Les 10 marques qui me font vibrer (partie 1) – Carte blanche √†… Jordan

Temps de lecture : 6 minutes

Publié par le 25 avril 2021

(Crédits photo de couverture : Stoffa)

Le concept de la marque préférée est un peu bancal.

Déjà parce que les produits d'une même marque sont souvent inégaux dans leur qualité et qu'ainsi on ne peut jamais vraiment qualifier une marque de bonne ou mauvaise mais un produit oui.

Déjà.

Et puis ensuite, c'est un concept avec une date de péremption. Les marques changent. Les inspirations évoluent. Et il n'est pas sage de raisonner dans l'absolu.

Mais cela √©tant dit, je reviens quand m√™me souvent √† ces marques-l√† que je m'appr√™te √† citer. Et ce pour diverses raisons particuli√®res √† chacune que je vais d√©velopper ensuite : cela concerne les produits en tant que tels bien s√Ľr mais aussi la direction artistique parfois, le stylisme d'autre fois, la direction stylistique des collections ou parfois le concept de la marque.

Mais assez de bla-bla, j'entre dans le détail.

1. Old Joe brand

foulard sur t-shirt old joe

Une marque que j'ai d√©couverte en 2019 gr√Ęce √† Cl√©ment de Brut et Crafted Paris. Alors qu'on se rend en voiture sur le lieu du shooting concernant notre blouson shearling, on parle de v√™tements et de marques. Et il me cite Old Joe quand je lui demande la marque du manteau avec lequel il est venu : une sorte de long peignoir col ch√Ęle anthracite ou noir √† rayures verticales.

Et il rajoute, "tu devrais regarder ce qu'ils font, ça devrait te plaire".

Dans le mille.

Je note le nom de la marque dans mes notes de téléphone et j'y reviens plus tard. Et quand j'y reviens, je sens cet enthousiasme extraordinaire qui vous saisit quand ce que vous voyez touche une corde sensible.

lookbook old joe homme en costume de laine

Lookbook FW 2019

Bizarrement, je ne trouve pas beaucoup de photos des lookbooks précédents. Et même pas vraiment de l'actuel. Assez étrange. Mais l'essentiel est ailleurs : les lookbooks sont réussis et le stylisme est superbe mais l'intérêt réside surtout dans le produit.

C'est du workwear globalement. Plus ou moins formel. Mais workwear.

Les couleurs sont subtiles, sobres et riches. Les mati√®res valent le coup d'Ňďil. Les coupes favorisent l'ampleur. Une sorte de Margaret Howell √† la japonaise, c'est √† dire en plus int√©ressant.

Les pièces sont d'une telle justesse, ça me rend fou rien que de parcourir l'e-shop.

2. Stoffa

Stoffa pour moi, c'est d'abord une belle claque. Du plat de la main et bien comme il faut sur la joue.

Et cette claque, elle vient de la direction artistique d'abord. C'est comme ça que cette marque s'est d'abord présentée à moi. Avec le lookbook Field Notes Chapter One de 2018.

homme dans les herbes avec chapeau

Je le dis comme je le pense : cette marque m'a hypnotisé. J'étais face au serpent de livre de la jungle et perdu dans ses yeux psychédéliques. Elle m'embarque cette marque.

J'ai regard√© tous les lookbooks qui sont comme j'aime : de petites histoires sans pr√©tention ou de simples moments de po√©sie, immersion dans la beaut√© du monde o√Ļ qu'elle se trouve. Pardon mais c'est magnifique :

homme en blouson brun

Lookbook de mars 2018

Et puis... et puis... et puis ces vêtements quand même !

Regardez donc ça :

veste asymétrique en cuir suédé

Et ce n'est pas fini, je suis totalement amoureux des silhouettes de la marque. Alors cela découle directement des produits qui vont tous dans le même sens. C'est ça ! C'est la cohérence créative que j'admire aussi.

