est pour prendre que veste avec un tissu bleu marine ultra classique pour aller travailler avec un pantalon gris anthracite de base, là ça risque d’être un peu triste.

Les détails que j’aime

Chez les amateurs d'art sartorial, tu as deux écoles : ceux qui veulent des choses très sobres, mais parfaitement exécutées et ceux qui aiment quand il y a des détails faits main comme les italiens savent si bien le faire, quand bien même ça ne sert pas à grand-chose à part en mettre plein la vue.

Honnêtement, moi qui n’a pas à porter le costume tous les jours, quitte à porter un costume, autant y mettre un peu d’âme, et j’aime tous ces détails aussi inutiles que jolis.

Par exemple, j’aime beaucoup quand il y a des travettos partout, ces minuscules brides soi-disant pour renforcer certains points sensibles.

J’aime aussi une double rangée de points tailleurs sur les revers ou même les épaules, je trouve que ça donne un énorme cachet, tandis que d’autres vont trouver ça de mauvais goût.

Côté pantalon, avec les années, j’aime de plus en plus quand les ceintures sont larges et qu’il y a plein de boutons de fermeture. Alors oui c’est plus galère qu’un simple zip pour aller aux toilettes, mais je trouve ça très beau !

Quant au revers de pantalon, moi je préfère sans, c’est juste pas mon truc, je trouve visuellement cela peut charger un peu la cheville.

Cela dit, je dis toujours que dans la vie il faut être ouvert d’esprit, et j’ai aussi envie de tester ça.

Autre détail que j’aime bien, c’est la rangée de points tailleur sur la couture du pantalon. Là aussi, ça prend du temps à faire à la main, et ça sert à rien à part épater les copains.

Ah, et mon pote tailleur Sidney me souffle à l’oreille que celui qui fabrique les pantalons n'est pas un pantalonier mais un culottier ! 

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.