Le style se lève à l’Est : une histoire de superpositions…

Temps de lecture : 3 minutes

Qui d'entre nous n'a jamais lu un manga ou regardé un animé voire un simple film asiatique et remarqué  le style impeccable d'un des personnages ? Encore heureux, je ne vais pas vous montrer des bulles de manga pour illustrer cet article mais plutôt des tenues venues tout droit de la Corée du Sud, un compromis idéal pour moi entre le style et la décontraction.

De l'originalité, mais sans trop en faire pour autant. Il s'agira non plus de tenues de forumeurs mais des photos professionnelles et retouchées. Si l'impression de réussite globale de ces tenues vient effectivement d'une part de la qualité des photos, elle vient aussi du respect de plusieurs règles simples.

Pour ne pas faire de listes sans intérêts et de commentaires plats, je vais les analyser à travers un critère que j'apprécie particulièrement, le layering ou encore la superposition.

C'est à dire la capacité à s'habiller avec plusieurs vêtements l'un par dessus l'autre (jusque là c'est logique, à moins d'être gigolo on se ballade rarement à poil sous son manteau) tout en donnant de la cohérence, voire de la consistance à une tenue. Le tee-shirt et la chemise. Une superposition simple en apparence. Ecartons d'office l'enfonçage de portes ouvertes: la chemise formelle de bureau, si elle est portée sans cravates avec 1 à deux boutons ouverts ne doit de préférence pas laisser apparaître le tshirt.Idem pour la chemise de soirée très habillée et ultra cintrée. Ca n'empêche pas d'en porter un en dessous mais si vous voulez ouvrir un peu votre chemise prévoyez un col v profond. On ne réinvente pas la roue en disant ça, mais il fallait quand même le mentionner. Maintenant parlons du cas où il y a effectivement une superposition visible chemise/ tee shirt Le t-shirt étant par défaut un vêtement décontracté, il s'agencera bien avec des chemises du même registre: par exemple des chemises à carreaux ou des chemises chambray. Concrètement des chemises souvent à col mou, plutôt courtes pour être portées harmonieusement sorties du pantalon, et parfois à motifs Premier cas: la chemise à carreaux Souvent haute en couleur et riche en motifs, la chemise à carreaux doit être calmée par un t-shirt uni d'une couleur sobre: par exemple gris blanc ou noir. A voir selon votre contraste peau/cheveux
Lorsque le coloris est un peu terne, le t-shirt blanc peut éclaircir l'ensemble. Les rayures sont au contraires plus visibles ici. Le t-shirt gris permet de les calmer et d'équilibrer la tenue. Même idée, mais c'est encore mieux lorsque la couleur du tee shirt reprend la couleur de certains des carreaux Un exemple de tshirt à motifs qui s'accorde ici parfaitement avec la chemise à carreaux du fait de tons de couleurs semblables. Ensuite, la chemise chambray. Souvent dans des tons sombres, elles s'accompagnent bien de tees blancs: © Une tenue parfaitement accordée et accessoirisée avec des rappels de partout. Un autre excellent exemple d'accord de chemise avec un tee à motifs. Une tenue très consistante, avec pourtant seulement une chemise, un tee shirt et un bonnet. Un t-shirt avec un col bien échancré (voire un marcel pour les plus bodybuildés d'entre nous) est souvent géométriquement beaucoup plus harmonieux en dessous d'une chemise qu'un tshirt qui arrive ras de cou. Rendez-vous dans quelques jours (vraiment cette fois-ci) pour d'autres exemples de superpositions. Valéry

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.