Les produits (coupe, matière, détails...) sont tous pensés dans cette esthétique de tailoring décontracté qui en font des produits faciles à porter. Et cela se ressent dans les silhouettes qui sont tellement simples mais tellement élaborées en même temps. Et la direction artistique sublime cela en traduisant la simplicité par le décor, les couleurs, le traitement de l'image, l'histoire racontée.

homme en mac bleu et pantalon clair

NB : les prix sont stratosphériques. Enfin non, juste en-dessous de la stratosphère. Ils sont donc troposphériques plus exactement.

3. Drake’s

Ah je ne peux pas ne pas les citer. C'est comme si on me demandait mes groupes de musique préférés et que je ne citais pas Arctic Monkeys. Impossible.

Chaque collection, je me r√©gale de leur lookbook. √Ä chaque fois, il est inventif, rafra√ģchissant, beau et ce, sur tous les plans.

Le stylisme d'abord.

Souvent original, voire irrévérencieux mais il fonctionne toujours. Croyez-moi c'est pas facile de proposer une nouvelle manière de porter telle ou telle pièce et que ça paraisse facile et décomplexée.

Drake's homme en costume devant un lac

Lookbook Four 2020

Ok. Vous avez raison. Personne ne portera son pull comme ça. Mais ce n'est pas le propos. Le propos, c'est de faire un peu rêver, de proposer autre chose aussi que le quotidien, que ce qui se fait d'habitude.

Ensuite, j'aime particulièrement la qualité des photos aussi bien dans la forme que dans le fond.

Homme en chino clair et chemise marron dans ch√Ęteau

Lookbook One 2021

Un exemple parmi tant d'autres...

Bon et les vêtements alors ? Eh bien, ils sont très chers et parfois de manière assez étonnante. Mais Drake's vend son art de vivre, son leadership sur la nouvelle manière de porter le costume, son inspiration.

Et je m'identifie assez bien à l'espièglerie qui se dégage des photos. Ou disons cette propension de jouer avec les codes et le vêtement. Je trouve que c'est très sain comme approche. De même que les moments de vie mis en images sont des moments de convivialité entre amis, voyage et simplicité du quotidien.

Je n'ai encore aucune pièce Drake's.... euh si pardon. J'ai des accessoires : une cravate et une écharpe. Je zyeute continuellement Yoox, Vinted et les Archive Sales comme ils disent de la marque.

4. Corridor NYC

J'ai acheté une chemise chez Bien Bien Habillés un jour pour essayer. Dès que j'ai ouvert le paquet j'étais conquis. chemise à carreaux verte et bleue

Le tissage est magnifique. C'est un régal pour les yeux. Je m'y perds à regarder ce motif et ces nuances de couleurs allant du vert au jaune, en passant par le bleu.

Et c'est principalement pour ça que j'aime cette marque, le jeu de texture, motif et couleurs de ses vêtements. Qu'ils soient sur-chemise, t-shirt, veste ou pantalon.

chemise saumon à tissage particulier

5. Bode

Ouh là là Bode. Encore des américains. Bode c'est quelque chose.

C'est une marque de luxe qui ne ressemble à aucune autre. Là, comme précédemment, ce sont les vêtements qui nous transportent, même sans une DA particulièrement inventive. Les produits se suffisent à eux-mêmes.

Je crois bien que la première création de Bode que j'ai vue était une veste qui avait été faite à partir d'anciennes couvertures américaines au motif improbable mais tellement beau sur une veste.

Veste blanc bleu et rouge en laine épaisse

Pas précisément celle-ci mais vous voyez l'idée.

C'est un travail immense de sourcing de matière et de créativité. Et puis sans oublier le travail colossal de couturières et couturiers qui fabriquent ces pièces qui demandent beaucoup de temps et de compétences.

De telles cr√©ations, c'est in√©vitable, sont co√Ľteuses. Mais ce n'est pas le propos ici.

broderies sur coton

Exemple d'un travail de broderie, fait aux √Čtats-Unis.

Voilà les 5 premières.

Je vous garantis que les 5 prochaines ne vont pas vous laisser sur votre faim non plus. Et peut-être que j'ajouterai quelques petites marques en bonus parce que des gens qui font du bon travail, il y en a quand même pas mal.

Ça mérite d'être souligné.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.